Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Si vous connaissiez la Grandeur de votre Êtreté, comment pourriez-vous être contrariés?


Qu’est-ce qui pourrait vous déconcerter ? Pourriez-vous même être déconcertés de quelque façon ? Pour quelle raison ? Quel en est le gain ? Sachant tout ce que vous savez ou le peu que vous savez, pourquoi perdriez-vous une milliseconde de temps à vous contrarier ?

Oui, vous avez brisé un lacet de chaussure. Oui, vous avez trébuché sur le tapis. Oui, votre ordinateur est à plat. Dites-Moi, où est le désastre ?

Oui, l’amour de votre vie ne vous aime pas. Ou vous craigniez que ce soit le cas. Alors qu’importe qu’il ou qu’elle ne vous aime pas ? Qui a-t-il de si désastreux ?
Ah oui!, Je vois. Le ciel vous tombe sur la tête.

Êtes-vous affamés de calamités, bien-aimés ? Je me demande si vous cherchez le drame à tout prix. Peut-être aimeriez-vous qu’il se passe quelque chose, peu importe quoi, plutôt qu’il ne se passe rien du tout.

Allez, avancez. Faites une pause. Faites en sorte que rien arrive pour un bout de temps. Laissez le temps s’arrêter. Laissez aller l’urgence.

Même si vous vous fracturez une jambe, prenez-le de bon cœur. Prenez le lit pour quelque temps. Un plâtre pour quelque temps. Une paire de béquilles pour quelque temps.
Même si vous vous égarez, combien perdus êtes-vous vraiment ? Vous êtes quelque part. Vous allez bientôt retrouver votre chemin.


Même si votre corps meurt soudainement, vous allez vous en relever et poursuivre joyeusement votre route. Vous serez sauvés. Vous êtes sauvés. Vous n’êtes pas un otage. Votre tête n’est pas mise à prix. Vous avez déjà été capturés par le Ciel. Vous allez maintenant avoir votre pleine stature. Vous allez cerner de près ce que c’est que d’être avec Dieu ainsi que tous ces trésors qui en découlent. Vous allez commencer à connaître quel trésor vous êtes. Vous allez commencer à connaître tout ce qui est bon.

Il y a une raison fondamentale. Il y a un commencement absolu, bien-aimés. Vous commencez définitivement. Je veux dire par là que vous êtes en train de prendre votre essor. Vous vous élevez haut. Corps mort ou vivant, vous vous élevez haut. Ça a toujours été ainsi. La vie sur Terre et au Ciel vous fait une place. Que le corps soit mort ou vivant, où pensez-vous que vous êtes? Pensez-vous vraiment que vous êtes à la dérive sur un océan infini?


Vous êtes avec Moi, peu importe que votre corps vous accompagne ou pas. C’est la conclusion à laquelle vous arriverez vous-mêmes. Votre corps n’a même pas l’ombre d’une ressemblance avec vous. Qui ne sait pas que la beauté n’est qu’à fleur de peau à moins que, bien entendu, on parle de beauté plus profonde. Vous cueillez la beauté de votre Être. Progressivement, vous ajoutez à la réserve de votre beauté jusqu’à ce que vous découvriez même la beauté dont vous êtes faits. Votre Êtreté est magnifique. Votre Êtreté est beauté tout comme la Mienne.

Vous n’êtes pas un proscrit. Vous n’êtes pas un passager clandestin sur un navire. Vous n’êtes pas un passager clandestin sur Terre. Vous n’êtes pas un intrus. Vous n’êtes sûrement pas un intrus au Ciel. Entrez dans ce lieu qui est vôtre, ici même, avec Moi. Où est Ma demeure sinon avec vous? Et à qui puis-Je appartenir sinon au Ciel?

Bien-aimés, les cicatrices du monde ne peuvent être que les cicatrices du monde. La douleur du monde ne peut être que la douleur du monde. Cicatrices et douleurs sont les symptômes de l’illusion. Votre intellect a commis une erreur. Votre intellect a fait une montagne d’une erreur comme seul l’intellect peut en faire. Votre intellect a fouillé pour toutes sortes de raisons et il les a trouvées. Néanmoins, l’intellect n’en a pas fait un bon assemblage. Mauvais assemblage ou pas, l’intellect demeure convaincu qu’il est correct. Et le monde entier appuie sa justesse.

S’il y a souffrance, c’est que l’intellect a mal interprété. À moins de changer de façon de voir, l’intellect ne peut que mal interpréter.

Vous n’avez pas à être leurrés par l’intellect. Il y a une autre perspective en vue.

Traduit par Normand
Page originale: http://www.heavenletters.org/another-view-in-sight.html

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ELISHEAN Portes du Temps, et j'en suis très heureuse. Ce site a besoin de vous, pour perdurer et tenter de toujours mieux vous satisfaire.

Si vous pensez qu'un livre mérite d'être lu par le plus grand nombre, n'hésitez pas à me le faire savoir via le formulaire de contact.

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Miléna

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com



Copyright les Hathor © Elishean/2009-2020/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email
Annonces