Par Maxime Dos Santos Handela

Ma force ne se trouve pas dans l’accomplissement ni dans mes idéaux, elle l’est dans le vécu de ma propre chaire, dans les sentiments éprouvés, jusqu’à atteindre le seuil de mon aventure. Combien de fois j’ai dû aimer pour entendre la voie silencieuse dans mon corps, j’ai toujours su entendre et écouter le guide qui existait à l’intérieur, comme on arrache des rejets de plantes, je me suis épanouie ici. Dans ce terreau fertile, dans ma ténébreuse vénération pour y extraire la qualité de l’âme.. Quand on entend parler les hommes sur la terre, on les entend parler d’amour sans s’imaginer que c’est de leur douceur que provient tout leurs fruits. Je vous annonce la venue du Messie à l’intérieur de chacun, je vous ai dis de combler d’amour les affamés, mais combien de fois j’ai pu goûter à cette grâce divine de vivre.

Mon cœur aspire à vous écouter chers hommes, à vous combler de vos peines pour jeter au feu votre attache durcie à nos attentes en tant que femmes. Vous n’avez pas à vous opposer à quoi que ce soit, ni à nous démontrer votre amour pour nous, nous, nous voulons que vous aimiez par ce cœur sensible, pour vous révéler le secret de donner la vie. Dans ma chaire se trouve votre joie et c’est exalté que vous nous partagez le fruit de Dieu. Dans notre sang coule votre amour et dans notre respiration brûle nos passions. Votre joie grandie dans notre matrice et selon vous qui sommes-nous pour oser penser que nous ne le voulons pas ? Les femmes de la terre brûlent de passion d’être les creusets de la virginité de votre amour, nous nous révélons quand vous vous révélez, nous vous aimons à n’en plus compter, dans nos peines, vous ensemencez de la joie, dans vos peines nous cueillons vos semences. J’ai su depuis toujours que votre force est la sensibilité que vous donnez, j’aime sans fin, car notre Père à tous c’est cet esprit d’Amour.

Vous ne rejetez pas les femmes, vous accomplissez la puissance d’un père en outrage, demandez aux femmes de vous guider sur la voie du sentier de votre cœur et nous aussi bâtirons un temple, nous érigerons main dans la main l’annonciateur du fruit de nos élans d’amour. Mon cœur s’agrandit par vous, par votre force spirituelle, comme un bourgeon fleurit, comme une rivière emporte vos souffles.

Mes hommes, divins masculin, révélez votre grandeur, nos âmes les appelle.

Reçu par Maxime Handela le 9 Août 2019 – 20h57
https://osmosexdiamants.wordpress.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email