Transmis par Maxime Dos Santos Handela

» En toi j’ai mis toute mon affection «

» Et les deux ailes du grand aigle fût donné à la femme «

Et Iris la belle messagère du Ciel fût envoyée. Prenant son envol vers la Terre comme un aigle jaillit de son nid, elle prit son ruban d’arc-en-ciel pour mettre en envol nos esprits. Elle construisit l’alliance du temple de la colombe fleurie, bâtis dans nos cœurs le mariage du feu et de l’eau. Dans les temps les plus lointains la déesse a été choisie pour être le lien de nos âmes avec l’Esprit. Dans son corps de Lumière nous sommes pluie où se répands la parole de feu qui nous a donné la vie. Joyau des plus belles pensées de Dieu, les rayons des 6 flammes est cortège des présences sublimes des anges célestes.

Existe-t-il plus belle expression en cette terre que la pureté que nous sommes ? Enfants du divin, naît des substances et des fluides, mélangés par la passion de la Volonté Supérieure, les corps de flammes sont les réceptacles d’une étincelle d’Amour vive.

Nous vivons les mélanges des flammes et leurs habiles nuances, nulles couleurs ne se confond sans en passionner une nouvelle. Nous avons étés crées à l’image, ensemencés par les fleurs éternelles, parfumant dans cette vie notre intensité et la nuance que nous sommes. Redonnons vigueur à la fleur de lumière que nous sommes. Puissions nourrir en profondeur cette loi secrète qui parfume les cœurs et les esprits. Force vive et chaleur fécondante, nourrissent la semence divine. Alimentant dans le champ d’Amour toutes âmes. Abreuvant les fleurs desséchés par la pureté luminescente de l’être que nous sommes.

Dans la Volonté supérieure de la vie en éclosion, nous sommes bourgeons en éveil. Sublime loi, racine, prenant corps dans les causes et effets, monde phénoménal des plans supérieurs subtils, un parfum ensemence l’unité que nous sommes. Nous prenons racine dans le terre-eau d’ou émerge le verbe de feu. Parole sanctifiée des cieux, déposant par nos œuvres les aspirations les plus sublimes qui nous dépassent en grandeur.

La blanche colombe est venue renaître dans ce terreau fertile. Nous en sommes ses butineurs sacrés qui suivant les cycles et les instructions des astres, prodiguent avec soin les meilleures infusions qu’il nous est possible. Prenons pour mélanges les qualités supérieures de nos âmes pour y arroser ces fleurs en éveil tout autour de nous car elles ne sont pas extérieures à notre être divin. En prenant le temps de l’observation de la nature nous prenons le temps de nous observer tel que nous sommes aussi engendrés.

En cette vite terrestre, nous sommes les roses du printemps, nous sommes ensoleillés des plus belles instances supérieures par notre seule présence en ce jardin éternel. Reconduisons ainsi les aspirations de nos âmes pour qu’elles puissent faire éclore les semences du Très-Haut. Dans la Création, alambic de vies, nous sommes chaleur humide, volatil fixé si nous autorisons la suprême Volonté d’être les enfants de pureté. Nous sommes passion donc mélanges nuancés, mais nous sommes avant tout émergeant d’une intime et profonde pureté dès lors que ce sont les plus belles simplicités qui fleurissent dans nos cœurs.

Une intensité lumineuse irradie depuis notre centre toutes les gammes de notre être. Ainsi, par cette intense et vif soleil d’éternité, nous prodiguons à ce véhicule toute la vitalité. Insufflons chaque couleurs de l’arc-en-ciel que nous sommes car nous sommes l’Alliance déployée. Rien ne sépare le Créateur de la Création et donc des crées. Incarnant le champ d’éternité, nos âmes savent au plus profond, puisque l’âme est pureté, que nous sommes bel et bien les fruits de l’éternelle sagesse, pétales de la couronne du Dieu Lumière.

Le souffle de la vie est porteur des idées, flux dynamique par lequel le mouvement crée à travers l’espace et le temps. Le vent porte le mouvement des cycles et dissémine l’inspiration des plus belles richesses spirituelles.

Une fleur est une croix dressée, elle nous sert d’appui pour surmonter les épreuves, elle est bâton vers l’accomplissement, elle réalise l’élévation pour en éclore l’étoile de vérité. Cordon ombilical reliant le ciel et la terre, elle est un sceau figé dans le temps et l’espace, la fin de son cycle coïncide avec le cycle suivant.

Le secret de sa richesse est la pauvreté car d’une semence pure insoupçonnée elle émerge mélangée dans le champ de la vie. Sa couronne marque l’accomplissement de sa réalisation mais aussi celle de son extinction. Et pourtant c’est bien cet accomplissement qui est réalisé depuis sa création. Il y existe une grâce dont nous en sommes sensibles. Son âme s’est expansée pour en parfumer durant quelques souffles le manteau d’éternité.

Notre accomplissement est comme celui d’une plante subtile et sacrée. La réalisation de ce que nous sommes en tant que fleur d’éternité divine est celle d’un bourgeon dont la cause est l’Amour. Nous sommes fruits engendrés, la naissance marque le sceau de l’alliance, l’existence sa floraison et l’extinction l’accomplissement de la réalisation de notre être divin, profond et lumineux. Nous sommes des anges en éveil comme une rose et comme une iris.

Chaque paroles, respirations et infusions nourrissent l’étincelle de vérité que nous sommes. Soleil d’entre tous les soleils, astres des plus fécondants, notre intensité de vie nous conduits au couronnement de la réalisation. Afin d’en parfumer ce champ d’éternité retrouvons ainsi la voie qui nous redresse, nous élève, nous inspire, nous nourris et nous fait accomplir cette réalisation intérieure. La réponse ainsi est en nous et en chacun de nous car nous sommes reliés par une vive chaleur humide dans laquelle nous sommes engendrés et dont nous engendrons. Le choix de parfumer ce monde terrestre, d’en sublimer les moindres nourritures, afin d’en infuser la moindre parcelles de ce qu’il nous est possible d’être, est le choix d’une Volonté supérieure et invisible. Son rayonnement l’est car nous avons au moins tous été touchés par la chaleur d’un amour iridescent. Une vive lumière subtile dont les noces alchimiques du contenu et du contenant se marient avec le flux incréé du germe de la vie.

https://osmosediamantx.wordpress.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email