WISDOM TEACHING avec David Wilcock

Bonjour, je suis David Wilcock et bienvenue pour un nouvel épisode de Enseignement de la SagesseJe suis heureux de vous retrouver.

Nous avons la chance d’être ici aujourd’hui pour parler d’un matériel que j’ai développé, des fondements scientifiques stables de crédibilité. Quand je commencerais à vous parler des principes les plus importants que je pense pouvoir enseigner, on aura jeté les fondations pour développer cela.

Si j’entrais par la porte en disant que des êtres parlaient télépathiquement à travers de gens en 1981 et nous donnèrent un modèle scientifique expliquant l’univers entier, je passerai pour un fou.

Je ne soutenais pas vraiment la canalisation jusqu’à ce qu’on me parle d’Egar Cayce quand j’étais à l’université. Puis j’ai commencé à étudier d’autres matériels, et vers 1996, je suis tombé dans la Loi de Un. Le matériel de la Loi de Un, selon moi, est la source d’enseignement spirituel la plus importante disponible, car elle touche réellement aux raisons de notre présence.

Quel est vraiment le but de ce jeu de l’existence? Quelle est la nature de l’univers? Qui sommes-nous? Qu’est-ce que l’identité? Et la conscience? Que fait-on et où va-t-on? Notre vie a un plan? Y a-t-il une raison à notre présence? La série de la Loi de Un répond à toutes ces questions. Une partie de ce qui la rend si imposante, c’est la stupéfiante complexité du matériel. Quand on s’y intéresse, on doit réécrire le langage, parce qu’elle utilise de nouveaux mots qu’on a probablement jamais entendus avant. Des concepts entièrement nouveaux. Le concept de l’univers vivant. L’espace et le temps sont une illusion.

Ces choses sont difficiles à saisir et pourtant, comme je l’ai dit, la science rattrape son retard sur ce qu’on a entendu de la part de ces prétendues sources extraterrestres. On apprend de plus en plus, qu’il n’y a pas eu de Big Bang, qu’il n’y a pas de temps tel qu’on le croit. Quoi qu’il soit, l’univers est et a toujours été là, car l’idée qu’il y ait eu un commencement est fausse. Ce concept du début, milieu et fin est un piège du temps linéaire. Et pourtant, il y a un épanouissement. Il y a une existence, même si elle peut avoir lieu dans de multiples cycles de temps. Et un cycle de temps qu’on dirait être notre futur peut influencer un cycle de temps qu’on verrait comme notre passé.

J’ai récemment parlé dans une autre émission, de l’idée qu’on est comme un noeud où le futur est une série de strates potentielles de temps, qui peuvent avoir lieu, et on doit choisir quelle strate on va emprunter. Et c’est la même chose avec notre passé. Tout ce qui a fait qu’on est nous, maintenant, est le résultat de strates ayant existé. Et même si certains peuvent se rappeler que certaines strates ont eu lieu et pensent à l’histoire écrite que les choses sont arrivées d’une certaine manière, il y a rétro-causalité.

On peut, en fait, changer le passé. Les livres d’histoire sont-ils réécrits comme par magie? Non. A cause du temps superposé, on peut changer la strate du passé. Ainsi cette strate prédomine maintenant et possède la plus grande influence sur le présent. Mais la strate qu’on a empruntée pour arriver ici, existe encore. Donc on a pris cette voie pour arriver au moment où nous sommes maintenant. Mais si on change quelque chose ici, alors une nouvelle strate apparaît et cette strate devient un passé différent. L’autre strate qui a eu lieu existe et est encore là. Mais on finit par sauter d’une strate à l’autre. Notre temps continue sur les deux strates, mais la strate qu’on crée par rétro-causalité, peut devenir la strate la plus forte.

Et en termes universels, le futur aussi fait ça. Il y a des strates de probabilité qu’on appelle, dans la Loi de Un, des vortex de probabilité. Ils expliquent que ces vortex de probabilité ne peuvent apparaître que par les décisions que l’on prend, le libre-arbitre. Ce n’est pas le destin. Le destin implique que tout est défini et fixe, et on ne peut rien faire contre ça. Le futur va être ce qu’il sera. Mais en fait, le libre-arbitre joue un rôle très important.

Dans la Loi de Un, le libre-arbitre s’appelle la première distorsion.

Ils disent que le principe le plus important sur lequel se base l’univers, c’est la liberté de choix et le libre-arbitre. Pourquoi? Retournons à la géométrie sacré…

Si l’univers n’est vraiment qu’une vibration, si ces formes géométriques sont le noyau de l’espace et du temps, le coeur de l’univers, alors ça signifie qu’on a débuté comme une identité qui n’avait même pas de forme. Et elle existait par elle-même et s’est sentie seule. C’est de la théologie de base de la loi de Un. A travers cette solitude, elle a cherché à se transformer en quelque chose de bien plus excitant, quelque chose qui soit bien plus amusant.

Le première division qu’elle a faite, comme je le disais dans un précédent épisode, fut en sept densités ou plans d’existence, qui correspondent holographiquement aux sept tons de la gamme majeure, ou gamme diatonique, les touches blanches du piano, Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si, avant de retomber sur le Do à l’octave. Et aussi les sept couleurs de l’arc-en-ciel, rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet, qui existent holographiquement dans notre corps, comme le chakra racine, alors le premier chakra serait la racine, le second, troisième, quatrième, cinquième, sixième, septième.

Donc on a un processus cognitif. On a des states de nos pensées existant dans les chakras. Si on dit qu’on pense avec notre aine, c’est vrai dans la Loi de Un. Il y a une partie de notre champ énergétique qui utilise ce chakra pour penser à ce qui a lieu en bas de la racine. Donc penser avec le coeur, bien sûr, sera la quatrième densité, qui ouvrira, éveillera, le coeur, c’est-à-dire que nos pensées sont maintenant informées par le coeur.

Le chakra de la gorge est associé à la sagesse et à la communication, construire la connaissance, et apprendre à dire notre vérité, comment dire ce qui est juste. le chakra du 3ème oeil, le rayon indigo, correspond à la vision, l’intuition, l’éveil psychique, et se voir soi et l’autre comme un, le Loi de Un. C’est le niveau duquel provient la  Loi de Un, de la sixième densité, elle est ancrée ici, au niveau du 3ème oeil.

Attendez ! la Loi de Un serait tout… Comment y aurait-il un niveau supérieur? Comment le niveau du coronal peut-il être supérieur au niveau où soi et l’autre sont un? C’est fascinant. Mais ils disent qu’au niveau du 3ème oeil, on se voit soi et l’autre comme un, et au niveau du coronal, il n’y a pas de soi ni d’autre, il n’y a que l’éternité et l’intemporalité. Ce que les bouddhistes zen nommeraient le vide. Cela remplace l’idée de : « le soi et l’autre sont un », car on pense encore qu’il y a un soi et un autre qui doivent devenir un.

La septième densité revient à l’idée de conscience pure, que l’univers a été fait à partir de ce qui commence vraiment comme une géométrie.

Ca me fascine qu’après toutes ces années à étudier la Loi de Un, je découvre que Roger Penrose a conçu un modèle qui se débarrasse de l’espace et du temps. Parce que bien sûr, comme je l’ai montré il y a quelques épisodes, la canalisation des années 50 qui a été vérifiée par l’ingénieur de la défense canadienne W.B. Smith, prouve que le temps b’est pas linéaire. Ils l’ont prouvé avec ces gens qui ont répondu à un questionnaire en cent parties. Tort ou raison? Comment savoir ce qui est vrai? En comparant toutes les meilleures réponses des gens qui semblaient posséder la bonne information. Et chaque fois que quelqu’un était en contact avec de vrai E.T., il répondait pareil aux questions. Ca satisfait donc la charge de preuve.

Ils essaient aussi de nous donner une philosophie et une technologie. Ils ont donné la bobine du caducée, on l’a vu. On fait passer du courant dans les fils et ça crée ce qu’ils nomment un rayon tenseur, qu’on appellerait maintenant un champ de torsion. Ils nous ont trouvé un détecteur. Ils donnent le générateur et le détecteur. Le détecteur était ce mono-filament tendu faisant bouger l’aiguille de zéro à sept, en fonction de la flexibilité de ce fil de pêche. Quand le fil de pêche commence à s’allonger, alors que la matière commence à se détendre, le cadran descend et devient plus faible. C’est ainsi qu’on peut voir ces vortex qui, comme in sait, font environ 300 mètres de large et un cercle géant qui glisse lentement le long de la surface de la Terre. Ce genre de science vient du futur.

Mais je voulais nous détourner un peu de la géométrie et qu’on s’occupe un peu de philosophie, car la philosophie est la clé de ce qu’ils veulent nous enseigner dans la Loi de Un. Ces détails techniques n’importent pas. Je vous en parle comme moyen d’initier vitre esprit à penser différemment, car on vous a lavé le cerveau, on vous a conditionné à croire à la réalité d’une certaine façon. Conditionnés à penser que la chaise sur laquelle vous êtes à l’instant est faite de matière solide. Elle semble solide. Vous êtes dessus, ça vous soutient. Vous pouvez prendre conscience de vos fesses à l’instant et sentir la chaise dessous, mais est-ce vraiment solide?

Cela semble solide au niveau macroscopique, mais à l’échelle quantique, non. Les particules ne sont pas des particules. Elle est faite de quelque chose qui existe et à la fois n’existe pas. Et le coeur du noyau de chaque atome n’est qu’une géométrie, laquelle ne peut être faite que par des mécaniques d’onde. Elle ne paut pas être faite de particules, en paryiculier quand on parle de physique des microclusters (micro-amas), où de multiples atomes se regroupent en géométrie et les quasi-cristaux dans lesquelles ils créent des formes impossible à faire à partir de blocs de construction individuels. Les atomes se fondent ensemble et une partie se déplace dans une dimension supérieure.

Ces quasi-cristaux forment un portail entre des réalités qu’on peut tenir entre nos mains.

Et c’est pour ça, comme Edgar Fouche, le scientifique de la zone 51 dont j’ai parle a dit, qu’on peut faire apparaître des portails en construisant un navire avec un revêtement de quasi-cristaux. L’anti-gravité, des batteries de super-énergie. Les quasi-cristaux sont l’élément principal de tout. Superconducteurs avec lesquels créer des puces informatiques ne chauffant pas, et donc bien plus puissantes que les puces actuelles. Tout est dans la géométrie. Toute la science du futur est bâtie sur la compréhension de ce qu’est l’univers et comment il est bâti.

Mais même si cette science est fascinante, ce n’est pas l’intérêt de la Loi de Un. Ils nous en ont donnés des aperçus. Mais le coeur met l’accent sur l’univers vivant, qu’il n’y a qu’une identité, et en définitive, nous sommes tous destinés à reprendre place dans l’éternité et l’intemporalité qui est au-delà de l’espace et du temps tel qu’on les connaît.

Dans la Loi de Un, ils parlent de l’idée que l’univers est une illusion. Et avec le critère scientifique que je viens de donner, c’est plus logique. Ils disent que la Terre est une école de développement spirituel. Nous sommes là pour grandir spirituellement. Ils nous disent qu’on expérimente une individualité apparente, mais ce n’est qu’une illusion. Les autres, en fait, sont nous-mêmes. Ils soulignent la loi du libre-arbitre comme étant primordiale, qu’honorer le libre-arbitre de l’autre, c’est s’honorer soi-même. Et aussi important, si on enfreint le libre-arbitre d’autrui, on se nuit à soi-même. Le dernier point du pourquoi nous sommes là, c’est pour apprendre à aimer.

J’ai eu des discussions avec des membres des Illuminati. Soyons clair, ils ont essayé de me recruter. Ils m’ont corrompu, ont essayé du moins, je n’ai pas accepté. Ils m’ont dit que je deviendrais le centre de comment le dollar serait réformé sur l’or qui a été caché dans une mine dont ils voulaient que j’achète une part pour une bouchée de pain. Je posséderais, en gros, l’or à partir duquel le dollar serait réformé.

C’est vrai. Vous pouvez rire et croire que j’invente. Mais j’y ai passé pas mal de temps et quelqu’un de la CIA qui avait travaillé au Bureau Ovale avec Reagan, durant l’administration Reagan, m’a dit : « David, la première chose que ces gars de la Cabale valorisent le plus, c’est la capacité d’influencer des milliers de personnes. Je suis sur Alien Theory, l’émission la plus regardée d’Hystory Channel. Des millions ont vu l’émission. J’ai fait des vidéos vues des millions de fois. Publié des articles que des millions de gens ont lu. Il y a probablement entre 20 et 50 millions de personnes qui sont au moins conscientes de mon existence et de mon travail.

Ils ne peuvent pas mettre la main là-dessus. Parce que de plus en plus les médias contrôlés par les corporations s’effondrent. Prenez les chiffres des émissions les mieux classées, c’est beau si elles dépassent le million de spectateurs. Ils n’ont pas une grande audience. Tout le monde recherche des choses différentes et obtiennent leurs propres pièces du puzzle qu’ils assemblent peu à peu. Et ils ne se reposent pas sur un média centralisé où on a CBS, ABC et NBC, et peut-être PBS si on s’ennuie assez pour se faire les chaînes VHS ou UHF, et il y a de quoi… Mr Rogers….C’est tout ce qu’il y a à la télé… Le câble est arrivé, et il commence à s’étendre, mais même ainsi, alors que les chaînes câblées fleurissent et se multiplient, elles restent aux mains des cinq grands conglomérats médiatiques. Ben Bagdikianen en parle sur son site web.

Je ne dis pas qu’il y ait quelque chose d’intrinsèquement mal à croire certaines choses. Si vous voulez être un Illuminati, allez-y. Mais ce que la Loi de Un dit, c’est que la raison de notre présence c’est d’apprendre l’amour. Même si on fait partie d’un culte disant qu’on est plus puissant que le reste, qu’on a le droit et le besoin d’esclavager l’humanité, de voler l’argent des gens, leur liberté, de leur voler leurs droits et de créer un nouvel ordre luciférien. L’univers ne marche pas ainsi. C’est ce qu’on leur a appris à croire, mais ce n’est pas vrai.

C’est une distinction fondamentale qu’on doit faire ici. On doit apprendre à aimer. Mais eux dansent avec les ténèbres. Ils sont drapés de la misère dans laquelle on les a abusés toute leur vie. Ils ont été élevés dans une culture d’abus et ils ne comprennent pas comment l’univers fonctionne. Ils croient le savoir. Et croyez-moi, parler à quelqu’un des Illuminati, qui est un membre actif Illuminatiste et essayer de lui faire voir les choses ainsi est aussi dur que de s’asseoir avec un chrétien fondamentaliste et tenter de lui expliquer que Jésus a enseigné la réincarnation.

J’ai eu cette discussion il y a peu. J’ai dit : « Ecoutes, mec… » parce que je parlais avec un gars, « Saint Pierre, Pierre l’apôtre, OK, l’un des douze apôtres, a partagé le savoir qu’il a reçu de Jésus sur la réincarnation avec Saint Clément d’Alexandrie. Saint Clément d’Alexandrie l’a partagé avec un autre type appelé Origène qu’in a considéré comme le père originel fondateur de la chrétienté. Alentour de 157, quelque chose comme ça, c’est là qu’Origène a écrit ses textes. Il a écrit un livre appelé De Principiis, les principes. Le principes du Christ, les principes que Jésus a enseigné. Et Origène dit là-dedans, avec seulement deux degrés de séparation, Pierre à saint Clément, Saint Clément à Origène, directement de la bouche de Jésus, d’accord. Inédit par l’église catholique, par l’empire romain, par suppression gouvernementale.

Le principal enseignement secret de Jésus est la réincarnation. Ca veut dire quoi, qu’il n’y a pas d’enfer éternel? Je montre dans mon livre La Clé de la Synchronicité, que l’idée d’un enfer éternel est une interprétation erronée d’une métaphore de Jésus dans Le sermon sur la Montagne, où il a utilisé le mot gehenna pour décrire le karma. L’idée que le karma est la souffrance qu’on a manifesté envers soi-même en aimant pas les autres.

Selon la Loi de Un, il y a une norme absolue de libre-arbitre sur laquelle l’univers fonctionne. Et cette norme absolue… est appliquée. Donc ce qu’on crée pour les autres se manifestera dans notre propre vie. Ca essaie d’être fait… d’une manière symbolique… par rapport à ce qu’on a fait. Donc si on blesse, in sera blessé. Si on vole, on nous volera. Si on trompe quelqu’un, on sera trompé. Et on peut cocher la liste ainsi.

Le karma est un aspect intelligemment conçu de notre univers, car en terme de la Loi de Un, les êtres de quatrième, cinquième et sixième densités travaillent directement avec nous. C’est seulement une fois le septième et dernier stade atteint, avant de nous réunir avec l’univers, que ces êtres existent pour de bon comme conseillers de la sixième densité. Autrement, ils terminent juste ce qu’ils ont à faire pour être capables de se réunir avec le cosmos. mais on a la quatrième, cinquième et sixième densité, dont le job principal, ce qu’ils font principalement, c’est maintenir l’illusion de l’existence de la troisième densité pour nous, afin qu’on croie, si on n’est pas éclairés, que c’est le vrai monde. Croire que les choses qui nous arrivent sont aléatoires, qu’il n’y a pas de lien entre nos actions et les effets qui nous reviennent. Mais le karma, le mot sanscrit karman signifie action, la toue de l’action. Les actions qu’on commet activent une roue qui tourne et les fait revenir dans votre vie sous une autre forme. C’est karman, la loi du karma.

Et ça arrivera. parce qu’il y a une structure hiérarchique très organisée de gens dont le job est de s’assurer que ça arrive. Comment font-ils ça? En manipulant le libre-arbitre des gens dans les limites de l’acceptable. Autrement dit, si on ignore qu’on est manipulé, ce n’est pas une violation. Ils ne peuvent pas apparaître dans le ciel, d’un coup en masse, à moins d’y être invités.

Mais ils peuvent faire qu’on jette quelque chose… Disons qu’on marche dans la rue en mangeant une banane et on est influencé pour jeter la peau de banane. Quelqu’un d’autre a besoin du karma « glissant sur cette peau de banane et de se cogner la tête en tombant. » Et on jette la peau de banane. Des êtres supérieurs, je vous le dis, ça va paraître schizo, je l’admet, mais ça marche ainsi, selon ces enseignements spirituels. On est poussé par une source dont on a jamais conscience, à jeter la peau de banane à ce moment précis. Quelqu’un marche aussi, marche dessus et… ça devait arriver.

On nous guide pour rencontrer l’autre. Les gens qu’on a besoin de rencontrer. En fait, la réincarnation stipule aussi que les gens qu’on a eus, d’une vie à l’autre, continuent de se répéter dans ce qui s’appelle notre groupe d’âmes. Donc, femmes, maris, amants, amis proches, chefs, membre de la famille : mère, père, soeurs, frères. Tous ces gens réarrangent leur rôle, en quelque sorte. Et ça semble incestueux, mais les recherches sur la réincarnation indiquent qu’un membre de la famille dans une vie pourrait être votre épouse ou mari dans une autre vie. Ca Arrive.

Donc quand jésus dit que si on expérimente, ce qu’on fait aux autres nous sera rendu, c’est la loi du karma, c’est gehenna. Le mot gehenna représente cette place dans les faubourgs de la ville où ils brûlaient des choses, car sinon, elle se putréfiaient et polluaient la Terre. Le bûcher, bien sûr, sent très mauvais, mais c’est la seule façon de purifier les mauvaises choses.

Note de Milena : Gehinnom (géhenne en hébreu) fait généralement référence à une expérience d’une durée limitée (Edyos 2:10) dans l’au-delà, où l’âme est purgée de ses imperfections. Le nom « Gehinnom » vient de la vallée au sud de Jérusalem, connue sous le nom de vallée (Gei) du fils de Hinnom, où des enfants ont été sacrifiés au temps du culte idolâtre de Moloch. Pour cette raison, la vallée fut considérée comme maudite, elle fut également réputée pour être le lieu de réclusion des lépreux, et Gehinnom devint ainsi un synonyme de Purgatoire.

Selon les Sages d’Israël, la Géhenne est antérieure au monde, et son feu fut créé lors du deuxième jour de la Création. Elle est de dimensions bien supérieures au monde, et la vallée de Hinnom n’en est que l’une des entrées, une autre se trouvant dans le désert, et une troisième dans la mer. Selon certains, le Guehinnom a également pour noms Sheol, Abadon, Puits du Carnage, Puits de Sheon, Tit Hayon, Tzalmavet et Monde inférieur.

Il s’agit d’un lieu, décrit comme une antichambre (ou une voie d’entrée) pour toutes les âmes (et non les seules perverses). On y est jugé pour ses actes au cours de la vie. Dieu n’en est pas « absent » (comme dans l’enfer chrétien), et on y reste pour une durée maximum de douze mois.

Donc gehenna est le lieu de la purification. La place du feu purificateur. C’est la métaphore que Jésus utilisait. Souvenez-vous qu’il ne parlait qu’en paraboles. C’est dans Mathieu. Il n’a jamais rien dit de littéral. Quand il dit qu’on subira le feu, il ne dit pas qu’on va vraiment brûler. Il dit que c’est un feu purificateur. Les gens de l’époque l’ont compris, car gehenna était la décharge.

Cela signifie que si on a créé quelque chose pour quelqu’un, on devra brûler ce qu’on a créé.

On devra souffrir comme ils l’ont fait. La réincarnation élimine la possibilité de créer une doctrine religieuse totalitaire, parce qu’une religion totalitaire se base sur l’idée que si vous ne faites pas ce qu’on dit, si vous ne payez pas, vous brûlerez en enfer pour l’éternité. Les feux de l’enfer sont gehenna, le karma. Le sens originel que Jésus a utilisé était de dire simplement que si on fait quelque chose qui blesse quelqu’un, ce sera purifié dans notre vie pour un « aion« . Ce mot grec est une mauvaise traduction de la Bible (en hébreu) il signifie éternité.

Mais comme le montre le site : http://biblerealitycheck.com/, d’ailleurs des fondamentalistes chrétiens aiment ce site, ce n’est pas un truc qui attaque la chrétienté. Ils s’intéressent aux mots et regardent leurs définitions et disent ce que ça signifie vraiment. Et j’ai mis des diapos de ce site, dans les épisodes précédents sur plusieurs E.T. dans la Bible, et on peut tirer des termes sémantiques dans la Bible et voir que les anges sont des extraterrestres volant sur des navires dans le ciel. Mais dans ce cas, on trouve que le mot aion ou éon est utilisé de nombreuses fois dans la Bible, pour des unités de temps n’étant pas considérées comme l’éternité. Cela pourrait être la longévité d’un homme, la durée de règne d’un roi.

Cela pourrait représenter n’importe quelle durée de n’importe quoi, représentant un cycle de temps.

Au sujet d’une « portion de temps » dominée par un Eon, lire le message des Hathor : La dernière « capsule de temps » avant la Résurrection.

Donc cette idée qu’on brûlera en enfer pour l’éternité n’est qu’un glissement sémantique de ce que Jésus dit. On subira le karma pour une durée donnée de temps, afin d’équilibrer ce qu’on a infligé à d’autres. C’est tout ce qu’il voulait dire. Donc, la Loi de Un nous dit que Jésus avait reçu l’autorisation de venir ici, de ce corps de management qui existe dans le cosmos, dont le but est de promouvoir l’évolution spirituelle sur Terre. C’est en un sens, un gouvernement. Ils expliquent que ce gouvernement se trouve au huitième niveau, près des anneaux de Saturne, il s’appelle le Conseil de Saturne.

Maintenant, certains ont écrit des sites web où ils attaquent brutalement l’idée du Conseil de Saturne, l’idée de Ra comme totalement Illuminati, totalement négative. Gardez l’esprit ouvert, ne répondez pas impulsivement… Lisez la Loi de Un pour vous-même et considérez sa philosophie.

L’un des plus importants principes philosophiques avec lequel je veux terminer l’épisode aujourd’hui est ce qu’ils appellent, et ce sont des sources avec lesquelles j’ai été en contact directement, quand j’ai atteint un certain degré de contact télépathique, et j’ai commencé à recevoir des lectures. J’ai reçu ce concept, encore et encore, sur la plaie originelle. Et j’ai eu cinq cent clients auxquels j’ai lu ces textes qui étaient basés sur des rêves. Et je disais en fait les mots que les forces supérieures voulaient que je dise. J’ai eu une connexion vraiment faible avec ce que les mots disaient. Des prophéties très précises en sont sorties. Elles sont sur mon site. Elles prévoient les choses bien avant. Il y a toute une histoire là-dessus. Elle rejoint l’idée de ma ressemblance vibrationnelle avec Edgar Cayce, dans les traits du visage, dans l’astrologie. Il y a un seul moment, 127 ans après qu’il meure, où on pourrait être né, où notre thème astral correspondrait d’aussi près à l’emplacement des planètes à sa naissance. Exactement le jour et l’heure où je suis né. Je n’aime pas trop en parler, mais il y a tout un livre qu’on a écrit là-dessus. Il est imparfait, mais s’appelle : La réincarnation d’Egar Cayce ?… Lisez-le. Et c’est ma première tentative d’écrire à ce sujet.

J’ai essayé de ne pas clamer que j’étais quelqu’un d’autre dans une vie passée, car je me concentre sur ce que je peux faire maintenant. Mais ce principe de la plaie originelle est devenu unj peu le fleuron de mes trouvailles dans ma propre exploration. Alors, jetons-y un oeil.

J’essayais de découvrir un seul lien commun entre toute douleur émotionnelle et toute forme de comportement addictif.

Essentiellement, je cherchais à savoir si on peut trouver un lien unifié expliquant pourquoi est-ce qu’on souffre, qu’on se sent mal, qu’on se sent triste, qu’on se fâche, qu’on a peur, qu’on est jaloux? Ca semble une tâche intimidante, car l’addiction peut être… on peut être un flambeur, un alcoolique, un drogué, un accro de la vitesse, du sexe. En définitive, que nous apporte une addiction? Elle nous permet de nous sentir bien. Ca peut être dommageable à long terme, mais on veut se sentir mieux et l’addiction nous fait nous sentir mieux. Son but est de trouver une chose qui comble le besoin, qui comble la faim.

Qu’est-ce que la faim? Quel est le coeur de la plaie originelle?

La plaie originelle, je crois, c’est l’illusion… d’avoir été abandonné par le créateur. Et cette illusion est quelque chose qui existe intentionnellement. C’est un principe central de la Loi de Un. Ce sentiment d’abandon, d’être blessé, est conçu délibérément. Et ça remonte à quand on était enfants et que nous parents nous ont dit « non ». C’est là le centre. Et finalement, ce qui va arriver, c’est qu’on devra faire un choix, on doit choisir d’être heureux. On ne nous donne pas la joie.

Le libre-arbitre, le plus important de la Loi de Un, après l’amour, on doit faire nos choix. On doit choisir de comprendre que ce qui nous fait nous sentir si mal n’est pas vraiment un problème. On ne nous a pas abandonnés, on est pas tout seuls. On a toujours été l’univers. Nous sommes l’univers. Comment être abandonné? Comment être seuls? Et une fois cela compris, on maîtrise le mécanisme de la vérité universelle et on commence à labourer le champ, pour notre propre récolte, notre propre ascension.

On en verra plus dans les prochains épisodes d’Enseignements de la Sagesse. C’était David Wilcock. Merci de m’avoir accompagné.

https://www.gaia.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email