Depuis la nuit des temps, des OVNI et des extraterrestres sont observés un peu partout dans le monde. Certains témoignages sont étranges et difficiles à expliquer scientifiquement.

Beaucoup de ces affaires finissent par tomber dans l’oubli tandis que d’autres demeurent ancrées dans la mémoire collective.

L’une des affaires qui a eu un incroyable retentissement est la célèbre rencontre avec un mystérieux humanoïde prétendument d’origine extraterrestre.

C’était une nuit d’hiver glaciale à Fredric, dans le comté de Polk, dans le Wisconsin, le 2 décembre 1974. Un producteur laitier local du nom de William Bosak rentrait chez lui après une réunion de la coopérative vers 22 h.

La nuit était exceptionnellement brumeuse, et en arrivant sur le dernier tronçon de route rurale qui menait à sa ferme, il constata la présence d’une épaisse couverture nuageuse blanche qui limitait grandement la visibilité. Il était obligé de ralentir et roulait au pas. Il parcourut le dernier kilomètre jusqu’à sa ferme à vitesse lente. C’est là qu’il remarqua ce qu’il considérait comme étant une lumière rougeoyante à travers la brume épaisse qui, en se rapprochant, s’est avérée être ses phares se reflétant sur une sorte de surface métallique.

C’était très intrigant pour Bosak, car c’était là que se trouvait sa ferme et il savait qu’il n’y avait rien pour expliquer ce qu’il voyait. Il ralentit encore jusqu’à presque s’arrêter. C’est à ce moment que les choses ont pris une tournure assez bizarre.

En se rapprochant à travers le voile de brouillard, il découvrit que l’objet immobile était encore plus gros qu’il ne le pensait. Il se tenait à environ 10 pieds de haut, et il pouvait également voir que c’était une forme semi-sphérique faite de ce qui semblait être une sorte de matériau brillant comme du verre ou du métal hautement poli. Étonné, Bosak laissa ses yeux vagabonder sur la structure d’un autre monde, puis trouva quelque chose qui rendait tout cela encore plus étrange.

Là, près du sommet de l’objet, il y avait une section qui était illuminée, et qui semblait être une fenêtre de verre incurvé. Assis à l’intérieur, il y avait un être humanoïde comme il n’en avait jamais vu. Ce qui est encore plus étrange, c’est que l’être était derrière cette vitre et avait les mains levées au-dessus de sa tête comme s’il avait été pris au dépourvu et qu’il ne s’attendait pas à ce que quelqu’un remarque sa présence. Le témoin, stupéfait, décrivit ainsi la créature :


« Il ressemblait beaucoup à un homme, mais il avait un visage différent que ce que vous pourrez imaginer. Il avait une sorte de visage qui ressemblait à celui d’une vache. Il était recouvert d’une fourrure beige foncé, à l’exception de son visage et de son menton. Il avait un visage carré avec des cheveux qui dépassaient directement des côtés. Ses oreilles dépassaient de la tête d’environ 3 pouces et ses yeux étaient grands et saillants. Les oreilles ressemblaient à celles d’un veau. »


Il spéculera plus tard que la « fourrure » qu’il avait vue était peut-être un type de combinaison, bien qu’aucun col, attaches ou ouvertures n’y étaient visibles. Quant à la partie inférieure de l’être, il n’a pas pu avoir un bon aperçu car il était obscurci par le brouillard boueux qui imprégnait la zone tout autour d’eux.

Peut-être le plus inhabituel de tout était que Bosak décrivit la créature comme ayant l’air aussi effrayé et terrifié que lui. Les deux se regardèrent droit dans les yeux pendant quelques instants avant que le témoin ressente quelque chose de différente. Une peur intense l’envahit. La crainte et la perplexité initiales commençaient à laisser place à une sorte de peur brute. Ce sentiment d’effroi soudain était suffisamment profond pour déclencher une panique désespérée en lui. À cet instant, il voulait sortir de là aussi vite que possible.

Il appuya sur l’accélérateur alors que l’être étonné continuait de le regarder. Quelques instants après cette course folle, sa voiture dévala une route qu’il pouvait à peine voir à cause du brouillard. Les phares de sa voiture s’atténuèrent et il entendit une sorte de « grincement » sur le toit de son véhicule.

Il expliquerait qu’il y avait alors ce qui ressemblait à des branches d’arbre qui frôlaient le haut de la voiture, et bien que dans des circonstances normales, cela aurait pu être un son assez inoffensif, dans les circonstances et son niveau de peur accru, cela prenait une tournure inquiétante et troublante.

Quand il arriva jusqu’à chez lui et s’enferma dans sa maison, il regarda à bout de souffle la mer de brouillard sombre pour voir si l’engin était toujours visible mais il ne pouvait rien voir d’autre que la nuit et cette épaisse brume. Il retourna à l’endroit où il avait vécu cette rencontre, le lendemain, à la lumière du jour. Il ne trouva aucune preuve réelle de ce qui s’est passé, à l’exception d’un cercle rond enfoncé dans la terre, mesurant 6 pieds de diamètre. De la créature bizarre au visage de vache et de son vaisseau, il n’y avait aucun signe, et il dut réfléchir sur ce qu’il avait vu.

Bosak garda pour lui sa rencontre d’un autre monde, et ce n’est que plusieurs semaines plus tard qu’il raconta finalement son récit à sa famille, après quoi il fut publié dans la presse un article par le journal St. Paul Pioneer-Press. Il fut ensuite interviewé par un enquêteur de terrain et ufologue de l’Organisation de Recherche sur les Phénomènes Aériens (APRO) du Wisconsin du nom d’Everett E. Lightner. Il lui donna une version plus détaillée des événements.

Il regretta d’avoir fui la scène si rapidement et a dit qu’il aurait souhaité pouvoir communiquer avec l’entité, soulignant qu’il estimait qu’elle avait été aussi effrayée que lui, que ce n’était pas malveillant, et que sa peur irrationnelle s’était dissipée.

Bosak a également insisté sur le fait qu’il disait la vérité et qu’il était prêt à passer au détecteur de mensonge pour le prouver. Il affirma également que d’autres personnes avaient vu la même chose, bien que l’identité de ces autres personnes ne soit pas claire.


Après des interrogatoires approfondis sur Bosak, ses amis et sa famille, Lightner est arrivé à la conclusion qu’il était un témoin honnête et fiable, et qu’il croyait au moins sincèrement qu’il avait vu ce qu’il affirmait.

Cette affaire serait probablement tombée dans l’oubli si elle n’avait pas été reprise par la communauté ufologique et republiée encore et encore. Ce cas a grandement intéressé les passionnés, en dépit du fait qu’il n’y avait aucune preuve physique laissée derrière et qu’un seul témoin.

L’affaire de Bosak a été si souvent discutée qu’elle est devenue presque légendaire, bien qu’elle ne soit basée sur presque rien du tout. Cela a été une observation éphémère et ponctuelle faite que par un seul individu qui peut ou non avoir halluciné ou tout inventé.

À ce titre, de nombreuses théories ont été proposées pour tenter d’expliquer ce qui s’était passé ici. Les thèses des extraterrestres, des entités interdimensionnelles, même du Bigfoot pilotant un OVNI, ont été avancées.

Qu’est-ce que Bosak a vu là-bas sur sa ferme? Nous ne le saurons peut-être jamais, mais il semble que nous continuerons encore d’entendre parler de ce cas incroyable …

https://mysteriousuniverse.org/2019/11/the-bizarre-tale-of-the-bosak-encounter/

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire ELISHEAN Portes du Temps, et j'en suis très heureuse. Ce site a besoin de vous, pour perdurer et tenter de toujours mieux vous satisfaire.

Si vous pensez qu'un livre mérite d'être lu par le plus grand nombre, n'hésitez pas à me le faire savoir via le formulaire de contact.

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean. Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site de plusieurs façons, en achetant vos livres sur Amazon via le site, et/ou en faisant un don sécurisé sur PayPal. Même une somme minime sera la bienvenue. Merci à vous. Miléna

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com



Copyright les Hathor © Elishean/2009-2020/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email
Annonces