Transmis par Joéliah

Il vous est sans doute déjà arrivé de rencontrer ‘par hasard’ une personne à laquelle vous pensiez ou encore qu’elle vous appelle au téléphone alors que vous vous prépariez à le faire, ou encore qu’une personne vous parle d’elle sans que vous n’ayez abordé le sujet…

Ceci est lié à une réaction d’attraction qui se passe au niveau invisible des ondes qui nous parcourent.

L’union au sein de ces ondes peut apporter beaucoup et la force de la prière ou des communions communes de pensées est importante et peuvent agir dans la matière.

Des milliers de fois par jour, nous sommes emplis d’informations de toutes sortes qui proviennent de nos pensées, mais aussi de celles des autres, connues ou inconnues. Et ces informations peuvent nous transformer, même physiquement, sans que nous n’en ayons conscience.
Cela se passe au sein de l’ADN, ce que les scientifiques nomment système de l’épigénétique (Très bonne vidéo sur le sujet : The Living Matrix ).

C’est ainsi que des personnes appartenant à des groupes reliés sur un même sujet d’intérêt, s’enrichissent mutuellement plus rapidement que des sujets isolés, même s’ils sont plus intelligents.
Une guérison peut être immédiate, un concept compris en quelques secondes.

Cependant, la force de la rencontre d’un groupe est exceptionnelle.
C’est pour cela qu’assister physiquement à des rencontres n’a aucune mesure avec des rencontres virtuelles.

Dans le quotidien, serrer la main à une personne, la tenir dans ses bras, aider matériellement en se bougeant de son fauteuil, la regarder dans les yeux, entendre le son de sa voix … ont beaucoup plus d’impact que de rester sur sa chaise à envoyer un peu d’argent par virement ou autre et de se satisfaire de cet acte virtuel.

Beaucoup d’informations passent dans les premières secondes de ces rencontres et souvent la première phrase émise donne la couleur vibratoire de la personne. Le premier ressenti est souvent celui de l’âme.

La peur de la rencontre directe avec les autres humains est grandissante dans le monde et pourtant il n’y a jamais eu autant de voyages et de relations.
Peur du jugement, peur de déplaire, peur de regarder la personne en face, et même peur des microbes ou virus qu’ils pourraient porter… !

Cette peur de la rencontre physique est souvent associée au regard porté sur la matière et les acquisitions matérielles.
Si la perception du niveau matériel est mal vécue, le jugement des personnes est automatiquement ajusté.
Untel est digne d’intérêt selon les personnes s’il est riche ou pauvre…

Observez… écoutez-vous… quel regard avez-vous sur les autres dès que le mot richesse ou pauvreté est mis en action ?
Quels qualificatifs arrivent spontanément dans vos pensées ?
Quel attrait ou quelle répulsion ?
Quelle envie d’agir, de rester neutre ou de réagir ?…

Rien est vrai et tout est vrai…

La perception des uns peut être à l’opposée de la perception des autres et les deux sont dans leur vérité.
Le jugement arrive en fonction des connaissances mentales, des souvenirs du passé, de l’influence des autres, des souffrances ou de la joie du moment présent.

Récemment, j’avais un apriori sur une personne Y que je n’ai jamais rencontrée. J’avais accepté le jugement d’une personne la connaissant pour vrai, et ceci était entré dans ma case Y, tel que.
Et j’ai eu l’opportunité d’écouter l’un de ses enseignements.
Je l’ai fait en toute neutralité, et là, j’ai découvert qu’elle était totalement à l’opposé des dires de la première personne !
J’ai donc modifié positivement ma case Y… et j’en suis ravie.
Ceci dit, la première personne a vécu son expérience avec Y et a toutes ses raisons de penser ainsi. Cela est son choix.

Aussi, pour votre mieux-être, je vous encourage à neutraliser vos pensées vis à vis de personnes que vous ne connaissez pas réellement, à apprendre à les connaitre réellement, avec une approche simple et aimante, et de créer vous-mêmes vos propres ressentis avec simplicité et honnêteté.

Revenir à des rencontres réelles peut tout changer et demande courage et amour.

Chaque fois que je rencontre physiquement des personnes abonnées à cette lettre depuis des années, c’est souvent un moment intense d’embrassades. Il y a dix jours, à Miami, j’ai eu l’occasion ‘par hasard’ de rencontrer Nadine, qui reçoit les lettres à Los Angelès… !
Un beau moment de joie pour toutes les deux.
J’en profite pour envoyer plein d’amour à toutes celles et tous ceux qui veulent bien le recevoir.

En parlant d’amour… beaucoup de personnes vivent des rencontres virtuelles par Internet. Tant que la rencontre réelle n’a pas eu lieu, ces connexions virtuelles peuvent entrainer de nombreuses dérives.
Il est très facile d’aimer une personne a qui on adresse pas la parole car l’imaginaire est sans borne. Combien d’amour

Mais face à face avec la personne, tout change !
Est-ce que l’amour est réel ? Compatissant ? Juge ? Est-ce qu’il est facile de rester soi-même ou faut-il tricher pour s’adapter aux désirs de l’autre ?…
Sur quelles bases saines cette rencontre a-t-elle lieu ?

De plus, les informations échangées sont importantes, mais encore plus s’il y a relation intime… car lors d’une relation sexuelle, les ondes se mélangent aussi !

La vie a deux peut être merveilleuse ou un champ de bataille permanent…
Plus la clarté du désir de la relation est énoncée clairement et plus la relation est limpide.
Cela évite les réajustements difficiles.

Un dicton dit, ‘il vaut mieux être seul que d’être mal accompagné’, pour ma part, je constate avec joie depuis 4 ans qu ‘il vaux mieux être bien accompagnée ! C’est une joie quotidienne de pouvoir échanger et avancer ensemble.

Je vous souhaite de vivre de belles relations de communication authentiques avec votre entourage, d’oser aller au devant des personnes, de faire l’effort d’aller dans des lieux publics, d’assister à des conférences ‘en vrai’, d’aller au théâtre, de parler facilement aux personnes que vous rencontrez, dans la simplicité d’un échange simple et joyeux.
Osez, et vous comprendrez… car nous sommes tous venus vivre la joie de la matière, alors profitons-en !

Que le bonheur soit !

Joéliah
lejardindejoeliah.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email