Session nr 14 du 13 Novembre 2018

– traduction Française – original Néerlandais.
Lieu : Mezzaverde en Belgique.
Visiteur : Monssoen Melchizédek
Reçu par Wivine

Monssoen :

Ma fille, je sais que tu retournes au Belize et que tu veux terminer ce chapitre avant ton départ. Donc, me voilà.

(Wivine: J’attendais depuis 4 jours et ils ne venaient pas. Mais bon, parfois, ils doivent aussi m’attendre.)

Nous allons commencer avec l’enfant et comment cet enfant apprend à distinguer le bien du mal. Qu’est-ce que cela signifie pour un enfant de 2 à 5 ans de prendre une décision morale lui permettant de recevoir son Fragment Divin?

Un enfant est sous l’influence de deux sentiments fondamentaux. Son ego et sa tendance altruiste. Le besoin d’obtenir ce qu’il pense avoir besoin ou qu’il veut garder pour lui. Ce n’est pas nécessairement quelque chose de matériel, comme des jouets ou de la nourriture. Cela peut aussi être de l’attention, de l’amour et de l’appréciation. En accordant trop d’attention à quelqu’un d’autre en tant que parent, cela peut déclencher une colère émotionnelle, un sentiment de manque chez un enfant en bas âge et même plus âgé. Ce sont des sentiments humains basics de conservation de soi, la peur de perdre et des besoins émotionnels.

D’autre part, l’enfant subit l’influence spirituelle du Père du Paradis à travers la « personnalité » que l’enfant a reçue de lui. Le jeune enfant est également aidé par les « Anges des enfants ». Oui, je dis bien les « Anges des enfants ». Ce n’est pas un ordre séraphique spécific. Ces séraphins se sont spécialisés dans la protection et assistance de tous les enfants, sans exceptions, dès leur naissance. Que ce soit après une naissance prématurée ou après la période actuelle de 9 mois.

Dès sa naissance, l’enfant est progressivement soumis aux sept influences des assistants mentaux de l’Esprit Mère de Nébadon. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, ces influences mentales se connecteront l’une après l’autre avec le cœur-cerveau des enfants et influenceront leurs comportement. Un enfant n’ a pas besoin d’être sous l’influence des assistants mentaux les plus élevés de l’Esprit Mère pour prendre une décision morale. L’enfant les atteindra plus tard, soit à l’adolescence, soit en tant qu’adulte, après avoir reçu son Fragment de Dieu ; cet Ajusteur de pensée qui agit de concert avec l’Esprit de vérité de Jésus et le Saint-Esprit de l’Esprit Mère pour faire évoluer l’âme de l’enfant.

En plus il y a le suivi des parents, la façon dont ils sont disposés envers leurs enfants. Est-ce que leurs enfants recoivent de l’amour, de la sécurité et de petites règles sur ce qui est permis ou interdit, sur ce qui est juste ou non? Est-ce que les parents croient en Dieu ou sont ils athés. Des parents croyants sont plus portés à donner à leurs enfants des idéaux moreaux plus élevés, une éducation qui prêtera également attention aux autres et leurs feront connaître Dieu.

Le nouveau-né doit bien sur beaucoup grandir. Pourtant, il reçoit déjà des impulsions spirituelles. En grandissant dans un environnement affectueux, il sera plus ouvert aux autres. Dès qu’il pourra parler, il s’exprimera mieux pour clarifier ses points de vue. Au début, il ne peut que rire et pleurer pour montrer ses émotions d’approbation ou de désaccord ; pour recevoir de la nouriture quand il a faim ou qu’il a mal. Cela ne veut pas dire que le bébé ou l’enfant en bas âge n’a pas de vie intérieure de réflection, même si elle est très simple.

Les premières motivations spirituelles et morales de l’enfant concernent surtout:

– l’équité: c’est faux, c’est injuste. Je n’ai rien fait de mal. L’autre n’a rien fait de mal. Mais bien celui-là! Je ne mérite pas cette punition, c’est injuste.

-l’honnêteté: un enfant n’aime pas les mensonges. Un enfant est spontanément honnête, mais apprend à mentir lorsqu’il doit choisir entre se protéger, son auto-préservation (ego) ou la droiture, l’honnêteté envers l’autre (altruisme).

– la gentillesse: un enfant peut être spontanément amical et avoir tendance à donner, à partager avec quelqu’un d’autre. Cela peut être des jouets, un sourire, un biscuit pour une soeur ou un frère qui pleure. Même réconforter celui ou celle qui est triste.

– aider les autres: un enfant aime aider. Peut soudainement, spontanément montrer une tendance à aider l’autre selon ses conceptions.

Si les parents remarquent les premiers pas de leurs jeunes enfants vers l’équité, l’honnêteté, la gentillesse, l’aide aux autres et les y encouragent de manière équilibrée, leur enfant pourrait déjà recevoir son Fragment Divin très tôt.

Une personne ne peut détecter la présence d’un Fragment de Dieu à moins que le Fragment divin d’un enfant, d’un adolescent ou d’un adulte veut bien vous montrer Sa Présence. Ce qu’Il peut certainement faire s’Il décide que c’est opportun.

Je voudrais dire quelque chose aux jeunes parents: des que votre tout-petit, reçoit son Fragment de Dieu ,et maintenant cela peut être très jeune, vous constaterez qu’il devient plus doux, plus raisonnable, plus gentil, émotionnellement plus stable et moins égocentrique.

Pourquoi? Parce que l’Ajusteur de Pensée a toujours tendance à donner une impulsion aux inclinations spirituelles, altruistes et aimantes de l’enfant. Oh, juste un petit coup de pouce! Parce qu’Il n’est pas censé exercer une forte pression afin que l’enfant ne perde pas son droit au « libre choix ». Il est assisté dans cette tâche par les « Anges des enfants » et, dans de nombreux cas, par vous, les parents.

Des parents aimants, attentifs qui communiquent avec Dieu seront aidés à remarquer et réagir à tous les changements de comportement de leurs tout-petits. Ils deviendront ainsi des coéducateurs avec le monde spirituel. Ils prendront en charge la tâche éducatieve de Christ Micaël et de l’Esprit Mère de Nébadon dans le développement de ces âmes embryonaires .

Maintenant, je voudrais rectifier un malentendu et c’est celui-ci.

Votre planète bénéficie de privilèges spéciaux en raison de la rébellion de Lucifer, de l’échec de la mission d’Adam et Eve et du fait que le Fils du Paradis, Christ Micaël – Maître Souverain de votre univers local, Nébadon – est né, décédé et réscusité ici en tant que Joshua Ben Joseph il y a environ 2.000 ans. Mieux connu dans le monde chrétien comme Jésus de Nazareth. L’homme est le dernier Ordre de personalités dotés d’un “libre arbitre” qu’il a créé dans son univers local. En naissant et en vivant ici comme un être humain, il a expérimenté et vécu toutes vos difficultés. Sa vie humaine est devenue un exemple pour toutes les espèces humaines vivant sur les planètes habitables de Nébadon. Et il y en a beaucoup, vraiment beaucoup.

Vous vivez sur une planète décimale, donc expérimentale. Une planète où de nouvelles expériences de vie ont été faites pour apporter des améliorations. Vous faites partie de l’espèce humaine qui a la possibilité de fusionner avec un Fragment de Dieu pour pouvoir atteindre le Paradis. Ce qui signifie que vous quitterez un jour Nébadon. Ce qui n’est pas le cas pour tous les humains des planètes habitables. De nombreuses planètes ont des espèces humaines qui reçoivent un Fragment de Dieu avec lequel elles ne fusionneront pas. Ces âmes humaines recevront alors un Fragment de l’Esprit Mère sur les Mondes des maisons (morontiel) avec lequel elles fusionneront pour continuer leur vie éternelle à l’intérieur de Nébadon. Pour quitter Nébadon et ascensionner vers le Paradis, l’âme doit fusionner avec un Fragment de Dieu, appelé aussi Ajusteur de pensée.

Tous les enfants nés sur votre planète de parents appartenant à Sa Création, bénéficient d’une protection spéciale. Cela n’a pas d’importance qu’ils aient eu un handicap physique ou mental, qu’ils aient vécu qu’un bref instant ou plus. Ils recevront en cas de décès prématuré la possibilité d’évoluer en tant qu’âme embryonnaire ou âme de bébé ou âme enfantine sur le Premier Monde des Maisons morontiel.

Les enfants en croissance qui ont un handicap mental ou physique sont soumis aux mêmes influences spirituelles que les autres enfants. Ils reçoivent également un Fragment de Dieu quand ils ont donné des signes d’altruisme dans leur vie émotionnelle et mentale intérieure. Même si les parents ne peuvent pas le remarquer parce que l’enfant ne sait pas s’exprimer comme un enfant ordinaire, le monde de l’Esprit le sait.

C’est surtout ce qui se passe dans le cœur et le mental d’un enfant qui est le « déclencheur » pour recevoir toutes les influences spirituelles de l’Esprit Mère et le Fragment Divin. Pas uniquement les c apacités physiques.

Bien que l’enfant mentalement handicapé débute souvent avec un Fragment de Dieu peu expérimenté avec lequel il ne fusionnera pas, il lui est possible selon son dévellopement d’âme de recevoir sur terre ou les Mondes des Maisons un autre Fragment de Dieu bien plus expérimenté avec lequel il fusionnera pour quitter Nébadon et atteindre le Paradis. Dans le cas contraire son âme fusionnera avec un Fragment de l’Esprit Mère de Nébadon et deviendra citoyen permanent de Nébadon.

Il est clair que si de tels enfants handicapés peuvent grandir dans un environnement paisible, avec des parents aimants qui connaissent Dieu, leur âme en bénéficiera.

Les parents sont co-responsables du développement d’âme de leur enfant, et pas seulement de leur bien-être matériel. On attend d’eux de le faire en collaboration avec Dieu, Jésus et l’Esprit Mère ; comme une coparentalité entre les parents humains et les parents et aides Spirituels.

Un changement de Fragment de Dieu peut également se produire chez les adultes dont les âmes montrent soudainement un potentiel de développement spirituel plus grand grâce à leurs choix et actions altruistes. Ils pouraient alors recevoir un autre Fragment de Dieu qui a acquis beaucoup plus d’expériences que le premier, avec de nombreuses connaissances spirituelles accumulées par les âmes humaines qu’il a jadis habitées mais avec lesquelles il n’a pas fusionné.

De telles choses ne se produisent pas souvent dans votre monde, mais cela pourrait bien changer dans un proche avenir. Et si cela se produit, un changement se produira chez cette personne qui sera remarqué par son environnement immédiat.

L’inverse est également possible. Il y a des enfants qui, en raison de leurs possibilités innées, reçoivent depuis le début un Fragment de Dieu suprêmement expérimenté. Des enfants dont on prévoit qu’ils pourraient jouer un rôle important dans le développement spirituel de votre planète. Mais cela peut tout aussi bien mal tourner au cours de leur vie suite à de mauvais choix, d’actes criminels contre son prochain, le rejet systématique de Dieu ou se proclamer comme gourou pour induire les gens en erreur et vers une fin tragique.

Une telle personne peut ainsi perdre son Fragment de dieu hautement expérimenté, qui est ensuite remplacé par un Ajusteur de pensée inexpérimenté. Ce Fragment de Dieu inexpérimenté fera de son mieux pour amener cette personne à d’autres pensées. Cela peut réussir ou ne pas réussir. Jésus estime que cela vaut toujours la peine d’essayer. Il n’aime pas perdre un enfant et fera tout ce qui est en son pouvoir pour reconquérir un agneau perdu. Mais alors vraiment tout!

Tous les habitants de votre planète, nouveaux-nés, petits et grands, intelligents ou pas, handicapés ou non, ont un statut de survie privilégié au niveau de l’âme.

Chaque enfant décédé prématurément recevra la possibilité de décider pour lui-même s’il choisit Dieu ou non. Même s’il n’a respiré que 30 secondes sur votre planète.

Si un enfant décède prématurément ou s’il n’a pas la possibilité de mener une vie normale, il l’obtiendra dans les Cieux.

Dans un avenir lointain, les enfants naîtront de plus en plus tôt. Ils seront nourris et traités différemment que maintenant lorsqu’ils auront fait leur premier souffle.

Déjà maintenant il y a des cas d’enfants prématurés de 4 mois et demi qui sont maintenus en vie par votre monde médical.

Les naissances prématurées deviendront une tendance lorsque le nombre de personnes profondément conscientes de Dieu, les Hommes-Dieu transformés, augmenteront en nombre.

Mes chers enfants, vos tout-petits sont en sécurité entre nos mains une fois qu’ils ont quitté votre monde. Que signifierait la miséricorde de vos Ancêtres Spirituels s’ils ne donneraient pas à chaque embryon d’âme – à chaque bébé-âme – à chaque enfant-âme, l’occasion dans les Cieux de pouvoir choisir la voie qu’il veut suivre. Un choix qu’il fera alors en connaissance de cause!

Et oui, également sur les mondes morontiels, ils auront la possibilité de recevoir un Fragment Divin avec lequel ils pourraient fusionner pour quitter Nébadon en tant qu’Etre spirituel débutant et ascensionner vers le Paradis.

Chers amis, nous sommes proches de vous, le monde spirituel est proche de vous et vous soutient. Vous ne pouvez pas encore nous rendre visite dans nos Cieux Spirituels supérieurs. C’est pourquoi nous descendons vers vous pour vous donner un coup de main. Et ne vous inquiétez pas, nous prenons bien soin de vos enfants jusqu’à votre arrivée dans les Cieux. Ensuite, vous reprendrez les rennes avec nous.

Au Revoir. C’était Monssoen Melchizédek.

GROUPE MEZZA VERDE

http://www.mezzaverde.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email