Archange Anaël canalisé par jean Luc Ayoun

Messages 29 mai et 6 juin 2009

ANAËL 1 le29 mai 2009

Âmes humaines en incarnation, recevez mes hommages, mes respects, pour ce que vous êtes. Je suis Anaël, Archange, selon votre dénomination. J’ai le privilège d’avoir participé, car c’en est un de privilège, à la création du monde que vous parcourez au sein de cette dimension. Par ailleurs, je suis l’ambassadeur, si vous préférez, du Conclave des 7 Archanges ayant entamé la ronde et la remise de leur radiation et de leur puissance, durant votre année que vous vivez, à celle que vous appelez Marie. Je suis l’Archange de la relation. Je suis l’Archange, aussi, qui prépare votre Temple Intérieur à la réception du Maître.

La vie est mouvement dans toutes les dimensions.

A certains moments, en certains espaces, le mouvement change, il se transforme. Vous êtes à l’époque de cette transformation.

Beaucoup d’âmes vivent en ce moment un processus de transformation. Cela est la volonté du Père, de la Source, car le moment est là. Ce travail (car c’est bien d’un travail qu’il s’agit), nous ne pouvons l’effectuer que grâce au rôle de ceux qui ancrent, qui acceptent d’ancrer cette nouvelle réalité au sein de votre densité. Les effusions de la radiation et de la pression de l’Ultraviolet relayées par l’Archange Michaël préparent, elles aussi, l’ouverture. Bien que mal comprise, la ronde des Archanges correspond à l’ouverture des sept sceaux.

L’ouverture des sept sceaux permet de libérer les quatre éléments.

La libération des quatre éléments permettant la révélation de l’éther au sein de votre densité, au sein de votre réalité. Nous sommes là pour cela et nous canalisons le Principe et la Conscience de la Source que vous percevez lors des effusions de l’Ultraviolet. Très prochainement, va être adjoint à l’Ultraviolet, l’Esprit Saint. La préparation de votre Temple Intérieur sera donc achevée au moment où s’installeront, pour les premiers d’entre vous, vos Noces Célestes.

Je me suis exprimé longuement, ainsi que le maître Ram, sur l’abandon à la Lumière qui permettra, au moment venu, d’accueillir la venue de la Lumière, la venue de l’Unité. Nous félicitons, nous, Archanges, l’ensemble des âmes humaines en incarnation qui rejoignent les effusions et les rondes de conscience, au sein de cette matérialité, permettant, par la même, un réveil sans précédent de l’humanité. Je suis aussi celui qui garde le canal dans lequel Je suis. Permettez-moi de vous transmettre ma radiation essentielle avant de vous donner la parole quant à vos interrogations sur ce processus.

… Effusion d’énergie ..

Nous pouvons maintenant commencer, ainsi reliés, à avancer au sein de vos interrogations.

Question : que faire avec des personnes qui auraient reçu des implants extra-terrestres pour les empêcher d’évoluer?

Ce que vous décrivez est une réalité découlant du principe même de la loi d’attraction. Aujourd’hui, par la présence de notre Conclave, par la Volonté du Père, tout ceci ne peut plus rien devant la Lumière. Néanmoins, le principe d’attraction qui a permis et autorisé l’installation de ce que vous appelez implant doit laisser la place au principe de la Lumière. Ainsi que vous l’a dit et redit l’Archange Mikaël, le temps de votre combat est terminé. Le seul combat que vous ayez à mener est intérieur à vous, entre le soi inférieur et le Soi supérieur. Tous les autres combats, sans exception, doivent être remis à la grâce de la Lumière. Ceci tient à cette époque et à ce moment précis de votre histoire que vous vivez.

Les règles de fonctionnement, les mécanismes de la Lumière, du fait de notre présence, du fait de la Volonté de la Source (qui vous a soustrait depuis peu de temps au voile de l’illusion et de l’oubli) permet, aujourd’hui, qu’en Vérité, la Lumière venant de dimensions intérieures et de dimensions supérieures, lavent littéralement vos robes, vos pensées, vos émotions et vos implants. Votre regard doit changer. La dichotomie entre le bien et le mal doit disparaître de votre conscience, de la même façon que, durant cette période de changement, et comme l’a dit l’Archange Mikaël, nombre de choses doivent se déconstruire.

Il ne vous appartient pas de participer à cette déconstruction. La Lumière que vous recevez est suffisante et, croyez-le, largement suffisante, pour œuvrer en vous et faire disparaître ce qui empêche l’accession à votre Unité. Certes, certaines problématiques semblent ne pas vouloir disparaître. Je vous rappelle néanmoins que le travail est en cours. Laissez la Lumière œuvrer en vous, accueillez-la, laissez-la agir. Ceci est déjà un entraînement capital vers l’abandon à la Lumière.

Question : qu’elle est votre spécificité, qu’elle est votre rôle, votre fonction?

Il me semble m’être défini dans les premiers mots de ma venue sur ma fonction. Je suis l’Archange de la relation. Je suis l’ambassadeur du Conclave des 7 Archanges. Je suis l’un des trois Princes ayant présidé à cette dimension dissociée. Je suis l’un des sept sceaux. Ma radiation est le rose. Je prépare l’installation en vous, pour ceux qui le souhaitent, de la dimension du Père, de la Source en vous.

Question : comment s’expliquent les réactions du corps, parfois, avec certaines techniques?

Beaucoup de choses vous sont proposées pour aller vers ce vers quoi vous voulez aller. Toutes ces techniques, quelles qu’elles soient, sans exception, ne seront que des techniques. La Lumière n’est pas une technique. La Lumière est une radiation intelligente, elle est conscience. La conscience n’a que faire de la technique. Néanmoins nous concevons que votre route fut fort longue, fort éprouvante, fort difficile, privés de la Lumière de la Source. Aujourd’hui, les choses changent. La Lumière a la capacité de rectifier, par son intelligence, ce qui doit l’être.

Ainsi, en deuxième partie, alors que je serai encore là, cette rectification par la Lumière sera efficiente en vous. Il n’y a pas ni à juger, ni à condamner, ni à encenser les techniques, quelles qu’elles soient. Elles ont été des béquilles qui vous ont permis de retrouver une certaine forme de reliance et de guidance mais, aujourd’hui, il vous faut comprendre et intégrer que la Lumière est là et, encore une fois, qu’elle est intelligente.

En ce qui concerne votre problème et les sensations survenant dans certaines parties du corps, celles-ci seront rectifiées par la Lumière. Je précise, comme vous l’a dit le 2e intervenant d’hier (car je suis là à chaque minute auprès de celui que je garde), la Lumière agit en vous, la Lumière vous guérit. Vous ne pouvez continuer, en cette époque, à jouer aux jeux de la dualité, aux jeux du discernement entre le bien et le mal.

Cela a existé, cela existe encore, il n’est plus question, pour la Lumière et pour vous, âmes humaines, de lutter contre mais, bien plutôt, de faire avec la Lumière. Le changement de point de vue et de regard est capital. Cela participera à votre sortie, en conscience, du monde de la dualité, du monde de la maladie. C’est ces portes là qui s’ouvrent aujourd’hui pour vous et qui vous permettent, objectivement et en vérité, d’aller vers l’Unité.

Question : un enfant dans le ventre de sa mère bénéficie des effusions de l’Ultraviolet?

Mes hommages et mes respects pour la vie que tu portes. Sache que la totalité de cette création, au sein de cette densité, est pénétrée par la radiation de l’Ultraviolet. Les résultats en seront profondément différents pour chaque conscience sur cette planète. Les effets seront déterminés par le principe d’attraction. Chacun, chaque parcelle de conscience au sein de cette planète, reçoit et recevra et manifestera ce qu’elle doit manifester en fonction de ses propres croyances, de ses propres convictions et de ses propres adhésions.

La lumière propose, la Lumière n’impose jamais. Ainsi quand de nombreux intervenants vous ont dit et redit que vous deviez abandonner le pouvoir sur l’autre, quelque soit ce pouvoir, afin de retrouver le pouvoir sur vous-même, cela participe aussi à la sortie de la dualité. Bien aimée âme humaine en incarnation, ton enfant ressent et vit et perçoit cette radiance. Le filtre que l’on pourrait imaginer être celui que tu constitues, par ta Présence, au sein de cette Présence (principe de maternité au sein de votre incarnation) … la radiance n’est aucunement modifiée par ce filtre.

Question : comment peut s’expliquer la perte du langage à la suite d’un choc?

Le langage, au sein de votre densité, est mise en relation et en communication. Dans les mondes non-dissociés, le langage est le langage de la vibration par la couleur, par la forme. Les vibrations des mots ne peuvent exister. La signification des mots en est que, d’avoir été privée, dans ce temps, du langage, a permis en toi le retour à l’Unité.

Le langage est un obstacle à l’Unité en ce sens que de très nombreuses techniques ont insisté de par le passé sur le silence. Silence des mots, silence des signes et silence du regard. Non pas pour s’enfermer mais bien pour s’ouvrir à une autre réalité. Le jeu du mouvement de la vie en incarnation, tel que vous le manifestez depuis tant et tant de vies, du fait même de votre accès à la Lumière et à la représentation originelle des nombres, de la forme et de la couleur, a permis l’émergence, au sein de cette dualité, de ce que vous appelez langage et communication.

Avant d’être langage, la Source est souffle, l’Esprit est souffle. Le langage n’est qu’une déformation du souffle. Il est d’ailleurs véhiculé par le souffle mais il n’est pas le souffle. Le souffle est le silence. Le silence qui t’a été imposé a donc permis de favoriser en toi l’éclosion de certains potentiels qui, jusque là, avaient été niés et oubliés.

Question : comment peut-on se préparer pour la période de Pentecôte qui est pour nous, en temps terrestre, dans quelques jours?

La meilleure façon est le rire, la Joie. Riez, exprimez la bonté qui est en vous, l’harmonie qui est en vous et que vous avez tous connus à des moments variés de vos vies. Pour accueillir ce qui vient, quelles que soient les circonstances extérieures, quels que soient les problèmes inhérents à votre dualité, vous devez trouver en vous les ressources pour manifester la Joie. Quand vous serez abandonnés, totalement, à la Lumière et que vous recevrez l’effusion du Père, la première chose que vous constaterez, de manière évidente, c’est l’évidence de la Joie, une Joie irrépressible. Dieu, la Source, le Père, est Joie, surtout dans ces moments privilégiés de fin de cycle où les retrouvailles se préparent. Cherchez donc, durant cette période, la Joie qui est en vous, laissez-la émerger, quels que soient les problèmes, quels que soient les souffrances. La Joie est l’élément qui vous permettra d’accueillir, en toute simplicité, avec Amour, ce qui vient.

Question : limiter le temps que passe un enfant devant un ordinateur n’est pas contradictoire avec la notion de ne pas prendre pouvoir sur l’autre, dans la relation parents / enfant ?

L’éducation nécessite, dans cette dimension, l’utilisation d’une forme de pouvoir mais, néanmoins, même dans l’expression de ce pouvoir, le fait de ne pas arriver à contrôler des jeunes enfants, signe quoi ? L’incapacité à irradier sur eux, de par votre position, créée par votre rôle, la capacité de liberté et d’amour suffisante pour que ceux-ci en est la conscience. Néanmoins, cela fait partie de votre rôle. Quelque soit l’âge auquel vous arrivez aujourd’hui (que vous soyez un enfant, que vous soyez un vieillard dans un corps débilité et souffrant, que vous soyez un homme ou une femme jeune ayant tout à réaliser de cette vie en troisième dimension), l’endroit où vous vous trouvez, même aujourd’hui, au sein de votre vie, illustre de manière la plus parfaite ce que vous avez à dépasser pour accepter et vous abandonner à la Lumière. Le défi entre le soi inférieur et le Soi Supérieur se situe à ce niveau.

Certains, parmi vous, ont été obligés de faire des choix parfois déchirants mais tous ceux qui ont fait ces choix dans la lucidité de la Lumière (qui vient par la perception plus ou moins consciente de ce qui arrive) se sont sentis libérés d’une certaine densité, après ces choix. Comprenez bien que la Lumière veut vous libérer et rien de plus. Vous libérer de cette illusion, vous faire transcender l’ensemble de ce système solaire et le faire translater. Il n’est pas question de l’abandonner. Il vous faut donc accepter que si, aujourd’hui, vous vous trouvez dans une position d’éducateur difficile par rapport au pouvoir sur l’autre et la justification même de ce pouvoir sur l’autre par un rôle, c’est que, cela, c’est ce qui vous est demandé d’être dépassé aujourd’hui.

Vous n’arrivez, à aucun moment, par hasard, dans les conditions dans lesquelles vous vivez. Quand je vous disais que la Lumière est intelligente. Quelles que soient les affres, pour certains, qui sont vécus, rappelez-vous que ces affres ne sont que transitoires. Le soi inférieur, le petit soi, est accablé par l’époque. Le Soi Supérieur ou le Soi Intérieur, lui, exulte de la Lumière qui revient. Certains d’entre vous vivent en leur intérieur, ainsi que je le disais, ce combat, mais comprenez bien qu’il ne sert à rien de combattre avec sa propre volonté car l’opposition sort toujours gagnante. La Lumière ne s’oppose jamais, dans cette dualité. Elle vient transcender ce qui doit l’être. Alors, essayez de vous rapprocher de cet abandon à la Lumière et vous constaterez que cet enfant modifiera son comportement, non pas par rapport à des règles édictées, mais par rapport à votre qualité de radiation, non pas en tant que parents mais en tant qu’être humain en face d’un autre être humain.

Question : comment dépasser les maladies qui affectent encore nos corps?

L’important est, pour toutes les questions concernant vos santés (aujourd’hui et plus les semaines de votre temps terrestre vont avancer, surtout durant la période de votre été, plus la Lumière va être agissante au sein de vos structures), de comprendre que la cause participe de la dualité. Ne pas comprendre, mais vivre la Lumière, permet, non seulement de transcender les limites imposées par la maladie, mais réellement de la faire disparaître. La maladie participe indubitablement de cette dimension dissociée dans laquelle vous évoluez. L’oubli conscient et volontaire de votre sacrifice pour la lumière rend possible la manifestation, au sein de vos structures, au sein de cette densité, d’énormément de déséquilibres dont la nature même est possible, au sein de la manifestation, par le principe même de l’opposition. Autrement dit, la maladie, qu’elle soit karmique ou de toute autre cause, participe, en définitif, de ce principe d’évolution. Vous êtes aujourd’hui en phase de dépassement de l’opposition.

Certes, certaines choses doivent s’éliminer littéralement de vous et peuvent s’évacuer, en ce moment, par ce que vous appelez la maladie. La logique de la dimension que vous parcourez est une logique d’action / réaction : souffrance appelle guérison. Dans l’application même de ce principe d’action / réaction, vous concourez à entretenir la dualité de votre manifestation. Ce que vient vous proposer la Lumière est une guérison totale et instantanée. Il vous faut, pour cela, accepter de changer de point de vue et de comprendre et d’accepter qu’en fin de compte la maladie n’est que la conséquence de l’expérience extensive que vous avez prise au sein de cette incarnation. Toute maladie résulte de ce principe.

Rappelez-vous que vous êtes, durant cette période de changement, à cheval entre deux mondes, à cheval entre deux dimensions (voire plus, pour certains d’entre vous), qu’à travers ce que vous apercevez, qu’à travers ce que vous ressentez, qu’à travers les mots que les intervenants spirituels prononcent par de multiples canaux, il vous est proposé un choix. Le choix de renouveler l’enfermement au sein de cette dimension dissociée (et donc de préserver ce que vous appelez votre libre arbitre) et le choix d’aller vers la libération et la liberté. La liberté est bien plus grande que le libre arbitre. Le libre arbitre s’exprime au sein d’un monde contraint et privé de Lumière même si, sans Lumière, il n’existerait pas du tout mais, néanmoins, la Lumière vous en est voilée, cachée. Tout ce que vous avez à vivre, tout ce que vous vivez en ces périodes, ne font qu’illustrer, à l’œil de votre conscience, ce qui vous sépare de l’Unité. Ce qui vous sépare n’est pas une distance, n’est pas un temps.

L’importance de cette distance, de cette séparation est uniquement liée à l’importance, en vous, de ce qui reste à accomplir dans l’abandon à la Lumière et à l’abandon au Père. Ainsi, en changeant votre façon de voir, vous participerez à l’impulsion de la Lumière. Tous, sans exception, qui participez ou non, de manière consciente, à la transmission de la Lumière, tout être humain sur cette Terre, vit ces phénomènes de tensions antagonistes. Quand vous participez, depuis tant et tant de temps, à la ronde de l’incarnation, au sein de cette dimension dissociée, il est parfois difficile d’entre-apercevoir, de croire, d’adhérer à un mécanisme de libération.

Au niveau comportemental, cela est le même principe que l’oiseau qui a été mis en cage depuis sa naissance et qui appelle cela la liberté et qui, le jour où il sort de sa cage, est tellement terrorisé par la vraie liberté, qu’il re-rentre dans la cage. L’image que j’ai choisie au sein du cerveau de celui que je garde, correspond totalement et en intégralité à ce que vous vivez. Vous êtes tous tellement grands et tellement lumineux que cela vous fait peur.

Question : à quoi correspondent des sensations de vertiges inachevés au niveau du cœur?

Le cœur, cette région essentielle de votre être, prend une importance toute nouvelle. De nouveaux circuits, en s’imprimant, de nouvelles clés, vous sont offerts et apposés. Un certain nombre de modifications, liées aux radiations de la Source et aux radiations de l’Ultraviolet que nous relayons, induisent une réactivation de votre Lumière intérieure. Ce qui ne veut pas dire que toute âme humaine bénéficiera de cette ouverture à la Lumière. Rappelez-vous, la Lumière propose mais n’impose pas. Les différentes perceptions que vous pouvez avoir et vivre au niveau de votre étage thoracique par phénomènes de vertiges, par phénomènes de trous, par phénomènes de plénitude, par phénomènes de vibrations, de chaleur, de froid (toute la gamme des perceptions et des sensations qu’un être humain peut ressentir), ne traduisent que l’approche de la Lumière.

La pression de la radiation de l’Ultraviolet a pénétré par les chakras supérieurs et, petit à petit, a investi la place que représente votre structure physique et vos robes de Lumière. Ceci implique une redistribution du peu de Lumière que vous aviez en vous vers un nouveau foyer. Cela correspond à un changement de point de vue et à un changement de conscience. L’assise de votre vie ne sera plus le corps physique mais le cœur. Il y a donc une translation, d’ores et déjà, dimensionnelle entre l’impulsion vitale et l’impulsion cardiaque, au bénéfice de l’impulsion cardiaque. Nous allégeons ainsi, au niveau de l’ensemble de l’humanité, quelques soient les choix de celle-ci, nous levons en quelque sorte le verrouillage lié au premier chakra ou chakra racine, celui qui permet la stabilité et l’immobilité de ces structures de vies que vous avez créées.

La déconstruction concerne l’équivalent de votre chakra racine au niveau de la planète. Toutes les constructions humaines, toutes les constructions sociales se sont érigées selon le principe vital du premier chakra. Aujourd’hui les fondations de votre nouvelle vie sont situées au niveau du cœur et non plus au niveau de votre chakra inférieur. Ceci explique totalement les différents réajustements vécus et perçus au sein de vos structures actuelles.

Question : si la Lumière propose mais n’impose pas comment la Lumière se manifeste-t-elle aux personnes qui ne vivraient pas tout ceci en conscience. Ce sont alors aux personnes qui vivent ces phénomènes, eux, en conscience, d’éclairer les autres?

Vous ne pouvez éclairer l’autre par des mots, vous ne pouvez éclairer l’autre par l’affectif, vous ne pouvez éclairer l’autre par des moyens liés à votre dimension. La seule façon d’éclairer l’autre est d’attiser, en vous, le feu de la Lumière, de l’attiser à un tel point qu’à un moment donné votre cœur diffusera ce feu et, à ce moment là, l’autre pourra accepter ou refuser. Ceci est le rôle majeur que nous proposons à ceux qui vivent, en conscience et en vérité, les effusions de l’Ultraviolet. Néanmoins, et pour conforter ce que je disais précédemment, aujourd’hui, la situation dans laquelle vous êtes (socialement, affectivement, professionnellement, matériellement et spirituellement) correspond à ce que vous aviez à vivre par rapport à la venue de la Lumière.

Maintenant, chaque être humain, la totalité des êtres humains incarnés, seront en conscience, le moment venu, en contact avec la Source et avec Marie. La reconnexion et la reconnaissance en sera instantanée même pour ceux qui, disent-ils, ne connaissent pas cela. Néanmoins, beaucoup d’être humains ne voudront pas réellement suivre et accueillir ce qui vient. La translation dimensionnelle (dont il n’est pas, aujourd’hui, dans mes propos, de vous parler) se traduira, en définitive, uniquement, par une translation de la conscience et des corps (et ou des corps dans certains cas) directement en fonction du principe d’attraction, là où vous serez le mieux en fonction de vos désirs d’expérience.

Il n’y a pas lieu de vous inquiéter, même si au sein d’une fratrie, au sein de vos ascendants, au sein de vos descendants, certains ont fait des choix différents des vôtres, cela est leur liberté imprescriptible. Vous ne pouvez contraindre avec la Lumière d’autant plus si vous la recevez. Vous ne pouvez que proposer, par radiation. Aucun mot, encore une fois, aucun discours, aucune émotion, ne fera changer d’avis une autre âme. C’est à elle, et à elle seule, de vivre ses choix. Ce que l’on peut dire c’est qu’aujourd’hui vous êtes fort nombreux. Nous vous espérons à chaque fois plus nombreux et cela est le cas, à des niveaux que vous ne pouvez même pas concevoir. Néanmoins, et en définitive, chaque âme est libre. Le Père, la Source est amour et liberté totale. Comment voulez-vous qu’il contraigne une âme à interrompre son expérience ou à interrompre sa dualité ? L’humilité, la simplicité de la Source, elle-même, fait qu’elle n’obligera jamais une âme à revenir en son sein si elle n’a pas fini ce qu’elle jugeait bon de poursuivre. La Lumière ne jugera jamais, jamais.

Question : les phénomènes que nous vivons, en ce moment, sur Terre, liés à la translation, sont vécus également dans d’autres espaces?

A chaque fois que la conscience parcourt de nouveaux espaces ou de nouveaux territoires, au sein des multi-univers et au sein des multidimensions, chaque translation dimensionnelle s’accompagne d’un processus, bien évidemment, équivalant à celui-ci. Néanmoins, dans l’expérience de la 3e dimension qualifiée de dissociée (c’est-à-dire en coupure avec la Source), alors qu’il existe des mondes de 3e dimension non coupés d’avec la Source (ils sont appelés donc 3e dimension unifiés. Vous êtes, vous, en 3e dimension dissociée), il y a, comme je vous l’ai dit, une création réelle et objective de la dimension dans laquelle vous vivez.

Cette dimension est née d’une nouvelle impulsion voulue, en termes historiques, par un Archange qui a été appelé Lucifer. La Source s’est opposée au fait que ses créatures, créateurs elles-mêmes, souffrent de la coupure de communication et de reliance. Néanmoins, cette expérience a eu lieu, vous en êtes les produits. En cela, il y a, au sens le plus noble, un principe de rédemption extrêmement puissant, extrêmement fort quant à l’enrichissement de la Lumière que vous êtes. Ainsi donc, des expériences de 3e dimension dissociée ont été initialisées en d’autres endroits excessivement rares des multi-univers. Il ne m’appartient pas de développer plus avant ces principes.

L’important, encore une fois, dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent … rappelez-vous que l’Archange Michaël déconstruit ce qui doit l’être. Une fois que vous serez sortis du pouvoir extérieur que vous avez créé au sein de cette dimension (pouvoir lié, avant tout, à ce que vous appelez l’argent et l’économie), quand ceci sera déconstruit, vous vivrez, déjà, de plus en plus, dans le cœur. Alors, oui, l’expérience que vous vivez est fort rare et elle est grandiose, nous le savons maintenant.

Question : en ce qui concerne la voix, le chant, pourriez-vous nous indiquer comment cela peut évoluer et en particulier, est-ce qu’il peut y avoir des possibilités d’expressions par le channeling ou des interventions d’autres intervenants par le chant?

Cela a déjà existé, cela a déjà été manifesté, que cela soit à travers l’art pictural, que cela soit à travers l’art musical, ou à travers le chant. Nombres de musiciens, sans le savoir, ont été et sont littéralement investis par des Anges lorsqu’ils jouent, cela est une réalité. Néanmoins, rappelez-vous que dans les dimensions que vous pénétrerez, la vibration du langage doit être passée par la radiation. Bien évidemment, certaines formes d’art participent du langage de la vibration, certains instruments de musique sont, en particulier, le reflet de ce qui existe en d’autres dimensions, sans instrument et sans technique. Ces vibrations et radiations sont émises spontanément par certains êtres. Ces vibrations sont les supports, au sens propre, des univers. Néanmoins, en cette période charnière, le plus important est de transmettre la radiation ainsi que beaucoup d’entre-vous le réalise lors des effusions de l’Ultraviolet. La grande mutation est à ce niveau. Elle se fait dans le silence des mots, dans le silence des techniques et dans l’abandon total à la vibration et à l’Amour.

Question : les forces de l’Ombre pourraient faire échouer le retour de la planète et l’humanité dans la Lumière?

La Source ne peut permettre cela. L’Ombre, ainsi que vous la nommez au sein de cette dimension, ne peut strictement rien contre la venue de la Lumière. Elle ne peut se nourrir que de la peur ou de la dualité. Absolument rien ne peut et ne pourra faire échouer ce qui vient. Néanmoins, rappelez-vous la liberté d’âme. Si une âme décide de nier ce qui vient, eh bien, il lui sera fait selon sa foi, elle vivra donc une transition et retournera vivre les choix qu’elle a exprimés. En cela, son chemin est aussi respectable que le vôtre. Rappelez-vous que plus vous persistez au sein de ces mondes de séparation, plus votre Lumière grandit et que donc ces âmes (la grande majorité) qui choisiront de poursuivre l’expérience de la dualité, ne doivent être ni montrées du doigt, ni jugées, car ces âmes là ont encore plus que vous une Volonté de Lumière mais elle est différée dans le temps par rapport à votre espace / temps. Alors, tout est bien, dans votre langage. Il n’y a pas à juger, il n’y a pas à condamner, il n’y a pas à regarder, il n’y a pas à vouloir emmener, il y a simplement à être et à irradier. Au sein de cette radiance que vous allez devenir, tout deviendra évidence, tout deviendra simplicité et Vérité. Mais je vous demande de bien choisir à quel jeu vous voulez jouer. Est-ce le jeu de la Joie et de la légèreté ? Ou est-ce le jeu de la lourdeur et de la séparation ?

Question : dans les dimensions supérieures est-il possible d’aimer encore le monde animal?

Les dimensions dites supérieures, au sein des multi-univers, sont multiples, les formes de vie, aussi, les manifestations de la conscience, aussi. La vie se crée en permanence, rien n’est figé. De nouvelles formes de vie (au sein des différents règnes et même au niveau des règnes Angéliques), des concepts, se créent, des radiances nouvelles se créent, des parfums nouveaux se créent. Et la lumière, le Principe, la Source, le Père participe à chacune de ces créations, il ne peut en être autrement. Il n’y a qu’au sein des dimensions dissociées que la Source nous a fait la promesse, lors de votre sacrifice, d’attendre, dans le silence, votre retour. Il ne pouvait faire irruption dans vos vies, sinon cela aurait été à l’encontre de ce que vous aviez vous-même décidé et de ce qu’avaient décidé certaines instances. Alors, Il vous a laissé mener les expériences de séparation, attendant, dans la Joie, la période propice à votre retour, si tel est votre souhait. Ceux qui ne sont pas prêts continueront à vivre leur sacrifice. La promesse du Père n’est absolument pas reniée mais elle attendra, comme toujours, le bon vouloir et que vous acceptiez enfin de réintégrer les mondes de la liberté.

Question : il y a des protocoles à suivre concernant le pardon et l’ouverture du cœur?

Je crois que le Maître Ram vous en a communiqué un qui est extrêmement important et puis, devant la venue de l’Ultraviolet, il est évident que participer à cela est, déjà en soi, un pardon accordé au monde et accordé à vous-même. Vous n’avez pas à pardonner, en fait, car vous êtes le pardon.(ndr : le protocole de Ram qui a été cité est « la méditation sur le cœur » )

Question : comment s’y retrouver dans tous les livres existant sur ces sujets?

Alors, comprenez bien que chaque révélation, chaque ouvrage, chaque contact avec les dimensions, au-delà de la séparativité dans laquelle vous vivez, ont un sens. Même ce qui, aujourd’hui, peut vous sembler, au sein de votre dualité, contradictoire, l’est pour vous mais ne le sera pas pour un autre. Une âme humaine privée de Lumière peut trouver l’impulsion à la Lumière au sein du catholicisme ou au sein de l’hindouisme ou au sein de la religion musulmane. Tout est à sa juste place, il n’y a rien de contradictoire par rapport à autre chose, excepté un point de vue et un point de conscience. Quand vous embrasserez l’illimité, quand votre conscience s’expandra jusqu’au royaume du Père, qui est à l’intérieur de vous, vous vous apercevrez que tout ce qui pouvait sembler, de votre point de vue, comme confrontant et opposant ou opposé, n’avait de sens que pour vous, en fonction de votre propre chemin, de votre propre vérité. Donc, parler de cet écrit ou de l’évangile de Saint Jean ou du Mahabharata ou du Coran revient exactement à la même chose. Tous participent, à des degrés divers, à la reliance de chacun. Mais, aujourd’hui, la vraie reliance est vous-même. La grande nouveauté, la grande résurrection, se situe à ce niveau. La Lumière doit arriver au cœur, si vous accueillez la radiance à ce niveau là, les questions elles-mêmes disparaîtront parce qu’à ce niveau de conscience tout est évidence. Et c’est l’évidence que vous recouvrerez au sein de votre dualité qui fera que votre mission sera totalement remplie. Vous aurez transmuté, vous aurez allégé les mondes de la dualité.

Question : on parle souvent en ce moment d’un astre appelé Nibiru ou Erkobulus. Est-ce un mythe ou une réalité ? Si c’est une réalité quels en seront les applications?

Nibiru est une réalité. Les manifestations que vous observez, en votre conscience, sur la surface de cette planète où vous vivez, comme dans l’ensemble du système solaire, est en partie et seulement en partie, liée à la rencontre de votre système solaire avec cet astre. Néanmoins, n’oubliez pas que, parallèlement à cela, est en cours un voyage de l’ensemble de ce système solaire vers sa Source. Rendez-vous autrement plus important que celui qui est occasionné par Nibiru. Nombre d’évènements se produisent au sein de votre système solaire. Rappelez-vous que tout ce qui se produit à l’extérieur n’est que le reflet de tout ce que vous vivez à l’intérieur. Vous devez vous tourner de plus en plus vers l’intérieur parce que toutes les solutions sont là. Néanmoins, vous ne pouvez ignorer ce qui se déroule sous vos yeux ou sur vos informations. Ceci est vérité au sein de cette réalité mais n’est pas la réalité de la Lumière.

Il s’agit d’une déconstruction de vos mondes, enclenchée par l’Archange Mikaël, soutenue par le Conclave Archangélique qui, je vous le rappelle, a ouvert les sept sceaux et a remis la puissance de la radiation à celle que vous appelez Marie. Ce qui se déroulera sous vos yeux, et la façon dont vous le vivrez, ne sera fonction que d’une seule chose : de votre capacité à accueillir cela, centré dans le cœur, ou à accueillir cela avec ce que vous appelez vos « tripes » ou avec votre tête.

Les implications et les conséquences ne seront, bien évidemment, pas les mêmes pour tout le monde. Le même évènement, la simultanéité de l’ensemble de ces évènements, se traduisant pour chacun de façon différents et par un avenir différent. Il vous faut intégrer, vous qui avez choisi la liberté plutôt que le libre arbitre, de bien intégrer que vous devez respecter et aimer le chemin de l’autre.

Question : quand vous parlez de réception de Lumière, sous quelle forme se manifeste-t-elle ? par exemple, ce soir, ou encore pour chacun, individuellement?

La réception de la Lumière comprend différents octaves qui sont d’une part fonction de vos propres fuites, placées par vous-même au sein de votre densité. La Lumière, dans sa forme la plus aboutie, va se traduire, au-delà de la Joie, surtout par le contact intime et réel avec le Père, avec la Source. Ce moment scelle les retrouvailles. Bien évidemment, ces retrouvailles participent de la Joie, de la même façon qu’une mère qui n’a pas vu son enfant et qui le retrouve au bout de dix ans, va ressentir un sentiment de Joie et d’émotion extrême. De la même façon, le retour à l’Unité signe réellement le contact réel avec l’Unité, avec l’Un, avec L’Unique, avec la Source ou autre nom que vous aimeriez y apposer.

D’ici cette étape, la pression de la radiation de l’Ultraviolet (qui est une caractéristique de l’Ultraviolet) va, elle, se manifester par des phénomènes de compression et de dilatation au niveau de la tête et ensuite au niveau des chakras plus bas situés, en particulier, sur le cœur. La perception en est une perception consciente de son effet. Ainsi, ma radiation (celle dont je vous abreuve depuis 20 minutes) est une radiation que je perçois comme rose. Néanmoins, selon vos filtres, elle sera colorée différemment bien sûr, mais n’a qu’une seule finalité (celle de ma radiation comme celle des autres entités qui se manifestent) : vous faire épouser ce que vous êtes, si tel est votre souhait.

Alors, la forme. Rappelez-vous que l’Unité, le Principe, la Source, le Père, est simple : la simplicité de la Lumière, la simplicité de la forme. La radiation ou la vibration de la Lumière prend une forme directe et droite. Ce sont des lignes simples. Le trait, le rayon, le rond, le triangle, le carré et les formes géométriques parfaites sont la perfection manifestée de l’Unité.

Quant aux mots : vibration et radiance, ils correspondent, vous l’avez compris, à une polarité et à une polarisation de la Lumière, en fonction même de la conscience qui la porte. Néanmoins, le Père, la Source est au-delà de cet aspect de polarisation, donc pénétrer la Lumière en son Unité est au-delà de la forme, au delà de la couleur, au-delà même de la radiation. Vous êtes au niveau de la conscience pure, celle qui n’a pas besoin de se manifester, de manière obligatoire, par une polarisation de la Lumière, par une forme précise de la Lumière.

Nous n’avons plus de questionnement, nous vous remercions.

Âmes humaines en incarnation, je vous transmets encore toute la gratitude du Conclave et je vous transmets encore, une dernière fois, ma radiation, avant de participer de manière beaucoup plus silencieuse à ce qui vient ensuite…. Effusion d’énergie …
anael

ANAËL 2 le 6 juin 2009

Je Suis l’Archange Anaël. Comme certains d’entre vous le savent déjà, Je Suis l’Archange qui représente le Conclave. Je Suis l’Archange de la mise en relation. Mon domaine est spécifiquement celui de la relation. Je vous prie de recevoir ma radiance. Ma radiance est le rose. Ma radiance est en relation directe avec la planète que vous appelez Vénus. Je vous présente, mes hommages. Je viens à vous pour vous entretenir d’un concept et d’une réalité qu’il vous est, aujourd’hui, permis de toucher et de vivre, en particulier, depuis que, nous, Archanges, par l’intermédiaire de l’Archange Mikaël, relayons sur vous la radiation de l’ultra-violet. Ce qu’il vous est possible aujourd’hui, si tel est votre désir, de rayonner et de vivre, est la Joie.

Vénus est la planète de l’Amour. Parler de l’Amour va vous faire envisager, selon vos propres filtres, vos propres expériences, un certain nombre de choses fort différentes, par rapport à ce que vous vivez et ce que vous entendez par Amour. Mais, aujourd’hui, je voudrais éclairer un versant particulier de l’ouverture de votre lampe cardiaque appelée la Joie. Un intervenant qui vous a déjà parlé en de nombreuses occasions, le Maître Ram, vous a parlé de la Paix et de l’ouverture du cœur. Je viens, quant à moi, vous apporter un élément fondamental qui concerne la Joie. Au sein de votre densité dans laquelle vous vivez et évoluez la Joie n’est pas courante.

La densité que vous vivez est pesanteur.

Par le principe même de l’attraction et du principe de résonance vous êtes confrontés à un certain nombre d’émotions. Ces émotions peuvent vous entraîner vers le plaisir et vers des petites joies mais aussi, et malheureusement, vers des peines, vers des souffrances, vers des manques de Lumière, vers des zones d’Ombre. Nous vous avons annoncé, en particulier l’Archange Mikaël, que les effusions de l’Ultraviolet allaient conduire à vivre, au sein de cette densité, une autre Vérité, une Vérité beaucoup plus légère, beaucoup plus joyeuse.

La première impulsion de la Source, avant même l’existence des multi-univers au sein des multidimensions, a consisté à extérioriser son propre Esprit, ainsi appelé en votre langage. Cette propre extériorisation de l’Esprit de la Source est appelée Joie. La création a ses débuts, a ses finalités. Au sein des multi-univers et au sein des multidimensions est la Joie. Il ne peut y avoir retour à l’Unité, sans Joie. Qu’est-ce-que la Joie ? Vous, êtres humains, au sein de cette dimension dissociée, vous avez l’habitude d’exprimer et d’expérimenter des petites joies liées à la satisfaction de désirs, à la réalisation d’objectifs, bien compréhensibles au sein de votre densité. Mais ceci n’est pas la Joie.

La Joie dont je veux vous parler est la Joie de la révélation de la Divinité. Alors, c’est quelque chose qui est difficilement appréhendable par des mots. Alors, nous allons déjà vous donner ce qui n’est pas de la joie et l’endroit où ne peut être la Joie. Le premier principe est que, tant que votre regard est tourné vers l’extérieur au sein de votre densité, au sein même de votre expérience de vie, il ne peut y avoir de Joie. Il peut y avoir des plaisirs mais, bien évidemment, le jeu du regard extérieur entretient la dualité et vous prive de la Joie. La Joie, en effet, participe de l’Unité. Et la dualité, le jeu de la vie en incarnation dissociée que vous vivez, ne peut prétendre permettre l’éclosion de la Joie.

La Joie, pour employer vos mots, est un état de conscience. La Joie est une vibration. La Joie est un état de relation, intense et profond, avec votre être intérieur, avec la Vérité, avec l’Unité et avec la Déité. La Joie ne peut se trouver, dans le regard extérieur, dans la vie extérieure. Elle ne peut dépendre des circonstances de ce monde. Elle ne peut dépendre de la dualité que vous vivez. La Joie est résonance et mise en relation avec la Source mais, avant tout, découle de la capacité à vous tourner vers votre être intérieur. Se tourner vers l’être intérieur est au-delà de la méditation, au-delà de la prière. C’est avant tout un acte de conscience où vous décidez de vous tourner vers votre Essence, vers votre Éternité et vers votre réalité. Ceci ne peut être réalisé qu’à partir du moment où vous cessez le jeu de la dualité.

Qu’est-ce-que le jeu de la dualité ? Le jeu de la dualité résulte du long apprentissage que vous avez fait, au sein de cette densité et de cette matière, au sein de cette dimension dissociée, qui vous a permis d’exprimer un certain nombre de qualités, qualités qui vous ont progressivement, dissociés et distanciés de la Source. Rentrer en intériorité ou en Unité, consiste à faire cesser le jeu de la dualité.A partir du moment où votre conscience est tournée vers l’extérieur, vous expérimentez la dualité, vous expérimentez le jeu des actions et réactions, vous rentrez sous l’influence de la loi de karma.

La Joie est un changement de regard, un changement de point de vue, un changement de réalité. La Joie se décrète et se vit à partir du moment où vous passez de la loi d’action / réaction (ou loi de karma) à la loi de l’Unité ou à la loi de la Grâce. La Grâce ne peut se trouver à l’extérieur, la Grâce ne peut se trouver que quand votre regard se tourne vers votre intérieur, là où réside l’éternité, là où réside la Déité, là où réside le Principe. La Joie est quelque chose que vous devez vivre car la Joie, en Vérité, est l’ascension. L’Ascension, telle que vous la définissez ou la vivez et la vivrez, n’est, certes, pas un processus sérieux. C’est un processus lié à la Grâce.

La Grâce est en relation directe et en prise directe avec la Joie. Vous ne pouvez pénétrer les domaines de l’éternité en manifestant des émotions contraires à la Joie, si tant est que la Joie soit une émotion. La Joie est une Grâce, la Joie est un état d’exultation de la Lumière en vous, de la Lumière retrouvée, de la Vérité qui se vit au sein de l’être, en son Temple Intérieur. La Joie ne peut se manifester que si vous acceptez de faire taire ce qui n’est pas Elle. Il vous faut, pour cela, réaliser l’Ici et Maintenant.

L’Ici et Maintenant signifie que vous devez déconditionner toute action et toute réaction, que vous devez déprogrammer en vous tous les conditionnements qui font ce que vous êtes, dans cette dualité. Vous devez, pour cela, participer activement au désir de la Joie. Ce désir est un désir tout spirituel et qui n’a rien à voir avec les désirs humains, avec les désirs de la dualité, avec les alternances de petites joies, de souffrances, de peines, de peurs, de tristesse, bref, d’émotions. La Joie est un état de plénitude.

C’est à ce niveau que se trouve la porte de sortie de cette dualité, la porte de sortie de la loi d’action et réaction et aussi la porte de sortie de ce que vous appelez le libre-arbitre. La vraie liberté et la libération ne se trouvent pas dans le libre arbitre, ni dans la loi de karma, mais dans la loi de la Grâce, dans la loi où la Source est enfin révélée en vous, afin de permettre l’irradiation de l’Amour, de la Vérité, de la simplicité et de la beauté. Quelles que soient les beautés de ce monde que vous avez pu créées, par vos prises d’incarnation extensives, quelle que soit la beauté de la nature, vous ne pouvez l’appréhender au travers du regard de la dualité. L’Essence de la beauté de la nature ne peut se vivre et s’intérioriser que si, vous-même, réalisez cela en vous.

Et, pourtant, la Joie n’est pas une recherche, la Joie n’est pas une démarche, la Joie est profondément liée, comme je le disais, à l’Ici et Maintenant. L’Ici et Maintenant fait que votre conscience se détache de la loi de karma et, donc, de la notion d’action / réaction. L’Ici et Maintenant fait que vous êtes capables, en un instant, de vous mettre au centre de votre être, au cœur de l’être, et de laisser ce qui attend, de toute éternité, se manifester. Le seul chemin est le chemin qui consiste à laisser s’épanouir la Joie. Ce sont les résistances à la Joie qui déclenchent en vous l’attraction vers la densité, l’attraction vers la lourdeur, l’attraction vers les émotions, qui nuisent, par leur manifestation, à la présence de la Joie. La Joie est par ailleurs, Présence, la Joie est, par ailleurs, légèreté. Elle n’est pas réaction, elle n’est pas non plus action. Elle est simplement, Être.

Maître Ram vous a donné, à de nombreuses reprises, un certain nombre d’éléments vous permettant d’ouvrir et de déverrouiller en vous certaines portes que, vous seuls, pouvez ouvrir. Nous, Conclave, ne pouvons que vous proposer certaines radiances mais, vous seuls, et seulement vous seuls, pouvez faire le pas d’aller vers la Joie. La Joie n’est pas quelque chose qui se cherche à l’extérieur, la Joie est quelque chose qui s’établit à l’intérieur, à partir du moment où vous acceptez de ne plus rien chercher à l’extérieur. La Joie est, enfin, une énergie de relation. Étant mise en relation à l’intérieur de vous et à l’extérieur de vous, elle va mettre en harmonie, les différentes strates de vos enveloppes. Elle va réunifier en vous, vous réunifier et permettre la réalisation de l’Unité. Le moteur de l’unification, le moteur de l’Unité, le moteur de la Présence, le moteur de l’Amour est la Joie.

A chaque fois, que vous manifestez une émotion contraire à la Joie, à chaque fois que vous manifestez une tristesse, par principe de résonance et d’attraction lié à votre densité, vous vous éloignez de la Joie, inévitablement. Laisser s’épanouir la Joie, c’est retrouver la légèreté, c’est retrouver la santé, c’est retrouver le sourire intérieur, c’est trouver la Déité, c’est trouver l’absence de réaction, l’absence de karma. Cela est possible, cela n’est pas demain, cela est maintenant, si vous le désirez. L’ici et Maintenant, est simplement être capable, en tant qu’être humain, de vivre l’instant présent détaché de vos pensées, détaché de vos émotions, qui vous ont pourtant été si utiles, pour expérimenter et parcourir cet univers et cette dimension. Et ceci a été des expériences.

Aujourd’hui, si vous le souhaitez, l’expérience de la dualité, de la dissociation, de la peine, de la souffrance, peut définitivement prendre fin. Quand vous avez décidé de vous précipiter au sein de cette densité, voilà fort longtemps pour certains d’entre vous, vous aviez fait le serment de revenir à l’unité et à la Joie. La Déité vous a permis cette expérimentation, à condition, vous avait-t-Elle dit, de venir, à un moment précis, se remanifester à vous pour vous rappeler ce que vous étiez, de toute éternité. Mais, voilà, aujourd’hui, certains d’entre vous se sont tellement pris au jeu de l’incarnation, qu’ils en ont oublié le principe de l’Unité, le principe de leur Divinité et le principe de leur Joie.

Aujourd’hui, il vous est possible de vous reconnecter à l’Ici et Maintenant, de vous rebrancher, littéralement, à la Source et à la Joie, en un espace de l’Ici et Maintenant, où la dualité s’éteint d’elle-même, tout en maintenant ce corps de densité car le serment que vous aviez fait à la Déité était, aussi, de spiritualiser cette matière, cette densité, cette lourdeur que vous habitez. Aujourd’hui, vous êtes arrivés au souvenir de ce serment. Nombre de choses vous rappelleront, dans les semaines de votre temps terrestre qui viennent, ce serment. Je laisserai l’Archange Mikaël s’exprimer, lors de la 7ème effusion de la radiation de l’ultraviolet, sur l’annonce faite par Marie, liée directement à la 7ème Grâce mais, néanmoins, aujourd’hui, la radiance et la reliance à votre Unité, est grandement rendue possible, à condition que vous-même fassiez le pas de vous tourner vers votre être intérieur.

Il y a un certain nombre de préceptes et de conseils sur lesquels je me suis déjà, longuement, étendu.Vous ne pouvez participer à la Joie en étant dans le jugement de ce qui se passe à l’extérieur de vous. Vous ne pouvez participer à la Joie en manifestant des émotions contraires à la Joie. Vous ne pouvez rejoindre la Joie en allant vers l’extérieur. Vous ne pouvez rejoindre la Joie, en laissant s’exprimer le mental lié aux vicissitudes de vos vies extériorisées. Néanmoins, il ne vous est pas demandé de quitter vos vies extériorisées mais, bien plus, de transcender et d’illuminer par la Joie ce que vous vivez à l’extérieur. Mais cela n’est possible que si vous acceptez de faire le pas vers l’Ici et Maintenant. En cela, vous êtes aidés, en cela, vous êtes effusés de l’énergie de l’ultraviolet, effusés de l’Esprit Saint et effusés par ma Présence et la Lumière.

Cela n’est pas compliqué. Il n’y a pas de rituel, il n’y a pas de prière avec des mots. Il y a simplement à accepter le principe que, quelles que soient les circonstances et les apparences de vos vies, vous êtes en définitive des êtres de Joie, de toute éternité, qui avaient fait l’expérience de la séparation de la Joie. Mais l’heure est maintenant venue de manifester cette Joie, de manifester votre reliance et votre éternité. La Joie est certainement la chose la plus importante qui vous permettra, le moment venu, d’accéder à votre éternité, quels que soient vos choix. Alors, amis humains en incarnation, si vous avez des questionnements par rapport à cela, je veux bien tenter d’y répondre avec des mots et certainement, aussi, par l’effusion de la Lumière de la Joie.

Question : que signifie concrètement et clairement « ne pas aller vers l’extérieur »?

Concrètement et clairement, cela signifie tourner votre regard vers l’être intérieur. Cela ne veut pas dire s’exclure du monde, cela ne veut pas dire s’enfermer, cela veut dire simplement comprendre et vivre ce que vous êtes à l’intérieur. Vous n’êtes pas définis par votre statut social, vous n’êtes pas définis par votre statut familial, vous n’êtes pas définis par votre rôle sociétal, vous n’êtes pas définis par vos croyances, vous n’êtes pas définis par votre éducation. Cela a été nécessaire au sein de votre densité mais, néanmoins, vous n’êtes pas cela et, pourtant, vous exprimez cela en permanence. Tourner son regard vers l’intérieur c’est faire abstraction de tout cela, c’est abandonner les rôles, les jeux liés à la dualité, c’est accepter, et, comme je l’ai dit à un moment extrêmement précis, c’est s’abandonner à la Grâce.

L’abandon à la Grâce est l’élément primordial qui vous permet de réaliser la Joie. Vous ne pouvez vivre la Joie sans être abandonnés à la Grâce, sans être saturés de Grâce. Or la Grâce vient vers vous parce que vous vivez une fin de cycle, cela vous le savez. Vous êtes à l’aube d’une grande transformation et, donc, se tourner vers l’intérieur est devenu beaucoup plus facile qu’auparavant. Bien évidemment, cela ne signifie pas aller s’isoler dans une grotte mais bien être capable d’irradier ce que vous avez trouvé à l’intérieur vers l’extérieur. Cela passe par le non jugement. Cela passe par l’abandon total de votre mental dissocié qui passe son temps à juger, à discerner, à clarifier. Il n’y a rien à clarifier car la clarté est ce que vous êtes, de toute éternité, en votre être intérieur. En cela, il faut impérativement faire cesser le jeu du mental, si toutefois vous voulez trouver la Joie.

Le mental s’opposera toujours à la Joie parce que la Joie signifie la mort du mental et celui-ci ne peut se laisser mourir. Il a peur pour lui-même. De la même façon, les émotions vous éloignent de la Joie, quelles que soient les émotions, car les émotions sont des actions et des réactions par rapport à des sentiments, par rapport à des sensations qui, à chaque fois qu’elles sont manifestées, vous éloignent de l’Ici et Maintenant. L’Ici et Maintenant est indépendant de vos constructions mentales.

L’Ici et Maintenant est totalement indépendant de ce que vous êtes au sein de cette société, au sein de ce monde. Il faut accepter d’arrêter de jouer le jeu de l’action / réaction pour pénétrer dans la Grâce. Cela se fait de manière active, cela peut se faire et doit se faire, au sein même de l’expérience de vie que vous vivez. Il ne sert à rien de vous exclure du monde, de vous exclure dans la méditation et dans la prière pour cela. Il vous suffit simplement d’accepter d’être, de vous abandonner à la Lumière, de vous abandonner à la Déité. Bien évidemment, votre mental essaye de s’approprier les mots que je prononce pour essayer d’y trouver une définition ou une conduite mais cela est au-delà de ça, bien évidemment. Le mental n’abandonnera jamais, le mental ne vous permettra jamais de vivre la Joie et, pourtant, c’est ce que vous êtes de toute éternité. Alors, trouver la Joie, trouver l’être intérieur dans l’Ici et Maintenant consiste à laisser s’effuser en soi les différentes radiations qui vous arrivent en ce moment.

La Joie est votre qualité essentielle.

Quelles que soient les épreuves et les souffrances de vos vies, celles-ci n’ont qu’un seul but (au-delà d’alourdir, dans l’instant, votre souffrance), le seul but et le but ultime est de vous faire accéder à la Joie. Cela peut paraître un peu paradoxal à comprendre et à accepter. Néanmoins, posez-vous la question pourquoi dans les anciens temps certains êtres trouvaient cette fameuse Joie et cette réunification avec le Divin, après moult souffrances. Aujourd’hui ce n’est pas ce qui vous est demandé, bien évidemment, parce que les voiles qui vous séparent de la Joie sont de plus en plus fins, ils sont même déchirés pour la plupart d’entre vous.

Tout ce qui faisait votre vie et vos certitudes antérieures se trouve désagrégé par ce qui vous arrive, individuellement et collectivement. Ainsi que l’a dit l’Archange Mikaël, vous rentrez dans une période, depuis le début de cette année, de déconstruction où tout ce qui est lié à la lourdeur, tout ce qui est lié au pouvoir, tout ce qui est lié à la résistance doit disparaître, non pas pour vous mettre dans l’inconfort, non pas pour vous mettre dans l’angoisse mais, bien au contraire, pour vous permettre de découvrir et d’aller en beaucoup plus facilement, et de manière beaucoup plus légère, vers votre Vérité et vers la Joie.

Tant que vous êtes pris dans les rôles, sociaux, éducatifs, professionnels, bien évidemment, je conçois qu’il soit très difficile de réaliser la Joie. En ce sens, la déconstruction est nécessaire, de tout ce qui est illusion, de tout ce qui vous entrave à l’accès à cette Joie. Nombre de valeurs que vous avez créées, au sein de cette densité, représentent des obstacles à l’établissement de l’Ici et Maintenant dans la Joie. En ce sens, Michkaël vient déconstruire tout cela afin, non pas de vous mettre dans l’angoisse, mais, bien au contraire, de vous permettre de réaliser la Joie. En ce sens, la déconstruction n’est pas un acte négatif ou duel, c’est un acte d’Amour total, de don de l’Unité et de la Divinité, afin de vous éclaircir, afin de vous réaliser, dans l’Ici et Maintenant.

En cela, il vous est demandé, comme l’a dit l’Archange Mikaël, de ne pas vous attacher à ce qui se déconstruit autour de vous et, parfois, en vous. Cela est nécessaire. Vous ne pouvez trouver la Joie dans la résistance. Vous ne pouvez trouver la Joie dans le jugement. Vous ne pouvez trouver la Joie que dans l’abandon à la Grâce et à la Joie, justement.

Question : pouvez-vous nous parler de Vénus?

Vénus et ma radiance sont indéfectiblement liées à l’Amour. L’amour humain n’est que le pâle reflet de l’Amour Vénusien. L’Amour Vénusien est lié à la qualité essentielle de l’Unité, de la Déité. La radiation de Vénus permet d’établir un succédané de l’Amour qui est appelé la relation. Dès que vous établissez une relation avec quelque chose ou quelqu’un se pose le principe de l’attraction ou de la non attraction par rapport à l’objet ou à la personne. Ainsi, vous définissez la relation selon un principe duel : ou vous aimez ou vous n’aimez pas, ou cela est bon ou cela n’est pas bon.

Le principe Vénusien de l’Amour est au-delà de ça. Le principe Vénusien de l’Amour consiste à irradier l’Amour, sans jugement, sans parti-pris, sans vouloir. L’Amour vénusien correspond totalement à cela. Cela correspond donc à un abandon total à la loi de la Grâce, à l’Unité, à la Vérité, à la simplicité et à la Lumière. Il n’y a que les jeux liés à vos incarnations, au sein de ce multi-univers dimensionnel dissocié qui vous ont oblitéré, littéralement, la réalité de ce qu’était l’Amour, de par votre abandon volontaire de la Lumière. Mais, aujourd’hui, il vous est demandé de faire l’abandon inverse c’est-à-dire d’accepter que la Lumière se rétablisse en vous, ce que vous êtes de toute éternité. En cela est le rôle de la radiation de la pression de l’Ultraviolet et de l’effusion de l’Esprit Saint et, aussi, du rayonnement de la Source tel que vous le vivez entre 12 heures et 13 heures de votre heure Terrestre, où que vous soyez sur Terre.

Ceci participe d’un vaste plan de reconnexion, de réunification. Bien évidemment, l’énergie de l’Amour se manifestant en Unité, en principe et en Vérité, cela entraîne la dissolution de ce qui n’est pas l’Amour (ce que vous observerez aussi, de plus en plus, au fur et à mesure des jours et des semaines qui viennent). Le maximum d’activités de cette déconstruction interviendra très peu de temps après votre solstice d’été et se poursuivra de manière inéluctable et inexorable. Et vous constaterez vous-même (si vous acceptez, à ce moment-là, de ne pas porter un regard extérieur mais de vous tourner vers votre intérieur), très facilement, qu’une Lumière s’est allumée à l’intérieur de vous, qu’une vibration s’est allumée à l’intérieur de votre être et vous permet de participer à la Joie, quelles que soient les circonstances extérieures.

Question : cet abandon à la Grâce signifie devoir remettre son libre arbitre à Dieu?

Oui et il ne peut en être autrement. Le libre-arbitre fait partie de votre expérience de l’incarnation et le principe même de votre chute, de la descente dans l’incarnation, où vous aviez fait le serment à la Déité de revenir à elle, mais de faire l’expérience au sein de cette dualité, complètement coupés de la Lumière, excepté par quelques fils de Lumière qui vous reliaient, au travers de l’âme, à l’Esprit. Ceci correspond à votre libre arbitre que vous avez toujours. Mais, pénétrer dans la Grâce signifie abandonner le libre arbitre, signifie s’abandonner à la Déité, s’abandonner à Dieu, s’en remettre à la volonté de l’Unité. La Joie ne se trouve qu’à ce prix là. Et le plus dur est de faire le pas, de s’abandonner mais, une fois que vous l’aurez fait, vous pourrez rire de ce que vous avez été au sein de cette densité. Le libre arbitre est une loi d’évolution qui a été nécessaire au sein de cet univers, au sein de cette densité et au sein de cette dimension dissociée. Mais s’abandonner correspond à la libération. Il ne peut y avoir de libération et de liberté sans remettre, comme vous dites, le libre arbitre, à la Déité.

Question : que faire avec ce qu’on appelle « Aide toi et le ciel t’aidera » aujourd’hui?

Quel est le sens de cette phrase « Aide toi et le ciel t’aidera ». Quelle est la signification du « Aide-toi » ?

Dans le sens de mettre tout ce que l’on peut en action par rapport à un souhait.

Ceci correspond à l’influence de la loi de karma, action / réaction. Le Christ a dit aussi « Cherchez le royaume des Cieux et le reste vous sera donné de surcroît ». L’être humain a vécu abandonné par la Lumière parce que, lui-même, l’avait abandonnée. Il a bâti des lois spécifiques de ce monde dimensionnel, spécifiques de cette réalité. Celles-ci fonctionnent jusqu’à un certain stade. Néanmoins, tout ce que vous voyez aujourd’hui à la surface de votre Terre et en vous, tend à vous démontrer, si cela était nécessaire, que cette dimension (quelles que soient ses beautés) dissociée de la Divinité, est un non sens et un cul de sac. Votre libre arbitre vous a permis d’expérimenter cela. Aujourd’hui, il ne vous est pas demandé de réaliser matériellement quelque chose. Cela fait partie de l’abandon. Mais nul ne vous demandera de vous abandonner si tel n’est pas votre désir, si tel n’est pas votre dernier désir. Vous êtes libres de continuer toutes les expériences que vous voulez, ainsi que cela a été dit à de très nombreuses reprises. Jamais les entités spirituelles, encore moins la Déité, ne se permettraient de juger votre chemin quel qu’il soit.

Néanmoins, la Lumière est de retour parmi vous et cela correspond à une promesse qui a été faite par la Lumière. Et néanmoins vous devez tous passer par la révélation de la Lumière, quel que soit votre destin, quel que soit votre chemin et quels que soient vos choix. Les choix, en fait, se limitent à très peu de choses. Acceptez-vous d’aller vers la libération et la liberté ou tenez-vous, plus que tout, à votre libre arbitre et à la loi de karma ? La loi de karma ne peut coexister avec la loi d’action de Grâce, surtout en cette période de transition. La Déité vient vous rappeler que vous êtes des Êtres de Lumière, que vous êtes des Êtres de l’Unité et que vous n’êtes pas ces êtres d’opposition qui avaient choisi de vivre cette expérience durant un temps. Cela est résolu, cela est révolu, si cela est votre souhait.

Question : le message du Graal est plus important que le message des Maîtres Ascensionnés?

A condition que l’on m’éclaire sur ce que signifie le message du Graal et le message des Maîtres Ascensionnés.

Dans le sens des enseignements du Graal et des enseignements des Maîtres Ascensionnés.

A l’heure actuelle, sans employer pour autant les mots que vous avez employés, l’enseignement le plus important est l’enseignement de l’Ici et Maintenant c’est-à-dire la réalisation du Soi.

Vous ne pourrez aider vos frères, vous ne pourrez aider la création par une recherche. Aujourd’hui, les choses sont bien différentes de ce qu’elles ont été depuis des dizaines de milliers d’années. Aujourd’hui, il vous est demandé, si vous le souhaitez, de vous abandonner à la Lumière pour vivre la Lumière. Cela n’est pas une recherche, cela est un état qui correspond à ce que certaines traditions ont appelé la réalisation du Soi. Cela ne peut se vivre qu’à travers la Joie, qu’à travers l’abandon et ce qui est appelé la Grâce et pas autrement.

La recherche de la Grâce au sein de la loi d’action / réaction est une illusion. Vous pouvez passer de nombres de vies, infinies, à chercher la Déité au sein de cette dimension, vous ne la trouverez jamais. Ce qui est à trouver est à l’intérieur de soi et c’est au-delà de la manifestation. Il s’agit d’un principe transcendant que vous devez réveiller en vous. Cela correspond aux enseignements les plus anciens et les plus mystiques. Cela correspondrait, bien évidemment, plus, dans votre langage, à ce que vous avez appelé l’enseignement des Maîtres Ascensionnés.

Nous n’avons plus de questionnement, nous vous remercions.

Alors, Maîtres de Lumière en incarnation, je vais maintenant me retirer en vous apportant l’effusion de ma Lumière afin de laisser la place à quelque chose d’autre. Je vous transmets mon effusion, maintenant.
… Effusion d’énergie …

autresdimensions.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email