L’orgueil

L’orgueil est une impression d’importance qui va être colorée par différentes vibrations, dont celle principale du cœur.

Pour un cœur dur, l’orgueil sera vil. Il créera de la séparation et du mépris ; il jugera et jaugera du haut de sa suprématie. C’est l’orgueil pédant et agressif, et c’est de loin le plus dangereux pour soi et les autres.

Dans un cœur doux ou ouvert, l’orgueil sera gentil (orgueil caché, orgueil secret), est ne se révélera que par des sentiments de grandeur pouvant aller jusqu’à la mégalomanie. Il n’est pas méchant mais insidieux, car il transforme alors la réalité à sa grandeur.

L’un est l’autre est invisible pour celui qui ne s’étudie pas.

Mauvaise nouvelle :

L’illumination n’est pas la fin de l’orgueil.

Bonne nouvelle :

Cela nous laisse du temps pour nous y préparer. (pour ceux qui attende la lumière)

Un certain sage précisait que la vanité ne meurt jamais, et que de tous les travers Humains, il est celui qui guette le disciple et le maître tout au long de sa vie terrestre, et certainement au-delà.

L’humilité

L’humilité est la clef de voûte de la spiritualité, c’est elle qui nous soutient dans la voie juste et pure de la dévotion du cœur à l’amour lumière. Elle nous protège et nous garde de ne pas nous faire grossir la tête par la puissance du cœur.

Nous sommes des dieux oui, mais nous ne sommes pas UN Dieu.

Voici le risque le plus grand que l’âme bénit par la lumière court : se voir séduire par l’orgueil de sa puissance.

L’humilité est un travail de tout les jours, de chaque instant : non pas se dire, je suis petit, je suis laid ; au contraire ! Mais je suis grand(e), je suis beau(elle) et tout(e) puissant(e), mais cela ne fait pas de moi un Dieu.

La frontière est subtile, et la transformation du plomb en or se fait dans un travail sur soi délicat et technique.

Quelque pistes vers l’humilité :

JE SUIS, mais ne suis rien d’autre que ce qu’IL veut.

Je peux reprendre mes attributs divin, je serais alors égal au TOUT, mais jamais supérieur à rien de ce qui émane du tout, ni inférieur.

Je gagne jour après jour en pouvoirs, en puissance, je deviens de plus en plus grand (aura…), pourtant je ne suis RIEN de moi même, j’émane SA volonté et me rapproche tout simplement de LUI.

Tout m’est donné, je ne possède rien en propre.

Tout m’est prêté, je jouis de royaumes illimités si merveilleux que cela dépasse mon imagination.

Je peux exprimer toutes choses et tout pouvoir pour le bien des autres par la grâce de Dieu. Je suis humble et respectueux de toutes choses.

Le petit moi n’existe pas, c’est une merveille qui me permet de jouer à ne pas être MOI (le moi divin), mais c’est une illusion qui fait partie du jeu cosmique : et je vais la dépasser !

IL est MOI, moi est contrôlé par mon MOI, mais je ne le connais pas encore. Actuellement mon moi n’est qu’une illusion, un rêve de MOI.

Je ne suis rien, IL est tout. L’univers est moi, il me forme.

Amour pour tous.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email