Un texte qui s’adapte parfaitement à l’ordre du jour ….

ANAËL canalisé par Jean Luc Ayoun

Je suis Anaël, Archange. Bien aimés Enfants de la Lumière et Semences d’Étoiles, que la Paix, l’Amour et la Lumière vous accompagnent au sein de notre Présence.

Je voudrais, tout d’abord, vous exprimer un certain nombre d’éléments concernant la Vérité et ce qui est appelé l’histoire.

Je tiens d’abord à préciser un certain nombre de choses concernant, d’une part la Vérité et, d’autre part, l’histoire, avant d’aller plus avant dans les liaisons et des antinomies existant entre Vérité et histoire.

La Vérité, tout d’abord. Ainsi que vous le savez et, comme j’ai eu l’occasion d’exprimer à de nombreuses reprises, au sein de la matrice n’existent que des Vérités relatives, dépendant essentiellement de votre point de vue. La Vérité absolue ne peut être qu’accessible au sein de la Vibration du Coeur et au sein de l’Etre.

Ainsi, l’ensemble des données que vous acceptez comme véridiques, pour vous, sont uniquement liées à votre point de vue et à un concours de circonstances, vous établissant au sein de la Vérité relative que vous vivez.

Ainsi, par exemple, dire : « je suis marié à telle personne » est incontestablement une Vérité relative inscrite dans un temps donné, limité, au maximum, à votre âge adulte et votre mort au sein de la matrice. Ceci est pourtant une Vérité au moment où vous le vivez.

Ainsi, l’Etre inscrit son chemin au sein et à l’intérieur d’un certain nombre de Vérités, pour l’âme et pour la personnalité, permettant de définir, ce que j’appellerais un cadre de référence et un cadre de vie, permettant de ne pas se perdre au sein de la matrice. Ces Vérités ne sont bonnes qu’un temps. Elles vous concernent, en fonction de votre point de vue.

La Vérité absolue est hors de propos, hors de tout temps car elle échappe au temps, de même qu’elle échappe à la personnalité et se situe, incontestablement, en dehors de la matrice.

Il nous faut faire la distinction formelle existant entre la Vérité de l’instant individuel et la Vérité de l’instant collectif.

Ainsi, un certain nombre d’éléments, tenus comme véridiques, sont ceux qui permettent de définir les cadres moraux, sociaux, scientifiques de votre vie au sein de la matrice. Autrement dit, les Vérités relatives, aujourd’hui, ne sont pas les Vérités relatives d’hier. Les Vérités sont donc un processus adaptable et transformable, en fonction de la ligne et de la route que suit l’humanité sur un plan collectif.

Ainsi, chaque être humain, au sein de la matrice, peut s’attribuer la Vérité, à sa façon, et selon son mode de perception. Ce qui est vrai pour l’un, n’est pas vrai pour l’autre. Ceci est la caractéristique essentielle de votre individualisation, de votre isolement au sein de la matrice, au sein de ce qui est appelé, ego.

Ce que vous voyez, et la Vérité que vous percevez ou établissez, n’est pas celle que perçoit ou établit l’autre. L’un et l’autre vivent donc, au sein d’un même espace, des Vérités qui peuvent être profondément opposées et différentes.

Un certain nombre d’éléments, qui sont constitutifs même de la matrice, tendent à vous inscrire au sein d’une Vérité que je qualifierais de pré établie, non vérifiable par vous-même mais uniquement installée, par habitude ou par autorité extérieure à vous, au sein même de votre propre vie.

Ainsi donc, la plupart des êtres humains adoptent des Vérités, non pour l’avoir expérimenté mais, simplement, parce qu’elles sont inscrites au sein d’une Vérité collective de l’instant.

Ainsi, le fait d’adhérer à une Vérité collective de l’instant, vous éloigne de votre propre Vérité relative de votre propre instant. Ceci n’est pas un hasard mais découle directement, comme je l’ai dit, de la volonté de ceux qui contrôlent la matrice, de la contrôler totalement, quant à son devenir, au sein même de ce qui est appelé la Vérité.

Tout en sachant pertinemment que cette Vérité relative n’est pas la Vérité absolue, que la Vérité de l’instant n’est pas la Vérité de l’instant suivant ou précédant, vous en faites, néanmoins, bien involontairement, un dogme, une Vérité, qui présente un poids, une densité, dont le but est toujours (et retenez bien cela) de vous entraîner vers le bas et vers la densité, avec encore plus d’intensité, plus de poids et donc moins de liberté.

La Vérité, telle qu’elle vous est enseignée, la Vérité, telle que vous l’adoptez, est certainement l’élément le plus conditionnant existant au sein de la matrice.

La Vérité absolue n’a que faire d’une Vérité héritée de l’instant passé. La Vérité absolue n’a que faire de la Vérité collective car elle est établissement au sein de l’Être. Elle s’oppose donc au conditionnement, à l’asservissement, à la prise de poids. Elle est donc légèreté et libération.

Vous comprenez donc et saisissez, au-delà des mots, que la notion même de Vérité, vous entraîne au sein d’un certain nombre d’illusions, considérées comme vraies, et vous entraînant à adopter une ligne de direction, à titre individuel et surtout, à titre collectif, vous entraînant, inexorablement, à suivre les lignes directrices tracées, pour vous, par ceux qui ne vous veulent pas que du bien.

Ainsi donc, l’être humain va suivre, ce que j’appellerais des lignes de moindre résistance collectives, qui sont pourtant des lignes d’alourdissement à titre individuel.

Mais, effectivement, l’Énergie suivant la pensée, la Conscience Illimitée suivant l’Énergie, il devient alors extrêmement facile de vous entraîner au sein des lignes de moindre résistance ou lignes de facilité et d’évidence, auxquelles la Vérité collective va venir progressivement remplacer votre Vérité de l’instant, même illusoire.

C’est par ce procédé de Vérité collective, appliquée à l’instant suivant, de ceux qui connaissent parfaitement l’instant suivant, que vous sont insufflées des lignes directrices vous amenant vers toujours plus d’asservissement, vers toujours moins de spiritualité.

Et même, je dirais qu’au niveau spirituel, il existe, là aussi, des lignes appelées Vérités, qui vous sont inculquées pour vous faire aller là où ces mêmes personnages veulent vous faire aller.

Sous couvert de mots, sous couvert d’associations, sous couvert, souvent, d’une apparence de Lumière, souvent, ceux qui sont au contrôle de l’instant suivant vous installent, au sein de l’instant présent, dans une Vérité collective qui sert nécessairement leur Vérité et leur point de vue.

Et, non plus, votre point de vue à vous, en tant qu’individu. Cela s’explique par les Croyances, en particulier au sein des systèmes religieux, quels qu’ils aient été, quels qu’ils soient encore. Cela s’explique aussi, au sein de l’ensemble des corpus de connaissances ayant été délivrés à l’humanité, en particulier au sein de votre histoire appelée 20ème siècle.

L’ensemble de ces Vérités vous ont été inculquées et ces Vérités relatives disent, effectivement, une Vérité absolue. La seule différence, c’est que la ligne où cela vous emmène, n’a rien à voir avec l’établissement, justement, de ce qui est appelé votre Vérité, votre Vérité absolue, c’est-à-dire que indéfiniment, ces Vérités révélées, que vous adoptez, vous éloignent de votre propre Être et de votre propre Vérité absolue.

Le conditionnement qui en découle, modifie les lignes de force d’évolution existant au sein de votre Conscience Illimitée, faisant tout pour vous éloigner de la Vérité ultime et de la Vérité absolue, qui est, je vous le rappelle, votre Êtreté et la Vibration de votre Couronne Radiante du Cœur.

Ces enseignants, ces écoles de pensée, ces écoles spirituelles vont, bien évidemment, se servir de deux éléments majeurs appelés Amour et Énergie.

Ainsi donc, en travestissant l’enseignement et en vous faisant adhérer, plus précisément, à ce qui est appelé volonté de bien, installation d’un nouvel âge, installation d’une nouvelle Vérité, installation de mots forts – comme le mot Amour, comme le mot Volonté de bien, comme le mot de Partage, comme le mot de Fraternité – vous êtes embringués, littéralement, au sein de lignes directrices qui ne vous appartiennent pas.

L’enseignement est juste, selon les critères de la Vérité absolue.

La finalité est injuste car elle vous éloigne, justement, de votre accès à cette Vérité absolue.

Et pourtant, l’Énergie, la Conscience de l’Énergie limitée est fort présente aussi au sein de ces enseignements. Elle vous guide, elle vous conduit à aller vers un asservissement total de votre volonté à, ce qui est appelé, la volonté collective de bien, venant travestir, en totalité, l’enseignement de la Vérité absolue et intemporelle de ce qui a été laissé par le Christ.

Non pas au sein de la Vérité historique, telle qu’elle vous a été présentée et qui n’est, absolument pas, la Vérité absolue mais bien, là aussi, une falsification de la Vérité, permettant, là aussi, de faire aller sur des lignes directrices n’ayant strictement rien à voir avec la réalisation de ce que vous êtes au-delà de la matrice mais visant bien à vous faire établir, de manière durable, voire définitive, au sein de ladite matrice.

Il devient donc extrêmement compliqué, pour ce qu’ils appellent, eux-mêmes, un aspirant spirituel, à aller vers la libération, tout en croyant y aller.

En effet, se servant des principes mêmes de la Vérité absolue concernant la régulation des Énergies au sein des mondes Unifiés et appliquant la falsification habituelle, je dirais, de ces êtres-là, qu’ils dévient la circulation de l’Énergie à leur propre profit, à leur propre avantage, aux dépens de vous-même.

Chose que nous essayons, bien évidemment, de contrer, au travers la révélation de qui vous êtes, au travers des effusions d’Énergie vous rendant libres et évitant de vous appareiller et de vous relier, littéralement, aux lignes de conduite voulues pour vous et non pas, par vous. La différence est à ce niveau.

Et nous comprenons fort bien, que, depuis fort longtemps, nombre d’êtres aient pu être trompés par cette Vérité relative, vous emmenant à suivre ces lignes ne conduisant pas à vous-mêmes mais, au travers de mots ayant été maquillés, à donner votre Énergie, votre Conscience, à quelqu’un qui se sert de ce que vous êtes, pour maintenir sa maîtrise sur vous-mêmes.

Là est la plus grande falsification existant au sein de l’histoire de l’humanité, se dévoilant petit à petit au sein de l’instant présent que vous vivez. Elle se révèle, non pas parce que je vous le dis (car cela n’aurait aucun sens), elle se révèle, justement, par la Vibration de la Couronne Radiante du Cœur, qui vous permettra d’échapper aux conditionnements, aux lignes directrices et, surtout, par l’action menée par l’ Archange Mikaël à la période des Noces Célestes, ayant supprimé l’asservissement ou, en tout cas, la possibilité d’asservissement qui était, jusqu’à présent, la règle, au sein de ceux qui se sont appelés, eux-mêmes, des Maîtres mais qui n’ont de Maître que l’illusion de la maîtrise.

Ce sont ces êtres qui vous ont guidés, au sein des mondes spirituels, à aller là où ils voulaient que vous alliez et non pas, là où vous deviez allez, pour trouver ce que vous êtes. La falsification fut terrible.

Maintenant, comme vous le savez, les franges d’interférences astrales ayant été désagrégées, il devient de plus en plus facile, pour un être en chemin, de trouver sa propre Vérité absolue et de ne plus être conditionné par une quelconque Vérité extérieure.

La Croyance, ainsi que je l’ai déjà dit, se remplace par l’expérience. Et l’expérience est Vérité.

La Croyance est Illusion. Elle devient Vérité, pour ceux qui veulent vous emmener là où vous ne devriez nullement aller pour trouver ce que vous êtes.

Ainsi, j’en suis amené, maintenant, à définir un mot, un autre mot, qui est histoire.

Comprenez qu’à ce niveau là, aussi, qu’un certain nombre d’enseignements vous ont dit que le temps n’existait pas, que la linéarité du temps (passé-présent-futur), au sein des mondes Unifiés, n’a d’existence que au niveau d’une Croyance.

En effet, le temps ne se déroule pas selon un sens, toujours connu, de passé, présent, vers avenir mais il se déroule dans les deux sens.

Certains êtres, visant à asservir toujours plus l’humanité, comme c’est le cas depuis 320 000 ans, établis au sein de ce qui est appelé la 2ème et la 4ème Dimension, connaissent parfaitement la matrice temporelle et la trame matricielle temporelle existant au sein du monde où vous êtes prisonniers.

Il suffisait donc de modifier l’histoire pour qu’instantanément, votre présent et votre futur en soit changés, afin de vous faire, là aussi, aller sur les lignes directrices où ils voulaient pouvoir aller et non pas la où la liberté pouvait vous conduire.

Ainsi donc, le mot histoire, en lui-même, se retrouve au sein de votre langage populaire. Quand un être humain dit à un autre être humain : « tu me racontes des histoires », cela signifie, bien évidemment, qu’il ment.

Maintenant, je reviens, de manière ponctuelle, à la signification même du mot histoire, vu non pas dans sa prononciation et dans son acceptation mais plus selon l’origine syllabique de la langue originelle.

IS est la première syllabe, d’Isis. IS est Vérité. IS et TOIRE signifie « en travers de la Vérité ».

Ainsi donc, l’histoire est ce qui vient se mettre en travers de la Vérité, vous obligeant à adopter des positions, des comportements et des Consciences se mettant sur, là aussi, les lignes de moindre résistance.

En ce sens, nous vous avons répété, sans arrêt, qu’il n’y a de Vérité que la vôtre, qu’il n’y a d’expérience que la vôtre. Ceci n’était pas fait pour vous enfermer au sein de l’ego mais pour vous faire découvrir que vous devriez Vibrer par vous-mêmes, penser par vous-mêmes, élaborer par vous-mêmes et non plus être soumis à un quelconque conditionnement.

Les premiers conditionnements ne sont pas sociaux mais historiques.

Ils découlent directement de l’application, au sein de votre Dimension, des données falsifiées de l’histoire. Il n’est pas dans mon propos de vous dire ce qui est juste ou faux car, là aussi, encore une fois, cela serait faire preuve de Dualité.

L’important n’est pas de savoir si l’histoire est vraie ou fausse, l’important est de savoir que l’histoire que l’on vous raconte vous emmène là où on veut que vous alliez et non pas vers vous-mêmes. Il y a donc une différence essentielle entre l’adoption d’une Vérité historique, au sein de votre Présence à vous-même, par rapport à une histoire qui vous a été conditionnante et écrite de toutes pièces, pour vous faire aller là où vous devez aller.

Je vous rappelle qu’au sein même de la matrice, il a souvent été dit par certains humains que l’histoire appartient et est écrite par ceux qui gagnent. Cela est tout-à-fait vrai et était tout-à-fait vrai jusqu’à présent.

Car ceux qui ont écrit l’histoire sont ceux que vous ne voyez pas, qui connaissent l’écoulement linéaire du temps (passé-présent-futur), se situant, en même temps, dans les trois temps et dont la seule finalité est de vous maintenir, par les lignes directrices de moindre résistance, au sein de Vérités faussées et d’une histoire qui n’est, ni véridique, ni même authentique mais bien, écrite et réécrite, pour vous faire aller là où ils voulaient que vous alliez, c’est-à-dire au plus loin de vous-mêmes.

C’est exactement ce que vous voyez au sein de ce monde appelé matérialiste (en cette période de fin d’âge, comme disent les orientaux, de Kali Yuga), où il n’y a plus aucun espoir, même d’existence de l’Etre, au-delà de la matérialité.

À tel point que, même au sein de certaines écoles spirituelles, on en vient à vouloir améliorer la Dualité, afin de faire ce qui est appelé le paradis sur Terre, oubliant, par là même, les paroles du Christ: « vous n’êtes pas de ce monde », voulant, à tout prix, équilibrer, par le bien, le mal existant du fait de certains appétits, qui sont, en fait, les mêmes individus que ceux qui vous proposent le bien. Et ainsi est maintenu, de manière inexorable, par l’alternance bien/mal, l’établissement de la Dualité et l’infinité d’incarnations que vous avez à prendre au sein de ce monde, vous promettant, qu’un jour prochain, vous en sortirez, à condition de faire suffisamment le bien. Et le piège est refermé.

Ainsi donc, la Vérité de la tête (car c’est de cela qu’il s’agit) ne sera jamais la Vérité du Cœur.

La Vérité du Cœur est Vibration. Elle n’est pas ni supposition, ni projection, ni anticipation, ni même résultante d’un quelconque passé. C’est en ce sens que les quelques êtres ayant trouvé la dimension de l’authenticité et de la Vérité absolue, on vous a dit qu’ils ont été capables de suspendre le temps. C’est en ce sens, aussi, qu’il vous appartient, maintenant et, avec l’aide de la Lumière Vibrale dans sa triple composante permanente, telle qu’elle s’effuse sur Terre, de trouver votre propre Vérité. Et votre propre Vérité ne pourra jamais être dans une Croyance quelconque mais, bien plus, dans l’établissement de la simplicité du Cœur, de l’humilité du Cœur et de la Vibration.

En dehors de cela, je dirais qu’il n’y a pas de salut.

La seule porte est, et demeurera toujours, le Cœur. Et le Cœur n’a que faire de ce que vous avez été. Le Cœur n’a que faire de ce que vous serez. Le Cœur n’a que faire d’une quelconque prévention ou prévision d’un quelconque avenir, que cet avenir concerne demain ou la fin même de ce Temps qui est annoncée, programmée et décidée.

C’est dans ces temps réduits qu’il vous faut échapper à l’histoire.

Et quand je dis échapper à l’histoire, c’est donc échapper à la Vérité falsifiée, qu’elle soit votre histoire ou que cela soit même l’histoire du monde car vous ne pouvez trouver une quelconque Vérité, en déplaçant votre système vers le passé.

Car vous ne pouvez, de la même façon, trouver une quelconque Vérité en vous déplaçant vers le futur. Il n’y a que, réellement, que dans l’arrêt du temps, que vous échappez au canevas matriciel temporel et spatial de la matrice.

Cet arrêt du temps nécessite, comme cela vous a été dit et redit, l’arrêt de l’ensemble des fonctions correspondantes à ladite matrice et, en particulier, ce qui est appelé les émotions, le mental, permettant alors, au niveau de l’Énergie et de la Conscience qui la suit, de se réajuster, au sein de l’instant présent, que je préfère, pour ma part, appeler le Temps Zéro c’est-à-dire au temps où vous n’êtes plus soumis à cette ligne matricielle qui vous a été impulsée de l’extérieur, afin de vous conduire vers toujours plus d’illusion et vers plus de souffrance.

Il n’y a que dans l’arrêt du temps que se trouve la Joie Intérieure. Il n’y a que dans ce Temps Zéro que l’allumage de la Couronne Radiante du Cœur peut aller à son terme.

Bien évidemment, il suffit de trouver ce Temps Zéro une seule fois, pour que la trame du temps, la vôtre comme celle de l’univers, au sein de la matrice falsifiée ne devienne plus efficace pour vous, à titre individuel.

Mais, bien évidemment, à ce niveau-là, il existe un phénomène de masse, de seuil limite, faisant qu’un égrégore de Lumière se crée et permet de sortir de l’histoire falsifiée pour entrer dans votre propre histoire, dénuée de passé et d’avenir au sein de la matrice mais inscrivant son programme au sein de la Vérité à venir, c’est-à-dire au sein de votre Éternité.

Ce que je vous dis est important, non pas tant au niveau de la signification des mots, tant que vous-même ne l’avez pas Vibré et vécu en vous. Regardez comme l’ensemble du système vous a habitué et conditionné à définir votre Présence dans l’instant présent, en fonction de ce que vous avez hérité de votre passé et en fonction de ce que vous souhaitez hériter dans votre futur.

Or il n’y a qu’à la condition expresse de déconditionner ce passé, et de déprogrammer ce futur, que vous arriverez à arrêter le temps et à vous extraire de ce que j’ai appelé, le canevas matriciel temporo-spatial. C’est la seule façon de sortir de cet univers matriciel. Il n’y en a pas d’autre.

Il vous faut donc revoir l’ensemble des Croyances, l’ensemble des conditionnements existant au sein de vos pensées, comme au sein des programmations de Conscience et énergétiques vous ayant extraits de votre Cœur, c’est-à-dire de votre propre Présence à vous-même, pour vous établir au sein de la tête. Le paradoxe est qu’il vous faut aller de la tête au Cœur.

Ceux qui resteront dans la tête ne pourront accéder au Cœur. Il convient donc de trouver le Cœur, au plus vite. Et quand nous disons, les uns et les autres, au plus vite, vous le savez, le temps est décompté. Il est réellement décompté.

La seule solution réelle, véridique, au niveau absolu, est de toucher cet arrêt du temps, afin de vous extraire, littéralement, de manière définitive, de cette ligne matricielle qui vous est imposée depuis des temps immémoriaux.

La Vibration, la Lumière Vibrale, en est le moyen. C’est la seule façon. Par l’intermédiaire des particules de Lumière appelées Adamantines, il vous est possible et loisible de vous extraire de cette matrice, de pénétrer le Corps d’Êtreté.

En fait, le seul obstacle, depuis le 17 juillet de votre année, à l’accès à l’Êtreté, n’est que votre propre conditionnement. Il n’y a pas d’autre obstacle, dorénavant, au niveau des systèmes, quels qu’ils soient, excepté vous-même. Ainsi, cela peut être dit de cette façon, vous êtes vous-même un obstacle à votre propre accès à l’Êtreté et à votre Vibration. Il n’y a pas d’ennemi, il n’y a plus d’ennemi extérieur.

Il y a simplement des lignes de programmation, encore efficientes, vous maintenant au sein de l’Illusion.

Quand la Lumière Adamantine pénétrera ce monde, il détruira, de manière définitive, ces lignes matricielles. Ces lignes matricielles, remises en connexion avec La Source, existeront toujours, pour un temps donné, permettant, à travers des données en résonance avec l’établissement de la Vérité absolue, de rétablir cette Vérité absolue, au sein même du canevas matriciel, qui aura été, littéralement, déménagé ailleurs.

Il vous reste donc, effectivement, un temps limité pour déconstruire, en vous-même, ce qui vous empêche, vous-même, d’accéder à votre Êtreté.

N’oubliez pas que l’Êtreté ne doit pas être une Croyance de plus, remplaçant une autre Croyance. Que la Vibration du Cœur et l’état de Joie ne doit pas être une Croyance remplaçant une autre Croyance mais doit être une Vibration vécue qui est la clé de l’accès à autre chose que la Vérité que vous vivez, qui n’a de temps que limité, dorénavant, à vivre et à expérimenter.

C’est au sein de cet espace que vous allez, si vous le souhaitez, aller vers votre libération totale, qui nécessite de sortir de tous les conditionnements sans exception. Il n’y a aucune règle extérieure à vous-même qui tienne devant la Vérité de ce que vous êtes. Simplement, il ne suffit pas de croire. Faut-il encore le manifester, en Unité et en Vérité.

Si l’évolution de la Conscience, la transformation, plus précisément, de la Conscience n’avait pas été voulue par la Vague Galactique – ainsi que cela se reproduit tous les 52 000 ans – vous n’auriez jamais pu échapper à ce conditionnement.

Ainsi donc, la vie, au sein même de la matrice, n’est ni expérience, ni évolution. Elle est uniquement programmation et conditionnement.

Le plus beau des subterfuges était de vous faire croire, pour les Archontes, que vous évoluiez au sein de ce monde et que vous passiez votre vie à vous purifier et à aller vers votre libération. Alors qu’en regardant au sein de la Vérité absolue de l’Unité comment évolue ce monde depuis plus de 50 000 ans, nous dirons, qu’à l’inverse de ce que vous croyez, il s’enfonce de plus en plus dans l’asservissement.

Aujourd’hui, dans les temps que vous allez vivre, l’expérience de la Vérité absolue doit s’installer dans le Cœur des êtres.

Ceci est la dernière étape, la dernière porte. Celle qu’il convient de passer, au sens collectif, afin d’aller vers cette libération qui vous est annoncée.

Cette libération qui vous est annoncée viendra et est programmée. Seule La Source en connaît la date. Mais elle est inscrite au sein de la Vérité absolue que vous avez à vivre.

Ce que nous avons toujours espéré, si tant est que l’on puisse parler d’espoir, c’est que le règne de la Lumière Vibrale authentique s’établisse pour un maximum de Consciences enfermées. Et tant que vous n’avez pas touché et Vibré au sein de la Couronne Radiante du Cœur, vous n’avez aucun moyen de vous faire une idée, par vous-même, et de vivre la Vérité absolue.

Il convient donc, au plus tôt, de vous installer au sein de cette Vibration. L’adjonction des dernières Clés Métatroniques, permettant de vivre la Roue dans la Roue, tel que cela a été appelé, permettra, de manière résonnante, de vous mettre en Vibration au sein de la Couronne Radiante du Cœur. Il ne restera plus, alors, qu’en un acte d’abandon (non plus à la Lumière mais d’abandon de l’ego) qu’à allumer le Triangle Sacré inférieur, vous permettant de réunifier le Triple Foyer. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là, que vous serez totalement libres.

À vous donc de déterminer, au sein de votre vie, au sein de votre Conscience Illimitée, le devenir que vous envisagez.

En sachant que le devenir sera établi, non pas par vos souhaits, non pas par vos désirs – qui s’expriment uniquement au sein de la personnalité – mais uniquement par la Vibration.

Il n’y a que la Vibration qui vous conduira, par l’intermédiaire de la Conscience, là où vous devez aller. En aucun cas les projections de désir de Lumière, en aucun cas les désirs de libération mais l’établissement, réel et authentique, de votre propre libération au sein de la Lumière Vibrale. Il n’y a pas d’autre mécanisme, il n’y a pas d’autre possibilité pour accéder à ce que l’on appelle l’Êtreté, à votre corps d’Éternité.

Cela nécessite, effectivement, la suppression de l’ensemble des signaux appelés émotionnels, appelés mentaux, des Croyances appelées projections, conditionnements, qui sont des freins majeurs à l’établissement de votre Êtreté.

Rappelez-vous qu’un certain nombre de conditionnements limitant, issus de ce monde, vous apparaissent dorénavant clairement. Les derniers conditionnements sont issus de votre ego lui-même, même s’il n’a plus la pré-éminence – pour ceux ayant réussi à Vibrer au sein de la Couronne Radiante du Cœur – cherchera, de toute manière, à s’imposer. Car il sait pertinemment, qu’un accès à l’Êtreté signe la mort définitive de cet ego et donc, de son mécanisme de fonctionnement.

Il y a, à travers cela, un processus de désidentification à mener : non pas à faire mourir l’ego, non pas à le rejeter en tant qu’Illusion mais le transcender par la Lumière Vibrale.

L’abandon de l’ego est effectivement la dernière étape, après l’abandon à la Lumière, vous permettant, après la révélation des dernières Clés Métatroniques, d’accéder à votre Êtreté. Voilà, bien aimés Enfants de la Lumière, ce que j’avais envie de Vibrer avec vous, au sein de ce qui est appelé l’histoire et au sein de ce qui est appelé la Vérité, afin de vous aider par les mots, par la Vibration, à aller toujours au plus proche de votre Vérité.

Non pas celle que nous voulons vous imposer de l’extérieur mais celle que nous souhaitons vous voir Vibrer au sein de votre Cœur, au sein de l’Amour, par la Vibration du Cœur qui est le seul Amour véritable. Recevez tout mon Amour.

ANAËL – 1
10 août 2010

Questions/ Réponses

Question : pouvez-vous développer sur le pardon?

Bien aimée, le pardon peut être envisagé à différents niveaux. Il existe un pardon concernant les émotions. Il existe un pardon concernant un acte mental. Il existe un pardon concernant un acte réel de la Conscience, indépendamment de toute présupposition existant au sein émotionnel ou mental. Le vrai pardon est celui qui libère.

Le pardon est libération car le pardon permet, littéralement, de désagréger un lien en résonance avec deux personnes, par exemple. Je vais vous prendre un exemple, profondément commun au sein de l’humanité et ce, de tous temps. Je vais vous prendre un exemple particulier. Deux êtres humains s’aiment et, un jour, ne s’aiment plus. Que font-ils ? Ils divorcent. Or, s’ils divorcent, c’est justement qu’ils ne s’aiment plus. À ce moment-là, existe un certain nombre de ressentiments qui vont tisser littéralement, un lien, alors que eux-mêmes envisagent consciemment de libérer leurs liens. Or, ce qui se libère, en éloignant une personne de vue, ne fait que renforcer les ressentiments et les liens existant sur d’autres niveaux, conduisant à expérimenter la loi d’action / réaction de vie en vie, appelée karma.

Ainsi donc, la dissolution d’un lien social, d’un lien affectif, ne se traduit absolument pas, par la dissolution du lien existant au niveau conscient et Vibratoire. Ceci ne peut se réaliser qu’au travers du pardon. Encore faut-il comprendre, que le pardon ne doit pas être quelque chose se situant, justement, là où se situent les liens. Le pardon est un acte de Conscience, visant à libérer et à affranchir l’autre de toute résonance existant et faisant que, d’une façon quasi inexorable, ces êtres sont appelés à se retrouver de vie en vie, au sein de rôles différents, se reproduisant sans cesse au sein de la matrice.

Bien évidemment, aujourd’hui, le pardon qu’il est nécessaire de faire n’est pas un pardon par rapport à vos descendants, ascendants, histoires passées mais, bien plus, un pardon vis-à-vis de vous-même, au sein de la Couronne Radiante du Cœur, visant à vous établir au sein de la Vibration. Le pardon qui ne fait pas participer la Vibration du Cœur n’est pas pardon, mais imagination.

Le pardon réel se situe à ce niveau-là. Il va dissoudre tous les liens, non pas par l’acte de pardon lui-même mais surtout, par l’acte Vibratoire de détisser et de dénouer les liens entrepris au sein de la matrice. Ceci ne peut se faire que par l’accession à l’Unité. Beaucoup d’êtres se sont exprimés et participent à cette notion de pardon, en une vision fort mentale, fort émotionnelle, de ce qu’est le réel pardon. Retenez simplement que le pardon se situe au-delà de l’aspect purement symbolique, au-delà de l’aspect purement émotionnel ou purement mental. Il est un acte conscient Vibratoire, visant à déconstruire et à dénouer un lien qui, le plus souvent, existe de vie en vie.

Chacun expérimentant, au travers de ce lien indissoluble, certaines positions, faisant qu’un jour, celui qui a été votre bourreau sera un jour votre mère. Ceci dit, il faut relativiser par le fait que la matrice arrive à son terme. Aujourd’hui, le pardon essentiel consiste à brûler, en vous, par l’intermédiaire de la Lumière Vibrale, tout ce qui vous relie à l’Illusion. Il faut aussi envisager votre Conscience qui se libère, sans aucun ressentiment, par rapport aux êtres n’évoluant pas au sein de la même Lumière Vibrale. Il convient, à ce niveau, de les laisser libres de rester au sein du libre arbitre, au sein du ressentiment, si tel est leur souhait.

Il suffit, en effet, que l’un des deux êtres en relation karmique ou en résonance de lien, éveille son Corps d’Êtreté pour que l’ensemble des liens existant pour cette personne se dissolvent d’eux-mêmes. Il n’est pas donc nécessaire que l’autre personne incriminée ou l’autre situation, réalise ce pardon. En somme, vous détenez en vous, par l’intermédiaire de la Vibration du Cœur, l’ensemble des possibilités de pardon.

Question : pouvez-vous développer sur l’orgueil spirituel et ses pièges?

Bien aimée, l’orgueil, au sens spirituel, peut prendre différentes faces, différentes facettes, différentes présentations. Celui qui, aujourd’hui, est le plus présent au sein de votre monde, correspond à l’identification d’un principe causal, certes inscrit au sein de votre ADN.

Ainsi, effectivement, il est fort probable que vous ayez déjà rencontré des êtres prétendant être ceci ou cela. En prétendant être telle personne ou telle autre personne, ces êtres s’éloignent de ce qu’ils sont réellement. Car ce que vous êtes, est de toute Éternité et n’a pas à être référencé par rapport à une histoire ou par rapport à un passé car cela déséquilibre votre système, pour les personnes qui le revendiquent.

Revendiquant alors, par orgueil spirituel, cette identification à un être élevé, réellement et en Vérité, il y a dépolarisation de ce système au niveau du passé. Il y a donc éloignement de l’instant présent. L’orgueil spirituel est aussi souvent présent sous forme de fausse humilité, où l’être va revendiquer une spiritualité pour accéder à un certain nombre de privilèges, considérant que ceux-ci vont lui permettre de trouver un sens à sa vie, au sein de la matrice.

Là se situe le piège le plus important de l’ego spirituel, qui est de vous faire croire que la Lumière Vibrale va être destinée à vous établir en Joie, au sein de ce monde. Vous y êtes, pour l’instant, au sein de ce monde et la Joie vous permet de traverser ce qui est à traverser, de manière beaucoup plus simple et légère que ce que cela serait, si vous n’étiez pas centrés au sein de la Vibration du Coeur. L’orgueil spirituel peut, enfin, prendre des aspects souvent cachés, en relation avec la volonté de ramener, au sein de l’ego, tout ce qui est vécu sur le plan Vibratoire.

En ce sens, j’ai donc parlé de l’abandon de l’ego, qui n’a rien à voir avec l’ego spirituel mais, bien plus, l’abandon de l’ego, en toute Conscience, pour accéder au sein de l’Êtreté. L’orgueil spirituel, enfin, est celui qui veut s’identifier, au sein d’une fausse humilité, à suivre un chemin particulier, voulant, par là, imiter une entité, une Conscience et s’éloignant, par là même, de son propre chemin. Voici donc les formes les plus courantes de ce qui est observé, au sein de l’orgueil spirituel, qui, je vous le rappelle, ne peut exister dès l’instant où la Couronne Radiante du Cœur s’installe en vous, par le principe d’abandon à la Lumière.

Question : nos Anges Gardien ont-ils aussi été piégés par cette fausse Vérité?

Bien aimée, tout dépend de ce qu’est un Ange Gardien, sur le plan Vibratoire. Certains Anges Gardien sont, effectivement, des êtres piégés au sein de la matrice. Certains Anges Gardien sont situés au niveau des sphères Unifiées. Et venant, par l’intermédiaire d’un certain nombre de canaux de communication, comme je le fais à l’intérieur de ce canal, connecter les personnes qui sont gardées au sein de la matrice.

Ainsi donc, les Anges Gardien ne sont pas une catégorie particulière d’Ange mais bien une catégorie d’entités, dont la charge est, effectivement, de veiller, au sein même de la matrice, comme à l’extérieur de la matrice, qu’un certain nombre de choses n’aille pas trop loin, dans un sens comme dans l’autre.

Question : certains de ces gardiens ont-ils tenté de nous délivrer de la matrice?

Cela a été impossible, bien aimée. Jusqu’à l’établissement de la venue de la Lumière, par l’intermédiaire de sa première composante, appelée Esprit Saint, survenue lors du premier portail galactique du mois d’août 1984, il était strictement impossible de sortir de la matrice.

Question : la falsification a-t-elle été permise par La Source? Quelle en est l’utilité pour l’humanité?

Bien aimé, cela a été, effectivement, dans un premier temps, permis par La Source car l’Archange Lucifer et les Archontes avaient proposé un principe de compression de la Lumière, aboutissant à une structure carbonée altérée – telles que celles qui avaient été créées par Marie, de façon originelle – dont l’objectif premier, aurait été de faire résonner, encore plus, la Lumière.

Or, c’est exactement l’inverse qui s’est produit. Dès ce moment-là, les forces de la Lumière authentique n’ont eu de cesse que de vouloir rétablir la Vérité et l’Unité au sein des matrices carbonées. En résumé, on peut donc dire que cela n’a eu strictement aucun sens. Ainsi que je l’ai déjà dit, il n’existe aucune évolution au sein de la matrice, contrairement à ce que nombre d’enseignements ont tenté de vous faire croire.

Question : y a-t-il quelque chose d’important qui n’ait pas été falsifié?

Le Cœur et la goutte d’immortalité ayant été maintenus en activité par le sacrifice des Élohim, survenu lors du Concile d’Alta, à la Création de l’Atlantide en 50 731 avant Jésus-Christ.

Chaque cycle, un certain nombre d’entités, venant de Dimensions les plus élevées, se laissent piéger, volontairement, au sein de la matrice, afin de ne pas perdre l’héritage de Lumière et de la Vibration. La seule chose qui ne soit pas falsifiée, aujourd’hui, au sein de cette matrice, est vous-mêmes. Ce que vous êtes, justement, au sein de la Couronne Radiante du Cœur. Tout le reste n’est que falsification et entrave à votre libération.

Question : la mort du mental et la mort de l’ego sont la même chose?

Bien aimé, le mental est une des composantes de l’ego mais il n’est pas la totalité de l’ego. L’ego est le résultat de conditionnements, de Croyances, d’illusions, d’un certain nombre de liens existants raccrochant l’ego à la matrice, que cela soit à travers des personnes, des situations, des lieux ou encore des Énergies, au sens le plus large. L’ego est donc constitué de la Conscience du « je », au sein, non pas du soi mais des jeux existants au sein de la Dualité, entre les uns et les autres, de l’interaction permanente existant entre les Énergie de l’Ombre et de la Lumière, qu’elles soient manifestées en toi comme à l’extérieur de toi, comme au sein de l’ensemble des relations et des prises de pouvoir, ou des remises de pouvoir, existant dans la vie que vous menez, quelle qu’elle soit. L’ego est donc constitué d’un ensemble de choses. Le mental est l’un des éléments de l’ego mais il n’en est pas la totalité.

Question : sachant qu’il y a deux Couronnes de la tête, la première serait les deux Étoiles de Marie et la seconde, c’est quoi?

Bien aimée, les deux Couronnes sont centrées sur le point central, appelé Bindu, en relation avec le Vajra ou Fontaine de Cristal, correspondant, comme je l’ai dit et comme cela vous a été annoncé, au Véhicule ascensionnel Merkabah.

La Couronne dans la Couronne est constituée de, justement, de ce qui est appelé les quatre Hayot Ha Kodesh ou les quatre éléments fondamentaux. Elle est la Couronne à l’intérieur de la Couronne. Il y a donc, au sein de cette Couronne, qui est l’image, je vous le rappelle, du chakra du Cœur, au sein de la Couronne Radiante de la tête, l’activation et la mise en service des quatre éléments ou quatre Hayot Ha Kodesh, Esprit du Feu, Esprit de l’Eau, Esprit de la Terre, Esprit de l’Air, qui, quand ils sont conjoints aux 12 Etoiles de Marie, vous permettent de regagner le cinquième élément ou éther, à travers la Merkabah ou Véhicule ascensionnel.

Question : ces deux Couronnes tournent dans le même sens?

Bien aimée, il est très difficile d’assimiler les mouvements car ils sont multiples. Il n’existe pas un seul sens de rotation au sein des Couronne Radiante du Cœur et Couronne Radiante de la tête. En effet, la rotation d’une Couronne Radiante n’est pas la rotation d’un chakra, qui se fait dans le sens des aiguilles d’une montre.

Au sein de cette Couronne Radiante, existe un certain nombre de circuits, certains étant en sens horaire et d’autres en sens anti horaire. Il en existe de très nombreux, illustrant ce qui est appelé, en langage imagé, les 24 fils de Lumière de l’âme en incarnation. Ces fils tournent, certains dans un sens et d’autres dans l’autre sens. Les 24 fils de Lumière sont représentés, au moment où l’âme s’incarne, venant de la matrice astrale et pénétrant au sein de la matrice manifestée de ce monde, où l’âme émet, littéralement, un certain nombre de fils de Lumière pour ancrer l’âme au sein de la manifestation.

Ce sont ces 24 fils de Lumière de l’âme qui tournent, non plus cette fois-ci au sein de ce qui est appelé la Goutte rouge et la Goutte blanche mais, directement, au sein de la Couronne Radiante de la tête et du Cœur.

Question : l’abandon à la Lumière n’amène pas automatiquement à la mort de l’ego?

Bien aimée, s’il y avait mort de l’ego, tu ne serais plus ici. Ainsi donc, l’ego est maintenu de différentes façons, afin que vous persistiez et demeuriez au sein de ce monde, pour y ancrer et y semer la Lumière. L’abandon à la Lumière est déjà un acte important au sein même de l’ego. Mais l’abandon de l’ego surviendra, de manière définitive, au moment final de votre Présence au sein de cette Dimension. Il y a donc, nécessairement, encore un ego.

La différence fondamentale, c’est que quand vous êtes au sein de l’Êtreté, que cela soit en Vibration, en Vérité, de votre corps d’Êtreté, quand vous revenez au sein de cette matrice, l’ego est totalement soumis à la volonté de l’Êtreté.

Le Supra mental soumet totalement le mental. Ainsi, ce qui constituait l’ego (des émotions, des Croyances, du mental, un certain nombre de comportements au sein de l’Illusion) demeure mais ils ne sont plus prééminents, ils ne sont plus sur le devant de la scène car, à ce moment-là, c’est la Vibration de l’Unité qui s’établit au sein de l’ego. Mais l’ego ne mourra, en définitive, qu’à l’instant ultime de votre Présence au sein de ce monde.

Ceci nécessite une préparation. De la même façon que l’allumage de la Couronne Radiante du Cœur s’est fait, pour beaucoup d’entre les humains – qui ont suivi les Noces Célestes ou qui ont, d’ores et déjà, vécu le premier portail galactique, voilà presque 30 ans – de vivre, aujourd’hui, ce processus. Il y a donc eu une préparation extrêmement longue. La dernière préparation, celle que vous vivez, ne durera pas plus d’un an.

Question : le genre, masculin ou féminin, de l’individu en 3D, détermine la polarité?

Bien aimée, absolument pas. Il existe un certain nombre d’âmes, ayant pris des incarnations extensives au sein de la matrice, sous forme masculine et étant, au niveau de leur âme et de leur Esprit, de polarité féminine et réciproquement.

Il n’y a donc pas d’accord, d’accordance Vibratoire, existant entre votre polarité sexuelle, au sein de ce monde, et la polarité de votre Esprit au sein des mondes de l’Êtreté. Ne cherchez pas, non plus, à trouver une corrélation entre un certain nombre de caractéristiques appelées Énergie féminine, au sein de l’Illusion, et Énergie féminine existant au sein de l’Êtreté. Même si l’on retrouve, effectivement, un certain nombre d’archétypes communs. Ainsi donc, la Force Créatrice est liée, directement, aux entités féminines et non pas masculines.

Nous n’avons plus de questionnement.

Biens aimés, je constate qu’il n’y a pas eu de question concernant les faits historiques. Et je vous en sais gré. Cela prouve, de façon claire, même si ce n’est pas encore évident pour vous, que vous avez assimilé qu’il ne sert à rien de juger le passé, que le passé est lettre morte. Qu’il convient parfois d’en comprendre les actions, au sein même de votre Présence, comme facteur limitant.

Ceci existe, bien évidemment, au sein de votre propre histoire. Par exemple des conditionnements existant au sein de ceux que vous avez appelés vos parents et qui vous enferment, littéralement, au travers d’un certain nombre de manques ou d’injonctions, au sein de modes de fonctionnement qui peuvent, aujourd’hui ,vous paraître limitant, et qui le sont réellement.

Ce même processus est à l’œuvre au niveau collectif. Il était donc important, à nos yeux, que vous en preniez de plus en plus Conscience, afin de ne pas, seulement, éclairer ce qui, en vous, est encore présent mais, d’éclairer aussi, en tant que Semeurs de la Lumière et Ancreurs de la Lumière, les zones de l’Ombre existant au sein de la matrice elle-même.

Car, au sein de la matrice, il existe, comme vous le savez, encore des zones qui sont, quelque part, à l’abri de cette falsification. Cela vous a été exprimé, en particulier en ce qui existe au sein de la nature et de certains peuples y existant.

Il est d’autant plus vrai que la plupart des conditionnements, vous l’avez compris, au sein collectif, viennent directement de l’histoire, viennent directement de ce que vous appelez la société, en son sens le plus large. Et que la Lumière, la révélation de la Lumière, par la Vibration du Cœur, au sein de ce que vous êtes, doit vous amener à être lucides sur les règles de fonctionnement sociales, affectives, telles qu’elles existent dans les différents mondes que vous côtoyez encore.

Non pas pour vous en extraire et vous en exclure mais bien pour être lucides des tenants et des aboutissants de ce que vous appelez la société et vos relations sociales ou interpersonnelles, et même, affectives.

Cela participera grandement à votre libération, à votre légèreté et à votre Couronne Radiante du Cœur. Même si, pour le moment, pour beaucoup d’entre vous, vous êtes encore soumis aux lois de la matrice, il convient de les voir pour ce qu’elles sont, en tant que facteur limitant. Cette lucidité permettant, le moment venu- ce moment se situant entre l’Annonce de Marie et votre propre Éveil aux trois dernières Clés, où vous ne pourrez plus fonctionner au sein de ce qui est falsifié – à ce moment-là, l’heure aura bien avancé vers la résolution finale.

Il n’y aura pas, donc, à s’inquiéter d’une quelconque insuffisance ou d’un quelconque manque de quoi que ce soit. Rappelez-vous que la Lumière est Intelligence, qu’elle est apte à vous nourrir, qu’elle est apte à vous conduire, qu’elle est apte à vous guérir, qu’elle est apte à vous préserver, jusqu’au moment opportun.

ANAËL – 2
10 août 2010
http://autresdimensions.info

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email