FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message : »Parlons du coeur », ce mot résonne en toi mais il y a une certaine confusion dans la compréhension de ce mot.

Le coeur, c’est par lui, avec et en lui que la transformation a lieu; il est nécessaire de bien comprendre cette notion à propos du coeur. Ouvrir son coeur est semblable à s’ouvrir soi-même à sa véritable nature divine.

L’ouverture de ce coeur devient ta priorité première, tu y mets toute ta foi, ta force, ton amour inconditionnel. Il n’y a pas autre chose qui soit plus important. Cela devient ta raison première pour vivre, pour toi, il n’y a rien d’autre de plus important.

La réussite à ouvrir son coeur ne dépend que de toi, t’abandonner à ce qu’il y a de plus noble, de plus grand, de plus céleste, de plus immaculé, à l’amour. Mais pas n’importe lequel, un amour inconditionnel qui n’a aucune attente et qui ne fait aucune distinction. Quoi que ce soit qui se présente à toi, tu accueilles ou tu l’acceptes ou tu le reçois en ton coeur quiconque fait partie de ta réalité comme étant égal à toi-même, à ce que tu es, un être de lumière, l’enfant divin du créateur. Une étincelle de lumière de la source de lumière, ayant le même contenu divin, l’amour absolu.

Bon nombre de personnes ne comprennent pas ce que veut dire : »être dans le coeur », et pourtant ce qu’elles choisissent, elles le font d’abord avec le coeur. Le coeur est un grand réceptacle qui accueille tes croyances, ta vérité à propos de ce que tu penses de toi et de ce monde, ton mental est le serviteur de ton coeur. Ce que tu penses être vrai, ton mental s’exécute pour manifester tes moindres désirs. Le coeur est ton temple intérieur, il est ton sanctuaire, ton havre de paix, c’est en lui que tu trouves refuge, lorsque la réalité devient insupportable. Tu te replies sur toi-même, parfois en position du fœtus pour te retrouver seul et ainsi trouver la paix en ton coeur. Cette position te permet de te reconnecter et de te couper du monde. Parfois, lorsque tu vis de la douleur, tu te mets dans cette position du fœtus et tu te contentes de maintenir cette position pour ressentir la paix t’envahir, un ressenti de bien-être et de confort.

Conscient ou inconscient tu prends à coeur tout ce que tu fais, tu t’intéresses à toutes ces choses qui te tiennent à coeur. Ton coeur est déjà ouvert, mais qu’y trouve-ton dans ce coeur ? Ce grand réceptacle qui contient toutes tes émotions refoulées, tes blessures ainsi que toutes tes joies. Ton coeur représente tout ton être entier, celui qui vibre et ressent tout. Selon ta compréhension, tu absorbes tout et ainsi tu filtres selon ta conception de ce que tu es. Tu te définis comme étant un être humain vivant selon le conditionnement que tu as reçu depuis ta naissance et de toutes ces vies qui sont ta propre extension, en gros, tu es la somme de toutes ces incarnations depuis ta venue en ce monde.

Ton coeur est déjà ouvert, dans ce grand réceptacle, tu as accumulé toutes ces expériences et apprentissages , tu n’as pas libéré, tu n’as pas exhumé, retiré ces mémoires cristallisées. C’est tout à fait normal selon ta conception de ce monde. Tu vis la dualité, ceci génère en toi cette confusion, ton coeur se trouve dans tous ses états. Ton coeur n’est pas fait pour vivre dans la dualité, il est fait pour vivre dans l’unité, l’harmonie, la paix, le bonheur, dans l’amour absolu. Toutes ces contradictions, toute cette confusion qui s’installent en ton coeur ne font que perturber tout ton métabolisme. Ton être entier se trouve déréglé par ce qui résulte toutes ces souffrances et celles-ci se répercutent sur tous tes corps subtils.

Maintenant, tu dois ouvrir ton coeur à l’amour absolu, ne plus t’identifier à ta personnalité humaine et à cette dualité qui régit cette humanité, lâcher prise à toutes ces identifications et croyances. Comprends que toute cette confusion et ces souffrances ne sont rien d’autre que ton acceptation à vivre cette dualité et à l’entretenir par tes pensées, ton verbe créateur. Tout ça n’est que le fruit d’une fausse interprétation de ce que tu penses être. Depuis l’origine de ce monde, tous et chacun jouent à entretenir cette dualité, l’histoire de l’humanité se résume en ceci, l’homme a bâti son avenir sur une fausse vérité de lui-même, créant ses propres dieux ou ses propres démons, une dualité incessante nourrie par toutes ces âmes incarnées en ce monde.

Cette difficulté à libérer ton propre coeur vient de ta difficulté à lâcher prise, tu ne pardonnes pas à cette humanité ces souffrances que tu as vécu et que tu as infligé à autrui. Je te le dis, tu n’es point responsable, tu as voulu bien faire en voulant régler à ta façon ce monde qui t’a vu naître, au fond tu croyais être cette forme humaine et tu as adhéré à ces croyances au lieu d’aller trouver la source en toi et d’aller toucher cette vérité qui attend ton éveil. C’est bien d’un éveil dont il s’agit, en cet instant tu dors car tu n’es pas celui que tu penses être, tu ne fais que jouer ce rôle, tu as laissé ce rêve te conditionner à être cette personnalité humaine. Tu joues ce rôle à la perfection et c’est ainsi que cette réalité subsiste. Le jour de ton éveil, tu deviendras conscient de cette dualité, tu interpréteras un nouveau rôle et ce seras celui de ta véritable nature divine; en jouant l’unité en tout, tu verras au-dessus de ce voile créé par ces illusions. Ainsi tu deviendras la lumière de ce monde.

En lâchant prise à cette fausse identification, en retirant de ton coeur toutes ces faussetés, ces croyances, tout ce qui a pu naître de la dualité, en reprenant ton héritage divin, tu ouvres ton coeur à la lumière. Cette lumière est si puissante lorsque tu accueilles et acceptes celle-ci dans ton coeur. Il n’y a plus de place pour les illusions, celles-ci se dissolvent dans la lumière. Pour ce faire, cher enfant, tu es le seul à décider pour toi, soit tu restes ancré dans tes croyances en restant centré sur ta personnalité soit tu te centres sur ta véritable nature divine, cette étincelle divine provenant de la source de vie, moi, PÈRE / MÈRE, ma lumière est la tienne, elle dissout tout ce qui n’est pas amour. C’est toi, cher enfant divin qui décide qui croire, ainsi tu récoltes le fruit de ta semence.

Une seule chose à faire, retrouve ta véritable nature divine, éveille-toi et prends conscience que tu es lumière. Cette lumière est la plus grande vibration d’amour absolu et inconditionnel, elle ne connaît point la dualité, elle est unité en tout car toute la création est composée de ces étincelles de lumière. Quelle que soit la manifestation de la lumière, elle est venue explorer, évoluer dans la matière. Tu connais ce monde de matière, il existe une multitude infinie de mondes de matière à des niveaux de vibrations différents. Sois en harmonie, en paix, en amour inconditionnel avec ce tout, demande et tu recevras car en étant uni, ce tout comble toutes tes attentes, une seule chose à faire c’est de l’aimer comme soi-même. Ta réalité n’est que le reflet de ce que tu penses être. Élève ta vibration, ouvre ton coeur à nouveau, redonne moi, PÈRE / MÈRE, toutes ces mémoires qui ont engendré en toi ces souffrances et autres, je les dissous dans la lumière et en même temps tu retrouves la guérison de tout ton être. Il est temps que tu interprètes ton vrai rôle, celui de ta divinité, en aimant ce monde de la même manière que je t’aime. Retourne dans la position du fœtus et je te guérirai de toutes ces blessures, en te réveillant tu seras en mesure d’aimer ce monde, parce que tu vis cette unité avec moi, PÈRE / MÈRE. Que la lumière soit, ainsi soit il.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude, Magie et Namasté
FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email