Un entretien avec Lenduce – Titre d’origine :  » Chakra-Farben und Seelenentwicklung im Zusammenhang mit den Weltreligionen – Ein Gespräch mit Lenduce » – 29 Mai 2014 – Transmis par ShaNiraa (Autriche)

 

Shari : Hallo Lenduce, cela fait maintenant un bon moment depuis la dernière fois que je me suis adressée à toi, mais je pense que le sujet qui me préoccupe depuis quelque temps conviendrait pour une conversation avec toi.

Lenduce : Hallo Shari, ma chère, allons y. T’entendre à nouveau me fait plaisir. Même si pour nous, de l’autre côté du voile, le temps se déroule différemment du vôtre, j’ai l’impression que c’était hier que nous nous sommes parlé. Bon, qu’est-ce qui te préoccupe, en quoi et comment puis-je t’aider ?

Shari : Comme tu sais, cela fait un certain temps que je m’intéresse au travail de Michael Newton (« Le voyage des âmes » « Les aventures des âmes », « La vie entre les vies », « Souvenirs du monde intermédiaire» (*).

Michael Newton utilise une technique spéciale de régression où, au moyen d’une hypnose profonde, il amène les personnes à leur vie entre les vies, donc au moment où elles ne sont pas incarnées et qu’elles existent dans un monde supérieur en tant que pure âme.)

Le travail avec les régressions spirituelles me procure une grande joie. Je n’ai pas pu ne pas remarquer qu’il y a en quelque sorte un rapport entre les couleurs des chakras et la classification des couleurs principales d’une âme selon les études de Michael Newton. J’ai déjà lu ou entendu ailleurs que pendant notre voyage à travers les incarnations nous, les êtres humains, évoluons à travers les chakras, à commencer par le plus bas vers le plus haut. Et les personnes en transe profonde semblent confirmer cela et ceci indépendamment du fait qu’elles connaissent ou non les couleurs des chakras.

(*) NDLR : Traduction littérale des titres allemands. Livres de Michael Newton traduits en français : Souvenirs de l’Au-delà ; Journées dans l’Au-delà ; Un autre corps pour mon âme.

Lenduce : Oui, c’est vrai, on pourrait dire que vous vous frayez un chemin à travers un certain spectre de couleur. Certes, la couleur de l’âme est individuelle et chaque âme a plus qu’une seule couleur, mais durant vos incarnations sur la Terre il y a une couleur principale (**), comme l’appelle Michael Newton, qui change en fonction du niveau d’expérience de l’âme respective.

Je garde volontiers la notion de couleur principale afin de faciliter la compréhension pour toi et pour tous ceux qui lisent ceci.

(**) NDLR: Traduction la plus proche du mot allemand Kernfarbe

Shari : Bien, merci Lenduce. J’aimerais également me concentrer sur la couleur principale et ne pas trop aborder toutes les autres possibilités de couleurs des âmes et/ou des auras. Ce qui m’intéresse, c’est l’évolution de l’âme en rapport avec les couleurs des chakras.

Les observations faites lors des régressions spirituelles montrent que la première couleur principale d’une âme est le blanc, ensuite vient le rouge, le jaune-or, le vert, le bleu et enfin le violet. Les couleurs des chakras sont : rouge, orange, jaune, vert, turquoise, bleu, violet.

Même si ce n’est pas exactement la même palette de couleur, la ressemblance est frappante. Que peux-tu me dire à ce sujet ?

Lenduce : Le blanc est la couleur principale d’une âme qui recommence sur la Terre. Les jeunes âmes n’ont encore adopté dans leur noyau aucune des sept couleurs des chakras principaux. Ce n’est pas pour rien que dans de nombreuses cultures sur la Terre, le blanc est considéré être la couleur de la pureté.

Il y a toujours eu sur la Terre des époques où une couleur principale abondait particulièrement. Les époques où le blanc était la couleur principale remontent à très loin, elles remontent à des époques que vous ne connaissez plus que par les légendes.

C’étaient les anciens Sumériens, les Atlantes et en partie l’ancienne Egypte à ses débuts où de nombreuses âmes jeunes sont venues sur la Terre. A cette époque, le souvenir du lieu d’origine de l’âme était encore bien présent.

De même, le lien existait encore avec d’autres êtres au-delà de la Terre, avec des entités astrales ainsi qu’avec des entités extraterrestres. Mais plus la matière s’est densifiée sur la Terre, plus les êtres humains trouvaient ces êtres mystiques et puissants et finalement ils en ont fait des dieux.

Ainsi sont nées les premières religions. C’étaient des religions nées du fait que les âmes avaient oublié qui elles étaient réellement. Ces religions ont cependant aussi servi à garder de manière codée les connaissances anciennes avant que l’humanité n’atteigne définitivement le stade de l’oubli qui s’annonçait.

Aujourd’hui, beaucoup de ces religions sont depuis longtemps tombées dans l’oubli, mais l’hindouisme a en partie survécu. C’est la plus ancienne croyance encore vivante et ses racines remontent le plus loin dans le temps.

Shari : C’est très intéressant Lenduce. Est-ce que cela veut dire qu’une nouvelle religion naissait à chaque stade de l’évolution sur la Terre ?

Lenduce : On pourrait le dire ainsi. Mais cela ne veut pas dire qu’une religion contiendrait plus de vérité qu’une autre. Au contraire, les nouvelles religions servaient toujours comme complément, élargissement et/ou correction de la croyance précédente.

Comme vous savez, tous ce qui est venu a de nouveau été déformé. Il serait trop facile de penser que la plus ancienne religion serait la plus véridique uniquement parce qu’elle serait plus près des anciennes sagesses. Il serait aussi trop simple de penser que la forme de croyance religieuse la plus récente serait la plus véridique parce qu’elle serait la moins déformée.

Comme déjà dit, les religions plus récentes servaient souvent comme correction et/ou comme complément et ne devraient donc jamais totalement exclure les anciennes religions. En outre, la tendance religieuse d’une personne ne dit rien sur le niveau de l’évolution de son âme. C’est plutôt la façon dont une personne vit sa foi, mais j’en parlerai plus tard. Si tu es d’accord, j’aimerais continuer avec la liste des couleurs.

Shari : Bien volontiers.

Lenduce : Lorsque les êtres humains sont tombés toujours plus profondément dans la matière, ils étaient de plus en plus dépendants de Mère Nature. Certes, l’ancienne connaissance était toujours présente, mais le contact avec d’autres entités ne fonctionnait plus qu’au niveau spirituel et en connexion profonde avec Mère Terre.

Mère Terre est ainsi devenue une divinité et les religions liées à la nature, les nombreuses formes de chamanisme, sont nées.

Au niveau individuel-psychique, cela correspond à la couleur principale rouge – le chakra racine. C’est le chakra qui représente le corps physique, la connexion avec Mère Terre. Le corps est un avec la terre – il vient de Mère Terre et un jour il y retournera.

L’âme vient de l’Univers et en tant que telle elle peut entrer en contact avec l’Univers. Les anciens chamanes et les peuples primitifs savaient cela, mais le corps physique était déjà devenu si dense qu’ils devaient souvent se servir des outils de la nature pour atteindre des états de conscience transcendantale.

Pour une âme qui se trouve au niveau rouge de l’évolution il s’agit souvent de la pure survie. Elle apprend à maîtriser la vie au niveau physique, à nourrir son corps, à respecter la Terre. Le chamane a maîtrisé la vie à ce niveau.

Shari : C’est très intéressant. J’ai toujours pensé que le chamanisme était la plus ancienne « religion », si on peut le dire ainsi, sur la Terre.

Lenduce : Non, l’origine de l’hindouisme est plus ancien et provient d’une époque où les corps n’étaient pas encore aussi denses et où la survie physique sur la Terre n’était pas encore autant au premier plan.

A cette époque, les êtres humains étaient encore beaucoup plus en contact avec l’énergie de vie de l’Univers. Beaucoup n’avaient pas encore besoin de se nourrir, ils se nourrissaient du pur prana. Ce n’est que plus tard qu’une religion liée à la nature est devenu nécessaire.

Shari : O.K., ceci pour une meilleure compréhension : Tout à l‘heure tu as dit que la foi ne dit rien du stade de l’évolution d’une âme. Cela veut donc dire que tous les chamanes ne se situent pas uniquement au niveau de l’évolution du chakra racine, ai-je bien compris ?

Lenduce : Exactement. Certains oui, d’autres non. Celui qui se sent attiré par le chamanisme peut tout à fait être une âme plus âgée. Comme déjà dit, j’expliquerai cela plus précisément plus tard.

Shari : Oui, bien sûr – je voulais simplement mentionner cela afin que les lecteurs qui se sentent attirés par le chamanisme ne pensent pas que je/nous affirmons qu’ils seraient des âmes encore très jeunes.

Lenduce : Oui, je comprends très bien. Merci d’avoir souligné cela !

Shari : Mais avec plaisir. Je suis curieuse de connaître la suite. Michael Newton saute directement du rouge au jaune – qu’en est-il de l’orange ?

Lenduce : Le chakra sacré avec sa couleur orange représente la sexualité et la joie de vivre. Il représente les souhaits et les désirs terrestres et on peut parfaitement l’associer au niveau d’évolution du rouge. Ici, il s’agit toujours de la vie au niveau physique. La survie a été maîtrisée.

L’âme qui a passé le niveau rouge se débrouille peu à peu sur la Terre et elle peut maintenant porter son attention sur les joies de l’existence physique. Elle se débrouille parfois mieux que ceux qui sont encore au niveau blanc ou rouge et cette connaissance lui donne aussi certains avantages vis-à-vis d’autrui.

C’est au niveau orange, comme plus tard aussi au niveau jaune, que la plupart des âmes se créent le plus de karma car maintenant l’âme veut être meilleure, plus riche, plus belle, plus intelligente que toutes les autres. Elle veut jouir de la vie terrestre avec tous ses avantages.

La maîtrise du niveau orange est symbolisée par la voie du Tantra ou aussi par la forme originelle du Taôisme où il s’agit de jouir de la vie terrestre sans nuire à d’autres êtres.

Mais l’attrait du pouvoir sur autrui est toujours grand et, en fin de compte, c’est également de pouvoir qu’il s’agit pour les âmes au niveau jaune.

De nombreuses âmes qui se trouvent au niveau jaune s’acquittent du karma qu’elles se sont créées lorsqu’elles étaient au niveau orange. Ce faisant, elles se sentent souvent impuissantes et une nouvelle lutte commence qui peut souvent continuer durant de nombreuses incarnations.

La peur de l’impuissance fait qu’elles essayent tout pour obtenir plus de pouvoir, ce qui conduit souvent à l’ivresse du pouvoir ou à l’abus de leur propre pouvoir. La maîtrise du niveau jaune est généralement un chemin très long qui dure plusieurs incarnations.

C’est pourquoi il y a même deux grandes religions mondiales qui correspondent au niveau jaune. D’une part le Judaïsme qui met un Dieu masculin à la place des dieux ou d’une déesse. Et d’autre part, est né la philosophie du Bouddhisme afin d’aider, vers la fin du niveau jaune, les âmes à dépasser les thèmes du pouvoir.

C’est le pouvoir du propre esprit, une fois pacifié, qui a enfin permis une reconnexion au Dieu Un et éternel. Le silence derrière la Création, l’état d’où est née l’âme autrefois.

L’illumination est un état de reconnexion avec l’essence originelle de tout ce qui est. Elle n’est d’ailleurs pas la fin du voyage de l’âme. Du moins dans les cas les plus rares.

Beaucoup parmi ceux qui se trouvent actuellement au-dessus du niveau jaune de leur évolution, ont déjà fait l’expérience de l’illumination dans une vie antérieure. Il est facile de l’obtenir dans la solitude d’un monastère ou dans les montagnes. Cela devient difficile lorsqu’il s’agit de la réaliser au milieu des défis de ce monde.

Shari : Wow, ça c’est une information intéressante, Lenduce. Cela veut dire que le voyage sur la Terre continue après l’illumination ?

Lenduce : Et comment, ma chère. L’étape suivante de l’évolution, ainsi que le chakra suivant, sont caractérisées par la couleur verte. C’est le chakra du cœur, le siège de l’énergie christique. Jésus a apporté le christianisme et a élargi les enseignements sur la Terre par l’enseignement de l’amour du prochain, indépendamment de ce que l’Eglise en a fait par après.

Les âmes du niveau vert de l’évolution vivent généralement des incarnations de ce monde. Elles sont des mères ou des pères, travaillent dans des professions terrestres et s’exercent à trouver leur paix intérieure sur le plan des relations humaines.

C’est souvent un des plus grands défis. Car les émotions sur le plan des relations humaines sont parfois les plus fortes, qu’il s’agit de transcender.

La maîtrise du niveau vert de l’évolution consiste à servir avec dévouement, sans s’oublier soi-même. Trouver la paix au sein de la vie terrestre. Les maîtres du niveau vert développent des capacités de guérison. C’est ainsi que Jésus, qui représente le précurseur de la maîtrise de ce niveau, est devenu célèbre pour sa capacité à guérir avec les mains.

Shari : Je connais beaucoup de personnes qui ont une famille et qui essayent en même temps d’avancer sur le chemin spirituel. Parmi eux, il y en a beaucoup qui ont des capacités de guérison. Est-ce là un signe qui montre qu’actuellement il y a beaucoup d’âmes « vertes » sur la Terre ?

Lenduce : Oui, absolument. Mais tous les autres niveaux d’évolution sont également présents, même si c’est toujours une couleur qui s’incarne de manière prédominante. Chaque couleur/chaque niveau d’évolution a ses forces et ses faiblesses. Au début du niveau vert, par exemple, il est souvent difficile pour une âme de vraiment comprendre autrui. Elle est souvent têtue et préfère suivre sa propre voie. Lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle n’arrive à rien de cette façon, alors elle tombe souvent dans l’autre extrême et se subordonne. Il s’agit toujours de trouver le juste milieu – à tous les niveaux de l’évolution.

Le Dieu du christianisme a été fortement personnalisé et humanisé, ce qui est une erreur correspondant à ce niveau d’évolution, erreur qu’il s’agit de dépasser. Chaque niveau a ses erreurs, ainsi que ses objectifs d’apprentissage.

Shari : Je comprends. Résumons brièvement :

Rouge : de la lutte pour la survie à la vie en harmonie avec la nature.

Orange : des basses passions à la jouissance consciente de la Création.

Jaune : de l’abus de pouvoir à l’auto-émancipation.

Vert : du lutteur isolé à l’individu autonome qui peut cependant vivre et accepter l’amour.

Ai-je compris correctement ?

Lenduce : Oui, je peux laisser passer cela comme un bon résumé.

Shari : Merci beaucoup !

Lenduce : Il n’y a pas de quoi !

Shari : Nous voilà au chakra de la gorge, turquoise ou bleu clair

Lenduce : Oui, c’est le passage du vert au bleu. Lorsque l’âme a réussi de vivre son individualité au sein du monde sans être un solitaire rejeté, alors la créativité de l’âme s’éveille à une nouvelle vie.

Shari : Hum… beaucoup d’artistes n’étaient-ils et ne sont-ils pas des solitaires ?

Lenduce : Si, cependant d’une manière différente des jeunes âmes « vertes ». Ils ne sont pas les rejetés, mais plutôt des solitaires de leur plein gré. On les considère souvent comme « cool » et inabordables. Ils n’ont que des amis sélectionnés et sont souvent très sûr d’eux. Ils n’ont pas peur d’être différent.

Shari : Je comprends…

Lenduce : Ce sont évidemment des catégorisations grossières et ils ne correspondent certainement pas à chacun – l’évolution ne se déroule pas toujours de manière aussi linéaire qu’indiqué ici – mais plus à ce sujet plus tard.

La plupart des âmes du niveau turquoise sont des athées ou des libres penseurs. Religion et foi sont des constructions créatives de la pensée et ont lieu au-delà des mots.

Ils exercent une activité artistique afin d’exprimer cet essence non tangible au fond d’eux-mêmes, de le comprendre et d’en inspirer autrui.

L’âme « turquoise » jeune est souvent encore un peu perdue dans sa créativité, elle essaye de copier les autres et elle finit souvent en étant un artiste raté ou dans un emploi qui est très loin de ses rêves. Cela peut la frustrée et la rendre dépressive.

Actuellement, une grande partie des âmes du monde occidental se situe à ce niveau.

De nombreuses âmes anciennes succombent à la dépression vu qu’elles ne savent pas vivre leur créativité au niveau de leur évolution. Oui, vous pouvez avoir l’impression qu’ici de nombreuses âmes jeunes dorment encore et qu’elles succombent au pouvoir du contrôle de la conscience tel des robots. Mais en réalité la plupart des âmes sont déjà très vieilles et dorment plutôt un sommeil dû au refoulement de leur créativité, ce qui fait qu’elles semblent être des âmes jeunes.

Shari : Tu penses que l’humanité est réellement déjà si loin ? Cela ne semble pas vraiment être le cas, d’après ce que je peux parfois observer.

Lenduce : Comme nous vous le disons si volontiers : les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être ! Les âmes qui ont maîtrisé l’échelon turquoise étaient et sont de grands peintres et musiciens qui ont touché le cœur de millions de personnes avec leurs œuvres.

Shari : Tu dis ceux qui ont maîtrisé l’échelon turquoise. Est-il nécessaire d’atteindre la maîtrise à chaque échelon ?

Lenduce : Pas nécessairement. La réponse est oui et non. C’est comme avec le baccalauréat. Tu peux le réussir avec mention ou tu peux juste le réussir. Après, tu peux faire des études. Même si chaque niveau nécessite une sorte d’achèvement, chacun est plus ou moins bon dans l’un ou l’autre niveau. L’âme peut également se spécialiser dans un domaine ou tout simplement continuer son chemin.

Shari : Compris… Bon ce qui m’intéresse pour le moment. Une des religions actuellement très largement répandue est l’Islam. Il est aussi plus jeune que le christianisme. Quel est son rôle ?

Lenduce : L’Islam est en fait un élargissement du christianisme. Il avait été prévu comme une correction. Le message le plus important était que Jésus avait été un prophète, tout comme Mohammed aussi. Ce message devait aider les êtres humains à évoluer davantage lorsqu’il s’agissait de devenir comme Jésus ou comme Mohammed.

Un messager de Dieu !

C’est l’appel vers le niveau bleu. A l’aide de la créativité individuelle vécue, les âmes du niveau bleu ont rétabli leur connexion avec leur âme et donc avec Dieu.

Elles deviennent des ambassadeurs du Divin, des enseignants et ils sont une inspiration pour autrui.

Au début, elles sont de nouveau confrontées à la tentation du pouvoir. Elles attirent souvent de nombreuses personnes et il s’agit maintenant de ne pas utiliser ce fait pour s’enrichir ou pour se placer dans la position d’un gourou.

En tant que maître du niveau bleu, elles sont devenues un genre de professeur qui élève autrui. Celui qui rencontre un vrai maître au niveau bleu se sent toujours valorisé et jamais rabaissé. Au niveau bleu, le maître sait en même temps qu’il peut apprendre quelque chose de tout le monde. Chaque âme a son expérience individuelle et est donc intéressante et respectable.

Celui qui maîtrise le niveau bleu obtient à nouveau le contact avec le cosmos, avec d’autres entités, mais cette fois-ci de manière à reconnaître dans ces êtres la famille et non plus des dieux placés au-dessus de lui.

Après la maîtrise du niveau bleu, on n’a plus besoin d’une religion. Toutes les religions ont été fusionnées. La vérité qui les sous-tend est vue derrière toutes les erreurs et falsifications.

Au niveau bleu, l’âme enlève une erreur après l’autre, un peu comme on pèle un oignon, pour avancer jusqu’au cœur de sa propre vérité divine.

Elle sait qu’elle ne sait rien et, avec chaque couche qui tombe, elle comprend un peu plus et cela au-delà de l’intelligence terrestre. Mais sur ce chemin, elle peut encore une fois rencontrer toutes sortes d’erreurs. Chaque pelure de l’oignon symbolique est une autre illusion à laquelle elle peut succomber et qu’il s’agit de transcender.

Lorsqu’elle a atteint son but, vient le niveau violet – c’est ce que vous appelez l’ascension.

Ensuite le chemin de l’âme continue, mais au-delà de la matière physique, car le chemin de l’évolution ne finit pas. Seulement le chemin au sein de la densité de la matière physique, car ce monde est limité dans sa nature, mais l’âme ne l’est pas.

Shari : Merci, quelle fin poétique, cher Lenduce ! Mais tu voulais encore dire quelque chose concernant les maîtrises individuelles et sur le fait que la religion d’une personne ne dit rien sur le stade de l’évolution de son âme.

Lenduce : Exactement. Les religions mondiales sont toujours nées à des époques où une certaine couleur de l’âme a été prédominante sur la Terre, elles annonçaient souvent aussi une nouvelle époque et une nouvelle couleur de l’âme.

Une âme au niveau bleu peut néanmoins choisir la vie d’un prêtre catholique pour réaliser sa tâche en tant qu’ambassadeur de Dieu. Mais ce ne sera pas toujours facile pour une âme bleue parce que les lois de l’Eglise ne correspondent pas toujours aux véritables enseignements de Dieu et pourtant cela peut justement être le défi auquel cette âme aimerait faire face.

L’illumination peut également être obtenue dans de nombreuses formes de yoga, ainsi que dans la solitude d’un monastère chrétien, dans le soufisme etc…

Maintenant de nombreuses âmes des niveaux jaune et vert sont incarnées dans l’Islam. Vous pouvez reconnaître cela aux liens familiaux étroits ainsi qu’aux questions de pouvoir de ces groupements.

Bien que l’Islam soit la religion la plus récente, elle a été la plus mal interprétée. Cela arrive souvent avec les nouvelles tendances religieuses et sert à voiler la vérité. La vérité, en tant que lumière, trouve cependant toujours un chemin pour sortir de l’obscurité.

Beaucoup d’âmes qui sont sur le chemin vert, turquoise ou bleu utilisent aujourd’hui l’enseignement du yoga, bien que celui-ci soit issu de la religion la plus ancienne. Il s’agit ici de la reconnexion à l’origine.

Dans son message concernant le rayon violet, Saint Germain vous parle de la capacité de ce rayon à arrêter momentanément le temps linéaire et ainsi permettre à ceux qui savent travailler avec le rayon violet à se reconnecter au niveau où son âme était encore connecter avec la Création.

Le violet ramène donc au blanc. Le cercle se ferme et pourtant il y a eu évolution et prise de conscience.

Comme déjà dit, ces âmes peuvent également se spécialiser dans l’un ou l‘autre domaine.

Donc si quelqu’un parmi vous a un lien fort avec les religions liées à la nature, cela ne veut pas dire qu’il est une âme sur l’échelon inférieur de l’évolution. Cela pourrait être une indication qu’il s’est peut-être spécialisé à ce niveau !

L’évolution à travers les différents niveaux ne se déroule pas toujours de façon linéaire.

Par exemple, il se peut que l’âme ait déjà atteint le niveau vert mais que de temps en temps elle travaille encore des sujets des niveaux jaune et rouge afin de les affiner et les faire concorder avec les nouvelles expériences du niveau vert.

Il est donc important que vous n’interprétiez pas de manière linéaire les connaissances que je vous ai transmises ici.

Vous ne devriez pas non plus les utiliser pour catégoriser autrui.

La meilleure façon de se rendre compte du niveau de l’évolution d’une âme, c’est encore et toujours de voir son degré de compassion. Ne l’oubliez pas !

Shari : Je te remercie, Lenduce, pour ces précieuses informations. Pour finir, j’aimerais te poser une dernière question.

Lenduce : Volontiers, qu’aimerais-tu savoir ?

Shari : Y a-t-il des âmes incarnées au niveau violet ?

Lenduce : Oui, mais elles ne sont pas connues du public. Ils ne paraissent pas en public en ce moment. Les rares qui sont ici méditent dans les montagnes, loin de toute civilisation, afin de maintenir le lien avec Spirit (***) pour le collectif. D’autres vivent au fond des bois au sein des rares tribus indigènes afin de maintenir le lien avec Mère Terre. D’autres servent en tant qu’ « anges silencieux » dans des organisations d’aide humanitaire non gouvernementales, inconnus du reste du monde. Le temps n’est pas encore venu pour que ces Maîtres se montrent en public tel qu’ils sont.

(***) NDLR : Dans le texte d’origine.

Ai-je répondu à ta question ?

Shari : Oui, je te remercie pour ce moment avec toi.

Lenduce : Qu’est-ce déjà le temps, chère Shari ? Je te remercie également pour ta curiosité et pour le fait que tu me permets de partager ma connaissance avec ceux que cela intéresse.

Je t’aime, je vous aime tous !

Shari : Nous t’aimons aussi Lenduce – In Lak’ech

Lenduce : In Lak’ech

 

Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr – Un grand merci à Sophia.

Copyright: www.engelbilder.net

Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.at

© Shari D. Kovacs (Lektorat : Lara)
Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes (http://www.sternenkraft.at). Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Aux Portes du Temps


Print Friendly, PDF & Email