Les premiers humains sont apparus sur Terre il y a environ 4 millions d’années, mais de nouvelles preuves convaincantes issues de l’étude de l’évolution humaine ont révélé qu’un petit groupe de ces homininés a été génétiquement modifié par d’anciens visiteurs étrangers pour créer le premier Homo sapiens.

Daniella Fenton, chercheuse et auteure, a étudié en profondeur les origines les plus anciennes de l’humanité et son accélération soudaine dans le développement du cerveau il y a près de 800 000 ans, cette enquête a conduit à une révélation massive.

Les Homo sapiens sont la création d’anciens astronautes qui sont arrivés par un vortex depuis le jeune amas d’étoiles des Pléiades il y a 780 000 ans.

La chercheuse australienne, spécialiste des lignées équines et de l’expression génétique, a découvert de nombreux changements génétiques qui caractérisent l’homme comme anormal lorsqu’on le compare aux espèces de primates modernes, dont certains sont si extrêmes qu’ils s’expliquent mieux par le génie génétique de pointe.

Dans son livre intitulé “Hybrid Humans : Scientific Evidence of Our 800,000-Year Old Alien Legacy”, Daniella Fenton met en lumière une série de changements profonds dans les gènes associés à la taille du cerveau, aux structures neurales et au traitement de l’information.

Ces changements comprennent des gènes qui apparaissent soudainement formés à partir de ce qu’on appelle l’”ADN poubelle” et des fragments de gènes qui ont été découpés, copiés et réinsérés.

Fenton indique la mystérieuse fusion du Chromosome-2 en même temps que ces autres changements, il y a environ 780 000 ans, comme preuve supplémentaire de l’expérimentation extraterrestre. Cette fusion se retrouve dans tous les types humains dotés d’un gros cerveau, y compris les Néandertaliens et les Denisoviens, mais pas chez les autres espèces de primates.

Elle explique que la fusion du chromosome-2 aurait dû être le résultat d’une erreur ponctuelle qui aurait dû disparaître dans les générations suivantes ou peut-être conduire à une petite population de personnes avec 46 chromosomes parmi un nombre plus important de personnes portant 48 chromosomes. Au lieu de cela, tous les humains après il y a 780 000 ans présentaient cette ‘mutation’. Cela sous-entend fortement qu’il y avait un énorme avantage associé à la fusion et qu’elle est apparue soudainement chez un nombre considérable d’individus, permettant au chromosome-2 de devenir un caractère permanent et dominant. Cela ne correspond pas aux mutations naturelles connues du génome humain.

Fenton explique :

“Quelqu’un a créé toute une génération de couples reproducteurs qui ont fusionné le chromosome-2. La modification chromosomique est telle qu’elle a des impacts sur le développement du cerveau, le système immunitaire et les processus reproductifs”.

Les humains portent aussi des changements uniques dans le gène FOXP2 qui a changé la connectivité synaptique et amélioré notre capacité à transformer de nouvelles expériences en procédures de routine, ce qui a eu une influence énorme sur notre capacité à produire un discours significatif. Fenton souligne que ce changement n’est pas observé chez d’autres primates et il semble que nos créateurs voulaient que nous soyons capables de former rapidement de nouveaux comportements habituels.

Fenton dit :

“Ce ne sont pas seulement les changements génétiques il y a 780.000 ans qui nous informent que l’Homo sapiens est une espèce créée par des extraterrestres, nous avons aussi identifié des matériaux physiques laissés par ces être des étoiles, des matériaux datés à ce même moment particulier dans le temps”.

Fenton offre une explication détaillée des raisons pour lesquelles ces visiteurs se sont retrouvés bloqués ici et des motivations qui les ont amenés à modifier les premiers homininés dans son livre.

Source: Ancient Code Traduction Nouvelordremondial.cc

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email