Les Carnets de Février 2015

Questions/Réponses avec les Êtres de Lumière

Questions 53 à 69

Eh bien chers amis je suis extrêmement content de vous retrouver aussi souvent. Je vous transmets tout mon Amour, toute mon amitié et toute la joie que j’ai de vous retrouver à chaque fois. Alors nous allons répondre, si vous vous voulez bien, aux questions que vous vous posez, de manière orale. J’écoute et nous allons répondre à la première et après je reviendrai certainement après être parti et écouté la première question. Alors nous pouvons y aller. Je ferai un moment de communion comme vous avez eu depuis quelques jours avant de vous quitter. Alors d’abord j’écoute la première question.

Alors vous avez peut-être trop mangé, n’est-ce pas, vous dormez.

Question 53 : pourriez-vous nous donner un moyen pratique pour revenir à l’Instant Présent rapidement?

Alors je crois que le plus simple, d’abord, c’est euh, je vais le faire sans hurler, je ne suis pas Bidi n’est-ce pas, c’est : oublie-toi. Disparaître à soi-même, c’est déjà quelque chose d’important. Ce n’est pas un déni de la vie, c’est s’oublier en tant que personne avec ses énergies, avec son mental, avec ses émotions. Et disparaître à soi-même. Je ne parle pas de méditation, je parle effectivement d’un état intérieur qui se rapproche du vide, de la vacuité, de cette notion de « il y a rien » comme la surface du lac. Bidi, lui, vous aurait dit en hurlant : oublie-toi. Et c’est exactement ça. Si tu es dans la recherche de cet Instant Présent, qu’est-ce que tu vas faire ? Tu vas créer une distance entre toi et cet instant présent parce que tu ne t’y sens pas. Et déjà cet élément-là va t’éloigner de l’instant présent.

Alors bien sûr y a des conditions préalables, je dirais, à l’Instant Présent. Déjà être pleinement lucide, ensuite être pleinement aligné. Alors pleinement aligné, vous avez des cristaux qui vous ont été communiqués, qui vous permettent de vous aligner. Vous pouvez faire aussi, à l’heure que vous voulez, un alignement. Vous pouvez aussi résonner en vous l’Archange Uriel en ce moment, parce que je vous rappelle que le travail qui a été fait se situe très précisément sur le cœur, dans l’axe arrière-avant et avant-arrière, c’est-à-dire sur l‘axe temporel. Ensuite bien sûr, il faut jouer, entre guillemets, quand je dis oublie-toi, bien sûr, la conscience elle va pas disparaître tout de suite, donc observez ce qui se déroule, les pensées qui arrivent, les distractions… Tu peux t’appuyer sur la respiration pour calmer justement ce flot de distractions. Mais il ne faut pas qu’y ait, comment dire, de volonté d’être dans l’instant présent ou d’affirmation parce que si vous l’affirmez ou si vous avez cette volonté, vous traduisez par-là, à votre cerveau, que vous n’y êtes pas.

Or l’Instant Présent est l’Éternité. Ce qui veut dire que vous créez vous-même, dans la demande, une négation de cette demande. Parce que ça nécessite, si vous voulez, que votre personnalité, dans ce moment-là, elle s’efface, se mette à l’arrière pour laisser le flot de la Vie, de la Lumière Vibrale, de la Conscience Une, s’écouler au travers de vous. Et pour pas que ça soit simplement quelque chose qui se vit quelques minutes, vous repérez ce qui se produit dans ces cas-là et à ce moment-là, en vous désengageant de toute compréhension, de toute projection, de tout désir même de cela, parce que la nature essentielle de l’être humain, c’est l’Éternité, malgré la falsification.

S’il y avait pas eu ce type d’éducation, malgré l’enfermement, s’il y avait pas eu ce type de compétition instillée progressivement depuis des millénaires et qui débouche sur la dépendance : la dépendance d’un système, la dépendance des parents, la dépendance de l’histoire, la dépendance de l’argent, la dépendance des règles sociales, de l’affectif etc. Là, y a pas d’instant présent. L’Instant Présent, je dirais, c’est quelque chose qui est nu. Il y a pas de repère au sens : ça vient du futur, ça vient d’une attention ou d’une intention de moi-même. C’est pas quelque chose, alors bien sûr y a d’autres éléments de sidération. Moi, quand j’étais incarné, mon bonheur c’était le soleil, le soleil levant. Parce que je trouvais cet Instant Présent dans cette naissance du soleil qui me mettait dans le Feu du Cœur tel que vous pourriez l’appeler aujourd’hui, dans la Clarté la plus totale et dans la disparition dans la Lumière. Je n’étais plus là.

Donc si vous voulez il y a des mécanismes, ils sont multiples, pour trouver l’Instant Présent. Mais le plus rapide, parce que je te rappelle que c’est ça que tu as demandé, c’est déjà de disparaître à soi-même dans ces moments-là. Parce que l’Instant Présent ne peut être que si vous-même n’êtes plus là, ou si vous préférez, tellement là, tellement dense et tellement Ici et Maintenant que y a plus de choses qui viennent du corps, des pensées, des émotions, des mémoires, d’une attention, d’une volonté, qui sont présents. Et si vous avez élagué tout ça, déraciné tout ça, l’Instant Présent y se révèle en ce moment dans sa majesté.

Parce que c’est l’Instant Présent qui est le flux de la Vie, le flux de la Lumière Vibrale et aussi la capacité à vivre cette extase, quel que soit le stade, cet état de plénitude et de vacuité en même temps. Ça c’est très important parce que c’est cet état qui viendra vous cueillir au moment de la stase. Et comment vous répondez à cela ? Vous avez, dans les jours et les semaines qui viennent, les éléments de réponse. Comme ça a été dit, êtes-vous capable de disparaître, encore mieux, y a même plus de conscience de l’Instant Présent et de l’Extase. Vous tombez dans la conscience Turiya.

C’est pas vraiment le sommeil parce que quand vous revenez, souvent dans ces cas-là, vous vous apercevez que vous ne savez plus où vous êtes ni qui vous êtes, comme le réveil au matin, ça prend quelques secondes. Et ça, il faut aussi suivre par rapport à l’Instant Présent, ce que nous avons appelé l’impulsion de la Lumière. Que ça soit l’impulsion du Canal Marial, que ce soit l’impulsion de l’Onde de Vie, que ce soit l’impulsion d’Uriel, de Métatron, le Canal Marial qui vibre, une Couronne qui s’active un peu plus, ou le sifflement des oreilles qui se modifie. Dans ces cas-là vous êtes mûr pour l’Instant Présent.

Mais encore faut-il que quand vous êtes appelé par la Lumière par ces symptômes ou ces signes vous acceptiez, à ce moment-là, d’interrompre tout ce que vous faisiez pour vous mettre en accueil, sans rien espérer, sans rien focaliser sur les énergies ou les vibrations ni sur les Couronnes, mais en étant là simplement. Aidez-vous de la respiration, de cristaux, mais ça sera effectivement, si vous respectez cela, ça sera l’occasion de trouver très rapidement ces instants de « Moment Présent ». Et en cultivant ces moments, vous remarquerez que petit à petit, vous êtes dans l’Instant Présent. Sans ça, avec les vibrations qu’il y a en ce moment, vous allez constater très souvent l’inverse.

Alors c’est aussi des éliminations. Mais c’est pas des rétributions, c’est juste pour attirer votre attention. Par exemple vous avez des choses anciennes qui remontent d’un coup à la figure. Par exemple il y avait quelque chose de disparu et qui se re-manifeste en ce moment. Ça a été dit, je crois, c’est l’ajustement final entre le corps d’Êtreté et votre corps ou vos structures éphémères. Et c’est dans ces moments d’appel ou de superposition de la Lumière Vibrale, que ça soit par n’importe lequel de ce que vous connaissez et ce que vous vivez peut-être, à ce moment-là il vous faut être disponible. Mais ça a été dit déjà depuis des années. Sauf que là, effectivement, dans cette période particulière qui a commencé en fait depuis l’Assignation Vibrale, il faut être capable de disparaître.

Alors bien sûr si vous entretenez, dans votre vie courante, des choses qui sont de l’ordre de trop de bavardage, de besoin de trop d’explications, de besoin de justifications, ou trop d’activités par exemple, mais même dans votre secteur professionnel, si vous avez des chiffres toute la journée dans la tête, vous aurez peut-être plus de difficultés à répondre à l’appel de la Lumière. La nature aussi, ça a été dit. Se promener sans objectif dans une forêt, auprès d’un cours d’eau. Je crois que l’Archange Anaël, voilà quelques années, donnait beaucoup ces conseils, dans la nature, selon les éléments qu’il fallait favoriser au sein de la conscience.

Alors l’Instant Présent, je te rappelle qu’il est au point ER. Ça veut pas dire que ça se manifeste par le point ER, c’est la résolution des quatre Éléments, c’est la résolution du passé et de l’avenir, et c’est aussi la résolution de tout ce qui correspond à l’Humilité et à la Simplicité.

Alors donc si vous êtes dans le bavardage incessant avec vous-même, si vous êtes dans le besoin de parler ou de vous agiter, d’une manière comme d’une autre, c’est évident que l’Instant Présent il va avoir du mal, il va se faire appeler je sais pas comment mais il sera pas là. Et vous pouvez pas vous tromper parce que quand l’Instant Présent est là, même si vous ne disparaissez pas complètement, y a plus rien. Y a plus d’émotion, y a plus de mental, y a tout juste le sens d’être encore ce corps et derrière cette personne mais ça s’arrête là. Donc c’est pas vraiment de la méditation, ou alors ça serait une méditation sans objet, sans sujet et sans projection. L’Instant Présent se trouve dans la vacuité : il faut vous vider de ce que vous êtes, qui est rempli de références au passé, au futur, aux blessures, aux douleurs et autre. Dans ces moments-là, se vider de tout ça jusqu’à que votre conscience soit comme l’eau d’un lac sans vent, calme. Avec juste par moment une petite bulle qui remonte et qu’on regarde remonter.

Si tu fais cela, alors effectivement, par l’impulsion d’Uriel, par le rapprochement des dimensions et le contact total, bientôt, de la Lumière Blanche avec le sol, ça donne des résultats très probants. Mais n’attendez pas… parce que qu’est-ce qu’y va se passer, regardez. Si vous entendez les trompettes du ciel et les sons de la terre partout, vous allez savoir ce que c’est. Vous allez d’ailleurs avoir les sons des oreilles qui vont se modifier très fortement mais de façon permanente. Et là qu’est-ce que vous allez faire ? Vous savez ce que c’est, et vous allez réfléchir : alors où est-ce que je vais me mettre, comment ça va se passer et tout. Non. D’accord il faut prévoir, vous avez trois jours pour cela. Six jours même, en tout, si on compte les trois jours des trompettes avant. Vous avez le temps de faire le point, n’est-ce pas, et de vous vider. Mais si vous êtes déjà vide, si vous disparaissez à l’heure actuelle, le jour où ça sera vraiment cet évènement, eh bien vous n’aurez aucun problème. Parce que de toute façon la modification de vos structures, à ce moment-là, sera telle que vous n’aurez d’autre choix que de toute façon modifier ce que vous êtes habituellement. Parce que c’est réellement ce qui va se passer.

Et si vous êtes affolé par une modification, par exemple, qui avait l’habitude de bavarder, de jacasser comme on dit et que ce jour-là vous êtes avec des amis, vous vous apercevrez que leur jacasserie, elle peut plus sortir. Mais elle va pas se taire et vous allez pas disparaître. Ça va entraîner ce qui peut rester, donc qui était utilisé pour ces jacasseries, c’est-à-dire le mental et l’ego. L’ego mis devant. Et là vous allez perdre les pédales, je peux dire. Y aura pas… vous aurez pas quelqu’un qui va pédaler sur un vélo parce que, comme on l’a dit, il y aura plus de vélo, il y aura plus de pédales mais vous, vous allez continuer à pédaler dans le vide, si vous voyez ce que je veux dire.

Donc c’est effectivement, durant cette période, c’est un entraînement multiple : entraînement à l’ajustement physique avec le corps d’Êtreté, entraînement émotionnel, entraînement mental pour vous ajuster finement, pour voir si y a encore des choses qui sont là. Alors bien sûr, si vous vous servez de la chose qui est là pour vous affoler et vous dire : « Oh là là, il faut que j’élimine ça », il y a peu de chance que ça marche. Cherchez d’abord la vacuité, ne cherchez pas à résoudre quoi que ce soit. D’autant plus que je vous ai dit, et ça a été répété à d’innombrables reprises, si vous êtes suffisamment transparent, c’est-à-dire si vous vous êtes suffisamment vidé de tout ce qui est superflu et qui ne sert à rien par rapport à l’Ascension, à ce moment-là vous n’aurez aucune difficulté à vous mettre en conformité.

D’ailleurs vous avez des signes, aussi, au niveau du corps. Si par exemple vous avez une Couronne qui fait mal, le chakra de l’âme, qui a été expliqué hier, qui vous fait mal. Écoutez pas la douleur, videz-vous de tout, ne luttez pas contre la douleur mais faites le vide. Observez, sans vouloir observer, la surface du lac et là, arrive ce qui doit arriver.

En général Shantinilaya, la Présence Infinie ou d’emblée la disparition, sans les strates intermédiaires. Parce que c’est ce passage-là qu’il convient de faire dans les meilleures conditions. Je crois que je l’ai déjà dit et ça a été dit aussi par d’autres personnes et Tête de Caboche aussi : vous avez une relation formelle entre, si vous voulez, cette notion d’arrêt du temps, d’arrêt de l’espace, d’arrêt de la personne et l’arrêt total des fonctions liées à la personnalité. C’est comme une mort, c’est vraiment un passage. Or la façon dont vous passez conditionne ce que vous êtes. Et si vous voulez passer sans encombre, il vous faut mourir. Mourir à vous-même donc rester en vie. Mais comment voulez-vous arriver à l’instant présent si dans votre tête, le reste du temps, vous êtes dans des choses qui sont à l’opposé de cela. Il faut être logique.

À l’époque, je parle pas de maintenant, mais croyez-vous que je sois arrivé, qui que j’ai été, comme ça, parce que j’ai vécu ma fusion avec la Lumière, parce que y avait Peter Deunov aussi qui m’avait boosté les chakras, comme on pourrait le dire. Mais si vous voulez, après, y avait pas les mêmes vibrations qu’aujourd’hui. Ça a été dit hier, c’est un processus qui était éminemment individuel. La grande différence c’est que là c’est un processus qui va mettre en branle des niveaux d’énergie, des niveaux de conscience, des niveaux de Lumière, des niveaux d’ombres résiduelles absolument phénoménaux.

C’est pas pour vous donner peur, parce que vous verrez qu’il n’y a aucune raison d’avoir peur. La peur, elle peut être maintenant mais au moment, vous l’aurez pas. Mais si vous passez vos instants actuels à cultiver, d’une façon ou d’une autre, vos peurs : « Est-ce que j’ai mon Triangle sur le front ? Est-ce que je sens les Couronnes ? Est-ce que je vais passer ? Où est-ce que je vais ? », vous n’aurez pas la réponse, dans ces questions-là. Vous aurez la réponse au centre de vous-même, comme une évidence. Même pas par nos Présences, même si on est là pour vous soutenir et même si on est au-dedans de vous. Ça doit venir de vous.

Y a eu le premier passage, de l’ego au Cœur. Vous avez vu qu’en ce moment vous passez de l’un à l’autre pour une raison ou pour une autre spontanément. C’est pas parce que vous avez chuté ou que vous avez régressé, c’est juste pour que vous observiez justement quand vous êtes dans ça et dans ça. Ou plutôt dans l’un ou plutôt dans l’autre. Parce que dès que vous voyez, c’est quasiment transformé, mais si vous n’êtes pas, même pas conscient que vous êtes en train de vous éloigner, en parlant de choses et d’autres, vous aurez du mal à repérer les moments où la Lumière vous appelle. Par le corps ou par la vibration, comme j’ai rajouté. Ou alors vous aurez du mal à faire le silence, ne serait-ce que mental. Sauf si vous êtes des grands méditants qui arrivent à faire le vide mental. Parce que comme la Lumière, elle éclaire tout, et que là y a plus rien pour se cacher, vous êtes obligé de faire face. Mais faire face ne veut pas dire continuer ce qui est éphémère. Bien sûr vous avez des obligations, on l’a dit et redit. Mais faites ce qui est nécessaire par rapport à cela et faites surtout plus que nécessaire par rapport à cette notion de Passage.

J’écoute la deuxième question mais je croise les doigts pour être sûr de partir.

Question 54 : je travaille avec des adolescents…

Bon courage.

Et je voudrais savoir comment mettre l’Amour devant tout en mettant aussi des limites.

Je réponds pas, la réponse est simple mais je réponds pas et je devais aussi faire un moment… on fera tout ça après. Je vous quitte et je vous dis à tout à l’heure et je vais laisser venir celui qui veut exprimer une réponse par rapport à ça. C’est quoi déjà la question que je dois poser là-haut ? Ah oui ça y est, et donc trouver le calme et le silence dans ces situations-là, c’est pas facile.

Et comment mettre l’Amour devant?

D’accord. Alors je m’en vais et je laisse venir celui ou celle qui veut s’exprimer. À tout à l’heure. Vous ne perdez rien pour attendre.

frere KMon nom est Frère K. Je vous salue, frères et sœurs dans cette chair. La question qui a été posée correspond à cette notion de mettre l’Amour devant, mettre l’Amour devant tout. Il existe bien sûr, selon vos vies, des éléments qui bien évidemment ne peuvent pas permettre de mettre l’Amour devant.

Parce que la personnalité est obligée, dans ces cas-là, de faire face à ce qui est une obligation. Un conducteur de train n’a pas à mettre l’Amour devant mais il a plutôt à être vigilant à ce qui se déroule sur son chemin pour éviter la collision. Il en est de même dans ton genre d’activité et il en est pour toute mère de famille qui a des enfants en bas âge. Vous savez très bien que les enfants, les adolescents, certains milieux, ça peut être aussi bien le fait de travailler par exemple, d’être trader dans une bourse. Le trader, si vous préférez, est exactement la situation de stress qui est à l’opposé, effectivement, si l’on peut dire, de la Paix, de l’équanimité, de ce sentiment de solitude qui se trouve dans ces cas-là. Alors il faut bien faire la part des choses, si cela se produit pour vous, pour toi, c’est que c’est exactement, durant cette période, ce qui est nécessaire pour toi.

Je vous rappelle simplement qu’il y a de nombreuses années, nombre d’entre vous ont senti, je dirais, des impulsions à changer de mode de vie, de fonctionnement. Ceci s’est produit pour beaucoup d’entre vous dans d’innombrables secteurs de vos vies. Aujourd’hui les choses sont un peu différentes, vous êtes face à vous-même et face à ce que vous avez créé. Non pas seulement dans cette vie mais comme une espèce de récapitulatif de votre passage sur terre. Cela correspond exactement à ce qu’il se passe en ce moment, qui est en tout cas la tentative de l’Intelligence de la Lumière elle-même de brûler, si je peux dire, de consumer la dernière couche isolante qui est nommée le corps causal, et non pas le corps éthérique qui, lui, est déjà transformé.

Ce corps causal comprend le codage karmique, il comprend l’ensemble des éléments qui vous sont présentés dans cette vie, en fonction justement de votre passé, quelles que soient les circonstances. Ainsi donc, si vous vous trouvez dans une situation qui est, bien évidemment, à l’opposé de mettre l’Amour devant parce que ce qu’il faut mettre, à ce moment-là devant, et dans cette situation, bien sûr c’est l’Amour mais encore plus devant cela, c’est les compétences. Et c’est la capacité à résoudre justement, selon votre expérience professionnelle, affective ou autre, une problématique.

Le moment de mettre l’Amour devant, bien sûr, doit commencer dans des moments privilégiés comme cela vient d’être dit par notre Commandeur. Choisissez déjà les moments les plus calmes, les moments où la Lumière vous appelle, avant d’envisager de pouvoir mettre l’Amour devant, dans des situations que je n’hésiterais pas à qualifier d’extrêmes par rapport à l’état vibratoire actuel. Mais c’est la meilleure des situations, pour ceux qui sont dans cette situation, pour régler ce qu’il y a à régler. Ainsi donc il n’est pas question de mettre l’Amour devant quand il y a besoin d’une compétence technique ou d’enseignement ou de mère de famille ou autre ou de trader. Mais bien plus de se servir des moments où il n’y a pas ces compétences ou quelque chose à mettre devant l’Amour, pour justement favoriser les moments où vous êtes plutôt dans le calme, les moments où il n’y a pas d’agitation, que vous pouvez rechercher, comme l’a dit le Commandeur, dans la nature ou ailleurs.

Ainsi donc le positionnement actuel, je ne parle pas au niveau spirituel mais je parle dans le déroulement même de votre vie, est la conséquence directe des additions, soustractions, multiplications et divisons de l’ensemble de la loi de Karma. Non pas pour punir, non pas pour rétribuer mais justement pour vous aider à voir, pour vous aider à traverser, pour vous aider à affronter et éventuellement à confronter. Mais cette confrontation n’est ni un combat ni une résistance ni une dualité. Cela doit devenir une évidence. Cette évidence ne passe pas ni par le mental ni par la réflexion. Ainsi donc, certaines situations exigent de certains d’entre vous quelque chose qui n’est vraiment pas en rapport avec ce que vous avez à vivre. Mais c’est très exactement cette chose-là qui n’est pas en rapport avec ce que vous avez à vivre, qui va vous donner, par le fait de voir, la réponse intérieure sans lutter et sans chercher quelque chose d’autre que d’être, réellement, dans la compréhension intuitive et non pas raisonnante de ce qui se déroule. Identifiez, comme tu l’as fait d’ailleurs au travers de cette question, j’y suis ou j’y suis pas.

Il est évident que les circonstances d’éducation, d’enseignement, de bourse, de conduite, ne sont pas vraiment des moments liés à l’Éternité. Donc il ne servirait à rien, dans ces moments-là, de chercher quoi que ce soit. Par contre, profitez des moments où il n’y a pas ces contraintes et ces obligations pour pouvoir manifester ce qui est à manifester. À moins, bien sûr, de ne plus supporter et de recevoir l’impulsion de la Lumière à se débarrasser de tout cela. Mais encore une fois, je ne suis pas certain que dans la majorité des cas cela soit cela qui soit demandé à ce que vous êtes, mais bien plus de traverser cela.

C’est la même chose pour les douleurs. Que les douleurs soient des mécanismes d’ajustement de l’Éternel et de l’éphémère, que ces douleurs soient la conséquence mémorielle ou d’un évènement, physique ou psychologique, cela est exactement la même chose. Ce sont des éléments à voir non pas dans leur sens, non pas dans leur justification mais simplement dans la présence altérée de cette manifestation par rapport à votre propre Présence Une et entière. Il n’y a donc pas à lutter. Il y a donc à favoriser ce qui doit être favorisé. C’est une question de bon sens simplement.

Il existe parmi les peuples primitifs, qu’ils soient amérindiens, qu’ils soient aborigènes, des légendes ou des histoires. Il y en a une qui est passionnante qui concerne la question du loup et que je vais vous donner parce que c’est exactement cela qui se produit :

Un jeune indien voit un vieux chef, sage, et il parle avec ce vieux sage qui est aussi son grand-père. Et il lui demande : « Grand-père, pourquoi l’homme est si méchant ? » Le grand-père lui répond : « L’homme a en lui deux loups. Un loup apprivoisé et un loup extrêmement méchant, qui est prêt à tout manger, qui est prêt à tout détruire, en soi ou à l’extérieur de soi ». L’enfant demande alors : « Comment faire pour se débarrasser du méchant ? » Vous voyez donc à travers le début de cette histoire que le grand-père, qui est un sage, joue sur la dualité. Il expose à l’enfant qu’il a en lui deux composantes. Il prend bien évidemment le loup mais ça aurait pu être un castor selon une autre tribu, et ainsi de suite. L’important est de comprendre cela. Alors, le grand-père répond : « La solution, c’est très simple, arrête de nourrir le méchant loup ».

Voilà exactement ce que vous devez faire. En tenant compte, bien sûr, des obligations de ce corps par rapport à l’alimentation, par rapport au lieu de vie, au toit pour dormir, l’ensemble des choses que vous avez peut-être engagées au regard de la société, que cela soit au niveau financier, que cela soit au niveau professionnel ou dans d’autres domaines. La même chose pour les enfants. Et ce qui se produit là est évidemment directement lié à ce qui est pour vous le mieux pour traverser cela.

Ainsi donc tout dépend des circonstances. « Cherchez le Royaume des cieux, le reste vous sera donné de surcroît », cela se trouve à l’intérieur. Résoudre, trouver et dépasser ce qui est à l’intérieur, c’est déjà permettre aux obligations, aux mères de famille, dans ta profession avec des adolescents ou dans d’autres types de profession, de ne plus être affecté, ou en tout cas d’amortir, par la conscience du « Je suis », par le calme de l’instant présent trouvé à d’autres moments bien sûr qu’à ces moments-là. Viendra peut-être un moment où le fait de voir cette Paix, c’est-à-dire en toi, à certains moments, et disparaître à d’autres moments, liés à tes activités ou à des enfants ou à une profession, viennent créer, je dirais, un sentiment de ras-le-bol, un sentiment d’impuissance ou un sentiment de lutte. Là aussi il faut trouver la force, non peut-être pas de mettre l’Amour devant en permanence, mais d’alterner les moments où la compétence est nécessaire, où l’action technique est nécessaire et les moments où l’Amour est peut-être plus facile à mettre devant.

Je suis Frère K. Je vous remercie pour votre écoute, je vais me retirer mais avant d’écouter votre prochaine question, je me permets de vivre avec vous un moment de Silence, si vous le désirez.

…Silence…

Frère K vous salue. À très bientôt. J’écoute la question suivante avant de repartir.

Question 55 : pourriez-vous nous éclairer sur le fait que certaines personnes ressentent des démangeaisons dans le dos au niveau des omoplates?

mikael (2)Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Bien aimés, ici et ailleurs, permettez-moi avant de répondre à cette question, de nous installer ensemble dans la radiation de l’Ultraviolet.

…Silence…

Bien aimée, tu n’es pas sans ignorer que durant cette période, il y a le corps d’Êtreté, libéré du soleil, qui vient épouser ton éphémère. De même que la terre libérée, dans son corps d’Êtreté, elle aussi s’actualise. Ceci se traduit par des mécanismes nommés friction. Ces frictions sont liées à l’interaction directe de la radiation de l’Ultraviolet, de la radiation de l’Esprit Saint et du rayonnement de la Source couplés à l’Onde de Vie, au niveau collectif et non plus seulement au niveau individuel mais sur l’ensemble de la terre. Ceci vous affecte par résonance, même si vous ne percevez pas ces flux en vous. Ils n’agissent plus seulement au travers de l’Onde de Vie, du Canal Marial ou de vos Couronnes mais directement, je dirais, dans le bain éthérique collectif de la planète. Ainsi donc il y a la possibilité, par cette Lumière Vibrale présente un peu partout dans l’air, de créer, par résonance que je qualifierais de morphique, les perceptions et les sensations et la réalité même du corps d’Êtreté.

Je vous rappelle que le corps d’Êtreté est identique, quelle que soit votre origine, quelle que soit votre composition, quel que soit votre morphotype, quel que soit votre ADN, et ce dans tous les multivers de toutes les dimensions et de tous les multi-univers. Ainsi il y a une résonance morphique à l’œuvre à l’heure actuelle sur la terre, initialisée par vous-mêmes et par nous-mêmes, permettant la Libération de la terre mais aussi la Libération de la conscience et du corps. Il existe, au niveau de ce champ morphique, de cette résonance morphique, des caractéristiques.

Ces caractéristiques concernent essentiellement les pieds, la tête, le cœur et le dos. Ainsi donc, par résonance morphique, par sympathie si vous préférez, sans nécessairement que l’Onde de Vie soit active, sans nécessairement que l’une des Couronnes soit active, certains êtres qui étaient dans la Simplicité et dans l’Enfance du Cœur, ne vivant rien d’extraordinaire jusqu’à présent, ne percevant rien d’extraordinaire, commencent à sentir un certain nombre de choses.

Ces choses sont de plusieurs natures. La première, c’est le sentiment d’avoir le feu sous les pieds. La deuxième perception ou sentiment est de ressentir le bas du dos. Le troisième élément est lié directement à ta question, qui est donc des zones latérales de la porte KI-RIS-TI, là où se trouve la déchirure, non pas du péricarde mais du corps éphémère, on sent naître le corps d’Éternité, et préparant la sortie, je vous le rappelle, par le Centre du Centre ou Cœur du Cœur, en avant.

Ainsi donc, les ajustements liés à votre transformation ou liés dorénavant aux résonances morphiques des énergies du ciel et de la terre réunis sur cette terre, peuvent vous donner à vivre, de manière fulgurante, spontanée, des manifestations inhabituelles soit au niveau des pieds, soit au niveau du dos, soit au niveau des chakras, soit effectivement et aussi dans cette zone particulière qui entoure KI-RIS-TI et qui est liée au point de sortie, de naissance si tu préfères, non pas de ton Éternité mais des éléments propulseurs nommés les ailes, venant te permettre de te désolidariser, le moment venu, des structures éphémères quelles qu’elles soient. Ainsi donc les chaleurs, les picotements, les douleurs, les mécanismes vibraux se manifestant indépendamment de la présence ou non des Couronnes radiantes, du Canal Marial et des autres structures que vous connaissez peuvent se manifester chez tout un chacun.

La matrice de la Lumière Vibrale a été apportée à cette terre. Vous avez, et nous avons vécu avec vous toutes ces étapes. Aujourd’hui, c’est le solde de tout compte. C’est le moment où s’actualise en vous ce qui n’a pas pu s’actualiser, soit par protection, soit par encombrement de vos structures mémorielles karmiques. Aujourd’hui, le karma est balayé par la loi d’Action de Grâce, à titre individuel comme à titre collectif. Cela veut dire aussi que quel que soit l’endroit où vous êtes, il n’y a plus de possibilité, en aucune manière, de générer un quelconque karma. Il y a juste des choses à résoudre. Ce qui se manifeste à vous, dans vos vies, est la solution de votre karma. Mais il n’est pas possible, depuis très peu de temps, de recréer un karma quel qu’il soit.

Les manifestations survenant pour les personnes ne vivant pas les processus vibraux, est l’introduction pour eux d’un processus vibral qui ne se fait pas par les entrées habituelles mais peut se faire dorénavant par n’importe quel point de votre corps. Cette précision était importante à apporter. Non pas pour vous qui vivez ces processus mais pour ceux d’entre vous qui n’avez pas vécu ces processus dans leur perception. Le champ de résonance morphique de la terre libérée, et du ciel qui touche terre, n’a plus rien à voir avec ce qui fut nommé, à l’époque, les lignes de prédations. Ce qui se déploie sont les Lignes Sacrées de la Nouvelle Terre, préalables à son Ascension au sein des Demeures d’Éternité. Il en est de même pour vous. Quel que soit votre devenir, quel que soit votre avenir, si celui-ci existe.

Quoi qu’il en soit, les manifestations de démangeaison sont très exactement de picotements liés à la pénétration de la Lumière Vibrale qui, je vous le rappelle, ne fait pas très bon ménage, en règle générale, avec la matière de nature carbonée. Cette augmentation de vibrations, comme vous dites, mesurée par ceux qui mesurent les énergies, est d’une telle évidence dorénavant qu’il ne faut pas vous étonner des manifestations qui vous parcourent, ouvert ou pas, qui sont liées à la présence des Éléments, mais des Éléments originaux, non plus falsifiés. Il reste à redresser l’axe de la terre et à inverser son sens de rotation ; il en est de même pour chacun de vous.

Ainsi donc d’autres manifestations liées à d’autres éléments peuvent se produire. Quand la Nouvelle Terre pénètre en vous, qui est une nouvelle terre silicée et non plus carbonée, qui n’aura plus rien à voir avec l’ancienne terre, que se passe-t-il ? Des processus de vibration se mettent en route et vous donnent à sentir des choses inhabituelles. La vibration de la silice est beaucoup plus rapide que la vibration du carbone. Les rayonnements qui vous atteignent, au travers de ce champ morphique ou au travers de vos Couronnes, ou de l’Onde de vie si celle-ci est perméable, vous donnent d’autres manifestations possibles et je vais donc les préciser dès maintenant, indépendamment de celles que je viens de donner.

Les manifestations thermiques, les modifications thermiques brutales ressenties et perçues et indépendantes de toute cause extérieure. J’entends par extérieur : présence du Canal Marial, présence de vos chakras, présence de manifestations ou de Présences de notre plan ou de nos plans, n’ont aucune incidence là-dessus. Vous remarquerez d’ailleurs que ce phénomène de changement thermique se produit à l’emporte-pièce, indépendamment de nos rencontres, indépendamment de votre attention, ceci correspond à un ajustement à la Nouvelle Terre. Cela ne veut pas dire que vous restez sur une nouvelle terre mais que vous en bénéficiez au niveau de la vibration. Il y a effectivement une superposition, pour le moment quasi complète, entre l’ancien monde et le nouveau monde, ici même en cet instant présent sur cette terre.

Voilà ce que j’avais à compléter. Beaucoup de manifestations de conscience, du corps, de l’énergie, à votre niveau comme au niveau de la terre. Je vous rappelle, comme l’avait dit le Commandeur voilà de nombreuses années, que l’ensemble des volcans de la terre doivent se réveiller. Je vous rappelle que la répartition des masses habitées de la terre, masses terrestres, doit aussi profondément se modifier. Tout cela se passe exactement de la même façon en vous.

Je suis Mikaël, Prince et Régent des Milices Célestes. Au nom de l’Amour, au nom de l’Un, recevez mes Grâces.

…Silence…

Je vous salue. J’écoute votre prochaine question pour la transmettre.

Si pour l’instant, il n’y a pas de questions qui émergent, permettez-moi de me retirer et de laisser la place au Commandeur pour la suite. À bientôt.

Omraam-Mikhal-AivanhovEh bien l’Archange Michael m’a demandé de revenir parce que vous avez du mal à lui parler, y paraît. Ça devrait mieux se passer avec moi, vous pouvez tout me dire.

Question 56 : quelle attitude adopter vis-à-vis de notre entourage proche quand les sons de la terre et du ciel vont retentir?

Alors là chère amie, la situation est éminemment différente selon les circonstances. Mais je te rassure, la période où il y aura les sons du ciel et de la terre, avant les signes visibles dans le ciel, la vie continuera à peu près normalement. Il y aura bien sûr des inquiétudes, des interrogations, mais comme toujours les méchants garçons vous diront que c’est normal : la vitesse de rotation du Noyau de la terre est un peu différente, le soleil est un peu capricieux, il y a des interactions magnétiques, mais que ça va disparaître. Donc les trois premiers jours, les gens ne seront pas inquiets du tout, pour la plupart.

Surtout ceux qui ne sont pas au courant. Je pense que ceux qui sont au courant risquent d’être, s’ils ne sont pas stabilisés, certainement un peu plus inquiets. Parce que là il ne se passera rien encore, je dirais au niveau de l’agencement de l’énergie et de la conscience de plus que maintenant, si ce n’est ce que vous entendrez et les vibrations extrêmement importantes que vous aurez dans les pieds, comme si le sol vibrait, n’est-ce pas.

Par contre vous savez que trois jours après y a l’Appel de Marie. Et là ça va commencer à pas être vraiment la même chose. Entre ceux qui vont vous dire que c’est le projet Haarp, ceux qui vont dire : je veux être enfermé parce que j’entends des voix, les méchants garçons qui vont vous dire que c’est rien, c’est un processus qui se produit mais qui n’a rien à voir avec quoi que ce soit. Là, vous allez avoir effectivement des choses à régler, mais en vous. Parce que les voisins, les amis et autres, ils vont commencer à tituber, à être un peu bizarres, à se sentir très très très bizarres.

Alors bien sûr, ces trois jours-là risquent de voir des choses bizarres. Des gens errer dans la rue, des gens en train de pleurer, des gens en train de crier, des gens qui vont vouloir se battre, d’autres qui vont déposer les armes, d’autres qui vont les prendre. Tout ça va se dérouler. Donc toi qui est ouverte, que va-t-il se passer ? Tu vas sombrer dans l’instant présent de plus en plus et tu vas sentir, avant même l’échéance du troisième jour, et surtout à la tombée de la nuit, qu’il y a l’impression d’être vidée, de disparaître totalement. Alors bien sûr toi tu sais ce que ça veut dire mais ceux qui sont dans l’environnement, soit ils sont partis faire la guerre, soit ils sont en train de pleurer, soit ils sont déjà au chaud dans leur lit en remerciant la Grâce qui s’est présentée. Mais personne ne pourra ignorer, simplement les réactions des uns et des autres seront profondément différentes.

Et le mieux que j’ai à te conseiller, à ce moment-là, c’est de fermer les portes et les fenêtres et de te mettre en intériorité. Ça sera d’ailleurs beaucoup plus facilité pour ceux qui n’y arrivent pas maintenant, juste après l’Appel de Marie. Donc vous voyez, tout est bien. Alors c’est pas la peine de parler du réveil parce que là, y aura tellement de choses différentes et tellement de points de vue différents. Je peux par contre, et vous le constatez, nous vous parlons de plus en plus des mécanismes, des rouages qui vont être actifs et qui sont actifs déjà maintenant durant cette période.

Mais le jour, tout de suite après l’Annonce de Marie, le jour où vous allez voir quelque chose dans le ciel, ça va pas être la même chose parce que là, y a pas que les Gaulois qui vont avoir peur que le ciel leur tombe sur la tête, c’est toute la terre. Y en a même qui ont prévu de s’enterrer pour éviter que le ciel leur tombe sur la tête. Et les pauvres, là, ça va être le feu de la terre qui va les prendre. Les flammes de l’enfer, comme disait Saint Jean. C’est tout simplement ça, hein, c’est pas des démons, c’est simplement ceux qui vont s’enterrer pour échapper à leur Face à Face, ils risquent d’avoir des petits soucis. Mais ça ne vous empêche pas de vous mettre chez vous, au calme. D’autant plus qu’à partir du troisième jour, un peu avant ou après l’Annonce de Marie, y aura des petits soucis de communication, de transport, des soucis électriques, on va dire.

On m’a accordé de rester une deuxième question. Parce qu’il peut y avoir un enchaînement par rapport à celle-là et c’est mieux que ça soit moi qui réponde.

Question 57 : Il a été dit que le ciel allait s’ouvrir. Est-ce après les trois jours?

Mais c’est en même temps. Dès l’instant où l’Appel de Marie est lancé, le signe dans le ciel sera visible, à quelques heures près, bien sûr, selon l’endroit de la terre où vous êtes. Donc le ciel va commencer à se déchirer dès que vous allez voir cette chose dans le ciel. Et c’est pas que cette chose, quand vous allez voir, on va dire, des milliers de choses dans le ciel qui vont vous faire tout drôle. Que dis-je des milliers, des dizaines de milliers. J’avais déjà parlé de ça, il y a longtemps.

Alors ça pouvait sembler marrant, c’est comme quand je disais que les volcans allaient se réveiller, que y avait un certain nombre de choses. Et là vous constatez effectivement que tout ce qui avait été annoncé, l’expansion de la terre, je m’en rappelle, c’était pendant les Noces Célestes, y avait des gens qui étaient un peu bizarres, ils étaient persuadés que là, y avait un gros délire. Le problème, c’est que tout ça vous le vérifiez aujourd’hui parce que c’est en train d’arriver. Mais c’est très bien, parce que ceux qui ne croyaient pas, à cette époque, et qui ont suivi un peu ce que nous leur disions, ben ils vont se rendre compte que ils feraient mieux de vite se pencher sur leur être intérieur et sur les manifestations vibrales. Il est plus temps, maintenant, de lire tout ce que nous vous avons dit, n’est-ce pas? Même si ça vous plaît. Mais il est temps de mettre en pratique tout ce que vous vivez. Voilà donc.

Il a été dit d’ailleurs, dans l’Apocalypse de Saint Jean que le ciel se déchirait. Vous le voyez aussi bien chez les musulmans, chez les chrétiens, dans le Kali Yuga chez les Hindous, chez les Tibétains, chez les Chinois. C’est exactement, dit avec des mots différents, exactement le même processus. Et si le ciel se déchire, ça veut dire que votre ciel aussi s’ouvre. Et c’est une déchirure. Mais une déchirure qui se fait dans la béatitude, ou dans l’Absence. Sauf ceux qui risquent de résister, mais c’est pas grave parce que les choses seront profondément différentes après ces trois jours. Que ce soit pour vous, êtres connectés à la Source, que ce soit pour ceux qui ne se sont jamais connectés à la Source. Il y a vraiment un tohu-bohu total dans lequel la conscience de la Lumière sera omniprésente pour ceux qui l’accueillent.

Donc y a dissolution et apparition, dans le même temps. Vous êtes déjà superposé quelque part, entre ce monde et votre destination finale, à travers ce que vous vivez. Donc si vous voulez, ne vous souciez pas de tout cela, soyez le plus intériorisé dès l’instant où l’Appel de Marie est survenu ou dès l’instant où vous entendez les Trompettes. Si vous avez des vacances prévues sur la ceinture de feu du Pacifique, c’est à vous de prendre vos responsabilités, si vous y allez quand même, n’est-ce pas ? Mais bon, peut-être que le feu des volcans, c’est-à-dire le Feu de la terre, vous satisfait mieux que le Feu du ciel.

Si y a encore une question qui a trait à cela, je reste, sans ça je me retire, pour quelqu’un d’autre.

Question 58 : peut-on développer sur les 132 jours après les 3 jours?

Ah ça, c’est le cadeau surprise donc on va pas tout dévoiler. Vous aviez quelques éléments qui remontent, eux aussi, aux Noces Célestes. Vous avez, comment ça s’appelle, les Cercles de Feu qui ont été évoqués. Les 132 jours, c’est une période de lessivage. On fait le ménage, on apprend à vivre en Unité, que ce soit en 3D unifiée, que ce soit en tant que futur Libérateur ou que ce soit en être libéré totalement des mondes carbonés. On se prépare aux réjouissances. Et ces réjouissances, bien sûr, peuvent devenir l’inverse des réjouissances. Mais ça fait partie du chemin de chacun pour vivre la Liberté.

Alors peut-être que si y en a un qui vient vous mettre un coup de hache sur la tête, il faudra le remercier, il vous a libéré plus vite. Ça voudra dire simplement que vous n’avez pas besoin de votre corps, ni d’aller vivre 132 jours ailleurs. Y en a qui sont tellement pressés qu’ils veulent même pas entendre parler de nous, et qui vont se sauver très vite dans leur Origine stellaire, des fois qu’on intercepte quelque chose. Et c’est leur liberté aussi. De même que c’est notre liberté, à nous aussi, de vous proposer des petites choses. Chacun est libre. C’est la libre circulation, non pas des capitaux mais des consciences. Y a pas d’intérêts, en plus. On est toujours gagnant même si on le sait pas.

Donc je vais pas développer sur ce qui se passe sur les 132 jours parce que selon où vous êtes, si vous êtes mort, si vous êtes avec, comment dire, deux costumes, le corps physique et le corps d’Êtreté (vous êtes VRP dans ces cas-là), pendant les 132 jours, après vous faites ce que vous voulez. Mais à ce moment-là oui, soit vous êtes quelque part pour quelque chose de précis, soit vous n’êtes pas abandonné mais vous êtes laissé sur place, parce que vous avez quelque chose à faire sur ce « sur place » dans votre Assignation Vibrale. Certains devront rester animés par ce Feu de l’Amour et de la compassion pour être un baume pour ceux qui vont être là. Et puis y en a d’autres qui partiront guerroyer. Y en a d’autres qui partiront faire la fiesta. La fiesta de Lumière hein, pas la fiesta des sens, ou alimentaire.

Donc vous voyez, ces 132 jours c’est non seulement la résolution mais c’est aussi le moment où vous vous préparez. Soit avec le coup de hache sur la tête, pour partir plus vite, soit dans la compassion de vos voisins et de ceux qui se seront réveillés, s’ils se réveillent. Mais aussi de certains êtres qui ont décidé aussi bien de retrouver leur famille stellaire, leur Origine stellaire et qui doivent, en quelque sorte, avoir un petit accompagnement pour pouvoir utiliser parfaitement ce qu’ils sont devenus dans cette Éternité. Même si, le plus souvent, c’est spontané. Il peut rester, surtout si vous avez votre corps physique, non pas des mémoires résiduelles mais des habitudes encore présentes. Et tout ça se lessive, se nettoie. C’est la grande lessive, oui. Avec lavage et prélavage et essorage. Et même deux lavages, des fois. Bah, vous verrez bien. Mais vous n’avez pas à vous soucier de cela.

Je répète, comme je l’ai dit avant de partir et de revenir, que le plus important c’est ce Passage. Les 132 jours, quelles que soient les circonstances, vous serez tous contents. Ceux qui voulaient faire la guerre feront la guerre. Ceux qui voulaient tuer des humains, ils pourront tuer des humains. Ceux qui veulent mourir, ils mourront etc. etc. Donc ça sera, dans cette dissolution finale de toute scène de théâtre, vous aurez les acteurs avec les spectateurs, vous aurez ceux qui ont pas vu le théâtre, qui sont là. Vous aurez ceux qui veulent casser le théâtre et ceux qui veulent maintenir le théâtre. Tout ça ensemble. Mais à des endroits et dans des conditions différentes, tout ça ensemble sur la terre, enfin ce qu’il en reste.

Mais pour cela, il faut attendre l’Appel de Marie. Donc n’essayez pas, ce que je veux dire par là, même si vous le savez, vous, on vous l’a montré, vous avez cette certitude intérieure que vous serez là ou là. Ne vous préoccupez pas de cela. Parce que où que vous alliez, l’accueil sera parfait. Si vous voulez des armes de guerre les plus grosses, vous les aurez, si vous voulez rencontrer Métatron et lui en serrer cinq, vous pourrez, ça va être difficile puisqu’il a pas de mains. Donc ne vous souciez pas de ça mais souciez-vous d’arriver là où vous devez arriver, ça se fera naturellement mais d’arriver de façon la plus harmonieuse possible, on va dire. Et en toute conscience. En pleine conscience, pas en toute conscience.

Autre question liée ou je m’en vais ? Mais je peux revenir quand même.

Question 59 : pourriez-vous donner des précisions sur la stase ? Commencera-t-elle après l’Appel de Marie?

Elle commencera 72 heures après l’Appel de Marie, au moment précis où la terre arrête complètement sa rotation. Le basculement, tel qu’il a été nommé, lui, intervenant seulement après les 132 jours. Quand y aura plus personne. Parce que de toute façon, avec un basculement, y a plus personne. Et je parle des deux basculements, pôles magnétiques et pôles physiques, comme j’ai déjà dit y a des années. L’un agit sur la conscience, c’est déjà le cas maintenant. Vous avez les morts d’animaux. Puis y a la perturbation de ce pôle nord magnétique, inversion du pôle magnétique et inversion du pôle physique qui elle, se traduit encore plus violemment au sein du manteau terrestre. Hein, c’est l’essorage, la terre se secoue.

Mais habituez-vous quand même à vous centrer le plus possible. Alors bien sûr, les questions sont intéressantes, je vous donne des informations mais essayez de les oublier, après. Elles vous ont donné un point de repère mais c’est tout. Vivez l’instant présent en totalité. Vivez ce que la Vie vous donne à vivre. Si vous êtes envoyé dans des vaisseaux pour apprendre à conduire, faites-le. Si on vous propose des contrats, lisez bien. C’est tout ce que je peux dire. Ne signez pas n’importe quoi, hein, c’est pire que les colporteurs et les démarcheurs.

Alors autre question maintenant et je vais repartir en l’écoutant, à moins que ça continue encore sur ça. Mais je crois qu’on a fait le tour de la question, n’est-ce pas ?

Question 60 : donc pour le festin final, il faut attendre la fin des 132 jours?

Ça dépend où tu es. Ça peut être un festin de guerre et un festin de Lumière. Le festin, il dure 132 jours entre guillemets, c’est pas… Si, c’est un festin, même si ceux qui le vivent de façon dramatique ne le savent pas. Ils le sauront une fois passé. Puisqu’ils sont libérés, n’est-ce pas? Mais le vrai festin effectivement, c’est cent… et il commence à compter les jours lui, ou quoi ? Vous savez, c’est ceux qui sont en prison qui mettent des jours. Là, c’est pas les jours de prison parce qu‘on compte plus mais c’est le nombre de jours qu’il reste à rayer. C’est pire que tout.

Parce que ça met effectivement, non pas dans l’espérance parce que vous savez que vous êtes dedans maintenant, non pas dans un espoir futur mais quand vous voyez la ligne d’arrivée, c’est encore plus agaçant quelque part, n’est-ce pas ? Et oui, en plus avec la superposition des deux mondes, vous vous retrouvez à vous trimbaler avec une conscience obsolète et la conscience nouvelle qui a pas les moyens, encore, pour beaucoup d’entre vous, d’exploiter tout ce qu’elle est. Exploitez déjà l’instant présent, ça suffit largement, le reste on s’en occupe, pas nous mais la Lumière.

Mais nous vous recentrerons. Bien sûr nous vous donnons des éléments dans ce « Carnet de février » mais le plus important, vers quoi nous vous ramenons, c’est l’instant présent parce que la solution elle est là. Alors nul ne pourra passer ce point s’il n’est pas dans l’instant présent. C’est la Porte du cœur, du Centre du Centre. Et on ne peut que passer par là, nulle part ailleurs. Ceux qui voudront se sauver sous terre, et bien ils auront des soucis. Et ceux qui voudront se sauver au ciel pour échapper à ce qui se passe sur terre risquent fort de se retrouver congelés, n’est-ce pas ? Mais c’est pas grave, c’est un corps, c’est rien du tout.

Vous voyez, la Libération prend différentes voies. Et vous avez à chaque fois un spectacle différent. Parce que malgré tout, c’est un spectacle, à vous de savoir si c’est une comédie ou un drame. Et vous voyez très précisément, non pas selon ce que vous vivez mais quand vous vous posez vous-même la question, parce que les signes qui sont sur terre, sont on ne peut plus patents. Ils sont présents partout. C’est même plus des clignotants qui sont rouges partout, c’est maintenant. Alors bien sûr ça peut-être dans deux minutes, Marie elle va faire, ah non, faut les trois jours avant, mais pour entendre les sons du ciel, toujours tout de suite, là. Comme je l’avais dit, il y a moins d’un an entre la première, enfin entre l’Étoile qui annonce l’Étoile et l’Étoile.

Voilà, tu peux faire un compte et préparer déjà un nombre de jours, par rapport à quelle date ? À la date où la première Étoile a été visible. Vous savez, c’est le jour où ils ont essayé, les méchants garçons, d’inverser la vapeur avec leur Charlie, là. C’est comique, c’est des gros marrants, hein. Mais ce qu’y a d’encore plus comique, ou pathétique, c’est la façon dont les humains se sont engouffrés là-dedans. Ils ont cherché à vous attirer par l’émotion, pour se nourrir, parce qu’on les prive d’émotions. Et tous les êtres éveillés ne leur fournissent plus d’émotions. Ils sont… mais ils sont morts de faim ces pauvres Dracos. Et oui, ils vont connaître aussi ce qu’est la faim. Mais eux, leur faim elle est pas des aliments, elle est des émotions.

Donc tout est parfait. Rien n’est laissé au hasard par la Lumière. Et comme vous l’a dit l’Archange Uriel, l’évangile de Satan, c’est terminé. C’est fini. Y a plus.

Voilà, donc si tu comptes les jours, c’était le 7 janvier je crois. Eh bien tu comptes le jour où la comète était visible pour la première fois à l’œil nu. Elle commençait, y avait un brouillard un peu avant mais la visibilité réelle, ça a été le 7 janvier. C’est le passage de Mikaël juste à côté de la constellation d’Orion. À travers cette Étoile mais d’autres énergies Archangéliques, ont été informées, c’est-à-dire rentrées dans cette comète, pour délivrer le message en traversant les constellations. Le message a été parfaitement reçu, aussi bien par vous que par les guignols d’ailleurs. C’est pour ça qu’ils accélèrent tout là maintenant. Ils sont un peu comme les rats dans un navire qui cherchent une sortie. Y a pas de sortie, excepté au Cœur.

Voilà, le reste c’est anecdotique ce qui va se passer. On devrait à la limite, prenez l’information, vous avez regardé tout ce qui se passe sur terre, vous pouvez continuer si vous voulez, mais l’important sera toujours votre capacité de disparition. Et de plus en plus que cela. Vous voyez, si vous arrivez à disparaître à volonté, aucun souci. Je parle pas de dormir ou pas dormir parce que là, disparaître le soir par le fait d’aller au lit parce que vous êtes fatigué, là ça va être, ça n’a rien avoir avec ça, même si c’est équivalent au sommeil. Si vous entendez nos douces voix et que vous vous endormez tout de suite, et que vous revenez riche de Lumière, ça veut dire que c’est exactement cela, ce dont je parle. Ou alors spontanément. Ou en vous mettant en méditation, vous disparaissez instantanément ; c’est la même chose. C’est-à-dire, autrement dit, de votre capacité de disparition actuelle, et dans ces temps-ci, vous avez très exactement la vision de ce que vous êtes capable de faire au niveau du Passage.

Si par exemple vous voulez vous aligner et disparaître, et que d’un coup y a une pensée qui remonte et qui revient ou une émotion qui revient, c’est exactement ce que vous trouverez au moment de la stase. Mais accompagné, parce que Marie aura parlé individuellement, de la même façon qu’Uriel, ici et partout dans le monde, a impulsé cette déchirure postérieure et l’arrivée du Christ.

Autre question. Je crois qu’on va vous laisser digérer un peu tout ça. Et je vous transmets tout mon Amour, toutes mes amitiés encore une fois et bravo pour votre constance et votre persévérance. Mais maintenant la constance, elle est dans l’instant présent surtout. Alors bien sûr, vous pouvez, il est préférable par exemple, quand vous avez des temps libres, de rencontrer plutôt des personnes qui sont comme vous, c’est pas une ségrégation ni un sectarisme, c’est plutôt pour bénéficier plutôt des énergies de la Lumière. Quand vous serez deux réunis en Son nom, Il sera là, d’accord. Que d’aller dans des trucs où y a pas vraiment cette énergie-là. D’ailleurs vous le constaterez de plus en plus. Que des choses que vous mangiez avant, des endroits que vous fréquentiez, ne sont plus du tout fréquentables ni du tout absorbables. De la même façon que ça a été dit, les règles physiologiques se transforment à toute vitesse. Comme pour la Terre.

Sur ce je vous embrasse, puisque je suis en vous, et je vous dis à très bientôt.

Eh bien me voici à nouveau. Nous allons continuer si vous le voulez bien. J’écoute donc la première question écrite. J’y répondrai ou pas, ça dépend.

Question 61 : Comment préparer notre entourage aux événements prochains, dans la mesure où ils ne sont pas au courant?

Je vais répondre. Je crois que chaque réponse est profondément différente. Mais si vous avez des gens qui vivent leur vie en toute simplicité, sans se poser de question, et qui simplement évoluent dans la vie, ce que je peux vous dire ici-bas, ce que je peux vous dire c’est surtout de ne pas leur parler de cela parce que vous ne savez pas du tout comment se passera pour eux l’Appel de Marie. Vous avez certainement des êtres, parmi votre entourage, qui sont dans la vie tout ce qu’il y a de plus simple, sans se poser de questions. Il y a plus d’une chance sur deux que pour eux ça se passe pour le mieux.

Vous n’avez aucun moyen, parce que qu’est-ce-qui se passe maintenant si vous voulez prévenir ? Vous allez dire quoi ? Que Marie va venir parler à l’oreille ? Vous allez dire que la terre va s’arrêter de tourner ? Vous allez dire qu’il va y avoir des événements ? Mais je crois que celui qui s’intéresse au monde, quelle que soit la façon dont il s’y intéresse, que ce soit par les images des guignols, que ce soit par internet, que ce soit dans les journaux, même si c’est travesti, il faudrait vraiment faire l’autruche pour ne pas voir la situation globale de la terre. Vous n’êtes plus dans l’épisode d’il y a quelques années, ou aux Noces Célestes ou avant, ou pendant, où il y avait pas vraiment des signes géophysiques dont j’avais parlé, parce que cela n’était pas encore arrivé.

Aujourd’hui, ceux qui s’intéressent verront nécessairement, et voient déjà, qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, n’est-ce-pas ? Y a que ceux qui veulent faire l’autruche ou qui ne veulent pas voir, qui s’intéressent pas à aucune actualité, fausse ou vraie, et qui sont dans leur vie le plus simplement possible. Ces gens-là ne vous en inquiétez pas. Il ne sert à rien de rajouter, comment dire, du stress à quelque chose qui ne peut pas être compris mais qui sera peut-être vécu. Donc n’activez pas le mental en croyant bien faire, en prévenant les gens, surtout maintenant. Si vous aviez prévenu des gens il y a sept ans, vous avez peut-être été pris pour des hurluberlus, n’est-ce-pas ? Mais vu que les signes se réalisent maintenant, les gens qui les voient pas, ils n’ont pas besoin de votre parole. La seule chose que vous ayez à faire, comme toujours, c’est d’être vous-même dans la Vérité, et en mettant le cœur devant, ça suffit amplement. Ne cherchez pas quoi dire ou quoi expliquer à des gens, qui de toute façon ne voudront pas l’entendre. Ils ne pourront pas l’entendre.

Ceux qui entendent, par contre, et qui vous parlent des événements qui se produisent par là, il faut simplement leur dire qu’il va y avoir des manifestations célestes. Ça ne préjuge pas ni de religion ni de catastrophes mais des événements inhabituels, je dirais même incroyables. Donc tout cela, si vous voulez, chaque personne (maintenant, c’est pas pareil qu’il y a plusieurs années), est exactement, rappelez-vous, à la bonne place. C’est-à-dire celui qui ne voit rien en lui, qui ne vit rien en lui, qui ne voit rien à l’extérieur ou qui ne s’intéresse pas à l’extérieur ni à son intérieur, il faut rester dans le statu quo. Ça s’appelle respecter la liberté de chacun. Si on vous pose des questions, c’est à vous de voir. Mais n’allez pas introduire une peur de l’événement ou un espoir de l’événement chez une personne qui n’attend aucun événement. Parce que là vous allez aller au-devant d’inconvénients, je dirais, et de déconvenues.

Voilà la réponse que je peux faire. Pour les enfants, j’ai toujours dit à l’époque : ne vous inquiétez pas. Les enfants sauront bien mieux que vous ce qu’il y a à faire, même si vous êtes Libéré vivant. Parce que chez eux c’est spontané, surtout avant 7 ans et encore jusqu’à 14 ans.

J’écoute la prochaine question.

Question 62 : sauf pathologie, que signifie d’avoir les yeux rouges?

Alors, chez les lapins, c’est la myxomatose. Chez les fumeurs de haschich, c’est le haschich. Si vous pleurez beaucoup, ça donne les yeux rouges. Les polluants peuvent donner les yeux rouges. Alors, en dehors de toute pathologie, donc on a dit sans pathologie. En ce moment il y a des modifications de pression sanguine à l’intérieur de vos vaisseaux, comme sur la terre au niveau des rivières, des fleuves, des volcans et c’est la même chose. Ça veut dire que ça peut donner des manifestations liées à une vasodilatation, c’est-à-dire une dilatation des vaisseaux qui va se traduire par des rougeurs au niveau des yeux, à certains endroits du corps, ça peut brûler par exemple en une zone où il y a de l’énergie qui s’est impactée, sur une Porte, dans le Canal Marial, parfois le Canal Marial peut brûler lui-même. Et c’est pour ça, c’est le jeu des frictions, qui sont pas des résistances, des ajustements entre la Vérité et l’éphémère qui se passent entre l’ancien monde et le nouveau monde, entre l’ancienne conscience et la nouvelle conscience, si vous préférez.

Donc, les yeux rouges, si c’est pas pathologique, si tu fumes pas de substance illicite, ça va correspondre simplement à des modifications de vascularisation. Bien sûr, on oublie tous les problèmes, comme tu l’as dit dans la question, pathologiques.

Voilà, celle-là elle était simple. J’ai répondu, maintenant je m’en vais après avoir écouté la question suivante. Je reviens plus tard.

Question 63 : à part les cristaux, le chant peut-il adoucir le passage de la gorge?

urielJe suis Uriel, ange de la Présence et Archange du Retournement. Bien aimés enfants de Un, la gorge est effectivement un lieu de passage. C’est aussi un lieu de retournement, et l’inscription au sein de l’éphémère du processus final correspond, sur l’ancien corps, effectivement à ce qui est nommé le chakra de la gorge. Celui-ci est lié, bien évidemment, à toutes les transformations, à toutes les expressions/communications, à toutes les créativités mais aussi à tous les changements et donc à tous les passages.

Ainsi donc, mon activation du point KI-RIS-TI, la déchirure de la Porte postérieure préparant la venue du Christ imminente, a pour objet de faire transcender tout ce qui doit être transcendé au niveau de l’éphémère. Dans le cadre des réajustements finaux actuellement en cours, il existe deux zones privilégiées qui peuvent être manifestées de façon privilégiée au niveau de votre corps éphémère. Il s’agit du plexus solaire nommé Manipura chakra, ou encore de ce qui est nommé le chakra de la gorge ou Vishudda chakra.

Ainsi donc si il existe, au niveau de votre gorge, des symptômes, ou si vous voulez faciliter mon accueil, ma Présence et votre Passage, bien évidemment tout ce qui est en résonance avec le chakra laryngé, correspondant à la Création et à l’expression, est à privilégier, dans la mesure où par résonance cela va jouer avec mon impulsion au niveau de la Porte KI-RIS-TI et vous allez donc avoir une espèce de similarité entre le chant ou tout acte créatif, ou tout travail au niveau de la gorge, permettant d’alléger la structure éphémère et donc de favoriser la structure éternelle et le corps d’Éternité.

Donc oui, cette période est donc une période propice à exercer je dirais votre co-création consciente, même au sein de l’ancien, que cela soit par le chant ou toute autre activité créatrice, artistique ou non. À condition que ce que vous faites ait une valeur de création et que ça ne soit pas une utilisation de votre chakra de la gorge pour quelque chose qui s’apparenterait à simplement de la parole. N’oubliez pas que le Verbe est activé. Que faites-vous de ce Verbe ? En quoi s’exprime votre Verbe ? Il peut être exprimé à l’intérieur de vous pour une espèce de vivification de votre Lumière intérieure. Il peut être utilisé pour alléger même la notion de passage au niveau de ce qui peut rester de mental ou d’émotionnel, ou de personne. Ainsi donc, vous mettrez en œuvre une espèce de facilitation du Passage au moment de l’Appel de Marie ou après.

La gorge est symboliquement le lieu de la naissance spirituelle ou si vous préférez de l’accouchement spirituel. Aujourd’hui, cet accouchement spirituel ne se fait pas uniquement dans le sens ascendant ou descendant, de bas en haut ou de haut en bas, mais bien effectivement aussi de l’arrière à l’avant, permettant de réaliser ce que je nommerais les quatre Éléments ou le centre de la Croix, de la même façon que ceci s’est réalisé au niveau de votre tête, au niveau des Croix mutables et des Croix fixes. Aujourd’hui, au niveau de votre cœur, de l’arrière vers l’avant et de votre axe central aligné, se trouve la Croix du Christ. Non pas dans son sens de crucifixion physique mais bien de crucifixion en tant que crucifixion de l’éphémère, permettant la Résurrection au sein de l’Éternité.

Le travail sur la gorge libère ce qui peut être encore cristallisé en vous au sein de l’éphémère, ce travail n’étant pas considéré dans le sens d’un labeur mais plutôt d’une action à mener, favorisant votre Liberté.

Je suis Uriel, Ange de la Présence. Et vivons un moment au sein de ma Lumière blanche qui est aussi la vôtre.

…Silence…

Uriel vous salue. J’écoute la prochaine question et je me retire.

Question 64 : retrouverons-nous nos défunts?

philippe de lyonJe suis le Maître Philippe de Lyon. Salutations à vous, frères et sœurs.

La question, qui est de savoir si vous retrouverez vos défunts. Il convient de comprendre que vous retrouverez déjà votre Éternité, et il convient de saisir aussi, que ce que vous nommez « défunts », retrouvera, de la même façon, son Éternité. Dans la mesure où l’ensemble des mémoires de cette terre non utiles sont caduques et deviendront caduques, les liens d’attachement qui peuvent encore exister en vous par rapport à vos défunts, vous permettra de retrouver vos défunts ressuscités et non pas les défunts tels que vous les avez connus sur terre. Il y a disparition de certaines formes archaïques. Il y a dissolution des mémoires affectives, héréditaires ou familiales.

Ainsi donc la liberté est totale. Il n’y a pas de règle définie. Vous retrouverez certaines consciences avant, durant ou après les 132 jours. D’autres n’auront pas besoin de retrouver la moindre conscience après les 132 jours. Ils seront Absolu en totalité, sans être dans un quelconque corps. D’autres seront attirés ou attractés par leur Origine stellaire et vivront au sein de leur monde d’origine de grandes fêtes. Ces fêtes-là sont bien plus importantes que les retrouvailles avec vos défunts, surtout que ceux-ci ne sont nourris que de souvenirs et de mémoires. Peut-être certains d’entre eux sont d’ailleurs déjà incarnés dans la peau d’enfants. De toute façon, il n’y aura plus aucune séparation mais ne vous attendez pas à retrouver vos défunts, comme vous dites, comme vous les aviez connus de leur vivant, même s’il y aura reconnaissance, mais les choses seront profondément différentes.

Toutefois, saisissez bien que en restant simple, je dirais, de l’autre côté du voile (même si aujourd’hui il n’y a plus de voiles), de l’autre côté de cette conscience éphémère, si vous préférez, il n’y a pas autre chose que l’intention. La conscience, le corps d’Êtreté suit l’intention. Si vous émettez l’intention de rencontrer ceux que vous avez connus, vous les retrouverez, mais vous ne retrouverez pas la trame qui a existé auparavant. Vous retrouverez des êtres neufs, aimants, pour qui la notion de défunt ne veut rien dire puisqu’ils sont justement ressuscités, sensiblement dans le même temps que vous, mais certainement pas à travers un corps de chair, certainement pas à travers des mémoires passées mais avec la richesse de leur Éternité, de leur Origine stellaire et de leur corps dimensionnel présent au moment de vos retrouvailles.

Si cette intention de retrouver n’est pas posée, ni dans un sens, ni dans l’autre, il n’y a aucune raison que les défunts de cette vie, comme les défunts de vos vies passées viennent à votre rencontre. N’oubliez pas que vous allez devenir un être Libre, pour qui les pôles d’intérêt ne représenteront plus rien par rapport à ce qu’ils voulaient dire sur cette terre. De la même façon qu’auparavant, quelqu’un qui mourait ne pouvait pas tout avoir au sein des mondes astraux, ne pouvait pas tout voir mais était limité par ses propres croyances et ses propres conditionnements.

Ainsi donc, c’est à vous de voir s’il y a un besoin de retrouver un parent ou un enfant. C’est à vous de voir, s’il y a besoin de rencontrer une conscience libérée comme vous. Je pense que la Libération est certainement beaucoup plus importante, et l’effet de la Libération ne devrait pas permettre que demeure, de façon trop insistante, une quelconque relation à votre passé au sein de cette vie. Il faut bien comprendre que la nouvelle vie, la nouvelle conscience, ce que vous êtes en Éternité n’aura strictement plus rien à voir avant l’Appel de Marie et ce qui existera après les 132 jours.

Ainsi donc, projeter aujourd’hui une rencontre avec un défunt, lié à votre structure affective, lié à la perte, n’aura plus aucun sens dès l’instant où vous serez passé. Il ne sert à rien de faire des projections inutiles sur un désir ou un souhait de rencontre, puisque de toute façon, une fois la Liberté retrouvée, vous pouvez rencontrer toute conscience, toute Éternité et toute dimension. Il n’y a aucun obstacle et aucune barrière, excepté pour ceux qui doivent faire, je dirais, un réapprentissage plutôt qu’une rééducation, pendant un temps court au sein des 3D unifiées, et qui conserveront leur corps. Vous saisissez bien alors que ceux qui décideront de conserver ce corps un certain temps, afin de mener à bien certaines fonctions ou certaines missions, n’ont que peu de chance de retrouver les défunts, mais ils auront autre chose à faire.

Ces défunts seront peut-être amenés à vivre le même scénario lors de leur résurrection. Mais n’oubliez pas qu’ils n’ont plus de corps carboné et ils ne pourront en aucun cas recréer un corps carboné. Ils pourront tout simplement vous rencontrer au sein des 3D unifiées, quelles que soient leur forme et leur dimension stellaire, Origine stellaire comprise. Mais vous les retrouverez simplement de façon naturelle. Il n’y aura rien à chercher. Tout se déroulera, je vous le rappelle, dans le même temps et le même espace après les 132 jours.

J’écoute votre question. Le Maître Philippe vous salue.

Question 65 : à ceux à qui il a été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé. Est-ce à nous ici présents qu’il a été beaucoup donné?

Je ne suis pas sûr de saisir le sens de la question à redonner là-haut. Voulais-tu dire par là que, pour mieux la retranscrire, si je puis dire, là-haut, la question qui est posée est de savoir si vous êtes ceux à qui on a beaucoup donné et auxquels il sera beaucoup demandé.

Oui.

Ceux à qui on a beaucoup donné et qui n’ont rien donné, on leur demandera beaucoup dans le contrat. Ceux à qui on a donné et qui ont donné, il ne sera rien demandé parce qu’ils sont Libres. Garder la Lumière pour soi fait partie de l’illusion. Elle s’appelle d’ailleurs illusion Luciférienne. Elle est anti-christique. Elle ne permet pas la communion avec le Christ. Ceux qui ont donné d’une manière ou d’une autre ce qui a été reçu, qui sont devenus en quelque sorte des ancreurs et des semeurs de Lumière, et qui le sont demeurés, n’ont aucune raison d’espérer, ou de craindre, qu’il leur soit demandé quelque chose. C’est votre liberté de décider. Après, bien sûr, ce qui vous est donné, ce qui vous est demandé, personne d’autre que vous-même ne vous demandera quoi que ce soit, excepté dans le cas extrêmement précis où il vous a effectivement été beaucoup donné et vous n’avez pas redonné. Je parle de la Lumière et de rien d’autre.

Je pense avoir répondu à cette question sans avoir besoin de la retransmettre. J’écoute donc la suivante.

Question 66 : à quoi correspondent de fortes sudations nocturnes au niveau du haut du corps?

Bien aimé, tu as bien de la chance… je ne vais pas répondre, sinon je vais avoir des problèmes comme le Commandeur. Je salue votre Éternité et je transmets cette question.

UN AMIJe suis Un Ami. De mon cœur à votre cœur, en l’Amour de l’Un

Chers frères et sœurs. L’impulsion de la Lumière, vécue depuis l’Assignation Vibrale surtout, donc depuis presque deux mois, vous fait vivre des mécanismes d’élimination nocturne, se traduisant le plus souvent par des périodes de suées, quelle que soit la température de votre lit ou de la pièce. Ceci est la marque, je dirais, l’une des marques possibles, de l’interaction et la superposition entre vos deux composantes face à face. Ainsi donc les variations thermiques, les suées se produisant surtout la nuit, mais les variations thermiques survenant en deuxième partie de la journée, ne sont que la traduction de l’ajustement à votre Éternité. Les modifications corporelles survenant à l’heure actuelle font aussi partie de cela, quelle que soit la partie du corps qui est touchée. Les modifications de forme que vous vivez pour certains ne sont que l’ajustement le plus précis nécessaire pour votre être éternel au moment de l’Appel de Marie.

Ainsi donc, les variations thermiques comme les suées, comme toutes les manifestations qui vous ont été élucidées ou données durant la pratique et les questions de ces Carnets, vous donnent à saisir le vaste panorama des modifications en cours, en vous, en chacun de vous, et en chacune des consciences présentes sur cette terre dorénavant. En effet, comme cela vous a été dit voilà peu de temps aujourd’hui, il y a maintenant, dorénavant, une trame de résonance morphique liée à la Lumière, non plus individuelle ou collective mais bien totale à l’humanité et je dirais même à l’ensemble de ce système solaire. De la même façon, qu’il existe un véhicule ascensionnel personnel, il existe un véhicule ascensionnel collectif nommé la Colombe.

Ceci représente l’assemblage des Esprits Libres ou en voie de libération, constituant un vaisseau de Lumière dans lequel pourront trouver refuge nombre de consciences. Vous devenez vous-même un vaisseau de Lumière, en tout cas pour certains d’entre vous, capables de transporter d’autres Esprits et de devenir ces autres Esprits, obéissant à la conformation le plus souvent d’un oiseau qui s’appelle la Colombe. Ainsi donc l’impulsion d’Uriel, complétée par l’impulsion Métatronique survenue durant votre mois de janvier, visible dans le soleil, a permis de stabiliser ces résonances morphiques au niveau de l’ensemble du système solaire. C’est un cadre de référence nouveau, qui débouche sur la Liberté, pour lequel chacun d’entre vous a la possibilité de s’affilier.

De la même façon, qu’il existe des familles d’âmes ou des âmes-sœurs, et de même qu’il existe des flammes jumelles, il existe, vous l’avez compris, des Origines stellaires communes dont les potentiels d’origine stellaire se manifestent par une collectivité se déplaçant ensemble, donnant l’apparence d’un vaisseau de lumière, en fait constitué de consciences unifiées et de consciences libérées ayant les mêmes potentiels spirituels.

Ceci concerne essentiellement les êtres dont l’origine stellaire correspond à Sirius, à Altaïr, à Arcturius, à Andromède et à Vega. Ces êtres-là, dont c’est l’Origine stellaire, ont la capacité à créer en toute liberté un vaisseau de Lumière, à eux seuls ou à des centaines de milliers de consciences qui sont, je vous le rappelle, une seule. Il y a donc réellement des événements surprenants au sein de votre corps d’Êtreté, mais aussi au sein du champ morphique de résonance de l’ensemble du système solaire.

Les potentiels qui se réveillent, en relation avec les Origines stellaires, peuvent prendre différentes formes. Selon les rêves, vous pouvez être amené à vivre l’expérience de la Lignée stellaire, soit en faisant voyager votre conscience spontanément dans le corps d’un des animaux de la terre falsifiée, correspondant à l’Origine stellaire. Cela s’appelle le transfert de conscience et la communion avec autre chose qu’un être humain, ce qui est possible pour toute conscience libérée.

Ainsi donc, tout ce qui peut se produire correspond en réalité, pour chacun de vous, aux éléments qui vous sont communiqués, aux éléments que vous vivez, que cela soit dans vos nuits, dans vos moments d’alignement et aussi dans le déroulement de votre vie ordinaire.

Je suis Un Ami. De mon cœur à votre cœur, vivons le Cœur du Cœur, de cœur en cœur.

… Silence…

J’écoute la prochaine question et je vous dis à bientôt.

Question 67 : pourquoi, le nombre 18 apparaît sans cesse et est omniprésent dans ma vie?

Alors, la question qui est posée par cette personne correspond à pourquoi un chiffre donné se manifeste de différentes façons ? Il est vu de différentes façons. Alors déjà, quel est ce nombre ? Alors est-ce que c’est une symbolique du chiffre ou du nombre qui est donnée ? Je pense que c’est peut-être un petit peu différent. Soit le 18 renvoie à une expérience personnelle ou quelque chose qui pourrait être la date de décès de quelqu’un, ou la date de naissance, ou un anniversaire, ou un événement. Quand il y a une marque énergétique en vous, dans cette période d’hypersynchronicité que vous vivez, vous allez avoir des résonances.

Par exemple, si vous pensez à un chiffre donné, qui correspond, que vous le sachiez ou pas, à un événement passé, vous allez créer vous-même la co-création consciente. C’est-à-dire que si ce chiffre est important pour vous et qu’il est important, non pas dans l’explication, mais dans la résonance simplement qui est créée, si on prend l’exemple d’une date de décès, d’un événement ou de votre naissance, pourquoi pas, à ce moment-là la co-création consciente va vous mettre en résonance avec ce nombre, de différentes façons. Et bien sûr, on peut toujours en chercher des significations. Non, c’est simplement l’expression de votre potentiel de co-création consciente. Ça concerne aussi bien les rencontres que les hypersynchronicités, dont je viens de parler, qui sont des synchronicités mais extrêmement plus rapides et signifiantes qu’auparavant. Mais tout ça est lié à la co-création consciente qui est active déjà depuis un bout de temps, et qui a été renforcée par l’activation du Verbe et le transpercement antéro-postérieur et postéro-antérieur de votre poitrine par l’Archange Uriel.

Alors bien sûr, il va être toujours séduisant de rechercher le pourquoi, le comment ou la valeur, on va dire vibratoire, du nombre. Je ne suis pas certain qu’il faille s’attacher à cela, sauf cas particulier où le même chiffre revient sans qu’il soit lié à une date de décès, une date de naissance ou un événement important de votre vie, qui est resté gravé. Le plus souvent, c’est quelque chose qui est lié à votre vie. Si vous ne retrouvez rien lié à votre vie, on peut se poser la question de la symbolique numérologique du chiffre ou du nombre. Mais là c’est une autre histoire. Ça nous emmènerait beaucoup trop loin.

Le chiffre qui est demandé est lequel ?

Le 18

Le 18. Alors le 18, c’est quoi ? 18, c’est 8 et 1, 9. C’est à la fois la totalité. C’est aussi, dans le Tarot de Marseille, ce qu’on appelle la Lune, c’est-à-dire l’astral, les influences féminines. Ça c’est pas négatif quand je dis l’astral, là, c’est le plan des émotions, de la sensibilité, c’est l’intermédiaire de toute création passant par l’émotion, etc. etc. Donc le 18 te renvoie peut-être à la propre expression de ta féminité, si tu es une femme. Si tu es un homme, ça veut dire que la sensiblerie est peut-être plus importante. Et encore une fois, ça, c’est absolument pas certain. Je dirais que c’est peut-être aussi une interprétation de ma part.

Par contre, ce qui n’est pas une interprétation, c’est le principe de la co-création consciente qui va manifester par cette espèce de synchronicité, vous connaissez tous ça, même avant cette période, à un degré moindre, par exemple, quand vous étiez plus jeunes, quand vous étiez enfants, vous désiriez par exemple, acheter tel vélo ou telle voiture, et vous allez voir cette voiture tout le temps parce que votre attention est déjà focalisée sur telle voiture, telle personne ou tel événement. Et il va se matérialiser à vous. Ça veut pas dire qu’il vous apparaît à vous mais que votre conscience est polarisée vers cette voiture ou ce vélo. Et vous allez en voir beaucoup, même si habituellement c’est un modèle de vélo ou de voiture qu’on voit quasiment pas. C’est tout-à-fait superposable par rapport au nombre aussi.

Donc, c’est une des trois. C’est à vous de voir en fonction de ce qui est évoqué par vous, non pas dans le sens lié, parce qu’il va m’arriver ceci ou cela. Le plus certain, c’est la co-création consciente et, par rapport à ce nombre, c’est l’expression, si c’est une femme de la féminité et si c’est un homme de la sensiblerie et des perturbations émotionnelles ou astrales.

Voilà ce que j’avais à dire. Y a-t-il d’autres questions ?

Question 68 : à quoi correspond le froid nocturne intense qui se manifeste depuis peu ? Est-il en rapport avec la nuit du grand froid?

Je vais répondre, parce que même s’ils ne sont pas contents, on s’en fout. C’est que j’ai déjà parlé de tout ça voilà de nombreuses années. Et j’ai bien dit que les Trois Jours, voilà fort longtemps, surviendraient par une nuit de grand froid. Alors bien sûr, Tête de Caboche s’est empressé de penser que c’était l’hiver. Mais j’ai jamais dit que c’était l’hiver. J’ai dit qu’il y aurait des problèmes de transport et de communication par un froid terrible en Europe de l’est et de l’ouest, mais dans la partie nord. Ça, c’est tout-à-fait vrai. Et aussi dans d’autres régions du monde. C’est exactement ce qui se passe du côté des Amériques là-bas, n’est-ce-pas ? Les américains vivent une période de froid extrêmement intense.

Alors le froid peut aussi arriver inopinément, n’importe quel jour, dès que la terre ralentit suffisamment sa rotation avant de s’arrêter. Parce que les forces de friction liées à l’excitation du Noyau cristallin de la terre se manifestent par les volcans, se manifestent par les séismes et se manifestent aussi par des changements extrêmement violents liés à l’action des Cavaliers au niveau des climats. Et ce qui se passe en vous modifie aussi votre climat, émotionnel, mental, vous le savez bien, que ça se modifie en vous. Vous voyez bien qu’il y a des désirs qui disparaissent, qu’il y a des pôles d’intérêt qui disparaissent, que parfois il y a un sentiment d’exaspération alors que vous étiez très calme, parfois y a un sentiment de léthargie, alors que vous étiez un être surexcité, etc. etc.

Donc les variations thermiques que vous vivez sont aussi bien liées à ce qui se passe en ce moment mais aussi, pour certains d’entre vous, surtout quand cet épisode de froid survient indépendamment de la régulation thermique ou de la température de la pièce, ou de là où vous êtes, mais qui tombe comme ça à l’improviste, qui peut durer un moment ou plus longtemps, sont effectivement liées, je dirais, à la prémonition de ce qui se déroule, enfin de ce qui va se dérouler par rapport à tout ce dont nous parlons dans les Carnets de l’Ascension.

Donc il y a les deux : il y a à la fois une prémonition et un ressenti préalable d’un processus qui arrive. Un petit peu comme une question précédente qui a été posée concernant les suées nocturnes. C’est exactement les mêmes processus : le feu, l’élimination, la purification et en même temps le froid, qui est aussi, comme je l’ai dit il y a longtemps, une des manifestations du Feu de l’Esprit. Le Feu de l’Esprit ne brûle pas toujours. Le feu vital brûle toujours. Le Feu de l’Esprit est un Feu qui brûle mais qui ne déclenche pas de brûlure. Ce Feu est vécu comme le Feu de l’amour mais pas comme un échauffement. De la même façon, le froid n’est pas toujours lié à des entités, mais quand c’est intérieur, c’est lié vraiment à une descente de l’Esprit Saint et du Feu de l’Esprit, au moment où vous le ressentez.

Et si vous sentez le Feu de l’Esprit comme ça, ça veut dire que la Pentecôte est proche, la vraie, collective, c’est-à-dire la descente totale de l’Esprit Saint, après que celui-ci ait touché le Noyau de la terre, il rentre en actualisation à la surface de la terre, action conjointe du ciel et de la terre, action conjointe de Sirius et du Noyau cristallin qui vient de Sirius, action conjointe du Rayonnement de la Source, etc. etc. Donc oui, le froid, quand il se produit comme ça d’un coup, à l’emporte-pièce, et qu’il ne correspond pas à une maladie ou au froid environnant, c’est exactement un appel de la Lumière. Alors, ça peut aussi déclencher, comment dire, un sentiment peut-être de mal être très fugace, ce froid. Oui, parce que sans faire de vilains jeux de mots, c’est le froid de la mort. Mais la mort de quoi ? La mort de ce qui est éphémère. Vous avez pas encore les odeurs, ça va peut-être venir.

Voilà, donc les deux sont tout-à-fait possibles. Ça annonce vraisemblablement, et c’est évident puisque nous sommes dedans, l’approche d’un processus total de l’Esprit Saint, c’est-à-dire le baptême par le feu et le grille-planète, comme je disais à l’époque. Et le grille-planète, ça peut donner froid. Les extrêmes se rejoignent, le chaud et le froid, le feu et le froid. Le feu peut donner froid, surtout quand il y a cette petite appréhension mal identifiable, parce que la première chose que vous allez penser, c’est que vous avez un virus ou une maladie. Ou alors que la température a baissé dans la pièce. Mais souvent c’est pas ça.

Donc ça peut être une prémonition, quelque chose qui est vécu un peu en avance par petites touches, surtout si ça crée non pas une maladie ou un trouble mais une espèce de, pas une angoisse non plus, mais ça vous rappelle quelque chose, le froid. Et ça vous rappelle pas uniquement l’odeur de la mort ou la rigidité cadavérique. Ça vous évoque aussi le baptême de l’Esprit, c’est-à-dire le moment initial, non pas de descente dans cette incarnation mais le moment initial, non pas de création, puisque ça n’existe pas, c’est éternel, y a pas de temps. Mais le moment initial par exemple, où vous vous êtes séparé de votre monade, si vous avez une monade. Ça peut être aussi autre chose. Mais le plus souvent c’est cela.

Et d’un autre côté, par moments, vous avez des structures qui brûlent littéralement. Parfois, vous ne savez pas si c’est chaud ou c’est froid, c’est-à-dire quand ça pique. Quand la vibration est très rapide, elle peut pas être assimilée à du chaud ou ressentie comme du chaud ou une brûlure, non plus comme du froid. Ça va faire des milliers de coups d’aiguilles, comme un picotement et vous savez très bien que quand vous prenez froid, vous avez des engelures, ça pique aussi comme ça. Même quand ça se réchauffe, c’est pire quand ça se réchauffe. Je sais, en Bulgarie il y avait des endroits très froids l’hiver. Et même à Fréjus, il y a eu, avant que j’arrive où j’étais, un peu plus haut, avant, il y a eu l’hiver 54. Bon, je vais pas parler de mémoires parce que moi non plus je suis plus censé avoir de mémoire, enfin bientôt.

Avez-vous d’autres questions ?

Oui, la dernière.

Alors, chers amis, je crois qu’on vous a assez rempli les oreilles, les cœurs, les pieds et tout. Je vous transmets tout mon amour, toutes mes bénédictions. Et ce soir je me ferai un plaisir de venir vous gratouiller là où ça fait mal, avec Li Shen, avec Maître Philippe. Je crois que pour une fois Un Ami se joindra à nous, pour tout ce qui est composante plus Air et plus lié au subtil, je dirais, de l’incarnation. Et on me dit qu’il y en aura d’autres aussi mais ce sera la surprise. Bon, d’accord. Eh bien écoutez, moi je vous transmets tout mon Amour et je vous dis à très vite, c’est-à-dire à tout à l’heure, n’est-ce-pas ? Tout mon Amour vous accompagne, good vibs, bon chaud, bon froid, bons picotements, bonnes brûlures, bonnes suées, vous voyez tout va bien dans le meilleur des mondes n’est-ce-pas ?

À tout bientôt, avec tout mon Amour.

Il paraît que j’étais en train de partir, il faut que je revienne. J’aurais oublié une question. Comme les autres sont déjà partis, il y avait que moi de disponible. Donc j’écoute.

Question 69 : on m’a parlé derrière la nuque, on est venu derrière ma nuque et j’ai eu un baiser derrière la nuque, à quoi cela correspond-il ?

L’une des trois Étoiles qui est venue t’embrasser, dans son bisou lié aux Éléments. Voilà, c’est tout simple. Au niveau du Triangle de la terre. À toi de voir.

Bon eh je reviens plus là maintenant. Je vous dis à tout à l’heure, portez-vous bien.

http://www.lecollectifdelun.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email