Par Charles Coutarel

Parler de la réalisation de soi, de l’éveil, revient à évoquer l’Absolu… Et si c’est absolu…

Les mots ne peuvent que pointer, qu’inviter vers cela en nous, notre nature profonde. Notre nature réelle. Ce serait comme vouloir parler du silence… de l’immensité… du cosmos… Notre nature est comme un ciel étoilé, on se contente de l’admirer… et d’en ressentir l’amour, la paix, et la beauté…

Nous sommes à ce moment de simples témoins émerveillés et « éveillés »… Il n’y a rien à en dire, seulement être, ressentir… Seulement être là, dans la jouissance, dans la dégustation de cet ici et maintenant de l’être ; naturellement en accord avec ce qui est, sans effort, sans limite, sans temps…

Ici tout s’efface, tout prend place dans cette simple présence. Conscience… Conscience consciente d’elle-même conscience, conscience que tout est « Cela »… Le même… Elle-même…

Ni séparation, ni question, aucun conflit ni jugement, une adhésion naturelle. C’est le grand repos, la toute absolution, l’abandon sans effort de toute prétention personnelle…

La Paix… L’Amour… C’est ça la réalisation de soi, un retour à la source, une conscience simple. Le retour au vrai de soi. C’est si simple, si évident, que nous le manquons à chaque instant…

Un simple laisser être, rien de spécial ni de remarquable. Simple Présence… C’est la toute validation et valeur de l’être ; tel qu’en soi il est, tels que nous sommes en vérité.

Ni « ego » ni image de soi à défendre, absolument rien à défendre ni à craindre… Rien à craindre ! C’est ça la vraie merveille ! C’est un amour simple, un « amour propre »… et ça, ça n’a pas de prix ! Et en plus c’est contagieux !…

La réalisation de soi c’est ça ; la contagion de l’amour, de la paix… son sourire, sa tendresse, son rire, et… son silence !… Un silence éloquent au-delà de toute éloquence !…

C’est ce paradis perdu qui est finalement retrouvé en soi. Le cœur de notre cœur, l’âme de notre âme…. La soie du Soi. C’est Tout.

La Vie dans son ensemble est une Danse… Danse de Conscience et d’Amour… La Danse de l’Instant…

L’éveil est une sorte de rencontre improbable avec le vrai de soi, au-delà des images, représentations ou projection de soi-même…

Ce n’est pas un accomplissement ni une fin en soi. C’est simplement une réalisation, la réalisation de notre nature fondamentale.

Comment cet éveil, cette réalisation va s’incarner dans cet improbable témoin est et demeure un mystère… Il n’y a pas de référence.

© Extrait publié avec l’aimable accord des Éditions Aluna

Voir le site de Charles Coutarel : Satsang Europe

SOURCE : http://eveilimpersonnel.blogspot.co.il/

1ère de couv Charles Coutarel
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email