Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

Vous savez désormais que le bonheur, tout comme le malheur, réside en vous. Vous adoptez l’un, ou l’autre, à un moment donné. Les hauts et les bas, dans vos vies, sont temporaires. Votre bonheur, ou malheur, ont à voir avec votre croyance en la réalité du temps.

La conscience de ce que vous appelez le bonheur, ou malheur, n’a pas un nom. La température a le chaud et le froid, mais à quel terme générique le bonheur et le malheur appartiennent-ils? L’humeur n’est pas tout à fait appropriée, car elle est si inconstante. État d’Être n’est pas davantage le bon terme, car votre État d’Être – quelque éloignée qu’en soit votre perception – est solide et sous-jacent. Nous pouvons peut-être appeler le bonheur et le malheur des états de perception.

Sans doute, le monde vous tend maintes opportunités pour exercer votre perception. Sans doute, le monde laisse des colis sur le pas de votre porte, les uns porteurs de joie, et les autres porteurs de catastrophes. Néanmoins, votre état de perception ne dépend pas singulièrement de ce que la vie peut augmenter ou diminuer de vous à un moment particulier.

Vous pouvez n’avoir aucune raison d’être malheureux, et pourtant vous ressentez de la tristesse. Vous la percevez. Vous savez bien qu’il y des gens autour de vous qui ont une plus grande raison d’être malheureux, et pourtant ils ont leur bonheur, et pourtant, ce jour ou un autre, vous remarquez que vous n’êtes pas heureux.

Vous savez que quelquefois, vous avez tout pour être heureux, et pourtant, en un sens, le bonheur a perdu son attrait pour vous. Hier vous étiez heureux. Aujourd’hui non. Vous avez changé. Vous êtes malheureux peut-être sans aucune raison.

Votre vie ne doit pas être évaluée en fonction de votre sens du bonheur. C’est une fondation instable et précaire. Votre perception est souvent imprécise. Vous avez une rivière sous-jacente sur laquelle votre vie dépend, une rivière sous-jacente qui est énergie pure, amour pur, pure félicité. Et pourtant vous vous laissez distraire de cette rivière par de petits débris qui flottent à sa surface, que vous percevez comme de gros obstacles, vous coupant de votre héritage légitime.

Puissante est votre perception. Elle peut créer des ravages. Elle peut vous conduire à la dépression. Toute chose dans votre vie dépend de la manière dont vous la percevez, l’accueillez, l’interprétez.

Le but de votre existence n’est pas le bonheur. Le bonheur a sa noblesse, et pourtant ce n’est pas le but de votre existence. Le bonheur est un but trop étroit et limité. Donner le bonheur, c’est déjà mieux. Donner le bonheur étend vos limites et ne fait pas de vous le centre de votre vie.

Vous pouvez avoir des objectifs spécifiques dans votre vie, et ces objectifs spécifiques vous conduisent à un plus grand bonheur. Vous pouvez avoir pour objectif de voguer sur la mer, de tisser la beauté à l’aide d’une machine à coudre, d’escalader des montagnes, de faire pousser des fleurs, d’être un artiste d’un genre particulier ou d’un autre, ou de ressemeler des chaussures.

Le plus grand objectif que tous partagent est de se rapprocher de Moi. Je vous envoie une invitation. Plus proche de Moi, c’est aussi plus proche de vous. Je tends Ma main vers vous pour vous élever vers le Ciel tandis que vous vivez sur Terre. Je vous invite à trouver la Vérité et la vivre.

Peut-être pouvons-Nous dire que maintenant vous vivez au sous-sol. Il vous loge. Il possède ses bons côtés. Pourtant, il y a une voie d’escalier qui du sous-sol vous mènera au palais au-dessus où la lumière du Soleil remplit toutes les pièces qui sont d’une insurpassable beauté et qui contiennent des trésors au-delà de votre imagination.

Bien que Je sois avec vous où que vous soyez, Je suis notablement avec vous en haut, dans la Cité d’Or et le Palais de Lumière. J’attends que vous montiez pour vous asseoir avec Moi.

Ma métaphore a ses limites, car Je suis votre fondation, aussi pourrais-Je dire “descendez vers Moi”. Mais, bien sûr, je ne suis pas votre sous-sol, et pas davantage votre grenier.

Qu’êtes-vous, et que suis-Je jusqu’à ce que nous devenions Un?

Traduit par : Jean-Christophe
Page originale : http://www.heavenletters.org/you-have-a-greater-purpose.html-0

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email