Tout comme Don Quichotte se battant contre les moulins à vent, nous nous battons contre nos propres illusions.

Transmis par Régis Raphaël Violette

Pourquoi devons-nous passer par toute sorte de réalité?

Le but est de comprendre à travers l’apprentissage et expérience de nos propres créations, notre vraie nature divine, notre essence éternelle. En ce monde, nous avons choisi d’apprendre, en se conformant aux croyances, aux concepts et aux histoires de ce monde. Nous n’avons pas inventé la roue, on se sert de ce qui nous tombe sur la main pour avancer.

L’homme est victime de son propre regard, la civilisation est né de celui-ci, de ce qu’il croit nécessaire pour son évolution, tout en se garantissant une ligne de conduite. En fait, l’homme est victime de son ignorance, il n’a pas su voir le lien qui l’unit à toute la création, se bâtissant sa propre cage dorée. Cela a été nécessaire de vivre tout cet apprentissage et expérience. Conscient de se diriger vers la fosse aux lions, il est responsable de sa souffrance, de tout ce chaos. On assiste à la fois à sa propre destruction tout en assistant à sa résurrection. L’ancien monde va être dissous, il ne restera rien, par contre cette résurrection permet à l’homme de transcender le personnage, de fermer le livre d’histoire.

L’homme émerge de ses cendres, pour y dévoiler ce qui est à l’origine de tout ce qui est, cette présence éternelle. Elle contribue à la chute de l’homme afin que celui-ci renaisse et se révèle à lui-même, en tant que présence éternelle. Il réalise, qu’il n’est pas la conscience, ni la forme mais bien cette essence éternelle, qui se dévoile par l’amour dénudé de tout concept, c’est ainsi qu’il prend connaissance de sa vraie nature divine, tout en réalisant, qu’elle est à l’origine de tout ce qui est.

Cela peut paraître très éprouvant, d’avoir suivi le chemin de l’ignorance, de la souffrance pour réaliser notre véritable nature divine, l’amour dénudé de tout concept en fut l’élément déclencheur pour dissoudre la conscience sous l’emprise du mental et de l’ego. Rien ne se fait tout seul, nous recevons en tout temps la lumière appropriée pour nous épurer, pour dévoiler notre vraie nature divine, en la présence éternelle, en se dévoilant à toute sa création. Qu’importe le temps, tout est illusion, tout est accompli, il n’y a que la présence éternelle et cela avant toute création.

https://justeetre.blogspot.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email