BULLETIN ÉNERGÉTIQUE & SOLAIRE JANVIER 2019

Bonjour @Toutes(s)

Avant de quitter FB définitivement, voici le dernier bulletin solaire que je n’ai pu m’empêcher de vous partager tellement les ressentis ont été forts jusqu’à aujourd’hui mais aussi, parce que j’avais quelques informations complémentaires utiles que je n’aie pu approfondir lors de mon dernier live.

Aussi et comme vous avez été nombreux à me le demander, je laisse ma page ouverte jusqu’à lundi 7 janvier afin de permettre à chacun de continuer la sauvegarde d’articles qui vous intéressent de conserver.

La Terre est en train de pénétrer dans un flux de vent solaire sortant d’un grand trou dans l’atmosphère du soleil, le bouclier magnétique terrestre s’étant déclenché il y a environ 11 heures.

Des orages géomagnétiques de classe G1 sont en cours alors que la Terre s’enfonce dans un courant de vent solaire soufflant à plus de 550 Km/Sec depuis très tôt cette ce matin du 5 janvier.

Ce courant de vent solaire est large et devrait influencer notre planète pour les prochaines 48 heures.

Il est possible que les matières gazeuses chargées d’électrons et de protons continuent de souffler jusqu’à 600 Km/Sec et plus.

Le premier contact a eu lieu hier et a provoqué de grandes aurores autour du cercle polaire arctique.

“Les aurores sont vraiment folles, les couleurs tourbillonnent tout autour du ciel au-dessus de moi”, a déclaré Kuznetsov, le photographe qui a pris les photos jointes en provenance de Rovaniemi en Finlande.

” Le spectacle a duré bien plus de 30 minutes avec des arches très puissantes qui brillent dans les cieux. Ce sont les meilleures aurores que j’ai vues depuis des mois!”.

Les observateurs du ciel arctique devraient rester attentifs aux aurores pendant le reste de la fin de semaine.

Mercià spaceweather.com pour son suivi solaire et ses mises à jour.

Comme on peut le constater malgré l’absence d’éruption solaire, le soleil n’est pas calme, c’est tout le contraire.

Les trous coronaux sont de plus en plus grands, de plus en plus fréquents, et à l’inverse, il y a de moins en moins de spots d’éruptions, ce qui est logique, c’est le fait même du cycle du Minimum Solaire.

Il ne s’agit donc pas d’accalmie ici, mais de grande instabilité, car le champs magnétique du soleil risque à tout moment de rompre et les pôles s’inverser, favorisant de grandes zones de dépressions où se formes les trous coronaux.

Ces trous coronaux sont les zones de la couronne solaire où les lignes du champ magnétique sont ouverts et le vent solaire peut s’échapper dans l’espace interplanétaire et créer ainsi un courant de vent solaire à grande vitesse vers la Terre.

Selon Patrick Geryl, chercheur en astrophysique, le cycle du Minimum Solaire n’interviendra pas en 2020 comme annoncé par nombre de météorologistes de l’espace.

Il a constaté que celui-ci a commencé depuis novembre 2018, plus de détail : https://www.spaceweatherlive.com/en/news/view/367/20190102-solar-cycle-25-and-the-107-cm-radio-solar-flux

Donc c’est loin d’être calme.

Il suffit de regarder ce qu’il se passe sur terre depuis déjà deux ans. Nous avons des aurores boréales toute l’année, il y a des couleurs dans le ciel qu’on n’observait pas avant (ce qu’ils appellent “Air Glow”).

Des nuages irisés un peu partout sur terre, de plus en plus de tempêtes solaires qui touchent la terre, de plus en plus de nuages noctulescents, jusqu’à des latitudes proches de l’équateur, tout ces évènements sont des signes d’accroissement de l’intensité et de la fréquence des vents solaires qui s’échappent du soleil pour toucher notre atmosphère.

Daniel Clermont nous disait dans un de ses bulletins que :

” … cette fin de cycle est doublement intense parce qu’elle correspond aussi à de profonds (et mystérieux) nettoyages de mémoires inconscientes qui vont bien au-delà de celles des neuf dernières années. Sur les plans où le temps n’existe pas, les mémoires s’amalgament “par thèmes”.

Ainsi, en même temps que nous laissons partir les encombrements des neuf dernières années, nous nettoyons aussi ceux dits “des vies antérieures” ; le tout pouvant provoquer des charges émotionnelles inhabituelles, parfois dans les situations les plus banales de notre quotidien, ainsi que toute une gamme se symptômes.” http://www.danielleclermont.com/

Donc une invitation à saisir les occasions de délestage, d’allègement, de changement et d’avancement afin de transcender les pensées négatives et pessimistes pour se tourner vers le positif, l’optimisme, l’amour et la lumière.

La nouvelle clarté du solstice d’hiver étant désormais en train de s’amorcer, l’année commence avec une première tempête géomagnétique.

Couplé avec la nouvelle lune en capricorne, l’influence de cette lune doublée d’une éclipse solaire agit comme un puissant catalyseur générant un réajustement énergétique. C’est pourquoi nous pourrions avoir l’impression d’être un peu “plombés” ou au contraire “électrisés”.

Les vents solaires ont un impact majeur au niveau tellurique ainsi que tout ce qui est composé de fluides, donc le système sanguin de la terre et de notre corps, impactant sur nos humeurs et nos émotions.

Ce que ces manifestations nous enseignent est d’adopter un certain détachement pour entrer en introspection et ce n’est pas nouveau : mettre en lumière nos croyances limitantes et nos émotions bloquantes pour ainsi libérer la formidable énergies qu’elles sous-tendent.

Ce que nous avons du mal à entreprendre au niveau individuel et collectif, les évènements naturels nous y poussent et je le rappelle, nous ne sommes pas séparés des évènements qui surviennent.

Ils ne sont rien d’autre qu’une invitation par effet miroir, à entrer en relation avec soi.

Et lorsque la terre, le soleil et la lune se mettent de la partie, ce n’est pas un simple avertissement.

La terre a aussi besoin de se régénérer de ces énergies du passé. Elle s’ébroue afin que nous prenions conscience d’en faire de même, notre monde nous y accompagne.

Et mieux vaut que cela se fasse librement que contraints et forcés.

S’alarmer des désastres ou des dérives d’un système à l’agonie, c’est peut-être bien qu’en premier lieu nous ayons à prendre à bras le corps et avec un total engagement, ce qui cloche en nous afin de rétablir l’équilibre dans notre entière responsabilité de ce qui arrive et que nous avons négligé.

” Le changement n’est rien de plus qu’une révolution personnelle totale, et signale la réorganisation de l’esprit et de la psyché au profit de l’individu et du collectif.”
– Terrence Mc Kenna –

Bien que ces évènements météorologiques peuvent bousculer notre biologie et nos états émotionnels, ils favorisent (parfois bien malgré nous) le réajustement de ce qui demande à l’être en nous par une réalignement approprié.

Il n’en demeure pas moins qu’il nous faille garder une attitude d’accueil et d’écoute de ce qui se présente en nous, tant au niveau émotionnel que physique ainsi que dans nos relation avec les autres.

Les particules lumineuses des vents solaires nous offrent de magnifiques aurores boréales ce qui permet aux particules photoniques et informationnelles de notre étoile de nous parvenir.

La lumière est porteuse d’informations et agit en faisant pression sur la matière.

Le meilleur baromètre physique et psychique à observer est notre ressenti personnel car les instruments de mesures météorologiques ne sont que plusieurs instants mis bout à bout. Ils ne peuvent remplacer l’introspection, ni la compréhension des mécanismes que cette inter-relation Soleil/Terre/Humains opèrent.

C’est aussi l’absence de référence qui nous fait craindre l’inconnu dans lequel nous sommes plongés dont les forces sous-jacentes sont portées, et on le sent bien, par de puissantes énergies.

Mais évidemment pour notre mental, ce qui opère est impossible à modéliser.

Ce serait plutôt de l’ordre du ressenti qui sont trop nombreux à énumérer car ceux-ci sont propres à chacun.

Cependant, je vais reprendre ce que j’ai déjà mentionné lors de mes dernières publications et lors de mon dernier live à savoir :

En tant qu’âme et parce que nous sommes appelés à vivre notre incarnation en pleine conscience, la mission qui nous est commune à tous pour libérer l’humanité est de conscientiser la matière, à commencer par celle que nous habitons, notre enveloppe corporelle.

Nous ne sommes pas seulement un circuit biologique doté d’un cerveau, nous sommes beaucoup plus que cela. Le corps est un organisme électromagnétique relié à tous ce qui existe dans l’Univers.

Le cerveau de notre cœur électromagnétique est directement relié au cœur de la Terre qui est directement relié à celui du Soleil puis à celui du cœur de notre Galaxie. Et c’est la raison pour laquelle nous sommes tous unis parce que nous respirons dans cet ensemble qui est le Tout.

L’énergie photonique et électromagnétique des radiations solaires possède une fréquence beaucoup plus élevée qui permet de relever la fréquence vibratoire de nos cellules.

Ainsi, nous nous libérons de ces mémoires et nous sommes amenés à apporter des changements dans notre vie sans trop comprendre pourquoi, mais principalement pour conscientiser la matière.

Pour faire évoluer notre perception quant aux manifestations du Soleil et de Gaïa, nous devons penser en terme d’énergie interactive avec notre système solaire au sein de l’Univers car tout est vibration.

Ces fréquences énergiques modifient la structure de notre réalité physique en permettant à nos mémoires cellulaires et celles de notre ADN de se réveiller.

Les choses ne se font pas indépendamment de nous si nous ne nous engageons pas dans une mise en réveil corporel car tout passe par le corps.

Notre corps est encodé pour fonctionner en pilotage automatique, il a été codé pour vivre dans des conditions d’inconscience. C’est le principe fondateur de respect du libre arbitre afin que l’âme que nous sommes puisse s’incarner dans un corps physique.

Il est donc essentiel d’accompagner et d’amener de la conscience au sein même de nos cellules à partir du centre cœur. La respiration est une des voie royale.

Il ne s’agit pas ici d’une respiration consciente “contrôlée” mais bien de respirer en conscience dans le sens d’observer la manière dont notre corps respire en mode automatique. C’est cette observation neutre, en laissant les mouvement naturels d’inspires et d’expires qui permet de libérer de l’information.

Ainsi, en posant de la conscience sur nos fonctions physiologiques inconscientes et automatiques, on déjoue en les déliant les codes de simple survie pour les ré-encoder en conscience, par un programme évolutionnaire.

Cette courte vidéo animée par Reine-Claire pourrait nous ouvrir vers cette piste pour explorer notre véhicule d’incarnation : https://www.youtube.com/watch?v=stujEGPlw0c

C’est dans cet état intérieur particulier que nous pouvons nous relier à notre soi et où il est plus facile d’explorer en tant qu’observateur neutre nos fonctionnements habituels, et de détecter les mécanismes qui ne nous sont plus utiles dans la poursuite de notre évolution.

Ainsi, cela pourrait nous permettre de réactualiser nos schémas mentaux et nos croyances limitantes mais surtout de dépasser les programmes automatiques pour en encoder de nouveaux.

Bien sûr, l’ego sera toujours là veillant à ce que cela n’aille pas trop loin tout en s’octroyant le bénéfice du nettoyage, et le mental aura tôt fait d’en tirer profit aussi.

Qu’importe, l’essentiel est de lâcher les résistances pour que la lumière pénétrante nous allège et cela passe aussi par le corps.

L’espèce humaine est génétiquement programmée pour que chaque individu ait la capacité à s’auto-guérir. Sans cette capacité, notre espèce se serait éteinte peu après son apparition.

C’est pourquoi les thérapies psycho-corporelles ou exercices corporelles sont aussi efficace car elles participent à guérir de nos dysfonctionnements en libérant nos cellules de mémoires traumatiques.

Je pense notamment à la kinésiologie, la micro-kinésie mais aussi à la méthode T.R.E dont voici un lien explicatif : http://trefrance.fr/.

Il est question du système nerveux central autonome qui gère notamment les émotions liés aux traumas ainsi que la méthode pour les libérer, car ces mémoires sont engrammées dans notre corps via les muscles du psoas iliaque, d’où l’importance de bien connaitre ces mécanismes de protection, de survie car c’est bien de cela dont il s’agit.

Une autre chose à surveiller sont nos pensées, surtout nos ruminations mentales :

“Les mauvaises pensées ont un seul effet positif elles détruisent son émetteur”.

Et aussi lorsque nous appelons de nos vœux parfois, les pires choses sur autrui.

“Nous ne pouvons pas faire injustice à autrui ou susciter des pensées de vengeance sans nous construire le noyau de la condition même dans laquelle nous pensons.

Le complot, le vœu même que des blessures puissent arriver à quelqu’un, construit en nous des cellules d’une qualité similaire qui, en raison de leur composition discordante, parce que, étant donné un sentiment de malice, ne travaille pas seulement dans le plan quadridimensionnel pour provoquer la blessure envisagée, mais, en raison de sa nature vicieuse essentielle, travaille également à attirer le malheur pour nous-mêmes.”
– Manly P. Hall –

Jésus nous invitait à ne pas faire à autrui ce que l’on ne souhaiterait qu’il nous fasse mais il pourrait dire aujourd’hui : ne PENSE pas faire à autrui ou médire de lui ce que tu ne voudrais pas que l’on pense de toi ou médise à ton encontre.

Quant à l’âme, elle est comme une petite lanterne dont il nous faut prendre soin et d’en nettoyer les parois afin que l’Être que nous sommes brille au travers.

La période s’annonce porteuse de tous les possibles et comme d’habitude, la méditation et le contact avec la nature est un soutien vers plus de conscience.

Je vous invite à nous retrouver sur Epanews où j’ai désormais migré.

Je ne sais pas quelle forme prendront mes interventions sur la toile ni sur quels thèmes, sans doute toujours autour de l’écriture car j’aime beaucoup ce mode d’expression.

Joyeuse et paisible exploration dans vos découvertes dans ce que nous sommes venus incarner sur cette merveilleuse planète et n’oublions pas : que celui qui regarde l’extérieur comme étant ce qui se passe en son intérieur se réveille enfin.

Je vous transmets toute mon affection et ma reconnaissance et vous dis à bientôt pour nous retrouver je l’espère, dans un autre espace plus réel que virtuel.

Bien et bon toujours @Toutes(s)
Sam’s

PS. : Il est approprié de s’accorder des moments d’intimité avec soi dans le silence et le calme comme par exemple, un contact direct avec la nature, une petite promenade en forêt pour apaiser le mental ou tout autre activité favorisant l’enracinement et l’introspection comme les arts plastiques, le chant, la danse etc…

Pensons aussi à boire beaucoup car l’eau nettoie, élimine mais surtout, c’est elle qui véhicule et transmet l’information inter et intracellulaire.

Idem lorsque nous prenons une douche : faisons-le en conscience, remercions l’eau de purifier toutes les charges qui nous encombrent avec la gratitude que l’eau transformera la structure de nos différents corps pour notre plus grand bien.

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l’auteur, la source et le site

http://samstory.free.fr

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email