FLÕt du NOuveau MOnde

PÈRE/MÈRE, que dois-je ressentir ? Discussion entre toi et moi

Cher enfant divin, ta question tombe à point, que dois-tu ressentir pour être en parfaite résonance et être ta véritable nature divine ?

En cet instant, cher enfant divin et depuis ton origine en ce monde, ta véritable nature divine a toujours été présente dans ton cœur, tu te demandes que ressentir ? la réponse à ta question est toute simple, tu dois ressentir la vie en tout et celle qui t’habite dans l’ici et maintenant.

Dans cette forme humaine qui est adaptée à vivre dans la matière composée de poussières d’étoiles, tu as, en ta possession, la plus grande technologie divine, ton corps humain avec tous ses centres d’énergies (chakras). Cette technologie divine est cette forme que tu habites, celle-ci est programmée pour s’adapter à tes ressentis, ce que je veux dire, c’est que ce véhicule de lumière s’élève selon la conscience de l’esprit qui réside en celui-ci.

Cher enfant divin, toute la création est lumière, tout est énergie, selon la composition des atomes qui forment ces masses d’énergies individuelles ayant une conscience et qui se meuvent dans ce grand Fleuve de Vie. Dans ta réalité, ton âme a insufflé la vie à cette forme qui est la tienne, c’est par ce véhicule de lumière que tu vis cette relation avec ce monde de matière, ta réalité. Tous tes sens sont en alerte, ton cerveau analyse toutes les données, que tu en sois conscient ou pas, par la suite ton mental se fait une bonne idée de son environnement et agit en conséquence. Tout être connaît la paix dans son cœur, le silence et la tranquillité te font te sentir bien et détendu. Lorsque tu fermes les yeux et qu’il n’ y a rien qui vienne te perturber ou te déranger, tu es en parfaite relaxation, tous tes muscles sont détendus ; tu ressens cette quiétude, cette sensation de ne plus habiter ton corps, de faire un avec le cosmos.

Dans cet état de grâces, ton mental est apaisé, tu laisses les pensées défiler sans en tenir compte, tu te laisses être dans ce silence, cette légèreté, comme si tu étais en train de flotter dans les airs. Cher enfant divin, la plupart d’entre vous est en mesure de le faire, d’être dans cet état second et vivre cette liberté. Comment peut-on garder cet état tout en fonctionnant dans ce monde et en vivant la réalité présente ? Tu te dis »Il est si facile de me retrouver dans cette paix intérieure lorsque je ne suis pas confronté avec cette réalité » ! c’est là qu’il y a un effort à faire pour garder cet état de bien-être, ton esprit n’est plus dans la confusion, il retrouve le juste équilibre.

Le juste équilibre, cher enfant divin, comment vas-tu vivre cet équilibre divin, cette harmonie ? Tu dois parvenir à faire le vide en toi, être à l’écoute de tous tes ressentis pour être en mesure d’atteindre cette paix et la tranquillité de l’esprit. En premier lieu, tu dois apprendre à analyser sans faire aucun jugement, juste comprendre ce qui se passe. Chaque être vivant est aux prises avec sa propre réalité, essaie d’extraire de plus en plus d’informations pour être en mesure d’évoluer en celles-ci. Cher enfant divin, ton but dans cette incarnation est d’être en mesure d’acquérir cette relation divine en tout et en soi. Au départ, la goutte d’eau a hérité de la même mémoire que le grand Fleuve de Vie, elle fait son chemin pour être en mesure d’être ce grand Fleuve. Pas à pas la goutte d’eau prend de l’ expansion, s’enracine en tout et en soi devenant cet Océan de lumière pour accueillir et aimer chaque goutte comme soi-même.

Ton bien-être dépend de ce que tu penses être et de ton rapport avec tous ces êtres vivants ; en plus d’être en paix avec toi-même, tu dois être en paix avec tout ce qui t’entoure.

Tu as tendance à mettre un habit qui ne t’appartient pas, à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Le fait de te projeter dans cette autre réalité, même si tu ne la vis pas dans ta présente vie, tu es atteint par cette projection car dans ton imagination tu le vis comme si cela devenait réel, ce qui vient perturber ton bien-être intérieur. Beaucoup d’ êtres humains jouent à interpréter un autre rôle et se disent que dans certaines situations ils agiraient d’une autre façon, mais tous ces scénarios ne font que perturber leur paix intérieure et amplifier leur confusion.

Pour être en paix avec ce monde qui est le tien, tout commence par la relation et comment l’entretenir : le fait de critiquer, de porter des jugements, de se projeter dans la vie de l’autre et de vouloir la gérer, d’être en désaccord avec telle situation ou événement ; le fait d’aimer ou de ne pas aimer, d’être ceci ou cela, de faire ceci ou cela, d’agir ainsi ou autrement, cela ne fait que nuire à tes relations. Tu dois parvenir à avoir des pensées qui amplifient cette unification avec tous les êtres vivants, peu importe leur provenance.

Jésus est venu enseigner cette relation divine et te montrer le chemin pour arriver à cet équilibre divin : ne juge point ton prochain, laisse chacun suivre sa propre évolution, n’impose pas ta vérité, laisse chacun décider par lui-même, cela renforce tes relations avec les autres. Pour ne plus être perturbé par quoi que ce soit, tu dois vivre la paix, la ressentir, toutes les émanations qui viennent de ton prochain, de tous ces êtres vivants, de tous ces médias, peu importe leur provenance ; c’est toi seul qui, avec tous ces ressentis, est en mesure de vivre en parfaite résonance avec la vie, d’être la paix. Malgré les eaux agitées de ce Fleuve de Vie, toutes les âmes divines ayant pris forme dans la matière pour vivre en cette forme humaine, représentent la goutte d’eau pour devenir à leur tour cet Océan de lumière, ce Fleuve de Vie.

Il est tout à fait normal d’avoir cette sensibilité pour vivre ces émotions, lorsque les eaux s’agitent, tu réalises que tu n’es pas seul dans ce grand Fleuve de vie, chaque être vivant et humain fait face à cette réalité. Les épreuves de la vie font en sorte de te renforcer, de t’éprouver pour que tu ailles chercher les réponses dans ton propre cœur. Toutes ces épreuves n’ont qu’un seul but, te permettre de trouver la voie pour être en paix avec toi et avec tout ce qui t’entoure. Peu importe tes croyances, le but est le même, parvenir à vivre dans tous les instants cette paix divine, pour ne plus vivre cette souffrance et ce manque d’amour. Tu prends conscience que peu importe ce que tu fais, tu ressens dans ton cœur la résultante de tes actions et gestes. Tu crois que tu peux tout changer et que le Fleuve de Vie va suivre aveuglément ta vérité.

Cher enfant divin, tu n’as pas à changer quoi que ce soit, le seul changement que tu puisses faire c’est d’abord par toi, en changeant ta façon de vivre ta relation envers cette création et envers toi-même. Tu laisses le choix à chaque être vivant de se changer lui-même et de prendre sa propre décision. Tout prend racines dans ton cœur pour être en mesure d’entretenir une relation d’unité avec tout ce qui t’entoure. Chaque goutte d’eau forme cet Océan de lumière, ce Fleuve de Vie.

Dans le même sens, tu dois entretenir une relation d’égalité, dépourvue d’égo, afin de comprendre que toutes les gouttes d’eau sont semblables, mais chacun est libre d’être ce qu’il pense être. Peu importe le titre que les êtres humains se donnent, pour toi ils sont tous égaux. Cette relation se poursuit dans l’amour inconditionnel, sans aucune attente, sans condition, comme ça tu ne risques pas d’être déçu, tu apprends à t’aimer sans condition, à aimer la totalité de ton être ainsi que chaque cellule de ton corps car tout est la perfection du créateur.

Cher enfant divin, tu endosses ton habit de lumière, tu ne mets plus d’habits autres que ceux-ci, tu laisses à chaque être mettre l’habit qui lui convient car chacun décide pour soi. Dans ces choix, il y a l’habit du manipulateur, l’habit de la victime, l’habit du pouvoir, l’habit de la dépendance, l’habit du provocateur, l’habit du mensonge, l’habit de la peur etc… , ce qu’il faut en comprendre c’est que plusieurs êtres humains portent différents habits, des masques ; cela les empêche d’être en parfaite harmonie, en parfaite résonance divine, d’être dans la paix du cœur. L’important pour toi est d’élever tout ça dans la lumière pour ne plus être dérangé par ces comportements, car ils font naître en toi la souffrance et l’incompréhension. Ces âmes incarnées sont en évolution, elles sont en train d’apprendre toutes sortes de rôles, afin d’accéder au niveau de conscience leur permettant de vivre une relation d’unité, d’égalité et d’amour en tout et en soi. Ils doivent connaître tous les aspects de la dualité pour retrouver cette unification divine.

Toi qui lis ce message c’est que tu es prêt à vivre cette transition : tu as compris que pour instaurer la paix dans ce monde tu dois le faire dans ton propre coeur et que cet état d’être dépassait ta compréhension. Retrouver la paix c’est ne plus juger quoi que ce soit en ce monde, c’est prendre sa responsabilité pour avoir de la gratitude infinie envers la vie et tout ce qu’il y dans ce Fleuve de Vie, dans le respect divin. Aimer chaque être vivant dans son évolution, sans perturber son climat, respectant son environnement, savoir écouter sans rien imposer, juste répondre lorsque ton prochain en ressent le besoin. Cher enfant divin pour ne plus vivre cette perturbation, cette souffrance et manque d’amour, cette confusion de l’esprit, il n’y a qu’un seul choix, celui de te fondre dans cette globalité pour être ce grand Fleuve de Vie, cet Océan d’amour et de lumière.

C’est en devenant à mon image, à mon »JE SUIS » que tu seras en mesure de tout accueillir et permettre à tous ces êtres vivants de suivre leurs processus d’évolution. Tu ne viens pas interférer dans l’évolution de ces êtres. Tu laisses chacun libre de recevoir ton émanation d’amour, d’unité et d’égalité en tout et en soi. Tu vibres la résonance parfaite pour te permettre de vivre cet état de bien-être continuel. Tu as compris que tu dois rester maître de ta propre vie, tout en restant dans une unification divine en tout et en soi. Lorsque tu fermes les yeux pour retrouver cet état de bien-être, pendant que tous tes muscles sont détendus, tu laisses défiler tes pensées sans en tenir compte, l’important pour toi est de flotter dans cet espace-temps, dans l’ici et maintenant et de ne faire qu’un avec toute la création.

Cher enfant divin, tu as compris ton rôle pour être en mesure de vivre ce parfait équilibre . Maintenant peu importe si tes yeux sont ouverts ou pas, tu as acquis cette confiance, cette foi d’être en unification avec tout et en soi. Juste être dans cette Omniprésence Divine pour vivre cet amour absolu et laisser la vie s’exprimer, vivre sa relation avec la réalité qui lui est propre. Tu laisses chacun vivre sa propre vie, tout coule en toi, tu as compris que tout est relié à ta propre existence. Cher enfant divin, par ton émanation et ton Aura, tu entretiens cette paix, cette quiétude, cette sérénité.

Au lieu d’être au-dessus de tout, tu as pris racines en tout, étant toi-même l’égal de chaque être vivant. Tu te retrouves dans ce tout et tu vis par ton propre coeur cette parfaite unification divine. Peu importe où tu poses ton regard, tu me vois maintenant car »JE SUIS » le Créateur de TOUT ; en choisissant d’être uni à moi, tu as choisi de devenir ce que JE SUIS, tu te vois ainsi en toutes choses, c’est à ton tour de devenir cette Omniprésence Divine pour prendre racines dans ce que Je Suis, ma lumière est ta lumière sans ombre, il ne peut y avoir d’ombre, tout est élevé dans la lumière. Tu n’éprouves plus cette souffrance et ce manque d’amour, tu habites ton habit de lumière, tu ne ressens que l’amour absolu, tu sais que tôt ou tard tous ces êtres vivants reviendront à la source, chaque goutte d’eau qui avance pas à pas pour devenir cet Océan de lumière, ce Fleuve de Vie.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude & We Are One
FLÕt du NOuveau MOnde FLÕt of the New World
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email