Transmis par Maxime Dos Santos Handela

Peut-on expliquer l’Amour?

Nous vivons toutes et tous le mystère de la vie, parfois de l’Amour, inexplicable et pourtant bien réel. En tout cas bien réel dans le poids que nous lui donnons. La foi. Oeuvre de l’âme et de la volonté de la vie. Principe supérieure touchant au plus profond un être. Comment expliquer à un aveugle la Lumière ? Comment partager un sentiment avec des mots ? Est-il possible de faire vivre en l’autre les mêmes profondeurs que nous ressentons ?

Je pense, peut-être à tort, que l’impossible est possible, la vie nous montre l’évidence de sa magie insoupçonnée, le monde nous montre le miracle de la vie, émergeant des eaux les plus obscures, mystère d’entre tous les mystères. Quand à notre présence en ce monde, qui peut prétendre y répondre ? La foi que j’incarne a bien un début de réponse… Qu’est-ce que le Christ a souhaité pour la terre et ses habitants ? Juste l’Amour ?

Nous ne pourrions expliquer à un être sourd aux sujets de l’esprit ce qu’est sa profondeur, nous ne pourrions envisager d’imposer un dogme ou une foi à un être qui ne veut pas en entendre parler. Mais au fond, faisons-nous cela pour autrui ou pour nous-même ? Nous incarnons ce que nous sommes dans tout ce que la magie de la vie nous permet de déployer et aussi par la force de la volonté de l’esprit. Mais connaissons-nous bien la profondeur de l’Esprit ? Si un être ne souhaite entendre parler de religion, soit, s’il n’est pas nécessaire à son cœur de reconnaître le mystère de la foi, très bien.

La tolérance et le respect qu’est dû à autrui a-t-il une limite de concepts?

J’en doute fort, pourtant, le lien vivant qui nous unis au mystère de la foi est une bien merveilleuse réalité tangible et concrète. On ne peut montrer le terrain d’action de la force d’une prière, pourtant, elle irradie les paroles et les pensées d’un être. Elle le rend vivant dans un aspect du monde bien diffèrent. La foi et son mystère est de même mesure que la dévotion. Dévotion envers la vie, envers Dieu ou envers sa pratique religieuse. Nous sommes tous en train de chercher l’harmonie. Faisant parfois office de passeur de certaines traditions. Nous avons tous des valeurs et des traditions. Que nous en soyons conscients ou non, nous sommes en intégration avec celles-ci car c’est le lien de nos ancêtres. Nous ne pourrions envisager rencontrer ici bas toute la lignée de notre famille, mais les aspirations, les espoirs ont bels et bien perduré jusqu’à vous pour que vous puissiez ne serait-ce qu’incarner ce nom.

Dans l’époque troublée que nous traversons, nous sommes appelés à réaliser notre nature divine, les échanges du monde nous incitent à abattre les différences, dans notre cœur, à nous rendre plus aimant de par la proximité qui se réalise. Nous découvrons ainsi maintes cultures et différences de visions, d’incarnations et de réalisations. Nous sommes à notre époque en train de réaliser ce qu’il a fallu des millions d’années à produire en terme de richesses naturelles d’espèces par exemple. Un singe est-il plus beau qu’un tigre ?

Il y a bien une volonté qui a fait naître cette magie, il y’a bien eu un espoir invisible pour que puisse éclore toutes ces colorations. Pouvons-nous l’expliquer? Expliquer cette volonté? Pourrions-nous envisager ainsi un regard profond observant cette création telle quelle est?

L’être humain est inscrit dans ce mystère, il est ce mystère, il sommeille a l’orée des pensées jusqu’à ce que son âme révèle par elle-même sa substance, ses fluides et son doux manteau de réalisation. On ne pourrait expliquer et se prétendre détenteur de LA vérité car tout est mystérieux et insondable dans son essence primordiale. Des êtres sur cette terre ne conçoivent pas la réalité invisible de leur nature profonde tandis que d’autres ont été submergés dans leur vie par une force qui les a dépassée, qui a répondue présente et a montré son visage grandiose. Ôh je ne parle pas d’un vieux monsieur avec une barbe mais bel et bien de la manifestation de cet Esprit de Volonté.

Comment un être peut-il atteindre cela avec la raison?

La vie ne se conçoit pas qu’avec la tête et la pensée rationnelle, tout ne peut être expliqué, tout ne peut être dit, mais la vérité elle existe d’elle-même sans même que nous puissions la saisir, elle se dévoile par instant en magie, en secret silencieux et en verbe de parole éclairée.

Nous sommes avant tout des frères et des sœurs, nos parents sont adoptifs de notre présence jusqu’à manifestation de cette nature libérée, de ce sauvage apprentissage des bases, nous sommes amenés à nous découvrir. Et ainsi, nous découvrant peut-être, chacun à notre rythme, des réalités plus profondes et des secrets de la vie bien parlant.

Vous ressentirez quand les exprimer ou pas, cela passe par votre cœur, par votre ressenti profond. La foi ne peut être exprimée à des oreilles dont la dévotion est une irraisonnable activité, on ne peut transmettre le verbe de lumière et qu’il soit entendu tant que les oreilles ne le veulent pas. Mais est-ce les oreilles qui ne le veulent pas ou est-ce la parole qui la guide ?

Je pense que c’est d’une Volonté bien plus supérieure, bien plus non-envisageable, en tout cas, dans la Création du monde, son âme elle vit et sait ce qui est bon pour ses enfants. Dans son doux manteau étoilé, elle nous sourit, nous aime et nous réconforte.

Ce mystère ne peut être entendu seulement, il est ce qui vient réveiller notre être divin dans cette nature supérieure de l’instant Éternel.

Dans le monde qui nous semble chaos, la lumière est devenu les ténébres à affronter et les ténèbres sont devenus la Lumière à louer. Mais l’homme ne connais pas son pouvoir d’aimer. Il le recherche, usant avec effronterie son pouvoir de création. Il ne souhaite pas le connaître car il se pense supérieur à sa vie elle-même, il est comme un cavalier croyant que sa monture n’est pas fatigué, n’est pas affaiblie, viendra un jour ou il chutera si fort, que le choc le réveillera de sa torpeur.

Si vous avez chevauché votre dragon, vous pourrez ainsi contacter la monture de votre prochain car elle sait ce qui envisageable d’accomplir et jusqu’à quelle limite. Vous pouvez ainsi parler à votre prochain en silence profond, sans émettre un seul son ni même une parole. Bénissez votre prochain car vous ne savez pas encore s’il ne sera pas votre fils prochain.

Vous n’imaginez pas les richesses spirituelles qui vous attendent. Je les vois. Elles me sont confiées au fur et à mesure que je vous rencontre, partagée quoiqu’il arrive, permettez que je vous donne ces quelques pierres précieuses de l’Esprit.

Notre monde s’éteinds, le monde nouveau est déjà là, nous sommes à une étape finale de notre ascension. Petit à petit, les êtres vont s’ouvrir à leur grandeur. Ils vont découvrir la réalité spirituelle avec clairvoyance. Le monde invisible devient de moins en moins tenu, nous sommes de plus en plus proches de l’ascension collective. Nous ascensionnons déjà comme le corps du Christ l’a réalisé et se réincarnant est venu le féconder en une strate plus dense. Il a accepté La Volonté du Père. Il a été gracié car par preuve de miséricorde absolue, il a fait don de sa chaire mortelle. Don de ses œuvres pour le Seigneur. Nul besoin de vous redire ce qui a déjà été dit. Nous sommes tous appelés à rejoindre, par la vie spirituelle, le royaume des anges ici bas, car le paradis n’est pas un lieu ou un bâtiment, mais un état de la nature divine. Dans le baptême de l’eau ( du mystère ), puis du feu ( de l’esprit saint ) et du crâne ( de la connaissance ) nous serons amenés de toute façon vers l’étape supérieure de ce qui a fait que nous sommes ici sur terre. Dans toute sa splendeur, je vous le dis, des myriades de milliards de milliers de bénédictions nous attendent. Les perles précieuses sont déjà partagées aujourd’hui en notre époque, nous récoltons le fruit d’une lente maturation qui s’est vu naître depuis l’origine de la Création. Nous avons toujours été frères et sœurs, rien ne nous a retiré cette profonde intimité du Soi. Nous sommes les enfants de la Lumière divine. Nous sommes la fécondation en ce monde des aspects divins, les incarnations des déesses et dieux eux-mêmes, nous sommes la progéniture désirée de la vie.

La nouvelle Terre s’est formée, son corps s’est réalisé quelque part dans des trames infinies et des énergies les plus pures qu’il est possible, celles et ceux qui auront oeuvrés à déployer par les vertus, le corps de Lumière, seront celles et ceux qui seront les premiers germes des nouvelles formes de vie. L’homme a toujours été un fruit. Il a toujours parfumé les dimensions dans lequel il est et aujourd’hui nous avons ouvert la porte de l’initiation pour rejoindre notre état sublimé d’humain. Beaucoup d’anges sont incarnés sur terre, c’est le signe de la réalisation du corps de lumière. Il est fécondé par nos frères et sœurs dans d’autres dimensions, les fluides circulent plus vite, la vibration terrestre en est la manifestation. Notre corps de lumière est devenue une lanterne vive d’où la Volonté originelle vient nettoyer le pas de la porte avant le départ. Terrain vierge et pur, tout ce qui a été souillé sera rendu. Tout ce qui n’auras pas servis sera utilisés pour une communauté nouvelle sur cette terre.

Les âmes ascensionnées, celles dont la vie est guidance angélique, seront baignés d’une couronne de Lumière, elle sera visible aux yeux de tous qui en auront la clairvoyance. La goutte au milieu du front, le rubis céleste ou le saphir virginal sera pour la prochaine sexualisation dans la nouvelle terre. Aujourd’hui, les réalités des mondes invisibles de notre fraternité en d’autres dimensions sont des pures fruits de la bénédiction de l’arbre céleste.

L’arbre de l’immortalité a fait jaillir du sommet de ses branches une pluie de diamants dans une source dorée. Les pierres précieuses des énergies supérieures sont répandues et libres d’être reçues. Quand nous aurons vécu la nouvelle naissance, le corps de Lumière exécutera son oeuvre, bouleversera vos vies et renouvellera votre corps de chaire. Les vibrations que vous ressentez dans les plexus, dans les paumes des pieds et la chaleur irradiante sortant de vos mains sont les signes que vous êtes les enfants des étoiles. Celles et ceux qui ont la clairvoyance de reconnaître ce que je vous dis sont les anciens prêtres et prêtresses des peuples éthériques, comme l’Atlantide, comme la Lémurie ou comme Mu.

Nous avons dû passer par de nombreuses étapes douloureuses, nous enfantons encore aujourd’hui l’œuf de l’éternité tous ensemble, nous sommes à chacune et chacun un de ses membres, une part de son Intelligence, les fruits divins consacrés à la vendange céleste. Fruit du corps du fils de Dieu, enfants nés de l’esprit de celui-ci, nous sollicitons davantage les œuvres d’Amour, signe que nous sommes à l’orée de la pleine réalisation.

Rien n’arrêtera la communauté de Lumière, rien n’arrêtera les enfants de l’amour de Dieu et rien ne peut aujourd’hui contrecarrer les plans angéliques victorieux pour les siècles des siècles. Si le fils de Dieu a été exécuté c’est pour nous montrer le chemin de la miséricorde et de la rédemption divine. Exécutant non pas son oeuvre mais la volonté de Son père Céleste, nous avons assistés dans son corps chacune de ses prières silencieuses.

La roue a été tourné et ne peut plus revenir en arrière. Les hommes saints ont priés la venue du Nouveau Monde car ils ont eus accès à leur propre intelligence supérieure. Quand un être est touché corps et âmes dans son incarnation par cela, il sera toujours guidé et protégé vers le chemin le plus court et le plus lumineux.

Pardonnons-nous, je vous en prie. Acceptons maintenant d’être ce que nous sommes comme la pureté de l’enfant est car c’est ainsi que nous émergeons depuis tout temps et c’est ainsi que la volonté de la Vie se déploie.

Serein et amoureux comme un bébé soyons les enfants bénis du corps de Gloire de l’Humanité. Ainsi soit-il !

L’homme est transformé par la Volonté du Ciel, il remets son corps et ses pensées au service d’autrui. Nous savons que la bienveillance peut soulever toutes les montagnes, une authentique compassion n’a pas à être glorifiée par les hommes, les récompenses des œuvres dans son unité ne seront accessibles que lors de notre vraie ascension, de l’extinction complète, dans la dissolution absolue de l’ego dans le tunnel de la vraie Lumière. Nous nous éveillons qu’à peine d’une torpeur qui a permise à ce que les semences que nous sommes puissent éclore avec toute leur intensité. Si vous avez fait preuve de patience vous savez aussi bien que je le sais ce que cette énergie reliée à la vie peut accomplir. Ce n’est plus un optimisme naïf, ou un espoir chavirant, c’est votre nature authentique qui le sait sans ne pouvoir l’expliquer. Naît de l’amour, enfanté dans l’amour le germe de cette qualité de l’âme fera de vous des rois et des reines pour vous unir avec la Création. Chaque fois que nous avons abandonnés nous avons été propulsés par des signes et d’heureux hasards à continuer à avancer, chaque fois que nous nous sommes désunis nous nous sommes rapprochés de notre sensibilité plus profonde avec une meilleure compréhension à la fois de ce que nous sommes et d’avec quoi nous sommes reliés. Les mondes se forment et se désintégrent pour laissé place à de nouveaux mouvements, de nouvelles qualités cosmiques, de nouvelles réalisations. Nous n’appellons pas à la destruction mais à la sublimation de ce que nous sommes.

Dans un présent éternel rien ne peut être enlevé ni rajouté, tout accomplissement prends fruit profondément dans les racines de notre être divin et tout ce qui constitue vos vies n’est qu’un reflet de ce qui nous attends si nous savons en décortiquer la superficialité. Le superflu sera renouvelé pour lui aussi être utilisé. Je le rappelle, notre être divin sait déjà ce qui doit être accomplis c’est pour cela que vos vies ne sont parfois que des apparentes répétitions car nous nous préparons bel et bien à rejoindre notre mission en tant qu’âme, son but.

Pour autant que je le conçois, les épreuves seront les gardiens des semences de l’âme du monde, imprimée dans les cercles magnétiques des mouvements temporels, nous enracinons bien plus profondément la grâce de notre cercle fraternel de Lumière.
Chantez les louanges de nos anges adorés ! Soyons réceptacles de leurs messages célestes et divins car rien ne pourra les empêcher d’agir, ne soyons que des diamants aux myriades de milliards de milliers de reflets pour que la Lumière puisse éclore dans tous les règnes et toutes les dimensions. Telle est notre mission céleste et tel est le plan de ce qui a toujours été.

Nous sommes alignés à ce que nous sommes, bien présents en cette oeuvre sacré, nous ne pourrons pas faire machine arrière car la volonté de la Lumière est de venir comme un choc électrique. Nombreux seront celles et ceux au service des anges, nombreux seront celles et ceux dotés des qualités de guérison car nous devenons tous pleinement conscients de la nécessité de prendre soin de notre état intérieur collectif. L’être humain se lève, l’entité humaine a entre-ouvert un œil et comme un bouddha, entre somnolence et pleine présence, nous sommes en train de réaliser l’éveil de la très ancienne vie de l’âme du monde. Non pas ce monde terrestre, mais l’âme du monde porteuse des temps et des espaces. Verbe de feu incarné réveille-toi ! Répands le nectar de ta sagesse, soulage les souffrants et redonne la vue à ce qui est ignorant, retire le bandeau de notre nudité pour que vive notre état pur d’enfant, car l’enfant est né.

Il est et le temps n’a pas d’emprise sur lui ni même la mort. L’enfant de félicité est pur car il n’est pas souillé dans le temps, il est là, dans votre cœur et ce jusqu’à la fin de votre incarnation. Combien de temps continuera-t-il à pleurer avant que vous jetiez votre habit d’ignorance ? Combien d’éons nous faudra-t-il avant d’espérer nous aussi atteindre l’extinction complète ? Ne comptons pas les jours ni mêmes les secondes car l’Éternel est dans chaque grain de sable. Dans chaque mouvement d’énergie, dans chaque atomes, l’Éternité est là bien plus grande qu’une seule seconde.

Nous serons amenés petit à petit à retirer ce qui n’est pas. Nous nous tromperons encore beaucoup de fois. Nous ferons des actes irréfléchis par pur Amour. Par pure intensité de l’instant, prêt à nous donner non pas à autrui mais bel et bien à la vie. C’est cela votre état céleste. Voudriez-vous vous en amenuiser ? Pensez-vous que vous avez besoin de lui faire corps ? Faites corps à vous-même et soyez le phare dans la tempête de ces temps pour que seule demeure votre esprit clair de son état divin.

Pourrions-nous mesurer l’étendu des grains de sable sur la plage ? Et pourrions-nous compter la moindre étincelle au-dessus de nos têtes ? Nous pouvons par contre aimer sans limites et c’est cela l’état le plus proche de Dieu.

Soyons ainsi simple dans chaque intensité de l’instant avec toute notre candeur car l’Amour ne frappe pas, il pulse avec intensité dans tous les recoins de nos vies et à chaque instant, n’ayons plus peur de nous-même d’aimer, n’ayons plus la crainte d’avoir peur, retirons la peur par la seule volonté d’aimer car rien ne peut soustraire l’Amour, rien ne peut l’envisager.

Le féminin sacré a dit » l’Amour est simple « .

Le masculin sacré a répondu » l’Amour est simple « .

L’ange a rigolé avec eux !

https://osmosediamantx.wordpress.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Pour être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau et recevoir des conseils pour optimiser notre Ascension individuelle et collective... Recevez la Newsletter du Réseau Elishean


Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email