L’Humanité unie dans la Lumière

De grands médiums pensent que les guides intérieurs et les anges gardiens ne sont que des messagers, des « relais » du Roi du Monde, et qu’Il est en réalité le seul être capable de nous faire évoluer, de nous tracer le chemin de la Rédemption en nous suggérant intérieurement les meilleures directions à prendre. Il serait même capable de moduler les fréquences de certains événements significatifs de notre vie, de manière à attirer l’attention de chacun sur les points susceptibles de faciliter l’éveil de sa conscience, préparant ainsi notre futur rassemblement dans la Lumière.

Voici, en tous cas, les réponses de ce grand Être transmises par le canal d’Hermeline Bloemen, en réponse à deux questions posées par son mari à la demande d’Olivier de Rouvroy.

Ces questions étaient :

1) Y aura-t-il une évacuation massive de l’humanité de la surface de la Terre en décembre 2012, comme cela a été affirmé par différents canaux d’Ashtar Sheran?

2) La future humanité habitera-t-elle dans l’intérieur creux de la Terre ou à sa surface?

Les réponses apportées éclairent d’un jour nouveau les informations transmises par Mikos à propos de l’avenir de l’humanité.

Hermeline :

« Maintenant se présente à moi ce grand Être responsable de toute structure vivante sur la Terre. Cet Être qui nous est demeuré très longtemps caché est celui que nous avons appelé ensemble « le Seigneur de la Terre ».

Il vous salue et il écoute vos questions. »

Le Roi du Monde, que les médiums nomment “l’Homme en Bleu”, doit venir à la « fin des temps » établir l’Âge d’Or sur la Terre.

Réponse de l’Être de la Terre :

« Notre habitat au centre de la Terre vous est depuis longtemps caché. La question posée révèle votre état actuel de séparativité.

Le Nouveau Monde, auquel vous aspirez, n’aura plus de séparations, plus d’obstacles entre le monde intérieur et le monde extérieur. Il y aura des échanges, une circulation d’énergie permanente entre les êtres de l’intérieur de la Terre et ceux qui se trouvent en surface. Les mêmes individus pourront s’incarner tantôt à la surface, tantôt à l’intérieur.

Il vous est d’ailleurs déjà arrivé de vous incarner dans la Terre Creuse ou au moins de la visiter. Cela est devenu difficile, car les portes entre les mondes ont été scellées. Mais elles vont bientôt s’ouvrir à nouveau. Vous pourrez enfin accéder à des connaissances à la fois plus vastes et plus profondes et améliorer la connaissance que vous avez de vous-même. Vous avez tous été jadis en contact avec l’intérieur de la Terre. La circulation avec le centre sera rétablie, en même temps qu’avec le centre des autres planètes.

Vous êtes actuellement placés dans une sorte de quarantaine. C’est pourquoi vous vous demandez :

« Allons-nous être emmenés sur une planète idyllique? ou bien, serons-nous conduits dans la Terre Creuse ? ou encore, devrons-nous rester à la surface de la Terre pendant et après sa transformation? »

Cette façon de penser montre bien votre état actuel de cloisonnement.

Vous pensez que ce sont d’autres qui vous ont plongés dans cette condition et que c’est à eux de vous en sortir.

Je ne porte pas de jugement, mais comprenez que toutes les séparations se dissipent dès l’instant où vous considérez que, si vous le désirez, si vous le voulez, tous ces plans peuvent exister ensemble et simultanément pour vous.
Ils ne sont pas séparés ; ils ne sont pas antinomiques.
Vous pourrez même vous déplacer d’un plan à l’autre, d’un système planétaire à l’autre, de l’extérieur de la Terre à l’intérieur, d’un monde plus subtil à un monde plus matériel.

Imaginez que les humains soient comme des gouttes d’eau qui tombent sur un carreau légèrement incliné. Elles glissent le long de ce carreau en suivant différentes trajectoires vers le bas. Mais un beau jour, le carreau se réchauffe et les gouttes s’évaporent. Cette évaporation signifie pour elles la liberté. Elles ne se posent plus de questions telles que : « Vais-je descendre vers la gauche ou vers la droite ; vais-je descendre plus ou moins vite ? »

Elles s’envolent comme de petits oiseaux. Parfois elles choisissent elles-mêmes une direction. Parfois elles préfèrent se fondre dans un grand mouvement migratoire. Elles sont libres ! Donc, à partir du moment où vous serez parvenus à retrouver cette liberté, où vous aurez réussi à faire sauter ces cadenas qui vous maintiennent dans votre prison, Nous et les événements seront là pour vous aider. Vous pourrez alors choisir vous-même ou bien demander à être guidé vers le plan qui vous correspond, vers le monde qui vous correspond, vers l’état qui vous correspond.

Tout est possible.

Cependant, au lieu de vous ouvrir à toutes ces possibilités, vous perdez votre temps et vous vous cassez la tête pour essayer de savoir si c’est tel Maître plutôt que tel autre, tel canal plutôt que tel autre qui a vu juste et qui a dit juste.

Chacun n’a fait que contribuer à déployer un éventail de possibilités. »

Commentaire d’Hermeline :

« On me montre à présent un éventail. Le Seigneur de la Terre me montre un grand éventail qui est constitué de palettes de différentes couleurs, des milliers de couleurs et de nuances plus merveilleuses les unes que les autres. Et il y a des papillons qui voltigent tout autour. Ils choisissent une couleur sur laquelle ils viennent se poser un instant, avant de s’envoler à la découverte d’une nouvelle couleur. »

Question de Paul :

« L’autre question d’Olivier était : La surface de la Terre sera-t-elle entièrement évacuée en 2012 ? »

Réponse de l’Être de la Terre :

« D’un certain point de vue, la question de l’évacuation de la Terre se réfère à quelque chose d’exact. Mais d’un autre côté, il y a dans cette approche une distorsion.

Certains pensent : « Ici, les conditions sont devenues mauvaises. Donc on va nous évacuer et nous mettre ailleurs. »

Mais comprenez que rien en soi n’est mauvais. Je ne cherche pas à vous faire renier ce qui subsiste encore de vos anciennes valeurs : le bien et le mal, le vrai et le faux, la justice et l’injustice. Dans la relativité où vous vous trouvez encore plongés, ces distinctions sont justes et même nécessaires.

Mais vous arrivez maintenant à un passage où il vous faut commencer à considérer que, d’un autre point de vue, d’un point de vue plus large, tout est bon, que sous la forme du mal, même s’il est odieux, c’est encore la Vie et la Divinité dans leur aspect de destruction qui s’expriment pour mieux vous faire comprendre qui vous êtes en réalité.

Tant que vous restez dans cette dualité ombre-lumière, dans ce jugement sur ce qui est beau et ce qui ne l’est pas, sur ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, vous n’êtes pas libres. Vous devez transcender le bien et le mal, l’ombre et la lumière et voir l’Unité en toutes choses.

La petite goutte d’eau qui s’évapore peut très bien se laisser absorber par un gros nuage ou choisir de se poser délicatement sur un glacier et de s’y cristalliser ou encore décider de se faufiler dans les entrailles de la Terre pour y visiter une grotte, avant de rejoindre un ruisseau qui formera une rivière, puis fusionnera avec la mer. Toutes les possibilités sont là.

Tous les messages que vous recevez donnent, il est vrai, de l’espoir. Mais il y a aussi un écueil que vous ne devez pas perdre de vue. D’abord, ces messages vous paraissent parfois contradictoires entre eux, tant que vous ne vous êtes pas approchés de cette Unité faite de multiples possibilités.

L’Unité, c’est le vaste Univers, ce n’est pas un minuscule petit point, c’est le Tout. Vous pouvez y accéder, et avant d’y accéder, vous pouvez déjà l’imaginer, soulever un coin du voile.

Donc, il y a un premier écueil qui est ce risque de dispersion, d’insatisfaction, de doute lorsque vous comparez les différents messages entre eux, d’autant que les télépathes qui reçoivent ces messages sont eux-mêmes des personnes qui, comme vous, ont encore une vision tronquée, incomplète des choses.

Le second écueil, c’est de penser que l’on peut rester confortablement installé dans son petit fauteuil, sans faire aucun travail sur soi-même, sans chercher à s’améliorer, tout en s’imaginant qu’une sorte d’Aspirateur rose va venir avec sa petite ventouse soyeuse vous arracher à votre condition misérable et vous transporter vers un monde idyllique et parfumé où il fait bon vivre.

Il viendrait donc vous prendre en 2012, alors que d’ici là, beaucoup de choses se seront passées sur cette planète, mais que vous, vous aurez préféré continuer à attendre que ce jour ne vienne, confortablement installé dans votre petit fauteuil à l’abri du monde, sans chercher à voir ce qui se passe réellement en vous et autour de vous.

Même si la plupart de ces messages sont loin d’être négatifs, il y a un troisième écueil à éviter, c’est de se laisser absorber par ses propres contradictions.

Vous savez que la Terre va passer par de grandes transformations et changer complètement d’état, de structure vibratoire. Elle est actuellement un peu comme une mourante qui s’apprête à renaître dans un autre plan.

Imaginez une personne gravement malade que différents individus, tous animés des meilleures intentions, viennent voir à son chevet. Un premier lui dira qu’elle va enfin retrouver sa Famille. Un autre lui annoncera qu’un ange va bientôt venir et la transporter au Ciel. Un troisième lui expliquera qu’elle est sur le point d’être libérée puis qu’elle se réincarnera dans des conditions moins difficiles. Et chacun, en fonction de ses croyances, apportera un point de vue différent sur l’avenir de cette personne.

Mais ne vaudrait-il pas mieux pour elle que, plutôt que d’écouter tous ces avis, elle essaye de rentrer en elle-même et de sentir cette vie qui l’anime et qui cherche désormais à l’emmener ailleurs, qu’elle essaye de faire la paix avec cette zone d’ombre dont elle n’arrive pas à se dépêtrer. Pourtant elle refuse de le faire et continue à écouter les avis des uns et des autres. En plus, elle devient anxieuse. Elle aimerait bien choisir, mais elle ne sait pas que choisir et elle est tiraillée entre toutes ces apparentes contradictions ! Sentant sa fin venir, elle réalisera qu’aucune de ces personnes ne lui a apporté la paix et elle finira par leur dire à toutes : je vous remercie beaucoup de votre compassion et de votre sollicitude, mais maintenant allez-vous en, laissez-moi seul, laissez-moi en paix avec moi-même, afin que je puisse passer sur ce plan lumineux, sans attaches, que j’ai toujours souhaité connaître !

Moi, le Seigneur de la Terre, qui vous voit si agités, si tourmentés, Je suis venu vous proposer de partager Notre Lumière, Notre Paix, Notre Sérénité. Ce dont vous avez besoin d’abord et avant tout, le remède contre votre emprisonnement dans le cercle de la séparativité, du bien et du mal, c’est d’apaiser votre mental, de retrouver cet état d’émerveillement devant la splendeur et l’immensité de l’Univers, comme un petit enfant qui ne discerne pas encore avec acuité le bien du mal, mais qui déjà contemple avec admiration la multitude des étoiles qui brillent au firmament.

Quelque part cet enfant transcende encore la dualité entre l’ombre et la lumière. D’ailleurs, n’avez-vous pas remarqué comme ses questions sont souvent dérangeantes pour un adulte, pour un être qui s’est laissé absorber par la dualité ? L’enfant n’a pas encore d’à priori. C’est pour cela que nous l’aimons. »

Commentaire d’Hermeline :

« Je vois l’immense majorité de l’humanité en train de se débattre dans ses contradictions. C’est une sorte de purgatoire qui se poursuit jusqu’en 2012. On me montre les hommes et les femmes de cette planète habillés d’un vêtement de feuilles mortes. Ces feuilles mortes représentent les illusions qu’il va leur falloir abandonner. Je vois de grands vents en train de balayer cette planète et d’obliger les êtres humains à laisser tomber ces feuilles mortes l’une après l’autre. Ce sont comme des sparadraps qu’ils se sont collés sur leurs corps, croyant s’assurer une protection. »

L’Être de la Terre reprend :

« Lorsque ces sparadraps seront enlevés, les hommes et les femmes vont enfin se reconnaître, et les êtres qui les visiteront les reconnaîtront eux aussi. Libérez-vous des a priori ! Cessez d’empoisonner votre existence ! Voyez les choses telles que votre être intérieur vous les montre et prenez confiance en votre intuition. Il est à supposer que, dans l’état de souffrance et d’ignorance dans lequel la majorité d’entre vous vit encore plongée, cette opération vous fasse un peu mal, mais elle est nécessaire.

L’Aspirateur rose et parfumé ne viendra jamais. Ou peut-être viendra-t-il, mais seulement pour ceux qui ont déjà beaucoup souffert et donné.

Ai-je bien répondu à cette question ? »

Réponse de Paul : « Pour ma part, j’ai bien compris et je pense qu’Olivier aura lui aussi parfaitement compris. »

L’Être de la Terre conclut à l’attention de l’ensemble de l’humanité « La Lumière qui vous parvient est encore déformée par toutes ces tergiversations et ces frustrations qui vous accablent et vous affaiblissent.

Acceptez simplement la Lumière en vous. Devenez transparents ! »

L’Être de la Terre
Canalisé le 18 octobre 2003 par Hermeline et Paul Bloemen
en réponse à deux questions d’Olivier de Rouvroy

NOTA :

1 – Le soir où ces 2 questions furent posées, les époux Bloemen pensaient recevoir la visite d’Hilarion qui utilise régulièrement Hermeline en tant que canal. Mais c’est celui qu’ils nomment avec un infini respect « l’Homme en Bleu », celui qui, malgré son extraordinaire simplicité, règne depuis la nuit des temps sur l’ensemble de la Terre et des créatures qui l’habitent, qui s’est alors présenté. Ce très grand Être n’était pas intervenu au cours de leurs réunions depuis plusieurs années. C’est pourquoi ses paroles nous semblent revêtir une importance exceptionnelle.

2 – Connu par les Orientaux en tant que Markandé, Celui que les théosophes nomment « le Roi du Monde » est présenté dans la tradition judéo-chrétienne sous le nom de Melchitsédek. C’est Lui dont Saint-Paul dit, dans son Épître aux Hébreux, qu’Il est « sans père, sans mère, sans généalogie, qu’Il n’a ni commencement ni fin de sa vie, et qu’Il est ainsi rendu semblable au Fils de Dieu ». C’est aussi Lui dont il est dit dans les Puranas qu’à la fin du Kali Yuga, Il doit venir ouvrir à l’humanité le grand Livre de la Connaissance, qui contient toutes les archives de notre passé aussi bien que de notre futur, et établir l’Âge d’Or sur la Terre. Selon Ferdinand Ossendowski, il existe une vallée des Himalayas où l’Homme en Bleu apparaît en certaines occasions, « accomplissant des miracles et prononçant d’étranges prophéties. »

Ere Nouvelle

 
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email