Transmis par Elisabeth Wilcock

Les anciennes légendes parlent d’une époque où une grande civilisation s’est épanouie sur la terre et a été détruite lors d’une catastrophe monumentale.

Les gardiens de la sagesse de cette haute culture s’appelaient les Zero Chiefs. Ils ont quitté le pays en train de sombrer et ont navigué aux quatre coins de la terre afin de préserver le savoir sacré afin qu’il ne soit pas perdu pour l’histoire. Dans son livre Seven Arrows, Hyemeyohsts Storm raconte avec poésie cette époque.

Ces Zero Chiefs, courageux et sages, ont débarqué sur les continents d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Afrique, d’Asie et d’Australie pour semer les cultures avancées que nous connaissons aujourd’hui comme les Indiens d’Amérique, les Mayas, les Egyptiens, les Taoïstes et les Aborigènes. Chaque chef zéro possédait une branche de la sagesse directement issue du Grand Mystère, Le Un, La Lumière, et avait créé des écoles de mystères pour enseigner et préserver ces lignées. Ce sont ce qu’on appelle les lignées de lumière.

Les lignées de lumière

Les Lignées de Lumière sont des lignées pures avec une ligne contiguë aux Zero Chiefs de la légendaire Atlantide, quand un grand pays berça les gardiens de la sagesse dans un sein.

Le cataclysme qui a coulé l’Atlantide a forcé les grands prêtres et les prêtresses à se séparer et à fuir aux quatre coins de la terre afin de préserver et de protéger la sagesse sacrée de la Source concernant nos origines, notre objectif et nos capacités, et notre destinée hors du monde.

Grâce à cette migration, nous sommes aujourd’hui en mesure de nous connecter à ces lignées de lumière et de recevoir la magie et les bénédictions qui découlent de la Source, de la Lumière et du Créateur. La sagesse pour les Lignées de Lumière nourrit et renforce notre esprit.

Il y a des raisons importantes pour lesquelles les lignées de lumière sont partagées avec le public en ce moment. Dans le passé, ils devaient rester secrets pour que les gardiens de la sagesse ne soient pas tués. Si les gardiens de la sagesse étaient tués, la lignée disparaîtrait. C’est le contraire maintenant. Aujourd’hui, si la sagesse de ces lignages est de survivre, elle ne peut pas disparaître avec les gardiens. Il doit être offert à l’humanité.

Quand j’étais petite, je me demandais pourquoi l’humanité ne vivait pas en parfaite harmonie avec la terre, ses éléments et ses animaux. Mon esprit a été choqué de découvrir que les humains chassaient les dauphins et les baleines et les bébés phoques à la matraque. J’ai été horrifié.

Je me sentais comme si j’avais été déposé et abandonné sur une planète barbare. Je ne voulais pas faire partie de la profanation de cette terre et je ne voulais rien avoir à faire avec ce que la plupart des gens appellent des emplois «normaux» et une vie normale. Après avoir obtenu une bourse d’études Women’s Achievement pendant deux ans à l’université, j’ai arrêté de consacrer ma vie à l’étude du mysticisme. Cette quête m’a amené à une profonde immersion dans les Light Lineages, puis à en devenir un vecteur de médicaments.

Mon voyage à travers les lignées de lumière m’a amené à établir Les lignées de lumière du chemin de la prêtresse. J’ai fondé cette école de mystère pour préserver la sagesse que j’ai reçue d’un apprentissage sérieux dans les lignées légères. Dans cet article, je vais partager les points saillants des principales lignées où j’ai fait mon apprentissage, ainsi qu’un peu d’histoire personnelle et quelques-uns des points forts de la médecine qu’ils transportent.

La lignée chamanique

L’une des lignées les plus anciennes de la planète est la lignée chamanique, qui remonte à au moins 40 000 ans d’histoire humaine. Un chaman est un guérisseur ou un guérisseur qui est le guérisseur et le guide spirituel de la communauté. Le mot «chaman» vient de la tribu des Tungus en Sibérie. Cela se traduit par «celui qui voit dans le noir», signifiant celui qui voit ce qui est invisible. Les chamanes peuvent voir le monde spirituel, interagir avec les guides spirituels, les ancêtres et les alliés, et obtenir guérison et conseils.

Ce fut la première lignée de lumière dans laquelle je me suis immergé. J’ai découvert le chamanisme en priant pour la guérison d’une bataille de cinq ans contre un trouble de l’alimentation mettant la vie en danger, la boulimie. Après avoir été hospitalisé et reçu le meilleur traitement médical que la médecine occidentale pouvait offrir, je suis ressorti encore pire. Je me suis tué. Je me sentais complètement impuissant à surmonter cette dépendance autodestructrice.

Toute mon enfance avait été teintée de visites d’esprits, d’expériences hors du corps, de voir des auras, d’entendre des pensées et de faire l’expérience de la télékinésie. Quand j’ai découvert le monde du chaman à 17 ans, j’ai ressenti une parenté avec ces gens, dont le style de vie était fondé sur la communion avec le monde des esprits.

À 18 ans, j’ai suivi mon premier atelier chamanique avec Sandra Ingerman, qui enseignait à l’époque pour la Fondation pour les études chamaniques (FSS), où j’ai appris les techniques chamaniques pour voyager dans le monde des esprits. Au cours de cet atelier chamanique de base, je me suis connecté à mon guide, nommé Horus Eagle Hawk, également appelé RA. Il est avec moi depuis.

Je n’ai jamais vraiment étudié la PR. Je viens de l’apprécier comme guide spirituel pendant toutes ces années. L’étendue de son rôle dans l’histoire et l’actualité m’était à peu près inconnue jusqu’à récemment, lorsque mon mari, David Wilcock, m’a présenté «The RA Material», il y a trois ans. De plus, le témoignage de l’un des initiés de mon mari, Corey Goode, inclut les visites d’un être appelé RA-Tear-Eir. Les «Blue Avians» ont prétendu, à travers Corey, être les auteurs du document sur la PR, et il existe toute une gamme d’indices convaincants indiquant que cela est vrai, y compris certaines expériences personnelles que j’ai vécues.

Mon dévouement au sentier chamanique a révélé un monde de guérison spirituelle et de magie auquel je n’avais que rêvé. Au cours d’une cérémonie chamanique que j’ai organisée pour moi-même à l’âge de 20 ans, j’ai été doué d’une guérison miraculeuse de mon trouble de l’alimentation. Les parties de mon âme qui avaient été fragmentées par un traumatisme d’enfance ont toutes été ramenées dans une récupération d’âme orgasmique, orchestrées à partir d’esprits bienveillants et compatissants. C’est alors que j’ai su que je devais suivre la voie d’un mystique et quitter le monde occidentalisé de la réalité consensuelle et de «Tick Tock», comme l’appelle David Icke, derrière.

Quand j’ai décidé de quitter le collège pour poursuivre le mysticisme, j’ai rencontré ma mère dans un petit café mexicain à Tucson, en Arizona, sous l’appartement dans lequel je vivais à l’époque. Je lui ai dit que je devais suivre mon cœur et que j’allais quitter l’université. Bénisse son âme, elle n’a pas été déplacée et n’a pas essayé de me convaincre du contraire. Elle a accepté mon choix et a depuis lors soutenu mes aventures dans les Lignées de Lumière et le Grand Mystère. Pendant dix ans, je me suis immergé dans les études chamaniques et j’ai obtenu mon diplôme du Cours de trois ans sur la guérison chamanique avancée de la FSS, tout en continuant de nourrir mon âme mystique.

La lignée chamanique préserve la sagesse et la pratique consistant à entrer consciemment dans le monde des esprits pour voyager avec des guides spirituels et des alliés, obtenant ainsi des dons de guérison et de direction. Le «voyage chamanique», comme on l’appelle, est un outil puissant pour se connecter directement à nos guides spirituels et au monde spirituel. Je n’ai trouvé aucune pratique comme celle-ci dans aucune des autres lignées de lumière que j’ai étudiées. Le voyage chamanique et la connexion directe avec le monde des esprits est le joyau que la lignée chamanique nous transmet, en tant que lignées de lumière.

Les arts martiaux et les lignées taoïstes

Les lignées de guerriers sacrés d’Asie sont une autre lignée ancienne et légère. Les lignées martiales nous ont été transmises à travers le taoïsme, le qigong et une poignée de lignes d’arts martiaux.

Le Qigong est l’art de communiquer avec l’énergie de la nature et du cosmos. Cette pratique ancestrale nous enseigne à absorber l’énergie de force vitale, ou chi, des forces terrestres et célestes pour cultiver un corps, un esprit et un esprit forts. Le but ultime du qigong est la culture intérieure du chi et la responsabilisation du «bébé esprit», notre corps de lumière. Une fois que cela est fait, l’idée est de laisser ce monde intact et de continuer notre voyage dans le monde des esprits sans perdre notre souvenir de conscience. Les arts martiaux se sont développés à partir du qigong en tant que moyen nécessaire pour défendre le sacré.

J’ai pris certains engagements envers moi-même lorsque j’ai choisi de guérir de la boulimie. Un des engagements était que je ne m’entraînerais plus dans des activités sans racine spirituelle. J’ai été coureur national sur piste tout au long des lycées et lycées, et je me suis épuisé en s’entraînant très fort tout en étant boulimique tout au long de ma carrière sur piste. J’avais juré de ne plus m’entraîner jusqu’à ce que je puisse trouver une méthode de travail qui guérisse le corps, plutôt que de le décomposer.

Après avoir passé dix ans à la Fondation pour les études chamaniques, ma passion pour le chamanisme m’a amenée à devenir un apprenti aveugle auprès du chaman amérindien et irlandais aux métis, Swiftdeer. Harley Swiftdeer Reagan a déclaré qu’il avait servi trois fois au Vietnam et qu’il était un maître du Kenpo. Ma formation dans cette lignée, qui comprenait les arts martiaux, m’a amenée à rencontrer et à épouser un maître des arts martiaux. Cela a commencé une immersion de dévotion quotidienne de douze ans dans l’art du qigong, les arts martiaux Shaolin, les arts martiaux coréens et le taoïsme. Pendant ce temps, j’ai gagné cinq ceintures noires, co-détenu cinq écoles d’arts martiaux et suis devenue la première maîtresse instructrice dans nos écoles.

Les codes du guerrier de la lignée martiale

Au cours de mes années d’art martial, je me suis familiarisé avec les anciens codes de guerrier transmis à travers les lignées de lumière asiatiques. Ces codes retracent leurs origines bien avant le début de l’histoire enregistrée. Les lignées de qigong et martiales asiatiques préservent le cœur et les pratiques du guerrier sacré. Les guerriers sacrés protègent et servent l’innocence de tout ce qui est féminin.

Le féminin est la terre, ses éléments, ses animaux et l’innocence du feu des enfants. Ce terme, «le feu des enfants» vient de Swiftdeer et signifie l’innocence de l’enfant en nous tous. Chacun de nous, homme et femme, a un guerrier sacré qui peut être activé et cultivé.

De nombreuses pierres précieuses sont préservées dans les lignées asiatiques, telles que les pratiques de culture restauratrice, les pratiques d’immortalité, les arts du mouvement les plus élégants de la planète et les codes de guerrier sacré.

Les codes du guerrier ont été transmis à des étudiants sérieux des Arts martiaux royaux, une lignée martiale de la voie royale, ou voie du roi. L’un des grands maîtres de ma lignée d’arts martiaux est le regretté grand maître John C. Kim, fondateur de Chung Moo Doe. L’année dernière, certains des codes de cette lignée ont été publiés pour la première fois dans le livre The Master Keys of Wisdom de Charles Won-suk Kim. Comme une grande partie de la sagesse de la lignée, cette sagesse autrefois secrète doit maintenant être partagée avec le public pour être préservée, comme le dit clairement le livre. Grand Maître John. C Kim ou Sung Choo Nim est presque entièrement responsable des codes guerriers endurcis qui sont appliqués dans ma lignée martiale, et que je suis maintenant autorisé à transmettre à mes étudiants.

Master Key of Wisdom par Won-suk Kim

Ce livre vaut la peine d’être lu, mais je dois dire qu’il n’énonce pas les codes aussi clairement qu’ils m’ont été enseignés. Les volumes peuvent être écrits sur la bonne compréhension de ces codes. Peut-être le volume 2 communiquera-t-il plus clairement et concrètement ces codes guerriers inestimables que le grand maître Kim a préservés pour ses étudiants et pour l’humanité.

Je poursuis la tradition en partageant les codes Guerrier dans les formations The Path of Path que je propose aux femmes chaque année. Une quantité considérable de souffrances pourrait être évitée si nous connaissions et vivions consciemment ces codes. Je vois la plupart des gens saboter leur succès en raison d’un manque fondamental de connaissances sur les codes honorables du guerrier sacré, ce qui empêche de ce fait leur pratique et leur mise en œuvre. Les écoles ne leur enseignent pas, les parents ne les enseignent pas et notre société ne leur enseigne pas. C’est pourquoi je pense que les joyaux les plus précieux qui nous ont été transmis à travers les lignées asiatiques sont les codes d’honneur et de respect qui sont essentiels à notre succès dans cette vie et dans la suivante.

La lignée yogique

Le yoga est une autre lignée qui offre un mouvement de haut niveau qui soigne le corps. Le yoga et le qigong sont issus de la même racine. La tradition yoguique, à l’instar du qigong, conserve également un système de médecine et des pratiques d’ascension. Le système médical du yoga s’appelle Ayurveda. C’est une mine de traitements et de pratiques puissants et élégants pour le corps, l’esprit et l’esprit. Semblable aux codes de guerrier issus de la lignée martiale asiatique, la lignée yoguique avait également des codes de conduite appelés les Yamas.

De toutes les similitudes entre le qigong et le yoga, on peut supposer que les Zero Chiefs qui ont ensemencé ces lignées étaient très proches les uns des autres, comme frère et soeur. Les disciplines sacrées de ces lignées se chevauchent avec grâce et harmonie. Par exemple, les deux lignées ont préservé la sagesse concernant les relations sacrées et la sexualité. Dans le yoga, cette pratique est connue sous le nom de Tantra. Dans le taoïsme, ce sont les pratiques de culture sexuelle secrètes qui rajeunissent le corps et renforcent l’esprit.

Dans les deux lignées, ils conservent la connaissance du mouvement physique dans le but d’une santé rayonnante et d’une ascension spirituelle. Les deux lignées ont tout un système de médecine, qu’il s’agisse de médecine traditionnelle chinoise en Asie ou d’Ayurveda en Inde. Chaque lignée a des histoires d’immortels qui quittent ce monde dans un corps de lumière. En raison de ces similitudes, j’ai le sentiment que les auteurs principaux du mysticisme asiatique et indien étaient étroitement liés.

J’ai passé un peu de temps avec la lignée yogique, suffisamment pour que je sois certifié par l’Alliance du Yoga et fusionnent le yoga et le qigong dans nos écoles et nos programmes de yoga zen. Ma passion était plutôt dirigée vers le mouvement astucieux et inspiré que l’on trouve dans les arts martiaux Wu Shu et Shaolin, et dans le programme de yoga Zen que nous avons mis au point et qui a épousé les deux lignées est toujours d’actualité et enseigné dans les écoles de zen Wellness.

La lignée angélique

La dernière lignée de lumière dont je voudrais parler est la lignée angélique. La lignée angélique est sans doute l’origine de toutes les lignées de lumière. Angel signifie littéralement « messager ». Ces êtres aident l’humanité depuis des milliers d’années et ont largement informé des lignées lumineuses. À titre d’exemple, l’archange Gabriel aurait confié à Mohammed la totalité de la religion islamique.

Chacune des lignées pures qui remonte aux chefs zéro de l’Atlantean parle de pratiques, d’outils et de connaissances douées par des êtres spirituels de haut niveau. Les ancêtres de ces lignées aident toujours les initiés de leur foyer dans le monde des esprits. De nombreux initiés sur le Sentier commencent à être visités par des esprits bienveillants et des guides angéliques pour les aider sur leur chemin. L’assistance des esprits angéliques est l’un des avantages d’être sous la protection de l’une de ces lignées pures.

Quand j’avais 18 ans, ma meilleure petite amie d’école primaire m’a appris l’invocation archangélique qui lui avait été enseignée par ses professeurs, qui sont ensuite devenus mes professeurs. Cette invocation simple mais puissante a été intégrée à ma mémoire en quelques secondes et je ne l’ai jamais oubliée. Les effets ont duré toute ma vie et j’ai reçu une assistance angélique d’innombrables fois depuis.

Ma première expérience angélique a eu lieu lors d’un événement proche de la mort à la veille de mon 19e anniversaire. En quittant mon corps, j’ai entendu un grand bruit de trompette venant de la gauche. Je me suis tourné vers le son et j’ai remarqué un très grand être, d’environ 25 pieds de haut, qui faisait retentir ce son de trompette. J’ai pris cela pour un ange et cela m’a rendu très heureux. J’ai ensuite regardé autour de moi et j’ai vu un grand groupe d’êtres qui me soutenaient et me saluaient. Cela m’a également permis de me sentir plus à l’aise avec la mort. J’avais un sentiment intérieur de savoir que ces êtres de lumière étaient en quelque sorte ma famille d’âmes. Quelques années plus tard, alors que je me familiarisais avec les cartes de tarot, je me rendais compte qu’il était dit que l’archange Gabriel trompait littéralement les âmes de la tombe, comme dans la carte du Jugement.

La visite suivante d’un ange ne s’est produite que six mois plus tard. À l’université de Tucson, j’avais étudié et pratiqué le chamanisme et demandé la guérison de mon trouble de l’alimentation. Puis une nuit, l’archange Uriel a percé un de mes rêves et allait me démembrer. Terrifié de perdre le contrôle, je lui ai dit «Non!» Il a ensuite tourné le dos pour partir quand j’ai réalisé l’erreur de mon comportement. Il venait me transformer et éventuellement me guérir de cette affliction.

Réalisant que j’avais commis une erreur, je l’ai sollicité et lui ai dit: «Attends!». Il s’est tourné vers moi, m’a pointé l’index et m’a dit d’une voix retentissante: «Nous ne travaillons pas ainsi!». Il a ensuite disparu. . Je me sentais comme si j’avais échoué. J’avais refusé une initiation que j’avais désespérément demandée. J’avais peur, exaltée et mystifiée.

(Il est intéressant de noter que tout n’a pas été perdu. La guérison a eu lieu environ neuf mois plus tard, lors de la cérémonie chamanique privée dont j’ai parlé plus tôt.)

Un nombre incalculable de fois, l’Archange Michael m’a sauvé dans mes rêves des démons qui se montrent parfois là-bas. Je n’ai qu’à essayer de dire l’invocation archangélique et il est là, m’emportant ou liant les adversaires.

La dernière et une des interactions les plus persistantes avec les anges vient de ma profonde implication dans les cérémonies chamaniques de phytothérapie. Afin d’entrer dans le monde des esprits, les chamanes utilisent diverses méthodes pour modifier les états des ondes cérébrales. Tambours, chants, jeûnes et danses sont des moyens courants, ainsi que l’utilisation de médicaments à base de plantes. Pendant des dizaines de milliers d’années, les chamans, les mystiques et les sages ont utilisé nos alliés des plantes pour entrer dans le monde des esprits à des fins de guérison. Les principales lignées chamaniques avec lesquelles j’ai travaillé en apprentissage sont Jivaro, Shipibo-Conibo et Ashaninka. Ces anciens peuples n’ont jamais été conquis par les Espagnols et conservent encore leurs pratiques spirituelles en utilisant des médicaments à base de plantes. Ma passion et mon engagement envers cette lignée m’ont amené profondément dans le chemin initiatique du shama, et j’ai participé à au moins 70 voyages Ayahuasca.

Le royaume angélique s’est ouvert au cours de l’un de ces voyages. Un portail de lumière brillait haut dans les cieux. C’était une porte d’entrée dans une ligne de vision directe dans ces domaines. Je pouvais voir beaucoup d’anges de toutes tailles. Certaines étaient de taille moyenne, d’autres plus grandes et d’autres gigantesques. Ce portail était ouvert pour environ 30 de mon voyage. Pendant ce temps, de nombreux messages et guérisons ont eu lieu. C’est pendant ce temps que l’ange Métatron est venu vers moi. Il m’a simplement enveloppé de sa lumière. Pendant des heures, je me suis étendu sur le sol alors que cette lumière dorée pulsait à travers toutes les cellules de mon corps et de mon être. Je pouvais sentir la lumière gronder à travers moi. À un moment donné, j’ai demandé à quoi cela servait, puisque cela se produisait encore et encore. Métatron m’a dit qu’il était en train de m’accorder pour recevoir plus de lumière, tout simplement.

Metatron

Pendant ce temps, j’ai également assisté à un grand rassemblement d’anges dans les cieux. Je pouvais le voir à chaque fois que le portail du royaume angélique s’ouvrait. Je pouvais voir des anges rejoindre cette grande phalange d’anges d’or. Les plus grands anges se trouvaient tout à l’avant et de nombreux autres anges volaient pour rejoindre la formation. Il semblait bien qu’ils s’unissent pour une raison. Je leur ai demandé ce qui se passait et pourquoi ils se rassemblaient. La réponse que j’ai reçue était que «le temps s’approchait». La grande confrontation avec les forces obscures se préparait et elles répondaient à la nécessité de le faire face avec toute la force de la lumière angélique.

Les chansons des anges

Pendant ce temps, j’ai également reçu ce que j’appelle The Angel Songs. Celles-ci m’ont d’abord été données pour chanter afin de guérir les gens et pour faire appel aux assistants angéliques au besoin. The Angel Songs commencent comme une berceuse. Ensuite, ils offrent un appel aux anges. Puis des sons purs des royaumes angéliques entrent en contact avec l’âme et les anges. Tout cela n’est fait que sur instruction, et seulement lorsque l’âme de son plein gré a voulu se connecter à la lumière. Les gens m’ont régulièrement demandé de partager les Angel Songs dans le temple de The Priestess Path et dans mes présentations. Je viens de commencer à les partager avec le public. Vous pouvez regarder ma première église chanter d’eux dans la plus ancienne église de Londres, All Hallows ici:

>> Cliquez ici pour voir les Angel Songs

Il y a plus d’expériences angéliques, mais elles prendraient plus de place et plus de temps à partager. Ce qui est intéressant pour moi, c’est que ces dernières expériences angéliques se sont déroulées quelques années seulement avant que mon mari et moi-même commencions à sortir ensemble. Avec le recul, je peux voir qu’ils me préparaient clairement pour la tâche à accomplir.

La lignée des prêtres

Une des lignées de lumière qui a presque été éteinte de la planète est la Voie de la Prêtresse. Les prêtresses ont fleuri il y a 5 000 ans à l’aube historique de la civilisation. La première prêtresse de l’histoire conventionnelle enregistrée est une femme nommée Enheduanna.

Enheduanna (vers 2300 av. J.-C.) Grande prêtresse d’Inanna

Enheduanna était la grande prêtresse, ou prêtresse «EN» de la déesse Inanna. Elle a vécu il y a cinq mille ans (2285-2250 av. J.-C.) et a présidé le dieu du Temple de la Lune. Cela s’appelait aussi Nanna, au sein de la grande ville d’Ur dans l’ancienne Sumérie. Son père, Sargon le Grand, l’a nommée à la fonction et a mené la vie spirituelle du peuple. Beaucoup de gens ne savent pas qu’elle est également le premier auteur connu de toute l’histoire enregistrée.

Les hymnes à la déesse Inanna d’Enheduanna, connus sous le nom d ‘«hymnes au temple sumérien», sont les premiers écrits et poèmes attribués à un auteur spécifique. Ceci fait de la prêtresse le premier auteur connu de l’histoire, ou dans ce cas, de son récit.

Les hymnes du temple sumérien d’Enheduanna – les premiers écrits attribués à un auteur spécifique

«[Il] est crédité pour avoir créé les paradigmes de poésie, de psaumes et de prières utilisés dans le monde antique, qui ont conduit au développement des genres reconnus de nos jours.» – (ancient.eu)

De nombreuses femmes ont marché sur les traces d’Enheduanna sur le chemin de la prêtresse. Les prêtresses ont prospéré dans la Grèce antique et à Rome. Ces premières prêtresses occidentales vivaient dans les nombreux temples magnifiques de la déesse qui ornaient ces villes magnifiques. Dans l’antiquité, de nombreuses prêtresses jouissaient d’un style de vie béni, dans lequel la communauté s’occupait de elles et répondait à tous leurs besoins. De cette façon, ils pourraient se concentrer sur le service de l’Esprit en incarnant la Déesse et en bénissant les gens. Le chemin de la prêtresse a fleuri sur la planète Terre pendant 2 700 ans, alors que les femmes se voyaient offrir le rôle de prêtresse dans la société. Servir en tant que tel était un rôle honoré et respecté.

Ce n’est que lorsque l’aile négative de la religion patriarcale a rendu illégales les prêtresses et les temples de la déesse. La dernière des prêtresses a présidé le temple de Vesta à Rome jusqu’en 394 après JC, lorsque la religion émergente, le christianisme, a interdit le temple et ses prêtresses. À mesure que le temps passait et que le climat religieux devenait violent, les femmes qui pratiquaient la déesse et la guérison étaient poursuivies, persécutées et assassinées. Les inquisitions catholiques ont commencé au IXe siècle de notre ère et ont été parmi les périodes les plus brutales pour les femmes qui ont osé incarner la sagesse de la prêtresse. Au cours des inquisitions, des ténèbres impensables ont été infligées à des femmes par les soi-disant «pieux» hommes du clergé. Cette violence à l’égard de la déesse s’est poursuivie pendant les tristement célèbres «Temps chauds», lorsque des millions de femmes ont été brûlées pour «sorcellerie».

Il est choquant de constater que les derniers «accusés de sorcières», Mary Hicks et sa fille Elizabeth, ont été tués en 1716 en Angleterre, il y a seulement 200 ans. (thinkco.com)

Le retour des prêtresses

Après 2000 ans de sommeil, les prêtresses reviennent. Le chemin de la prêtresse est un vase de sagesse de prêtresse du monde entier. Le chemin de la prêtresse est une lignée de lumière féminine et divine. Il gagne en popularité parmi les femmes qui se sentent appelées au service divin et divin dans cette vie. Le chemin de la prêtresse est un rôle valable pour les femmes dans la société. Le nombre de programmes de prêtresses et d’écoles de mystère qui se développent partout dans le monde témoigne de la montée du Divin Féminin dans le cœur et l’âme des femmes du monde entier. Aujourd’hui, il est prudent pour une femme du monde occidental de suivre le chemin de la prêtresse.

Ce n’est pas le cas pour beaucoup de femmes dans le monde. Beaucoup seraient encore lapidés aujourd’hui pour avoir osé se faire passer pour des femmes souveraines dédiées à la gnose divine et au service sacré. Il était clair que Mary et Elizabeth Hicks n’étaient pas en sécurité en 1716. J’ose dire que cela n’aurait pas été permis non plus pendant la «période du castor» des années 50 et du début des années 60. Comme je l’ai déjà dit à maintes reprises, la femme occidentale a actuellement une fenêtre d’opportunité pour jouer le rôle de prêtresse. Que les écoles de mystère avec une sagesse authentique et solide brillent pour ceux qui sont attirés par ces voies.

Je pense que ce n’est pas un hasard si, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de 2013 en Grèce, des femmes déguisées en prêtresses ont rallumé le Hearth Fire. Pour moi, c’est un symbole du retour des prêtresses. Il fait également allusion au rallumage des feux de foyer sacrés qui brûlent dans le Temple à la déesse Vesta. Les prêtresses et le feu de la déesse reviennent.

Chemin de la prêtresse Lignées de lumière

Il existe de nombreux chemins de prêtresse qui coulent comme des rivières dans une grande mer de sagesse de prêtresse. La sagesse de la prêtresse nous vient des Sumériens, des Egyptiens, des Indiens d’Orient, des Druides et des Celtes, des Mayas, des Taoïstes, du Shinto, de Magdalene et des Esséniens, pour n’en nommer que quelques-uns. Quand j’avais au début de la vingtaine et que je pensais à ce que je voulais faire de ma vie, j’étais attirée par la voie sacrée. Je voulais juste m’entraîner, faire de l’art, communier avec la nature et pratiquer ma guérison. J’ai souvent souhaité pouvoir aller vivre dans un temple et devenir prêtresse. J’aurais volontiers pris cette route si elle m’avait été présentée, mais à l’époque, avant Internet, il n’y avait pas d’école de prêtresse dans les environs. L’univers m’a fait grâce à la fin de ma vingtaine, avec le processus de la prêtresse quand j’ai rencontré Divina qui était une initiée de Nichole Christine. Il n’y avait aucun doute que c’était pour moi.

Il y a huit ans, j’ai été visité par un être identifié comme étant la déesse dorée dans une vision. Elle m’a amené dans son bercail et m’a demandé d’aider «à ancrer dans le Divin Féminin sur terre». Elle a dit que la terre souffrait d’un manque de soins féminins, de compassion et de nourriture. Les animaux, les arbres et les éléments avaient soif d’elle et ils étaient fatigués d’être violés et pollués. Elle a dit que nous devons respecter le féminin si nous voulons atteindre l’équilibre avec la terre et évoluer en tant qu’espèce.

Je partageais des pratiques sacrées qui autonomisent les femmes depuis de nombreuses années déjà, mais elle voulait quelque chose de plus; quelque chose de plus grand. C’est à ce moment que le chemin de la prêtresse a été composé comme une offrande plus large. J’ai mijoté avec pendant quelques années jusqu’à ce que je sache que je devais l’offrir à plus grande échelle. Tout au long de l’année, j’offre une formation de prêtresse aux chercheurs sincères des voies sacrées.

Avez-vous besoin de vous entraîner dans une lignée?

Je crois que chacun de nous a la capacité de se connecter directement au Divin. Les professeurs, les lignages et les guides sont utiles si vous y êtes attiré et si vous souhaitez surcharger votre croissance. Un bon enseignant vous aidera à éviter les nombreux pièges et karmas de la vie et pourra vous transmettre des outils éprouvés que nous n’aurions pas pu imaginer nous-mêmes. Il n’y a absolument aucun moyen que j’aurais compris les codes de guerrier s’ils ne m’avaient pas été transmis par mon maître enseignant, après que ceux-ci lui aient été donnés par son maître enseignant, etc. L’avantage d’un bon enseignant est que vous pouvez faire de grands progrès en ouvrant votre vaisseau et en recevant la sagesse qui a été portée pendant toutes ces années – par les maîtres qui nous ont précédés.

Ceci étant dit, je ne crois pas que vous deviez rejoindre un lignage ou un apprenti un maître pour réussir, gagner des lumières ou monter. Beaucoup de gens viennent avec des connaissances acquises dans le passé. Personnellement, j’ai été magnétisé à ces lignées par une sorte de rayon de tracteur interne ou de contrat d’âme. Quand j’étais plus jeune, je ne pouvais penser qu’à autre chose qu’aux maîtres en apprentissage, dormir par terre et aller dans la jungle et au sommet de la montagne pour mener à bien ma quête. Je crois que chacun de nous a un appel à l’âme et un engagement, et le dispositif de prise de décision est à l’intérieur de nous.

Votre appel de l’âme est pour tout ce que vous sentez le plus attiré vers ce qui est bon; tout ce que vous ne pouvez pas arrêter de penser, à condition que cela profite aux autres. Même les ténèbres et la dépression peuvent être les portes de notre bien. Sans mon trouble de l’alimentation, je n’aurais pas eu la volonté de trouver notre façon de guérir l’âme, ce qui m’a conduit aux lignées de lumière que j’ai étudiées et que je porte maintenant.

J’ai une grande gratitude pour ces hommes et ces femmes qui nous ont transmis cette sagesse aujourd’hui. Beaucoup d’entre eux ont donné leur vie pour le faire. C’est grâce à la bravoure et au dévouement de ces guerriers de la lumière que nous avons les lignées de lumière pour nous bénir en ce moment. Et, comme le savent de nombreux détenteurs de lignage aujourd’hui, si la sagesse est de survivre, les enseignements doivent être sincèrement étudiés, portés et donnés – et je veux dire sincèrement étudiés.

Trop de gens prennent un atelier de week-end ou voient les informations de quelqu’un d’autre et disent ensuite qu’ils sont les enseignants. Ce n’est pas ainsi que les lignées seront préservées. Un véritable transporteur aura étudié dans une lignée pendant des années afin de comprendre et de transmettre le savoir de manière authentique. Cela nécessite un dévouement et un engagement sérieux, ce qui est rare de nos jours.

Le niveau traditionnel d’implication dans une lignée est de commencer comme chercheur, d’avancer à l’initié, de progresser vers l’adepte, puis vers le Maître, s’ils survivent assez longtemps et transmettent la sagesse au Grand Maître. Cette progression nécessite des décennies d’engagement et d’étude intenses avec un véritable maître de ces lignées.

Aujourd’hui, de nombreux chercheurs se présentent comme des adeptes ou des maîtres alors qu’ils ne sont même pas passés par la phase initiatique la plus fondamentale. Cela peut être frustrant et déroutant pour les vrais chercheurs désirant apprendre de vrais enseignants.

Néanmoins, ce climat moderne de sagesse diluée est un mal nécessaire pour que ces lignées restent en vie. Nous devons tolérer un climat de «chamans des moteurs de recherche» et une appropriation massive du contenu. Dans le même temps, nous souhaitons également attirer l’attention sur l’importance d’un véritable apprentissage dans ces lignées, si l’on veut dire qu’elles sont qualifiées pour enseigner leur sagesse.

Le véritable chercheur de connaissances doit permettre ces humbles années d’apprentissage et ne pas être trop pressé de devenir le grand maître ou la grande prêtresse simplement parce que ça a l’air cool et qu’on peut habiller la pièce. En préservant avec soin la profonde discipline impliquée dans ces traditions anciennes, l’intégrité et la pureté de la sagesse seront préservées et les lignages pourront continuer à vivre.

Il est également important de noter que beaucoup de personnes arrivent avec des connaissances. Parce que nous sommes des âmes éternelles sur une ligne de temps éternelle, une âme peut avoir plusieurs vies comme transporteur de médicaments, prêtre ou prêtresse. En fait, il y a une prophétie du retour des prêtresses qui énonce que les âmes de la prêtresse qui vivaient autrefois dans les cultures florissantes aimant la déesse de la Grèce, de Rome, de l’Inde, etc. commence à se démanteler et ils peuvent à nouveau pratiquer librement.

Le démantèlement du patriarcat est nécessaire si le genre humain veut progresser dans une vie d’harmonie les uns avec les autres et avec la Terre. Pendant des milliers d’années, une structure de pouvoir répressive, patriarcale, droit par la force, a dominé cette terre. Quand je grandissais, je me considérais comme l’un des «détracteurs du système» dont le but était de briser ce paradigme destructeur. Je n’ai jamais eu de «vrai» travail, car je savais que je m’engageais dans une nouvelle voie.

Maintenant, nous pouvons clairement voir les fissures dans l’architecture du patriarcat négatif. Ces dernières années, nous avons été témoins de crimes sexuels commis contre des enfants dans le monde entier, notamment de pédophilie au sein de l’Église. Le mouvement #metoo qui a éclaté à l’automne 2017 a dissout le patriarcat déclaré d’Hollywood et ses crimes. Les femmes peuvent être des PDG, un homme noir peut être président et je suis sûr que bientôt une femme sera présidente. Le système est faible. Il se soulève et craque sous la pression de ceux qui défendent le sacré. Cela m’amène au cœur du guerrier sacré.

Tu comptes. Votre voix compte, vos rêves comptent. Aujourd’hui, comme nul autre jour de l’histoire, vous pouvez changer votre façon de faire. Mon appel au rassemblement est de prendre position pour le sacré. Intégrez le sacré à votre vie quotidienne et à votre travail. Il y a toujours quelquechose à faire. Les animaux, les arbres, les enfants et les opprimés ont toujours besoin d’un coup de main. Vous affectez vos amis, votre famille, votre travail et ce monde avec chaque acte et mot que vous parlez. Utilisez bien ces mots et ces actions.

Un moyen simple de trouver votre position sacrée et votre cause sainte est de demander à l’enfant en vous ce qu’il voulait faire «quand vous avez grandi»? Quoi qu’il en soit, sortez et faites-le. Faites-le avec joie, faites-le avec amour. Faire ce que nous aimons rend le sacré sur cette terre. La vieille garde qui a persécuté les porteurs de sagesse des lignées de lumière est en train de mourir. Le poids de milliers d’années d’obscurité que les gardiens de la sagesse ont dû cacher s’est levé.

Chacun de nous affecte l’issue du destin de ce monde et ce que vous faites compte. Puissiez-vous trouver votre chemin de cœur et que le sacré se répande sur cette terre à travers chacun de vous!

Vive les lignées de lumière!

 

Elizabeth Wilcock est la créatrice des Lignées de lumière du chemin de la prêtresse. Sa mission est d’aider à protéger et à préserver la sagesse sacrée et offre le chemin de la prêtresse aux femmes afin qu’elles incarnent notre essence, puissance et mission divines. Voir https://elizabethwilcock.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean


Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email