Pouvoirs de perception extra-sensorielle

Les faits de la transcommunication instrumentale où des morts semblent communiquer directement avec les vivants (par l’intermédiaire des appareils modernes – téléphone, magnétophone, télévision, etc.) ne relèvent pas de cet article axé sur les pouvoirs dont les humains sont les canaux essentiels.

Les pouvoirs de P.E.S. sont très nombreux, et assez répandus parmi les hommes et même les animaux. Ils opèrent sans l’aide initiale des sens et organes du corps, d’où leur appellation.

Ils permettent de saisir de l’information à distance, ou en des sites hors de portée des sens et du mental ordinaires.

Selon les cas, les données saisies appartiennent au présent, au passé, voire à un futur parfois assez lointain.

La manifestation de ces pouvoirs est très variable selon les sujets :
– Dans un état de conscience « ordinaire », ou plus ou moins modifié, transe…
– Rare, fréquente…. presque constante,
– Spontanée, subie… ou exercée à volonté,
– Sans raison inductrice apparente, ou induite par une personne, un paysage, un objet.

La manifestation de ces pouvoirs a un caractère toujours étonnant, insolite, apaisant ou terrifiant, selon le contenu de la perception reçue. Ils sont toujours dérangeants pour les témoins habitués au monde « normal ». En règle générale, il faut soigneusement distinguer :

a – le constat des faits expérimentaux (pas toujours aisé à établir très objectivement, pour éliminer la fraude possible, ou simplement les exagérations, ou distorsions, introduites par la subjectivité des sujets ou des témoins).

b – les tentatives d’explication, et leur degré de crédibilité, selon la grille de lecture ou d’interprétation utilisée (réaliste, imaginée sur la base des apparences, avec des prétentions « scientifiques »)

L’optique théosophique n’a rien d’une spéculation intellectuelle. Elle est proposée par des Maîtres Initiés qui ont développé en eux-mêmes des moyens d’observation objective de tous les phénomènes possibles dans ce domaine, avec la capacité de les reproduire à volonté, en conservant le plein contrôle d’eux-mêmes et des forces qu’ils mettent en jeu pour les produire.

À l’opposé, les sujets plus ou moins sensitifs, font des expériences très variables, parfois nulles ou médiocres, parfois exceptionnelles, sans jamais avoir la certitude de la véracité complète de leur perception.

Ils ont assez souvent besoin de conditions préférentielles, ou d’objets choisis et de supports pour stimuler leur pouvoir, comme le pendule du sourcier, la boule de cristal de la voyante, le marc de café etc. Un adepte chevronné n’a besoin ni d’un cadre spécial, ni d’aucun de ces artifices pour exercer ses pouvoirs.

D’une façon générale, l’information captée a un caractère dominant, parfois combiné à d’autres, plus ou moins marqués ; on peut ainsi avoir des images visuelles et/ou auditives – ou uniquement auditives ou des messages mentaux, accompagnés ou non d’informations visuelles ou auditives.

Selon les cas, on parlera de clairvoyance, de clairaudience, de prémonition, de transmission de pensée…

Condensé d’après un article théosophique sur http://www.francelecture.net/
http://channelconscience.unblog.fr

NOTRE POUVOIR PSYCHIQUE VA CHANGER LEUR MATRICE TEMPORELLE

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email