FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message : »Parlons de l’inconnu », ce mot résonne en toi, il se cache derrière ce mot tant de mystères, tant de découvertes, tant de réalités à explorer, tant de mondes à découvrir. Cette perspective te rend à la fois enthousiaste et craintif, ta réaction est bien simple car ce que tu ne connais pas te met dans cet état de peur et en même temps tu es curieux d’en savoir un peu plus.

Je vais enlever toutes peurs de ce mot »inconnu » et tu seras en mesure d’accueillir et d’accepter l’inconnu comme une bénédiction de la vie. Tu n’as qu’à suivre ma sagesse divine. Mais avant, parlons de cette peur et de cette crainte que tu as pour affronter l’inconnu. En ce moment, tu es en train de lire ce message, tu es disposé à le faire, tu as choisi un endroit approprié pour te mettre dans cet état de réceptivité, pour l’instant ce qui t’entoure est quelque chose de connu.

Pourquoi l’inconnu te rend dans cet état d’appréhension? Ce mot réveille en toi des bons et moins bons souvenirs qui t’ont rendu méfiant, craintif. Tu portes en toi toutes ces cicatrices et en même temps une partie de toi te dit »vas-y, tu peux vivre une belle expérience » et l’autre partie te dit »je n’ose pas m’ aventurer, je ne sais pas dans quoi je m’embarque ». Tu vis cette dualité qui t’empêche de faire un bon choix. Cette dualité a une telle emprise sur toi, que pour toi, elle fait partie de ta vie, toutes tes pensées sont orientées sur cet aspect, cela crée en toi un état de confusion car tu te bases sur tes expériences acquises, ces mémoires qui remontent, créant en toi cette confusion. Tu appréhendes ce qui va se passer. Tu es conditionné à vivre ces appréhensions mais ta réalité n’est que le reflet de celles-ci.

Peu importe l’endroit où tu es, ton mental joue à créer des scénarios pour confronter l’inconnu; ainsi dans la conception de tes pensées, tu prévois ce qui va t’arriver. Quand tu vis cet instant tu te dis » j’avais raison, je l’avais appréhendé » ou » j’avais raison de me méfier, je suis étonné, ça c’est pas passé comme je (l’avais prévu »,… tout ça pour te dire que tu es le créateur, le concepteur de l’inconnu, que ce soit conscient ou pas. Maintenant, si tu es prêt, on va faire en sorte que l’inconnu soit une bénédiction dans ta vie, n’oublie pas, tu es le concepteur, le créateur, pour toi le mot inconnu est en réalité du connu que tu accueilles et acceptes avec tous ses honneurs, car pour toi, cela devient source d’inspirations, d’élévations, d’émerveillements et de contemplations.

Cher enfant divin, tu cherches un moyen pour te délivrer de cette emprise de la dualité, pour ne plus vivre cette confusion, être en mesure de ne plus accumuler quoi que ce soit, de ressentir cette légèreté et savourer chaque seconde dans un état de bien être et de satisfaction. Être délivré de toutes ces souffrances, juste sentir l’amour, marcher dans cette lumière afin que chacun de tes pas soit dans cette légèreté de percevoir que la perfection est en tout, que chaque instant de la vie soit une bénédiction.

Il n’y a qu’une seule vérité pour t’apporter cette délivrance, ton désir d’unité, d’unification en tout. En gros cela veut dire t’unir à l’inconnu, pour que l’inconnu et toi deviennent UN et c’est par l’amour divin que tu vas ascensionner et connaître l’unité suprême, une fusion de ce qui est, moi PÈRE / MÈRE. Je suis la force de l’instant présent, je suis le maintenant. Je te disais que tu es le créateur et le concepteur de ta propre réalité, ceci est vrai. Pourquoi tu vis cette dualité? C’est toi qui l’a créée avec tes propres pensées, ton verbe créateur, ainsi la réalité reflète tes moindres désirs et appréhensions.

Définissons l’inconnu, ce mot se résume à ceci : toutes manifestations qui se matérialisent en cet instant, proviennent du verbe créateur. Ce qui veut dire la concrétisation du verbe, cher enfant divin, tu as ce don d’avoir ce verbe créateur ainsi que tous mes enfants divins. Vous créez l’inconnu et vous en faites votre réalité. Selon ton évolution, tu vis la réalité qui te convient, tu as fait de l’inconnu ce connu, des vies et des vies à créer les mêmes scénarios, toujours sous l’emprise de la dualité, cette confusion entretient ce monde par le pouvoir du verbe créateur qui concrétise votre perception de perfection.

C’est grandiose ce que je te dis ! Maintenant ton désir est de retrouver ton unité et d’ascensionner pour être en mesure de vivre cette liberté, pour ne plus être perturbé par le passé ou le futur. Être en mesure d’accueillir et d’accepter dans l’instant présent les bénédictions de la vie. Comme tu sais que l’inconnu est toute la manifestation de la vie, cela englobe tout, tes frères et soeurs, ainsi que tous les règnes de vie, peu importe la provenance. En cet instant tu prends cet inconnu, tu le descends en ton coeur. Tu le berces d’amour, tu lui dis que tu l’aimes, tu lui dis désormais que lui et toi, vous êtes fusionnés. Cette fusion se fait dans l’amour divin. Tu ne vois en l’inconnu que le reflet de ton amour, en plus il conçoit tous tes désirs car il te remet tout ton amour exprimé.

Cette affirmation devient réalité, tu es désormais l’inconnu, tu n’as qu’un seul désir et c’est de l’aimer d’un amour inconditionnel. Tu es conscient que tes frères et soeurs vivent leurs propres relations avec l’inconnu. Ils sont les créateurs et concepteurs de leur réalité. Désormais tu accueilles et acceptes toutes ces réalités, elles font partie de l’inconnu. Toi, en cet instant tu n’as qu’un but: retrouver ton unité et ascensionner, c’est pour cette raison que pour toi l’inconnu devient du connu, parce que tu es conscient de ton verbe créateur, uni dans l’amour divin, l’inconnu et toi retrouvez l’unification. Redeviens un » JE SUIS » car ce qui te faisait peur n’est plus. En te permettant de renaître à la source divine, en reprenant ton héritage divin, conscient de ton grand pouvoir créateur, tu transformes l’inconnu pour ton désir d’unité, tu aimes toutes manifestations comme étant toi.

Ainsi tu élèves tout dans l’amour, dans cette lumière qui guérit tout. Tu sais maintenant que moi, PÈRE / MÈRE suis en toi, en ton coeur, Tu vois ce que je vois, tu vois que l’humanité vit sa propre confusion créée par le verbe créateur de chacun, inconscients d’être eux-mêmes responsables de cette dualité, cette fréquence qui les maintient en ce monde. En cet instant tu es en ce monde mais tu ne fais plus partie de celui-ci. Tu as retrouvé ton unité, cette unification à l’inconnu, cette création évolutive qui change selon la perception de chacun. L’Amour divin t’a permis cette fusion suprême, céleste et immaculée.

L’inconnu, tu l’accueilles en ton coeur, tu l’aimes, tu lui demandes l’abondance dans ta vie, tu lui demandes de t’émerveiller, de te surprendre par ses manifestations d’amour. Tu as le choix de vivre une relation d’amour selon tes propres désirs; tu n’as qu’une chose à faire c’est de l’aimer d’un amour absolu, ainsi, en agissant de la sorte, c’est moi, PÈRE / MÈRE qui suis comblé de ton amour. Demande à vivre d’autres réalités, à visiter des mondes enchantés, de te téléporter et de venir m’assister dans la création d’un nouvel univers. Tout est possible, tu es un créateur, un concepteur, je t’ai créé ainsi, à toi d’être l’artisan de ton bonheur. Tu es sans limite, sauf celles que tu t’imposes.

Comprends que l’inconnu est la résultante du verbe créateur, reçois-le en ton coeur et aime-le de tout ton amour, marie-toi et fusionne, fais que ton amour ne forme qu’une seule lumière. Ainsi chacun de tes pas sera éclairé, tu marches dans la lumière de l’AMOUR, en moi, PÈRE / MÈRE, je suis avec toi, en toi et par toi. Nous sommes UN.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.
Gratitude, Magie et Namasté
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email