Message de l’Apôtre Luc reçu par James Padgett

24 Octobre 1915
Washington D.C.

C’est moi, St. Luc, qui fut l’auteur du troisième Évangile.

J’étais avec vous ce soir lors de la réunion des Spiritualistes et j’ai entendu les propos du conférencier quant à la probabilité de ce qu’est devenu le corps de Jésus après sa crucifixion.

Je n’étais pas présent à la crucifixion et, bien sûr, je ne sais pas, personnellement, ce qu’est devenu le corps de Jésus, mais j’ai été informé par ceux qui étaient présents que la description Biblique de son ensevelissement dans le tombeau de Joseph était vraie.

Le corps a été enterré dans le tombeau de Joseph et a été laissé là par ceux qui l’ont placé dans la tombe, laquelle a été scellée et un garde mis devant pour empêcher quiconque de s’approcher et d’interférer avec le corps, parce que Jésus avait prédit que trois jours après il ressusciterait.

Après que le tombeau ait été scellé, Jésus s’est levé et, sans son corps de chair, est sorti du tombeau et est descendu dans les plus basses sphères où les esprits sombres vivaient dans leur ignorance et souffrances et il leur a prêché le ré-octroi du don de l’immortalité.

Le corps de chair par la puissance que Jésus possédait, est devenu tellement spiritualisé ou éthérisé que ses éléments constitutifs ont été disséminés par Jésus dans l’atmosphère ambiante et il a seulement conservé le corps spirituel avec lequel il est apparu, par la suite, aux disciples et aux autres.

Lorsqu’il est apparu lors de la réunion des apôtres, où Thomas, le sceptique, était présent, il a rappelé sa forme, vous comprenez mieux si j’utilise ce genre d’expression, des éléments de la matière, si bien qu’en apparence le corps était ressemblant à un corps de chair et de sang comme celui placé dans la tombe, et avant qu’il ne dissémine, comme je l’ai dit, ces éléments.

La chair et le sang qui entourent la forme de l’esprit de l’homme, comme vous avez pu l’entendre, est en constante évolution dans l’obéissance de lois ordinaires de la nature telles que comprises par l’homme.

Et alors Jésus, qui avait compris et avait le pouvoir de mettre en fonctionnement d’autres lois de la nature, a permis à ces autres lois d’être effectives, bien que la diffusion des éléments de chair et de sang avait eu lieu, et qu’il se soit seulement retrouvé avec la forme de l’esprit.

Cela, je le sais, est resté un grand mystère pour l’humanité depuis l’époque de la découverte de son absence par les gardes devant sa tombe.

En raison de ce mystère et comme seule explication de cette disparition, les hommes ont cru, et enseigné, que son corps de chair et de sang était ressuscité d’entre les morts et que, par conséquent, le véritable corps de chair et de sang des mortels ressuscitera également le jour de la grande résurrection.

Mais aucun corps de chair et de sang n’est ressuscité, et la forme de l’esprit de Jésus n’est pas restée dans le tombeau après la dissémination des éléments du corps matériel, aucun tombeau ou autre lieu ne pouvant confiner l’esprit.

Vous vous rappelez que, le troisième jour, Jésus est apparu à Marie qui était plus intime et plus familière avec l’apparition de Jésus. Pourtant elle ne l’a pas reconnu mais a pensé qu’il était le jardinier ; et il en fut de même avec les disciples qui voyageaient avec lui vers Emmaüs.

Maintenant, s’il avait conservé son corps de chair et de sang, ne croyez-vous pas qu’ils l’auraient reconnu ?

S’il avait le pouvoir de reprendre ce corps matériel dans lequel Thomas a posé sa main et trouvé qu’il était en apparence un corps de chair et de sang, pensez-vous qu’il soit étrange ou merveilleux qu’il aurait eu le pouvoir de se libérer de son corps terrestre alors qu’il était dans le tombeau et de le faire disparaître dans les airs ?

Je sais que cela est la véritable explication de la disparition du corps matériel de Jésus et, pour moi et d’autres personnes qui comprennent les lois de la nature – je veux dire cette nature qui est au-delà de l’entendement des hommes – cela n’est pas surprenant ou digne d’être considéré comme un mystère.

Je suis content d’être allé avec vous à la réunion de ce soir, cela m’a donné l’opportunité de permettre que ce mystère ne soit plus un mystère.

Avec tout mon amour, je suis,
Votre frère en Christ,
Saint-Luc.

Cette explication est actuellement soutenue par les toutes dernières recherches scientifiques. Lire « Portrait de Jésus ? L’histoire illustrée du Suaire de Turin » par Frank C Tribbe. Alors que la presse populaire avait une journée sur le terrain avec le test initial de C14 mené en 1988, la même presse ne s’était pas informée des derniers développements scientifiques. Ce livre a des preuves accablantes, des preuves irréfutables, que le Suaire est authentique et peut être daté de la période AD 29 à 32. Nous croyons que Jésus est mort le vendredi 18 mars 29 sur la base d’une communication de Judas.

Lien vers le message originel en Anglais : https://New-Birth.net/padgetts-messages/true-Gospel-Revealed-Anew-by-Jesus-volume-1/Luke-explains-dematerialization-of-Jesus-Earthly-Body-vol-1-pg326/

https://lanouvellenaissance.wordpress.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email