Réflexions suite au Message N° 8 – 8 décembre 2011 -Hessed – Avraham,

Tout d’abord, je remarque que ce message N° 8 reçu le 8 du mois 12 en Année 11, a toutes les caractéristiques d’un message codé.

Les Hathor nous offrent au sein de leurs messages « un design » empreint de symboles. Design que j’ai d’ailleurs beaucoup de mal à traduire, car, que ce soit bien clair, je ne reçois pas des mots, mais des notions. Les mots arrivent ensuite. Parfois je zappe une partie des notions, car je n’arrive pas encore à mettre les mots …. C’est ainsi.

Les chiffres :

  • message n° 8, reçu le 8
  • du mois 12
  • de l’année 11

Le 8 est symbole d’Alliance et comme le 11 ( Daat, la 11ème séphira) il nous ramène à un état de ‘sur-nature ». Le 12 nous renvoie à Yaacov, aux tribus et aux 12 étoiles de Marie.

Construire ensemble une Tour ….

Vous avez reçu la totalité de la base de notre enseignement, nous pouvons donc commencer à construire « Une Tour », sur ces fondations : la Tour de l’Alliance des dieux. Les Hathor

En hébreu, Tour se dit Migdal…

LaTour Magdala

Dans la liturgie catholique on nomme Marie comme Tour de David, Tour d’Ivoire, symbole de l’entretien perpétuel entre la divinité et l’humanité. Surtout quand la tour est terminée par des créneaux, elle rayonne sur le monde.

Construite par l’Abbé Saunière à Rennes le Chateau, la Tour Magdala est le monument du symbolisme par excellence. Par exemple :

  • le sol du premier étage est un damier de 64 cases : 8 X 8.
  • Une plaque de pierre gravée est placée sur un des murs de la tour et sa calligraphie est particulière! Le M de  » Magdala  » est du style oncial, faisant penser à un Oméga grec. Nous nous trouvons devant un Oméga en début de mot et un Alpha en fin de mot. Saunière aurait voulu indiquer l’inverse de la symbolique chrétienne: « je suis l’alpha et l’omega »…
  • Un escalier de 22 marches sépare le rez de chaussée de la terrasse, et la tour est pourvue de 22 créneaux…
  • etc…etc…

Marie de Magdala

ou Marie la Magdaléenne…

Dans les écrits bibliques reconnus, il est extrêmement rare qu’un personnage féminin soit identifié par son lieu géographique, ou toponymique, de naissance. Notons, en plus, que ces “identifications” concernent essentiellement le prénom Marie… tel que: Marie de Béthanie!

Pour les personnages masculins, on retrouve cet aspect ‘d’identifiant’ appliqué aux seuls personnages du Christ et des acteurs de sa passion, d’où:

– Jésus de Nazareth.
– Joseph d’Arimatie.
– Simon de Cyrène.
Et… Judas l’Iscariote.

Jeu de mots…

Notons d’abord que la ville de Magdala était une garnison militaire…
En araméen Magdala, en temps que ville, dans le Talmud s’interprète sous deux aspects:
1) Migdal Nounayah = Tour des Poissons.
2) Magdal Tsab’ayah = Tour des Teinturiers.

Magdala est liée indiscutablement à l’abondance de l’eau mais aussi à ses inconvénients.

Lors des fouilles de 1971 sur ce site seront remises à jour de nombreuses citernes communicantes, et une tour d’eau d’une hauteur de 7 mètres. Les archéologues, les Pères Carbo et Loffreda, attribuent à cette tour exceptionnelle l’appellation de Migdo. D’après eux le nom de la ville en découlerait.
La grande quantité d’eau souterraine semble être à l’origine de l’abondance d’acacias dans ce secteur… D’après Amédée Brunat les acacias sont “l’essence” de base utilisée pour la mise en oeuvre de l’arche Sainte.

Les cheveux

En hébreu la racine GaDaL est celle du mot Magnificat et Magdala. Cette racine GaDaL a pour sens “grandeur” qui correspond à “La Tour”.
En hébreu Biblique, cette racine donnera les “dérives” à: cheveux et arbres.
En hébreu rabbinique, GaDaL = tresser les cheveux.
En araméen, Gedilta = tresse de cheveux.
En akkadien, Gildlu = cordon tressé.
En arabe, Jadal = tresse une corde !

La racine GLD indique l’assemblage de plusieurs liens tressés.

Le Talmud nomme Marie Madeleine Megadela, Megdêlêt = Servante Coiffeuse.
St Luc, en grec, utilise le terme “ekmassein” pour définir la manière dont Madeleine essuie les pieds de Jésus. Ce qui décrit la répartition des cheveux en deux tresses.

Dans sa phase d’ermite, la Madeleine est vêtue de sa seule longue et abondante chevelure. Les tresses de cette dernière se séparent de part et d’autre de la poitrine.
Le Talmud prétend que Marie Madeleine pratiquait une coiffure à deux tresses sur les “femmes étrangères”… Ce genre de coiffe rappelle nettement celle d’Artémis d’Ephèse appelée euplokamos = “aux belles tresses” qui donnera “plier” et “double”.

Le vase et la tour de Magdala

Que contient-il, que représente t’il au pied de la croix, ou encore lors de la mise au tombeau?
Madeleine s’en servit pour parfumer les pieds du Christ et elle apporta ce qui en restait au tombeau pour embaumer son corps.
Pour les écrits médiévaux se référant au Graal, le vase recueille le sang de Jésus dans la sépulture, et non au pied de la croix.
Il y a analogie d’idées entre Magdala et le vase: au pied de la croix Madeleine ne pouvait qu’être imprégnée du sang de Jésus… donc être le “contenant”.

Dans les Litanies on lui attribue trois fois le nom de Vase: vas spirituale, vas honorabile, et vas dévotionis…
Tout comme elle est désignée sous le nom de Tour: tunis davidica et turnis éburnea…

Notons encore que lorsque Jésus demande à Marie de ne pas retenir ses pieds ne donne t’il pas sa destination à celle dite Marie de Magdala, dite “de la Tour”… comme elle est dite aussi “du Magnificat” pour “magnifier” le seigneur. En hébreu, tegadelo, dérive de la racine identique à Magdala…

Pour mémoire : Migdol : “Le nom de IHWH est une tour puissante”. proverbe 18-10.

Dompter la Vouivre

La Tour rayonne comme un phare sur les flots et indique la bonne direction à la barque de la vie. Est-ce pour cela que sans rames la barque de Marie Madeleine arriva à bon port ?

Les courants telluriques qui sont les nerfs du planète Terre, furent domptés depuis la préhistoire par des pierres géantes ou menhirs.

Les premiers temples se construisirent sur les centres telluriques, points d´acupuncture du système terrestre. sur ces anciens lieux de cultes se cachent un puits, preuve de courant d´eau souterrains.

Dans les pays musulmans ce sont des tours qui protègent ces Lieux Terribles où le ciel et la terre s’unissent.

La « mauvaise » tour cest celle de Babel, symbole de la présomption humaine voulant atteindre D. par cet Axe mundi, sans effort. Ce fut un essai de retrouver cet axe qui a disparu lors de l’expulsion d’Adam et Eve du Paradis.

Or, comme nous l’avons expliqué dans cet article : Les univers parallèles 3 – Un dénominateur commun : la Résistance, Rachi explique que l’homme a été créé pour prendre conscience des besoins du monde, pour réaliser qu’une partie de la solution se trouve au dessus de lui (il doit établir la connexion avec D.) et ensuite dire Merci !

L’ axe mundi sera réalisé et sanctifié par le Temple de Salomon construit pour héberger l´Arche d’Alliance.

La tour fortifiée protège les croyants des assauts des Enfers. Un Cantique chante ainsi « Une demeure pleine de gloire regarde loin par-delà les terres…En vérité, elle est magnifiquement couronnée d´une puissante tour de défense ».

Notre Corps est un Temple

Le premier lieu autour du quel notre conscience organise son « de-sein » ( être au monde), est le corps. La sensation physique devient le principe organisateur de l’ego, si celui-ci est mal employé alors c’est la chute.

La Tour évoque l’idée d’un Axe Mundi comprise comme un lien unissant ciel et terre. L’homme est la seule et unique créature au monde qui peut connecter le Ciel et la terre.

Lorsque la fée, marraine de Cendrillon, chausse sa filleule de souliers en verres, c´est pour l´isoler de la vouivre, de la mauvaise Tour… Cendrillon, assise sur des cendres, porte des haillons, symbole de la jeune Eglise sous les vêtements de la pénitence.( livre de Jonas III-6 ). Ce qui nous ramène à Marie Madeleine, la prostituée, représentée comme rouquine ! Roux était aussi, dit-on, Judas ! Roux était aussi David et roux était Essav !!!

La Tour de Garde

Mais revenons aux sources anciennes et aux Lois

La personne en contact avec un cadavre sera impure durant 7 jours. Elle ne peut devenir pure et apte à consommer les sacrifices ou les saintetés ainsi que de pénétrer dans le sanctuaire ou les lieux saints qu’après avoir subi l’aspersion avec de l’eau lustrale et des cendres de la vache rousse. Pourtant, celui qui procède à la préparation de la cendre provenant de la vache rousse, devient impur.

Un Midrach dit que Salomon connaissait la raison et le sens de toutes les lois à l’exception de celles concernant la vache rousse, la Para Adouma.

Para veut dire vache et peria veut dire retournement, « si il n’y a pas retournement, il n’y a pas circoncision » … Le retournement nous est montré comme Ultime sacrifice du Féminin Sacré.

La Thora elle-même fait entrer les prescriptions sur la vache rousse dans la catégorie des Houkim , cest à dire des lois pour lesquelles il n’y a pas d’explication logique immédiate.

Rachi voit dans l’institution de la vache rousse une explication perpétuelle pour le péché du veau d’or. Le péché d’idolâtrie.

« Avertis les enfants d’Israel qu’ils te prennent une vache parfaitement rousse sans défaut, qui n’a pas porté le joug « (Nombres XIX, 2).

  • Une vache : analogie avec le fils d’une servante qui souille le palais du roi, on ordonne alors que la mère vienne nettoyer. De même la vache viendra en expiation pour le veau.
  • Une vache rousse : parce que la couleur rouge est un symbole du péché. « Nos péchés, fussent-ils comme le cramoisi, ils peuvent devenir blancs comme la neige * (Isaïe 1, 18).
  • Parfaitement rousse : complètement rousse, parce que le peuple d’Israèl était parfait et fut chargé de péché par le veau d’or. La vache sera apportée en expiation pour qu’Israèl retrouve sa perfection.
  • Qui n’a pas porté le joug : parce qu’ils avaient rejeté le joug céleste.

La Vache est aussi le symbole de la déesse Hathor !!! Le rouge et la couleur de l’idolâtrie … de la Prostituée.

« Regardez en face tout ce que vous avez idolâtré par ignorance. Lorsque vous avez concédé une partie de votre Droit au désir de l’Autre… Lorsque vous avez pris pour Vous la mission que Lui ne savait réaliser et qu’il a ainsi projeté à votre Face … Car que vous le vouliez ou non, il n’y a pas Séparation ! » Les Hathor

La TOUR et le NOM …

Migdal ha Shem « Le nom de YHWH est une tour puissante »

Dans le « manuscrit de Marie Madeleine » canalisé par Tom Kenyon, il est dit que Madeleine (ou Magdala) était un titre spirituel. A la question « Est-ce que Madeleine est un titre ? », il est répondu : « C’était un titre de reconnaissance spirituelle. Il y a un ordre de Madeleine. C’est un ordre ésotérique » (p 323 du « manuscrit de Marie Madeleine paru aux éditions Ariane). Voilà pourquoi Marie Madeleine est aussi connu comme Marie de Magdala.

On peut se poser la question : que signifie le terme Magdala, d’où découle le mot Madeleine ? Avant de faire la décomposition du mot en sumérien, voyons ce que dit Anton Parks dans son dernier livre « Le testament de la Vierge » :

... »la maîtresse du Messie Jésus est dénommée en hébreu « Miriam de Migdal », traduit par « Marie-Madeleine ».

Magdala ou Migdal est une ville de Galilée située sur la rive occidentale du lac de Tibériade. Le mot hébreu Migdal veut dire « tour » et « étage » ou « lit surélevé ». Ce qui nous renvoie donc à Nephtys avec sa tour surmontée sur la tête.

« Miriam de Migdal » (« Marie-Madeleine ») est donc très clairement « Marie de la tour ». Cette analogie aurait pu se terminer ici, sauf que le terme « tour » se dit Miktal en égyptien… » (p 140 du « Testament de la Vierge »)

Nephtys, jumelle d’Isis et gardienne du corps d’Osiris

Nephtys, en tant que fille de Geb la terre et Nout le ciel, fait partie de la grande ennéade d’Héliopolis. Elle est la sœur d’Isis, d’Osiris et de Seth dont elle est également l’épouse. Indissociable de sa sœur Isis, elles incarnent ensemble l’entente fraternelle parfaite.

Si Isis est la femme D’Osiris, Nephtys est son amante et c’est de cette union illégitime que naîtra Anubis. Nephtys est représentée par une femme portant sur la tête les hiéroglyphes servant à écrire son nom

Officiellement, la couronne que Nephtys porte sur la tête est le hiéroglyphe signifiant « maison ». Et Nephtys signifie « maîtresse de la maison ». Maison se dit BEÏTH (chiffre 2) comme la première lettre de la Genèse Bereshit. Deux Reshit : Israël et Amalec …. Les univers parallèles 3 – Un dénominateur commun : la Résistance

Pour Anton Parks, ce que Nephtys porte sur la tête est une tour surmontée d’une coupe.

La Coupe, le Vase est le KLI de la kabbale, celui qui a refusé la Lumière, ce qui a provoqué la brisure des Etincelles … Les Univers parallèles 1- Le « Point » de vue de la Kabbale.

Beaucoup de similitudes existent entre Marie Madeleine et Nephtys : elles sont toutes deux considérées comme prostituées et maîtresses du Messie (Osiris/Horus dans un cas, Yeshua dans l’autre.

Nephtys et Marie Madeleine ont porté le même titre spirituel, elles étaient des prêtresses assumant les même fonctions.

Comme les traditions hébraïques découlent de celle d’Egypte et de Sumer, il est logique que des titres de la tradition égyptienne se retrouve dissimulés dans les évangiles… Cette parenté entre le monde de la chrétienté et celui de l’ancienne Egypte est très bien décrite dans « La clé d’Hiram » de Christopher Knight et Robert Lomas.

Aussi, si l’on se réfère encore au « Manuscrit de Marie Madeleine » de Tom Kenyon, il apparait évident que « Marie Madeleine » assumait des fonctions sacerdotales similaires à celle de son ancêtre égyptienne Nephtys (déesse Inanna chez les sumériens) car elle était une digne héritière du culte d’Isis.

Migdal et Abondance

  • mi – ig – ta -la = « la porte noire de l’abondance », « la sombre entrée vers l’abondance », « la sombre entrée du désir »
  • mi – igi – ta – la = « la femme devant l’abondance », « la femme qui regarde vers l’abondance »
  • mí – íg – ta – la = « le féminin arrose la nature luxuriante »
  • mi – íg – ta – la = « sombre fossé d’irrigation pour l’abondance »
  • mí – ig – ta -la = « la femme à l’entrée de la joie », « la femme est une porte laissée ouverte à l’abondance », « la femme, une porte vers la luxuriance »

Ces définitions parlent d’elles-même, elles font l’éloge du féminin comme porteur d’abondance et de joie. On voit là le lien entre la fonction de « prostituée » sacrée et le « nom de l’ordre » encadrant cette fonction.

L’hébreu Migdal recouvre différents sens. Dans le Cantique des Cantiques il évoque un parterre embaumé:
«Ses joues ressemblent à des « migdalot » exhalant leurs parfums.»Ctq 5:13

Miktal : La sombre porte de l’abondance

Le plan du temple symbolise le temple et son entrée, la corbeille symbolise le réceptacle de l’abondance, la fête.

La corbeille porte le fruit comme l’utérus porte l’enfant. Comme la porte sombre du temple pourrait symboliser le vagin, la corbeille qui le surmonte pourrait symboliser l’utérus, siège du développement du foetus tout au long d’une grossesse.

Le rébus « porte temple + corbeille » donne une définition s’approchant de celle résultant de la décomposition du terme Miktal en sumérien : « le temple de l’abondance » ou « le temple abondant » ou encore « le temple en fête » (il faut savoir que les offrandes aux dieux étaient apportées aux temples).

Le temple abondant c’est le ventre de la femme attendant un enfant, c’est le symbole de la maternité et de la fertilité, hors Nephtys représente justement l’archétype de la sage-femme et la protectrice des sages-femmes. Que représente cette Tour munie d’une coupe, qu’elle porte à la hauteur de la séphira Daat (voir croquis plus haut)

Marie Madeleine ayant rencontré Yeshua devant un puits, c’est une drôle de coïncidence ! Le puits peut symboliser l’entrée sombre, le sexe féminin. Le seau, le porteur d’eau, symboliserait alors l’époux…!

Si l’on considère Magdala comme « la sombre entrée du porteur d’eau », c’est à dire « le puits », alors la signification de Marie de Magdala devient : « la mère du puits » (sachant que Marie signifierait Mère à l’origine).

Et la Torah nous dit que toute sa vie, Itsraq a creusé des puits ….

Est-ce un hasard si Migdal signifie « tour » en hébreux ?

Il est évident qu’un puits est en fait le contraire d’une tour : c’est une tour inversée ou tout du moins le puits mis au jour.

La tour est mis sous la lumière (porteur de lumière en tant que phare). Le puits est le domaine de l’ombre, de la lumière cachée.

La tour étant un symbole phallique, masculin; le puits étant lui un symbole yonique, féminin.

A l’origine, Marie Madeleine était le puits, source de l’eau de vie, elle est devenue la tour porteuse d’un crâne de mort.

Le Golgotha est le mont du crâne. Marie Madeleine est devenue la tour du crâne. De porteuse de vie, elle est devenue porteuse de mort dans la symbolique.

Le crâne symbolise le Temps destructeur et la vanité de tout attachement humain aux choses périssables.

Aurait-on voulu la faire passer pour une « cruche » ? La cruche, c’est justement un autre de ses symboles, authentique celui-ci par son rapport au puits. Par quel curieux hasard d’ailleurs le mot « cruche » en est-il venu à désigner péjorativement la femme ?

Autre inversion ?

Parachat Vayichlah

Voir la VIDEO du Rav Dynovisz

La rencontre entre Yaacov et Esav – Le chiffre 8 et le chiffre 12

Face à Essav, Yaacov a affiché une soumission très poussée et il va aller jusqu’à l’appeler à plusieurs reprises mon Maître, lui disant : je suis ton serviteur… !

Le baal Hatourim semble avoir choisi de s’arrêter sur ces épisodes : Yaacov dit à Essav :‘Im Lavan Garti ’: j’ai séjourné avec Lavan. Le commentateur explique que le mot Garti qui veut dire séjourner, veut aussi dire avoir peur. En traduisant par peur, le Baal Ha Tourim nous explique qu’il y a dans l’expression de Yaacov, un sous entendu de crainte.

Cette peur mal placée a entrainé que tous ses descendants seront exilés (du mot Guer, exilé, étranger qui vient de Garti) parmi les peuples !

Yaacov est le père des 12 tribus et son comportement a influencé toutes les générations à venir…

Que représente Esav ?

Le frère de Yaacov ESAV ou EDOM (rouge) représente le vrai mensonge ou Ahriman, une banale question d’Idéologie. C’est la Rate, le chakra splénique, le système immunitaire.

Esav est l’attraction. La fameuse Loi d’attraction !

Celle dont on se sert pour séduire les aspirants à la vérité. Celle qui est à l’origine de toutes les promesses. Le « Secret » … Le véritable secret pour se faire avoir par la ruse de l’idolâtrie ! Le contraire de la Emouna qui vient du mot Amen et qu’on traduit par Foi ….

Pour Esav et toutes les institutions Esaviques, le Féminin Sacré est réduit à l’état de prostituée, bafoué dans sa dimension rédemptrice. L’Intuition créatrice ne sert qu’à alimenter le rêve, le FANTASME … L’illusion. Amalec est le petit fils de Esav …

Dans cet article : La falsification du Féminin Sacré – 2, ou la Guerre des Cornes, nous avons également appris que la Dimension Esav était aussi celle de l’ange de la mort, une dimension masculine qui chevauche le serpent (dimension féminine). ce serpent nahash qui a la même valeur numérique que le messie machiah’ : 358 !

Dans cet autre article : Cours de KABBALE N° 10 – Les quatres mondes et les niveaux de l’âme – En route vers la Réparation, nous avons appris que cet ange se nomme en vérité Azazel, il est radicalement, l’ange du Déplacement, celui qui se serait installé au moment du tsimtsoum, lorsque la Lumière s’est retiré, pour donner la possibilité au Vase de, lui aussi, créer…!

Au cours de cette vidéo, le Rav Dynovisz nous explique que Yaacov ayant envoyé 550 animaux en cadeau à Essav, pendant des siècles (830 ans de service Divin), tous les ans, durant les 2 temples , il fallait amener 550 sacrifices obligatoires (les korbanot). Il explique comment ce comportement irrationnel d’Israël vis-à-vis d’Esav n’est pas la conséquence de millénaires d’exil mais est inhérente à une maladie folle de se dénigrer, de se diminuer, de remettre en cause sa légitimité, face à Lui.

Israël qui représente en nous l’attribut du Don sans réserve remet en cause sa propre légitimité face à Esav. Pourtant, lors du combat de Yaacov avec l’ange, ce dernier s’avoue vaincu et c’est lui qui baptise Yaacov du nom d’Israël, mais, seulement après l’avoir blessé à la hanche.

Rav Dynovisz nous explique comment cette peur de Esav a coûté 4 exil à Israël au fil des temps… Il a fallu 8 rois de Edom avant qu’Israël ne puisse élire son propre roi ….!

L’Attribut Yaacov, c’est Tiphereth. Il sait qu’il est malade et veut se soigner. C’est pourquoi l’attribut de Vérité ( Emet) lui a été donné, c’est un homme de vérité, un vrai « fils de l’Homme ».

Tiphereth n’est autre que la partie de l’âme dont le véhicule est le corps causal. Tiphereth est un monde qui est au-delà du mental.C’est un monde de couleur bleu électrique intense. Le bleu de Sirius … Dans ce monde de Tiphereth, c’est la musique, le son qui prime.( Partir à la recherche des Etincelles perdues ..)

« Elé Toldot Yaacov, Yossef’ »

Toutes les histoires de Tiphereth raconte celle de Yessod

Rachi nous dit pourquoi la Torah résume tous les engendrements de Yaacov à Yossef, alors qu’il a 12 fils.

Le maitre de Troyes révèle que Yaacov alla chez Lavan pour prendre Rahel et avoir Yossef et uniquement cela. Et pourquoi ? Quand Rivka, sa mère, sentit que son fils était malade de peur de son frère, elle envoya alors chez Lavan car elle savait, comme tout bonne mère, que le remède se situait la bas ! Remède ?

Oui, l’antidote, c’est Yossef ! D’ailleurs, au moment ou Yossef nait, Yaacov décide de quitter Lavan et Rachi précise qu’il est le seul à pouvoir se mesurer à Esav !

Yossef c’est le Juste, le Tsadik, l’attribut de Yossef c’est Yesod.

Yésod est la Troisième Séphira de la Colonne de l’Equilibre et sa tâche consiste à cristalliser la volonté émanée de Kéther. Après avoir reçu, en provenance des Centres de Vie, les Forces que nous venons d’examiner, l’homme décide d’agir et c’est Yésod qui cristallise cette volonté d’action en la transformant en acte.

Dans l’univers matériel Yésod est la Lune, connue en Astrologie par son effet de cristallisation, puisque rien ne se réalise dans le monde sans l’activité de la Lune.

De tous les fils de Yaacov, des 12 tribus, un seul pourra se mesurer à Esav, c’est Yossef. Il est le remède à cette peur. Mais, comme tout antidote, il met du temps avant d’agir. Au moment ou Yossef nait, le Tikoun commence mais il va prendre du temps.

Le prophète Ovadia a dit : « Viendra un jour ou la maison de Yaacov sera comme un feu et la maison d’Essav sera comme de la paille. Cette étincelle va grandir, traverser l’histoire et viendra à bout d’Essav. »

La Force d’Israël, c’est Yossef le Tsaddik. L’attribut du Don sans réserve ne peut se légitimer que par la force du Juste ….

Rachi demande alors : Mais ou D. as-t-il annoncé cela ? Et il le trouve dans le verset qui est sorti de la bouche de Bilam:  » un jour sortira une force de Yaacov qui ne laissera aucun survivant. Cette force sortira de Yossef et détruira tout et cette ville, c’est Rome (symbole de la puissance d’Essav),…il faudra attendre Machiah pour voir cela ! »

Rachi rajoute : « Saches que bien qu’il parle de Rome, ce verset fait allusion à l’idéologie d’Amalek (Zékher Amalek) et à sa religion ! ». Rachi prend des risques à son époque car il s’attaque directement à la religion d’Edom. Rome, le Vatican ….

Le Machiah est issu de Yéhouda mais Yéhouda a besoin d’une arme, et cette arme, c’est son frère Yossef … C’est pour cela qu’il est dit que machiah’ Ben Yossef précédera machiah’ Ben David.

Yossef est représenté par le taureau, animal domestiqué !

Nous avons 2 cerveaux au niveau de la tête, un cerveau droit et un cerveau gauche. Mais il en existe un troisième, le jeune, l’enfant, celui qui se trouve dans les intestins.

Ce cerveau entérique, le 3ème cerveau, est celui qui s’appelle le taureau et dont les deux cornes « en guerre » sont le Foie et la Rate…. La falsification du Féminin Sacré – 2, ou la Guerre des Cornes

Pour en revenir à l’Egypte

Pour les anciens égyptiens, Anubis, fils de Nephtys et Osiris, représenté par une tête de chacal est responsable de l’embaumement des momies. Grâce au rituel de la momification il doit empêcher la décomposition du corps. Dans le rite de la résurrection, il projette le fluide à hauteur du plexus solaire de la momie. En d’autres cas, Osiris lance le fluide de vie.

Seth, époux de Nephtys, fut le roi de la Haute Égypte avant la réunification des deux terres. Il est associé à l’origine aux Hyades, partie des cornes de la constellation du Taureau.
Il est le symbole de l’énergie tellurique.

Horus, fils d’Osiris et Isis (étoile Sothys) devient l’héritier de la terre d’Égypte après un jugement et un arbitrage céleste. Chaque futur Pharaon s’identifiera à Horus et sera garant de l’héritage confié.

On peut comparer Osiris au Nefesh Ha Eloki (âme spirituelle) et Seth au Nefesh Ha Behemi (âme vitale), et nous constatons qu’en Egypte Seth n’eut pas d’enfant Son épouse Nephtys dut s’accoupler avec Osiris pour enfanter Anubis. Par contre, Isis eut Horus de son époux Osiris, mais seulement après la mort de ce dernier …..

Bonne réflexion,

Miléna

L’Évangile de marie Madeleine pdf

Sources:

http://www.lecoindelenigme.com/symbolismeMM-2.htm
http://unotristoire.blog4ever.comhttp://www.netiv-david.com
http://www.societe-perillos.com/http://www.dammarilys.com/comm/nashim1.html
http://www.ravdynovisz.tvhttp://sithathor.free.fr/sommaire.htmlhttp://unotristoire.blog4ever.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email