Le son est une base importante. Selon le son qui est émis, il y a la formation du monde phénoménal. Une émission harmonieuse crée une atmosphère harmonieuse, et une émission qui ne l’est pas, crée son propre monde phénoménal.

La manière dont nous nous exprimons est un signe de ce que nous sommes. Si nous améliorons notre expression, nous nous améliorons nous-mêmes, et vice versa. Par une meilleure expression, nous nous réajustons en conséquence. Plus nous améliorons notre expression, plus notre ré-alignement se fait sentir. Mieux nous sommes ajustés, plus nous devenons magnétiques. Qu’est-ce que le magnétisme ? C’est tout simplement l’arrangement approprié des cellules dans l’aimant qui permet l’écoulement des courants magnétiques.

C’est ainsi que le son s’écoule lorsque nous sommes mieux ajustés – je veux dire, ré-ajustés – par l’expression appropriée.

Le son que nous émettons révèle le degré de lumière que nous portons en nous. Entre l’expression la plus responsable et la moins responsable, il y a plusieurs degrés d’expressions. Pour un initié, la parole est un acte très responsable, car toute expression, qui ne le serait pas, le démagnétiserait. Dès que nous sommes démagnétisés, nous sommes tirés vers le bas et exprimons davantage de paroles qui ne sont pas responsables.

Quelle est la différence entre un initié et l’être humain moyen ? L’initié vit dans le son. Il vit en accord avec le son. Chaque fois qu’il ouvre la bouche, quelque chose a lieu, mais ce n’est pas une action. Il vit dans le son, il se meut dans le son, et demeure un canal à travers lequel le son s’écoule.

La Voix du Silence coule à travers lui par ses paroles. Il ne parle pas autrement. Sa parole est un avènement de son, et ainsi ses discours s’accomplissent dans la vie objective. C’est le Son Silencieux (Nada) qui se manifeste à travers lui, par la parole. Il demeure un canal à travers lequel le son se manifeste. La vérité parle donc à travers lui. Les autres noms donnés à la vérité sont : « La Voix du Silence », « Le Verbe »…

Lorsque nous parlons, il y a 50% de chance : la probabilité que cela se produise ou non est de 50%. Si une femme enceinte m’accoste et me demande si elle aura un garçon ou une fille, la probabilité d’avoir raison est de 50%. Alors il faut tenter sa chance. Mais lorsqu’il s’agit d’un initié, ce qu’il dit est ce qui est déjà là.

Le son tel que nous le comprenons maintenant, est la perturbation du silence. Dès que l’on perturbe le silence, il y a son. Mais le son existe aussi au-delà du silence. Le son existe aussi au-delà du silence et en dessous du silence. Le silence est le portail du son, de la même manière que le ciel est la porte du son pour manifester la Création. Le Son au-delà du silence est appelé « La Voix du Silence ».

Ce qui est connu sous le terme d’Akasha ou Éther est l’écran argenté sur lequel la Création se manifeste par le son. Le silence est l’état neutre du son, et il existe un son ésotérique au-delà du silence. On peut faire un triangle du son qui ressemblerait à ceci :

Le silence est le point neutre ; le son subjectif est le son existant éternellement, et le son objectif est celui dont nous sommes conscients. Le son objectif n’est rien d’autre que la perturbation du silence. Chaque fois que nous perturbons le silence, il y a son. C’est le son dont nous sommes conscients. Il est appelé le son négatif. Le son subjectif, c’est-à-dire au-delà du silence, est appelé le son positif. Nous ne connaissons que le son négatif, mais une personne réalisée spirituellement, connaît le son positif.

Chaque fois qu’une telle personne parle, elle fait descendre les sons des Plans Supérieurs, et non des plans inférieurs. Le son positif est donc relié aux Plans Supérieurs. Ceci est appelé le Triangle Supérieur, qui contient le son issu du Centre de la Tête, du Centre Ajna et du Centre du Cœur.

Le Centre de la Tête, le Centre Ajna et le Centre Cardiaque sont les sources à travers lesquelles le son positif se manifeste. Les sons que nous connaissons et les sons que nous produisons, viennent des centres inférieurs : Centre de Base, Centre Sacré et Plexus Solaire. Lorsque nous donnons notre point de vue, nous le faisons par le Plexus Solaire ; chaque fois que nous exprimons nos émotions, nous le faisons par le Centre Sacré, et quand nous exprimons nos désirs fondamentaux de vie, cela se produit par le Centre de Base.

Le son qui provient des centres supérieurs est positif, et celui qui provient des centres inférieurs est négatif. Il y a, en nous, trois centres supérieurs et trois centres inférieurs. Le Centre de la Gorge connecte ce qui est supérieur et ce qui est inférieur. Le Centre de la Gorge produit le son positif, comme le son négatif.

Le Centre de la gorge maintient l’équilibre entre les centres supérieurs et les centres inférieurs du son. C’est pourquoi il est dit dans les Écritures qu’une personne qui maîtrise le Centre de la Gorge est un disciple. Cela veut dire qu’il est à égale distance des centres supérieurs et inférieurs du son. Il fait un excellent travail de faire descendre les sons supérieurs afin qu’ils soient émis à travers les sons inférieurs. Imaginez un instrument de musique à sept cordes, avec trois notes supérieures et trois notes inférieures, et une corde centrale entre les hautes et les basses.

L’être humain est une lyre à sept cordes. Un Maître est celui qui peut jouer aisément avec les sept cordes. Un musicien est celui qui produit avec habileté les sons relatifs aux Sept Centres. Puisqu’en tant qu’être humain moyen, nous ne savons jouer qu’avec les trois cordes inférieures de notre instrument musical, notre pratique du son est incomplète. Nous ne connaissons que 50% du son, et nous ne connaissons pas ses contreparties supérieures. Les pratiques occultes offrent l’opportunité d’apprendre ces contreparties supérieures, de relier les centres supérieurs et inférieurs du son. Le son subjectif est émis par les centres supérieurs, et le son objectif l’est par les centres inférieurs de l’être humain.

Le son subjectif est le courant sous-jacent du son objectif. Le son subjectif est le courant sous-jacent, et les sons objectifs sont les objets qui flottent à sa surface. La parole toute entière est en relation avec le son objectif. Parler est une fonction du son objectif. Quelle est la fonction du son subjectif ? Parler est la fonction du son objectif, et écouter est la fonction du son subjectif.

Ceux qui écoutent se mettent dans le processus de recevoir. Lorsque nous sommes à l’écoute, c’est une façon de consolider les énergies. Lorsque vous parlez, c’est normalement une manière de gaspiller les énergies, jusqu’à ce que vous appreniez comment parler. Normalement, quand nous parlons, nous ne faisons que dépenser les énergies.

Du point de vue astrologique, le son subjectif est représenté par Jupiter, et le son objectif par Mercure. Dans les Écritures orientales, le son subjectif est appelé Brihaspathi, ce qui signifie le Principe Jupitérien dans la Création. Le son négatif est appelé Saraswathi. C’est le processus d’écoulement vers l’extérieur. Le son subjectif ou celui du principe Jupitérien, existe au-delà de l’Akasha, et se manifeste sans cesse à travers l’Akasha. En conséquence, il y a descente du son, via l’Akasha, en tant que couleur et forme.

La chose primordiale et fondamentale à comprendre au sujet du son est qu’il possède deux contreparties : 1) celle qui est subjective, à savoir le courant sous-jacent, et 2) celle qui est objective, qui correspond au son familier que nous connaissons.

Pour passer du type de son dans lequel nous baignons vers les sons des Plans Supérieurs, il y a certaines instructions pratiques à suivre. Dans la mesure où ces instructions seront mises en pratique dans la vie quotidienne, nous pourrons graduellement nous acheminer vers e son subjectif.

Extrait de « Le Son – La clé et ses applications – « K. Parvathi Kumar –Dhanishtha

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email