Lettre du Paradis – Transmis par Gloria Wendroff

Dieu a dit:

L’abandon vous est difficile. Quelque chose en vous s’agrippe aux choses avec détermination, comme si ces choses étaient de précieux diamants. Pourtant, même un précieux diamant ne peut être retenu pour toujours.

Dans ce monde, tout est symbolique. Vous pouvez conserver le symbole, mais vous devez vous débarrasser de l’attachement.

Admettons que quelqu’un vous ait donné un diamant pour vous signifier son amour. Le diamant reste un symbole. Vous conservez précieusement l’amour vivant dans votre cœur, mais le diamant n’est pas crucial : il n’est qu’un gage, un cadeau symbolique.

La plupart de vos attachements concernent ce qui ne vous sert pas du tout. Bien au contraire. Vous vous agrippez à ce qui ne vous a pas aidé en premier lieu. Les souvenirs d’enfance, par exemple, agissent sur vous avec insistance.

Quelle que soit la personne que vous rencontrez, il s’agit toujours plus ou moins de votre mère, de votre père, ou de quelque autre personne qui, dans le passé, vous a traité ou peut-être maltraité d’une certaine manière. Et ainsi vous identifiez tout ce qui vous arrive dans votre vie selon le même schéma, que cela vous serve ou vous desserve.

Vous pourriez aller jusqu’à retenir tous les gages de l’enfance comme si vous ne pouviez pas vous séparer d’eux, comme s’ils vous anoblissaient, comme s’ils vous appartenaient et que vous deviez les détenir sinon… sinon quoi, bien-aimés ?

Qu’arriverait-il si vous abandonniez vos petits souliers d’enfance ? Qu’arriverait-il si vous vous libériez des souvenirs douloureux, si vous abandonniez la souffrance, si vous vous acceptiez comme innocent ?

Même ceux qui vous ont blessé étaient innocents. Ils extériorisaient, tout comme vous extériorisez aujourd’hui.

Les schémas du passé ne sont pas supposés perdurer ni même se transmettre de génération en génération. Comme vous ne pouvez pas retourner dans le passé pour le modifier, vous allez devoir lâcher prise.

Tandis que vous vous libérez des attachements au passé, vous abandonnez les souffrances et vos réactions aux souffrances. Vous ne pouvez certes modifier le script, mais vous pouvez cependant modifier son pouvoir sur vous. Vous pouvez modifier votre réaction à ce script, non par le pouvoir de votre volonté, mais grâce à votre réalisation.

Ceux qui vous infligèrent des souffrances par le passé ne s’accrochent pas aujourd’hui au pouvoir qu’ils exercent encore sur vous, mais c’est vous qui vous cramponnez à ce pouvoir et qui faite perdurer cette domination du passé sur votre vie.

Vous en êtes sorti désormais. Vous vivez. Vous n’êtes plus l’enfant sans défense d’autrefois. Quels que soient les désastres qui vous tombèrent dessus dans le passé, ils ne perdurent aujourd’hui que si vous leur en donner l’autorisation.

Quelques années auparavant, il y eut un terrible ouragan. Où est-il aujourd’hui ? Il y eut aussi une tempête en mer, et désormais cette tempête est reléguée au garage du passé. L’ouragan ne faisait que ce qu’un ouragan fait d’habitude. Mais maintenant vous en êtes sorti. Vous n’avez pas à ressentir ses effets aujourd’hui.

Un être humain présent aujourd’hui dans votre vie peut inconsciemment ou consciemment vous rappeler votre méchante belle-mère. Je dis ‘‘méchante » par simple commodité. Et voilà que cette personne aujourd’hui qui vous offense – simple symbole de votre méchante belle-mère qui avait tout pouvoir sur vous – libère la méchante belle-mère en vous. Oui, en vous. Comme Cendrillon, quoi que vous fissiez, vous ne parveniez pas à satisfaire votre belle mère.

Désormais, ce qui se passe, c’est que dès l’instant où vous retrouvez votre méchante belle-mère sous une autre forme, vous devenez et vous incarnez l’essence de votre méchante belle-mère. Vous ne serez jamais satisfait, quoi qu’il arrive. Vous trouverez toujours à redire, quoi qu’il dise et qu’il asse. On pourra lire dans le journal : ‘‘Une innocente victime incarne l’essence de sa méchante belle-mère. »

Vous avez fait cela des centaines et des centaines de fois. Maintenant, mettez-y un terme. Rangez le passé dans un garage, et marchez désormais en personne libérée du passé.

Traduit par: Jean_Christophe
Page originale :http://www.heavenletters.org/la-domination-du-passe-27-avril-2011.html

Copyright © Heavenletters™
Heavenletters™ — Aider les Êtres Humains à se Rapprocher de Dieu et de Leurs Propres Cœurs
Gloria Wendroff, Godwriter™
The Godwriting™ International Society of Heaven
703 E. Burlington Avenue, Fairfield, IA 52556
Visitez www.heavenletters.org et www.godwriting.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email