La douleur provoque un retour d’impulsions inutiles vers le cerveau, une sorte de parasitage permanent qui le stresse, une fois le coté mécanique remit en place, la respiration ventrale fait disparaître ce parasitage.

Le ventre est le point zéro du corps

La respiration ventrale (venant d’Asie).

On peut la pratiquer dans différente positions mais quelques remarques s’imposent :

Chercher une technique respiratoire essentiellement ventrale. C’est la vraie respiration thérapeutique. Les autres méthodes sont parfois trop sophistiquées ou élaborées et ne peuvent convenir si on a un problème de base. La technique doit rester simple. La pratiquer physiquement. Tout commentaire est inutile. Les sensations vont parler d’elles-mêmes et venir naturellement. Pas d’intellect donc. Il est donc superflu.
Toujours l’employer dans une position de repos pour le corps (couché sur le dos). C’est votre garantie de sécurité.

Déblocage et sensations

Débloquer amène une sensation forte de vide dans le cerveau (des stimulis qui s’en vont, une absence, un manque.
Un blocage provoque un retour d’impulsions inutiles vers le cerveau, une sorte de parasitage permanent qui le stresse. Une fois le blocage remis en place, ce parasitage disparaît. Et du même coup, l’impression de se retrouver.

La respiration : couchée sur le dos,

Les jambes pliées, les talons au sol. Je me place du côté de la tête et regarde les pieds du patient. J’assiste et prononce chaque mouvement respiratoire par une poussée ferme et profonde des 2 mains au plexus qui se prolonge vers le bas en massant les intestins. Je donne le rythme et parfois glisse les doigts sous les côtes, les paumes à plat sur les côtes et tient la position qui agit sur le diaphragme. L’effet est un immense effet de pompe tout en redonnant la mobilité perdue du diaphragme, en générale, tout le corps et bas-ventre sont raides. L’effet de pompe est hyper puissant et très vite dès les premières minutes, le patient sent toutes les extrémités du corps qui s’échauffent doucement, la peau, la gorge, les mollets….etc. il n’a pas le temps de trop penser, car il faut se concentrer sur le rythme donné, les perceptions sont douces et sereines.

Nous pourrions comparer cela à une situation d’apesanteur pour l’esprit qui se repose en même temps qu’il vit.

Il faut respirer de cette façon plusieurs fois par jour avant de s’endormir.il ne faut pas jouer à passer un moment serein, c’est lutter chaque instant contre des émotions bloquées. Quant le système émotionnel est trop ouvert, il faut le contrer et de revenir à une position neutre. Car, si le système .émotionnel est en panne, invariablement les tensions réapparaissent lentement. C’est une lutte longue, longue de respiration vitale.

Pratiquée seule (sans assistance), la respiration est plus douce. Il n’y a pas la puissance des mains du thérapeute, néanmoins, elle va vous relaxer, irriguer des blessures et les soulager. Elle soulage les douleurs. Mais elle est surtout la méthode par excellence pour vous faire quitter vos émotions. Et dans ce domaine, elle n’a pas d’équivalent. Si une émotion ou des idées obsédantes vous tiraillent l’esprit ou vous coincent les tripes, respirez pendant 20 min. et elles disparaîtront complètement. C’est ce que les asiatiques appellent le phénomène de « dissolution ».

Plus d’angoisse, plus d’émotions, plus de stress, détente des muscles, irrigation, dégonflement des jambes, zones chauffantes,…le corps peu à peu s’assouplit, s’assouplit,…retrouve sa mouvance à chaque instant un peu plus loin, un peu plus profond,…véhiculé par l’intérieur. On peut donner une direction à ce flux. Mais je vous conseille de rester tout simplement dans une respiration normale.Si vous pratiquez couché et simplement, vous n’avez aucun risque et votre technique respiratoire deviendra votre force, votre meilleur remède. De tous les « moyens », la respiration ventrale est et restera toujours la meilleure façon de sortir de la souffrance. Elle vous fera réviser vos concepts, votre vie et peut vous aider à un diagnostic médical à mieux voir votre corps pour mieux guider votre médecin.

Personnellement, j’appelle cette technique l’harmonisation, c’est-à-dire rendre le passage de l’énergie possible entre l’esprit et le corps de façon à ne faire qu’un. Chez le médecin allopathe qui lui n’en connaît absolument rien, même pas le nom, ne peut donc la conseiller là où elle serait bien nécessaire. Dans l’allopathie on a associé la respiration saccadée, courte, paralysante à l’hyperventilation (ou halètement ce qu’il ne faut donc pas faire). Dans d’autres techniques, on a pris le mot hyperventilation pour parler de la technique respiratoire profonde, assistée par un thérapeute.

Lorsque vous cherchez une méthode, n’employez donc pas le mot hyperventilation mais employez le terme correct de « respiration ventrale » et ne pratiquez naturellement que celle-là, simple et naturelle à laquelle vous donnerez l’intensité que vous désirez, vous-même. Votre pratique peut être de tout niveau d’intensité: relaxant, doux, détente, …jusqu’à quelque chose de plus intense et soutenu qui peut même s’accumuler dans le temps si on pratique en séances rapprochées.

La respiration venant d’Asie (et par conséquent mal comprise et interprétée par les occidentaux) est véhiculée avec une aura, on la décrit comme ‘une respiration céleste » Et elle l’est ! Le lien corps/esprit est lié à la respiration mais aussi sa conception telle qu’on devrait scientifiquement l’étudier.

http://jablonski.unblog.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email