Canalisation de Kryeon via Lee Carroll, lors du Cercle Sacré des Sœurs Lémuriennes

Salutations, Chères Sœurs des Étoiles. Je suis Kryeon du Service Magnétique.

Mon partenaire s’éloigne et nous avons décrit ceci auparavant. C’est un moment entre vous et moi. Oui, c’est vrai que plus tard il y aura beaucoup d’autres qui écouteront, mais en ce moment, elles n’y sont pas. Il y a juste vous et moi.

Sur cette planète, il est difficile d’être sans genre et de donner un message. Alors, je vous demande de suspendre votre réalité que vous croyez ici et d’écouter. Le message vient de l’autre côté du voile, canalisé par mon partenaire qui ne sait pas – il n’est pas la – ce qu’il dit. Il en prendra connaissance plus tard, comme les autres. Il y a juste vous et moi.

Parfois, il vous paraîtra difficile de concevoir, de suspendre votre réalité, que la Lémurie a réellement existé. Qu’il y a plusieurs années passées, vous avez participez à quelque chose, et qui a l’air tellement différent.

Nous avons mentionné à plusieurs reprises que ce n’est pas par hasard que vous êtes une femme dans cette vie ; comme si c’était aléatoire mais cela ne l’est pas. La beauté et l’amour qui ont été infusé dans ce plan a fait de vous une femme dans cette vie, tous assises sur des chaises, entre vous et moi, à vous demander « Est-il possible que j’ai eu des vies antérieures, à un temps ancien où les enseignements d’origine ont été donné ? »

Un temps en Lémurie qui a duré des milliers d’années, et où vous n’étiez pas dans les mêmes groupes en même temps, où vous vous ne connaissiez pas tous, mais toutes, vous avez eu les mêmes Mères des Étoiles comme enseignantes. De ce fait, cela apporte une camaraderie entre vous du fait d’avoir participé à la plateforme de lancement de l’Akash, et de participer à quelque chose de si beau et si unique.

Et si vous étiez là, et vous seul le savez, c’est cela qui vous a attirée à être présente ici, à vous asseoir dans cette chaise. Si vous étiez là, vous avez tous participé à quelque chose d’absolument stellaire. Vous aviez celles qui sont venues des étoiles assises devant vous, à vous aimer. Et en temps qu’enfants, vous avez participé à l’enseignement qu’Elles ont donné. En tant qu’adulte, vous avez continué. Et rendu à un certaine âge, Femmes, tout a changé, et l’enseignement a changé et les Mères des Étoiles vous a regardé dans les yeux en disant « Il est temps que vous apprenez une conscience évoluée, parce que vous allez porter ce fardeau, ce manteau de Shamane ».

Quand elles vous ont dit cela, c’était un temps de rétrospection, mais elles voulaient
dire à partir de maintenant.

Une partie de l’enseignement de la roue de l’enseignement Lémurienne concernait l’Akash à venir.

Elles vous ont dit que vous vivrez à nouveau, vous voyez, la Lémurie a été la première fois. Elles vous ont dit que vous reviendrez plusieurs fois, et qu’il y aurait une accumulation, une accumulation de mémoires et qu’elles seraient emmagasinées en vous. Vous ne vous en souviendrez pas comme lire un livre, mais plutôt qu’elles seront là en votre subconscience, pour vous en souvenir. Elles vous ont dit qu’à l’heure actuelle, ces enseignements sont magnétisés en vous, resterons en vous, et un jour, vous vous rappellerez. Et que si vous réussissiez alors que plusieurs n’y croyaient plus, si vous dépassiez le marqueur de 2012, il sera temps de les éveiller.

Et vous voici assise dans la chaise à vous demander, « Est-ce que j’y étais ». La plupart de vous y étaient. Toutes de veilles âmes, de très veilles âmes, toutes, toutes des femmes.

Et dans un moment, vous allez faire quelque chose. Je vous l’ai dit, c’est juste nous qui se parlent. Les autres l’entendront plus tard. Vous allez rencontrer les hommes et vous ferez quelque chose. Vous ferez une cérémonie d’honneur. Il y a un rayon dans la roue d’apprentissage Lémurienne appelé « le miroir ». C’est ainsi qu’on l’appelle. En tant qu’enfants, vous avez appris les choses de base, et en tant qu’adultes, vous avez appris plus, mais pour les shamanes en formation, le miroir a été le plus approfondi.

C’est un rayon qui va du milieu à l’extérieure et de l’extérieure au milieu, c’est dans les deux sens. Le miroir est ce qui arrive quand vous vous regardez et vous voyez Dieu. Et quand vous regardez Dieu et vous vous voyez. Le miroir est quand vous regardez dans les yeux d’une autre personne et que vous voyez Dieu et vous vous voyez. C’est un apprentissage qui dit au shamane que vous ne pouvez pas voir l’extérieure de quoique
ce soit, tu ne peux qu’aller à l’intérieur et voir un espace commun de beauté, de compassion, et peut être une essence inattendue. Votre apprentissage est ainsi, shamane, chaque personne que vous rencontrez, partout où vous allez, vous êtes en
eux, ils sont en vous. Dieu est en vous. Dieu est en eux.

Une communion entre les êtres extraordinairement beaux, et tout le reste est juste la coquille.

Dans un instant les hommes entreront dans la pièce. Je veux vous dire quelque chose que vous savez déjà très bien, la différence entre genres de cette culture. Les hommes ne se retrouvent pas dans des cercles comme celle-ci à faire des cérémonies. Ce n’est pas ce qu’ils veulent faire. Ils ne sont pas à l’aise. Même les plus spirituels d’entre eux ne veulent pas se mettre en cercle à chanter des chansons et célébrer. Ce n’est pas ce qu’ils font. Les hommes ont souvent des groupes d’étude, où ils discutent et c’est intellectuel. Mais ils ne se mettent pas en cercle pour chanter des chansons. Alors, pour les quelques moments où ils seront ici, pour certains d’entre eux, c’est beaucoup demandé, mais ils viendront quand même. Certains d’entre eux n’ont aucune idée pourquoi ils sont ici, ils le font parce que vous êtes ici, et ils n’ont rien d’autre à faire.

Mais quand ce sera terminé, ils pourraient avoir les larmes aux yeux, à cause de ce que vous allez faire. Si vous allez pratiquer le miroir, je veux que vous soyez toutes prêtes.

Je veux que vous voyiez Dieu en vous et faire de la cérémonie à venir quelque chose qu’ils n’oublient pas aussitôt. Non seulement la cérémonie, mais un temps de quelques moments où le temps était suspendu et un groupe de femmes aux cœurs chaleureux les a regardé et ont seulement vus Dieu en eux, où le genre avait disparu et les honneurs étaient pour leur vies et vos vies, du parcours ensemble, de travailler les solutions pour les deux genres. Ne les rendez pas mal à l’aise, mais honorez-les avec le miroir.

Et c’est ainsi.

Kryon – 11 août 2018

Traduction audio :

 

 www.amberwolfphd.com et www.nancycote.ca.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: http://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email