Message du guérisseur Lestrys, transmis par Aurélia Ledoux

« Me voici, pour continuer cette passionnante conversation que nous avons eue, au royaume de la Terre intérieure, là où je me tiens en ce moment même.

Mon existence a pris un tour très joyeux, comme celle de beaucoup de mes frères aliens.

J’ai été convié depuis peu à des missions d’entraide, afin de guider et de retrouver des êtres dans les galeries, très nombreuses, de votre planète. Oui, il existe beaucoup de galeries et il est aisé de s’y perdre, surtout pour les plus jeunes.

Les petits aliens ne possèdent pas encore en eux, la faculté de cartographier leur environnement ou de faire des projections, de regarder autour d’eux, à distance, pour voir où ils se trouvent. Ils ne peuvent pas non plus effectuer de projections psychiques, c’est-à-dire de visualiser une situation future, pour savoir si celle-ci sera possible. Les projections permettent d’équilibrer des hypothèses incertaines entre elles, pour les ajuster parfaitement.

Vous pouvez bien sûr faire de même, dit-il avec joie.

Ces usages sont en vous, beaucoup s’en servent, mais beaucoup sont comme nos chers petits cœurs. Cette faculté dort en eux.

Je suis heureux de parler, de pouvoir décrire ce paradis de verdure que tu entrevois présentement. »

En effet, l’image de verts sommets, garnis de plantes colorées et de prairies toutes en fleurs, de vergers me réjouit beaucoup. Ces images sont très vivantes, on voit des familles occupées à récolter des fruits, réparer des appareils flottants ou simplement lire au jardin. Il existe une heureuse insouciance pour ces êtres en phase de guérison.

« J’ai aussi pu aller et sortir dans l’espace, pour voir la Terre. Votre planète est un splendide berceau blanc et illuminé d’or, des panaches rosés en jaillissent, sur un fond outremer saisissant.

Là, j’ai fait la connaissance de beaucoup d’aliens, je leur ai dit qu’il était possible de changer et de se sentir mieux que bien, en accueillant la lumière. C’est-à-dire, dénué de hargne, de ce ratatinement qui me couvre de honte, lorsque je songe à la bougonnerie habituelle des plus grands de mon espèce. Lorsque je songe aussi à leur morgue, à ce déni des immatures, des autres peuples, de vous également.

Nos deux espèces sont parfaitement en syntonie, elles sont faites pour s’aider et s’entendre d’une manière si complémentaire, si parfaite, que vous peineriez à croire à un tel potentiel ! Et pourtant ce potentiel existe, nous avons tout à apprendre de vous. C’est pourquoi, il s’écoule beaucoup de messages sur les peuples stellaires en ce moment.

Beaucoup de peuples sont désireux d’interagir avec vous, parce que vous êtes une espèce originelle, une espèce qui n’a pas eu conscience de l’espace, de nos présences, qui est pourrait-on dire, endémique et qui sait beaucoup de choses. Oui, vous savez bien des choses, bien plus, plus que vous ne pourriez le croire.

Ces choses sont par exemple l’affection, la bienveillance, l’humour.

Les nôtres, étions un peuple glacé, figé dans les calculs et les sciences abstraites. Nos meilleurs esprits sont de grands mathématiciens, mais leur cœurs sont froids, arides, désertés par l’amour.

L’amour est essentiel pour grandir en soi, grandir au regard des autres. J’ai appris qu’il était bien plus profitable de susciter l’affection plutôt que la crainte.

Cela est en particulier vrai pour les enfants. Au cours de notre long voyage, nous avons recueillis des petits groupes de clones égarés. J’ai pu nouer une étonnante complicité avec deux de ces petits, qui étaient très déstabilisés par notre errance.

Nous en sommes venus à nous connaître parfaitement et ils en sont arrivés à me considérer comme leur père. Un très grand cadeau de la vie. Chose étonnante, le mot pour dire père ou maître est sensiblement identique chez nous.

Ils sont restés avec notre famille de sept personnes depuis. Nous les considérons comme nos enfants et comme ils sont amusants ! Comme ces petits égayent notre quotidien, ils trouvent à se divertir de tout !

Mon existence me comble donc. Nous avons été conviés à bord de plusieurs vaisseaux-lumière, pour échanger avec d’autres rescapés, une fois notre convalescence presque achevée.

Ensuite nous sommes revenus au cœur des cités souterraines en des petits paradis de calcite ou d’argile. Il existe un très grand nombre et une très grande variété de cités, d’architectures, comme cela est plaisant à voir. Nous avons visité de nombreux lieux. C’est un spectacle dont je ne me lasse pas, de constater l’ingénierie des différents peuples, à agencer des cités toutes plus magnifiques les unes que les autres.

Et il y a bien sûr les plantes qui poussent sous ces montagnes à l’envers, elles défient la pesanteur, eh oui !

En des lieux, la gravité est inversée, ou courbe et oblique, cela donne des résultats amusants. La nature sait s’adapter à tous les environnements.

J’ai été saisi de bonheur en rencontrant mes amis généticiens dans la vallée, j’ai été bouleversé en apprenant qu’ils avaient trouvé une moitié ! En réalisant qu’ils étaient si heureux, je me suis à mon tour senti pousser des ailes. Auparavant, nous ne croyions pas possible que la vie puisse nous réserver de tels cadeaux.

En ce moment, je suis en train d’étudier les mousses, les pollens et les chaînons de la vie, des différentes formes de moisissures que nous avons pu rencontrer. Il est passionnant de voir comment la vie a pu muter en de tels endroits.

Je suis devenu guérisseur. Mon autre tâche consiste à préparer des remèdes, à aller régulièrement aider au centre de soins et à cuisiner.

Eh oui, tout peut arriver, moi généticien, me retrouve… cuisinier !”

Il a un très long rire.

” J’ai appris en cette existence que cuisiner était très agréable, surtout en compagnie d’autres êtres, qu’il s’agisse, d’humanoïdes, de lézards ou d’aliens. Je dispose de professeurs absolument experts dans l’art de marier les saveurs ! Que de mélanges délectables ils élaborent, que de soupes, de gratins, de salades de beignets exquis pour nos petits protégés !

Voilà une tâche qui me transporte de joie. Il est vraiment très agréable de faire des activités en groupe, juste pour le plaisir d’être ensemble et en songeant que l’on fait quelque chose de beau. Je remercie la vie de tout cœur de m’avoir fait de tels cadeaux, je la remercie chaque jour d’avoir pu rencontrer des êtres si précieux, si plaisants en mon entourage ! A présent, j’ai une famille.

La troisième tâche, c’est de prendre soin des enfants et bien sûr, il existe de très nombreuses personnes qui y aspirent. Alors, pour que tout le monde puisse le faire, nous effectuons des alternances d’activités.

Beaucoup d’aliens aiment à s’occuper des animaux également, à rebâtir des cités, à participer aux tâches de terrassement. Il existe des agents de terrassement, de canalisation de l’eau, des fontaines de lave, des geysers, des agents de soin des engins de transports, des galeries, des plantations. Il existe de très nombreux artistes, des musiciens, des chanteurs et aussi beaucoup de scientifiques, des généticiens, des botanistes, des biologistes très compétents, qui peuvent reconstituer à peu près toutes les créatures.

Il existe aussi de très nombreux guérisseurs psychiques, qui divertissent les malades, les emmènent en excursion. Ils leur font découvrir des vidéos issues de sondeurs de pensée, avec des images splendides, … venant d’eux-mêmes.

Dans les cités de la Terre intérieure existent aussi des experts en climatologie, en communications. Les eaux de votre monde communiquent avec celles de notre niveau, il faut donc les nettoyer de tout, avant qu’elles n’entrent en notre monde. Et cela est une tâche très ardue.

Ils se soucient beaucoup de « ceux qui viennent du Royaume d’en haut », comme ils vous appellent. Ils organisent régulièrement des opérations d’épuration des eaux, d’aspiration de déchets, de matériaux fissiles, et ils répandent des substances, visant à décontaminer la faune et la flore de tout ce que l’on peut trouver de dommageable pour la vie.

Et la nuit, ils travaillent également, en harmonie avec votre souffle vital, pour soutenir et alléger vos énergies, purifier vos cellules et vous faire venir à eux, par l’esprit, le plus naturellement du monde.

C’est ainsi que les choses se déroulent en notre royaume,

Avec vous en pensée, “

Le guérisseur Lestrys

Source : http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email