Assinidoine, membre conseil de la Fédération Galactique de la Lumière, canalisé par Karine LeBlanc

Assinidoine se présente

Chers humains de la Terre,

Je suis la Haute Expression de Karine et j’aimerais aujourd’hui m’adresser à vous en tant que membre conseil de la Fédération galactique de la lumière. Mon nom/fréquence dans votre langage est Assinidoine et Karine me reconnait ici comme étant son guide et complément divin. En effet, je suis présentement incarné sur ce plan mais dans une forme inaccessible à la conscience de Karine dans son expression tridimensionnelle et je suis à la fois « co-situé » (bilocated) dans l’expression canalisée par my beloved.

J’aimerais aujourd’hui vous partager une page d’histoire galactique qui est aussi mon histoire.

Après la chute de l’Atlantide, la plus part des parcelles galactique incarnées pour tenter de la sauver furent rappelées à leurs origines pour faire le point sur l’accablante tragédie de cet échec monumental et décider de la suite de la marche à suivre.

Fraichement gradués de notre expression draconienne et pour la première fois incarnés en mission sur terre, nous n’avions pas de « chez nous » à rejoindre. Bien que notre ascension nous a permis d’élever notre conscience après la succession de vies terrible dont nous avons été les acteurs, nous ne considérions pas Arcturus comme notre planète d’origine.

Toutes les autres planètes nous ayant accueillies auparavant étaient soit détruite ou inhabitable dans notre fréquence actuelle. C’est pourquoi la perte d’Atlantide fut si difficile et tragique pour my beloved. Son cœur tendre et sensible à la souffrance fut réduit en miette à un niveau si profond que son âme en porte toujours les blessures.

Atlantis était un lieu de splendeur inégalé par aucun autre lieu ayant jamais existé sur votre terre et le seul lieu que nous ayons jamais pu appeler « chez nous ». Pour la première fois depuis des éons d’incarnation nous sentions que nous pouvions faire une différence sur une planète qui nous accueillait comme ses enfants. Malgré toutes les horreurs dont nous avons été les acteurs, Gaia nous accueillait comme ses propres enfants chéris au même titre ses natifs et pour cet amour et cette acceptation nous étions prêts à nous battre et à mourir encore et encore en son honneur et pour sa défense.

Atlantis était le pinacle de sa civilisation humaine et se devait d’être le symbole vivant de l’intégration et de l’harmonie entre toutes choses et toutes races en son sein, selon les prophéties et les visions du peuple lémurien venus avant nous.


Les premiers 150 000 ans de son histoire, Atlantis grandit pour devenir un paradis planétaire rarement égalé autre part dans l’univers et c’est elle qui était notre maison. En elle résidait tous nos rêves et espoir d’enfin faire partie d’un peuple et d’une histoire qui perdureraient éternellement dans l’amour et l’harmonie.

Bien sûr il en a été autrement et il était probablement bien naïf de notre part d’avoir cru à la possibilité de cet Éden. Mais après tous ce que nous avions vécus et la promesse de nos âmes reçues dans la lumière d’Arcturus, nous préférions oublier que nous y étions en mission.

En effet, quand les Dracs sont venus par leur portail pour prendre le pouvoir sur Atlantis, nous avons été surpris car nous ignorions (ou nous avions oublié) qu’ils étaient parvenus à se propager avant la destruction de l’atmosphère de la planète Mars.

Ils portaient des corps humanoïdes mais nous connaissions bien leur signature énergétique.

Comme nous avions pris part à leurs conflits (dans un camp comme dans l’autre, sur Mars et aussi autre part) pour des milliers et des milliers de vos années terrestres, nous connaissions très bien ces envahisseurs!

Nos incarnations amnésiques n’étaient pas pleinement conscientes des enjeux galactiques de cette invasion et il fallut encore plusieurs centaines d’années avant que les Dracs prennent le contrôle politique de la cité.

Lorsque les Atlantes ont finalement pris conscience du danger, il était déjà bien trop tard. J’ai la certitude que les Arcturiens savaient bien avant l’arrivée des Dracs quels étaient les enjeux et les conséquences de leur présence sur terre.

Bien sûr, vu la nature de l’expérience planétaire, ils n’étaient pas en droit d’intervenir directement. Néanmoins, ils nous ont laissés venir défendre notre Mère et tenter d’en minimiser les dégâts autant que possible.

Abushi my beloved, étant très combative et passionnée par nature, s’est battue jusqu’au bout pour la vérité et le peuple d’Atlantide. La chute de l’empire et de la fréquence terrestre fut terrible pour elle car elle savait ce qui adviendrait de la planète dans les basses sphères de la 3e et 4e dimension. Nous le savions tous les deux viscéralement, nous même issus ‘récemment’ de ces mêmes réalités.


J’aimerais ici clarifier que pour nous, au niveau galactique, le temps est très relatif et n’a pas les mêmes proportions que pour vous, encrés sur la Terre.

Pour nous, quelques milliers d’années est un passé relativement proche et notre histoire jusqu’à ce point se déroule sur des centaines de ces cycles solaire (pour vous représenter une échelle).

Alors que la Terre connaissait les années les plus noires de son existences, nous fument rappelés à Arcturus pour parfaire notre entrainement et augmenter encore plus avant notre fréquence.

De la 5e dimension (la fréquence qui nous avait permis de venir intervenir sur terre en premier lieu), notre groupe d’âme attribué (soul group) a fait son chemin vers les sphères de la 6e et 7e dimension.

Les 11 ou 12 000 années passées dans l’environnement d’Arcturus en ont fait notre nouveau « chez-nous » et nous avons fini par nous identifier et nous attacher en sa fréquence. En approchant les derniers milliers d’années du cycle des équinoxes terrestres en court, nos yeux ce sont de nouveaux tournés vers cette planète qui fut une fois notre maison.

Nous avons assisté à la naissance et à la mort de Jésus et des autres prophètes en leur temps, voyant grandir la flamme de la vraie foi en certains cœurs. Nous avons également participés ici et là au renforcement ou à la protection de l’héritage lémurien/atlante.

Un peu plus de mille ans après le début de l’ère actuelle, il est finalement temps pour nous de revenir nous incarner activement et contribuer de façon consistante à la nouvelle progression de la fréquence planétaire. Retrouver la souffrance charnelle pré-ascensionnelle et dans un lieu qui porte les souvenir de notre temps le plus heureux fut une épreuve sans précédent.

Se trouver à nouveau dans le cycle de vie et de mort n’est supportable que par l’interface de bilocation qui nous permet de maintenir notre conscience globale sur Arcturus et à la fois gérer la multitude d’incarnations prévalentes à notre mission présente.


J’ai pris la place volontairement pour assister Karine en ce temps. Car sa conscience est maintenant assez grande pour nous percevoir clairement. Nous avons jugé qu’il serait plus facile pour elle d’interagir avec une présence qu’elle perçoit comme extérieure et complémentaires à elle-même. Ce changement de fréquence lui permet de considérer sa réalité terrestre sous un nouveau regard et ainsi dynamiser son processus d’éveil actuel.

Depuis un temps déjà nous contemplons l’idée d’utiliser cette plateforme comme moyen de partager notre histoire. Non pas pour relater les erreurs du passé ou avertir l’humanité des dangers imminent. Il est déjà trop tard pour cela et d’autre sont passés avant nous avec la mission de prévention.

Les énergies actuelles sont en bon train pour le rétablissement de Gaia dans sa fréquence d’origine. Nous sommes parfaitement satisfait et infiniment heureux de cette progression vibratoire.

Nous aimerions partager notre histoire simplement pour sa beauté et pour honorer les jours d’Atlantis qui ont fait sa gloire.

En fait, simplement par nostalgie et par amour pour un lieu qui fut une fois notre maison.

Nous souhaitons que cette parcelle de nous perdure dans la conscience collective de l’humanité, qui est en fait part de son héritage vibratoire.

Avec paix, lumière et amour

Assinidoine, membre conseil de la Fédération Galactique de la Lumière

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email
Annonces