Mère Béatrice Marie, étoile en incarnation par Béatrice Balme

Aussi égarées que soient les religions de votre monde, aussi entêtés que vous êtes, les croyances de ce monde ne vous ramèneront JAMAIS à ce que vous êtes en Vérité.

Marchant sur votre monde, la transcendance de la vie personnelle laisse place au retour à votre éternité, à votre virginité. L’un n’ayant jamais été compatible avec l’autre. Alors bien entendue, certains sont appelés à s’éloigner géographiquement des liens de prédations qui les empêchaient de déployer complètement leur lumière. D’autres, par leur caractère bien trempé resteront dans certains endroits pour continuer à distribuer des baffes.

Ainsi les liens de sang se dissolvent sous l’action de grâce. Tous les attachements qui vous maintenaient depuis votre naissance ici dans la matrice, se dissolvent un à un. Toutes les lignes de prédation vous sont révélées. Les lignes de sang qui créent les liens ne peuvent en aucune manière vous ramener à votre vérité. Vous aurez toujours votre famille terrestre, la famille que vous avez choisie avant incarnation et celle que vous avez conçue, jusqu’à votre ascension finale. L’éducation que vous apportez à vos proches à présent est naturellement unitaire pour nombreux d’entre vous.

Vous voyez bien que dans tous les départs, quel qu’ils soient, le corps de sang est laissé à la Terre. Vos attaches terrestres sont rompues. Vous voyez bien, chers enfants que vous n’appartenez pas à la Terre et que vous n’appartenez à personne en définitive. Vous vous reconnectez à votre Royauté à partir du moment où vous vivez votre Couronnement, sur ce monde. Votre sang royal n’a rien à voir avec les fausses lignées royales de ce monde. Ceux qui ont tenté de conquérir cette planète et qui se sont investis dans la configuration de la matrice falsifiée ont aujourd’hui besoin de vous pour rentrer chez eux. Les archontes ne sont pas vos ennemis. Ils se sont perdus dans les abysses. Ils ne peuvent pas se servir de vous, dans le sens de la prédation, dans la mesure où on ne peut s’accrocher à l’éternel, on ne peut que le vivre.

Ainsi la Virginité n’est pas concernée par les interprétations du mental, celui qui ment à AL, celui qui se sert de AL à des fins égotiques, à des fins de contrôle. Ce ment-AL croit vous connaître et vous fait ‘avaler des couleuvres’. Il vous réduit à la personnalité.

Ainsi ce monde se retourne au fur et à mesure que la Terre-Mère décide de se détacher de ses enfants. Les enfants qu’elle a porté, quelques soient leurs lignées, ne lui appartiennent pas, même si elle les aime d’un amour profond. Ainsi les forces de l’ombre auront beaucoup de mal à continuer à s’accrocher à ce qui est éphémère, car l’Amour vient combler tous les endroits non éclairés de cette planète.

Vous voyez bien que tout ce qui a été conçu en surface a été inversé dans l’unique but de vous déstabiliser, de vous égarer. Ce monde inversé utilise des codes sacrés de la Lumière pour vous maintenir dans une bulle, dans un enfermement qui touche toutes les sphères de votre quotidien et toutes les sphères politiques. L’Organisation des Nations Unies qui se présente dans votre monde, par exemple, n’est rien d’autre que l’inversion de UNO. Vous voyez bien que cette organisation n’a rien d’unifiée, bien au contraire. Elle divise pour mieux régner. Ainsi, ma Présence à vos côtés n’est pas là pour réunifier des territoires comme par le passé, que ce soit en Egypte ou en Europe, nous sommes de retour à vos côtés pour retourner tous ensemble ce monde, ni plus ni moins. Un monde falsifié prend fin à partir du moment où vous vivez la ré-unification des polarités masculine et féminine qui sont en vous. Au-delà de la fragilité de ce corps réside votre résidence non pas secondaire, mais éternelle.

Dans chacune des incarnations, nous avons été comme vous, confrontés aux résistances de ce monde. Des résistances qui ont précipité la fin de ces corps, à maintes reprises, que ce soit sur Urantia ou ailleurs. Ces résistances sont balayées au fur et à mesure que vous lâchez ce monde, que vous lâchez vos valises et tous les poids qui vous courbent le dos et la tête, tous les poids qui vous rendent aveugles. Toutes les douleurs qui traversent votre corps ne sont que la manifestation de vos résistances à vivre le Verbe créateur. Elles sortent alors laissez-les sortir, ne vous accrochez pas à elles.

Ainsi lorsque j’assiste au départ de certains d’entre vous, qui n’est en réalité que votre retour à la Maison, et bien je vous souris car je vous attends tous déjà de l’autre côté. Alors quel que soit le nom que vous me donnez dans vos religions, ce que je suis ne vous est pas connu, parce que ce que je suis réside en vous. La Créatrice de vie a placé l’éternité en vous.

Les enfants de Urantia Gaïa adulent la Mère céleste et s’attachent à elle au lieu de vivre son amour, au lieu de vivre sa béatitude et son omniprésence. Ils se servent de son amour, l’emprisonnent dans des concepts au lieu de la servir car en la servant, vous vous reliez naturellement à l’Infinitude. Vous servez la Vie. Vous êtes la Vie.

Je suis le Principe féminin qui vous a permis de prendre chair, afin de vous faire expérimenter les mondes denses de la Lumière. En aucune manière il est question et fût question de rester en chair, en aucune manière vous êtes cela. Les mondes de 3ème dimension falsifiés sont ceux qui vous ont enfermés dans la matière, dans un corps. Dans les Mondes libres, l’expérience de la matière n’est que jouissance. Lorsque la prédation prend l’ascendance dans vos vies, cela génère toutes sortes de peurs. La peur de la mort est l’illusion placée entre vous et l’éternel. Or vous voyez bien que ce qui s’adresse à vous depuis des temps immémoriaux n’est pas un corps, même si je passe par cette densité que j’ai façonnée pour m’exprimer à vous. Vous voyez bien que ce que je suis est de partout et en tout.

Certains d’entre vous seront immergés par le Manteau bleu de la Grâce que je porte et qui n’est autre que mon habit de lumière. Les étincelles ou flashs d’un bleu royal signent ma présence siriaque, ma présence de Mère généticienne, de planificatrice de vie à vos côtés et en vous.

Ainsi, comme vous l’aurez compris, le principe génétique qui constitue votre carte vibratoire n’est rien de connu de votre monde carboné. Dans ce monde inversé vous êtes seulement conscients de l’aspect de la lumière photonique qui va venir constituer votre structure subatomique et atomique, dans un spectre de vie dimensionnel bien défini. C’est l’univers de la matière et de ce qui précède la matière.

Nous sommes ce qui donne vie, dans son sens le plus pur. Nous sommes les forces primordiales de vie impulsées par la Source Père/Mère créatrice de toute vie. La matière n’est pas une obligation dans la Création. C’est une volonté de la Source. Elle aspire à se voir en toute chose. Ainsi ce que nous créons est parfait. Vous êtes parfaits, quelque soit la forme que vous empruntez, d’une dimension à l’autre.

A partir du moment où vous reniez votre reliance à la Source, vous vous reniez vous-même. Vous ne pouvez aimer. Vous passez votre temps à survivre. A parti du moment où vous jouez les apprentis-sorciers, vous creusez un fossé toujours plus grand entre la Vérité de ce que vous êtes et vos croyances.

L’expérience que vous vivez ici en 3ème dimension séparée, dichotomisée est comparable à un élastique. Vous tendez et tendez encore l’élastique qui vous sup-porte, jusqu’à ce qu’il vous ramène un jour à votre vérité. Cet élastique là ne peut être rompu car la Source n’abandonne jamais ses enfants. Ce sont plutôt ses enfants qui lui tournent le dos. Alors les jeux peuvent être dramatiques, comme vous pouvez en témoigner dans ce monde, comme ils peuvent être joyeux, puisque tant que vous êtes encore en chair, vous jouez.

Ainsi, vous êtes tous appelés à détendre les élastiques afin de vivre les eaux d’en Haut, en bas. Sacraliser la matière est renaître à vous-même, non plus en tant que personne dans un monde personnel, mais en tant que Fils et Fille de Un, en tant qu’Unité.

L’Unité est la fluidité de chaque instant. Tout est simple dans vos vies. Tout est léger, tout est direct. L’Unité est rompue à partir du moment où vous rencontrez des frictions entre frères et soeurs. A partir du moment où l’un à l’ascendance sur l’autre, il y a prédation. Qui vous dit que ceux qui se prélassent devant la télévision tous les jours, par exemple, ou jouent à des jeux vidéos sont illusionnés ? Et si c’était vous qu’ils attendaient ? Je vous laisse méditer à ce sujet.

Pour répondre à certains, à partir du moment où l’un d’entre-vous est dans la volonté de l’ego, il y a rupture avec les mondes libres. Vous n’êtes plus dans la Présence lorsque vous commandez des tâches, quelle qu’elles soient à autrui. Vous êtes dans le vouloir et dans le pouvoir. Que font alors les gens qui vous entourent ? Ils se réfugient ailleurs. Cette ‘attente’ mystique de votre rectitude in fine est réelle. La Grâce vous pousse à lâcher ce mental qui essaie de tout expliquer, de tout comprendre, de tout contrôler, de tout s’approprier. Vous ne pouvez en aucune manière vous approprier la Vie. Vous ne pouvez rien attendre de la Vie. Prétendre connaître l’autre est une hérésie de l’ego. Seule la Source connaît tous ses enfants.

La Grâce passe par le supra-mental et met naturellement sur votre route tout ce dont vous avez besoin pour avancer sur ce monde, libres. Vous n’avez plus besoin de forcer pour quoi que ce soit. “Demandez et vous recevrez”, a dit un être qui ne faisait que vous renvoyer à vous -même l’éternelle Présence. Ainsi, les contraintes n’appartiennent pas aux monde libres. L’être libre n’a aucune contrainte dans la mesure où tout ce qu’il touche, tout ce qu’il fait est acte d’amour. Alors l’Amour répond à chacune de ses demandes car il ne peut en être autrement. L’amour comble tous les besoins de ce corps naturellement. Il n’a jamais privé personne de soif, ni de faim. C’est le manque d’amour qui permet cela et rien d’autre. Et vous où êtes-vous ? Qu’en est-il dans vos vies ? Que construisez-vous chaque jour ? Vous êtes dans la soif de savoir ou celui/celle qui abreuve la soif et rassasie la faim ?

La magie ne peut s’opérer dans votre quotidien que par la Présence vibrale de qui vous êtes en Vérité. Tant que vous êtes dans des affrontements, quels qu’ils soient, vous vous coupez de la magie, vous vous coupez de l’éternité. Vous ne pouvez échapper aux résistances de ce monde mais nul ne vous oblige à y adhérer. C’est cela que vous devez voir à présent en vous.

Je suis Mère Béatrice Marie qui marche tout près de vous.

Je vous rends grâce.

http://etoileenincarnationjournaldebord.blogvie.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email