Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.
CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre I, Séance 16

31 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais demander, considérant la distorsion de libre arbitre de la Loi Une, comment les Gardiens assurent la quarantaine de la Terre. Est-ce que cette quarantaine est dans les limites du libre arbitre?

Ra: Je suis Ra. Les Gardiens gardent la distorsion de libre arbitre des complexes mental/corps/esprit de troisième densité sur cette sphère planétaire.

Les événements qui ont nécessité l’activation de la quarantaine interféraient avec la distorsion de libre arbitre des complexes mental/corps/esprit.

Interlocuteur: Je me trompe peut-être, mais il me semble que ce serait du libre arbitre du groupe d’Orion, disons, d’interférer. Comment cela s’équilibre-t-il avec les informations que vous venez de donner?

Ra: Je suis Ra. La régulation se fait de dimension à dimension.

Les tentatives faites, par ceux qu’on appelle Croisés, d’interférer avec le libre arbitre sont acceptables dans la dimension de leur compréhension. Cependant, les complexes mental/corps/esprit de cette dimension que vous appelez troisième, forment une dimension de libre arbitre qui n’est pas capable, dirons-nous, de reconnaître complètement les distorsions vers la manipulation.

Ainsi, afin d’équilibrer les variations dimensionnelles de vibrations, une quarantaine (c’est-à-dire une situation de régulation) est établie, par laquelle le libre arbitre du groupe d’Orion n’est pas arrêté mais tenu en respect. Entretemps, le troisième groupe n’est pas privé de libre choix.

Interlocuteur: Est-ce que les ‘fenêtres’ qui s’ouvrent de temps en temps et laissent entrer le groupe d’Orion ont quelque chose à voir avec cet équilibrage de libre arbitre?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire comment cela fonctionne?

Ra: Je suis Ra. L’analogie la plus proche serait un générateur de nombres aléatoires, dans certaines limites.

Interlocuteur: Quelle est la source de ce générateur de nombres aléatoires? Est-il créé par les Gardiens pour équilibrer ce qu’ils gardent? Ou bien la source n’est-elle pas les Gardiens?

Ra: Je suis Ra. Toutes les sources sont une. Cependant, nous comprenons votre demande.

Le phénomène des ‘fenêtres’ est un phénomène ‘autre soi’ en provenance des Gardiens. Il fonctionne à partir des dimensions au-delà de l’espace/temps, dans ce que vous pouvez appeler la région de l’énergie intelligente.

Tout comme vos cycles, ces régulations, ces rythmes, sont comme l’horloge qui sonne. Dans le cas des fenêtres, aucune des entités n’a l’horloge. C’est pourquoi cela semble aléatoire.

Ce n’est pas aléatoire dans la dimension qui produit cet équilibre. C’est pourquoi nous avons dit que l’analogie est dans certaines limites.

Interlocuteur: Ainsi cette régulation par des ‘fenêtres’ empêche les Gardiens de réduire leur polarisation positive s’ils éliminent totalement le contact Orion par un bouclier. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est partiellement exact. En fait, la régulation permet une quantité égale d’influx positif et négatif, ceci équilibré par les distorsions mental/corps/esprit du complexe social. Ainsi, dans votre sphère planétaire particulière, moins d’informations ou stimuli négatifs, comme vous diriez, sont nécessaires que des positifs, vu l’orientation plutôt négative de votre distorsion de complexe social.

Interlocuteur: De cette façon, le total libre arbitre est contrebalancé de façon à ce que les individus puissent avoir une opportunité égale de choisir entre service d’autrui et service de soi. Est-ce exact ?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Ceci est une profonde révélation, je crois, concernant la Loi du Libre Arbitre. Merci.

Voici une question mineure de plus pour illustrer ce principe: si la Confédération atterrissait sur Terre, ils seraient pris pour des dieux, rompant ainsi la Loi du Libre Arbitre et réduisant leur polarisation de service à tous. Je présume que la même chose se produirait si le groupe d’Orion atterrissait. Comment cela affecterait-il leur polarisation du service de soi s’ils étaient capables d’atterrir et d’être pris pour des dieux?

Ra: Je suis Ra. Dans l’éventualité d’un atterrissage en masse du groupe d’Orion, l’effet de polarisation serait fortement vers une augmentation du service de soi, précisément l’opposé de l’opportunité précédente que vous avez mentionnée.

Interlocuteur: Si le groupe d’Orion était capable d’atterrir, est-ce que cela accentuerait leur polarisation? Ce que j’essaie de comprendre c’est, vaut-il mieux pour eux travailler en coulisses pour faire des recrues, dirons-nous, de notre planète, la personne de notre planète allant strictement son propre chemin en utilisant le libre arbitre, ou bien est-ce mieux pour le groupe d’Orion d’atterrir sur notre planète, y faire montre de pouvoirs remarquables, et rallier des gens comme cela?

Ra: Je suis Ra. Ce premier exemple est, à long terme dirons-nous, plus salutaire pour le groupe d’Orion en ce sens qu’il n’enfreint pas la Loi Une en atterrissant et ainsi effectue son travail par l’intermédiaire de ceux de cette planète.

Dans la deuxième circonstance, un atterrissage en masse créerait une perte de polarisation en enfreignant le libre arbitre de la planète. Cependant, ce serait prendre des risques. Si la planète était ensuite conquise et devenait une partie de l’Empire, le libre arbitre serait alors rétabli.

Ceci est limité en action à cause du désir du groupe d’Orion de progresser vers le Créateur unique.

Ce désir de progresser empêche le groupe de rompre la Loi de Confusion.

Interlocuteur: Vous avez mentionné le mot ‘Empire’ en relation avec le groupe d’Orion. J’ai pensé pendant un certain temps que le film Star Wars était en quelque sorte une allégorie de ce qui est en train de se passer véritablement. Est-ce correct?

Ra: Je suis Ra. C’est correct de la même façon qu’une simple histoire pour enfants est une allégorie pour la distorsion/compréhension du complexe physique/philosophique/social.

Interlocuteur: Y a-t-il une moisson d’entités orientées vers le service de soi comme il y a une moisson de ceux qui sont orientés vers le service d’autrui?

Ra: Je suis Ra. Il y a une moisson. Ceux qui sont à même d’entrer en quatrième densité grâce aux niveaux du complexe vibrationnel peuvent choisir la manière de poursuivre leur recherche du Créateur unique.

Interlocuteur: Alors quand nous entrerons dans la quatrième densité il y aura une division, dirons-nous, une partie des individus allant en quatrième densité iront vers des planètes ou des lieux où il y a du service d’autrui, et une partie iront vers des lieux où il y a du service de soi. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire l’origine des Dix Commandements?

Ra: Je suis Ra. L’origine de ces commandements suit la loi d’entités négatives imprimant des informations sur des complexes mental/corps/esprit positivement orientés. Les informations ont tenté de copier ou singer la positivité alors qu’elles gardaient des caractéristiques négatives.

Interlocuteur: Est-ce que cela a été fait par le groupe d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Quel était leur but en faisant cela?

Ra: Je suis Ra. Le but du groupe d’Orion, comme mentionné précédemment, est la conquête et la mise en esclavage. Cela est fait en trouvant et établissant une élite et en faisant en sorte que d’autres servent cette élite au travers de divers instruments, comme les lois que vous avez mentionnées et d’autres données par cette entité.

Interlocuteur: Celui qui a reçu les commandements était-il orienté positivement ou négativement?

Ra: Je suis Ra. Le destinataire était quelqu’un d’une positivité extrême, ce qui explique certaines des caractéristiques pseudo-positives des informations reçues. Comme il en va pour les contacts non réussis, cette entité, ce complexe vibratoire, Moïse, n’est pas resté une influence crédible parmi ceux qui avaient d’abord entendu la philosophie de l’Un, et cette entité a été retirée de ce niveau vibratoire de troisième densité dans un état amoindri ou attristé, ayant perdu ce que vous pourriez appeler l’honneur et la foi avec lesquels il avait commencé la conceptualisation de la Loi Une et la libération de ceux qui étaient de ses tribus, comme ils étaient appelés en ce temps/espace.

Interlocuteur: Si cette entité était orientée positivement, comment le groupe d’Orion a-t-il pu la contacter?

Ra: Je suis Ra. Cela a été, dirons-nous, un intense champ de bataille entre forces positivement orientées en provenance de la Confédération, et sources négativement orientées.

Celui nommé Moïse était ouvert à l’impression et a reçu la Loi Une dans sa forme la plus simple. Cependant, les informations sont devenues d’orientation négative à cause de la pression de son peuple pour faire des choses physiques spécifiques dans les plans de troisième densité. Cela a laissé l’entité ouverte aux types d’information et de philosophie de nature service de soi.

Interlocuteur: Une entité pleinement consciente de la connaissance de la Loi Une ne dirait jamais: «Tu ne feras point….». Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelques mots de votre complexe mémoriel social, et comment vous avez pris conscience de la Loi Une?

Ra: Je suis Ra. La voie de notre apprentissage est gravée dans le moment présent. Il n’y a pas d’histoire comme nous comprenons votre concept. Figurez-vous, si vous voulez, un cercle d’actualité [1].

Nous connaissons l’alpha et l’oméga comme l’intelligence infinie. Le cercle ne s’interrompt jamais. Il est présent.

Les densités que nous avons traversées en divers points du cercle correspondent aux caractéristiques de cycles: un: le cycle de la prise de conscience; deux: le cycle de la croissance; trois, le cycle de la prise de conscience de soi; quatre: le cycle de l’amour ou compréhension; cinq: le cycle de la lumière ou sagesse; six: le cycle de la lumière/amour, amour/lumière, ou unité; sept: le cycle du passage; huit: l’octave qui plonge dans un mystère que nous ne pénétrons pas.

Interlocuteur: Merci beaucoup. Dans des informations d’avant que nous n’entrions en contact avec vous, il a été dit par la Confédération qu’il n’y a en réalité ni passé ni avenir… que tout est présent. Est-ce que cela est une bonne analogie?

Ra: Je suis Ra. Il y a un passé, un présent et un futur en troisième densité. Dans une vue d’ensemble telle qu’une entité peut en avoir, extraite du continuum espace/temps, il peut être vu que dans le cycle en achèvement il n’existe que le présent. Nous-mêmes nous cherchons à apprendre cette compréhension. Au septième niveau ou dimension, nous allons, si nos humbles efforts sont suffisants, devenir un avec le tout, n’ayant dès lors ni mémoire, ni identité, ni passé ni futur, mais existant dans le tout.

Interlocuteur: Est-ce que cela signifie que vous aurez conscience de tout ce qui est?

Ra: Je suis Ra. Ceci est partiellement exact. C’est notre compréhension qu’il ne s’agirait pas de notre propre prise de conscience mais simplement la prise de conscience du Créateur. Dans le Créateur est tout ce qui est. Dès lors, cette connaissance serait disponible.

Interlocuteur: Je me demandais combien de planètes habitées il y a dans notre galaxie et si elles atteignent toutes une densité supérieure par la Loi Une. Il ne semble pas qu’il y ait aucun autre moyen d’atteindre une densité supérieure. Est-ce le cas?

Ra: Je suis Ra. Veuillez reformuler votre demande.

Interlocuteur: Combien de planètes habitées y a-t-il dans notre galaxie?

Ra: Je suis Ra. Nous présumons que vous parlez de toutes les dimensions de conscience ou densités de prise de conscience dans cette question. Approximativement un cinquième de toutes les entités planétaires contiennent de la conscience d’une ou plusieurs densités. Certaines planètes ne sont hospitalières que pour certaines densités.

Votre planète, par exemple est, en ce moment, hospitalière pour les densités une, deux, trois, et quatre.

Interlocuteur: Grosso modo, quel est le total des planètes de cette galaxie d’étoiles dans laquelle nous sommes, qui sont conscientes, sans tenir compte de la densité?

Ra: Je suis Ra. Approximativement 67 millions.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quel est le pourcentage de celles qui sont de troisième, quatrième, cinquième, sixième, etc. densité?

Ra: Je suis Ra. Un pourcentage de dix-sept pour la première densité; un pourcentage de vingt pour la deuxième densité; un pourcentage de vingt-sept pour la troisième densité; un pourcentage de seize pour la quatrième densité; un pourcentage de six pour la cinquième densité. Les autres informations doivent être tues.

Interlocuteur: Dans ces cinq premières densités, est-ce que toutes les planètes ont progressé depuis la troisième densité par la connaissance et l’application de la Loi Une?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Ainsi, le seul moyen pour une planète de sortir de la situation dans laquelle nous nous trouvons est que la population prenne conscience de la Loi Une et la mette en pratique. C’est bien ça?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quel est le pourcentage, parmi les planètes de troisième, quatrième, et cinquième densités dont vous venez de parler, de celles qui sont polarisées négativement vers le service de soi?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas une demande à laquelle nous pouvons répondre étant donné la Loi de Confusion.

Nous pouvons seulement dire que les planètes orientées négativement ou vers le service de soi sont bien moins nombreuses. Vous donner des chiffres exacts ne serait pas approprié.

Interlocuteur: Je voudrais faire une analogie quant à la raison pour laquelle il y en a moins d’orientées négativement, et vous demander ensuite si l’analogie est bonne.

Dans une société orientée positivement vers le service d’autrui, il serait simple de faire bouger un gros bloc de rocher en demandant à tous d’aider à le bouger. Dans une société orientée vers le service de soi il serait bien plus difficile de faire travailler tout le monde au bien commun pour faire bouger le rocher; dès lors, il est beaucoup plus facile d’accomplir les tâches pour créer le service d’autrui et de grandir dans des communautés positivement orientées que dans des communautés négativement orientées. Est-ce exact ?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Merci beaucoup.

Pouvez-vous me dire comment la Confédération des Planètes a été formée et pourquoi ?

Ra: Je suis Ra. Le désir de servir commence, dans la dimension de l’amour ou compréhension, par être un objectif irrésistible du complexe mémoriel social. Ainsi, ces pourcents d’entités planétaires, plus approximativement quatre pourcent supplémentaires de ceux dont nous ne pouvons pas révéler l’identité, se sont trouvées il y a très, très longtemps dans votre temps, recherchant la même chose: le service d’autrui.

La relation entre ces entités, à mesure qu’elles entraient dans une compréhension d’autres êtres, d’autres entités planétaires, et d’autres concepts de service, a été de partager et de continuer ensemble ces buts communs de service. Alors chacun a volontairement placé les données du complexe mémoriel social dans ce que vous pouvez considérer comme un complexe central de pensées, disponible à tous. Cela a ensuite créé une structure grâce à laquelle chaque entité pouvait travailler sur son propre service tout en faisant appel à toute autre compréhension nécessaire au renforcement du service. Voilà la cause de la formation et la manière de travailler de la Confédération.

Interlocuteur: Pour un nombre aussi élevé de planètes dans cette galaxie, vous dites qu’il y a approximativement cinq cents planètes dans la Confédération. Il semble qu’il y ait un nombre relativement restreint de planètes de la Confédération. Y a-t-il une raison à cela?

Ra: Je suis Ra. Il y a de nombreuses Confédérations. Cette Confédération-ci collabore avec les sphères planétaires de sept de vos galaxies, si vous voulez, et est responsable des appels des densités de ces galaxies.

Interlocuteur: Voudriez-vous définir le mot ‘galaxie’ tel que vous venez de l’utiliser?

Ra: Je suis Ra. Nous utilisons ce terme dans le sens où vous utiliseriez des ‘systèmes d’étoiles’.

Interlocuteur: Je suis un peu dans le flou quant au nombre total de planètes que sert la Confédération dont vous faites partie.

Ra: Je suis Ra. Je vois la confusion. Nous avons des difficultés avec votre langue.

Le terme ‘galaxie’ doit être divisé. Nous appelons ‘galaxie’ le complexe vibrationnel qui est local. Ainsi, votre Soleil est ce que nous appellerions le centre d’une galaxie. Nous voyons que vous avez une autre signification pour ce terme.

Interlocuteur: Oui. Pour notre science, le terme ‘galaxie’ fait allusion au système stellaire lenticulaire qui contient des millions et des millions d’étoiles. Il y a eu confusion à ce propos au cours d’une de nos communications précédentes, et je suis content de pouvoir éclaircir.

En utilisant le mot ‘galaxie’ dans le sens que je viens de dire, en utilisant le système stellaire lenticulaire qui contient des millions d’étoiles, avez-vous connaissance de l’évolution dans d’autres galaxies que celle-ci?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes conscients qu’il y a de la vie en infinie capacité. Vous avez raison dans cette supposition.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire si la progression de la vie dans d’autres galaxies est semblable à la progression de la vie dans notre galaxie?

Ra: Je suis Ra. La progression est assez proche de celle-ci, approchant asymptotiquement de la confluence à travers tout l’infini. Le libre choix de ce que vous appelleriez des systèmes galactiques provoque des variations de nature extrêmement mineure d’une de vos galaxies à une autre.

Interlocuteur: Alors la Loi Une est vraiment universelle dans la création d’une progression vers la huitième densité dans toutes les galaxies. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Il y a des formes infinies, des compréhensions infinies, mais il y a une seule progression.

Interlocuteur: Je présume qu’il n’est pas nécessaire qu’un individu comprenne la Loi Une pour passer de la troisième à la quatrième densité. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Il est absolument nécessaire qu’une entité réalise consciemment qu’elle ne comprend pas, pour être moissonnable. Comprendre n’est pas de cette densité.

Interlocuteur: Voilà un point très important. Je n’ai pas utilisé le bon mot. Ce que je voulais dire c’est que je crois qu’il n’est pas nécessaire qu’une entité ait pris conscience de la Loi Une pour passer de troisième en quatrième densité.

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: A quel point, dans les densités, est-il nécessaire qu’une entité soit consciente de la Loi Une pour pouvoir progresser?

Ra: Je suis Ra. La moisson de cinquième densité est de celles dont les distorsions vibratoires acceptent consciemment l’honneur/le devoir de la Loi Une. Cette responsabilité/cet honneur est la base de cette vibration.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire un peu plus de ce concept d’honneur/responsabilité?

Ra: Je suis Ra. Toute responsabilité est un honneur; tout honneur est une responsabilité.

Interlocuteur: Merci. Vous est-il possible de donner une brève description des conditions en quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. Nous vous demandons de considérer, pendant que nous parlons, qu’il n’y a pas de mots pour décrire positivement la quatrième densité. Nous pouvons seulement expliquer ce qu’elle n’est pas, et dire approximativement ce qu’elle est.

Au-delà de la quatrième densité notre capacité se limite de plus en plus, jusqu’à ce que nous devenions sans mots.

Ce que la quatrième densité n’est pas: elle n’est pas de mots, sauf si choisi. Elle n’est pas de lourds véhicules chimiques pour les activités du complexe corps. Elle n’est pas de disharmonie à l’intérieur du soi. Elle n’est pas de disharmonie entre les peuples. Elle n’est pas dans les limites de la possibilité de causer la disharmonie de quelque manière que ce soit.

Approximations de qualifications positives: c’est un plan du type véhicule bipède, qui est beaucoup plus dense et bien plus plein de vie;

c’est un plan dans lequel on est conscient des pensées des autres ‘soi’; c’est un plan dans lequel on est conscient des vibrations des autres ‘soi’; c’est un plan de compassion et de compréhension des soucis de troisième densité; c’est un plan qui tend à la sagesse ou lumière;

c’est un plan dans lequel les différences individuelles sont prononcées bien qu’automatiquement harmonisées par consensus de groupe.

Interlocuteur: Pourriez-vous définir le mot ‘densité’ dans le sens où nous l’avons utilisé?

Ra: Je suis Ra. Le terme de ‘densité’ est ce que vous appelleriez un terme mathématique.

L’analogie la plus proche est celle de la musique où, après sept notes sur votre échelle de type occidental, si vous voulez, la huitième note entame une nouvelle octave.

Dans votre grande octave d’existence que nous partageons avec vous, il y a sept octaves ou densités. Dans chaque densité il y a sept sous-densités. Dans chaque sous-densité il y a sept sous-sous-densités. Dans chaque sous-sous-densité, sept sous-sous-sous-densités, et ainsi de suite, à l’infini.

Interlocuteur: J’ai remarqué que le temps de cette séance a légèrement dépassé une heure. Je voudrais demander maintenant si nous devrions poursuivre. Quel est l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument est en équilibre. C’est bien de continuer si vous le désirez.

Interlocuteur: Je comprends que chaque densité a sept sous-densités qui à leur tour ont sept sous-densités, et ainsi de suite. Ceci s’étend réellement loin puisque chacune est augmentée de la puissance sept. Est-ce que cela veut dire qu’à n’importe quel niveau de densité, tout ce à quoi vous pouvez penser se produit?

Ra: Je suis Ra. De votre confusion nous sélectionnons le concept qui vous donne du mal, c’est-à-dire l’infinité/opportunité.

Vous pouvez considérer tout complexe de possibilité/probabilité comme ayant une existence.

Interlocuteur: Est-ce que des choses comme les rêves éveillés deviennent réelles dans d’autres densités?

Ra: Je suis Ra. Cela dépend de la nature de la rêverie. C’est un vaste sujet. Peut-être que la chose la plus simple que nous puissions dire c’est que si le rêve éveillé, comme vous l’appelez, en est un qui attire vers le soi, alors il devient réalité pour le soi.

S’il s’agit d’une rêverie générale contemplative, elle peut entrer dans l’infinité des complexes de possibilité/probabilité et survenir ailleurs, n’ayant aucun attachement particulier aux champs d’énergie du créateur.

Interlocuteur: Pour rendre ces choses un peu plus claires, si je rêve tout éveillé de la construction d’un navire, est-ce que cela se produira dans l’une de ces autres densités?

Ra: Je suis Ra. Cela se produirait/se serait produit/ ou sera produit.

Interlocuteur: Alors si une entité est fortement adonnée à une rêverie de combat d’une entité, est-ce que cela se produirait?

Ra: Je suis Ra. Dans ce cas le fantasme de l’entité concerne le soi et un autre ‘soi’, cela liant la forme pensée au complexe possibilité/probabilité d’amener cette occurrence en troisième densité.

Interlocuteur: Est-ce que le groupe d’Orion utilise ce principe pour créer des conditions favorables à la poursuite de ses objectifs?

Ra: Je suis Ra. Nous allons répondre plus spécifiquement que la question.

Le groupe d’Orion utilise les rêveries de nature hostile ou autrement négative, pour alimenter ou renforcer ces formes pensées.

Interlocuteur: Est-ce que les nombreux Missionnés, qui sont venus et viennent sur notre planète, sont soumis aux pensées d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Comme nous l’avons dit précédemment, les Missionnés deviennent complètement la créature de troisième densité dans le complexe mental/corps. Il y a juste autant de chances d’une telle influence sur un Missionné que sur un complexe mental/corps/esprit de cette sphère planétaire.

La seule différence survient dans le complexe esprit qui, s’il le souhaite, a une armure de lumière, si vous voulez, qui lui permet de reconnaître plus clairement ce qui n’est pas comme il serait approprié de désirer par le complexe mental/corps/esprit. Ceci n’est pas davantage qu’une inclination et ne peut être appelé une compréhension.

En outre, le Missionné est, dans son propre mental/corps/esprit, moins déformé vers, allons-nous dire, les pièges des confusions positif/négatif de troisième densité. Dès lors, souvent il ne reconnaît pas si facilement comme le ferait un individu plus négatif, la nature négative des pensées ou des êtres.

Interlocuteur: Alors est-ce que les Missionnés seraient, à mesure qu’ils s’incarnent ici, des cibles à haute priorité du groupe d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: S’il est empiété avec succès sur un Missionné, dirais-je, par le groupe d’Orion, qu’est-ce qui arriverait à ce Missionné au moment de la moisson?

Ra: Je suis Ra. Si l’entité missionnée démontre par l’action une orientation négative envers les autres ‘soi’, elle serait comme nous l’avons dit précédemment, prise dans les vibrations planétaires et après la moisson elle devrait probablement répéter le maître-cycle de troisième densité comme une entité planétaire. Ceci sera la dernière question complète de cette séance.

Y a-t-il une courte question à laquelle nous pouvons répondre avant de clôturer cette séance ?

Interlocuteur: Est-ce que le confort de l’instrument peut être amélioré?

Ra: Je suis Ra. Le confort de cet instrument est aussi bon qu’il vous est possible de le rendre étant donné les distorsions de faiblesse de son complexe corps. Vous êtes consciencieux.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez et réjouissez-vous dans la puissance et la paix. Adonai.

[1] Original : ‘being’ (NdT)

La Loi Une, Livre V, Séance 16, Fragment 7

31 janvier 1981

Jim: Le texte qui suit traite des “paillettes argentées”, ces curieux petits éléments brillants ressemblant à des rectangles argentés, qui apparaissaient à l’occasion sur ou autour de nous pendant que nous discutions de sujets métaphysiques. Apparemment, si nous étions sur la piste de pensée qui était ressentie comme appropriée par notre subconscient, nous recevions un signe de cette exactitude sous la forme de ‘paillettes d’argent’. Il y a apparemment de très, très nombreuses façons de recevoir de telles confirmations subconscientes de la justesse de nos pensées ou actions. La plus commune est, bien sûr, ce sentiment de justesse qui apparaît en nous quand nous sommes sur la bonne voie ou que nous recevons des informations utiles de nature spirituelle.

Carla: La conscience de cette méthode de rétro-information soufflée par la destinée, est des plus utiles pour quelqu’un qui suit un chemin spirituel. Le monde naturel semble très ouvert à la production de sychronicités subjectivement pleines de sens. Une fois que le chercheur perçoit la présence de ces signes et se met consciemment à les rechercher, il peut vraiment avoir une influence sur la création de davantage de signes subjectifs, jusqu’à atteindre des moments où une coïncidence significative paraît devenir une constante dans sa vie. J’ai certainement trouvé ces signes extrêmement réconfortants et revigorants.

Session 16, 31 janvier 1981

Interlocuteur: Pouvez-vous me parler des paillettes argentées que nous avons trouvées parfois sur nos visages ou ailleurs?

Ra: Je suis Ra. Ce dont vous parlez est une matérialisation d’un signal subjectivement orienté indiquant à un complexe mental/corps/esprit, et à aucun autre, une signification de nature subjective.

Interlocuteur: Qui crée ces paillettes d’argent?

Ra: Je suis Ra. Figurez-vous, si vous voulez, le potentiel croissant pour l’étude/enseignement.

A un certain point, un signe est donné, qui indique la justesse ou l’importance de cet apprentissage/enseignement. L’entité elle-même, en coopération avec les plans intérieurs, crée un signal qui est le plus compréhensible ou remarquable pour elle. .

Interlocuteur: Je comprends alors que nous créons nous-mêmes cela?

Ra: Je suis Ra. Les entités ne créent pas cela consciemment. Ce sont les racines du complexe esprit qui, ayant touché en compréhension l’infini intelligent, les créent.

La Loi Une, Livre I, Séance 17

3 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini.

Avant que nous communiquions par réponse nous allons corriger une erreur que nous avons découverte dans la transmission vers vous de nos informations. Nous avons de la difficulté à manier votre temps/espace. Il pourra encore y avoir des erreurs de ce type. N’hésitez pas à nous questionner pour que nous recalculions selon vos mesures de temps/espace.

L’erreur que nous avons découverte concerne à la fois une des arrivées du groupe d’Orion dans votre sphère planétaire d’influence, et l’arrivée correspondante d’émissaires de la Confédération.

Nous avons donné comme dates 2.600 ans pour l’entrée d’Orion, 2.300 pour l’entrée de la Confédération. Cela est inexact. Le recalcul indique des nombres de 3.600 pour l’arrivée d’Orion, 3.300 pour l’arrivée de la Confédération.

Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Merci beaucoup. Je voudrais redire que nous considérons comme un grand honneur, privilège et devoir de pouvoir faire ce travail particulier. Je voudrais réitérer que certaines de mes questions peuvent parfois paraître hors de propos, mais je m’efforce de les poser de manière à m’assurer un point d’ancrage dans l’application de la Loi Une.

Nous sommes à présent dans la quatrième densité. Est-ce que les effets de la quatrième densité vont augmenter au cours des trente prochaines années? Allons-nous observer davantage de changements dans notre environnement et nos propres effets sur l’environnement?

Ra: Je suis Ra. La quatrième densité est un spectre vibrationnel.

Votre continuum temps/espace a spiralé dans votre sphère planétaire et votre, ce que nous appellerions galaxie, que vous appelez étoile, jusqu’à cette vibration. Cela va déclencher le réalignement électromagnétique par la sphère planétaire elle-même, de ses vortex de réception des forces cosmiques entrantes qui s’expriment comme des réseaux vibrationnels, et la Terre sera magnétisée de façon à atteindre la quatrième densité, si vous voulez l’exprimer ainsi.

Cela se produira avec quelques inconvénients, comme nous l’avons déjà dit, à cause des énergies des formes pensées de vos peuples qui dérangent les constructions ordonnées de schémas d’énergie au sein de vos spirales énergétiques terrestres, ce qui accroît l’entropie et crée une chaleur inhabituelle.

Cela provoquera pour votre sphère planétaire des fractures dans son revêtement externe pendant qu’elle se magnétise elle-même de manière appropriée pour la quatrième densité. Cela, c’est l’ajustement planétaire.

Vous allez observer une importante augmentation du nombre de gens, ainsi que vous nommez les complexes mental/corps/esprit, dont les potentiels vibrationnels incluent un potentiel de distorsions vibrationnelles de quatrième.

C’est ainsi qu’il semblera qu’il y aura, dirons-nous, une nouvelle race. Ce sont ceux qui s’incarnent pour le travail de quatrième densité.

Il y aura également une forte augmentation à court terme de complexes mental/corps/esprit et complexes sociaux négativement orientés, à cause des conditions de polarisation de la nette délimitation entre caractéristiques de quatrième densité et orientation service de soi de troisième densité.

Ceux qui resteront en quatrième densité sur ce plan seront d’orientation positive.

Nombreux seront ceux qui viendront d’ailleurs, car il paraîtrait que malgré tous les efforts de la Confédération, ce qui comprend ceux des plans intérieurs, civilisations intérieures, et ceux d’autres dimensions, la moisson sera bien en-deça de ce que cette sphère planétaire est capable de confortablement soutenir en service.

Interlocuteur: Est-il possible, par l’utilisation de certaines techniques ou autres, d’aider une entité à atteindre le niveau de quatrième densité dans ces derniers jours?

Ra: Je suis Ra. Il est impossible d’aider directement une autre entité.

Il est seulement possible de mettre à disposition un catalyseur sous n’importe quelle forme, le plus important étant l’irradiation de la réalisation de l’unité du soi avec le Créateur, moins important étant les informations telles que celles que nous partageons avec vous.

Nous-mêmes, nous ne ressentons pas une urgence de disséminer ces informations. Il est suffisant que nous les rendions disponibles à trois, quatre, ou cinq. Ceci est une récompense extrêmement ample car, si l’un d’eux obtient la compréhension de la quatrième densité grâce à ce catalyseur, alors nous aurons satisfait à la Loi Une dans la distorsion du service.

Nous encourageons une tentative objective de partager des informations sans se préoccuper de chiffres ou de croissance rapide chez autrui. Que vous vous efforciez de rendre ces informations accessibles est, selon vos termes, votre service. La tentative, si elle en atteint un elle atteint tous.

Nous ne pouvons pas offrir des raccourcis vers l’illumination. L’illumination est, dans l’instant, une ouverture vers l’infini intelligent. Elle ne peut être accomplie que par le soi, pour le soi. Un autre ne peut enseigner/apprendre l’illumination, mais peut seulement enseigner/apprendre des informations, de l’inspiration, ou le partage d’amour, du mystère, de l’inconnu qui encourage autrui à s’ouvrir et entamer le processus de recherche qui se termine en un instant, mais qui peut savoir quand une entité ouvrira la porte du présent?

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me dire qui était l’entité, avant son incarnation sur Terre, connue comme Jésus de Nazareth?

Ra: Je suis Ra. J’ai de la difficulté avec cette question telle qu’elle est formulée. Pouvez-vous découvrir une autre forme pour cette demande?

Interlocuteur: Ce que j’ai voulu dire c’est: pouvez-vous me dire si Jésus de Nazareth venait de la Confédération avant son incarnation ici?

Ra: Je suis Ra. Celui qui vous est connu comme Jésus de Nazareth n’avait pas de nom. Cette entité faisait partie de la cinquième densité du plus haut niveau de cette sous-octave. Cette entité était désireuse d’entrer dans cette sphère planétaire afin de partager la vibration d’amour d’une manière aussi pure que possible. C’est ainsi que cette entité a reçu la permission d’accomplir cette mission.

Cette entité était alors un Missionné sans nom, originaire de la Confédération, de la cinquième densité, représentant la compréhension de cinquième densité de la vibration de la compréhension ou amour.

Interlocuteur: Avez-vous dit que la cinquième vibration était celle de l’amour?

Ra: Je suis Ra. J’ai fait une erreur. L’être de quatrième densité, c’est ce que nous avons voulu dire, le niveau le plus élevé de quatrième densité allant vers la cinquième. Cette entité aurait pu aller en cinquième, mais a plutôt choisi de retourner en troisième pour cette mission particulière. Cette entité était de la plus haute sous-octave de la vibration d’amour. Ceci est la quatrième densité.

Interlocuteur: Quand je communique avec vous en tant que Ra, êtes-vous parfois individualisé comme une entité, ou bien est-ce que je parle à un complexe mémoriel social dans son ensemble?

Ra: Je suis Ra. Vous parlez avec Ra. Il n’y a pas de séparation. Vous l’appelleriez complexe mémoriel social, indiquant ainsi la multiplicité. Selon ce que nous comprenons, vous parlez à une portion individualisée de conscience.

Interlocuteur: Est-ce que je parle toujours à la même portion de conscience à chaque séance?

Ra: Je suis Ra. Vous parlez à la même entité par l’intermédiaire d’un canal ou instrument. Cet instrument est parfois en baisse d’énergie vitale. Cela ralentira parfois nos procédures. Cependant, cet instrument a une grande fidélité pour la tâche et donne tout ce qu’il a à cette tâche. C’est pourquoi nous pouvons poursuivre, même quand l’énergie est faible. Voilà pourquoi nous parlons habituellement jusqu’à la fin de la séance, vu notre estimation des niveaux d’énergie vitale de l’instrument.

Interlocuteur: Je voudrais éclaircir un point maintenant que je suis sûr de moi. Les gens de cette planète, qui suivent n’importe quelle religion ou pas de religion du tout, ou qui n’ont aucune connaissance intellectuelle de la Loi Une, peuvent-ils malgré cela être moissonnés pour la quatrième densité s’ils sont de cette vibration? Est-ce que cela n’est pas exact ?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact. Cependant, vous trouverez peu de moissonnables dont le rayonnement ne rendra pas les autres conscients de ce que pourriez appeler leur spiritualité, la qualité de distorsion du complexe mental/corps/esprit.

Ainsi, il n’est pas particulièrement probable qu’une entité soit complètement inconnue de ses connaissances immédiates en tant que personnalité exceptionnellement rayonnante, même si cet individu n’est impliqué dans aucune des distorsions que vous appelez des systèmes religieux.

Interlocuteur: Lorsque Jésus de Nazareth s’est incarné, est-ce qu’il y a eu tentative de la part du groupe d’Orion pour le discréditer d’une manière ou d’une autre?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire ce qu’a fait le groupe d’Orion pour tenter de provoquer sa chute?

Ra: Je suis Ra. Nous pouvons décrire d’une manière générale ce qui s’est produit. La technique a été d’accumuler contre autrui des informations d’orientation négative. Ces informations avaient été données par celui que vos peuples ont nommé Yahvé. Ces informations contenaient de nombreuses critiques sur le comportement et la puissance promise de la nature du service de soi de troisième densité. Ces deux types de distorsion ont été imprimés sur ceux inclinant déjà à penser ces formes pensées.

Cela a ensuite mené à de nombreux défis pour l’entité connue comme Jésus. Cela a ensuite mené à un complexe vibratoire sonore ‘Judas’ comme vous nommez cette entité, qui a cru qu’elle faisait une chose appropriée en suscitant ou en imposant à celui que vous nommez Jésus la nécessité d’amener dans la distorsion de puissance planétaire de troisième densité, le règne sur autrui.

L’entité Judas a ressenti que si elle était prise au piège, l’entité que vous appelez Jésus serait ensuite à même de voir la sagesse qu’il y a à utiliser la puissance de l’infini intelligent pour gouverner autrui. Celui que vous appelez Judas a mésestimé la réaction de l’entité Jésus, dont l’enseignement/apprentissage n’était pas orienté vers cette distorsion. Cela a eu pour résultat la destruction du complexe corps de celui connu comme Jésus.

Interlocuteur: Alors, si l’entité Jésus était de quatrième densité et qu’il y a en ce moment sur la planète des Missionnés venus de cinquième et sixième densité, qu’est-ce que ce Jésus a fait pour être un si bon guérisseur, et est-ce que ces êtres de cinquième et sixième densité ici actuellement font la même chose?

Ra: Je suis Ra. Ceux qui guérissent peuvent être de n’importe quelle densité ayant la conscience de l’esprit. Cela inclut les troisième, quatrième, cinquième, sixième et septième. La troisième densité peut en être une dans laquelle a lieu la guérison, tout comme dans les autres. Cependant, il y a davantage de matière plus illusoire à comprendre, équilibrer, accepter, et laisser derrière soi.

Le passage vers l’infini intelligent ne peut être ouvert que quand une compréhension des influx d’énergie intelligente est ouverte au guérisseur. C’est ce qui est appelé les lois naturelles de votre continuum espace/temps et son réseau de sources électromagnétiques ou nexi d’énergie déferlante.

Connaissez dès lors d’abord le mental et le corps. Ensuite, à mesure que l’esprit est intégré et synthétisé, ceux-ci sont harmonisés en un complexe mental/corps/esprit qui peut se déplacer parmi les dimensions et peut ouvrir le passage vers l’infini intelligent, guérissant ainsi le soi par la lumière et partageant cette lumière avec d’autres.

La guérison véritable est simplement le rayonnement du soi qui suscite un environnement dans lequel un catalyseur peut survenir, ce qui initie la reconnaissance du soi, par le soi, des propriétés auto-guérisseuses du soi.

Interlocuteur: Comment Jésus a-t-il appris cela au cours de son incarnation?

Ra: Je suis Ra. Cette entité a appris l’aptitude par une sorte de remémoration naturelle à un très jeune âge. Malheureusement, cette entité a d’abord découvert sa capacité à pénétrer l’infini intelligent en devenant la distorsion que vous appelez ‘en colère’ sur un camarade de jeux. Cette entité a été touchée par l’entité connue comme Jésus et a été blessée mortellement.

C’est ainsi que celui connu comme Jésus a pris conscience qu’il avait en lui un potentiel terrible. Cette entité a déterminé de découvrir comment utiliser cette énergie pour le bien, non pour le négatif. Cette entité était polarisée extrêmement positivement et s’est rappelé davantage que ce n’est le cas pour la plupart des Missionnés.

Interlocuteur: Comment cet acte agressif envers un camarade de jeux a-t-il affecté Jésus dans son développement spirituel? Où est-il allé après sa mort physique?

Ra: Je suis Ra. L’entité que vous appelez Jésus a été galvanisée par cette expérience et a commencé une vie de quête et de recherche. Cette entité a d’abord étudié nuit et jour dans ses propres élaborations religieuses que vous appelez judaïsme, et est devenu suffisamment érudit que pour devenir un rabbin, comme vous appelez les instructeurs/étudiants de ce rythme particulier ou de cette distorsion particulière de la compréhension, à un très jeune âge.

A l’âge d’environ treize ans et demi de vos années, cette entité a quitté le lieu d’habitation de sa famille terrestre, comme vous l’appelleriez, et a marché vers de nombreux autres lieux, à la recherche d’autres informations. Cela s’est poursuivi sporadiquement jusqu’à ce que l’entité soit âgée d’environ vingt-cinq ans, époque à laquelle elle est retournée vers sa famille et a appris et pratiqué l’art de son père terrestre.

Lorsque l’entité est devenue capable d’intégrer ou synthétiser toutes les expériences, l’entité a commencé à parler à d’autres ‘soi’ et à enseigner/apprendre ce qu’elle avait ressenti au cours des années précédentes, comme étant de nature valable. L’entité a été karmiquement absoute de la destruction d’un autre soi quand elle a été dans la dernière portion de sa vie et a parlé sur ce que vous appelez une croix, en disant: “Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font”.

C’est dans le pardon que se trouve la mise à l’arrêt de la roue d’action ou ce que vous appelez karma.

Interlocuteur: En quelle densité est à présent l’entité connue comme Jésus?

Ra: Je suis Ra. Cette information est inoffensive bien que peu importante. Cette entité étudie à présent les leçons de la vibration de sagesse, la cinquième densité, aussi appelée la vibration de lumière.

Interlocuteur: Dans notre culture il est dit qu’il reviendra. Pouvez-vous me dire si cela est planifié?

Ra: Je suis Ra. Je vais essayer de résoudre cette question. C’est difficile. Cette entité a pris conscience qu’elle n’était pas une entité en tant que telle, mais opérait en tant que messager du Créateur unique que cette entité a vu comme l’amour. Cette entité avait conscience que ce cycle était dans sa dernière portion et a parlé de façon à ce que ceux de son niveau de conscience puissent retourner lors de la moisson.

Le complexe mental/corps/esprit que vous appelez Jésus ne doit pas, en tant que ce que vous appelleriez une entité, revenir sauf en tant que membre de la Confédération parlant au travers d’un canal. Cependant, il y en a d’autres de congruence identique de conscience, qui accueilleront ceux qui vont vers la quatrième densité. Voilà la signification du retour.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire pourquoi vous dites que la Terre sera de quatrième densité positive au lieu de quatrième densité négative, puisqu’il semble y avoir beaucoup de négativité actuellement?

Ra: Je suis Ra. La Terre paraît être négative. Cela est dû à, dirons-nous, l’horreur tranquille qui est la distorsion commune que les entités bonnes ou orientées positivement ont à l’égard des occurrences qui sont de votre présent temps/espace. Cependant, ceux orientés et moissonnables dans les voies du service d’autrui sont bien plus nombreux que ceux dont l’orientation vers le service de soi est devenue celle de la qualité moissonnable.

Interlocuteur: Autrement dit, il y aura moins d’entités négatives que d’entités positives moissonnées pour la quatrième densité. Cela est-il exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. La grande majorité de vos peuples répéteront la troisième densité.

Interlocuteur: Comment Taras Boulba, Gengis Khan et Raspoutine ont-ils été moissonnés avant la moisson?

Ra: Je suis Ra. C’est le droit/privilège/devoir de ceux qui ouvrent consciemment le passage vers l’infini intelligent de choisir la manière dont ils quittent la troisième densité.

Ceux d’orientation négative qui accomplissent ce droit/devoir choisissent le plus souvent d’avancer dans leur apprentissage/enseignement du service de soi.

Interlocuteur: Dois-je comprendre que la moisson se produira en l’an 2.011, ou bien sera-t-elle étalée?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une approximation. Nous avons dit que nous avons des difficultés avec votre temps/espace. Ceci est un nexus de temps/espace probable/possible approprié pour la moisson. Ceux qui ne sont pas en incarnation à cette époque seront inclus dans la moisson.

Interlocuteur: Si une entité veut être du service d’autrui plutôt que du service de soi pendant qu’elle est dans cette troisième densité, est-ce qu’il y a des ‘meilleures façons’ d’être du service d’autrui, ou bien toute manière est aussi bonne que l’autre?

Ra: Je suis Ra. La meilleure manière d’être au service d’autrui a été explicitement couverte dans des transmissions précédentes. Nous allons répéter brièvement.

La meilleure manière du service d’autrui est l’effort constant de chercher à partager l’amour du Créateur tel qu’il est connu du soi intérieur. Cela implique une connaissance de soi et l’aptitude à ouvrir le soi à l’autre soi sans hésitation. Ceci implique le rayonnement de ce qui est l’essence ou le coeur du complexe mental/corps/esprit.

S’agissant de l’intention de votre question, la meilleure manière pour chaque chercheur de troisième densité d’être au service d’autrui est unique à ce complexe mental/corps/esprit. Cela signifie que le complexe mental/corps/esprit doit alors chercher en lui-même l’intelligence de son propre discernement quant à la manière de servir au mieux les autres. Cela sera différent pour chacun. Il n’y a pas de meilleur. Il n’y a pas de généralisation. Rien n’est connu.

Interlocuteur: Je ne veux pas prendre plus de temps à reposer les mêmes questions. Il y a des domaines que je considère comme suffisamment importants, par rapport à la Loi Une, pour poser des questions d’une manière différente afin de recevoir une autre perspective dans la réponse.

Dans le livre Oahspe il est dit que si une entité dépasse cinquante et un pourcent de service d’autrui et est de moins de cinquante pourcent service de soi, cette entité est moissonnable. Cela est-il exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact si la moisson doit se faire pour le niveau de quatrième dimension positive.

Interlocuteur: Quel doit être le pourcentage de l’entité si elle doit être moissonnée en négatif?

Ra: Je suis Ra. L’entité qui souhaite suivre la voie du service de soi doit atteindre un degré de cinq, c’est-à-dire cinq pourcent de service d’autrui, quatre-vingt-quinze pourcent service de soi. Cela doit approcher la totalité.

Dans la voie négative il est très difficile d’atteindre la moissonnabilité et cela requiert un profond engagement.

Interlocuteur: Pourquoi la voie négative est-elle tellement plus difficile pour atteindre la moissonnabilité, que la voie positive?

Ra: Je suis Ra. Cela est dû à une distorsion de la Loi Une qui indique que le passage vers l’infini intelligent doit être un passage à la fin d’un chemin direct et étroit comme vous pourriez l’appeler.

Arriver à un engagement de cinquante et un pourcent pour le bien-être d’autrui est aussi difficile que d’atteindre un taux de cinq pourcent d’engagement envers autrui.

Le, dirons-nous, siphon de l’indifférence se trouve entre les deux.

Interlocuteur: Alors, si une entité est moissonnée vers la quatrième densité avec un taux de cinquante et un pourcent pour autrui et quarante neuf pourcent pour le soi, vers quel niveau de quatrième densité se dirigerait-il? Je présume qu’il y a divers niveaux de quatrième densité.

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Chacun entre dans la sous-densité qui vibre en accord avec la compréhension de l’entité.

Interlocuteur: Combien de niveaux avons-nous ici en troisième densité en ce moment?

Ra: Je suis Ra. La troisième densité a un nombre infini de niveaux.

Interlocuteur: J’ai entendu dire qu’il y a sept niveaux astraux et sept niveaux devachaniques. Cela est-il exact?

Ra: Je suis Ra. Vous parlez de certaines des distinctions les plus grandes entre les niveaux de vos plans intérieurs. Cela est exact.

Interlocuteur: Qui habite les plans astraux et devachaniques?

Ra: Je suis Ra. Des entités habitent les divers plans selon leur vibration/nature. Le plan astral varie depuis les formes pensées dans les plus bas extrêmes jusqu’aux êtres illuminés qui s’engagent dans l’enseignement/apprentissage sur les plans astraux supérieurs.

Dans les plans devachaniques, comme vous les appelez, il y a ceux dont les vibrations sont encore plus proches des distorsions primales de l’amour/lumière.

Au-delà de ces plans il y en a d’autres.

Interlocuteur: Y a-t-il sept sous-plans à ce que nous appelons notre plan physique ici?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison. Ceci est difficile à comprendre. Il y a un nombre infini de plans. Dans votre distorsion particulière du continuum espace/temps il y a sept sous-plans de complexes mental/corps/esprit. Vous découvrirez la nature vibrationnelle de ces sept plans à mesure que vous passez au travers de vos distorsions expérientielles, rencontrant d’autres ‘soi’ des divers niveaux qui correspondent aux centres d’influx d’énergie du véhicule physique.

Les plans invisibles ou intérieurs de troisième densité sont habités par ceux qui ne sont pas d’une nature de complexe corporel comme vous; c’est-à-dire qu’ils ne rassemblent pas autour de leur complexe esprit/mental un corps chimique.

Néanmoins, ces entités sont divisées en ce que vous pourriez appeler un rêve artificiel à l’intérieur d’un rêve de divers niveaux. Dans les niveaux supérieurs le désir de communiquer de la connaissance vers les plans extérieurs inférieurs d’existence s’amoindrit, à cause de l’intense apprentissage/enseignement qui se produit à ces niveaux.

Interlocuteur: Est-il nécessaire de pénétrer un niveau à la fois à mesure que nous traversons ces plans?

Ra: Je suis Ra. Il a été de notre expérience que certains pénètrent plusieurs plans à la fois. D’autres les pénètrent lentement. Certains, impatients, pénètrent les plans supérieurs avant de pénétrer les énergies de plans plus fondamentaux. Cela provoque des déséquilibres énergétiques.

Vous découvrirez que la mauvaise santé, comme vous appelez cette distorsion, est fréquemment le résultat d’une disparité d’énergies dans laquelle certains des niveaux supérieurs d’énergie sont activés par les efforts conscients de l’entité alors que cette entité n’a pas pénétré les centres énergétiques inférieurs ou sous-densités de cette densité.

Interlocuteur: Y a-t-il une ‘meilleure façon’ de méditer?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: En cette période proche de la fin du cycle, comment les réincarnations dans le physique sont-elles allouées, dirons-nous, sur cette planète ?

Ra: Je suis Ra. Les entités qui souhaitent obtenir de l’expérience critiquement nécessaire afin de devenir moissonnables, sont incarnées en priorité, avant celles qui auront besoin, sans trop de doute probable/possible, de refaire l’expérience de cette densité-ci.

Interlocuteur: Depuis quand a lieu cette allocation?

Ra: Je suis Ra. Cela a lieu depuis que la première entité individuelle est devenue consciente de son besoin d’apprendre les leçons de cette densité. Cela a été le début de ce que vous pourriez appeler une supériorité de vibration.

Interlocuteur: Pouvez-vous expliquer ce que vous entendez par supériorité de vibration?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question de cette séance de travail.

La supériorité de vibration est le traitement préférentiel, dirons-nous, qui suit les moyens de la Loi Une, qui encourage les individus moissonnables, chaque individu devenant conscient du temps de la moisson et de la nécessité à un niveau de soi à faire pencher le mental/corps/esprit vers l’apprentissage/enseignement de ces leçons en leur donnant la priorité afin qu’une entité puisse avoir la meilleure chance, dirons-nous, de réussir dans cette tentative.

Pouvons-nous demander à présent s’il y a l’une ou l’autre question brève?

Interlocuteur: Ma seule question est, que pouvons-nous faire pour augmenter le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument ne porte pas le vêtement approprié pour ce travail. Comme les influx se produisent dans les régions de ce que vous pouvez appeler le septième chakra comme vous parlez de ces centres énergétiques, filtrant au travers du sixième et ainsi de suite, les autres chakras ou chakras de base de l’entité se désénergisent. C’est pourquoi cette entité devrait être plus vigilante dans sa sélection de vêtement chaud pour la partie du complexe corps que vous appelez les pieds.

Pouvons-nous répondre à une autre brève question?

Interlocuteur: Alors nous devrions placer un vêtement plus lourd sur les pieds. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Je vais laisser cet instrument à présent, je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Adonai.

http://www.llresearch.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email