David Wilcock et Corey Goode

Bienvenue à « Divulgation Cosmique ». Je suis votre hôte, David Wilcock. Et nous sommes ici avec Corey Goode. Et cet épisode est quelque chose que nous allons documenter, la première étape de ce que vous avez dit a probablement été l’expérience la plus bouleversante qui vous soit arrivée dans toute cette saga.

CG: La plupart des esprits s’élargissent certainement.

DW: J’ai donc repris mes notes. Vous avez commencé à me parler en octobre 2014, et puis ils vous ont demandé — les Êtres de Sphère vous ont demandé en février. Et c’est le 1er mars que j’ai déposé les rapports de votre première rencontre devant l’Alliance du Programme spatial. Ça n’ a pas été très long. Après que vous ayez révélé votre nom et commencé à révéler votre véritable identité, il n’ a fallu qu’un mois environ avant que vous ne soyez entraînés dans ce monde vraiment bizarre.

CG: Oui.

DW: Nous avons déjà fait cette inspection de la colonie de Mars.

CG: Exact.

DW: Et c’était une expérience assez pénible pour vous parce que vous finissez par vous faire arrêter, et il semble que, lorsque vous êtes mis dans cette cellule de prison, ils auraient peut-être eu l’intention de vous congédier.

CG: Ce n’était pas bon. Leurs plans n’étaient pas bons.

DW: Ce n’est pas comme si vous attendiez avec impatience ces voyages hors de la planète. Exact?

CG: Pas seulement cela. Ils m’ont donné très peu, voire pas du tout, de préparation, de renseignements ou d’informations à l’avance. Souvent, on m’ a dit que vous allez rencontrer ce groupe dans cette période, et c’est tout. Et j’en ai très peu. J’ y vais à l’aveugle, sauf dans certaines situations où des équipes de soutien à la sécurité sont venues avec moi. Ils ont plus d’informations que moi.

DW: Et vous avez dû subir des chirurgies très difficiles. Vous avez de nouvelles cicatrices sur vos bras qui n’étaient pas là la dernière fois. Et ils ne vous offrent aucune aide, pas vrai?

CG: Non, non, non. J’ai eu une relation très controversée avec le Conseil de l’Alliance du programme spatial secret.

Ils m’ont à peu près dit depuis le début qu’on m’avait forcé. Ils étaient d’avis que le lieutenant-colonel Gonzales était la bonne personne pour assurer la liaison entre l’Alliance des Sphères et eux, et ces autres groupes en tant que délégués pour ces différentes réunions. Ils n’ont pas vu ce que je devais apporter à la table.

Honnêtement, je ne l’ai pas fait non plus, mais ils m’ont beaucoup poussé. J’avais demandé l’accès à la technologie au COL que je savais être juste, selon l’endroit où il se trouvait, un ou deux étages en dessous de moi qui était une technologie qui m’aurait aidé. Et on m’ a refusé. Et ça m’ a pas mal dérangé. Et je n’avais pas de soutien matériel comme Gonzales.
Il reçoit un soutien matériel pour sa couverture. Et ils m’ont à peu près dit : vous ne travaillez pas pour nous.

DW: Dans votre journal « Inner Earth », vous avez parlé des cris et de l’agressivité qui ont eu lieu entre vous et eux. Y avait-il d’autres questions que celles dont nous avons déjà discuté qui étaient en cours?

CG: Oui, il y en a un que j’ai décidé de ne pas approfondir, quelque chose qui s’est passé avec ma famille.

DW: Manque de protection adéquate?

CG: Le manque de protection adéquate pour moi et pour ma famille, principalement ma famille, par rapport à ce qui a été promis. Il y a eu un incident. Mes enfants étaient impliqués. J’étais très contrarié. Les choses sont devenues très chaudes, et peu de temps après lors d’une réunion – certains d’entre eux sont devenus très agités, et m’ont dit assez franchement qu’ils ne m’aimaient pas. Ils ne voulaient pas de moi, que Gonzales faisait mieux que moi.

C’était un meilleur diplomate, un meilleur orateur. Il était tout simplement en bien meilleur état, et qu’ils ne voulaient pas que je m’implique, que j’avais mis en colère certains des membres du Conseil de la Super Fédération en divulguant des informations à leur sujet qu’ils ne voulaient pas divulguer, même si on ne m’avait jamais dit de ne pas donner cette information.

DW: Exact.

CG: Ça les contrarie encore un peu. Les choses se sont donc très, très enflammées entre nous. Il y a eu une grosse dispute. J’ai remarqué que je commençais à avoir de moins en moins d’intelligence pendant un certain temps. Et Gonzales allait à beaucoup de ces réunions chez moi pour une courte période.

DW: Eh bien, et il y avait aussi un obstacle majeur dans votre propre vie. Je pense que vous avez été opéré, ou qu’il y avait une maladie, ou quelque chose qui se passait. Tu n’étais vraiment pas dans une position où tu aurais pu aller n’importe où.

CG: J’avais récemment eu une intervention chirurgicale, et cela avait quelque chose à voir avec ça, mais surtout ils essayaient de prouver que Gonzales pouvait faire le travail tout seul. Et ils ont formellement demandé que Gonzales soit la personne, et je serai éliminé. Et cela a été nié par l’Alliance des Sphères.

Et après cela, quand on m’ a ramené la fois d’après, on m’ a présenté des excuses quelque peu forcées. C’est un maquillage forcé entre nous, mais il y a encore beaucoup de tension.

DW: Alors comment s’est fait que vous avez été invité sur cette Terre Intérieure? Et saviez-vous que vous alliez aller sur la Terre Intérieure avant?

CG: Gonzales avait mentionné qu’il y avait eu un nouveau Conseil des groupes de la Terre Intérieure qui avait été formé récemment, et qu’il les avait rencontrés.

DW: OK.

CG: Et que j’avais besoin de préparer mentalement qu’ à un moment donné, j’allais aussi les rencontrer.

DW: OK.

CG: Et puis j’ai reçu une communication de sa part, me disant que j’allais être invité à cette importante réunion du conseil, à une certaine date et heure, et que j’allais être prêt.

DW: Eh bien, il semble que le message des Êtres des Sphères, les gens qui sortent de ce Programme spatial ne vont pas penser que vous pouvez simplement fredonner cela. Ils voudront prendre des mesures militaires tactiques et obtenir des résultats immédiatement, au lieu d’adopter une approche graduelle où il n’ y a pas encore de véritables manœuvres offensives. Et tout mène à un tribunal. Ils ne veulent pas vraiment un procès équitable pour ces types. Ils veulent juste les faire sauter dans beaucoup de cas.

CG: Exact. Et ils ont l’habitude de bombarder pour s’en sortir. Et beaucoup d’entre eux, y compris des gens comme moi, font très attention à ce que nous disons. Parce qu’ils sont inquiets, certains d’entre eux sont vraiment inquiets au sujet de la divulgation après coup, de la destruction des données, de ce qui va se passer? Que va-t-il leur arriver quand les gens formeront des tribunaux et commenceront à décider ce que nous allons faire de tous ces personnages?

DW: Dans quelle mesure sera-t-il, possible de dire « J’ai suivi les ordres », comme au procès de Nuremberg, n’est-ce pas?

CG: Exact. Ça ne va pas marcher la prochaine fois.

DW: Donc Gonzales vous dit qu’une alliance s’est formée avec les civilisations de la Terre Intérieure. Jusqu’ à présent, comme nous en avons discuté dans l’enregistrement précédent, vous connaissiez un groupe de reptoïdes, un groupe de rapaces. Vous avez parlé du groupe des chauves. Et puis le Dero, avec son nez d’éléphant. C’est ce à quoi vous pensiez quand ils ont dit une alliance à l’intérieur de la Terre? Est-ce que…

CG: Non, je savais que c’était les civilisations sécessionnistes de l’Antiquité.

DW: OK, passons ça en revue.

Quelles sont les civilisations sécessionnistes de l’Antiquité?

CG: Jusqu’ à avant que j’aille à la réunion dans les coussinets de verre intelligents, ils en avaient parlé, et on en parlait comme d’une poignée d’anciennes civilisations qui étaient nées sur Terre, qui avaient formé leurs propres civilisations dissidentes, comme nous l’avons fait avec notre Programme spatial secret, qui s’étaient déplacées sous terre et hors de la planète. Et puis, pendant le cycle des cataclysmes qui se produit naturellement sur Terre, ou du moins pendant un certain temps, ils ont laissé la population de surface se débrouiller seuls.

DW: Lorsque nous regardons le livre de Thompson-Cremo,« Forbidden Archaeology », c’est une boîte. C’est ce livre qui est si épais. Il est chargé, chargé de documentation scientifique sur des objets anormaux, de toute évidence construits intelligemment dans des strates rocheuses qui, dans certains cas, datent de millions d’années.

CG: OK, ouais. J’ai entendu parler de ce genre de choses, oui.

DW: Est-il possible que ces artefacts soient les vestiges de certaines de ces civilisations anciennes que vous décrivez? Parce qu’ils creusent dans la terre, et qu’ils trouvent ce truc.

CG: Ils m’ont en fait décrit à quel point la surface de la Terre est dynamique. C’est beaucoup plus difficile–

DW: Qui sont-ils maintenant?

CG: Les gens de la Terre intérieure avec qui j’ai parlé.

DW: OK, donc on saute un peu en avant, mais ouais.

CG: Oui. Que le volcanisme, la convection, la Terre est très dynamique et quelque peu hostile. Je veux dire, ils ont parlé de continents qui montent et descendent.

DW: Bien sûr.

CG: Ils parlaient de la première fois qu’ils étaient en surface, à une époque où les montagnes étaient beaucoup plus hautes et les plaines moins nombreuses. De toute évidence, la Terre change beaucoup plus vite que ne le pensent la géologie et les archéologues.

DW: Vous reconnaissez donc la possibilité que les recherches de Thompson-Cremo sur l' »Archéologie Interdite » pourraient être une documentation sur les ruines que ces civilisations ont laissées derrière elles alors que la surface de la Terre tourne, tourne et tourne en rond?

CG: Selon eux, oui. Ils ont prétendu être nés sur cette planète, il y a 17 à 18 millions d’années.

DW: Donc, les civilisations dissidentes, vous dites qu’il y en a eu plusieurs phases?

CG: Oui.

DW: Quand on parle d’une civilisation dissidente, de quoi parlons-nous ici? Est-ce qu’il y a une sorte d’arche de Noé où tout le monde peut fuir, où toute la population est sauvée, et où tout le monde entre dans la clandestinité quand on sait qu’il va y avoir un désastre?

CG: Typiquement, ça s’est passé ainsi. La majorité de la population est en surface. Ils se développent. Ils deviennent un peu sophistiqués. Des degrés variables, utilisez votre imagination. Alors, vous avez l’habitude.

DW: Parlez-vous de technologie? Ont-ils des machines et des outils?

CG: Oui, technologiquement.

DW: Vous ne parlez pas seulement de couteaux de pierre, de peaux d’ours et de cheminées?

CG: Non, non, non.

DW: OK.

CG: Et je ne parle pas de circuits imprimés et de ce genre de choses, mais la technologie qu’ils utilisent est complètement différente. Une civilisation technologique, mais ils se sont développés comme les castes sacerdotales. Et les castes d’élite ont développé une civilisation technologique beaucoup plus élevée, une civilisation technologique spirituelle, qui se brise. Ils–

DW: Est-ce que cela implique une coopération avec des civilisations intelligentes qui ne sont pas sur Terre? Sont-ils en train d’obtenir une sorte de dotation extraterrestre qui leur donne cette technologie supérieure?

CG: Pas selon eux.

DW: Vraiment?

CG: Oui.

DW: Ils disposent donc d’une technologie résolument supérieure à ce que le public sait déjà.

CG: D’accord. Et ils sont tellement différents de nous. Ils prétendent ne pas avoir d’agressivité et beaucoup des problèmes que nous avons à la surface, les problèmes sociaux.

DW: OK.

CG: Ils ont donc pu se développer beaucoup plus rapidement sur le plan technologique. Ils ont une toute autre façon de penser et d’interagir les uns avec les autres. Mais..

DW: Etait-ce un grand secret du sacerdoce qu’il y avait ces zones habitables à l’intérieur de la Terre, et que les gens du peuple ne le savaient pas, qu’il y avait un endroit où l’on pouvait se réfugier, un endroit où l’on pouvait y vivre?

CG: Je l’imagine parce qu’ils avaient construit ces lieux, et qu’ils avaient déjà commencé à s’ y habituer. Et ils avaient déjà élaboré un programme spatial et quittaient déjà la Terre.

DW: Wow.

CG: Et quand différentes choses se produisaient, il y avait des changements de pôles, des météores. Ils décrivaient toutes sortes de différences–

DW: Tsunami.

CG: Ce sont des cataclysmes majeurs et des cataclysmes mineurs qu’ils ont décrits comme étant–

DW: Éruption du Supervolcan?

CG: Oui, c’était certainement l’un d’entre eux, qui se produisaient sur la planète. Et ils s’enfonçaient, et laissaient la population de surface à eux-mêmes. Et après que tout se soit éclairci, ils allaient aider les survivants de la population de surface.

DW: Ces civilisations étaient-elles mondiales ? Ont-ils communiqué entre eux? Ou était-ce semblable à ce que nous pensons qu’il s’est produit dans notre propre histoire moderne, où il y aurait différents groupes raciaux qui se sont formé de façon indépendante, mais qui ont élaboré leur propre société isolée, fermée, et qui ne sont pas entré en communication ou en commerce les uns avec les autres?

CG: Tout ce qu’ils me décrivaient était très isolationniste. C’était un mot déclencheur, mais ils étaient des puristes très génétiques (eugénistes).

Il s’agissait surtout de garder leurs lignées génétiques pures et de ne pas se mélanger avec d’autres tribus qui évoluaient.

*D’autres hominidés sont apparus sur la planète au cours de cette période. Et ils les quittaient pour s’élever et suivre les cycles.

DW: La quantité de fossiles que nous avons utilisés pour construire les antécédents évolutifs des êtres humains que vous voyez dans les manuels d’anthropologie, tous ces os peuvent tenir dans un cercueil. Ce ne sont que des suppositions. Nous observons une progression des formes hominidées qui évoluent. Il y a beaucoup de place pour quelque chose qu’on n’ a pas trouvé, qu’on ne connaît pas déjà.

CG: Exact.

DW: La chronologie évolutionnaire qui nous a été donnée est un système de croyance. Il est basé presque entièrement sur des conjectures, et une très petite quantité de fossiles.

CG: Exact

DW: Ce n’est pas comme s’ils trouvaient beaucoup de ces squelettes.

CG: Mais selon eux, il y avait d’autres hominidés, d’autres espèces qui commençaient à se développer. Et ils ont dit que la galaxie et le système solaire ont un modèle qui produit un certain type de forme de vie naturellement dans les zones qui peuvent soutenir ces formes de vie, et qu’il y avait d’autres planètes à ce moment-là dans notre système solaire qui avaient des formes de vie, des formes de vie avancées, sur eux. Et sur Terre, ils se sont levés ici naturellement.

DW: Il y a des nouveautés qui sortent qui changent vraiment le jeu. Et l’une d’entre elles est le Denisovans.

Ils trouvent des humains qui avaient, genre, de petits corps, pas vraiment des pygmées, mais des crânes plus petits quand ils sont complètement adultes. Et nous commençons à voir une image qui n’ a pas vraiment pénétré dans le système éducatif, décrivant beaucoup plus de diversité dans certaines des trouvailles reconnues de squelettes, et des choses du genre que nous voyons maintenant. Il y a aussi, comme vous le savez sans doute, une histoire très solide de la découverte de squelettes géants.

CG: C’est l’une des raisons pour lesquelles ces groupes antiques sont entrés dans la croûte. C’est parce que c’est plus stable.

DW: C’est compréhensible.

CG: Non seulement il les met à l’abri du climat dynamique et de tous les changements, et de toutes les choses folles qui se produisent à la surface, mais il les met aussi à l’abri des rayons cosmiques et de toutes sortes d’autres choses dans une certaine mesure.

DW: Vous avez dit qu’il semble y avoir une sorte de champ énergétique à la surface de la Terre, si je m’en souviens bien, qui nous fait vieillir plus rapidement que nous ne sommes pas autant touchés, si on va à l’intérieur de la Terre. Je m’en souviens bien?

CG: Les choses ont tellement changé à la surface de la Terre au cours des éons que nous sommes bombardés de tous les différents types d’énergie cosmique et d’autres types d’énergie.

DW: Y a-t-il aussi une sorte d’intelligence derrière tout cela? La Terre dispose-t-elle d’une force biologiquement active qui va faire en sorte que la vie en surface soit soumise à un certain type de processus de vieillissement en raison d’un scénario intelligent pour notre évolution, peut-être?

CG: Cela faisait partie du système de croyance de la Terre intérieure. Oui, oui. Ils croient que la Terre est un être sensible de force vitale. Ils croient que le soleil l’est. Ils croient que toutes les planètes le sont . Ils croient que notre système solaire est un être vivant. Ils croient que la galaxie l’est également.

DW: Expérimentent-ils le temps dans un continuum différent? Y a-t-il une distorsion relativiste de l’écoulement du temps?

CG: Ils semblent vivre le temps de la même façon linéaire que nous.

DW: Oh, vraiment?

CG: Oui. Mais la dame qui était mon hôtesse, elle semblait avoir la trentaine. Elle avait plus de 130 ans. Donc–

DW: Peut-être le fait d’être à l’abri de toutes ces influences toxiques à la surface, le rayonnement synchrotron, les supernovas, tout ce genre de choses, la pollution.

CG: Et leur technologie avancée, et ce qu’ils consomment,

DW: Bien sûr.

CG: Je suis sûr que ça a quelque chose à voir.

DW: Nous avions donc décrit que vous vous disputiez avec l’Alliance du programme spatial, qu’il y avait des cris, des injures et des agressions et que Gonzales s’impliquait davantage?

CG: Exact.

DW: Il vient donc vers vous et dit que les gens de la Terre Intérieure ont formé une alliance. C’est normal que ça soit arrivé? C’est un peu inhabituel.

CG: C’est sans précédent.

DW: Vraiment?

CG: Ces divers groupes ont eu des interactions et des alliances avec diverses sociétés secrètes et des syndicats secrets de gouvernements terriens à la surface de la Terre.

DW: ho la la.

CG: Oui. Et ces groupes se sont retournés contre eux.

DW: Les groupes en surface?

CG: La surface, je veux dire les groupes de la société secrète.

DW: Comme les Illuminati. On parle de types Illuminati.

CG: Illuminatis, ouais.

DW: Quel que soit le nom que vous voulez leur donner.

CG: Je n’aime pas ce mot parce que ce sont vraiment des criminels syndiqués qui ont des croyances occultes différentes. Mais si vous voulez les appeler Illuminati, tant pis.

DW: Nous allons donc utiliser le terme générique Cabal.

CG: OK.

DW: Pour ceux qui ne le connaissent pas déjà, car c’est peut-être le premier épisode qu’ils ont décidé de regarder. Et la plupart des gens connaissent le terme Illuminati.

CG: Ils adorent ce terme.

DW: Vous dites que des êtres humains avancés dotés de capacités spirituelles et technologiques avancées qui vivent à l’intérieur de la Terre ont apporté un soutien matériel, tactique et logistique à ces organisations criminelles à la surface de la planète?

CG: Oui.

DW: C’est là une révélation majeure.

CG: Oui.

DW: Maintenant, beaucoup de ces familles à la surface, elles ont leurs lignées royales, n’est-ce pas? Certains de ces gens de l’intérieur de la Terre se croisent?

CG: Non.

DW: Avec les gens à la surface?

CG: Absolument pas. Ils ne feraient jamais ça.

DW: Vraiment?

CG: Ils ont discuté de la façon dont il y avait d’autres planètes dans notre système solaire qui avaient des êtres de type humain très avancés qui y vivaient et qui étaient très agressifs et guerriers, et qui avaient détruit leurs propres civilisations, et, ce faisant, avaient attiré l’attention de groupes extraterrestres extérieurs qui sont entrés et qui les avaient relocalisés – je ne sais pas. Nous devrons peut-être créer un nouveau terme.

Des Terriens solaires, peut-être? Ils viennent de notre système solaire, mais ils vivaient sur d’autres planètes qui étaient habitables à l’époque.

Mais quand les planètes devenaient inhabitables, elles déplaçaient les réfugiés à la surface de la Terre. Ces groupes étaient génétiquement compatibles avec les humains d’origine laissés à la surface.

DW: Exact. Avec quelques modifications, mais oui, en gros.

CG: Ils n’étaient pas encore modifiés, mais ils ont tous commencé à se croiser et à former une race mixte, c’est-à-dire nous.

DW: Exact.

CG: Et cette race mixte– tous ces groupes se sont mélangés pour faire de cette race mixte humaine qui est la race superficielle de l’humanité. Et en plus de cela, toutes ces espèces qu’ils appellent fermiers génétiques – les races agricoles d’ET ont commencé à entrer dans cette partie de la galaxie qui n’était pas entrée dans cette partie de la galaxie auparavant, ont commencé à affluer et à commencer une nouvelle expérience en bricolant toute la génétique de la population de surface.

DW: Et c’est la Grande Expérience, ces 22 programmes génétiques et la Super Fédération.

CG: Une partie de la Grande Expérience. La Grande Expérience va bien au-delà, mais cela fait partie de la Grande Expérience.

DW: OK.

CG: Et les groupes souterrains les utilisaient. Ils essayaient de les civiliser et de les stimuler spirituellement.

DW: Ce qui n’est peut-être pas ce que ces bricoleurs génétiques voulaient faire.

CG: Ok. Dans un ordre du jour différent et contradictoire.

DW: OK.

CG: Et cela a duré un certain temps. Il y avait souvent un conflit ouvert entre les sous-terranéens et les différentes races d’ET dans le ciel et dans l’espace.

DW: Wow.

CG: Et ceci, ils disent que cela s’est produit de façon intermittente et continue jusqu’au moment même de notre histoire actuelle.

Les gens de notre époque actuelle dont l’histoire a été acceptée, ont été témoins d’une guerre ouverte entre des groupes terrestres inférieurs de la Terre intérieure et des groupes extraterrestres qui ont mené bataille.

DW: S’ils sont en bas depuis des millions d’années à s’isoler génétiquement les uns des autres, ils ont leurs propres petites civilisations. Peut-être qu’ils ont des navettes souterraines ou des portails. Nous allons voir comment ils se déplacent d’un endroit à l’autre, s’ils ont des cavités différentes de la Terre intérieure où ils vivent, pourquoi maintenant?

Pourquoi formeraient-ils une alliance après s’être peut-être disputés ou séparés pendant si longtemps? Qu’est-ce qui a changé?

CG: Ce qui a changé, ce sont les sociétés secrètes avec lesquelles ils étaient alliés qui se sont retournées contre eux. Nous devons revenir aux grands changements qui se sont produits à la surface.

DW: OK.

CG: Après que les Dracos soient sortis et aientt offert de remettre tous leurs subordonnés, humains et non humains, à l’Alliance pour un passage sûr hors du système solaire.

DW: Ce qui est une trahison insensée contre leurs propres alliés à tous les niveaux autres que la plus haute royauté.

CG: D’accord. Après ça–

DW: Trahison totale pour tout le monde. Ça désarme tout le monde.

CG: Oui. Ce fut un désordre total.

DW: Cette trahison choquante, où les Dracos Royaux ont dit : on va vous donner tout le monde. Tu peux prendre tous ceux que tu veux. Laissez-nous partir. Ça perturbe tout. Et je suppose que ce que vous dites maintenant, c’est que cela inclut les humains de la Cabal qui se retournent maintenant contre leurs anciens alliés à l’intérieur de la Terre, et qui font quoi?

Qu’est-ce qu’ils ont fait? Comment se sont-ils retournés contre eux? C’est la partie que je ne comprends pas encore.

CG: Il y a d’autres groupes sous terre. Beaucoup de ces différents groupes d’ET ont ce qu’ils appellent des ambassades sous terre et sous l’océan. Mais ce ne sont que des bases.

DW: Il peut s’agir de types insectoïdes, de types reptiliens?

CG: Et tous les types humains de–

DW: Droite

CG: La Super Fédération. Il y a toutes sortes d’ambassades.

DW: Il y a donc beaucoup d’endroits où vous pouvez vivre à l’intérieur de la Terre?

CG: Exact.

DW: Et les gens le font.

CG: Exact.

DW: « Gens » entre guillemets.

CG: Soudainement, il y a eu beaucoup d’escarmouches qui ont commencé à se produire entre des ennemis qu’ils avaient sous terre depuis un certain temps. Et ils ont dit que les humains de surface ont développé des technologies qui peuvent maintenant dépasser leurs défenses.

DW: Ils veulent dire que l’Alliance de la Terre Intérieure ?

CG: Inner Earth Alliance.

DW: OK.

CG: Ils ont des armes qui peuvent pénétrer profondément dans la croûte terrestre et les atteindre. Et cela les préoccupe beaucoup.

DW: Quelle est cette alliance? Expliquons les choses en termes simples. Combien y a-t-il de groupes dans l’Alliance? Les reptiliens sont dans l’Alliance? Comment ce formulaire a-t-il été rempli?

CG: Dans le–

DW: The Inner Earth Alliance.

CG: Oh, non, non, non. Ce sont tous des peuples qui sont des civilisations sécessionnistes de la Terre ancienne qui prétendent être des humains qui se sont développés naturellement ici sur Terre, n’ont pas été ensemencés, n’ont pas été génétiquement modifiés, comme des OGM.

Et ils sont ethniquement différents les uns des autres, pour la plupart d’entre eux. Il y a sept groupes.

DW: Sept groupes différents?

CG: Oui. Trois d’entre eux étaient liés, mais pas, je suppose que vous pourriez dire, cousins liés. Ils portaient tous le même symbole.

C’était un symbole de Saturne.

DW: Les trois qui étaient liés.

CG: C’était lié. Et ils avaient juste un bijou différent d’où qu’ils venaient. On avait comme une pierre noire à la position de 3 heures. L’une avait un jade à la position de 9 heures. Et à la position de 6 heures, il y avait une rose rouge.

DW: Donc cette alliance n’est pas reptilienne.

CG: Humain, humain, humain, humain.

DW: Civilisations humaines dissidentes. Quel est le gouffre de l’époque où ces différents groupes ont évolué? Vous dites que certains d’entre eux sont ici depuis 17 ou 18 millions d’années?

CG: Ce groupe avec l’emblème de Saturne.

DW: OK.

CG: Ils prétendent être les plus anciens, et c’est eux qui ont accueilli cette réunion, cette réunion du conseil.

DW: Y a-t-il d’autres groupes qui sont beaucoup plus récents que nous?

CG: Oui, comme les groupes qui sont un demi-million d’années, et je pense que le plus récent a été… Je pense que c’était il y a deux ou trois âges glaciaires. Je ne me souviens pas combien de dizaines de milliers d’années ça fait.

DW: Ces changements les ont donc amenés à vouloir former une alliance. Maintenant, si les sphères apparaissent dans notre système solaire et qu’elles érigent une barrière extérieure pour que personne ne puisse sortir, vous êtes devenu la voix par laquelle ces Êtres des Sphères allaient parler au Programme spatial. Ils ne parlaient pas directement au Programme spatial, je suppose parce qu’il y avait une incongruité vibratoire ou quelque chose comme ça.

CG: Oui, oui, oui.

DW: Ils ne voulaient pas parler directement aux gens de Cabale.

CG: Ils ne veulent pas donner une conférence directement au groupe de la Super Fédération, au groupe Draco ou au groupe souterrain.

DW: Oh, donc le groupe souterrain faisait aussi partie de cette catégorie?

CG: D’accord. Et c’est pour ça qu’ils voulaient me parler.

DW: Donc, s’ils veulent avoir accès aux nouveaux enfants du quartier, ils vont devoir passer par vous.

CG: Ils parlaient d’abord à Gonzales.

DW: Et Gonzales. OK.

CG: Et c’est pour ça qu’ils voulaient me parler. Ils voulaient savoir pourquoi – ils appellent l’Alliance des Sphères , ils les appellent les Gardiens. Ils voulaient savoir pourquoi les gardiens n’interagissaient pas avec eux individuellement.

DW: Très bien, donc Gonzales commence à avoir des réunions avec eux, et tu n’es pas impliqué.

CG: Non.

DW: Alors, comment ça se passe maintenant? Quelle est la première chose qui arrive? Est-ce qu’on te dit deux jours à l’avance que tu vas partir en voyage? Combien de temps avez-vous été prévenu? Passons au crible.

CG: On vient de me dire que cela allait se produire. J’ai supposé que ce serait la sphère bleue qui viendrait me chercher comme d’habitude.

DW: OK.

CG: Je me suis levé, j’étais prêt.

DW: Et on vous a donné le temps de vous réveiller? Comme une fenêtre?

CG: Oui, il dit toujours la même heure, le même canal horaire. C’est généralement la même heure. J’avais l’habitude de voir arriver la petite sphère bleue. Et je me disais, OK, il y a eu des moments dans le passé où une réunion était censée avoir lieu, rien ne s’est passé. Et je suis resté debout. Je me suis levé tôt pour rien.

DW: Tu t’habilles quand tu sort du lit?

CG: Oui, et d’habitude je porte juste quelque chose de très simple. Je ne m’habille pas comme ça.

DW: Avez-vous un sac à dos ou quoi que ce soit avec vous?

CG: Je ne peux rien apporter avec moi.

DW: OK. Alors vous obtenez une robe simple, simple.

CG: Et d’habitude, je suis arrivé au LOC, et puis j’ai pris une combinaison ou autre chose à porter. Je m’attendais à la même chose. On ne m’ a donné aucune information.

DW: Donc maintenant tu tournes les pouces et tu siffles dixie, tu fais quoi?

CG: Je vais donc dans le salon, et je décide que je vais aller sur le canapé, me connecter à Internet, faire du tripot sur Internet et voir ce qui se passe. Et un éclair lumineux, juste un éclair lumineux, et je suis toujours–

DW: Genre, blanc aveuglant?

CG: C’est juste aveuglant. Oui, un éclair de lumière blanche.

DW: OK. Tu as ressenti une sensation électrique, des picotements ou des picotements?

CG: Oui, c’était statique. Et tout d’un coup, j’ai eu l’impression d’être dans un tout autre état, la pression a changé. L’environnement était totalement différent.

DW: Comme la pression d’air?

CG: Oui. Et tout l’environnement.

DW: Comment cela a-t-il changé? C’était plus ou moins de pression?

CG: Moins.

DW: OK.

CG: Et je sentais la pierre et le minéral.

DW: Et de l’eau.

CG: Et mes yeux étaient un peu flous, et je regardais. Et je voyais que j’étais dans une pièce géante, en dôme, immense, en dôme, faite de granit. Et le plafond, je veux dire, environ 100 pieds de haut. Et c’était énorme. Et il y avait quatre portes.

DW: Quelle était la largeur de la pièce?

CG: Probablement 100,150 pieds.

DW: OK. Et quand tu dis une chambre en granit, est-ce que c’est fait de blocs?

CG: Non, il a été poli, tout d’une seule pièce.

DW: Poli, comme un miroir brillant poli?

CG: Oui.

DW: Vraiment?

CG: Oui.

DW: C’est donc une technologie que nous n’aurions pas ici, évidemment.

CG: Non.

DW: Et quelle était la couleur du granit?

CG: Le granit était brun foncé, et il y avait quatre portes de chaque côté avec des gens debout de chaque côté de la porte. Et je me tenais là, sans savoir s’il fallait crier, parce qu’ils ne me regardaient pas ou ne reconnaissaient pas que je–

Et il y a des gardes à chaque porte?

CG: Oui.

DW: Combien de gardes?

CG: Deux, debout de chaque côté de la porte.

DW: A quoi ils ressemblent? Que portaient-ils?

CG: Ils portaient des robes blanches avec des pendentifs, différents pendentifs à chaque–

DW: Comme des amulettes sur un collier?

CG: Mm-hmm.

DW: OK.

CG: Et mes yeux s’ajustaient encore quand j’ai vu un groupe de personnes sortir d’une des portes. Et puis j’ai réalisé que Gonzales était là.

DW: Eh bien, quand nous reviendrons dans le prochain épisode, nous verrons ce qui vous arrivera une fois que vous serez dans cette zone, et toutes ces choses incroyables qui se produisent. C’est pour la prochaine fois, dans « Cosmic Disclosure ». Ne manquez pas ce prochain épisode. Ça va vraiment bouleverser votre monde. Et comme toujours, nous vous remercions de votre attention.

https://www.spherebeingalliance.com/blog/transcript-cosmic-disclosure-a-goode-trip-to-the-inner-earth.html

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email