Transmis par Pascale ARCAN

Voici la présentation renouvelée de votre multidimension.

Lors d’un dernier ouvrage, Maître Kut Humi vous a fait part de votre appartenance à différents plans de conscience et vous a soumis l’idée d’une verticalité et d’une horizontalité de Qui vous êtes. Si vous le voulez bien, je souhaiterais apporter de l’eau à votre moulin.

La multidimension est devenue un terme que vous lisez souvent et que vous essayez, par différents moyens, de faire entrer dans votre compréhension de terrestre. Il m’est donné la possibilité d’y revenir pour vous transmettre quelques indications supplémentaires qui auront tôt fait de vous éclairer.

Vous savez, dorénavant, que vous n’avez pas qu’une seule expérimentation de vie, c’est-à-dire sur cette planète d’accueil qu’est la Terre Mère. Ainsi, vous comprenez que Qui vous êtes habite d’autres corps, denses ou lumineux, dans d’autres dimensions, d’autres plans de conscience, sur d’autres soleils, d’autres univers. Mais aussi, que ce que vous êtes se retrouve fragmenté dans le plan terrestre où vous vous trouvez en ce moment. C’est ce que l’on appelle communément les âmes sœurs.

Mis à part le fait que beaucoup confondent âmes sœurs et flamme jumelle, il n’en reste pas moins que ces deux parties proviennent d’une seule et même source : vous, et le Créateur, bien évidement.

Revenons maintenant à l’explication de vos positionnements sur divers plans de conscience, au gré de vos besoins d’expérimentation comme d’expression pure de Qui vous êtes. Si vous vous rappelez un peu, il vous a été suggéré que votre petite personne était constituée d’un corps physique et que celui-ci était le merveilleux support de ce que l’on appelle une âme, une étincelle de Vie unique et particulière à chacun. Pour illustrer ceci, avez-vous pensé parfois que, bien que nous possédions tous deux yeux, une bouche, un nez et des cheveux qui encadrent parfaitement notre visage, il n’existe pas deux individus similaires parmi les quelques milliards qui marchent sur cette planète.

A de rares exceptions, ceux que l’on nomme vrais jumeaux, mais arrivent tout de même à être distingués par une marque différentielle quelconque. C’est dire que, bien que l’Essence soit issue d’une seule source, le Créateur a façonné une multitude de formes de vie et que chacune est parfaitement unique. C’est donc cette fameuse étincelle de Vie que vous portez en vous, qui est l’Un, le tout, qui vous appartient à vous seul.

Cette poussière de Vie a pris naissance dans tout ce qui est, la source de toute chose : le berceau de la Vie elle-même. Là où se crée chaque forme d’expression. Puis, sans jamais s’en aller de ce nid douillet, elle a décidé de « s’étirer » et d’aller s’installer à divers endroits créés par la même expression de vie. Dans de jolis réceptacles pour qu’elle puisse expérimenter son aventure et apporter sa propre pierre à l’édifice gigantesque de la Création. Mais, bien évidement, elle ne se contente pas de rester dans un petit coin de l’immense espace créé pour elle.

La poussière de Vie se promène ou s’établit là où Qui elle est peut connaître différentes expériences ou encore donner un coup de main à l’Infini ou encore s’appliquer dans une œuvre de sauvegarde du patrimoine. J’emploie volontairement des mots simples pour que vous puissiez enfin comprendre votre immensité et votre appartenance totale à cette Création gigantesque.

C’est ainsi que vous pouvez entrouvrir votre compréhension pour vous situer un peu mieux au-delà de votre imaginaire et réaliser que vous habitez dans de multiples espaces à la fois, et surtout que vous vivez ceci en même temps que votre vie terrestre. C’est plus difficilement compréhensible, je le conçois, et nous y reviendrons ultérieurement. Pour l’instant, posez votre imagination dans l’espace que vous voulez, par exemple une planète de votre système solaire pour simplifier les choses. Vous êtes sur Vénus et vous avez revêtu un habit de « chair » qui correspond parfaitement à l’atmosphère qui règne dans cet endroit. Voilà donc que vous pouvez mieux comprendre que la Vie est partout, pas seulement sur votre planète bleue. Alors, il me vient une question : « seriez-vous donc un extraterrestre ? »

Certainement, comme votre voisin de palier qui n’en a pas plus conscience que vous. Ce que vous faites sur Vénus peut être connu de vous si vous le désirez. Il suffirait de vous connecter à cette partie de vous-même pour accéder aux informations que vous désirez apprendre. Mais avant, continuons notre périple.

On vous a aussi souvent dit que vous étiez un Maître. C’est vrai et ce fut en premier lieu pour que vous cessiez de vous limiter à votre simple enveloppe charnelle d’enfant de la Terre. Vous ouvrir l’horizon bien grand, de cette manière, a sans doute permis que vous leviez les yeux vers ces ailleurs, et effaciez en vous toute irresponsabilité aussi. Pourtant, concrètement, et en vous souvenant de ce qui vous a été dit, vous êtes assurément le prolongement d’un Maître de cette très grande Hiérarchie céleste. Qu’elle appartienne à cette galaxie ou à une autre, peu importe.

Il y en a même parmi vous qui n’ont pas eu envie de se poser au gré des formes d’expression de vie et qui sont directement issus de la source Mère, pour porter leur Lumière en ce temps de changements planétaires, pour la Terre et son environnement stellaire proche. Prenez ceci comme une information supplémentaire sans vous focaliser dans la recherche de ces Êtres exceptionnels déguisés en humains.

Voyez comme nous progressons dans l’explication toute logique et presque rationnelle de Qui vous êtes. Mais peut-être pourrez-vous simplement comprendre ce phénomène de multidimension sans pour autant l’accepter. Ce n’est pas important, une idée nouvelle doit prendre tout son temps pour faire son chemin et trouver en vous le meilleur endroit pour s’établir. Donnez-vous le temps d’assimiler et tout sera bien plus facile au moment de la rencontre avec toutes vos autres expressions de vie. En attendant, soyez assurés que vous oeuvrez sur ou dans différents soleils, de multiples planètes et non moins dans les parties que vous nommez éthérées et qui incarnent aussi la Vie.

Par exemple, celui que vous prénommez encore extraterrestre ne vit pas particulièrement sur un astre quand il offre sa contribution à l’élaboration du Plan cosmique. Son support de vie est une « voiture » de l’espace au même titre que la vôtre qui vous amène sur le lieu de votre travail. Mais, si je peux me permettre d’ouvrir une parenthèse, il existe aussi des coins paradisiaques qui offrent la formidable possibilité aux êtres que nous sommes de nous reposer ou de goûter aux joies de la vie en toute quiétude. Rassurez-vous, c’est pour bientôt pour chacun de vous.

Ceci dit, continuons notre examen de Qui vous êtes sur le plan terrestre. J’ai souligné plus haut que vous aviez aussi une expérience horizontale de votre expression de vie qui se nomme : âme sœur. Ceci peut se comprendre par le fait que lorsque vous avez décidé de vous glisser hors de votre Source d’accueil, vous avez posé de multiples expressions de vous-mêmes dans diverses formes de vie. C’est ainsi que ces expressions de votre personnalité première se rejoignent ici-bas dans cette 4°/5° dimension. Comme elles le font aussi dans la 7° ou 10° dimension par exemple.

Rien n’est statique et tout trouve sa place là où le Créateur le désire où l’étincelle de Vie le souhaite. C’est donc dans cet alignement horizontal que vous avez sans aucun doute rencontré de multiples vous-mêmes sous des aspects les plus variés : un habitant de la France, un indien d’Amérique, un Africain musulman, un Japonais, un Tibétain bouddhiste… La liste est très longue et bien plus variée que vous imaginez, car le résultat de votre fragmentation peut engendrer des centaines, voire des milliers de morceaux de Qui vous êtes incarnés.

Tout ceci peut immédiatement vous permettre de vous interroger sur le pourquoi de beaucoup d’actes, qu’ils soient exempts de compassion ou allant jusqu’à la violence la plus atroce. Si vous comprenez mon message, pourrez-vous encore accepter d’infliger à vous-même des barbaries en tout genre, et sans aller jusque là porter un jugement quelconque sur la façon d’être de cet autre vous-même ? Cette contrepartie de vous est peut-être votre voisin désagréable ou la sympathique grand-mère à laquelle vous rendez visite de temps en temps. Elle peut être la femme africaine que l’on montre à la télévision et qui meurt de faim dans les bras d’un médecin humanitaire.

Ou encore l’homme politique connu qui fait régner l’ordre à sa manière et que vous réprouvez… Je sais que beaucoup d’entre vous ont compris ce raisonnement et que leur façon de penser ou d’agir a changé et je m’en réjouis. C’est pour cela que cet enseignement doit être connu, compris et rapporté à ceux qui s’éveillent comme à ceux qui n’ont pas la moindre idée de Qui ils sont et de la splendide flamme dont ils ont la charge : leur Essence Divine.

Chers amis, je souhaite que ce rapide nouveau tour d’horizon trouve un écho dans votre esprit et qu’il mette en exergue votre très grande responsabilité en ces temps précis où nous avons grandement besoin de vous tous. Nous ne cesserons de vous expliquer, de vous ouvrir, telles de magnifiques fleurs, vers les possibles qui sont désormais prêts à se réaliser, avec votre aide et seulement avec votre participation. Ce n’est plus suffisant de vous permettre de méditer, de rester en contact permanent avec votre enseignant d’outre plan, si de votre côté vous vous contentez de lire et de vous endormir sitôt le chapitre terminé. Ayez complètement conscience de votre rôle primordial et surtout ne vous demandez plus ce que vous avez à faire. Vous savez tout, vous êtes maintenant tenus au courant de tout changement, vous êtes guidés lors de vos créations psychiques et les enseignants que nous sommes sont à vos pieds pour répondre à toutes vos interrogations. Que cela soit sous forme d’intuition ou par l’intermédiaire de ceux qui entendent.

Je crois donc que tout est fait pour que vous sachiez quoi faire : être totalement Qui vous êtes même si vous ne connaissez pas votre nom cosmique ou votre appartenance à telle ou telle planète. Etre, c’est être conscient, pleinement conscient de votre Essence, de votre connexion constante avec le Père Mère. Conscient de vos pensées créatrices, de vos actes dans le plus grand respect de chacun et de l’extériorisation de l’Amour divin que vous représentez ici et ailleurs.

Alors soyez PARFAITS, maintenant.

Je vous salue et rend grâce à vos âmes de bonnes volontés pour l’immense mérite qu’elles ont d’avoir voulu faire l’expérience de la séparation de la Source, de la dualité, de la haine, de la violence, de la peur, du jugement, du manque, de la douleur, de la mort… Tout ceci, fort heureusement atténué par l’immense réconfort de vous reconnaître en tant que Divinité expérimentant l’Amour le plus pur qui puisse être : celui de Dieu.

Merci, infiniment merci.

Maitreya

Message extrait du livre de la série SANANDA Transformation Planétaire – Concile 3 – Tome 5 Transmis par Pascale ARCAN Editions HELIOS

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email