Travailleurs de la Lumière, Walk-in et Semences d’Etoiles

382

Le nombre de ceux qui oeuvrent pour la Lumière est immense. Et, si tu tiens ce livre entre tes mains, tu es vraisemblablement de ce nombre. Aussi dois-tu te reconnaître parmi ceux-là pour redoubler tes forces, et faire synergie avec tous nos frères qui ont choisi de venir à l’existence dans un corps physique dans un but précis : se mettre au Service Pur du Grand Retour de notre Mère la Terre et de ses Enfants vers la Source Une de toute Vie, de toute Lumière et de tout Amour.

Chacun sera, pour ses autres Frères un Phare… à l’unique condition qu’il soit éveillé, c’est-à-dire réveillé.

Comprenons bien dans quelle mesure et n’allons pas rechercher des références exotiques, aussi importantes et fondamentales qu’elles soient. Etre éveillé dans le sens où les Hiérarchies nous le demandent, consiste simplement à avoir accueilli la Lumière en chacune de ses cellules, en chacun de ses corps, après reconnexion au Plan Divin.

Ainsi que Lumen nous l’indiquera dans un prochain chapitre: « Toutes les cellules du corps étant illuminées, l’Esprit pourra alors enfiler le Corps de Lumière… comme un pyjama ».

Être un phare consiste donc à apparaître à nos Frères de la Terre vêtus de ce pyjama de pure Lumière, et à leur indiquer qu’il leur est possible également de revêtir leur propre « pyjama ».

Que ce n’est pas quelque chose de strictement réservé aux saints, aux êtres réalisés qui ne sont que des êtres d’exception selon la considération la plus commune. Non ! C’est entièrement et absolument à la portée de chacun, sans exception aucune de revêtir son « pyjama de Lumière ».

C’est-à-dire de montrer que nous venons de sauter de notre lit, après une longue nuit, que nous sommes pleinement éveillés, que nous avons accueilli en nous cette Lumière, qu’elle nous habite nous régénère de la tête jusqu’aux pieds de délectable façon. Être un phare ainsi que nous le dit Sananda, c’est être un Eveilleur en direct, auprès de chaque personne que nous rencontrons, où que nous soyons.

Les Travailleurs de la Lumière sont d’abord ces Eveilleurs, mais ce sont également ceux qui, partout dans le monde, et où qu’ils se trouvent, aident leurs semblables à trouver plus de réconfort, de lumière et d’amour dans leur quotidien en les invitant à se « brancher » et à s’ouvrir eux-mêmes à la Lumière, à faire appel aux Hiérarchies, aux Maîtres Ascensionnés, aux Guides et aux Anges. Ils leur diront que toutes ces Entités qui sont dans le Service Pur n’attendent qu’un signe d’eux pour leur apporter aide, réconfort et soutien.

Ces Travailleurs de la Lumière sont tous ceux qui, sans jugement, vont apporter soutien et éclairer votre route. Ce sont ceux qui, dans une profonde humilité, se savent reliés à un plan supérieur de Conscience – quel que soit le nom qu’ils lui donnent – et que nous dirons être simplement celui de l’Amour et de la Compassion. C’est cette reliance profonde qui illumine le coeur, et donne toutes les énergies les plus magnifiques, à ces êtres qui les déploient dans le Service pur et désintéressé. Cette reliance est Lumière véritable. Elle est écoute. Elle est simplicité. Elle est confiance. Elle est pardon. Elle est gratitude. Elle est regard et sourire. Elle est main tendue comme une fleur offerte. Elle est tendresse et douceur. Silence et réserve. Profondeur. Fidélité à l’engagement pris. Pur cristal…

Ils se vivent personnellement et véritablement impliqués vis-à-vis du Devenir de notre Mère la Terre et de ses enfants, quel que soit leur règne. Parfois se feront-ils une spécialité d’aider les animaux ou les plantes, ou encore d’apporter tous les soins à la terre. Mais de toutes les façons, ils oeuvreront d’une manière ou d’une autre pour tous leurs frères et soeurs, sans a priori, sans dogme réducteur, sans volonté de pouvoir ou d’emprise, dans le respect, dans l’amour, et dans une profonde liberté intérieure.

Les Walk-in quant à eux, afin de mener leurs actions de Service sur la Terre de façon plus efficiente, auront été déterminés à ne pas s’incarner selon le processus habituellement requis, c’est-à-dire celui des voies naturelles de la procréation.

En effet, la période de vie intra-utérine, mais surtout les traumatismes profonds pouvant être vécus au cours des différentes matrices périnatales, sont en général très lourds de conséquences handicapantes. La plus grande et la plus rédhibitoire d’entre elles est la perte quasi totale de mémoire de nos origines transdimensionnelles et de notre reliance à l’Unité divine.

Le plus lourd handicap, quasi impossible à surmonter pour les êtres venus au monde de façon naturelle, est le total conditionnement dans le moule de la micro-culture familiale et de la culture sociale du groupe d’appartenance de cette famille. Les valeurs, les croyances, les idéaux, les coutumes ou les pratiques, parfois terriblement destructeurs, ou réducteurs et aliénants, auxquels ils auraient été soumis dans ce cas, les auraient totalement « débranchés » de leurs racines lumineuses et des plans de conscience et d’amour plus élevés. Ils auraient été totalement soumis à la pression de la conformité culturelle, quasi mortelle pour l’esprit.

Aussi ont-ils suivi d’autres procédures pour incarner un véhicule physique et oeuvrer dans le monde avec un maximum de conservation de leurs moyens et compétences transdimensionnels.

Ces Walk-ins ont toujours oeuvré immensément pour le bien de notre l’humanité.

Ainsi fût Franz Bardon. Il quitta ce plan en 1958. Emanation de Merlin, lui-même émanation de Thot comme l’était St Germain, Franz Bardon dans son livre « Frabato le Magicien », décrit comment il lui fût demandé par le Représentant de l’Ordre Divin, appelé Urgaya dans la Hiérarchie des Frères de Lumière (constituant la Fraternité mystique la plus haute), de s’incarner sur Terre dans le véhicule d’un enfant de 14 ans pour réaliser notamment la mission de révéler aux hommes les plus hauts mystères de la Magie divine.

Un autre Walk-in contemporain, fort connu des chercheurs du Nouvel Age, est Drunvalo Melchizedek qui, venant de la 6e dimension, s’est incarné dans notre 3e dimension grâce au véhicule physique d’un jeune homme devant quitter le plan de la 3e Dimension. Cette entité occupa son corps jusqu’à ce que Drunvalo puisse l’y remplacer selon le contrat établi. Car l’entité fût préparée et spécialement entraînée à cela depuis les plans subtils. Ainsi, un accord fût passé entre elle et Drunvalo car, selon la loi universelle de l’Unité Interne, il aurait été illégal de prendre possession d’un corps d’une autre manière. Le 10 avril 1972, Drunvalo prit possession de son véhicule actuel en une seule respiration.

Bob Frissell écrit :« L’esprit qui partait expira et Drunvalo fut inspiré. Cela se passa ainsi de façon correcte et légale. Auparavant les deux esprits avaient communiqué pendant sept ou neuf ans ; ils avaient fait une demande et réalisé ce projet à tous les niveaux. Drunvalo ne raconte pas ces histoires pour prouver qu’il est quelqu’un de spécial. Au contraire, c’est pour servir d’aide-mémoire, pour vous rappeler à quel point vous êtes spécial. Considérez, par exemple, que vous pourriez être un Maître d’une dimension plus élevée, envoyé en mission spéciale. Considérez aussi qu’afin de pouvoir accomplir convenablement votre devoir, il vous est nécessaire de devenir aussi humain que possible, c’est-à-dire de vous endormir et d’oublier, jusqu’au moment précis où vous retrouverez le souvenir de votre vraie nature. (…) Drunvalo possède la mémoire et c’est toute la différence. Il est ici en tant que catalyseur pour déclencher la sonnerie dont nous avons besoin pour nous réveiller ».

Ces indications fournies par Bob Frissell sont importantes. Elles indiquent d’abord la nécessité d’un contrat.

Ce rappel de certaines conditions d’incarnation non « usuelle » te sont proposées pour réactiver tes propres mémoires. En effet, si tu es toi-même walk-in, les souvenirs de tes difficultés d’intégration à ce monde culturel empli d’étrangetés à tes yeux, auront été certainement réactivés. Ta nostalgie d’autres plans aussi. Tes besoins d’énergies plus subtiles et harmonieuses. Tes capacités créatives et ta puissance de travail également. Mais surtout le projet que tu as formé en prenant possession d’un corps dans ce monde de 3e densité. Car…

Car trop de Semences d’Etoiles sont encore endormies.

Ce sont des êtres qui, déjà, ont ascensionné et qui reçurent les initiations appropriées dans le cadre de nombreuses écoles des Mystères ayant existé sur la Terre depuis la Mère Patrie de Mû.

Ils ont déjà revêtu leur « Pyjama de Lumière » en d’autres vies, mais l’ont souvent oublié sous leur oreiller en venant sur terre. Ils sont venus dans cette incarnation, en cette fin des temps de 3e dimension, afin de permettre au plus grand nombre d’êtres de réaliser leur Ascension, eux aussi – à la condition de s’éveiller à nouveau eux-mêmes.

Ils se sont incarnés de façon naturelle ou, le plus souvent, en tant que Walk-in. Tous sont venus pour cette mission de Service auprès de leurs Frères et Soeurs humains. Mais des milliers d’entre eux demeurent en léthargie plus ou moins profonde du fait des conditions culturelles ambiantes.

séminaire « Semences d’Etoiles », ainsi que celui de « Source Intérieure » sur Le site internet : « L’Homme Multidimensionnel et  la Terre Nouvelle »

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source de Francesca : A l’ère de la Multidimensionnalité

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email