Transmis par Bernhard Guenther

Je suis d’abord tombé sur le «sujet de tous les sujets» – le contrôle hyperdimensionnel de l’humanité – il y a environ 20 ans, à la fin des années 90, sur la base d’expériences personnelles et d’un « savoir » ou d’une intuition à vie (qui était très sombre au début) qu’il y a « autre chose » qui se passe ici, dans la réalité physique, sur la planète Terre.

C’était comme si une «graine» était plantée en moi avant d’entrer dans cet organisme et depuis lors, j’ai effectué des recherches approfondies sur ce sujet (à l’exception d’un petit détour lorsque j’ai pris la pilule New Age). Le bon livre, le bon enseignement et le bon matériel sont venus sur mon chemin avec une synchronisation parfaite, ce qui a déclenché encore plus de «souvenirs». Finalement, cela m’a amené au sujet des interférences d’entités / attachements et de la connaissance occulte en général.

Il y a environ 15 ans, j’ai commencé à écrire publiquement à ce sujet et à l’époque, pratiquement personne ne prenait ces sujets au sérieux. Je me suis fait ridiculiser, attaquer, rire, et j’ai perdu beaucoup «d’amis» dans le processus. C’est devenu un chemin très solitaire pendant de nombreuses années.

Au cours de ces années, j’ai surtout appris à la dure, grâce à l’expérience directe. et le plus souvent, ces expériences sont venues de par ma propre naïveté et de la surestimation de mon niveau d’être et de compréhension. J’avais une certaine compréhension de ces idées intellectuellement (et elles résonnaient profondément) mais je n’avais pas de connaissance incarnée. Je traitais aussi beaucoup de blessures / conditionnement inconscients et non traités. En d’autres termes, je manquais d’un travail personnel sincère plus profond et n’appliquais pas ce que j’étais conscient intellectuellement. Il y avait encore beaucoup de choses que je ne savais pas et la vérité à dire, je n’étais pas vraiment prêt à «savoir» car la vérité et la connaissance ne sont révélées que lorsque nous sommes sincères dans notre quête et vraiment «prêts» au niveau de l’âme. Comme il est écrit:

«Nous n’avons rien à dire à ceux qui ne font que soulever l’occulte par occulte. Ils obtiendront tout ce qu’ils méritent et rien de plus. «Demandez et vous recevrez, chercherez et vous trouverez, frappez et il vous sera ouvert» est également vrai aujourd’hui, en ce qui concerne la connaissance ésotérique, comme il l’était il y a 2000 ans. …

Cela présuppose invariablement que le suppliant et le frappeur sont vraiment sérieux et qu’ils ne cherchent qu’à satisfaire les aspirations profondes de l’âme immortelle. Le gardien ou gardien du temple de la vérité est aussi muet qu’un rocher de granit pour tous les autres. Ils peuvent supplier, crier et crier jusqu’à ce qu’ils soient enroués, frapper à la porte et frapper à la porte jusqu’à réveiller une nation avec leur clameur, et s’ils s’approchent dans un autre esprit que [désir ardent de satisfaire les aspirations profondes de l’immortel âme], c’est totalement inutile. Nous ne pourrons jamais prendre d’assaut le Royaume des Cieux. « 

~ “La Confrérie Hermétique de Louxor: Documents initiatiques et historiques d’un ordre d’occultisme pratique” par Joscelyn Godwin

Cette naïveté a entraîné des attaques très intenses au fil des années qui ont presque «fait perdre la tête» (via des injections de pensées suicidaires). C’était comme une descente dans un enfer de désespoir et de souffrance que je ne souhaiterais à personne. Certaines de ces expériences, que je n’ai partagées avec personne, et le fait de parler ouvertement de ces sujets en public ont également attiré cette «attention» surnaturelle. En regardant en arrière, j’ai eu l’impression de jouer dans le noir sans vraiment savoir ce que je faisais. Ce n’est que plus tard que j’ai réalisé que ces «attaques» graves pouvaient en réalité être utilisées comme des leçons énormes et des initiations profondes. Souvent, quand j’étais au milieu d’eux, ils m’ont amené au bord de la folie et au début, ces expériences m’ont également poussé dans le piège victime / blâme / apitoiement.

Cependant, au cours de ces années initiatiques, il y a également eu de nombreuses expériences et réalisations positives, ainsi que des conseils et une protection divins (il existe également des forces divines!), Me murmurant: «Continuez, c’est votre chemin».

Comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, je n’ai jamais consciemment planifié de faire ce que je fais maintenant. Ce n’a jamais été un choix de «carrière». Tout était en quelque sorte arrangé d’en haut et je viens de suivre / répondre à l’appel en dévalant le terrier du lapin. La souffrance a été mon catalyseur pour rechercher la vérité – besoin de comprendre ce monde / réalité et de me guérir. Au cours de ce processus, j’ai commencé à me rappeler de plus en plus pourquoi j’ai choisi de m’incarner en cette période de transition. Je suis tombé dans tous les pièges mentionnés dans mon travail au fil des ans (et je le fais parfois encore), apprenant les leçons par «grâce dure» et brûlant dans le feu de la transmutation avec toute la désillusion, la souffrance émotionnelle, physique et psychologique qui s’y accompagne. J’ai dû manger l’humble-cake plusieurs fois.

Cependant, plus je tombais bas et profond, plus je pouvais monter; la descente et l’ascensionen même temps. Je me suis aussi rendu compte à quel point j’avais peu de contrôle sur ce processus. Mais toutes les souffrances ont suscité en moi un profond désir de (ré) unir avec le Divin, la seule véritable source de Lumière, de Joie et d’Amour (au sens véritable de ces mots, et non des distorsions du Nouvel Âge).

Et c’est là que j’ai rencontré un autre paradoxe. Plus sincèrement j’aspirais au Divin – mon vrai moi – et m’engageais dans le travail intérieur nécessaire pour ancrer les fréquences les plus hautes de l’individualisation de l’âme (incarnation), plus ma nature inférieure résistait et en fait, la Lumière (Divine) brillait une lumière impitoyable jusque dans les recoins les plus sombres de ma psyché / mon être, apportant tout ce qui doit monter et être transmuté – moins je suis / ai été capable de me mentir, de m’engager dans le contournement spirituel ou de le rationaliser.

J’ai aussi réalisé et expérimenté que ces entités hyperdimensionnelles / forces hostiles occultes (sous quelque forme que ce soit) cible ces zones et les intensifie par la tentation, la manipulation émotionnelle et les injections de pensées.

C’est une loi / axiome ésotérique (sur laquelle j’ai déjà écrit) que quiconque est sincère sur son chemin vers l’éveil SERA attaqué et interféré; le plus souvent d’une manière dont on n’est pas du tout au courant.

Par conséquent, ils servent de fonction d’enseignement; car ils «soulignent» nos problèmes, nos blessures et nos angles morts – ce qui nous empêche de nous réveiller. Leur intention est de nous enchaîner à notre nature inférieure (sous quelque forme que ce soit est spécifique et se manifeste chez l’individu) car ils ne veulent pas perdre leur source de « nourriture ». Cela ne concerne pas seulement les blessures, les traumatismes ou le conditionnement; mais aussi la fausse personnalité de l’ego et à son attachement à la nature inférieure,

Ce chemin menant à des spirales de réveil monte, descend, entre, sort, va et vient; en développant à tous les niveaux et en soulevant tout. Tout ce qui est endormi en nous (inconscient) sera mis sous les projecteurs de la vérité.

Rester toujours conscient et pleinement conscient est extrêmement difficile et presque impossible dans notre état normal quotidien. Nous avons tous des angles morts, des blessures et des déclencheurs que les forces adverses occultes utilisent contre nous – mais là encore, tout cela a une fonction pédagogique. C’est la même leçon encore et encore jusqu’à ce que nous l’obtenions vraiment et ne réagissions pas au déclencheur / à l’influence (qui peut souvent être très fort et difficile à résister). Par conséquent, développer une conscience non réactive point zéro est la clé de ce processus.

«Si vous vous regardez attentivement, vous verrez que l’on porte toujours en soi l’opposé de la vertu à réaliser. Vous avez un but spécial, une mission spéciale, une réalisation spéciale qui vous appartient, chacune individuellement, et vous portez en vous tous les obstacles nécessaires pour que votre réalisation soit parfaite. Vous verrez toujours que l’ombre et la lumière sont égales en vous: vous avez une capacité, vous avez aussi la négation de cette capacité. Mais si vous découvrez un trou très noir, une ombre épaisse, assurez-vous qu’il y a quelque part en vous une grande lumière. C’est à vous de savoir comment utiliser l’un pour réaliser l’autre. Et si vous observez attentivement, vous verrez que c’est toujours ainsi avec tout le monde. Lorsque vous voyez une ombre très noire quelque part en vous, quelque chose de vraiment douloureux, vous pouvez être sûr que vous avez également la possibilité correspondante de la lumière. C’est un fait dont on parle très peu, mais qui est d’une importance capitale. ”

~ La mère Mirra Alfassa, le yoga intégral

Au cours des 5 dernières années, j’ai constaté une prise de conscience exponentielle de la matrice hyperdimensionnelle ainsi qu’un intérêt accru pour le sujet des interférences et des attachements d’entités.

C’est une bonne nouvelle. Cependant, il est également devenu un sujet tellement «excité» (dans la «scène» alternative) que cela a entraîné des distorsions, des simplifications excessives, de la désinformation et même des informations compliquées trop complexes (qui peuvent faire appel à l’intellect) avec lequel l’esprit peut facilement s’y perdre et se tromper (piège dans lequel je suis tombé dans le passé). Il est encore plus facile de se perdre dans l’abîme du lapin avec la surcharge d’informations sur Internet de nos jours; se faire prendre dans la «deuxième matrice», comme l’appelait Neil Kramer.

De nombreuses personnes cherchent également désespérément à trouver quelqu’un qui leur «enlève des entités» sans prendre la responsabilité de soi ni tenter de comprendre le «mécanisme» des interférences occultes et des attachements d’entités d’un point de vue macro et micro, en voyant le rôle que jouent ces forces hostiles occultes. Lumière de la perspective globale de l’évolution de la conscience, et de la manière dont elles affectent chaque personne différemment et tiennent des leçons d’âme différentes pour chaque individu.

Souvent, chez les gens, j’ai remarqué qu’il y avait aussi un manque de travail personnel psychologique et ésotérique sincère, ainsi qu’un manque de pratiques d’incarnation dans leur vie qu’il faut d’abord régler avant de pouvoir avoir le discernement nécessaire pour percevoir directement ces forces. .

Cela concerne également la triade Connaissance – Être – Compréhension. Lorsque la connaissance (recherche intellectuelle de l’information) prime sur l’être (incarnation / niveau d’individualisation de l’âme), il en résulte un manque de compréhension (connaissance incorporée / appliquée (sagesse / gnose) au-delà de l’intellect).

Comme je l’ai mentionné ci-dessus, je ne me retire pas de l’équation. Nous apprenons tous par traces et par erreurs et personne ne «sait tout», y compris moi-même. Je suis un « travail en cours » comme tout le monde, et j’apprends toujours, ou plutôt je me « souviens » au fur et à mesure. Je peux avoir certaines idées, talents et dons intuitifs (comme tout le monde a différents degrés en fonction de leur potentiel d’âme unique) que j’ai développés et découverts au fil des ans; mais je suis aussi toujours confronté à des interférences – parfois intensément, parfois plus subtilement; mais rien de comparable à ce que j’ai vécu il y a des années.

Je ne suis pas à l’abri de ces influences et je ne prétends pas avoir totalement transcendé la matrice; car la matrice fonctionne à travers nous et n’est pas vraiment quelque chose d’extérieur (même s’il se manifeste également dans le monde «extérieur»). Affirmer qu’on a pleinement transcender la matrice serait comme dire «je suis illuminé».

Je suis parvenu à mieux rejeter les interférences et les injections de pensée avant qu’elles ne s’imprègnent en moi (une fois que nous «acceptons» leur suggestion, il en résulte souvent une réaction en chaîne mécanique) et je perçois de plus en plus la réalité au-delà des cinq sens; comme dans «voir l’invisible» – pas visuellement, mais via la cognition «sixième sens». Pourtant, parfois, ils me touchent encore et me prennent au dépourvu. Le recul est de 20/20 et je vois plus tard comment et quand ces suggestions et ces interférences sont entrées en jeu. J’ai remarqué un schéma, à savoir qu’il s’agit généralement d’une accumulation lente au début et qu’il serait impossible de le remarquer pour quiconque manque d’un niveau de base de conscience de soi.

De manière plus subtile et inconsciente, la plupart des gens ne sont pas conscients de la façon dont ils sont influencés et manipulés par ces forces occultes.

Cette auto-illusion se manifeste également lorsque certaines personnes prétendent être totalement exemptes d’interférences d’entités. Cette déclaration équivaut également à affirmer «Je suis éveillé et complètement réveillé». Par ailleurs, de nombreuses personnes qui connaissent ce sujet sont aussi «blâmantes» et tombent dans le piège victime / blâme. Souvent, ils ne traitent même pas réellement avec des interférences / attachements d’entités, mais avec des formations de pensées qui sont devenues des «entités», pour ainsi dire; cela arrive particulièrement aux personnes qui sont alimentées par la peur, la paranoïa ou par toute autre pensée ou désir «obsessionnel»; comme ces types de sentiments sont basés sur la nature inférieure qui, ironiquement,

Pour mémoire, ne pas tomber dans le piège de la victime / du blâme comprend ne pas vous en vouloir non plus! L’esprit aura des problèmes avec cela parce qu’il est toujours en train d’analyser mentalement et qu’il est pris dans la pensée dualiste noir / blanc; veut toujours blâmer les autres ou lui-même. Il y a un état d’être (votre vrai moi) qui s’élève au-dessus et au-delà de cet espace et peut voir la vérité.

Par défaut, la plupart des gens ont tendance à blâmer les autres (personnes, situations, entités, etc.), tandis que d’autres ont tendance à se blâmer excessivement pour expliquer pourquoi ils se sont retrouvés dans une situation particulière, ont commis des erreurs ou ont attiré une entité via un piège inconscient de accord, etc. Ce dernier scénario de blâme excessif repose en partie sur la façon dont la loi de l’attraction a été faussée; où nous pouvons souvent trouver des comportements blâmant la victime chez d’autres personnes qui ont le sentiment d’avoir le pouvoir spirituel de dire aux autres qu’ils « n’attirent que ce qu’ils sont ». Il existe également une banalisation excessive du travail parallèle. et finalement nous constatons que tout n’a pas besoin d’être «intégré»; mais certains aspects doivent être rejetés comme ne faisant pas partie de sa vraie nature.

En fait, la culpabilité et la honte ne sont qu’un pas au-dessus de la mort, selon la Carte de la conscience de David Hawkin dans son livre «Pouvoir contre force». Je peux en témoigner, car dans certaines tribulations du passé; quand je me suis retrouvé coincé dans une profonde culpabilité et honte; c’est précisément à ce moment-là que les pensées et fantasmes suicidaires ont commencé (qui ont été injectés par ces forces hostiles occultes).

Cet état énergétique extrêmement faible est très paralysant pour l’homme mais constitue un véritable festin pour les entités. Quand j’étais au milieu de ces attaques intenses et que je plongeais profondément dans des sentiments de culpabilité et de honte; Je me sentais littéralement comme si la vie était aspirée par moi; ma souffrance un plat nutritif pour ces entités draconiennes. Dans ces états extrêmes, j’ai même senti cette entité reptilienne recouvrir tout mon être et se nourrir de ma force vitale.

«Il n’ya pas d’ennemi visible, mais l’Invisible
nous entoure, force l’assiégeance intangible,
touche des royaumes extraterrestres, des pensées qui ne sont pas les nôtres.
Dépassons-nous et contraignez le cœur égaré;
Nos vies sont prises dans un filet ambigu.
Une compagnie macabre de maladies
Venez, logeurs agréés, dans la maison du corps de l’homme,
Fournisseurs de la mort et bourreaux de la vie.
Dans les creux malins du monde,
Dans ses passages
souterrains de la caverne subconscients Embuscadés, ils attendent leur heure pour sauter,
Entourés de danger, la ville assiégée de la vie:
Admis dans la citadelle des jours de l’homme,
Ils extraient sa force et mutilent ou tuent soudainement. ”

~ Sri Aurobindo – Savitri, Livre Six, Deuxième Chant

Au-delà de blâmer soi-même ou les autres, il y a la capacité de réponse – basée sur une conscience non réactive point zéro; le témoin intérieur, calme, conscient et capable d’observer objectivement (tel quel), puis de répondre ou de rejeter consciemment. Ce témoignage intérieur est relié au véritable être psychique à l’intérieur de (l’âme), qui ne peut jamais être blessé ni détruit. Donc, tout commence par la responsabilité (et la responsabilité) dans n’importe quelle situation. Ceci est évidemment plus facile à dire qu’à faire – en particulier dans des situations de stress émotionnel.

Il est également intéressant de noter que s’il y a quelque chose de présenté qui semble déranger ou même «faire du mal», il est souvent considéré comme «alarmiste» ou «être négatif» (comme je l’ai accusé de personnes qui n’ont jamais fait de recherches sincères). ces sujets, ni lu / regardé plus de mon travail pour le contexte).

Si une personne réagit à la crainte de certaines informations, peut-être a-t-elle besoin de l’examiner en elle-même avant de blâmer ceux qui ne font que présenter ces informations. Peu de gens ont sincèrement étudié ces sujets ou en ont même conscience; et comme je l’ai dit à maintes reprises – je n’aime pas ce que j’ai vécu et vécu, mais c’est là, et cela ne disparaît pas en l’ignorant ou en utilisant une psychologie traditionnelle douteuse pour l’expliquer. comme « illusions / projections de l’esprit ».

D’un point de vue chamanique et ésotérique, il y a une chance de guérir lorsque nous sortons de notre propre «zone de confort».

Le fait de se mettre dans un état de vulnérabilité en regardant les aspects les plus «sombres» de la réalité ou de soi-même fait partie du processus d’éveil; nous rendons les ténèbres conscientes en les regardant vraiment, en les faisant face; ne pas donner à l’ego une chance d’expliquer tout cela ou de le contourner (spirituellement); ce que nous faisons souvent afin de pouvoir retourner dans notre «zone de confort» et finalement, nous allons «dormir».

Il ne s’agit pas non plus de sombrer dans la peur et la panique, ni de s’y attarder, mais de la transmuter via un travail intérieur. Parfois, nous devons examiner les aspects plus perturbants et marginaux de la réalité (sans défendre automatiquement nos croyances (conditionnées) et nos points de vue), car cela nous permet de regarder le monde et nous-mêmes de manière plus objective.

La guerre est vraiment à travers nous et à travers tout le monde – sans exception. Il est inconscient chez la plupart des gens qui «rêvent d’être éveillés» dans leur état d’existence somnambulique mécanique, identifié au faux masque de la personnalité conditionnée / programmée.

L’ignorance ou le déni de ce sujet n’est ni une défense ni une protection. En fait, c’est un sous-produit «naturel» du processus d’éveil que de se confronter à ces anciennes forces occultes qui maintiennent l’humanité dans une prison à fréquence de réalité virtuelle. Nous ne pouvons pas transcender ce dont nous ne sommes pas conscients.

L’humanité a été détournée il y a bien longtemps par cette force extraterrestre prédatrice hyper-dimensionnelle – qui influence littéralement toute l’humanité.

La finalité de cette « invasion extraterrestre » est une singularité via le transhumanisme et l’IA- qui vise à créer des coquilles humaines vides (via l’extraction d’âme) pour une possession complète et une prise en charge.

Si elles réussissent, ou non, c’est à chacun de nous qui a le potentiel de l’âme ; car l’avenir n’est pas encore figé.

Reflections on Occult Entity Interferences and the Hyperdimensional Matrix Control System

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email