Transmis par Jeff Street

Il existe de vastes domaines d’existence invisibles et non reconnus dans l’univers. Nous ne voyons qu’une petite partie de tout ce qui existe – juste la partie émergée de l’iceberg. Le champ énergétique dans lequel nous sommes immergés est un champ d’existence qui contient une multitude de réalités…

Bien sûr, la science conventionnelle n’en a pas la moindre idée.

La vision unidimensionnelle moderne de l’existence

La compréhension de la réalité par la science conventionnelle est très unidimensionnelle. Il suppose essentiellement que la réalité consiste uniquement en ce que nous pouvons voir et toucher. Et cela suppose implicitement que c’est une réalité singulière – que la réalité que nous percevons et à laquelle nous participons est la seule et unique réalité. Ils ont exclu, ou peut-être plus précisément, n’ont pas conçu, la possibilité de royaumes invisibles et d’autres réalités parallèles.

L’ancienne vision multidimensionnelle de l’existence

De nombreuses anciennes philosophies spirituelles / métaphysiques (hindouisme, védisme, kabbalisme) croyaient qu’il existait de multiples domaines d’existence au sein de l’univers. Ils croyaient que l’univers était en quelque sorte divisé en « plans », chacun comprenant sa propre réalité peuplée et habitée par une multitude d’entités – êtres, créatures et objets.

Les différentes anciennes écoles de pensée ont chacune compté et organisé ces « plans de réalité » un peu différemment, mais ils ont tous vu les plans comme une progression de plus en plus bas. Les plans inférieurs sont plus denses, plus solides, plus matériels et les plans supérieurs, moins denses, moins solides, moins matériels, plus « subtils » ou éthérés – les royaumes spirituels.

Bien sûr, la science moderne se moque de ces concepts et les qualifie de « mystiques » et non scientifiques. Mais s’ils retiraient leurs œillères «matérialistes» et passaient un peu de temps à travailler dessus, ils seraient étonnés de ce qu’ils découvriraient: l’univers multidimensionnel! Et toutes les ramifications de cette découverte changeraient probablement tout, pour le mieux.

Malheureusement, la science traditionnelle est horriblement coincée dans sa vision unidimensionnelle matérialiste très rigide de l’univers. Mais il y a de l’espoir, car il existe un groupe restreint mais croissant de scientifiques non conventionnels, ouverts d’esprit, qui explorent avec ténacité les limites de l’hémorragie. Pour un compte-rendu de certaines des nouvelles sciences qui se sont déroulées dans les coulisses au cours des vingt dernières années, consultez le livre The Field: à la recherche de la force secrète de l’univers .

Les anciens savaient intuitivement que l’univers avait de nombreuses réalités parallèles invisibles, mais ils manquaient de la science pour expliquer comment cela était possible.

Ce n’est plus le cas et il n’y a rien du tout « mystique » à ce sujet – c’est juste de la physique – la physique de l’énergie et de la fréquence.

« Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et de vibrations. » – Nikola Tesla

La science derrière plusieurs plans de réalité

Pour comprendre comment cela fonctionne, passons en revue quelques bases.

Nous ne voyons qu’une bande très étroite de fréquences d’énergie que nous appelons « lumière ». Nous percevons des objets constitués d’éléments que nous appelons « matière » car la lumière est émise ou réfléchie par elle. La matière elle-même n’est en réalité que de l’énergie, des mouvements cycliques ou oscillatoires très serrés et rapides. Il existe donc une fréquence associée à la matière.

TOUT est simplement des modèles d’énergie, et ces modèles sont composés de mouvements cycliques, oscillatoires et vibratoires et ont donc une fréquence.

La science conventionnelle comprend cela dans une certaine mesure, mais les implications plus profondes et plus larges de ce phénomène n’ont pas été reconnues – l’une d’elles est la nature multidimensionnelle de la réalité.

La gamme de fréquences que nous « voyons » est une fraction infime de toute la gamme de fréquences. Bien que la science ait étendu notre « vision » avec des instruments capables de « voir » les fréquences d’énergie au-dessus et au-dessous de notre gamme « visuelle », ils ne se sont pas rendu compte qu’il y avait beaucoup plus d’activités dans les autres gammes de fréquences qu’ils ne l’avaient imaginé – compléter les réalités parallèles! Ils n’ont tout simplement pas conçu la possibilité.

La pensée qu’il pourrait y avoir des objets et des entités dans d’autres gammes de fréquences, conceptuellement similaire à celles qui peuplent notre réalité, mais invisible et transparente pour nous, ne les a même pas traversés.

Cette étroitesse d’esprit est sur le point d’être brisée par la découverte récente d’entités intelligentes invisibles par les inventeurs d’un nouveau dispositif d’imagerie. Cette découverte devrait nous catapulter vers la compréhension scientifique complète de l’univers multidimensionnel! Regardez la vidéo ci-dessous des scientifiques qui ont fait la découverte.

Même si la science sait que tout est énergie depuis un certain temps, toutes ses ramifications ne sont pas encore apparues. Ce qu’ils n’ont pas pleinement compris, c’est que toutes les «choses» que nous voyons ne sont que des schémas d’énergie, que toutes les «choses» sont assises et connectées par une mer d’énergie qui imprègne tout l’espace – le champ énergétique. Les propriétés saillantes de la matière, telles que nous les expérimentons – discrétion et solidité – sont des concepts fortement surestimés dérivés de nos limites de perception.

Ce que nous appelons « matière » sont simplement des modèles particuliers et des fréquences d’énergie.

Nous pensons que la matière est « solide » mais la science a rejeté cette idée il y a longtemps. Nous savons que, par rapport à la taille des atomes, il existe de grandes distances entre les atomes d’un bloc de matière. Même DANS l’atome, il y a surtout « espace vide ». Bien sûr, cet espace n’est pas vraiment « vide », il est plein d’énergie et de schémas d’énergie à une fréquence beaucoup plus élevée et à une échelle plus fine – une « matière subtile » des plans supérieurs.

Toutes les «choses» dans le plan de la réalité dans laquelle nous existons – roches, arbres, personnes, etc. – ne sont que des modèles d’énergie complexes et à certaines fréquences. Puisque nous savons que nous percevons une bande de fréquences très étroite, pourquoi ne pourrait-il pas exister des modèles énergétiques de complexité et de type similaires à ceux que nous appelons roche, arbre ou personne, mais composée de fréquences beaucoup plus élevées que la nôtre et en dehors de notre portée perceptuelle? Et ces modèles ne seraient-ils pas analogues aux objets et entités que nous avons ici dans notre bande de fréquences? En d’autres termes, effectivement toute une réalité parallèle avec ses propres mondes, êtres, etc.

Les anciens utilisaient le terme PLANS pour désigner ces bandes de fréquences et les réalités parallèles qu’elles contiennent. Le terme contemporain qui est largement utilisé est DIMENSIONS. D’autres ont utilisé le terme DENSITES, mais tout se résume à BANDES DE FRÉQUENCE.

L’espace n’est pas vide. il regorge de schémas d’énergie à différentes fréquences qui occupent tous le même « espace ». Les schémas énergétiques s’interpénètrent, se superposent, se superposent les uns aux autres – cela est possible car les schémas de fréquence supérieure ont une échelle plus petite / plus fine et peuvent être considérés comme une utilisation au-dessus de la fréquence inférieure ou à une plus grande échelle. modèles.

Les bandes de fréquences sont suffisamment éloignées les unes des autres pour qu’il y ait une interférence limitée entre les bandes et fonctionnent donc essentiellement comme des domaines d’existence « séparés ».

Une autre façon de le dire est que l’espace est partitionné en domaines «séparés» de l’existence en vertu du fait que les entités sensibles ne perçoivent que des «choses» (modèles d’énergie) composées des fréquences de la même bande qu’elles.

Nous ne « voyons » que ce que notre fréquence (conscience) nous permet de voir. Par conséquent, les bandes de fréquence fonctionnent comme des réalités « parallèles ».

Le facteur le plus déterminant du plan de réalité que vous occupez est la fréquence de votre conscience. C’est parce que la conscience est énergie. La conscience n’est pas produite par le cerveau comme le pensent la plupart des scientifiques. Le champ d’énergie universel est conscient et votre cerveau n’est qu’un récepteur!

Combien y a-t-il de plans de réalité? Et dans lequel existons-nous?

Les diverses anciennes écoles de pensée comptaient les avions un peu différemment. Le bouddhisme dit qu’il existe trente et un plans d’existence, séparés en trois domaines.

D’autres disent qu’il y a sept plans avec chacun sept sous-plans pour un total de quarante-neuf plans. D’autres encore disent qu’il y a trente-trois plans. La seule chose sur laquelle ils sont tous d’accord est le système de numérotation – ils attribuent tous le numéro un au plan le plus bas et comptent à partir de là. Ce système de numérotation est logique car chaque plan est une bande de fréquence supérieure.

Les 7 plans les plus bas sont considérés comme « physiques » (matériels). Les plans ci-dessus, et il y en a beaucoup, peuvent être considérés comme des plans « éthérés » (immatériels). Il n’y a pas de limite définie, c’est une transition progressive.

Il existe aujourd’hui dans le monde un petit groupe d’individus qui maîtrisent la capacité de parcourir des plans d’existence en exploitant leur conscience supérieure.

Guy Needler est l’un d’entre eux et a exploré de nombreux plans de la réalité et a communiqué avec de nombreux êtres intéressants. Je recommande fortement son livre L’Histoire de Dieu dans lequel il partage ses voyages et ce qu’il a appris sur l’origine et la physique de l’univers.

Alors où sommes nous? Jusqu’à récemment, nous existions dans le 3ème plan (densité / dimension), ce qui est très proche du bas des bandes de fréquences. C’est un plan matériel très dense avec un niveau de conscience caractérisé par une perte de connexion avec notre moi supérieur, une conscience limitée, une pensée égocentrique et la peur. Vers 2012, la fréquence de base de la Terre et de ses habitants a augmenté et nous sommes passés à la 4ème densité.

Le niveau de fréquence de base de la planète et d’un nombre important de ses habitants augmente progressivement jusqu’à la 4ème densité et, à terme, nous passerons à la 5ème densité. La conscience de 5ème densité est caractérisée par une prise de conscience accrue, une pensée coopérative et un amour inconditionnel.

Nous « montons » à travers les bandes de fréquences dans des plans d’existence supérieurs. Nous évoluons vers des niveaux de conscience supérieurs. Au fur et à mesure que nous gravissons à travers les densités, notre monde changera pour le meilleur parce que le monde extérieur est le reflet de notre niveau de conscience – nos pensées et nos croyances créent notre réalité .

Exemples de plans de réalité tirés du cinéma

La plupart des concepts présentés dans la science-fiction sont en réalité inspirés par notre connaissance intérieure et notre connexion à notre moi supérieur (notre âme et l’univers). Souvent, ces concepts sont des approximations raisonnables d’éléments réels de la réalité plus grande. Il existe de nombreux livres et films de science-fiction illustrant le concept de plans de réalité. Voici quelques extraits de films récents.

Dans Les Gardiens de la Galaxie, le personnage principal (Starlord) traverse des ruines désertes sur une planète abandonnée et utilise un scanner portable « inter-dimensionnel » pour illuminer et rendre perceptible un autre plan d’existence – un plan parallèle où la planète a une ville vibrante de nombreux êtres s’affairent. Si vous avez le film, vérifiez la scène ci-dessus à 4:50 min du début du film.

Dans Tomorrowland, le personnage principal acquiert un dispositif sous la forme d’une épinglette curieuse qui, une fois pressée, la fait basculer dans un plan parallèle de la réalité terrestre. Découvrez la scène dans la bande-annonce ci-dessous à partir d’environ 0:22 secondes. Notez que les deux plans de réalité alternatifs existent au même endroit dans l’espace.

Les êtres des plans supérieurs sont tout autour de vous

Les êtres qui existent dans les plans supérieurs peuvent être juste à côté de vous et vous ne le sauriez pas. Leurs « corps » sont des modèles d’énergie à très haute fréquence et ne sont pas du tout solides. Ils peuvent passer à travers la matière dans le plan matériel dans lequel nous existons.

Les êtres habitant des plans matériels parallèles n’ont généralement aucune perception des autres plans. Les êtres habitant les plans éthérés peuvent généralement percevoir les plans inférieurs s’ils le souhaitent.

Un exemple de ceci est des êtres des royaumes « angéliques » qui sont des plans très haute fréquence – très proches de la fréquence « dieu ». Ces êtres éthérés peuvent « communiquer » avec nous à travers nos pensées et nos sentiments, car les pensées et les sentiments sont aussi de l’énergie – tout comme tout. De nombreux êtres de niveaux supérieurs de réalité nous entourent, nous observent et nous soutiennent.Les guides spirituels et les arrangements que vous avez vous-même mis en place avec certains d’entre eux pour veiller sur vous pendant votre incarnation sur terre .

Le vous multidimensionnel

Les plans de la réalité ne sont qu’un des moyens par lesquels notre Univers est multidimensionnel.

Votre être même est également multidimensionnel et à plus d’un titre!

Découvrez Le Soi multidimensionnel, car il explore la structure multicouche et massivement parallèle de votre conscience supérieure – les soi supérieurs, les autres, les vies antérieures et futures, et les vrais probables!

Jeff
jeff@divine-cosmos.net
http://divine-cosmos.net/planes-of-reality.htm

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email