Message des Arcturiens transmis par Suzanne Lie

le 25 septembre 2015

Les Arcturiens veulent que j’entende ce qu’ils me disent, que je le traduise et que je vous l’envoie. Ils nous montrent comment nous devons partager tout ce que nous avons appris. C’est ainsi que les messages sont envoyés dans notre réalité en expansion. D’abord nous recevons, et puis nous partageons. De cette manière, nous remplissons la mission que nous avons acceptée avant d’avoir revêtu cette enveloppe terrestre.

Alors que nous achevons ce pour quoi nous nous sommes portés volontaire avant d’avoir adopté cet aspect physique, nous allons nous rappeler comment transmuter notre conscience afin de pouvoir être pleinement conscient de nos fréquences supérieures tout en étant toujours dans notre enveloppe terrestre. De cette manière, tous nos « problèmes 3D » qui autrefois nous ont causé des difficultés se transmutent dans leur expression de dimension supérieure. Oui, même nos problèmes sont « multidimensionnels ».

Une fois que nous reconnaissons que c’est MAINTENANT qu’il faut libérer tous les « anciens problèmes », nous pouvons leur envoyer de l’Amour Inconditionnel et les transmuter avec la Flamme violette. Nous réalisons aussi que ces « problèmes » sont de multiples formes-pensées, de souvenirs, de parfums et d’images qui ont été conservées dans notre inconscient. Lorsque nous sommes prêts à nous « libérer » de ces problèmes, ils commencent à faire surface dans notre vie quotidienne.

C’est alors que nous prenons conscience de ce qui nous a empêchés d’être la plus pure expression de notre Moi. Les « problèmes » sont en fait des souvenirs de notre Moi. Certains de ces souvenirs proviennent de cette réalité et certains d’entre eux proviennent d’autres réalités.

D’une manière ou d’une autre, ils sont révélés MAINTENANT parce que nous nous sommes portés volontaires pour promouvoir notre perception consciente du MOI dans la conscience de cinquième dimension. Le processus de transfert dans notre conscience de cinquième dimension est assez similaire au fait de sauter sur un trampoline. D’abord, nous ne sautons pas très haut.

Mais lorsque nous prenons de l’élan, nous montons un peu plus haut, descendons plus bas, montons plus haut, descendons plus bas. De cette façon, nous montons plus haut dans les états de conscience supérieurs pour vivre ces expériences merveilleuses. Mais après, lorsque nous revenons à notre conscience de base, elle est plus basse parce que nous avons élargi notre gamme de perception.

En montant dans notre moi de quatrième/cinquième dimension, nous nous rappelons et percevons notre moi de troisième et de quatrième dimension à partir d’une dimension supérieure. Depuis cette perspective plus élevée et plus détachée, nous contemplons toutes nos incarnations physiques comme des réalités parallèles, alternatives et simultanées dans cette ligne ou dans d’autres lignes temporelles.

Depuis notre perspective supérieure, nous pouvons aussi observer tous les champs d’énergie que nous avons laissés sur Terre qui flottent toujours autour des zones habitées de troisième et quatrième dimension de Gaïa. Depuis cette perspective supérieure nous pouvons également observer combien nos pensées et nos émotions ont de pouvoir.

Il est parfaitement évident pour nous tous que notre conscience est en expansion parce que nous percevons la réalité d’une manière différente de toute autre incarnation, peu importe combien de vies nous avons vécues dans une enveloppe de 3D. C’est pourquoi nous savons que quelque chose d’unique se passe MAINTENANT.

Ceux d’entre nous qui sont les premiers à réaliser que cette vie est absolument unique et particulière sont ceux qui sont volontaires pour être les éclaireurs. Nous avons été volontaires pour éveiller autant de personnes que possible. Nous avons choisi de servir comme le « Prince » dans la Belle au Bois Dormant, en envoyant notre « baiser » d’amour inconditionnel aux autres.

Parce que nous avons fait l’expérience du « baiser » de l’amour : de notre propre MOI Supérieur, notre moi physique est capable de dépasser le concept de la troisième et quatrième dimension et d’aller dans des fréquences où il n’y a PAS de différence entre « ici et là », et PAS de différence entre le Ciel et la Terre, vous et moi, ou entre personne et planète.

Là où il n’y a pas de différence « intermédiaire », il n’y a pas de séparation. Etant donné que nous savons qu’il n’y a pas de séparation, nous savons qu’il n’y a ni vie ni mort. Il n’y a que la Création. Réaliser notre grand pouvoir de « création » est le moment où notre grande responsabilité entre en jeu.

Et si nous SAVIONS tous que nous avons réellement créé chaque partie de notre vie ?

Comment cela changerait-il nos vies ?

Aimerions-nous inconditionnellement nos créations, ou les jugerions-nous ?

Pour être sûr de ne pas nous juger, nous devons nous rappeler de nous donner de l’Amour Inconditionnel et le Feu Violet. Voilà ce que nous disons à notre moi :

« J’aime inconditionnellement mon Moi, et je nage dans la gloire du Feu Violet. »

Par ce message continuel à nous-mêmes, nous serons capables de nous rappeler que chaque souvenir nous donne l’occasion de transmuter notre vie, notre réalité, et toutes nos créations. A tout moment nous avons la chance de transmuter toutes les formes-pensées de peur, de colère, de perte et/ou de tristesse que nous ayons déjà émise au cours de toutes nos incarnations.

Ces incarnations peuvent avoir été dans la troisième et/ou quatrième dimension. Mais, avant de pouvoir nous rappeler pleinement notre moi, nous devons nous rappeler comment NOUS, en tant que moi multidimensionnel, nous nous sommes portés volontaires pour aider Mère Gaïa.

Avec cette compréhension, notre conscience entre en expansion croissante dans la cinquième dimension où il n’y a PAS de séparation et PAS de jugement. Dans la cinquième dimension il n’y a même pas de jugement de savoir, si telle ou telle vie était bonne ou mauvaise. De notre perspective supérieure, nous sommes conscients que toutes nos vies 3D étaient des hologrammes que nous avons créés, joués, perdus ou gagnés.

Il est temps MAINTENANT pour nous de nous Aimer nous-mêmes d’avoir joué cet hologramme, de comprendre tout ce que nous avons récolté et semé, et de dire : « D’accord, nous rentrons chez nous maintenant. C’était vraiment un hologramme intéressant. »

Pourtant, c’est la partie la plus importante de notre voyage de retour.

Alors que nous nous déconnectons de l’hologramme, nous comprenons que « CECI est la partie de nos vies qui est REELLE. »

Suzanne Lie 25/09/2015 http://suzanneliephd.blogspot.fr/2015/09/what-reality-is-real-reality-suzanne-lie.html

Traduction Patrick T rev Isabelle

http://frenchlovenlightmessages.blogspot.co.il

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email