Copyright © 2008 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.
La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre III, Séance 64

26 juillet 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord dire quel est l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Il est comme dit précédemment, à l’exception d’une distorsion temporaire qui affaiblit le libre flux de l’énergie vitale.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelle est cette distorsion temporaire?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une information marginale.

Interlocuteur: Alors nous ne poserons pas de questions à ce sujet.

Pourriez-vous expliquer les principes de base qui sous-tendent le rituel que nous accomplissons pour initier le contact ainsi que ce que j’appellerais les principes de base de la magie blanche de protection?

Ra: Je suis Ra. Etant donné votre voie de questionnement nous percevons qu’il est approprié d’inclure la cause de la distorsion temporaire de l’énergie vitale de cet instrument.

La cause est une inclination à l’expression de la dévotion envers le Créateur unique, par la dévotion en groupe.

Cette entité aspirait à cette protection tant consciemment —en ce sens qu’elle répond aux accessoires de cette expression, au rituel, aux couleurs et à leur signification—, qu’à ce qui est donné par le système de distorsion de ce que vous appelez l’église, les chants de louange, les prières combinées de remerciements et, le plus important de tout et que vous pouvez voir comme le plus centralement magique, l’absorption d’aliments qui ne sont pas de cette dimension-ci mais qui ont été transmués en nourriture métaphysique par ce que cette distorsion d’expression nomme la ‘Sainte Communion’.

La raison subconsciente, la plus forte à intervenir dans cette aspiration, a été la prise de conscience qu’une telle expression est, quand elle est appréciée par une entité comme étant la transmutation dans la présence du Créateur Unique, une grande protection pour l’entité qui suit la voie du service d’autrui.

Le principe qui sous-tend tout rituel de nature de magie blanche, est de configurer les stimuli qui descendent le long du tronc du mental de manière à ce que cette disposition provoque l’apparition d’une émotion, ou amour, disciplinée et purifiée qui peut ensuite être à la fois une protection et la clé du passage vers l’infini intelligent.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire si c’est la légère erreur commise dans le rituel de début de cette communication, il y a deux séances, qui a permis l’intrusion par une entité affiliée à Orion?

Ra: Je suis Ra. Ce contact se fait sur bande étroite et les pré-requis sont précis. L’autre ‘soi’ qui offre son service dans la voie négative possède aussi l’habileté de l’escrimeur. Dans ce contact vous avez à faire, dirons-nous, à des forces négatives de grande intensité déversées dans un contenant aussi fragile et cristallin qu’un flocon de neige.

Le plus petit lapsus peut déranger la régularité de cette disposition d’énergies qui forment le canal de ces transmissions.

Nous pouvons noter, pour votre information, que notre pause était due à la nécessité d’être tout à fait sûrs que le complexe mental/corps/esprit de l’instrument était en sûreté dans la configuration ou densité appropriée de lumière avant que nous puissions prendre en main la situation. Il vaut beaucoup mieux que l’enveloppe devienne non-viable plutôt que de permettre que le complexe mental/corps/esprit soit, dirons-nous, mal disposé.

Interlocuteur: Pourriez-vous me décrire ou me parler des rituels ou techniques utilisés par Ra dans la recherche dans la direction du service?

Ra: Je suis Ra. Parler du labeur accompli par les complexes mémoriels sociaux de sixième densité pour progresser c’est, au mieux, faire fi de la communication simple, car beaucoup est perdu dans la transmission de concepts d’une densité à l’autre, et la discussion sur la sixième densité est inévitablement grandement déformée.

Cependant, nous allons tenter de répondre à votre demande car elle est utile en ce sens qu’elle nous permet d’exprimer une nouvelle fois la totale unité de la Création.

Nous cherchons le Créateur à un niveau d’expérience partagée qui ne vous est pas familier, et plutôt que de nous entourer de lumière, nous sommes devenus lumière.

Notre compréhension est qu’il n’y a pas d’autre matière que la lumière. Nos rituels, ainsi que vous les appelez, sont une continuation infiniment subtile des processus d’équilibrage dont vous commencez à présent à faire l’expérience.

Maintenant nous cherchons sans polarité. Nous n’invoquons donc plus aucune puissance de l’extérieur, car notre recherche s’intériorise à mesure que nous devenons lumière/amour et amour/lumière.

Ce sont là les équilibres que nous recherchons, les équilibres entre compassion et sagesse, qui permettent de plus en plus à notre compréhension d’expérience d’être informée du fait que nous approchons peut-être de l’unité avec le Créateur unique, que nous recherchons avec tant de joie.

Vos rituels à vos niveaux de progrès contiennent le concept de polarisation et ceci est des plus importants à votre espace/temps particulier.

Nous pouvons développer notre réponse si vous avec des demandes spécifiques.

Interlocuteur: Est-ce qu’il serait utile que Ra décrive les techniques utilisées par Ra pendant que Ra était en troisième densité pour évoluer en mental, corps et esprit?

Ra: Je suis Ra. Cette question outrepasse la Loi de Confusion.

Interlocuteur: Qu’en est-il de l’expérience de quatrième densité de Ra? Est-ce que cela outrepasse aussi la Loi de Confusion?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Permettez-nous d’exprimer une pensée. Ra n’est pas une élite. Parler de nos expériences spécifiques à un groupe qui nous honore c’est le guider au point d’un conseil spécifique.

Notre travail a été celui de vos peuples, celui de faire l’expérience des catalyseurs de la joie et du souci. Nos circonstances étaient un peu plus harmonieuses. Disons que toute entité ou groupe peut créer l’harmonie la plus splendide dans n’importe quelle atmosphère extérieure. Les expériences de Ra ne représentent pas plus que les vôtres. La vôtre c’est une danse dans cet espace/temps-ci, pendant la moisson de la troisième densité.

Interlocuteur: Cette question a été soulevée récemment, et elle concerne les témoignages éventuels laissés près de ou sous la Grande Pyramide de Gizeh. Je n’ai aucune idée si ceci est utile ou non. Je vais juste demander si cela vaut la peine d’investiguer dans cette direction.

Ra: Je suis Ra. Nous vous demandons de nous excuser si nous semblons être avares d’informations. Mais toute parole sur ce sujet particulier créerait la possibilité d’une transgression du libre arbitre.

Interlocuteur: Lors d’une séance précédente vous avez mentionné le portail de la magie pour l’adepte, qui s’ouvre en cycles de dix-huit jours. Pouvez-vous détailler ces informations s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Le complexe mental/corps/esprit naît sous une série d’influences: lunaires, planétaires, cosmiques et, dans certains cas, karmiques. Le moment de la naissance dans cette illusion-ci fait débuter les cycles que nous avons mentionnés.

Le cycle spirituel, ou de l’adepte, est un cycle de dix-huit jours qui opère avec les qualités de l’onde sinusoïde.

Il y a donc quelques jours excellents sur le côté positif de la courbe, c‘est-à-dire les neuf premiers jours du cycle —précisément le quatrième, cinquième et sixième— où les travaux sont entrepris le plus adéquatement, étant donné que l’entité est encore dans le contrôle conscient total de sa distorsion/réalité de mental/corps/esprit.

La portion la plus intéressante dans cette information, comme celle de chaque cycle, est de noter le point critique du passage du neuvième au dixième et du dix-huitième aux premiers jours où l’adepte fera l’expérience de quelque difficulté, spécialement là où il y a en même temps une transition dans un autre cycle.

Au nadir, chaque cycle sera à son niveau le moins puissant, mais il ne sera pas autant exposé aux difficultés qu’aux temps critiques.

Interlocuteur: Alors pour trouver les cycles il faut prendre l’instant de la naissance, celui où l’enfant émerge de sa mère dans cette densité-ci et entame le cycle à cet instant et le poursuit tout au long de sa vie. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact en grande partie. Il n’est pas nécessaire d’identifier l’instant de la naissance. Le cycle diurne pendant lequel se produit cet événement est satisfaisant pour tout sauf pour les travaux les plus délicats.

Interlocuteur: Ai-je raison de supposer que toute magie accomplie par l’adepte à ce moment réussit mieux ou correspond mieux, dirais-je, à ses intentions que celle qui est accomplie à des moments moins opportuns du cycle?

Ra: Je suis Ra. Ce cycle est un outil utile à l’adepte mais, comme nous l’avons dit, à mesure que l’adepte devient plus équilibré, les travaux planifiés dépendent de moins en moins de ces cycles d’opportunité et sont de plus en plus uniformes en efficacité.

Interlocuteur: Je ne suis pas habilité à juger à quel point le niveau des capacités de l’adepte devient indépendant de cette action cyclique. Pouvez-vous me donner une indication du niveau ‘d’adeptitude’ nécessaire pour s’en libérer?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes empêchés de parler de manière spécifique étant donné le travail de ce groupe, car parler paraîtrait être juger.

Cependant, nous pouvons dire que vous pouvez considérer ce cycle sous le même éclairage que les équilibres astrologiques à l’intérieur de votre groupe: ils sont intéressants mais non essentiels.

Interlocuteur: Merci. J’ai lu que des recherches récentes indiquent que le cycle normal de sommeil pour les entités de cette planète, survient une heure plus tard à chaque période diurne, de sorte que nous avons un cycle de 25 heures et non un cycle de 24 heures. Est-ce exact, et si oui, pourquoi?

Ra: Je suis Ra. C’est exact dans certains cas.

Les influences planétaires dont ceux de Mars expérimentent le souvenir ont un certain effet sur ces complexes physiques corporels de troisième densité. Cette race a donné son matériel génétique à de nombreux corps sur votre plan.

Interlocuteur: Merci. Ra a mentionné (nom) et (nom) lors d’une séance précédente. Ce sont des membres de ce que nous appelons notre profession médicale. Que valent les techniques médicales modernes pour le soulagement des distorsions corporelles par rapport au but de ces distorsions et ce que nous pouvons appeler le karma?

Ra: Je suis Ra. Cette demande est tortueuse. Cependant, nous ferons certaines observations au lieu d’essayer de donner une seule réponse cohérente, car ce qui est allopathique parmi vos pratiques de guérison a souvent deux faces.

D’abord, vous devez voir la possibilité/probabilité que chacun des thérapeutes allopathes est en fait un thérapeute. Dans votre nexus culturel, cette formation est considérée comme le moyen approprié de perfectionner les capacités de guérison.

Dans le sens le plus basique, tout thérapeute allopathe peut être vu, probablement, comme quelqu’un qui désire être au service d’autrui par le soulagement des distorsions du complexe corporel et des distorsions du complexe mental/émotionnel de sorte que l’entité à soigner puisse faire l’expérience de davantage de catalyseurs sur une plus longue période de ce que vous appelez ‘la vie’. Ceci est un grand service à autrui quand il est approprié, vu l’accumulation de distorsions vers la sagesse et l’amour qui peuvent être créées par l’utilisation du continuum d’espace/temps de votre illusion.

En observant le concept allopathique du complexe corps comme étant une machine, nous pouvons noter la symptomatologie du complexe sociétal similairement voué au désir le plus intransigeant de distorsions de distraction, d’anonymat, et de sommeil. Ceci est le résultat et non la cause de la pensée sociétale sur votre plan.

A son tour, ce concept mécanique du complexe corps a créé une prolifération continuelle de distorsions vers ce que vous appelez ‘la mauvaise santé’ à cause des fortes substances chimiques utilisées pour mettre sous contrôle et dissimuler les distorsions corporelles. Il y a une réalisation, chez bon nombre d’entre vous, qu’il existe des systèmes de soins plus efficaces, sans exclure l’allopathie mais en incluant aussi de nombreux autres moyens de soigner.

Interlocuteur: A supposer qu’une distorsion corporelle se produise chez une entité particulière qui a alors le choix de rechercher une aide allopathique ou de faire l’expérience du catalyseur de la distorsion sans chercher à corriger la distorsion, pouvez-vous commenter les deux possibilités qui se présentent à l’entité et l’analyse que fait celle-ci de chacune d’elles?

Ra: Je suis Ra. Si l’entité est polarisée vers le service d’autrui, l’analyse suit alors les lignes qui considèrent quel choix offre le plus d’opportunités de service d’autrui.

Pour l’entité polarisée négativement, c’est l’antithèse qui s’applique.

Pour l’entité non polarisée les considérations sont aléatoires et plus probablement dans la direction de la distorsion vers le confort.

Interlocuteur: Je comprends que (nom) a apporté ici l’autre jour un moulage d’un Bigfoot [1] à quatre orteils. Pourriez-vous me dire de quelle forme de Bigfoot provenait ce moulage?

Ra: Je suis Ra. Nous le pouvons.

Interlocuteur: Je sais que cela est totalement sans importance, mais à titre de service à rendre à (nom) j’ai pensé que je devais poser cette question.

Ra: Je suis Ra. Cette entité faisait partie d’un petit groupe de formes pensées.

Interlocuteur: Il a aussi demandé —je sais que ceci n’a pas d’importance non plus — pourquoi il ne subsiste rien des Bigfoot après la mort de ces entités à notre surface. Pourriez-vous aussi répondre à cela? Je sais que cela n’a pas d’importance, mais c’est pour lui rendre service.

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez suggérer que l’exploration des cavernes qui se trouvent sous certaines régions montagneuses du littoral occidental de votre continent offriront un jour de tels restes. Ils ne seront pas compris généralement si cette culture survit assez longtemps dans sa forme présente, comme vous mesurez le temps, pour que ce vortex de probabilité/possibilité se manifeste.

Il y a en ce moment suffisamment d’énergie pour encore une question complète.

Interlocuteur: Dans les exercices de guérison, quand vous dites qu’il faut examiner les sensations du corps, parlez-vous des sensations accessibles au corps via les cinq sens ou en relation avec les fonctions naturelles du corps comme le toucher, l’amour, l’échange sexuel et la société, ou bien parlez-vous de quelque chose d’autre?

Ra: Je suis Ra. Celui qui pose les questions perçoit sans doute son complexe corps en ce moment. Il éprouve des sensations. La plupart de ces sensations ou dans ce cas-ci, presque toutes, sont éphémères et sans intérêt.

Mais le corps est la créature du mental. Certaines sensations véhiculent de l’importance à cause de la charge ou de la puissance qui est ressentie par le mental pendant l’expérience de cette sensation.

Par exemple, à ce nexus d’espace/temps une sensation véhicule une charge puissante et peut être examinée. C’est la sensation de ce que vous appelez ‘la distorsion vers l’inconfort, qui est due à la position de limitation du complexe corps pendant cette séance de travail.

En équilibrant, vous pourriez explorer cette sensation.

Pourquoi cette sensation est-elle puissante? Parce qu’elle a été choisie afin que l’entité puisse être au service d’autrui en dynamisant ce contact.

Toute sensation qui laisse un arrière-goût significatif sur le mental, qui laisse une trace dans la mémoire, devra être examinée. Ce sont là les sensations dont nous parlons.

Pouvons-nous répondre à quelque demande brève avant que nous quittions cet instrument?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter ce contact?

Ra: Je suis Ra. Continuez à vérifier les alignements. Vous êtes consciencieux et avez connaissance des moyens de prendre soin de l’instrument dans ses distorsions actuelles qui ont trait aux poignets et aux mains. Comme toujours, l’amour est la plus grande des protections.

Je suis Ra. Je vous quitte mes amis, dans l’amour glorieux et la lumière pleine de joie du Créateur infini. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

[1] Bigfoot = Grand Pied (NdT)

La Loi Une, Livre III, Séance 65

8 août 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord nous donner une indication de l’état de l’instrument et du niveau des énergies vitales et physiques?

Ra: Je suis Ra. Les énergies vitales de l’instrument sont comme décrites précédemment. Les énergies physiques sont grandement distordues vers la faiblesse à cet espace/temps, à cause des complexes de distorsion symptomatiques de ce que vous appelez la condition arthritique. Le niveau d’attaque psychique est constant mais est géré par cet instrument de manière à éliminer les difficultés sérieuses grâce à sa fidélité et à celle du groupe de soutien.

Interlocuteur: Il se peut que je reparcoure du terrain déjà parcouru aujourd’hui, mais j’essaie de me faire une idée plus claire de certaines choses que je ne comprends pas, et de mettre en place un plan pour mes propres activités futures.

J’ai l’impression que dans un avenir proche la recherche va s’intensifier, de la part de bon nombre de ceux qui sont actuellement en incarnation sur cette planète. Leur recherche va s’intensifier parce qu’ils vont davantage prendre conscience de la création telle qu’elle est, par contraste à la création de l’homme.

Par un catalyseur de nature unique, leur orientation et leurs pensées vont être redirigées vers des concepts plus fondamentaux, dirais-je. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Les généralités d’expression ne peuvent jamais être complètement exactes.

Mais nous pouvons cependant noter que quand les yeux d’une entité se trouvent en face d’un trou dans le rideau, ils peuvent ainsi apercevoir pour la première fois la fenêtre qui se trouve derrière. Cette tendance est probable, étant donné les vortex de possibilités/probabilités actifs dans vos continua d’espace/temps à ce nexus-ci.

Interlocuteur: J’ai supposé que la raison pour laquelle de si nombreux Missionnés et entités de troisième densité déjà moissonnées qui ont été transférées ici, trouvent que c’est un privilège et une période particulièrement bénéfique pour l’incarnation sur cette planète, est que l’effet dont je viens de parler leur fournit l’opportunité de rendre davantage service à cause de l’accroissement de la recherche. Est-ce que cela est exact d’une manière générale?

Ra: Je suis Ra. Cela a été l’intention des Missionnés avant l’incarnation. Il y a de nombreux Missionnés dont le dysfonctionnement par rapport aux usages planétaires de vos peuples a provoqué, dans une certaine mesure, un état de coincement dans une activité de complexe mental qui, dans une mesure correspondante, peut empêcher le service planifié.

Interlocuteur: J’ai remarqué que vous parlez plus lentement que d’habitude. Y a-t-il une raison?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument est plutôt faible et, bien que fort en énergie vitale et bien capable de fonctionner en ce moment, est plus fragile que l’état que nous trouvons habituellement. Nous pouvons noter une continuation de la distorsion physique appelée ‘douleur’, qui a un effet affaiblissant sur l’énergie physique. Afin d’utiliser le stock considérable d’énergie disponible sans faire de tort à l’instrument nous essayons de transmettre sur une bande encore plus étroite que d’habitude.

Interlocuteur: Ai-je analysé de manière appropriée la condition qui crée la possibilité d’un plus grand service? Comme suit: La seniorité de vibration d’incarnation a grandement polarisé ceux qui sont à la surface de la planète en ce moment, et l’influx des Missionnés a fortement augmenté la configuration mentale vers des choses de nature plus spirituelle. Cela pourrait être un des facteurs qui créent une meilleure atmosphère pour le service. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que les changements à venir pendant que nous progressons vers la quatrième densité, comme les changements dans la planète de troisième densité physique, sont dus à l’effet de réchauffement et les changements comme la capacité de certains à accomplir ce que nous appelons des activités paranormales agissent comme des catalyseurs pour accentuer la recherche?

Ra: Je suis Ra. Cela est partiellement correct. Les événements paranormaux qui se produisent ne sont pas destinés à accroître la recherche mais sont des manifestations de ceux dont la configuration vibratoire rend capables ces entités d’entrer en contact avec le passage vers l’infini intelligent.

Ces entités capables d’un service paranormal peuvent déterminer d’offrir ce service à un niveau conscient. Cela est cependant fonction de l’entité et de son libre arbitre, et non d’aptitudes au paranormal.

La portion correcte de votre déclaration est la plus grande opportunité de service, due aux nombreux changements qui vont offrir de nombreux défis, difficultés, et ce qui semblera de la détresse, dans votre illusion, à un grand nombre qui chercheront alors à comprendre la raison du dysfonctionnement, si nous pouvons utiliser ce terme peu approprié, des rythmes physiques de leur planète.

En outre, il existe des vortex de probabilités/possibilités qui spiralent vers vos actes belliqueux. Bon nombre de ces vortex ne sont pas d’une guerre nucléaire mais de la moins destructrice, bien que plus longue, guerre dite ‘conventionnelle’. Cette situation, si elle est formée dans votre illusion, offrirait de nombreuses opportunités de recherche et de service.

Interlocuteur: Comment une guerre conventionnelle peut-elle offrir des opportunités de recherche et de service?

Ra: Je suis Ra. Les possibilités/probabilités existent, de situations dans lesquelles de grandes portions de votre continent et du globe en général seraient impliquées dans le type de guerre que vous pourriez comparer à la guerre de guérilla.

L’idéal de liberté de la force d’envahissement par, soit un fascisme contrôlé soit par une propriété sociale commune de toutes choses, également contrôlée, stimulerait de grandes quantités de contemplation sur la grande polarisation implicite dans le contraste entre liberté et contrôle.

Dans ce scénario qui est en train d’être envisagé à ce nexus de temps/espace, l’idée de faire disparaître des sites et personnels de valeur ne serait pas considérée comme utile. D’autres armes seraient utilisées, qui ne détruisent pas comme le feraient vos armes nucléaires.

Dans cette lutte permanente, la lumière de la liberté brûlerait dans les complexes mental/corps/esprit capables d’une telle polarisation. En l’absence d’opportunité d’expression ouverte d’amour de la liberté, la recherche de connaissances intérieures prendrait racine, aidée par les Frères et Soeurs du Souci qui se souviennent de l’appel fait à eux sur cette sphère.

Interlocuteur: Il semble qu’il y ait deux catalyseurs de fonctionnement, et la question est: lequel se déclenchera en premier?

Les prophéties, comme je les appellerai, faites par Edgar Cayce ont indiqué de nombreux changements terrestres et je me pose des questions sur le mécanisme qui décrit l’avenir. Ra, a-t-il été dit, ne fait pas partie du temps et cependant nous nous préoccupons des vortex de possibilités/probabilités. Il m’est très difficile de comprendre comment fonctionne le mécanisme de la prophétie. Quelle est la valeur d’une prophétie telle que celle faite par Cayce au sujet des changements terrestres et tous ces scénarios?

Ra: Je suis Ra. Considérez le client qui entre dans un magasin pour acheter de la nourriture afin de garnir la table pendant une période de temps que vous appelez ‘une semaine’. Certains magasins disposent de certains articles, d’autres offrent des articles différents.

Nous parlons de ces vortex de possibilités/probabilités, quand on nous questionne, dans la compréhension que ceux-ci sont des boîtes, des bocaux, ou des portons de marchandises dans votre magasin.

Il ne nous est pas connu, pendant que nous scannons votre temps/espace, si ces personnes vont acheter ici ou là. Nous ne pouvons que nommer certains des articles disponibles au choix.

Les archives, dirons-nous, dans lesquelles a lu celui que vous nommez Edgar, sont utiles de la même manière. Il y a moins de connaissances, dans cette matière, d’autres vortex de possibilités/probabilités et plus d’attention accordée au vortex le plus fort. Nous voyons ce même vortex mais en voyons aussi de nombreux autres.

Le matériau d’Edgar pourrait être comparé à une centaine de boîtes de vos céréales à consommer froides, un autre vortex pourrait être comparé à trois, six ou cinquante boîtes d’un autre produit qui est consommé par vos peuples au petit déjeuner. Que vous vouliez déjeuner est quasiment certain. Mais le menu, c’est vous qui le choisissez.

Il faut réaliser que la valeur de la prophétie n’est que celle de l’expression de possibilités.

En outre, il faut, à notre humble avis, bien prendre en considération que toute visualisation de temps/espace, que ce soit par quelqu’un de votre temps/espace ou bien par quelqu’un comme nous qui voyons le temps/espace depuis une dimension extérieure, dirons-nous, aura bien des difficultés à exprimer des valeurs en termes de mesure du temps.

Dès lors, une prophétie donnée en termes spécifiques est plus intéressante par son contenu ou type de possibilité prédite que pour le nexus d’espace/temps de son occurrence supposée.

Interlocuteur: Nous avons donc la possibilité distincte de deux types différents de catalyseurs qui créent une atmosphère de recherche qui est plus vaste que celle dont nous faisons l’expérience en ce moment.

Il y aura beaucoup de confusion, spécialement dans le scénario des changements terrestres, simplement parce qu’il y a eu de nombreuses prédictions de tels changements par de nombreux groupes donnant toutes sortes de raisons pour ces changements.

Pouvez-vous commenter l’efficacité de ce type de catalyseur et la relativement large pré-connaissance des changements à venir, mais aussi la grande variété des explications données relativement à ces changements?

Ra: Je suis Ra. Etant donné la force du vortex de possibilités/probabilités qui suppose l’expression, par la planète elle-même, de la difficile naissance du ‘soi planétaire en quatrième densité, il serait très surprenant qu’il n’y en ait pas beaucoup de ceux qui ont quelqu’accès à l’espace/temps qui ne seraient pas capables de percevoir ce vortex.

La quantité de cette céréale de petit déjeuner chez l’épicier, pour utiliser notre précédente analogie, est disproportionnellement grande. Chacun de ceux qui prophétisent le font à partir d’un niveau, d’une position, d’une configuration vibratoire, uniques. C’est pourquoi, de nombreux préjugés et distorsions accompagnent bon nombre de prophéties.

Interlocuteur: Tout le scénario concernant les vingt prochaines années paraît viser à produire un accroissement de la recherche et une augmentation de la conscience de la création naturelle, mais aussi un terrifiante quantité de confusion. Est-ce que l’objectif pré-incarnation de bon nombre de Missionnés est de réduire cette confusion?

Ra: Je suis Ra. Les Missionnés ont pour but de servir les entités de cette planète de la manière qui leur sera demandée et leur plan est aussi que leurs schémas vibratoires puissent alléger globalement la vibration planétaire, réduisant ainsi les effets de l’inharmonie planétaire et palliant les résultats de cette inharmonie.

Des intentions spécifiques comme un aide dans une situation non encore manifestée ne sont pas le but des Missionnés. La lumière et l’amour vont là où ils sont recherchés et nécessaires, et leur direction n’est pas planifiée.

Interlocuteur: Alors, chacun des Missionnés ici agit en fonction des inclinations qu’il a développées de la manière qui lui paraît convenable pour communiquer ou bien pour venir en aide à la conscience totale de la planète. A-t-il un moyen physique d’aider, peut-être par ses vibrations qui s’ajoutent à la planète, juste comme la polarité électrique ou le chargement d’une batterie ? Est-ce que cela aide aussi la planète, juste la présence physique des Missionnés ?

Ra: Je suis Ra. C’est exact, et le mécanisme est précisément comme vous le décrivez. Nous avions l’intention d’aborder cette signification dans la seconde partie de notre réponse précédente.

Vous pouvez noter à présent que, comme n’importe quelle entité, chaque Missionné a des capacités, inclinations et spécialités uniques, de sorte que de chaque portion de chaque densité représentée parmi les Missionnés arrivent tout un éventail de talents pré-incarnation qui peuvent ensuite être exprimés sur ce plan dont vous faites l’expérience actuellement, de sorte que chaque Missionné, en s’offrant lui-même avant l’incarnation, a quelque service spécial à offrir, outre l’effet de redoublement de l’amour et de la lumière planétaires, et la fonction de base de servir de phare ou de berger.

  • Il y en a ainsi en cinquième densité dont les capacités à exprimer de la sagesse sont grandes.
  • Il y a des Missionnés de quatrième et sixième densités dont la capacité à servir en tant que, dirons-nous, radiateurs passifs ou diffuseurs d’amour et d’amour/lumière sont immenses.
  • Il y en a beaucoup d’autres dont les talents amenés dans cette densité-ci sont très variés.

Ainsi donc, les Missionnés ont trois fonctions fondamentales, une fois l’oubli pénétré: les deux premières étant basiques, la troisième étant unique à ce complexe particulier de mental/corps/esprit.

Nous pouvons noter à ce point, pendant que vous réfléchissez aux vortex de possibilités/probabilités que, bien que vous ayez de très, très nombreuses sources de détresse qui offrent des opportunités de recherche et de service, il y a toujours dans ce stock un réservoir de paix, d’amour, de lumière et de joie.

Ce vortex est peut-être très petit, mais le dédaigner c’est oublier les possibilités infinies du moment présent. Est-ce que votre planète pourrait se polariser vers l’harmonie en un seul beau, fort, moment d’inspiration? Oui, mes amis. Ce n’est pas probable, mais c’est toujours possible.

Interlocuteur: Quelle est la fréquence, dans l’univers, d’une moisson mixte, sur une planète comprenant à la fois des complexes mental/corps/esprit orientés positivement et négativement ?

Ra: Je suis Ra. Parmi les moissons planétaires qui donnent une récolte de complexes mental/corps/esprit, approximativement 10% sont négatives, approximativement 60% sont positives, et approximativement 30% sont mixtes avec presque toute la moisson étant positive.

Dans le cas d’une moisson mixte, il est quasiment inconnu que la majorité de la moisson soit négative. Quand une planète se dirige fortement vers le négatif, il n’y a presque pas d’opportunités de polarisation positive moissonnable.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire pourquoi il n’y a presque pas d’opportunités dans ce cas?

Ra: La capacité à polariser positivement exige un certain degré d’autodétermination.

Interlocuteur: Alors, comme apparaissent les jours finaux du cycle, si la moisson devait se produire maintenant, aujourd’hui, il y aurait un certain nombre de moissonnés positivement et négativement, et un certain nombre de ‘redoubleurs. Je vais supposer que, puisque le catalyseur qui sera expérimenté entre maintenant et le temps de la moisson réelle, le nombre des entités moissonnables va augmenter.

De manière générale, et non pas spécialement par rapport à cette planète-ci mais par rapport à l’expérience générale de la moisson, de quel ordre sera l’augmentation d’entités moissonnables que vous pouvez logiquement estimer à cause du catalyseur qui survient à la période finale, comme celle-ci, ou bien est-ce que je me trompe en supposant que d’autres planètes ont un supplément de catalyseur à la fin de la période de moisson quand il y a une moisson mixte?

Ra: Je suis Ra. Dans l’éventualité d’une moisson mixte il y a presque toujours inharmonie et donc un supplément de catalyseur sous la forme de ce que vous appelez des ‘changements terrestres. Dans cette supposition, vous avez raison.

La Confédération a le désir de servir ceux qui peuvent en effet chercher plus intensément à cause de ce catalyseur supplémentaire. Nous ne choisissons pas d’essayer de projeter le succès de nombres supplémentaires à la moisson car cela ne serait pas approprié. Nous sommes des serviteurs.

Si nous sommes appelés, nous servons de toutes nos forces. Compter les chiffres est sans vertu.

Interlocuteur: Maintenant, le supplément de catalyseur à la fin du cycle est spécifiquement fonction de l’orientation de la conscience qui habite la planète.

La conscience fournit le catalyseur pour elle-même en orientant sa pensée de la manière dont elle l’a orientée, agissant ainsi sur elle-même de la même façon que des catalyseurs de douleurs physiques et de maladies agissent sur le complexe mental/corps/esprit individuel.

J’ai déjà fait cette analogie précédemment mais je la réitère maintenant pour clarifier ma propre façon de penser alors que je vois l’entité planétaire comme une seule entité composée de milliards de complexes mental/corps/esprit. Est-ce que mon point de vue est correct?

Ra: Je suis Ra. Vous avez tout à fait raison.

Interlocuteur: Donc nous avons à faire à une entité qui n’a pas encore formé une mémoire sociale mais qui est encore une entité juste comme l’un de nous peut être appelé une entité isolée. Pouvons-nous poursuivre cette observation de l’entité conglomérée au travers de l’entité galactique ou bien, dirais-je, au travers du type d’entité de système planétaire?

Je vais le formuler de cette façon: pourrais-je voir comme une entité un soleil isolé dans son système planétaire et puis regarder comme une entité une galaxie majeure avec ses milliards d’étoiles? Puis-je poursuivre cette extrapolation de cette manière?

Ra: Je suis Ra. Vous le pouvez, mais pas dans le cadre de l’espace/temps de troisième densité.

Nous allons tenter de parler de cet intéressant sujet.

Dans votre espace/temps vous et vos peuples sont les parents de ce qui se trouve dans la matrice. La Terre, comme vous la nommez, est prête à naître et l’accouchement ne se fait pas en douceur. Quand cette entité sera née, elle sera d’instinct avec le complexe mémoriel social de ses parents qui sera devenu de quatrième densité positive. Dans cette densité la vue est plus large.

Vous pouvez commencer à voir la relation au Logos ou Soleil avec lequel vous êtes des plus intimement associés. Ceci n’est pas une relation parent-enfant mais de Créateur —c’est-à-dire Logos— à Créateur —c’est-à-dire complexe mental/corps/esprit— en tant que Logos.

Quand cette réalisation a lieu vous pouvez alors élargir le champ de vision, si vous voulez, en reconnaissant des parties du Logos à travers toute la Création infinie et en ressentant avec les racines du mental qui informent l’intuition, les parents qui aident leurs planètes en évolution à des distances vastes et inconnues de la Création, car ce processus se produit de très, très nombreuses fois dans l’évolution de la Création vue comme un tout.

Interlocuteur: Le Missionné passe par un processus d’oubli. Vous avez mentionné que ceux qui ont à la fois un corps de troisième et de quatrième densité activés en ce moment n’ont pas l’oubli qu’a le Missionné.

Je me demandais simplement si, disons un Missionné de sixième densité est ici avec un corps activé de troisième densité, est-ce qu’il serait passé par un oubli en sections, dirais-je, un oubli des quatrième, cinquième et sixième densités, et son corps de quatrième densité doit être activé.

Est-ce qu’il a alors une remémoration partielle supplémentaire et ensuite une autre remémoration partielle si son corps de cinquième densité est activé, et une remémoration complète si son corps de sixième densité est activé? Est-ce que cela a du sens?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Merci. Le processus d’oubli m’intriguait parce que vous avez dit que les gens activés en quatrième densité qui se trouvaient ici et qui ont été moissonnés n’avaient pas le même problème d’oubli. Pourriez-vous me dire pourquoi le Missionné perd le souvenir?

Ra: Je suis Ra. La raison est double. Premièrement, les propriétés génétiques de la connexion entre complexe mental/corps/esprit et structure cellulaire du corps de troisième densité n’est pas la même en troisième et en troisième/quatrième densité.

Deuxièmement, le libre arbitre des entités de troisième densité doit être préservé. C’est ainsi que des Missionnés optent pour des connexions génétiques ou d’ADN de troisième densité avec le complexe mental/corps/esprit.

Le processus de l’oubli peut être pénétré dans la mesure où le Missionné se rappelle ce qu’il est et pourquoi il se trouve sur la sphère planétaire.

Cependant, il y aurait transgression si les Missionnés pénétraient l’oubli assez profondément que pour activer les corps plus denses et étaient ainsi capables de vivre d’une manière divine, dirons-nous. Cela ne serait pas approprié pour des entités qui ont choisi de servir.

Les nouvelles entités de quatrième densité qui manifestent diverses aptitudes plus nouvelles le font en résultat de l’expérience actuelle, et non en résultat de souvenirs. Il y a toujours quelques exceptions, et nous vous demandons de nous pardonner les constants obstacles de la sur-généralisation.

Interlocuteur: Je ne sais pas si cette question a ou non un rapport avec ce que j’essaie de cerner. Je vais la poser et je verrai ce qui en résulte. Vous avez mentionné, en parlant des pyramides, que la chambre de résonance était utilisée pour que l’adepte puisse rencontrer le ‘soi’. Voulez-vous expliquer ce que vous entendez par là?

Ra: Je suis Ra. L’on rencontre le ‘soi au centre ou dans les profondeurs de l’être. La chambre de résonance peut être comparée à la symbolique de l’enterrement et de la résurrection du corps, dans laquelle l’entité meurt à elle-même et, par cette confrontation d’apparente perte et de réalisation d’un gain essentiel, elle est transmuée en un être nouveau et ressuscité.

Interlocuteur: Pourrais-je faire une analogie, dans cette mort apparente, entre la perte des désirs qui sont illusoires (des désirs communs de troisième densité), et l’obtention de désirs de total service d’autrui?

Ra: Je suis Ra. Vous percevez bien. C’était en effet le but et la destination de cette chambre, ainsi que de former une portion nécessaire de l’efficacité de l’emplacement de la Chambre du Roi.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire ce que cette chambre faisait à l’entité pour créer en elle cette prise de conscience?

Ra: Je suis Ra. Cette chambre travaillait sur le mental et sur le corps.

Le mental était affecté par la privation sensorielle et les réactions archétypales au fait d’être mis en terre vivant, sans aucune possibilité de s’en extraire.

Le corps était affecté à la fois par la configuration mentale et par les propriétés électriques et piézoélectriques des matériaux utilisés dans la construction de la chambre de résonance.

Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail. Pouvons-nous demander s’il y a l’une ou l’autre brève question à présent?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Nous sentons que l’instrument est bien soutenu et que tout est bien. Nous vous demandons de faire attention aux distorsions de cet instrument vers la douleur, car elle n’aime pas partager ces expressions mais en tant que groupe de soutien cet instrument accepte subconsciemment l’aide de chacune des entités. Tout est en alignement. Vous êtes consciencieux. Nous vous en remercions. Je suis Ra. Je vous laisse, mes amis, vous réjouir dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc dans la gloire de la puissance et de la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre V, Séance 65, Fragment 36

8 août 1981

Jim: Ce qui suit rejoint l’univers des informations transitoires en général —et spécifiquement une partie de la théorie de conspirations— qui se rattachent à nos questions au sujet des prophéties, changements terrestres, avenirs probables, et leur effet sur la recherche de la vérité. Vous remarquerez que cette fois nous ne nous y sommes pas attardés longuement.

Carla: Je pense qu’il est important, dans le contexte de ce petit volume de fragments que nous nous n’avons pas inclus dans les quatre premiers volumes de La Loi Une, que nous voyions sans complaisance la tendance qu’ont les amateurs d’OVNIs et le public en général de voir partout des conspirations et trahisons. Quand j’ai commencé à lire des livres sur ces sujets, vers la fin des années 1960, il y avait des prophètes qui clamaient l’avènement proche d’un avenir où règneraient guerres, catastrophes et désolation. Depuis ces années, rien n’a changé à part les dates. Ces grandes perturbations sont toujours annoncées pour les deux années suivantes, et il est recommandé de renoncer à tout ce qui n’est pas préparation à cette période d’épreuves. J’ai connu des gens sains d’esprit qui avaient les murs de leurs caves tapissés d’étagères remplies d’aliments lyophilisés pour pouvoir faire face à un désastre. Nous appellerons cela le syndrome de l’abri anti-bombardement.

Ce que je veux souligner c’est que ces pensées sont néfastes à l’avenir innocent. Elles retirent l’énergie des événements immédiats du quotidien, et l’imprègnent de peur chronique et de planification basée sur la crainte. Il est indubitable que des désastres ont/auront lieu. Et quand ils surviendront, espérons que nous pourrons y faire face avec une certaine grâce. Dans ces jours-là ce seront les gens qui auront appris à vivre avec un coeur aimant qui seront le plus efficacement secourables, et non pas ceux qui se seront barricadés derrière des pensées de peur.

Séance 65, 8 août 1981

Interlocuteur: Voulez-vous dire que ce possible état de guerre sera beaucoup plus étendu sur la surface du globe que tout ce qui s’est produit par le passé, et qu’il touchera dès lors un plus grand pourcentage de population sous cette forme de catalyseur?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Il y en a qui font actuellement des expériences avec une des armes majeures de ce scénario, qui fait partie de ce qui est appelé le groupe psychotronique de dispositifs, dont il est fait un usage expérimental pour provoquer des altérations des vents et de la météo, qui auront pour résultat la famine.

Si ce programme n’est pas contré, et s’il se montre expérimentalement satisfaisant, les méthodes de ce scénario deviendront publiques. Il y aura alors ce que ceux que vous appelez ‘les Russes’ espèrent être une invasion non sanglante par leurs personnels de tout pays qui leur paraîtra en valoir le coup. Mais les peuples de votre culture ont peu de propension à se rendre sans verser de sang.

La Loi Une, Livre III, Séance 66

12 août 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais investiguer le mécanisme de guérison qui utilise un thérapeute cristallisé. Je vais parler, et j’apprécierais si vous vouliez bien corriger ma pensée.

Il me semble qu’une fois que le thérapeute est devenu équilibré et débloqué de manière appropriée par rapport aux centres énergétiques, il lui est possible d’agir en quelque sorte comme un collecteur et focalisateur de lumière d’une manière analogue au fonctionnement de la pyramide, en collectant la lumière avec la main gauche et en l’émettant avec la main droite, ceci permettant d’une certaine façon de pénétrer l’enveloppe du premier et du septième chakra du corps de réaligner les centres énergétiques de l’entité à soigner. Je suis très certain que je n’ai pas entièrement raison ici, et que je suis même peut-être très à côté. Pourriez-vous réarranger ma pensée de façon à ce qu’elle ait du sens?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison de supposer que le thérapeute cristallisé est analogue à l’action pyramidale de l’emplacement de la Chambre du Roi. Nous pouvons suggérer quelques ajustements.

Premièrement, l’énergie qui est utilisée est amenée dans le complexe du champ du thérapeute par la main étendue utilisée dans un sens polarisé.

Cependant, cette énergie circule au travers des différents points d’énergie, jusqu’à la base de l’épine dorsale et, dans une certaine mesure, jusqu’aux pieds, passant ainsi par les centres énergétiques principaux du thérapeute, spiralant par les pieds, virant au centre énergétique rouge vers une spirale située au centre énergétique jaune, et passant au travers du centre énergétique vert dans un microcosme de configuration énergétique de prana de la Chambre du Roi; cela se poursuit, pour la troisième spirale, au travers du centre énergétique bleu et est renvoyé de là au passage vers l’infini intelligent.

C’est à partir du centre vert que le prana guérisseur se dirige vers la main guérisseuse polarisée et de là, vers celui/celle à soigner.

Nous pouvons noter que certains utilisent la configuration du rayon jaune pour transférer l’énergie, et cela peut être fait mais les effets sont douteux et, par rapport à la relation entre thérapeute, énergie de guérison et aspirant, douteux à cause de la propension de l’aspirant à continuer à exiger ces transferts d’énergie sans qu’il se produise véritablement de guérison en l’absence du thérapeute, à cause de l’absence de pénétration de l’enveloppe cuirassée dont vous avez parlé.

Interlocuteur: Un Missionné dont l’origine est la cinquième ou la sixième densité peut tenter de soigner de cette manière et n’avoir que peu ou pas de tout de résultats. Pouvez-vous me dire ce que le Missionné a perdu et pourquoi il lui est nécessaire de récupérer certains équilibres et capacités pour perfectionner ses aptitudes de thérapeute?

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez voir le Missionné comme un petit enfant qui essaie de verbaliser les complexes sonores de vos peuples. Le souvenir de la capacité de communiquer se trouve dans le complexe mental non développé de l’enfant, mais l’aptitude à mettre en pratique ou à manifester ce qui est appelé ‘le discours’ n’est pas immédiate à cause des limitations du complexe mental/corps/esprit qu’il a choisi pour faire partie de cette expérience.

Il en va ainsi pour le Missionné qui, se souvenant de la facilité avec laquelle des ajustements peuvent être faits dans la densité dont il vient, mais étant entré dans la troisième densité, ne peut pas manifester ce souvenir à cause de la limitation de l’expérience choisie.

Les chances pour qu’un Missionné soit capable de soigner en troisième densité ne sont pas très supérieures aux natifs de cette densité parce que c’est le désir de servir qui peut être le plus fort, et que c’est cette manière de servir qui a été choisie.

Interlocuteur: Qu’en est-il de ceux qui ont un type de corps de troisième et quatrième densité, avec double activation, et qui sont moissonnés à partir d’autres planètes de troisième densité? Est-ce qu’ils sont capables de soigner en utilisant les techniques dont nous avons discuté?

Ra: Je suis Ra. Dans de nombreux cas c’est ainsi, mais en tant que débutants en quatrième densité, le désir peut ne pas être présent.

Interlocuteur: Supposons alors que nous avons un Missionné ayant le désir de tenter d’apprendre les techniques de guérison mais qu’il est, dirais-je, coincé en troisième densité. Alors il me semble qu’il se préoccupe d’abord d’équilibrer et de débloquer les centres énergétiques. Est-ce que ma supposition est correcte?

Ra: Je suis Ra. Elle est correcte. Mais c’est seulement quand le thérapeute est devenu équilibré qu’il peut être un canal pour l’équilibrage d’un autre ‘soi. La guérison est d’abord pratiquée sur le ‘soi’, si nous pouvons nous exprimer ainsi, d’une autre manière.

Interlocuteur: Et si le thérapeute s’approche d’un autre ‘soi’ pour le soigner nous avons une situation dans laquelle l’autre ‘soi’ peut avoir, par la programmation d’un catalyseur, créé une condition vue comme nécessitant la guérison. Quelle est la situation et quelles sont les ramifications du thérapeute agissant sur une condition de catalyseur programmé pour amener la guérison? Ai-je raison de supposer que dans ces soins le catalyseur programmé est utile à celui à soigner en ce sens que celui à soigner prend alors conscience de ce dont il souhaitait prendre conscience en programmant le catalyseur? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Votre façon de penser ne peut pas être qualifiée de complètement inexacte, mais elle montre une rigidité qui n’est pas apparente dans le cours de l’utilisation expérientielle du catalyseur.

Le rôle du thérapeute est d’offrir une opportunité de réalignement ou d’aider à réaligner l’un ou l’autre centre énergétique, ou d’offrir une connexion entre les énergies du mental et du corps, de l’esprit et du mental, ou de l’esprit et du corps. Ce dernier cas est très rare.

L’aspirant a alors l’opportunité réciproque d’accepter une vue nouvelle du ‘soi, une variante dans la disposition des influx énergétiques.

Si l’entité, à n’importe quel niveau, désire rester dans la configuration de distorsion qui paraît nécessiter des soins, il en sera ainsi. Si d’autre part l’aspirant choisit la nouvelle configuration, cela se fait par l’intermédiaire du libre arbitre.

Voilà une grande difficulté avec d’autres formes de transfert d’énergie: elles ne suivent pas le processus du libre arbitre, étant donné que ce processus n’est pas originaire du rayon jaune.

Interlocuteur: Quelle est la différence, philosophiquement parlant, entre un complexe mental/corps/esprit qui se soigne lui-même par une configuration mentale, dirais-je, et un qui est soigné par un thérapeute?

Ra: Je suis Ra. Vous avez une fausse perception. Le thérapeute ne soigne pas. Le thérapeute cristallisé est un canal de l’énergie intelligente qui offre une opportunité à une entité de se guérir elle-même.

Il n’y a dans aucun cas aucune autre description du fait de soigner. C’est pourquoi, il n’y a pas de différence, pour autant que le thérapeute n’approche jamais quelqu’un dont la demande d’aide lui est parvenue antérieurement. Ceci est vrai également pour les thérapeutes plus conventionnels de votre culture, et si ces thérapeutes pouvaient pleinement réaliser qu’ils ne sont responsables que d’offrir une opportunité de guérir et non pas de la guérison elle-même, bon nombre de ces entités sentiraient tomber de leurs épaules une énorme charge de responsabilité mal perçue.

Interlocuteur: Donc en recherchant la guérison, le complexe mental/corps/esprit recherche dans certains cas une source d’énergie de lumière rassemblée et focalisée. Cette source peut être un autre complexe mental/corps/esprit suffisamment cristallisé pour ce faire, ou bien une forme pyramidale, ou bien autre chose encore. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ce sont quelques unes des façons dont une entité peut rechercher la guérison. Oui.

Interlocuteur: Pourriez-vous me dire quels sont les autres moyens par lesquels une entité peut rechercher la guérison?

Ra: Je suis Ra. Peut-être que le plus grand thérapeute est à l’intérieur du ‘soi et il peut être capté par la méditation continue ainsi que nous l’avons suggéré.

Les nombreuses manières de soigner disponibles à vos peuples … chacune d’entre elles a des vertus et peut être considérée comme appropriée par tout chercheur qui souhaite modifier les distorsions du complexe physique ou une quelconque connexion entre les diverses portions du complexe mental/corps/esprit de cette manière.

Interlocuteur: J’ai observé de nombreuses activités connues sous les termes de ‘chirurgie psychique dans la région des Îles Philippines. J’ai supposé que ces guérisseurs fournissent ce que j’appellerais une ‘aide à la formation’ ou un moyen de créer une reconfiguration du mental du patient à soigner, pendant que le relativement naïf patient observe l’action du guérisseur, voit du sang qui se matérialise, etc. et reconfigure les racines du mental pour croire, pourrait-on dire, que la guérison est effectuée et ainsi, se guérit lui-même. Est-ce que mon analyse est correcte?

Ra: Je suis Ra. Elle est correcte. Nous pouvons en dire un peu plus sur le type d’opportunité.

Parfois, le mal-être à modifier est sans intérêt émotionnel, mental ou spirituel pour l’entité et est apparu seulement par une disposition génétique aléatoire. Dans ces cas, ce qui est apparemment dématérialisé reste dématérialisé et peut être observé tel par n’importe quel observateur.

Un mal-être comportant une charge émotionnelle, mentale ou spirituelle est susceptible de ne pas rester dématérialisé dans le sens où il y a présentation du référent objectif à l’observateur. Cependant, si l’opportunité a été saisie par l’aspirant, l’apparent mal-être du complexe physique sera en décalage par rapport à la santé réelle, comme vous appelez cette distorsion, de l’aspirant et par rapport à l’absence de vécu de distorsions que le référent objectif suggère être encore présentes.

Par exemple, chez cet instrument, l’ablation de trois petits kystes a été une ablation de matière sans intérêt pour l’entité. Ces excroissances sont dès lors restées dématérialisées après l’expérience de chirurgie psychique. Au cours d’une autre chirurgie psychique les reins de cet instrument ont bien accueilli une nouvelle configuration soignée de leur essence, que l’entité a acceptée. Cependant, cette portion particulière du complexe mental/corps/esprit portait une importante charge émotionnelle, mentale, et spirituelle à cause de ce dysfonctionnement qui a été la cause d’une grande maladie dans une certaine configuration d’événements dont le point culminant a été la décision consciente de cette entité de rendre service. C’est pourquoi, tout scanning objectif du complexe rénal de cette entité indiquerait l’aspect dysfonctionnel assez extrême qu’il a montré avant l’expérience de chirurgie psychique, ainsi que vous l’appelez.

La clé n’est pas la continuation de la dématérialisation de la distorsion aux yeux de l’observateur; elle est dans le choix de la configuration nouvellement matérialisée qui existe dans le temps/espace.

Interlocuteur: Voulez-vous expliquer ce dernier commentaire à propos de la configuration dans le temps/espace?

Ra: Je suis Ra. La guérison est effectuée dans la portion de temps/espace du complexe mental/corps/esprit, adoptée par le corps qui donne les formes ou corps éthérique, et est ensuite donnée à l’illusion physique d’espace/temps pour être utilisée dans le complexe mental/corps/esprit activé dans le jaune.

C’est l’adoption de la configuration que vous appelez ‘santé par le corps éthérique dans le temps/espace qui est la clé de ce que vous appelez ‘la santé, et non pas un événement quelconque survenant dans l’espace/temps.

Au cours du processus vous pouvez voir l’aspect transdimensionnel de ce que vous appelez ‘la volonté, car c’est la volonté, la recherche, le désir de l’entité qui fait en sorte que le corps indigo utilise la nouvelle configuration et reforme le corps qui existe dans l’espace/temps.

Cela se fait en un instant et on peut dire que c’est accompli tout à fait indépendamment du temps. Nous pouvons noter que, dans les soins prodigués à de très jeunes enfants, il y a souvent une guérison apparente par le thérapeute, et dans laquelle la jeune entité ne joue aucun rôle. Il n’en est jamais ainsi car le complexe mental/corps/esprit dans le temps/espace est toujours à même de vouloir les distorsions qu’il choisit pour l’expérience, peu importe l’âge apparent, comme vous l’appelleriez, de l’entité.

Interlocuteur: Est-ce que ce désir et cette volonté qui opèrent au travers de la section temps/espace ne sont que fonction de l’entité qui est soignée, ou bien sont-ils aussi fonction du thérapeute, du thérapeute cristallisé?

Ra: Je suis Ra. Pouvons-nous saisir cette opportunité pour dire que ceci est une activité du Créateur?

Pour répondre spécifiquement à votre demande, le thérapeute cristallisé n’a pas de volonté.

Il offre une opportunité sans attachement au résultat, car il est conscient que tout est un et que le Créateur se connaît Lui-même.

Interlocuteur: Alors le désir doit être fort dans le complexe mental/corps/esprit qui recherche des soins pour être guéri pour que la guérison puisse se produire. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact à l’un ou l’autre niveau. Une entité peut ne pas consciemment chercher à être soignée et savoir cependant au niveau du subconscient, qu’elle a la nécessité de faire l’expérience du nouvel ensemble de distorsions qui résulte de la guérison.

De même, une entité peut consciemment désirer fortement la guérison mais, à l’intérieur de son être trouver, à un certain niveau, une cause pour laquelle certaines configurations qui paraissent très distordues sont, en fait, considérées comme appropriées à ce niveau.

Interlocuteur: Je présume que la raison pour laquelle les distorsions paraissent appropriées peut être que ces distorsions sont susceptibles d’aider l’entité à atteindre son objectif ultime, qui est un pas sur la voie de l’évolution dans la polarité désirée. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Alors une entité qui prend conscience de sa polarisation par rapport au service d’autrui peut se trouver dans une situation paradoxale dans le cas où elle n’a pas été à même de servir à cause de distorsions choisies pour atteindre la compréhension qu’elle a atteinte.

A ce point il semble que l’entité qui a pris conscience du mécanisme peut, par la méditation, comprendre la configuration mentale nécessaire pour soulager la distorsion physique afin de pouvoir accomplir un plus grand service d’autrui. A ce nexus particulier, ce que je pense est-il exact?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison, bien que nous puissions noter qu’il y a souvent des raisons complexes à la programmation d’un schéma de complexe physique déformé. En tout cas, la méditation est toujours une aide pour apprendre à connaître le ‘soi’.

Interlocuteur: Est-ce que la position verticale de la colonne vertébrale est utile ou conseillée dans la procédure méditative?

Ra: Je suis Ra. Elle est en quelque sorte conseillée.

Interlocuteur: Voudriez-vous s’il vous plaît, énumérer les polarités, à l’intérieur du corps, qui ont un rapport avec l’équilibrage des centres énergétiques des divers corps de l’entité non manifestée?

Ra: Je suis Ra. Dans cette question il y a une grande réflexion, que nous apprécions. Il est possible que la question elle-même puisse servir à faciliter les méditations sur ce sujet particulier.

Chaque ‘soi non manifesté est unique. Les polarités de base concernent les taux vibratoires équilibrés, les relations entre les trois premiers centres énergétiques et, dans une moindre mesure, chacun des autres centres énergétiques.

Pouvons-nous répondre de manière plus spécifique?

Interlocuteur: Il est possible que nous étoffions cela au cours de la prochaine séance.

Je voudrais poser la deuxième question. Quels sont la structure et le contenu du mental archétypal, et comment fonctionne le mental archétypal pour informer l’intuition et le mental conscient d’un complexe mental/corps/esprit individuel?

Ra: Je suis Ra. Il vous faut réaliser que nous vous avons offert ces concepts afin que vous puissiez croître dans votre propre connaissance de soi en les considérant. Nous préférerions, spécialement en ce qui concerne cette dernière question, écouter les observations faites à ce sujet, que celui qui étudie ces exercices peut faire, et ensuite suggérer de nouvelles voies d’affinement de ces questions. Nous sentons que nous pourrions mieux aider de cette façon.

Interlocuteur: Vous avez mentionné qu »une spirale dynamisante est émise depuis le sommet de n’importe quelle pyramide et qu’il pourrait être bénéfique de la placer sous la tête pendant une période de maximum trente minutes. Pouvez-vous me dire en quoi cette spirale est utile et quelle aide elle donne à l’entité qui la reçoit?

Ra: Je suis Ra. Il y a des substances que vous pouvez ingérer et qui provoquent dans le véhicule physique des distorsions vers un accroissement d’énergie. Ces substances sont brutes et travaillent plutôt rudement sur le complexe corps en renforçant le flux d’adrénaline.

La vibration offerte par la spirale dynamisante de la pyramide est telle que chaque cellule, tant dans l’espace/temps que dans le temps/espace, est chargée comme si elle était branchée sur votre électricité.

L’acuité de mental, l’énergie physique et sexuelle du corps, et l’harmonisation de la volonté d’esprit sont toutes touchées par cette influence dynamisante.

Elle peut être utilisée de n’importe laquelle de ces manières. Il est possible de surcharger une batterie, et c’est pourquoi nous avertissons quiconque utilise ces énergies issues de pyramides de retirer la pyramide quand la charge a été reçue.

Interlocuteur: Existe-t-il un matériau, une taille, meilleurs que d’autres pour cette petite pyramide à placer sous la tête?

Ra: Je suis Ra. Etant donné que les proportions doivent pouvoir développer les mêmes spirales que dans la pyramide de Gizeh, la taille la plus appropriée à utiliser sous la tête est une hauteur totale faible assez que pour rendre aisé le placement sous le coussin de tête.

Interlocuteur: Il n’y a pas de matériau meilleur?

Ra: Je suis Ra. Il y a des matériaux meilleurs qui sont, dans votre système de troc, très chers. Ils ne sont pas très supérieurs aux substances que nous avons mentionnées auparavant. Les seules substances incorrectes sont les métaux vils.

Interlocuteur: Vous avez mentionné des problèmes avec les activités qui se déroulent dans la Chambre du Roi dans une pyramide du type de celle de Gizeh. Je présume que si nous avions recours à la même configuration géométrique que celle de la pyramide de Gizeh cela serait très bien pour la pyramide à placer sous la tête puisque nous n’utiliserions pas les radiations de la Chambre du Roi mais seulement la troisième spirale à partir du sommet; et je me demande aussi s’il vaudrait mieux utiliser un angle d’apex de 60° plutôt qu’un angle d’apex plus grand. Est-ce que cela constituerait une meilleure source d’énergie?

Ra: Je suis Ra. Pour l’énergie passant par l’angle d’apex, la pyramide de Gizeh offre un modèle excellent. Assurez-vous simplement que la pyramide soit assez petite pour qu’aucune petite entité ne puisse ramper à l’intérieur.

Interlocuteur: Je présume que cette énergie, cette énergie de lumière spiralante, est d’une manière ou d’une autre absorbée par le champ énergétique du corps. Est-ce que cela a un rapport quelconque avec le centre énergétique indigo ? Est-ce que ma supposition est correcte?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Les propriétés de cette énergie sont telles qu’elle se meut à l’intérieur du champ du complexe physique et irradie chaque cellule du corps d’espace/temps et, ceci étant accompli, irradie aussi l’équivalent de temps/espace qui est étroitement aligné sur le corps d’espace/temps du rayon jaune. Ceci n’est pas fonction du corps éthérique ou du libre arbitre.

C’est un rayonnement très comparable à celui des rayons de votre Soleil. C’est pourquoi il faut l’utiliser avec prudence.

Interlocuteur: Combien de séances de trente minutes ou moins au cours dune période de temps diurne seraient appropriées?

Ra: Je suis Ra. Dans la plupart des cas, pas plus d’une. Dans certains cas, spécialement quand l’énergie doit être utilisée pour un travail spirituel, il est possible d’essayer deux courtes périodes, mais toute sensation de fatigue soudaine doit être vue comme un signe certain que l’entité a été surexposée.

Interlocuteur: Est-ce que cette énergie peut aider à guérir des distorsions physiques?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a pas d’application pour guérir directement en utilisant cette énergie bien que, si elle est utilisée conjointement à la méditation, elle puisse offrir à un certain pourcentage d’entités une certaine aide à la méditation. Dans la plupart des cas elle est des plus utiles pour soulager la fatigue et pour stimuler l’activité physique ou sexuelle.

Interlocuteur: Dans une transition de la troisième vers la quatrième densité nous avons deux autres possibilités, outre le type dont nous faisons actuellement l’expérience. Nous avons la possibilité d’une moisson de polarisation totalement positive, et la possibilité d’une moisson de polarisation totalement négative, et je comprends que cela s’est produit de nombreuses fois ailleurs dans l’univers.

Quand il y a une moisson polarisée entièrement négativement, la planète entière qui s’est polarisée négativement opère la transition de troisième en quatrième densité. Est-ce que la planète fait l’expérience de la distorsion de maladie dont cette planète-ci fait actuellement l’expérience avant cette transition?

Ra: Je suis Ra. Vous percevez bien. La moisson négative est une moisson d’intense inharmonie et la planète exprime cela.

Interlocuteur: La planète a un certain ensemble de conditions vers la fin de la troisième densité, et ensuite les conditions sont différentes au début de la quatrième densité. Pourriez-vous me donner un exemple de planète polarisée négativement et les conditions à la fin de la troisième densité et au début de la quatrième densité, afin que je puisse voir comment elles changent?

Ra: Je suis Ra. Les vibrations de la troisième à la quatrième densité changent sur une planète orientée négativement, précisément comme elles le font sur une planète orientée positivement.

Avec la quatrième densité négative apparaissent de nombreuses capacités et possibilités qui vous sont familières.

La quatrième densité est plus dense et il est de loin plus difficile de dissimuler les vibrations véritables du complexe mental/corps/esprit.

Cela donne aux négatifs comme aux positifs de quatrième densité la chance de former des complexes mémoriels sociaux.

Cela donne aux entités orientées négativement l’opportunité d’un ensemble différent de paramètres avec lesquels elles peuvent démontrer leur pouvoir sur autrui, et être au service du ‘soi’. Les conditions sont les mêmes en ce qui concerne les vibrations.

Interlocuteur: Je me préoccupais de la quantité de distorsions physiques, maladies et ces sortes de choses en troisième densité négative juste avant la moisson et en quatrième densité négative juste après la moisson ou en transition. Quelles sont les circonstances des problèmes physiques, maladies, etc. en fin de troisième densité négative?

Ra: Je suis Ra. Chaque expérience planétaire est unique. Les problèmes de, dirons-nous, actes belliqueux, sont plus susceptibles de causer du souci aux entités négatives de la fin de la troisième densité que les réactions de la Terre à la négativité du mental planétaire, car c’est souvent par ce genre d’attitudes guerrières sur une échelle globale que la polarisation négative nécessaire est obtenue.

Quand la quatrième densité survient, il y a une nouvelle planète et un nouveau système de véhicules physiques qui s’exprime graduellement, et les paramètres d’actes belliqueux deviennent des actes en pensée et non plus des armes manifestées.

Interlocuteur: Et alors est-ce que les troubles et maladies physiques tels que nous les connaissons sur cette planète sont répandus sur une planète de troisième densité négative avant la moisson pour la quatrième densité négative?

Ra: Je suis Ra. Les distorsions de complexe physique dont vous parlez sont susceptibles d’être moins présentes à mesure que la quatrième densité négative commence à être un choix probable de moisson à cause de l’intérêt extrême pour le ‘soi qui caractérise l’entité moissonnable de troisième densité. Il est accordé beaucoup plus d’attention au corps physique et beaucoup plus de discipline est offerte mentalement au ‘soi’. Ceci est une orientation de grand intérêt pour soi et de grande autodiscipline.

Il y a encore des cas de types de maladies qui sont associées aux distorsions d’émotions négatives du complexe mental, comme la colère. Cependant, chez une entité moissonnable ces distorsions émotionnelles sont plus probablement utilisées comme des catalyseurs dans un sens d’expression et de destruction par rapport à l’objet de la colère.

Interlocuteur: J’essaie de comprendre la manière dont les distorsions de maladie et du physique sont générées par rapport aux polarités, tant la positive que la négative. Il semble qu’elles sont générées de manière à créer la division de la polarisation, qu’elles interviennent dans la création de la polarisation originelle qui se produit en troisième densité. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas précisément exact. Les distorsions du complexe corporel ou mental sont des distorsions qui se trouvent dans des êtres qui ont besoin d’expériences aidant à la polarisation. Ces polarisations peuvent concerner des entités qui ont déjà choisi la voie ou la polarisation à suivre.

Il est plus probable que les individus orientés positivement fassent l’expérience de distorsions à l’intérieur du complexe physique à cause de l’absence d’un intérêt brûlant pour le ‘soi’ et à cause de l’emphase sur le service d’autrui.

En outre, chez une entité non polarisée un catalyseur de distorsion de nature physique est généré de façon aléatoire. Le résultat à espérer est, comme vous dites, le choix originel de polarité. Souvent le choix n’est pas fait, mais le catalyseur continue à être généré.

Chez l’individu orienté négativement, le corps physique est susceptible d’être plus soigné et le mental discipliné contre la distorsion physique.

Interlocuteur: Il me semble à moi que cette planète est ce que j’appellerais une fosse à distorsions. Elle inclut toutes les maladies et dysfonctionnements du corps physique en général. Il me semble qu’en moyenne, cette planète se trouve très, très haut sur la liste du total de ce genre de problèmes. Est-ce que ma supposition est correcte?

Ra: Je suis Ra. Nous allons faire la révision d’une matière précédente.

Un catalyseur est offert à une entité. S’il n’est pas utilisé par le complexe mental il s’infiltre au travers du complexe corps et se manifeste sous la forme d’une distorsion physique. Plus efficient est l’usage du catalyseur, moins il y a d’apparition de distorsion physique.

Il y a, dans le cas de ceux que vous nommez des Missionnés, non seulement une difficulté congénitale à appréhender les schémas vibratoires de troisième densité, mais aussi un souvenir, bien que confus, du fait que ces distorsions ne sont ni nécessaires ni habituelles dans la vibration de chez eux.

Nous sur-généralisons, comme toujours, car il existe de nombreux cas de décisions pré-incarnation qui ont pour résultats des limitations physiques ou mentales, ainsi que des distorsions, mais nous sentons que vous parlez de la question des distorsions très étendues vers la misère sous l’une ou l’autre forme.

En fait, sur certaines sphères planétaires de troisième densité les catalyseurs sont utilisés bien plus efficacement. Dans le cas de votre sphère planétaire il y a beaucoup d’utilisation inefficace des catalyseurs et, dès lors, beaucoup de distorsions physiques.

Nous avons encore assez d’énergie pour une question à présent.

Interlocuteur: Alors je vais demander s’il y a quelque chose que nous pouvons faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Poursuivez comme toujours dans l’amour. Tout est bien. Vous êtes consciencieux.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre V, Séance 66, Fragment 37

12 août 1981

Jim: Il n’y a eu ni grands trucs ni rituels sophistiqués mis en place pour aider Carla à préserver sa santé physique et sa capacité à servir d’instrument à ce contact. Une bonne alimentation, une dose raisonnable d’exercice, et une attitude saine et joyeuse sont des techniques à la portée de quasiment tout le monde.

Carla: Ce n’était pas très drôle d’être scrutée de si près pour évaluer mon niveau d’énergie. J’ai toujours eu des tonnes d’énergie mentale, émotionnelle et spirituelle, mais très peu d’énergie physique. En fait, je dirais que j’ai vécu principalement sur les nerfs. Pour moi, la vie a toujours paru une merveilleuse célébration, une fête du soleil, de la lune, de la terre et du ciel, de chants d’oiseaux, de feuilles vertes et de gens de toutes les sortes, faisant des choses fabuleuses. Cette joie de vivre est une pure grâce et elle a fait de mon existence un rêve d’amour. Je n’ai pas été surprise quand Ra a parlé de la faible énergie! Mais je doute qu’aucun athlète ait travaillé plus dur que moi pour rester en forme à cette période.

Séance 66, 12 août 1981

Interlocuteur: Voulez-vous me donner une indication de l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Les énergies vitales sont assez faibles en ce moment, mais pas trop. Le niveau d’énergie physique est extrêmement bas. Pour le reste, c’est comme dit précédemment.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire, en restant dans la première distorsion, pour rechercher l’aide de la Confédération afin de soulager les problèmes physiques de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelle est la méthode la plus appropriée pour essayer d’alléger les problèmes physiques de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. La matière de base a été couverte précédemment, en ce qui concerne la manière de prendre soin de cet instrument.

Nous récapitulons: de l’exercice selon les possibilités, sans dépasser les paramètres appropriés, la nutrition, les relations sociales avec des compagnons, de l’activité sexuelle dans le rayon vert ou au dessus et, en général, le partage des distorsions des expériences individuelles de ce groupe dans une disposition d’entraide et d’amour.

Ces choses sont accomplies avec ce que nous considérons comme une grande harmonie, étant donné la densité dans laquelle vous dansez. L’attention et les activités spécifiques grâce auxquelles ceux qui ont des distorsions du complexe physique peuvent soulager ces distorsions sont connues de cet instrument.

Enfin, il est bon pour cet instrument de poursuivre les pratiques qu’elle a initiées récemment.

Interlocuteur: De quelles pratiques s’agit-il?

Ra: Je suis Ra. Ces pratiques concernent des exercices que nous avons définis antérieurement. Nous pouvons dire que la variété des expériences, recherchée par cette entité, est utile ainsi que nous l’avons déjà dit, mais à mesure que cet instrument travaille à ces pratiques la distorsion semble moins inéluctable.

La Loi Une, Livre III, Séance 67

15 août 1981

Ra: Je suis Ra et je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Pouvez-vous d’abord nous dire quel est l’état de l’instrument s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Les énergies vitales sont alignées plus étroitement sur la quantité de distorsion normale pour cette entité que lors de la demande précédente. Les niveaux d’énergie du complexe physique sont un peu moins forts que lors de la demande précédente. La composante ‘agression psychique’ est exceptionnellement forte en ce nexus particulier.

Interlocuteur: Pouvez-vous décrire ce que vous appelez la ‘composante agression psychique’ et me dire pourquoi elle est forte en ce moment particulier?

Ra: Je suis Ra. Nous optons pour ne pas suivre les traces des informations données précédemment mais nous optons plutôt pour le fait de noter que l’agression psychique contre cet instrument est à un niveau constant aussi longtemps qu’elle poursuit ce service particulier.

Des variations vers la distorsion d’intensité d’attaque se produisent à cause des opportunités présentées par l’entité dans tout état de faiblesse. A ce nexus particulier l’entité a affaire, depuis un certain temps, à la distorsion que vous appelez ‘douleur’ comme vous nommez cette mesure, et cela a un effet débilitant cumulatif sur les niveaux d’énergie physique. Cela crée une cible d’opportunité particulièrement favorable, et l’entité dont nous avons déjà parlé a saisi cette opportunité pour tenter de rendre service à sa propre manière. Il est heureux pour la vitalité future de ce contact que l’instrument soit une entité dont la volonté est forte, avec peu de tendance à la distorsion appelée parmi vos peuples ‘hystérie’, parce que les effets de vertiges de cette attaque ont été constants et parfois perturbants pendant plusieurs de vos périodes diurnes.

Mais cette entité particulière s’adapte bien à la situation, sans distorsions indues vers la crainte. Ainsi donc, l’agression psychique ne réussit pas mais exerce une certaine influence débilitante sur l’instrument.

Interlocuteur: Je vais demander si j’ai raison dans cette analyse.

Considérons que l’entité qui se livre à cette sorte d’attaque offre ses services, par rapport à sa distorsion dans notre condition polarisée actuelle, afin que nous puissions mieux apprécier sa polarité, et nous apprécions ce fait et remercions cette entité de sa tentative de servir notre Créateur unique en nous apportant de la connaissance dans, dirons-nous, un sens plus complet. Est-ce que c’est exact?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a rien de correct ou d’incorrect dans votre déclaration. C’est une expression d’une vision positivement polarisée et équilibrée d’actions polarisées négativement, ce qui a pour effet d’affaiblir la force des actions polarisées négativement.

Interlocuteur: Nous considérons comme bienvenus les services de l‘entité qui a recours à ce que j’appellerai erronément une ‘attaque’, puisque je ne vois pas cela comme une agression mais comme un service offert, et nous accueillons favorablement cette offre de service, mais nous pourrions, je crois, mieux utiliser ces services s’ils ne provoquaient pas une perturbation physique mineure chez l’instrument. Car avec une meilleure capacité physique elle pourrait mieux apprécier le service.

Nous apprécierions beaucoup que ce service soit offert de manière à ce que nous puissions l’accueillir avec encore plus d’amour que présentement. Cela serait, je suppose, une sorte service qui ne provoquerait pas de vertiges.

J’essaie de comprendre le mécanisme de ce service de l’entité qui semble être constamment avec nous, et j’essaie de comprendre l’origine de cette entité ainsi que son mécanisme de ‘salutation’ envers nous.

Je vais dire quelque chose qui sera probablement inexact dû à mon extrême limitation pour comprendre les autres densités et leur fonctionnement.

Je devine que cette entité particulière est un membre de la Confédération d’Orion, probablement incarnée dans un corps de la densité appropriée, que je suppose être la cinquième; par discipline mentale elle est parvenue à projeter une partie de, ou toute sa conscience dans nos coordonnées présentes, si je peux m’exprimer ainsi, et c’est probablement un des sept corps qui constituent son complexe mental/corps/esprit. Est-ce que quelque chose est correct là-dedans ? Pouvez-vous me dire ce qui est exact et ce qui ne l’est pas?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous avez dit est substantiellement correct.

Interlocuteur: Est-ce que vous préférez ne pas me donner d’informations concernant les élément spécifiques de ce que j’ai dit?

Ra: Je suis Ra. Nous n’avons pas perçu de demande pour plus de détails. Veuillez reformuler la question.

Interlocuteur: Quel corps, par rapport aux couleurs, est-ce que cette entité utilise pour voyager jusqu’à nous?

Ra: Je suis Ra. Répondre à cette question n’est pas particulièrement simple étant donné la nature transdimensionnelle, non seulement de l’espace/temps vers le temps/espace, mais de densité à densité.

Le corps de lumière ou de cinquième densité de temps/espace est utilisé alors que le corps d’espace/temps de cinquième densité reste en cinquième densité.

La supposition que ce véhicule conscient attaché au complexe physique de cinquième densité d’espace/temps est un véhicule travaillant à ce service particulier est correcte.

Interlocuteur: Je vais sans aucun doute poser plusieurs questions mal à propos. J’essayais de saisir certains concepts se rapportant à l’illusion, dirais-je, de polarisation qui paraît exister à certains niveaux de densité dans la Création, et à la façon dont fonctionne le mécanisme de l’interaction de conscience.

Il me semble que cette entité de cinquième densité soit attirée vers notre groupe par la polarisation de ce groupe, qui agit comme un phare pour cette entité. Ai-je raison ?

Ra: Je suis Ra. Cela est correct en substance, mais les efforts de cette entité ne sont mis en avant qu’avec réticence. Les tentatives habituellement lancées contre des entités ou groupes d’entités positivement orientés, sont le fait de suppôts de certains chefs d’Orion de cinquième densité; ceux-ci sont de quatrième densité.

Le stratagème normal de l’attaque de quatrième densité est d’induire l’entité ou le groupe d’entités en tentation de s’éloigner de la polarisation totale vers le service d’autrui et la croissance du soi, ou des organisations sociales avec lesquelles s’identifie le ‘soi.

Dans le cas de ce groupe particulier, chacun a reçu une gamme entière de tentations de cesser d’être au service de chacun et du Créateur infini unique. Chaque entité a décliné ces choix et a plutôt continué sans déviation importante de ce désir d’une orientation de service purement ‘service d’autrui’.

A ce point une des entités de cinquième densité, constatant ces processus de désalignement, a déterminé qu’il était nécessaire de mettre fin au groupe par ce que vous pourriez appeler des ‘moyens magiques’, ainsi que vous comprenez la magie rituelle.

Nous avons discuté précédemment de la potentialité de retirer un des membres de ce groupe par une telle attaque, et avons noté que celui de loin le plus vulnérable est l’instrument, étant donné ses distorsions pré-incarnation du complexe physique.

Interlocuteur: Pour que ce groupe puisse rester pleinement au service du Créateur, puisque nous reconnaissons cette entité de cinquième densité comme le Créateur, nous devons aussi nous efforcer de servir cette entité-là d’une quelconque manière.

Vous est-il possible de nous communiquer les désirs de cette entité s’il y en a, outre que nous arrêtions la réception et la diffusion de ce que vous fournissez?

Ra: Je suis Ra. Cette entité a deux désirs. Le premier et le plus important est de, disons, déplacer un ou plusieurs membres de ce groupe vers une orientation négative de manière à ce qu’il(s) puisse(nt) choisir d’être sur la voie du service de soi.

L’objectif qui doit précéder cela est la cessation de la viabilité du complexe physique de l’un des membres de ce groupe pendant que le complexe mental/corps/esprit est dans une configuration contrôlable.

Pouvons-nous dire que bien que nous de Ra ayons une compréhension limitée, nous croyons qu’envoyer à cette entité de l’amour et de la lumière, ce que fait chacun des membres du groupe, est le catalyseur le plus efficace que le groupe puisse offrir à cette entité.

Interlocuteur: Nous trouvons … désolé. Poursuivez, s’il vous plaît.

Ra: Je suis Ra. Nous allions noter que cette entité a été, à notre estimation, neutralisée autant que faire se peut par cette offrande d’amour et que, dès lors, la persistance de sa présence est peut-être la limite compréhensible, pour chaque polarité, des diverses vues du service que chacun peut rendre à l’autre.

Interlocuteur: Nous avons une situation paradoxale par rapport au service au Créateur. Nous avons des demandes, de ceux que nous servons dans cette densité, pour les informations de Ra. Cependant, nous avons des demandes en provenance d’une autre densité de ne pas diffuser ces informations.

Nous avons des portions du Créateur qui demandent de ce groupe deux sortes d’actions qui paraissent opposées.

Cela nous aiderait beaucoup de pouvoir atteindre un état de service complet qui permettrait que, par chaque parole, par chaque action, nous servions le Créateur au mieux de nos possibilités. Vous est-il possible à vous ou à l’entité de cinquième densité qui offre ce service de résoudre ce paradoxe que j’ai observé?

Ra: Je suis Ra. C’est tout à fait possible.

Interlocuteur: Alors comment pourrions-nous résoudre ce paradoxe?

Ra: Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, que vous n’avez aucune capacité de ne pas servir le Créateur puisque tout est le Créateur.

Vous n’avez pas simplement deux demandes opposées d’informations ou d’absence d’informations depuis cette source, si vous écoutez attentivement ceux dont vous pouvez entendre les voix.

Toutes sont une seule voix avec laquelle vous êtes en résonance à une certaine fréquence. Cette fréquence détermine votre choix de service au Créateur unique. Il se trouve que les schémas vibratoires de ce groupe et de ceux de Ra sont compatibles et nous permettent de parler au travers de cet instrument avec votre soutien. Ceci est une fonction de libre arbitre.

Une portion du Créateur, selon toute apparence, se réjouit de votre choix de nous questionner concernant l’évolution de l’esprit. Une portion séparée, selon toute apparence, souhaiterait des réponses multiples à une grande variété de questions d’une nature spécifique.

Un autre groupe séparé, selon toute apparence, de vos peuples souhaiterait que cesse cette correspondance au travers de cet instrument, car il le ressent comme étant d’une nature négative.

Sur les nombreux autres plans d’existence, il y en a dont chaque fibre se réjouit de notre service et il y en a de ceux comme l’entité dont vous avez parlé, qui ne souhaitent que mettre fin à la vie de cet instrument sur le plan de troisième densité. Tous sont le Créateur.

Il y a une vaste panoplie d’inclinations et distorsions, couleurs et nuances, en une infinité de dispositions. Dans le cas de ceux avec qui vous, en tant qu’entités et en tant que groupe, n’êtes pas en résonance, vous leur souhaitez de l’amour, de la lumière, de la paix, de la joie, et du bien. Vous ne pouvez pas faire davantage, car votre portion de Créateur est ce qu’elle est et, pour être valables, votre expérience et l’offrande de votre expérience doivent être une représentation de plus en plus parfaite de qui vous êtes en vérité.

Pourriez-vous dès lors servir une entité négative en offrant la vie de l’instrument? Il est peu probable que vous trouviez que cela soit un service véritable.

C’est ainsi que vous pouvez voir dans de nombreux cas comment est atteint l’équilibre d’amour: l’amour est offert, la lumière est envoyée, et le service de l’entité orientée vers le service-de-soi reconnu avec gratitude tout en étant rejeté parce qu’il n’est pas utile dans votre voyage en ce moment.

C’est ainsi que vous servez le Créateur sans paradoxe.

Interlocuteur: Cette entité particulière, par son service, est capable de créer un effet de vertige chez l’instrument. Pourriez-vous décrire les mécanismes de ce type de service?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument, aux époques de petitesse de son incarnation, a eu une distorsion, dans la région du complexe auditif, de nombreuses infections qui ont été à l’origine de grandes difficultés à cet âge tendre, comme vous pourriez l’appeler. Les cicatrices de ces distorsions demeurent et, en fait, ce que vous appelez le système des sinus reste déformé. Dès lors, l’entité travaille ces distorsions pour produire une perte d’équilibre et une légère absence de capacité à utiliser l’appareil optique.

Interlocuteur: Je me pose des questions sur les principes, disons de magie, utilisés par l’entité de cinquième densité qui donne ce service et sur sa capacité à le donner. Pourquoi est-elle à même d’utiliser ces distorsions physiques particulières d’un point de vue philosophique ou magique?

Ra: Je suis Ra. Cette entité est capable de pénétrer, dirons-nous, dans une configuration de temps/espace, le champ de cette entité particulière.

Elle a traversé la quarantaine sans aucun véhicule et a pu ainsi échapper à toute détection par le réseau des Gardiens.

Ceci est la grande vertu du travail magique par lequel de la conscience est envoyée sans aucun véhicule comme la lumière.

La lumière agirait instantanément sur un individu non harmonisé par la suggestion: comme de s’avancer devant du trafic car la suggestion est qu’il n’y a pas de trafic. Cette entité, comme chacun dans ce groupe, est assez au courant des moyens de l’amour et de la lumière pour ne pas y être très influençable.

Cependant, il y a une prédisposition du complexe physique dont cette entité fait un usage maximum en ce qui concerne l’instrument, elle espère par exemple qu’en augmentant les vertiges elle fera chuter l’instrument ou la fera aller au devant de votre trafic à cause d’une vision affaiblie.

Les principes magiques, dirons-nous, peuvent être traduits vaguement dans votre système de magie où des symboles sont utilisés, tracés et visualisés pour développer la puissance de la lumière.

Interlocuteur: Voulez-vous dire que cette entité de cinquième densité visualise certains symboles? Je présume que ces symboles sont d’une nature telle que leur utilisation continue a une certaine puissance ou charge. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison. En cinquième densité la lumière est un outil aussi visible que l’écriture avec votre crayon.

Interlocuteur: Ai-je alors raison de supposer que cette entité configure la lumière en une symbolique qui est ce que nous appellerions une présence physique? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact.

La lumière est utilisée pour créer une pureté d’environnement suffisante pour que l’entité puisse placer sa conscience dans un véhicule de lumière soigneusement créé, qui utilise ensuite les outils de lumière pour accomplir son travail. La volonté et la présence sont celles de l’entité qui accomplit le travail.

Interlocuteur: L’entité de cinquième densité que vous avez mentionnée a pénétré la quarantaine. Est-ce que cela a été fait au travers d’une des fenêtres, ou bien cela était-il dû à ses pouvoir magiques, dirons-nous?

Ra: Je suis Ra. Cela a été fait au travers d’une très petite fenêtre que des entités moins orientées vers la magie n’auraient pas été capables d’utiliser avec profit.

Interlocuteur: Le point principal de cette ligne de questionnement a trait à la première distorsion et au fait que cette fenêtre existe.

Est-ce que ceci fait partie de l’effet aléatoire et sommes-nous en train de faire l’expérience du même type d’équilibrage que la planète en général reçoit à cause de l’effet ‘fenêtre , en recevant les offrandes de cette entité?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément correct.

Quand la sphère planétaire accepte des entités ou groupes positifs plus hautement évolués ayant des informations à offrir, la même opportunité doit être offerte à des entités ou groupes semblablement sages, orientés négativement.

Interlocuteur: Nous faisons donc ainsi la difficile expérience de la sagesse de la première distorsion et pour cette raison nous devons accepter totalement ce dont nous faisons l’expérience. Ceci est ma vision personnelle. Est-ce qu’elle correspond à celle de Ra?

Ra: Je suis Ra. Dans notre vision nous irions peut-être plus loin en exprimant l’appréciation de cette opportunité. C’est une opportunité intensive en ce sens qu’elle est très marquée dans ses effets tant réels que potentiels, et cela affecte les distorsions de l’instrument vers la douleur et autres difficultés comme les vertiges; cela permet à l’instrument de continuellement choisir de servir les autres et de servir le Créateur.

De même, c’est une opportunité continuelle pour chacun des membres du groupe d’exprimer du soutien, dans des circonstances plus distordues ou difficiles, à un autre ‘soi’ qui fait l’expérience de la rudesse, dirons-nous, de cette attaque, en étant ainsi à même de démontrer l’amour et la lumière du Créateur infini et en outre en choisissant, travail après travail, de continuer à servir de messagers pour ces informations que nous essayons d’offrir et servir ainsi le Créateur.

C’est ainsi que les opportunités sont très perceptibles ainsi que les distorsions causées par cette circonstance.

Interlocuteur: Merci. Est-ce que cette attaque est offerte à moi-même et à (nom) ainsi qu’à l’instrument?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Personnellement je n’ai pas ressenti d’effet dont j’aie pu prendre conscience. Vous est-il possible de me dire comment ce service nous est offert?

Ra: Je suis Ra. A celui qui pose les questions est offert le service de douter de soi et de se décourager à cause de diverses distorsions de nature personnelle.

Cette entité n’a pas choisi d’utiliser ces opportunités et l’entité d’Orion a fondamentalement cessé d’être intéressée à maintenir une constante surveillance de cette entité-ci.

Le scribe est sous surveillance constante et il lui a été offert de nombreuses opportunités d’intensification de distorsions mentales/émotionnelles et, dans certains cas, des matrices de connexion entre les complexes mentaux/émotionnels et la contrepartie du complexe physique. Comme cette entité s’est rendu compte de ces attaques elle leur est devenue bien moins pénétrable. Voilà la cause particulière de la grande intensification et constance de la surveillance de l’instrument, car elle est le maillon faible à cause de facteurs qui échappent à son contrôle dans cette incarnation.

Interlocuteur: Est-il dans la première distorsion de me dire pourquoi l’instrument a fait l’expérience de si nombreuses distorsions physiques pendant les premiers temps de son incarnation dans le physique?

Ra: Je suis Ra. Il en est ainsi.

Interlocuteur: Dans ce cas pouvez-vous me dire pourquoi l’instrument a tant expérimenté pendant ses premières années?

Ra: Je suis Ra. Nous affirmons l’exactitude de votre supposition que de telles réponses transgresseraient la Loi de Confusion. Il n’est pas approprié que de telles réponses soient étalées telle une table mise pour le dîner. Il est approprié que les complexes d’opportunité impliqués soient contemplés.

Interlocuteur: Alors il n’y a présentement aucun autre service que nous puissions offrir à cette entité de cinquième densité du groupe d’Orion qui est constamment avec nous. Comme je le vois à présent de votre point de vue, il n’y a rien que puissions faire pour elle. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Il y a beaucoup d’humour dans votre tentative d’offrir un service polarisé à la polarité opposée. Il y a une difficulté naturelle à faire cela puisque vous considérez que le service est vu par cette entité comme un non-service.

Quand vous envoyez à cette entité de l’amour et de la lumière et que vous lui souhaitez du bien, elle perd de sa polarité et a besoin de se regrouper.

Elle considère dès lors que votre service n’en est pas un. D’autre part, si vous lui permettiez de servir en retirant cet instrument de votre entourage, c’est vous qui pourriez peut-être percevoir cela comme n’étant pas un service.

Vous avez ici une vision équilibrée et polarisée du Créateur: deux services offerts, mutuellement rejetés, et un état d’équilibre dans lequel le libre arbitre est préservé et chacun est libre de suivre sa propre voie d’expérimentation du Créateur infini unique.

Interlocuteur: Merci. En clôturant cette partie de la discussion je voudrais seulement dire que s’il y a quoi que ce soit que nous puissions faire, et qui soit à notre portée —et je comprends qu’il y a de nombreuses choses comme celles que vous venez de mentionner, et qui ne sont pas à notre portée— pour cette entité particulière, si vous vouliez bien à l’avenir nous communiquer ses demandes nous pourrions au moins les considérer parce que nous voudrions servir en tout point. Est-ce que cela vous agrée?

Ra: Je suis Ra. Nous percevons que nous n’avons pas été capables de clarifier votre service par rapport à son désir à elle de service. Vous avez besoin, à notre humble opinion, de voir l’humour de la situation et renoncer à votre désir de servir là où aucun service n’est requis.

L’aimant attire ou éloigne.

Voyez la gloire de la force de votre polarisation et permettez à d’autres d’une polarité opposée de faire de même, tout en voyant le grand humour de cette polarité et de ses complications dans la perspective de l’unification en sixième densité de ces deux voies.

Interlocuteur: Merci beaucoup. J’ai ici quelque chose à dire et que je vous demanderai de commenter quant à son exactitude ou inexactitude.

  • De manière générale, le mental archétypal est une représentation des facettes de la Création Une Infinie.
  • L’archétype du Père correspond à l’aspect mâle ou positif de l’énergie électromagnétique et est actif, créatif, et irradiant comme l’est notre Soleil local.
  • L’archétype de la Mère correspond à l’aspect femelle ou négatif de l’énergie électromagnétique et est réceptif ou magnétique comme l’est notre Terre quand elle reçoit les rayons du Soleil et donne la vie au travers de la fertilité de troisième densité.
  • L’archétype du Fils Prodigue correspond à chaque entité qui paraît avoir dévié de l’unité et aspire à retourner vers le Créateur infini unique.
  • L’archétype du Diable représente l’illusion du monde matériel et de l’apparence de mal, mais est plus précisément le fournisseur de catalyseurs pour la croissance de chaque entité au sein de l’illusion de troisième densité.
  • Le Magicien, le Saint, le Thérapeute ou l’Adepte correspond au ‘soi’ supérieur et, à cause de l’équilibre à l’intérieur de ses centres énergétiques, il perce l’illusion pour contacter l’infini intelligent et démontrer ainsi sa maîtrise des catalyseurs de troisième densité.
  • L’archétype de la Mort symbolise la transition d’une entité du corps de rayon jaune vers le corps de rayon vert, soit temporairement entre les incarnations ou, de manière plus permanente, lors de la moisson.
  • Chaque archétype présente un aspect de la Création infinie unique pour enseigner au complexe mental/corps/esprit individuel en fonction de l’appel ou de la configuration électromagnétique du mental de l’entité. L’instruction se fait au travers de l’intuition.
  • S’il y a une configuration appropriée de recherche ou de mental, le pouvoir de volonté utilise l’esprit comme une navette pour entrer en contact avec l’aspect archétypal nécessaire à l’enseignement/apprentissage.
  • De la même manière, chacun des autres informants de l’intuition sont contactés. Ils sont hiérarchiques et vont du propre subconscient de l’entité vers le mental de groupe ou planétaire, vers les guides, vers le ‘soi’ supérieur, vers le mental archétypal, vers le mental cosmique, ou l’infini intelligent. Chacun d’eux est contacté par l’esprit qui sert de navette selon la configuration électromagnétique harmonisée de l’aspirant et selon les informations recherchées.

Voudriez-vous s’il vous plaît commenter l’exactitude de ces observations, corriger les erreurs, et réparer les omissions?

Ra: Je suis Ra. L’entité a utilisé de l’énergie transférée pendant la majeure partie de cette séance étant donné ses niveaux physiques épuisés. Nous allons entamer cette réponse plutôt complexe, qui est intéressante, mais nous ne nous attendons pas à a finir. Les parties auxquelles nous n’aurons pas répondu, nous vous demandons de les redemander lors d’une séance de votre futur.

Interlocuteur: Peut-être vaudrait-il mieux commencer de répondre à cette question à la séance suivante. Est-ce que cela serait approprié ou bien est-ce que l’énergie est déjà fixée?

Ra: Je suis Ra. L’énergie est attribuée comme toujours. Et comme toujours, le choix est vôtre.

Interlocuteur: Dans ce cas, poursuivez.

Ra: Je suis Ra. Peut-être que le premier point dont nous nous occuperons sera le concept de l’esprit utilisé comme une navette entre les racines et le tronc du mental.

Ceci est un malentendu et nous allons permettre à celui qui pose les questions de considérer plus à fond la fonction de l’esprit car en travaillant avec le mental nous travaillons à l’intérieur d’un complexe et nous n’avons pas encore essayé de pénétrer l’infini intelligent.

Il est bien de dire que les archétypes sont des portions du Créateur infini unique ou des aspects de Son visage.

Il vaut cependant beaucoup mieux réaliser que les archétypes, bien que constants dans le complexe des énergies génératives offertes, paient jamais un même dividende de ces complexes à des aspirants différents.

Chaque chercheur expérimente chaque archétype selon les caractéristiques qui se trouvent à l’intérieur du complexe de l’archétype, et qui sont les plus importantes pour lui.

Un exemple de cela est l’observation faite par celui qui pose les questions, selon laquelle le Fou est décrit de telle et telle manière.

Un grand aspect de cet archétype est celui de la foi, le parcours de l’espace sans prêter attention à ce qui survient ensuite. Ceci est naturellement stupide mais fait partie de la caractéristique du néophyte en spiritualité. Que cet aspect n’ait pas été vu peut être médité par celui qui pose les questions.

A présent nous allons une nouvelle fois demander que cette question soit reposée au cours de la séance prochaine, et nous allons à présent cesser d’utiliser cet instrument. Avant que nous partions, pouvons-nous demander s’il y a l’une ou l’autre question brève?

Interlocuteur: Seulement s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Continuez, mes amis, dans la force d’harmonie, d’amour et de lumière. Tout est bien. Les alignements sont appréciés pour leur méticuleuse disposition.

Je suis Ra. Je vous quitte à présent, mes amis, dans la gloire de l’amour et de la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

http://www.llresearch.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email