FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message, nous parlerons du: « Nouveau Monde ».

En cet instant, ces mots résonnent en toi! Tu te demandes, qu’est-ce que le nouveau monde ? Tu as une bonne idée de ce monde, c’est bien normal, c’est ta propre création. Tu l’as créé à partir de tes propres désirs et de ce que tu voulais expérimenter, chacun se créant un monde à son image car la réalité n’est que le reflet de son miroir, c’est ce qui apporte cette dualité, toujours en train de peser le pour et le contre. essayant de comprendre ce qui cloche dans cette réalité, en accusant quiconque d’en être responsable.

Pour bien comprendre le nouveau monde, il faut parler de l’ancien monde, celui qui est le tien, celui à qui tu appartiens.

Tu auras beau critiquer ce monde ou vouloir résoudre tous les problèmes que vit cette humanité, ce monde ne changera pas, à moins que tu décides de changer ta propre perception. Je sais que ce monde te fait vivre ces états de mal-être, ce que je veux dire, un état de confusions. Tu n’arrives pas à être bien, la raison du pourquoi tu es dans cette condition est bien simple. Cette fréquence, toute ces activités humaines émettent des vibrations, tu es bombardé de partout par des ondes négatives de ce monde. Les médias te nourrissent de ces ondes négatives, lorsque ce ne sont pas les médias, ce sont les gens, les bruits sonores, la pollution, la nourriture et autres. En gros, toutes ces activités humaines ne respectent pas l’harmonie, l’équilibre, l’ordre établi.

C’est tout à fait normal que tu subisses ces assauts, toi en ce moment, tu ne respectes pas l’ordre établi, tu négliges ta relation avec ce monde. Tu te dis : peu importe, je fais ce que je veux, il faut d’abord que j’y trouve mon compte. chaque être humain cherche à obtenir son bien-être, peu importe le moyen pour l’obtenir. Regarde-toi en cet instant, si tu n’es pas bien, si tu vis la solitude ou autre, c’est qu’à un moment donné, tu as choisi. Oui, tu peux trouver toutes sortes d’excuses: c’est la faute à mes parents, mes enfants, mon patron, ma femme et la liste est longue, cela n’a plus de fin. Quoi que tu sois en train de vivre tu as toujours le choix. Ce monde n’est que le reflet de tes propres pensées.

Rendons la compréhension plus simple, il y a toi et la création, il y a toi et tes pensées. Bon, continuons, quelle est la personne la plus importante dans ta vie? cherche, tu vas trouver, as-tu la réponse ?

Tu es cette personne car toute ta vie, tu la passes avec toi et tes pensées. Tu as toi, tes pensées et la création. Résumons, le corps, le verbe et la manifestation ou encore le véhicule, le carburant et la route. Ton corps reçoit ton essence, les pensées brûlent celle-ci et manifestent ton désir. Le corps + verbe + création: « égale »= l’unité. Essayons de simplifier, dans ce corps, tu es cette présence, la vie qui habite dans cette forme, le verbe reflète tes pensées, tout ce que tu penses, paroles, actions, gestes ou autres concrétisent ta réalité. Comme tu es uni à celle-ci, tu ne peux dissocier ces trois aspects.

Reprenons, tu ne peux pas penser pour les autres, tu es face à tes propres pensées, celles-ci ont le pouvoir de concrétiser tes désirs, ce que tu penses, c’est ce que tu crois. La vie te retourne ta propre réalité, elle manifeste le monde selon ce que tu en perçois. Ta relation avec ce monde n’est que le portrait de toutes tes pensées. Regarde-toi dans un miroir, tu y verras tous les aspects de ce monde, tes imperfections sont à l’image de ce monde. Ce qui te perturbe en ce monde, n’est rien d’autre que le fruit de ta création. En ce moment tu te dis que tu n’es pas responsable de tous les maux de la terre. Chers enfants, vous êtes tous responsables, vous avez tous contribué à nourrir par vos pensées ces manifestations de dualité. C’est ce qui crée la réalité de ce monde.

Tu as accès à ce nouveau monde, le choix t’appartient, une chose est à comprendre, tu es moi et je suis toi. Je t’explique, tu habites cette forme humaine mais en même temps tu ne l’habites pas en totalité, le reste englobe TOUT.

Je sais que pour toi, cette notion est difficile à comprendre, ce que tu vois est en réalité une partie de toi. Ce que tu perçois des êtres humains, n’est que ton propre reflet, la réalité n’est que la manifestation de ce que tu penses être. Pour être en mesure de vivre l’unité et de construire en toi ce nouveau monde, tu dois changer ta façon d’interpréter la vie et du lien qui t’unit à celle-ci. Bon je comprends que pour toi, c’est presque inimaginable cette conception de ce que tu es. Pourtant c’est la vérité, tu es à la fois infiniment petit et infiniment grand.

Jésus, Bouddha, avaient compris le lien qui unissait chacun d’eux à moi, PÈRE/MÈRE, à la source divine. Ils devenaient un avec le PÈRE. l’un comme l’autre étaient en mesure de comprendre sa relation avec ce monde, l’amour divin et miséricordieux leur permettait cette unité et faire UN avec TOUT. En émettant cette lumière, ils avaient une relation parfaite, leur corps émanait l’unité parfaite avec la création. Leur verbe exprimait l’amour parfait, ainsi, Jésus ou Bouddha fusionnait avec le PÈRE, devenait le JE SUIS. Ils étaient le nouveau monde, aujourd’hui, cher enfant divin, tu as accès à ce nouveau monde, le tout est de comprendre ta relation avec le PÈRE. Chacun d’eux remettait son Esprit au Père, ce qui veut dire, qu’il était d’accord pour s’unir à cette force de vie, à cette source d’amour, pour renaître en celle-ci et pouvoir ainsi exprimer cette vérité. Lorsque tu remets ton esprit au PÈRE, c’est que tu ne vis plus dans la confusion, mais dans l’unité parfaite qui n’a qu’une loi divine et c’est l’amour qui rassemble tout dans la perfection.

Moi, PÈRE/MÈRE ne connaît que la perfection, ce que tu es en train de vivre dans cette forme humaine n’est que la perfection de ce que tu penses être, ton verbe manifeste tes propres désirs. C’est toi qui détermine ce qui est bien ou pas, tu as créé tes propres lois, Si tu es dans la souffrances, quel que soit l’état de ton je suis, tu en es le responsable car tu as toi-même créé cette réalité. Tu as choisi le chemin de la souffrance pour comprendre qui tu es. En lisant ces lignes, tu peux t’éviter de vivre d’autres souffrances. Il suffit de changer ta perception de toi-même et de ta relation avec la création. TOUT prend sa source en toi, lâche prise de ce monde, abandonne toi, tu n’as plus rien à perdre de toutes façons, tu as tout à gagner. Ce que tu donnes, tu le reçois en retour et même davantage que ce que tu as transmis, tout te revient multiplié. Imagine un instant que chaque geste, action, parole, pensée et autre, basés sur l’amour que tu émanes en ce monde, te sont retournés amplifiés le cosmos te renvoie cet amour, cette lumière.

En gros cela veut dire qu’en agissant ainsi tu élèves ta fréquence d’amour. Tu es un récepteur et un émetteur, tu es unifié au principe divin, toute la création s’unit à toi pour ton bien-être et celui de la collectivité. En restant centré sur cet idéal divin, tu es aligné sur la fréquence originelle, l’amour en tout, ce qui est en bas est à l’image de ce qui est en haut.

En ouvrant ton coeur et en permettant à ton mental et Ego d’adhérer à ce principe divin. Être ce je suis qui est à la fois dans ce corps et en même temps unifié à toute la création. Ainsi tu deviens ce réceptacle, qui a permis cette union du corps et de l’amour. Tu n’es plus seul car tu es uni à la force d’amour qui compose tout et qui est l’origine de tout.

En te permettant d’être ce je suis, tu guéris ton passé, toutes ces vies, à chaque instant, tu construis le l’instant présent dans l’amour, tu es le nouveau monde, ainsi l’ancien monde ne vient plus te perturber. Tu es libéré de cette fréquence, de ce monde. Tu es en mesure d’apporter la lumière pour permettre à quiconque de se libérer et d’accéder à cette terre nouvelle. Plusieurs de mes enfants divins qui vivent ce nouveau monde en eux, te diront ceci: « depuis que j’ai décidé de lâcher prise et de changer ma propre perception de ce que je suis, que je me suis abandonné à ma véritable nature divine, j’ai tout de suite ressenti cette paix, l’harmonie, l’amour qui m’abritait ». Pourquoi en est-il ainsi? c’est simple car ce monde ne reflétait plus ce à quoi j’aspirais devenir. Il ne répondait plus à mes attentes, je ne m’identifiais plus à ce monde.

Quels que soient mes efforts pour combler mes attentes, ce monde ne m’apportait que déceptions et confusions et c’est là que j’ai ouvert mon coeur à ce que je suis, j’ai demandé l’aide divine. C’est à ce moment là que j’ai décidé de me prendre en mains, d’habiter mon je suis et d’ aimer ce monde, de ne plus le critiquer, de ne plus vivre la colère ou autre, peu importe ce qui arrive, je décide d’accueillir et d’accepter ce monde dans l’amour de mon coeur et de maintenir cette paix en moi, cette quiétude, cette sérénité. Cette tranquillité d’esprit me permettait d’être centré et d’agir avec la sagesse du coeur, car tout ce que je dis est basé sur l’amour, au lieu de créer la discorde je crée l’harmonie. Cher enfant divin, un aperçu de mes enfants qui vivent ce nouveau monde en eux, en exprimant le vrai amour. Une lumière qui est au-dessus de tout, sans aucune distinction, qui se contente d’aimer, cette lumière a cette force de guérison et d’ascension. Tout ceux qui émanent cette lumière, donnent un aperçu du nouveau monde.

Cher enfant divin, tu as un pas à faire, celui d’émaner cette lumière, oublie ce monde, offre à ce monde le véritable AMOUR en guise de pardon et pour toi-même. Marche dans le Nouveau Monde, il est toi, crois en toi et en ce que tu es, redeviens ce je suis qui est amour, ce principe divin, cet idéal. Tu es la merveille des merveilles, je le sais, c’est moi, PÈRE/MÈRE qui t’ai conçu dans la source divine, dans l’amour absolu. Tu es ce miracle, tu incarnes en cet instant le Nouveau Monde. Laisse-toi être et tu auras accès à tout le royaume divin.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude, Magie et Namasté

FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle. Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email