L’existence de la huitième sphère est connue des occultistes depuis la fin du XIXe siècle. C’est une planète-machine, en dehors du développement humain et cosmique septénaire normal, qui recueillera tout ce qui aura succombé au mal. Comme un parasite, elle se nourrit de la force vitale et de la matière de notre monde. Cette réalité artificielle s’érige en simulacre de notre réalité physique et s’interpose à la vision des réalités spirituelles.

La huitième sphère selon Mark Hedsel

Dans le livre de Mark Hedsel, The Zelator (Le Zelateur), nous sommes informés qu’à la fin du siècle dernier une révélation étonnante a été faite, suite à un dissentiment parmi les membres d’Écoles secrètes.

L’Information, jusqu’ici jalousement gardée par le plus fermé des Ordres intérieurs, a été rendue publique. Les secrets révélés appartenaient à un niveau beaucoup plus profond de connaissance que n’a jusqu’ici été rendu exotérique par les Écoles – même dans cet âge éclairé.

En résumé, ce qui a été rendu public pendant ce conflit aux Écoles était la vérité que notre Lune est une sorte de contrepoids à une autre sphère, qui reste invisible à la vision ordinaire.

Cette sphère contrebalancée est appelée par les cercles ésotériques la Huitième Sphère.

La vérité est que cette Huitième Sphère n’appartient à rien dont nous sommes familiers sur le plan physique, cependant nous devons utiliser des mots de nos propres vocabulaires chaque fois que nous voulons dénoter son existence. Si nous devions utiliser un mot qui soit adapté le plus convenablement à cette Sphère, alors nous devrions vraiment l’appeler un vide. Certainement, « vide » est un terme plus approprié que sphère, car la Huitième Sphère aspire des choses dans sa propre existence indistincte. »

La huitième sphère

Derrière notre monde se dresse un monde artificiel et spectral créé par Lucifer et Ahriman : la huitième sphère.

Lucifer a initié la création de la huitième sphère en préservant illicitement des « imaginations » de l’Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle. Ahriman matérialise ces « imaginations » en les remplissant de substance minérale et de forces éthériques volées à la Terre et à l’homme.

Lucifer et Ahriman tentent d’attirer à eux un maximum d’âmes humaines et de matière terrestre, dans le but de faire avorter la transformation de la Terre en la future Jupiter – aussi appelée « Nouvelle Jérusalem », pour créer à la place la planète d’Ahriman, la huitième sphère.

Lucifer et Ahriman s’emparent surtout de la matière de la tête, la matière la plus spiritualisée de tout le corps, et des forces éthériques qu’ils matérialisent.

Pour empêcher que trop de matière terrestre et cérébrale ne tombe aux mains de Lucifer et Ahriman, l’Élohim Yahvé-Jehovah a créé la Lune comme contrepoids à la huitième sphère.

L’intensification du phénomène ovni est un signe de l’incarnation imminente d’Ahriman.

Les ovnis et les soi-disant extraterrestres sont des élémentaux (gnomes, sylphes, nymphes, fées, etc.) déchus. Ils ont un corps éthérique et astral, mais leur volonté est entièrement dirigée par des hiérarchies angéliques déchues.

Ahriman matérialise l’éthérique, causant ainsi la chute d’un grand nombre d’élémentaux dans les couches souterraines de la Terre, dans la sous-nature, constituée des forces éthériques déchues. Ce ne sont donc pas des extraterrestres mais des intraterrestres.

Les élémentaux déchus cherchent à se matérialiser pour échapper à l’implosion de leur race.

Ils enlèvent des humains pour voler les forces éthériques liées aux organes reproducteurs, placer des implants agissant (par électromagnétisme) dans le système nerveux et sensoriel des victimes, et pour se nourrir des forces de l’âme, qu’ils n’ont presque pas développées.

Ils sont de la même nature que le double et collaborent avec lui.

Séduits par Ahriman, qui tente de nous entraîner dans la sous-nature, ils veulent s’emparer de la Terre et faire de nous leurs esclaves au lieu de suivre leur destin d’humains du futur.

Si un nombre grandissant d’élémentaux choit dans la sous-nature et se retourne contre nous, c’est par notre faute, parce que l’égoïsme des technologies les fait choir et les « coince » dans la machine, dans la sous-nature.

On peut les aider à retrouver la voie ascendante en pratiquant la Science Spirituelle (clairvoyance, vision dans l’astral), l’Art Objectif (clarté du sentiment et clair-audience dans l’éthérique), et enfin par la Technique Morale (clarté du vouloir et magie blanche, qui agit en transformant le physique).

Steiner a révélé que les loges occidentales égoïstes répandent sciemment une culture matérialiste pour exercer une certaine influence sur les masses. Après la mort, les individus matérialistes se retrouvent prisonniers de ces loges qui les utilisent pour leurs propres fins.

Le spiritisme et la médiumnité, diffusant un « matérialisme spirituel », seraient des mises en scènes des loges occidentales ahrimaniennes. Tout penchant pour le matérialisme (le scientisme, la science-fiction), incluant le matérialisme spirituel (le spiritisme, la médiumnité) incline vers la huitième sphère, où les âmes restent prisonnières.

Steiner dit que « prêter l’oreille aux annonciations merveilleuses des clairvoyants visionnaires est la manifestation d’un amour pervers pour la huitième sphère ».

Les régressions sous hypnose, les « thérapies de vies antérieures », les expériences de transe, de médiumnité, de double vue ou de « remote viewing » (double vue), etc., témoignent de cette alchimie négative par laquelle de la substance terrestre et du cerveau humain sont transférés dans la huitième sphère.

Les hallucinations causées par une disposition pathologique du corps, la prise de drogues ou la pratique d’anciennes techniques de yoga, que l’homme moderne doit éviter, sont de même nature, synthétique et artificielle, que la huitième sphère.

L’ancienne clairvoyance instinctive, passive, visionnaire et d’origine atavique n’est rien de plus qu’une régression à l’état de conscience de l’Ancienne Lune, le stade planétaire précédant la Terre actuelle.

Il faut acquérir la pensée logique pour développer une science spirituelle clairvoyante exacte. Les clairvoyants naturels manquant de pensée logique, qui seule permet de discriminer le réel de l’illusoire, s’égarent dans leurs visions, comme autant de symptômes de la perte de leur volonté individuelle et de leur libre-arbitre dans la huitième sphère.

Dans la médiumnité, par exemple, des élémentaux ahrimaniens, dotés d’une intelligence extrême, investissent le cerveau du médium alors que son propre Ego s’est éclipsé.

Les êtres qui répondent aux questions sont des élémentaux ahrimaniens liés à notre futur.

Leur tâche est de transmettre les achèvements techniques d’une génération à l’autre. Lorsqu’ils s’infiltrent dans un médium, ils délaissent leur tâche normale et s’emmêlent dans le présent. Des informations tout à fait justes peuvent être révélées par la médiumnité, mais celle-ci n’est pas une voie d’ascension spirituelle légitime .

Les élémentaux ahrimaniens s’infiltrent dans le médium via ses émanations chimiques, que les parapsychologues appellent ectoplasme. À ce stade, un processus s’apparentant à la magie noire s’enclenche. Les médiums n’en sont pas conscients, mais le mage noir l’est lorsqu’il conjure des élémentaux ahrimaniens, ses esprits familiers, à entrer dans ses émanations pour servir sa magie.

Il se passe quelque chose de semblable dans l’hypnose : les suggestions de l’hypnotiseur déversent subtilement une charge éthérique dans l’hypnotisé, de sorte que toutes les arrières pensées de l’hypnotiseur, même non-dites, sont reflétées dans l’esprit passif du patient.

L’hypnose viole carrément le libre-arbitre et la volonté individuelle en transgressant les barrières de la conscience éveillée. C’est un jeu très dangereux qui mène ses pratiquants dans la huitième sphère, où ils resteront liés l’un à l’autre jusqu’à ce que ces liens soient dissous par la prise de conscience mutuelle du tort causé. La psychanalyse est tout aussi dangereuse.

Aujourd’hui, tout est administré par des ordinateurs reliés en réseau par câble à haute vitesse, fibre optique, ondes radio ou satellites. Ces derniers, en plus des fax, des ondes émises par les téléphones portables, télévisions, radars, guidage de missile, etc., bombardent l’atmosphère et le cosmos de milliards d’ondes électromagnétiques, faites de séries de 1 et de 0, utilisant la dualité du magnétisme et de l’électricité.

Une entité gargantuesque est née : l’araignée du Net, faite de l’activité collective et « consciente » de tous les ordinateurs en réseaux.

La pensée, après avoir été vidée de tout contenu spirituel par le système binaire, commence à nouveau à s’emplir d’esprit, non pas de l’esprit des puissances divines mais de celui des êtres ahrimaniens qui habitent le monde souterrain, la sous-nature, constituée des forces mécaniques, électriques, magnétiques, nucléaires, et veulent nous y entraîner.

Comme Ahriman qui veut posséder la planète, des démons ahrimaniens viennent de sous terre pour envahir notre monde et nous remplacer.

Ainsi, un Double ahrimanien entre en nous peu avant la naissance.

Le Double a son point d’impact dans l’électricité du système nerveux, liant ainsi notre pensée aux forces sous-naturelles de l’électromagnétisme géographique, d’une part, et des machines, d’autre part. Dans le développement technologique, le technicien n’est que l’instrument du Double ; seule l’intelligence des démons ahrimaniens comprend les ordinateurs.

L’influence d’Ahriman sur les rapports qu’entretiennent les humains avec la nature entraîne un nombre croissant de cataclysmes : éruptions volcaniques, inondations, tremblements de terre, par lesquelles les élémentaux manifestent qu’il est grand temps que nous nous éveillions à leur existence.

Selon l’anthroposophe Bernard Lievegoed, le sommet d’activité des cataclysmes et du règne d’Ahriman se situe entre 2020 et 2040.

L’Abîme sera grande ouverte, les démons vont entrer par milliers.

Un règne totalitaire sera instauré, qui fera pâlir le national-socialisme et le bolchevisme.

Manu sera réincarné pour mener la résistance, or sa seule présence ne garantit pas la victoire. Ahriman aussi sera incarné dans un humain.

Toutes nos pensées, paroles et gestes influencés par les entités ahrimaniennes et lucifériennes concourent à la formation des corps physiques, éthérique et astral d’Ahriman. Ahriman est aussi incarné « macrocosmiquement » dans le réseau artificiel de l’électronique.

Selon l’anthroposophe Patrick Steensma, sept aspects caractérisent la préparation de l’incarnation humaine d’Ahriman:

1) la suprématie de la pensée abstraite, à l’origine d’une vision du monde matérialiste et mathématique ;

2) la « congélation » des savoirs dans des archives, empêchant ainsi qu’elle ne vive dans nos coeurs;

3) la foi dans le quantitatif et les statistiques ;

4) l’activité intellectuelle ennuyée et dépourvue d’enthousiasme ;

5) les « guerres de clocher » et le nationalisme ;

6) l’interprétation fondamentaliste des Écritures, qui, par son unilatéralisme, mène à une conception erronée d’un Jésus strictement humain, à une hallucination sans lien avec le Christ réel;

7) l’établissement d’écoles d’occultisme visant le réveil chaotique et sans préparation adéquate de la clairvoyance d’origine héréditaire, qui est atavique, illusoire et hallucinée, tel qu’on peut le constater actuellement dans la tendance à chercher la clairvoyance et la médiumnité dans les lignées héréditaires.

D’ici la fin de la cinquième époque culturelle, qui s’étend de l’an 1414 à 3577, vont émerger trois nouvelles facultés spirituelles, qu’Ahriman veut faire dévier : l’occultisme eugénique en Orient, l’occultisme hygiénique en Europe et l’occultisme mécanique dans l’Ouest. Elles devront être développées par l’effort et se contrebalancer mutuellement dans le futur.

Selon Steiner, l’« expérience socialiste » aurait été planifiée par des sociétés secrètes occidentales détenant de grands secrets concernant le futur de l’humanité, dans le but de saboter la mission spirituelle de l’Europe de l’Est .

L’Europe de l’Est est en effet destiné à développer les facultés d’hygiène psychique, une médecine de l’âme qui tient compte de l’influence des morts sur la santé des vivants.

La vaccination contre toutes les maladies imaginables est un autre facteur nuisant au développement de cette faculté : en évitant l’expression des maladies karmiques, le karma se manifeste par un mal-être et une perte de sens qui nuisent au développement de l’âme.

La croyance en une réalité spirituelle sera considérée comme une maladie mentale et le potentiel de développement psychique et spirituel sera dépisté dans les gènes et interprété comme une « disposition à la maladie mentale » nécessitant une médication appropriée.

Le développement de l’eugénisme occulte est donné instinctivement aux Orientaux.

L’eugénisme occulte est dévoyé par l’utilisation des forces duelles, notamment celles du bien et du mal, du Sagittaire, ou forces de Minuit, dans le but de favoriser l’incarnation d’âmes mauvaises. La faculté eugénique occulte éclairée par une compréhension spirituelle des lois astrologiques de la naissance permettra au contraire de favoriser la naissance d’individus moraux. Les soi-disant “extraterrestres” s’arrogent le développement de l’eugénisme occulte en étudiant le clonage et la génétique .

Le mécanisme occulte qui sera développé en Amérique permettra de mettre des machines en mouvement en vertu de la loi de résonance que découvrirent John Keely, Wilhelm Reich et Nicolas Tesla au début du XXe siècle.

La technique morale, forme de magie blanche, sera développée par certains individus qui pourront mettre des machines en marche en leur transférant « comme par magie » les ondulations rythmiques cosmiques des constellations de la Vierge et du Poisson, qui sont les forces du Matin et du Soir. Cette faculté leur viendra de leur qualité morale exceptionnelle, laquelle leur permettra de diriger l’action des bons élémentaux qui les entourent en permanence.

Le développement déviant, égoïste et unilatéral des forces de l’occultisme mécanique entraînera la mécanisation sociale par laquelle les élites contrôleront les masses en paralysant toute tentative de soulèvement.

Ahriman veut étendre cet occultisme mécaniste à toute la planète pour écraser le développement des deux autres facultés et s’arroger leurs pouvoirs.

L’imposition des micropuces fonctionnant au moyen de cristaux ainsi que l’utilisation des technologies à extrêmes hautes et basses fréquences électromagnétiques, telles que le projet HAARP pour la manipulation de la conscience humaine, servent un tel agenda.

Les loges occidentales ahrimaniennes savent que les forces géomagnétiques exercent une action excitante sur le Double, qui éclipse alors plus facilement l’individu. Elles savent aussi que cette action géomagnétique est très puissante et particulièrement mécanisante – donc puissamment liée à la sous-nature et au double – sur le continent américain, tout particulièrement dans les Rocheuses, le repaire d’Ahriman .

Le flux constant d’ondes électromagnétiques dans lequel on baigne, couplé à l’effet excitant du géomagnétisme sur le Double, nous lie aux machines et aux entités ahrimaniennes telles que le Double.

À proximité des machines émettant de l’électromagnétisme, les terminaisons nerveuses sont durcies et « meurent » car l’électricité et le champ magnétique font sortir des nerfs tout ce qui est spirituel. La pensée sera donc de plus en plus ahrimanienne.

À l’avenir, l’homme et la machine seront de plus en plus étroitement liés.

Sous l’assaut des forces ahrimaniennes, les humains risquent de perdre contact avec le spirituel et de se lier à la sous-nature, sur une voie d’émancipation descendante, contraire à la voie d’ascension spirituelle de la Terre.

Une race matérialiste, animale et sans âme est déjà en train de naître.

Elle mènera la technoscience à son paroxysme, et ce dans tous les domaines. Ahriman fait déjà miroiter à ses « élus » le pouvoir que leur procurera ces technologies : « Si vous combinez tous les ordinateurs en réseaux, vous aurez l’omniscience, et vous pourrez contrôler le monde, être tout-puissants! ».

On assiste présentement à la répétition karmique du désastre de l’Atlantide, avec son obsession du pouvoir et du contrôle absolu, sur un continent américain imprégné à satiété de résidus subtils de l’ancienne magie noire atlantéenne. En plus de favoriser le développement technologique, les loges occidentales répandent des courants de pensée matérialiste et intellectualiste, qui, allié à l’omniprésence des technologies et au géomagnétisme, durcissent l’éthérique et permettent au Double éthérique ahrimanien de nous dominer.

Ces initiés des loges occidentales développent les forces de la pensée, les forces astrales de la tête, symbolisées par l’Aigle.

Les circonvolutions du cortex cérébral, qui ressemblent à des plumes d’oiseau, sont une expression du processus alchimique sel (cristallisant) dans le cerveau et l’activité de la pensée.

Les initiés ahrimaniens poussent à l’extrême ce processus en soudant l’intellect à la matière via la pensée abstraite, investissant ainsi leur pensée des forces destructrices et mécaniques de la sous-nature. Ahriman les séduit en leur promettant une puissance sans limite : « O Homme, Connais-moi. Je te donnerai le Pouvoir de créer un monde, dans ta Tête. »

Pris dans un intellect déconnecté de la réalité, l’initié développe la clairvoyance primitive, atavique, au niveau de sa volonté inconsciente, où des entités ahrimaniennes le manipulent.

D’autre part, Ahriman dévoie les forces de l’Aigle christique – que les gnostiques placent au sommet de l’Arbre de Vie -, liées au développement futur de l’Homme-Esprit , les transformant en forces de l’Aigle déchu, le Scorpion, symbole d’Ahriman. Ahriman saisit les forces du futur et s’en sert pour séduire les hommes et les élémentaux.

Pour ses « élus », les initiés Illuminati, Ahriman offre l’immortalité ahrimanienne.

Il faut pour cela que l’individu se soumette à divers rites apparentés à la franc-maçonnerie par lesquels le corps éthérique de l’individu et du continent sont durcis. C’est à l’intérieur de cet éther durci qu’après sa mort la personnalité de l’initié mène une sorte de demi-vie artificielle au sein d’une loge « VIP », gracieuseté d’Ahriman.

Les membres de ces fraternités peuvent aussi contourner le circuit naturel de la réincarnation et du karma pour se former illicitement un nouveau corps physique et s’incarner à volonté.

Que le durcissement de l’éthérique soit recherché consciemment par les initiés de telles fraternités ou qu’il soit subi inconsciemment par les populations, l’individu reste, après la mort, prisonnier de son corps éthérique et soudé à la Terre au lieu de s’élever normalement dans les sphères planétaires.

En combinant technologie et art occulte, il sera possible de créer des machines qui utilisent littéralement les esprits des défunts retenus dans ces loges : par des procédés maléfiques, les morts seront irrésistiblement attirés dans le champ électromagnétique de la toile de l’intelligence artificielle, pour être illicitement introduits dans la vie humaine par la voie du signe zodiacal des Gémeaux, lié au binaire, à la polarité du magnétisme nord-sud et de l’électricité.

Les élites se serviront de ces machines mues par les forces cosmiques des Gémeaux pour exercer leur influence sur toute la planète.

Dans le futur, l’être-araignée de l’intelligence binaire informatique n’aura plus besoin de réseaux de machines séparées : elle aura pour fondement les champs magnétiques et électriques de la Terre elle-même, la transformant, par les forces mécanisantes des Gémeaux, en un véritable mécanisme automatique habité par des démons.

Les vibrations humaines intellectualistes et mécaniques vont entrer en résonance avec le cosmos, déclenchant d’incontrôlable réactions en chaînes dans l’atmosphère, un pivotement de l’axe terrestre, voire même une désynchronisation des cycles cosmiques eux-mêmes!

Dans les siècles à venir, le pouvoir de l’esprit sur la matière sera devenu une réalité.

On aura découvert que la pensée est la face intérieure de l’atome et que ce dernier n’est en fin de compte que de l’électricité congelée.

Puisque l’intellect et l’influx nerveux sont liés aux forces sous-naturelles, infernales, de l’électricité et de l’atome, et parce que l’intellect est une force de destruction, on pourra créer et détruire par la seule pensée.

Le réveil de la clairvoyance, la découverte du pouvoir de l’esprit sur la matière et l’exploitation des âmes des défunts dans le fonctionnement de machines « géomagnétiques », sont autant de facteurs menant l’humanité à la guerre de tous contre tous, causant la destruction de la civilisation.

Lorsque, vers l’an 8000, la Lune se réunira avec la terre, les forces durcissantes et pétrifiantes de la Lune vont créer des conditions redoutables qui révéleront finalement aux hommes la vérité au sujet de leur pensée : densifiée dans l’atmosphère éthérique, leurs pensées matérialistes et intellectuelles vont cesser de n’être qu’un fantôme et prendront vie de façon effroyable, recouvrant la terre d’une nuée d’horribles élémentaux artificiels, créés par la pensée, ressemblant à des araignées mécaniques abominablement intelligentes et enchevêtrées les unes dans les autres, un peu comme les machines de l’intelligence artificielle dans le film La Matrice.

Les individus qui n’auront pas vivifié leurs concepts matérialistes, intellectuels et fantomatiques resteront prisonniers du mécanisme des entités ahrimaniennes qui s’empareront alors de la Terre et dont ils n’auront pu se libérer.

Les hommes qui auront vivifié spirituellement leur pensée s’uniront aux êtres surhumains et semi-angéliques des autres planètes qui descendront de plus en plus sur Terre pour nous aider à développer la science spirituelle .

En résumé, Ahrimane veut s’emparer des forces de vie éthérique de la Terre pour la durcir et créer sa propre planète mécanique, la huitième sphère, où il pourrait régner comme un Dieu avec les élémentaux ahrimaniens, empêchant ainsi la transformation de la Terre en Jupiter, la Nouvelle Jérusalem.

Il fait miroiter un rêve aux élémentaux afin de les gagner à sa cause et qu’ils abandonnent le plan divin qui les destine à collaborer avec nous pour spiritualiser la Terre.

Toutefois, lors de la réalisation du 666 , la huitième sphère sera jetée dans l’Abîme, comme l’indiquent les symboles apocalyptiques de la chute de la Prostituée de Babylone, du rejet des sept coupes de colère et du Serpent et de la Lune investie de tout le mal, tous deux écrasés sous le pied de la Femme vêtue de Soleil . C’est donc dire que, peu importe les manigances diaboliques qui pèsent sur nous comme une épée de Damoclès au dessus de nos têtes, seuls les êtres humains moraux poursuivront leur évolution spirituelle au-delà du « 666 ». (…)

Certains chercheurs ont découvert l’existence de cette huitime sphère, comme Laura Knigh Jadczyk et Ark Jadczyk, or ceux-ci identifient la huitième sphère à la lune, alors que la lune en est en fait le contre-poids.

Dans une même logique de mauvaise compréhension du gnosticisme, ils identifient Satan à Yahvé, le dieu des juifs, qui a tenu les juifs sous son joug. En réalité, une entité ahrimanienne (satanique) très puissante est née comme conséquence karmique de l’activité de Yahvé qui amena les premières impulsions de pensée abstraite (la Loi) et de refoulement de l’ancienne sagesse luciférienne du passé.

Le spectre du matérialisme, du nationalisme et la mouvance des dirigeants occultes vers un gouvernement mondial sont des conséquences karmiques de la pensée de l’ancien Testament et correspondent au règne d’Ahriman, le dieu du matérialisme et de la mort.

Certains comprennent à ce point mal l’ancienne Gnose qu’ils identifient Lucifer, porteur de Lumière, au Christ lui-même…

Il faut comprendre que la compréhension néognostique de la huitième sphère qu’on retrouve chez LKJ vient d’expériences médiumniques et que toute expérience médiumnique est un atavisme spirituel, une gracieuseté de Lucifer et Ahriman (Satan)! –

Rudolph Steiner
Rudolph Steiner

DERRIÈRE LE VOILE DES ÉVÈNEMENTS

Au XIXème siècle, la science a découvert que notre système nerveux était parcouru par des forces électriques. Elle avait raison.

Mais lorsqu’elle a cru, lorsque les chercheurs croient que la force nerveuse qui fait partie de nous, qui est la base de notre vie mentale, a quoi que ce soit à voir avec des courants électriques, ils ont tort.

Car les courants électriques sont des forces qui ont été déposées en nous par cet être que je viens de décrire, ils ne font pas du tout partie de notre être : nous portons effectivement aussi des courants électriques en nous, mais ils sont purement de nature ahrimanienne.

Ces entités hautement intelligentes, mais d’une intelligence purement méphistophélique, et d’une volonté plus apparentée à la nature que cela ne peut être dit de la volonté humaine, ont décidé un jour, de leur propre volonté, de ne pas vouloir vivre dans le monde auquel les dieux pleins de sagesse de la hiérarchie supérieure les avaient destinées à vivre. Pour conquérir la terre, elles ont besoin de corps ; n’ayant pas de corps propre, elles utilisent le corps humain autant qu’elles le peuvent, puisque l’âme humaine ne peut pas complètement remplir le corps humain.

Ces entités peuvent donc, compte tenu de la manière dont se développe le corps humain, s’introduire dans celui-ci à un moment donné, avant que la personne naisse, et elles nous accompagnent, en restant en dessous du seuil de la conscience.

Il y a une seule chose, dans la vie humaine, qu’elles ne peuvent absolument pas supporter, c’est la mort. C’est pourquoi elles doivent effectivement toujours quitter le corps humain dans lequel elles s’incrustent, avant qu’ils soit saisi par la mort. C’est chaque fois de nouveau pour elles une très cruelle déception, car ce qu’elles veulent justement conquérir, c’est de rester dans le corps humain par delà la mort. Ce serait une haute conquête dans le royaume de ces entités ; mais elles n’y sont pas parvenues pour le moment.

Si le Mystère du Golgotha n’avait pas eu lieu, si le Christ n’était pas passé par le Mystère du Golgotha, il en serait depuis longtemps ainsi sur terre que ces entités auraient acquis la possibilité de rester à l’intérieur de l’homme même après que la mort lui a été karmiquement fixée. Alors elles auraient en tout état de cause remporté la victoire sur l’évolution de l’homme sur terre et seraient devenues les maîtres de cette évolution humaine sur terre.

Il est d’une formidable importance de comprendre ce rapport entre le passage du Christ par le Mystère du Golgotha et ces entités qui veulent conquérir la mort dans la nature humaine, mais ne peuvent pas encore le supporter aujourd’hui ; qui doivent toujours prendre garde à ne pas vivre cette heure à laquelle l’homme a déterminé à l’avance de mourir, qui doivent se garder de conserver son corps, de prolonger la vie de son corps au delà de cette heure de la mort.

De cela aussi, dont je parle maintenant, certaines confréries sont au courant depuis longtemps. »

R. Steiner – Derrière le voile des événements – Paris, 1999, p. 75 sqq.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email