Message de Saint Germain transmis par Aurélia LEDOUX

« Nous sommes là, nous, êtres de Lumière et nous venons en ce doux matin, pour donner un nouveau message, sur votre monde, sur le nôtre aussi. Je suis accompagné du Maître Saint Germain. »

J’entrevois un homme paisible, portant une barbe brun roux qui s’avance, son sourire dégage un ensemble de bonté absolue, de puissance et de majesté sereine.

« Bonjour à tous chers amis, soyez les bienvenus, tous ceux qui suivent les messages donnés sont proches de nous, dans notre cœur. Nous aimerions les remercier pour leur foi, leur noble ouverture d’esprit.

La plupart des vôtres se tiennent loin de la réalité physique imposée par les journaux, par cette vision insoutenable du monde avec laquelle les médias tentent de vous enfermer, de vous endoctriner pour empêcher votre envolée, votre élévation spirituelle. En tarissant l’espoir, les journaux opèrent une mainmise sur votre attitude, vos élans, vos dépenses aussi.

Nous aimerions vous dire que tout ce qu’ils tentent de déployer autour de vous n’a pas de réalité proche. Bien des choses construites par les journalistes s’effondrent en ce moment même.

Il suffit d’une poignée d’idéalistes, il suffit que des associations lucides se dressent face à l’oppression néocapitaliste.

Une poignée d’hommes bien informés peuvent beaucoup, notamment en recréant des semences de plantes ancestrales non trafiquées, en faisant fleurir l’idée de la permaculture loin au delà des continents, jusque dans les régions les plus reculées du globe, là où les sols sont très pauvres.

L’indépendance agricole de toutes les régions de la Terre est une nécessité.

Sur les autres planètes, les mondes libres, cette indépendance est partielle ou absolue.

Lorsqu’il existe des écueils importants pour cultiver, de très vastes serres sont construites, parfois en sous-sol, pour obtenir des jardins fertiles.

Ces serres n’ont rien à voir avec ce que vous connaissez, ce sont des biotopes harmonieux entièrement reconstitués, et si l’on avait pas besoin de descendre quelques étages pour s’y rendre, on croirait à un paysage naturel.

Cela est notre plaisir de créer de telles contrées, directement par l’esprit. Il faut pour ce faire la participation de nombreux êtres de Lumière, de maîtres de sagesse accomplis. Je crois qu’ils me considèrent comme l’un d’eux, dit-il avec un rire.

Je vais peut-être me mettre à rosir !!! »

Il se retourne et deux êtres d’une blancheur éblouissante s’avancent à ses côtés, je ne vois pas bien leur visage, mais je me sens baignée d’une grande joie.

Ce que l’on peut dire c’est qu’ils sont parfaitement proportionnés, minces et blonds. Leurs visages sont éclatants de blancheur dorée, c’est un réconfort immense de percevoir cette scène suspendue hors du temps. L’un des êtres parle, sa voix est légèrement grave et solennelle, empreinte de bonté, de patience.

« La Terre va devenir un très grand berceau de verdure.

Je suis Mertherel, commandant d’un vaisseau-lumière et nous agissons avec constance pour dépolluer vos sols.

Notre action commence à être visible en certains paysages, ces opérations avancent bien, par endroits, la végétation a retrouvé toute sa santé. Nous sommes bien aise de cela. C’est un combat permanent pour empêcher que des particules nocives se répandent sur les cultures, pour collecter tout ce qui nuit à la santé de la planète. Cela est fait et bien fait.

Vous vous demandez évidemment pourquoi nous n’intervenons pas directement dans les affaires de la Terre. Mais faire cela serait une grave offense faite à votre peuple, à votre indépendance, qui se remet en place progressivement. Sachez aussi chers frères et sœurs, que vous en êtes parfaitement capables maintenant. Les élites corrompues ne seront pas remplacées ou périront d’elles-mêmes, saturées de leur ignorance malveillante. Une force obscure si elle ne trouve de faille, de brèche, s’en retourne agir sur son auteur avec violence. Ne craignez donc point ce qui s’en vient. Cela est promesse de réjouissances pour votre temps, de grandes découvertes ont eu lieu, sur le cerveau, mais aussi, la cognition, la communication animale, ainsi que le rôle des arbres dans les grandes plaines. Nous sommes très réjouis que certains d’entre vous captent des flux d’informations aussi précieuses. Nous vous encourageons à reconquérir vos gènes ancestraux, tout ce qui faisait votre lien avec la terre et que vous avez perdu. Nous vous encourageons à aller dans les lieux de prière, pour votre réconfort, car il s’y produit de grandes choses, tout ce que la science ne peut encore expliquer. De tels lieux sont à l’extérieur de vous, mais aussi, en vous, même si cela vous surprend. Si vous effectuez cette plongée en vous-mêmes, vous pourrez vous reconnecter avec votre étincelle divine originelle, comme cela a déjà été expliqué.

Car tout ce qui fait l’extérieur de ce monde se tient aussi en vous même, tel un parfait reflet. N’ayez donc plus peur de l’extérieur, soyez heureux et apaisés. Je m’en retourne à présent en mon vaisseau et vous souhaite beaucoup de bonheur. Nous sommes présents auprès de vous en pensée, et vous pouvez nous appeler par l’esprit pour communier avec vous. C’est un plaisir que de vous recevoir, un plaisir d’apaiser vos peines, vos maux. »

Il s’éloigne lentement, et reste juste devant moi le Maître Saint Germain, mon cœur bat très fort, et je me sens bien intimidée. Il se dégage une immense force, brillante, sereine, de lui.

« Approchez enfants de la Lumière et ne craignez plus de me contempler, approchez et je vous bénirai tous un par un, dit-il. »

Une très grande lumière majestueuse l’entoure de la tête aux pieds, et la lumière se pose ensuite sur moi. Je sens une chaleur très agréable. Cela est le signe de la présence des très grands êtres. Toute peine me déserte aussitôt et je me sens aussi bien que faire se peut. Il sourit.

« Rien n’est impossible à l’être humain une fois qu’il a contemplé cette lumière, sa lumière. Il peut parcourir son chemin avec bien plus de joie au cœur. Il est libre et heureux !!! dit-il en riant. Cette lumière est aussi en vous mes chers enfants, vous l’aviez seulement oublié. Je vous embrasse bien affectueusement tous et toutes et vous dis à la prochaine fois. »

Il s’éloigne sereinement, entrant dans la lumière et ne faisant plus qu’un avec elle, il est toujours là, mais invisible.

Je reste ravie de cette vision si intense. Je vous souhaite de ressentir la même illumination du cœur.

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre blog : http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email