Transmis par Véronique

L’aura est l’enveloppe qui fait le lien entre notre structure terrestre (corps physique, éthérique, émotionnel, mental), notre structure multidimensionnelle (les parts de notre Être qui coexistent simultanément sur de nombreux plans) et le monde extérieur qui nous entoure.

Préparer, soigner et déployer l’aura

Une aura en bonne santé, sans trous, avec des filtres appropriés, va nous permettre de garder notre centre en toutes circonstances, de choisir ce que nous voulons absorber ou rejeter de nos expériences, et surtout d’émaner l’Amour que nous sommes. Elle est une protection et un prolongement dont nous devons prendre soin. Il est important d’avoir une aura suffisamment souple et filtrante à la fois.

La première chose va être d’établir un axe à notre structure. Pour cela, nous prenons soin de trois points : d’être ancré, centré et aligné.

Ancré, centré, aligné

L’ancrage va établir la colonne verticale. Par la respiration profonde et éventuellement la visualisation, nous allons respirer dans le vertical, tout d’abord en nous ancrant profondément dans la terre, en devenant des prolongations de la Terre.

À chaque inspiration, je pénètre dans le sol, je me lie de plus en plus profondément à la Terre et je lui permets de monter en moi ; à chaque expiration, je diffuse cette connexion à l’intérieur de moi, de ma structure, de mes cellules.

Ensuite nous établissons la connexion verticale vers le Ciel.

À chaque inspiration, je me lie au Ciel, je lui permets de descendre en moi et je me laisse monter par le sommet du crâne ; à chaque expiration, je diffuse cette connexion dans toute ma structure, dans tous mes corps : le physique, les émotions, les pensées.

Cela va constituer l’ancrage de base.

Ensuite pour nous centrer, je vous propose de prendre votre Cœur comme centre.

Visualisez-le, ressentez-le comme l’étoile qui est votre essence fondamentale. Permettez-lui de retrouver sa place de maître de vos rythmes et de vos choix, au moins le temps de la pratique. Respirez dans le Cœur, laissez-lui prendre de l’expansion et vous surprendre par la qualité vibratoire qu’il va émettre.

Pour ce qui est de l’alignement, ici, je me réfère à l’alignement de la personnalité sur les choix fondamentaux de l’âme, de l’Être.

La personnalité est souvent divisée en parts qui ne parviennent pas à coopérer, qui se sabotent mutuellement et qui créent des complications et des souffrances de par ce refus d’œuvrer ensemble.

Dans ma compréhension, la coopération est le chemin du Présent et de l’avenir, celui qui nous permet de vivre une vie de qualité différente, en coopérant tant à l’intérieur de soi qu’avec les autres, nos semblables.

S’aligner consciemment, c’est choisir et décider, au moins le temps d’une pratique, de mettre toutes ses parts au service d’une aspiration commune.

Au niveau énergétique, cela correspond au fait de se soumettre à la Loi universelle, qui n’est pas la loi des hommes mais la Loi du vivant, de l’Harmonie. On reconnaît le bon alignement dans le ressenti d’être à sa place, dans la justesse et la simplicité.

Pour déclencher l’alignement, je vous propose de vous choisir une phrase intérieure qui proclame votre choix d’être aligné.

Cela servira de code en vous, entre les différentes parts psychiques, afin de régner dans votre Royaume intérieur. Chacun trouvera la formule qui lui correspond.

La croix vivante : l’axe triple

Quand cette base est bien établie, nous allons maintenant visualiser et ressentir en nous la croix vivante.

Nous prenons comme centre notre Cœur. Nous allons ressentir l’axe vertical de l’ancrage, puis l’axe horizontal qui part de long de nos bras étendus en croix, et aussi l’axe horizontal à la même hauteur, qui va relier l’avant et l’arrière.

L’axe horizontal de mes bras écartés symbolise le monde qui m’entoure, mon environnement, mais aussi mes différentes parts intérieures parfois en harmonie, parfois en dissonance.

L’axe horizontal avant/arrière symbolise, vers l’arrière : le passé, les ancêtres, les mémoires et croyances engrammées, et vers l’avant : le futur, les projets, les attentes et les aspirations.

Notre Cœur est le centre de cet axe triple.

Il est le lieu de l’ici et maintenant, le seul endroit véritable à partir duquel nous pouvons vivre réellement. Il est aussi le point zéro où nous pouvons nous réactualiser à chaque instant, et le creuset dans lequel le feu transmute nos ombres et nos disharmonies.

Former l’octaèdre

Cette croix en 3D représente la trame de notre structure énergétique de base.

Nous allons relier ces axes entre eux, en choisissant la forme de l’octaèdre (deux pyramides assemblées par la base carrée).

L’octaèdre fait partie des cinq solides dévoilés par Platon (les polygones réguliers) qui sont associés aux structures du vivant.

Pour cela je choisis un point au-dessus de ma tête, sur l’axe vertical. De ce point, je tire deux diagonales qui vont aller rejoindre un point de part et d’autre sur l’axe horizontal définis par mes bras écartés, au-delà de mes mains. De ces points, je vais continuer de tirer des fils énergétiques, qui vont rejoindre l’axe vertical en un seul point, cette fois en dessous de mes pieds. J’ai alors dessiné un premier losange.

Du point au-dessus de ma tête, je fais maintenant partir deux fils en diagonale, l’un vers l’avant, l’autre vers l’arrière, qui vont rejoindre mon axe horizontal avant/arrière sur deux points, puis de ces deux points je tire deux nouveau deux diagonales qui vont rejoindre mon axe vertical sous mes pieds. J’ai le deuxième losange.

Enfin il me reste à relier les axes horizontaux. Du point situé devant moi sur l’axe horizontal, je tire deux fils en diagonale qui vont rejoindre l’axe horizontal de mes bras écartés, puis de ces deux points, deux diagonales qui vont rejoindre le point arrière.

J’ai maintenant les 6 points qui vont former les sommets de mon octaèdre. Peu importe à quelle distance nous relions ces axes, ce qui est important c’est que nos corps soient complètement enveloppés dedans.

Je vais maintenant remplir les parois de la couleur qui me correspond le mieux dans l’instant. La couleur peut varier selon l’expérience en train d’être vécue, elle reflétera ce dont l’aura a besoin, laissez-vous guider par l’intuition pour le choix de cette couleur. Ce peut être apaisant ou au contraire tonifiant, l’important est que la couleur vous permette de sentir un mieux-être. Quand les parois sont remplies de couleur, je laisse celle-ci baigner tout l’intérieur de l’octaèdre et donc toute ma structure.

Le Corps de Lumière

La forme de l’octaèdre est la première étape pour se lier en conscience en ce qu’on appelle le « Corps de Lumière ».

Il est un préalable, une base sur laquelle vont ensuite pouvoir se constituer de nombreuses autres formes spécifiques. Je vous propose de vous familiariser avec elle, de vous reposer dedans, de l’expérimenter dans diverses situations de la vie où vous ressentez le besoin d’être en sécurité en vous.

Vous pouvez commander que cette forme dont vous vous entourez soit imperméable à toute influence qui ne nourrirait pas votre plus grand bien, et l’activer de manière très simple, par exemple en disant intérieurement « mon aura s’aligne sur l’octaèdre », ou toute autre phrase qui vous conviendra. Il peut être bien de répéter 3 fois la demande.

https://archere-stellaire.wixsite.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email