Message de l’Ange du Paysage : la voie des Dévas

535

Dorothy Maclean

Ce matin, nous renouvelons un message…. Le monde est en train de change ; déjà, les vibrations plus hautes ont fait sur l’humanité un effet qui n’est pas encore reconnu. L’affinité pour les vibrations inférieures et familières, et leur attraction ne sont plus ce qu’elles étaient ; vous pouvez voir cela dans le fait que les jeunes rejettent la manière de vivre communément établie. Partout cela est en train d’arriver. Ce que vous appelez tradition n’a plus d’emprise profonde.

Comme toujours, nous voyons cela en termes de forces. La lumière des plans supérieurs a maintenant la puissance magnétique, laquelle rend les gens perplexes parce qu’ils ne comprennent pas sa signification dans la vie. Elle signifie ne pas vivre pour le moi individuel mais pour l’unité supérieure, et l’humanité n’a pas encore fait éclater la coquille du moi. Une partie d’elle reconnaît ce changement, une partie d’elle ne peut pas le concilier avec les voies mondaines. L’homme est prêt à émerger de son emprisonnement, mais quelque chose le retient.

Maintenant, nous savons tous les deux où nous tourner ; vers notre divinité. La religion organisée dit la même chose, mais souvent elle fait plus de mal que de bien, parce que la force qu’elle attribue à Dieu n’est pas vraiment en rapport avec la réalité. L’effort humain le plus noble et le plus élevé, aussi prodigieux qu’il soit – et il l’est – ne sert à rien tant que la gloire n’en est pas attribuée au Tout. Cela doit être rendu clair. Vous n’êtes rien et nous ne sommes rien sans ces forces de vie que nous sommes et qui sont Dieu. Nous, les anges, sommes dans un flot de connaissance et de louange, et tout est bien pour nous dans ce cycle parfait qui consiste à recevoir de Dieu et à rendre à Dieu.

La destinée de l’humanité est liée à la nôtre en ce qu’elle entre dans un domaine nouveau où elle aussi donne et reçoit, dans la conscience du Tout. Il devrait être clair comme le cristal que la gloire est de Dieu, que l’homme fragmentaire réduit à ses propre s forces n’est rien. Le monde a besoin qu’on se tourne consciemment vers Dieu, sachant que là il y a une seule vie venant de la Source Une.

L’ACTE D’APPRECIATION

Nous sommes reconnaissants que vous soyez reconnaissants. La gratitude a un effet énorme; elle crée un grand mouvement expansif qui complète le cycle de vie ; on montre souvent les anges chantant des louanges, avec ou sans harpes, ce qui est une manière de présenter cette vérité, que nous sommes toujours reconnaissants pour la vie prodigieuse qui nous est donnée. Comme nous sommes dans le flot de la vie, comme nous voyons sa gloire infinie, entrecroisée, colorée, la perfection de chacun de ses aspects, et que nous y participons, nous ne pouvons que déborder de remerciements et de louanges pour sa Source.

Nous souhaiterions pouvoir vous transmettre quelque chose de la joie, de l’émerveillement et de la beauté qui traversent nos êtres. L’humanité aussi pourrait faire l’expérience de cela, mais parce que votre conscience est sur un autre plan, vous bloquez le flux en ne remerciant pas. Si vous pouviez voir votre vie comme nous le faisons, voir la sagesse de chaque moment, vous aussi éclateriez en louanges, vous vous joindriez au mouvement de danse vers l’avant et alors vous verriez encore plus à louer. La louange est puissante. Essayez !

PENSER EN TERMES DE LUMIERE

Quand nous vous demandons de penser aux plantes, ou à n’importe quoi, en termes de lumière vivante, nous n’essayons pas de vous détourner de la beauté du monde vu par des yeux humains, mais d’ajouter à cette beauté, de lui ajouter davantage de réalité, de vous aider à élever toute création. En pensant en termes de lumière, vous ajoutez de la lumière à celle qui existe déjà ; vous accélérez la croissance et vous augmentez la beauté. Vous voyez la vérité et vous vous reliez à la réalité.

L’homme change profondément la face de la Terre, pensant seulement qu’il déplace de la matière sans valeur quand il nivelle le sol et la végétation, ou de la matière précieuse (pour lui) quand il extrait des minéraux, du pétrole, etc. s’il pendait à toute chose comme à de la lumière vivante, à de la substance vitale, il ne pourrait pas altérer le paysage avec autant de légèreté. Car il doit l’altérer ; sa pensée est créatrice. Tout individu attire à lui le résultat de ses pensées. Si vous pensez positivement à une situation, vous manifestez un résultat positif. Si vous êtes négatif, vous attires sur vous-même davantage de négativité. C’est donc une idée pratique que de penser en termes de lumière, car vous obtiendrez une réponse de toute la création. Toute création est matière, bien qu’elle soit obscurcie par la pensée humaine.

L’humanité marchera de l’avant quand l’homme se reliera scientifiquement intérieurement aux octaves supérieures de la vie. Alors, aimez la lumière et changez votre monde.

D’après le livre « La Voix des Devas » – retranscrit par Francesca http://francesca1.unblog.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email