Myriam canalisée par ShaNiraa

Titre Original : « Myriam – die Göttin in Euch » (6 Juin 2010)

 

Soyez salués mes chères âmes merveilleuses. C’est Myriam qui vous parle ici, Myriam que vous connaissez aussi sous le nom de Mère Marie.

Je vous parle aujourd’hui en tant que représentante de la déesse qui habite en chacun de vous, oui, même en ceux qui sont pour le moment incarnés dans un corps masculin. Ainsi ce ne sont pas seulement celles qui sont actuellement incarnées en tant que femmes qui guérissent en elles l’aspect féminin, si longtemps opprimé et humilié, afin d’être au service de la déesse lors de sa résurrection. Cela concerne également les hommes car, à beaucoup d’égards, il s’agit de la sexualité, de la relation entre l’homme et la femme qui aspire tant à la guérison.

Tant de cœurs aspirent depuis si longtemps déjà à une relation heureuse et harmonieuse, n’est-ce pas ?

Pendant longtemps, le principe masculin et féminin n’a pas été équilibré car il y a eu des époques de matriarcats et des époques de patriarcats où à chaque fois l’autre sexe a été opprimé et humilié. Les derniers siècles de patriarcat ont laissé des blessures profondes, c’est ainsi que la déesse en vous a du se retirer afin de se protéger. Il n’y avait pas de possibilité pour elle d’exister à ce niveau-là. Elle ne s’est pas seulement retirée des femmes de cette planète, les hommes aussi ont perdu leur relation avec la force de la déesse en eux.

Vous êtes en réalité tous androgynes et chacun de vous porte en lui les attributs des deux sexes, même si en fonctions des corps les caractéristiques extérieures d’un seul sexe ont été mises en avant. Lorsque les hommes ont perdu le contact avec leur déesse intérieure, l’humanité a cru qu’être un homme c’était ne montrer aucune faiblesse, et par faiblesse on entendait les « sentiments » humains. Mais en réalité c’est une force et non une faiblesse, car la capacité de montrer ses émotions est utile pour une communication plus véridique sur la Terre, et cela est une capacité de la force de la déesse.

À cause de cela, le principe masculin a été profondément déséquilibré et au fond des hommes somnolait une colère bouillonnante contre les femmes qui avaient encore la possibilité de vivre cette force. Mais il n’y avait pas que cela, les femmes arrivaient en plus à ce que les hommes montrent leurs sentiments et donc leurs soi-disant faiblesses. Le soi-disant sexe faible arrivait d’une façon ou d’une autre à rendre faible le sexe fort. La colère des hommes a fait qu’ils ont commencé à opprimer de plus en plus les femmes afin de prouver leur force. Le sexe y a joué un rôle important. En de nombreuses époques, „prendre“ tout simplement une femme était considéré comme allant de soi. Ce qui rendait l’homme faible pouvait également être utilisé pour le laisser paraître fort. Au lieu de se laisser séduire par une femme et qu’elle puisse le rendre faible, il la prenait de force et ainsi il n’était plus le faible, mais le fort.

Les religions étaient évidemment impliquées, mais avant de juger et de condamner vos religions, souvenez-vous que les règles du jeu ne fonctionnent que s’il y en a qui sont prêts à les accepter.

La sexualité est quelque chose de très puissante. Il y là le désir ardent de fusionner avec ce que l’on aime et la force sexuelle est bien plus que l’union de l’homme et de la femme. C’est une pure fusion par amour. Une ressouvenance de l’unité, et l’orgasme physique dont on peut faire l’expérience sur la Terre n’est que l’ombre du souvenir de ce qui est réellement possible.

Il y a beaucoup d’histoires au sujet de la conception de Jésus, il y a des doutes concernant ma virginité, mais l’humanité a oublié qu’il existe deux façons d’engendrer un enfant. Vous ne connaissez plus que l’acte purement physique, mais en réalité il y a encore une deuxième possibilité d’engendrer un enfant. Oui, physiquement j’étais vierge lorsque Jésus a été conçu. Ce fut un acte cosmique, bien au-delà du niveau physique. Un flot de pur amour avait saisi mon cœur et j’ai senti une énergie sexuelle pure s’écouler par vagues dans mon corps. En un instant j’ai vu le monde avec les yeux de la conscience Une et j’ai perçu le miracle de la vie qui, dès ce moment, allait grandir en moi. L’expérience de cette conception a changé ma vie. Le matin suivant, j’étais embrasée comme après une nuit d’amour fougueux, mais il y avait encore bien plus. Je ne sais pas vous décrire avec des mots ce que représente une union à un niveau plus subtil, mais vous allez tous en faire l’expérience.

Le processus de guérison de la déesse a déjà lieu depuis des décennies, mais il s’approche de sa fin grandiose et alors elle va ressusciter en chacun de vous. L’homme et la femme pourront se rencontrer à un niveau complètement nouveau. Redevenu androgyne et dans un profond respect vis-à-vis de l’autre. Libre de toutes les dépendances. Un abandon complet dans une profonde confiance sera à nouveau possible lorsque les anciennes blessures seront complètement guéries.

Avec les nouveaux corps de Lumière, une fusion absolue deviendra possible, qui fonctionnera même par delà de grandes distances. Oui, cela peut vous sembler incroyable, mais pour pouvoir fusionner avec le bien-aimé/la bien-aimée, il ne faut pas nécessairement un corps physique. Et néanmoins, vous n’allez rien perdre avec cette nouvelle forme de sexualité. La peur que vous devriez renoncer à quelque chose dans le monde nouveau n’est enregistrée en vous que parce que, des siècles durant, on vous a suggéré que le sexe n’était pas voulu par Dieu. La sexualité a non seulement été salie par les mots, mais avant tout par les actes, elle-même n’a jamais été impure !

Vous vous trouvez actuellement dans la dernière phase de guérison et cette phase peut parfois déclencher de la confusion en vous. Permettez-vous ces jours-ci de suivre ce que vous souhaitez vivement. À condition évidemment de respecter le libre arbitre de tous.

Sortez de l’évaluation. Vous ne devez être obligeant envers personne, si ce n’est envers vous-mêmes. Car la sexualité guérie (sacrée) commence auprès du Soi divin personnel.

Un monde nouveau vous attend et également une nouvelle façon de création et donc aussi de l’acte de création qui engendre la vie. Vous n’allez rien perdre, même si certains parmi vous ont cette impression. Ce qui vous attend, dépassera de loin vos imaginations. Lorsque la déesse se sera de nouveau complètement révélée, alors l’homme et la femme pourront se rencontrer à un nouveau niveau et emprunter ensemble des voies nouvelles.

Je vous aime de tout mon cœur.

Myriam

Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique).

D’autres Sternenbotschaften (Messages des étoiles) se trouvent sous :
ShaNiraa (Shari) et Luna : http://www.sternenkraft.at
SaiRa : http://www.energie-clearing.com

Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes. Le texte ne peut pas être retravaillé (sauf fautes de frappe) ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps


Print Friendly, PDF & Email