FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde

Cher enfant divin, dans ce message, nous parlerons de : « l’intégration ».

En cet instant, ce mot résonne en toi ! tu te poses cette question: Qu’elle est cette intégration, de quoi s’agit-il ? En cet instant, tu intègres la vie, tu agis selon ta perception de ce monde en ignorant ta vraie nature divine. Selon ce que tu perçois et comprends, ta vie est le reflet de ta propre réalité. Pour toi, cette réalité devient ta lumière, tu as fait de celle-ci la fondation de ce que tu es.

Ta fondation est soumise à toutes ces perturbations, ce que tu crois être vrai n’est rien d’autre que de l’illusion. Quelle que soit ta vie en cette fréquence, tu es condamné à vivre ces manques d’amour, la souffrance fait partie de ce monde. Pourquoi en est-il ainsi ? la réponse est bien simple, il n’y a pas d’unification.

Chacun est régi par son égo, personnalité, son mental a bâti sa conscience sur ce monde, sur son histoire, sur ces ancêtres. Ce que tu as intégré n’est pas conforme à ce que tu es, tant et aussi longtemps que tu t’identifieras à cette perception, tu ne vivras que par celle-ci. Répétant de vies en vies, les mêmes erreurs.

La véritable intégration est fort différente, d’abord concevons ensemble la base de ton essence. En cet instant, tu es la vie qui se manifeste dans ce corps humain. Tu es cette présence qui s’articule dans cette forme, tu as à ta disposition plusieurs outils pour vivre en ce monde. Selon ton habileté à manipuler tous tes sens, tu perçois ce monde. En cet instant, tu as ta propre interprétation, tout ce qui en découle est ta relation sacrée avec celle-ci. Selon tes propres actes, gestes, pensées et autres, tu récoltes le fruit de ces actions. Dans ta démarche, tu as oublié le lien qui t’unit à ce monde et ta provenance! tu es conscient que tu es une présence. Maintenant, il te suffit de connaître cette source et d’avoir la réponse de ton je suis.

Depuis que tu es en ce monde, tu n’as pas résolu ce grand mystère, tu t’es contenté, selon ta vision, de construire un monde à ton image. Améliorant ta qualité de vie, tu as combattu ces idées et tu le fais encore aujourd’hui. Qu’en est-il de ce monde ? on y voit la désolation, la confusion, la terre se fait piller toutes ces richesses pour le bien-être de quelques-uns, que ce soit à petite ou à grande échelle. La nature de l’homme et de ce monde sont en voie de destruction. L’être humain est inconscient de son pouvoir de création, utilisant son verbe à mauvais escient, dans un but égoïste, dans le seul but d’assouvir ses propres désirs. Tu as banalisé le mot amour, pourvu que tu combles tes attentes, pourtant tu connais la loi action et réaction, ce que tu fais aux autres, te sera fait aussi.

Cher enfant divin, pourquoi tant d’explications ? la raison est bien simple, cela permet de voir l’ampleur de cette réalité que tu as contribué à créer. Il te suffit d’être ton je suis, ta vraie nature divine. À quand remonte le fait d’habiter en toute conscience l’être de ton je suis ? Tu ne l’as pas encore fait en ce monde, tu ne t’es pas aligné sur cette fréquence. Tu ne sais pas quoi faire, tu es trop confus par ce qui se passe en ce monde. Tu y attaches trop d’importance, quel que soit ton rôle, tu ne fais que nourrir cette réalité. Tu te crois incapable de faire quoi ce soit, tu as un manque de foi et tu fais en sorte que tu te laisses dériver vers cette impasse.

Je te dis ceci, cher enfant divin, tu es ce que je suis. Tu as tout en toi pour être au-dessus de tout, ne plus être sous l’emprise de ce monde. Ton esprit est confus en cet instant, la cause en est bien simple, tu t’es coupé de la source divine, pourtant rien n’a été coupé, c’est la perception de ce que tu penses être et ta relation avec cette création. Ton ignorance a fait que tu as contribué à faire de ce monde ta réalité, l’illusion de tes propres croyances. , tu t’imagines qu’intégrer son vrai soi est très difficile ou inaccessible mais là encore, c’est ton mental qui dit que c’est ainsi.

Je vais te montrer comme c’est facile de le faire. En cet instant, tu fais le vide, tu mets de côté tout ce qui te rattache à ce monde. Porte ton attention à ta respiration, lâche prise de tous ces liens qui te maintiennent dans cette réalité, coupe-toi de celle-ci. Intègre de plus en plus la vie qui coule en toi, ressens cette harmonie, cette quiétude. Ouvre ton coeur, abandonne-toi à la force de vie. Lorsque tu es en paix, libéré de toutes ces tensions, ton corps est maintenu dans cette détente. Ajoute l’amour inconditionnel et sans aucune distinction, contente-toi d’aimer chaque cellule et atome de ton corps. Vois que ton amour apaise et libère tous blocages. L’amour a un effet incommensurable, l’amour guérit et élève tout. Tu n’as plus à te juger ou avoir des attentes, tu te laisses être, tu accueilles la vie en toi, tu apprécies ton être, tu ressens de la gratitude. Tu es conscient d’être un miracle de la vie. Pardonne-toi toutes ces erreurs, toutes ces souffrances, tous ces manques d’amour. Contente-toi de t’aimer.

Déjà, c’est un bon départ, apprendre à s’aimer d’un amour divin et miséricordieux, un amour qui ne fait plus de différence entre ce qui est bien ou pas. Tu t’acceptes comme tu es, tu te pardonnes car maintenant tu vois avec le coeur, lui-même baigné dans la lumière, dans l’amour. Tu as une relation sacrée avec la VIE. Ton être est un mini cosmos, tu as ton soleil central et toutes ces planètes qui gravitent autour de tes centres de consciences énergétiques (chakras). Et toi, tu es cet esprit qui gère cet univers. Tu acceptes de vivre en ce monde, car cette fréquence émet une vibration, avec laquelle tu es en contact direct et, selon tes ressentis, tu adaptes tes réactions, tu retournes les réponses, parce que ce sont ces relations que tu as envers toi et ce monde.

Aime ce monde comme tu le fais pour toi. Applique l’Amour en tout, lâche prise de toute cette confusion, retrouve ta propre fusion de ce que tu es, fusionne avec la source divine, l’essence de ta vie, Tu a été conçu dans l’amour, prends conscience que tu n’es pas juste un corps mais l’essence qui habite celui-ci. Tu n’as aucune limite, tu es l’ infiniment petit et l’infiniment grand, la seule limite, tu te l’imposes à toi-même. Pour connaître cet état de grâce en tout instant c’est bien simple, il te suffit d’être centré en ton coeur et de vivre cette relation d’amour avec la vie.

Aime ton prochain avec la même détermination. Ce qui te dérange en ce monde n’est en réalité que ton propre reflet, au lieu de voir ce monde en apprentissage, il en envoie sa manifestation. Chaque être humain cherche son identification et ne fait qu’exprimer ce qu’il pense être. Cette fréquence est un échange de compréhension car chacun partage ce qu’il pense être vrai. Lorsque tu vis ta vraie réalité divine et que tu n’es plus sous l’emprise de cette dualité, tu vis cette unité en tout. Tu es en mesure d’aimer, peu importe ce que cette fréquence t’apportera, tu es au-dessus de toutes ces illusions, parce que pour toi, tu sais que cette réalité n’est pas le reflet de ton coeur. Ton coeur te dit d’aimer, de ne plus nourrir cette fréquence par le manque d’amour, mais de lui apporter le véritable amour, celui qui guérit et élève tout.

Imagine, tu n’as qu’à laisser ton coeur s’exprimer, divulguer cet amour, peu importe le film de cette réalité, tu es le spectateur, en plus tu écoutes ce que ton coeur veut te dire et tu le partages, sans rien imposer. Tu laisses libre les acteurs d’interpréter le rôle qu’ils ont choisi de vivre et d’explorer. Assis sur le siège de ta divinité, équipé de ton bouclier d’amour et de ton épée divine, tu es aligné sur ton essence divine. Tu renais à nouveau, toujours immergé, baigné, submergé, tu te ressources, nourri par cette source divine. Moi, le PÈRE/MÈRE, je suis cette source divine, une source inépuisable.

Cher enfant divin, lorsque tu comprendras le sourire de bouddha dans toute sa simplicité, tu seras aligné sur la fréquence de l’amour. En plus d’être aligné, tu es fusionné. Plus de peur, ni de colère, plus d’incompréhension, plus d’ego car tu ne cherches plus la gloire. Tu as compris ta magnificence, ta quintessence divine, tu intègres toute lumière, tu as compris que tu es à la fois dans l’ infiniment petit et l’ infiniment grand. Tu as tout ce que tu désires, tu vibres une seule émanation et c’est l’amour. Tu es le nouveau monde, tu es le pont, le messager, le diffuseur, le générateur de secours. Tu aimes tes frères et soeurs de lumière qui sont encore sous cette emprise, tu ne te vois pas supérieur, tu te vois à la même hauteur, même niveau. Tu apportes la lumière, celle qui délivre et libère de cette dualité pour que chacun puisse retrouver l’unité et vivre le vrai amour et fusionner avec sa propre essence divine.

L’esprit retrouve sa source divine, prêt à fusionner de nouveau par l’intégration de lumière et se contente d’être le je suis, le PÈRE/MÈRE, DIEU. Cher enfant divin, tu es un « je suis ce que je suis » et non ce que tu penses être et crées ton propre je suis. Il est temps que tu laisses à ce monde tous ces mots (maux) et que tu retrouves le seul mot » AMOUR ».

Qu’attends-tu pour vivre ta vraie réalité divine ? ce monde n’est pas le tien, il est le fruit de ton mental, de ce que tu pensais être. Tu es un être de lumière dont son essence est l’amour, ne cherche plus à vouloir changer cette fréquence. Ton seul moyen est de l’élever dans l’amour, ainsi, tu permets à tes frères et soeurs de voir en toi, ce nouveau monde. Tu as vaincu la matière, tu as intégré ta propre essence divine. Ton rôle est semblable au mien, aimer cette création, c’est par toi, avec et en toi, tu es mon je suis. Tu ressens cette légèreté, tu flottes car tu ne vibres plus dans la même fréquence, l’amour donne des ailes. Tu es prêt à vivre plusieurs réalités, mon royaume t’est enfin disponible, ton âme de lumière sait et connaît mieux que quiconque ce dont tu as besoin, accroître ta progression divine, toujours dans l’émanation de l’amour divin et miséricordieux.

N’oublie pas, cher enfant divin, de lire les messages précédant notre discussion entre toi et moi.

Gratitude, Magie et Namasté

FlÕt*Fil de l’Ave Mãrrya en ce NOuveau Monde
L’ARC-EN-CIEL DE LUMIÈRE de la Nouvelle Conscience Divine – Terre Nouvelle.
Si tu crois être l’ombre de toi-même, je peux, si tu veux, t’aider à reconnaître cette lumière. Elle brille de 1000 feux. Permets à ton Verbe de se réveiller et divulgue cette grande Vérité absolue. Nous sommes tous frères et sœurs dans ce grand UniVers du Père et de la Mère Divine.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email