Omram Mickaël Aïivanhov, transmis par Pascal Bécu

le 11/01/2016

Bonjour Pascal, c’est Omram Mickaël Aïivanhov,

Ce jour pour toi est un jour de « nouveau départ », n’est-ce pas ?[1]

Nibiru (Hercobulus) est entré dans votre système solaire et son influence ne tardera pas à se faire ressentir. Le but, tu l’auras compris, est de faire en sorte que Nibiru puisse ascensionner avec la Terre. Ainsi se clôturera une phase importante de votre histoire, associée aux Annunakis, à leur parcours à l’intérieur de cette Galaxie, depuis que cette sphère de vie s’est trouvée isolée, livrée à elle- même, séparée de l’astre stellaire (Annu / Sirius C) autour duquel elle orbitait, jusqu’à ce que celui-ci ascensionne en quatrième dimension, laissant Nibiru dériver, seule, à travers plusieurs systèmes solaires de cette partie de la Galaxie.

Le retour de cette planète au sein de votre système solaire était annoncé et attendu pour 2012. Néanmoins sa trajectoire a été déviée[2] pour contrecarrer la programmation des pouvoirs en place et laisser plus de temps aux forces de lumière de s’y préparer, en particulier sur la Terre où, si le retour de Nibiru était attendu par les forces de l’ombre, qui y voyaient l’annonce du retour de leurs maîtres Annunakis, ce retour restait à être accepté et compris par les forces de lumière, maintenues dans l’ignorance des luttes de pouvoirs véritables sur la Terre et du voile apposé sur leur conscience par ces forces extraterrestres.

La réintégration de Nibiru au sein de la spirale ascensionnelle a mis fin au rêve du retour des « Géants » sur la Terre, tel que prophétisé par les tenants d’un « nouvel ordre mondial », en même temps que cette rencontre provoquera le « choc » de conscience attendu, par ailleurs nécessaire à un changement collectif des forces en présence dans cette partie de la Galaxie.

Cette vérité ne pourra rester longtemps cachée, car Nibiru deviendra bientôt visible dans le Ciel. Cet enjeu « majeur » de l’évolution, pointe donc à l’aube de cette année 2016.[3] Ce sera un des aspects, et non le moindre des « évènements » à venir. Pascal, je crois que tu as une question à poser, à ce stade de cette communication …

– En effet, je n’arrive pas à comprendre pourquoi un tel mystère entoure la réalité réelle ou supposée de Nibiru. D’aucuns, tel Zecharia Sitchin, accréditent la thèse d’une planète errante qui aurait effectivement quitté son orbite initiale au sein de la Galaxie, tandis que d’autres, tel Anton Parks, assimilent Nibiru à Vénus et défendent la thèse d’une planète détruite, dont les restes épars composeraient la ceinture d’Astéroïdes (située entre Mars et Jupiter), tandis que son satellite, en fait Vénus (« L’Etoile du matin » en correspondance avec la traduction sumérienne de Nibiru) , aurait quitté son orbite initiale et se serait stabilisée à son emplacement actuel. Par ailleurs, j’ai également du mal à croire qu’une partie de l’humanité sur la Terre se prépare à ascensionner, tandis que l’autre partie, en fait la majorité, resterait ignorante des évènements qui se trament autour d’elle, en elle et à son insu. La majorité se trouvera donc et mise devant le fait accompli. Ce sera pour eux comme si l’histoire s’arrêtait d’un seul coup, rendant illusoire le scénario du film en cours, chacun devant faire face à un nouveau paradigme. Cela me semble illogique et me renvoie à ce passage de la Bible où il est écrit que « l’un sera pris et l’autre sera laissé. »[4]

Les différentes hypothèses que tu évoques sont vraies, et d’autres explications pourraient être données, au-delà des problèmes sémantiques à clarifier, pour les justifier. Néanmoins vous devez comprendre que votre Ciel n’est pas fixe et que de « grands » changements se mettent maintenant en place pour réparer ce qui doit l’être « sur la Terre comme au Ciel ». Cette métaphore doit être prise au premier degré, parce que c’est effectivement ce qui va se passer!

La réalité du « Ciel » vous est en grande partie cachée, mais pour très peu de temps encore. Une planète a effectivement été détruite dont les restes épars forment maintenant la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. N’oubliez pas également que certains vaisseaux « mères », à l’image de la « Jérusalem céleste » peuvent être assimilés, ne serait-ce que par leur taille, à une planète. Plus encore, toute planète peut aussi être considérée comme un «vaisseau ». Maintenant, si vous parvenez à considérer qu’une planète puisse évoluer en Soleil et que certains êtres puissent revêtir la dimension d’une comète, alors vous vous rapprocherez de la réalité de votre « Ciel », tel qu’il s’apprête à vous être révélé sur la Terre.

Beaucoup d’informations circulent sur Internet ou ailleurs, à tort ou à raison, concernant ces aspects, et nous comprenons qu’il n’est pas toujours facile, pour vous, de vous y retrouver. Néanmoins votre capacité de discrimination, même si elle se trouve parfois mise à rude épreuve, doit vous permettre de faire le tri. Par ailleurs votre « ignorance » de surface ne doit pas vous faire oublier qu’une partie de vous-même, « logée » dans votre « subconscient », sait parfaitement de quoi il en retourne, connaissant la vérité sur ce se déroule actuellement sur la Terre et dans vos cieux. Il vous revient ainsi de « croiser » les niveaux conscient et subconscient de votre psyché afin de dénouer les fils de l’histoire et accéder à la connaissance de la vérité. C’est l’initiation de base, qui vous a toujours été proposée. L’ascension où le « passage » en quatrième dimension implique un changement de fréquence « physique » qui ne peut être supporté et dirigé que par une matrice « psychique » de même niveau.

C’est pourquoi le transfert de la direction de votre vie de l’ego (conscience d’une vie physique de troisième dimension) vers le coeur (conscience d’une vie psychique de quatrième dimension) est nécessaire pour accompagner le changement dimensionnel en cours. Ce changement de fréquence ne mettra pas fin à l’histoire et ne signifiera pas qu’il vous faille mourir. Bien au contraire, il signifie un changement de conscience, celle-ci servant de support à votre identité et ne variant pas d’une forme à l’autre, comme elle ne varie pas non plus d’une existence à une autre, dans le cercle de vos parcours de vie successifs. Au-delà des contingences matérielles ou psychiques qui composent votre expérience terrestre, et à partir desquelles se construit votre « moi » réflexif – soit l’ego, se situe en effet votre identité véritable, où votre « soi », faisant l’expérience de lui-même en tant que « je suis ».

En partant d’une conscience égotique de troisième dimension, l’être se découvre d’abord en tant qu’observateur, puis opère un retournement de conscience de l‘extérieur vers l’intérieur, pour se projeter de nouveau vers un espace élargi où il redevient acteur et retrouve les aspects morcelés de son être (mythe d’Osiris), dispersés dans l’espace et le temps dimensionnels, à dessein d’unification de son âme. C’est le passage intermédiaire de l’être de chair à l’être de sang, le stade suivant représentant le passage de l’être de sang à l’être de lumière, soit le stade de l’esprit. C’est une chose de parvenir à le comprendre et c’en est une autre de pouvoir le vivre en conscience, n’est-ce pas ? Et vous êtes tous actuellement sur ce chemin d’expérience! Pour autant chacun le vit à partir du stade où il est rendu et de manière interactive avec les autres, dans le cadre d’un mouvement collectif. Ainsi chacun passera au stade suivant se son évolution au moment du basculement dimensionnel. Encore une fois le processus n’est pas linéaire.

– Certains lecteurs m’ont fait remarquer que le basculement avait déjà eu lieu !…

Oui, c’est juste, ce pourquoi des ajustements sont en cours, pour les retardataires, sur cette ligne de temps !…

– Ouah, c’est ahurissant et en même temps je crois que je comprends…

Bien, alors explique …

– Ceux qui ont déjà « basculé » sont encore ici et « rejouent » en quelque sorte la scène pour accompagner ceux qui ne l’ont pas encore fait ou sont en passe de le faire…

Oui, vous verrez revenir ceux qui ont fait le choix de l’ascension, et partir ceux qui n’en demandent pas tant. Certains rejouent la même partie et assument les mêmes rôles, par exemple en tant que conjoint, ami ou ennemi, tandis que d’autres que l’on croyait partis sont revenus, assumant des rôles différents (en tant qu’enfants par exemple) afin de poursuivre l’expérience autrement. Aussi ne vous arrêtez pas aux apparences et croyez que tout se déroule pour le mieux, au gré des intérêts de chacun, comme à celui de tous.

Au moment du basculement dimensionnel, chacun passera ainsi au chapitre suivant de son évolution, à partir du point où il sera rendu. L’histoire continuera ensuite pour tous, à partir d’un nouveau point de référence ou de conscience élargi au niveau du subconscient, soit à celui de l’âme. A titre de comparaison, vous passerez ainsi de l’école primaire à l’école secondaire (sauf pour ceux qui redoubleront), et accéderez à un enseignement « multidisciplinaire ».

Différentes orientations et options sont possibles à partir de ce stade, de sorte que tous ne se retrouveront pas forcément au même endroit. Ainsi, cette classe d’âge de l’humanité sur la Terre s’apprête à changer de niveau, avec différentes orientations possibles en fonctions des souhaits, capacités et potentialités prévues au niveau de l’âme, pour intégrer également les aspects multidimensionnels de votre être et les assimiler à un niveau plus élevé de votre conscience et de votre expérience. Est-ce plus clair pour toi maintenant ?

– Oui, et du reste cela avait déjà été expliqué dans les messages précédents, et depuis plusieurs années maintenant. Je me rends compte combien il est parfois difficile de lâcher le temps linéaire et d’intégrer en conscience les aspects multidimensionnels de notre être et de ce que nous vivons.

Encore une fois, en partant d’un espace physique de troisième dimension, c’est tout à fait normal. La quatrième dimension concerne le temps et ce qu’il vous faut dépasser ou transcender. Ce n’est pas facile, mais c’est accessible. Le temps supplémentaire qui vous est octroyé représente justement ce que vous devez dépasser. Ce temps vous a donc été laissé, dans la mesure du possible, en fonction également des actions perpétrées par les forces de l’ombre pour empêcher ce mouvement. Néanmoins l’ascension se poursuit et le résultat est désormais acquis, tandis que Nibiru s’apprête à pénétrer dans le champ ascensionnel de votre système solaire, reprenant ainsi le train manqué au cours d’un épisode précédent de l’histoire de votre Galaxie.

C’est un moment « historique » et « magique » auquel vous participez, de votre plein gré. Passé le « choc » de l’humanité et la « divulgation « qui l’accompagnera nécessairement, vous accèderez à une dimension plus élevée de l’existence, ce qui mettra fin à votre déshérence sur la Terre. Le moment sera alors venu de rentrer chez vous. C’est le sens symbolique de l’épopée de Moise ou de celle d’Ulysse. La traversée du désert (quarantaine) prend fin, tandis que l’épouse (l’âme) attend patiemment le retour du héros, faisant et défaisant l’oeuvre accomplie au « fil » des cycles du temps. Le temps des épreuves se termine tandis que l’horloge céleste sonne les « douze » coups de minuit. Pour vous qui « veillaient », l’aube ne sera pas une surprise. Pour les autres ce sera l’heure du « réveil » et de la vérité. En attendant je vous laisse à vos rêves et vous dit «à demain » !

Omraam Michaël Aïvanhov

 

ANNEXE

DISCOURS SUR LA FIN DES TEMPS

« 24 1 Jésus était sorti du Temple et s’en allait, lorsque ses disciples s’approchèrent pour lui faire remarquer les constructions du Temple.2 Alors il leur déclara : « Vous voyez tout cela, n’est-ce pas ? Amen, je vous le dis : il ne restera pas ici pierre sur pierre ; tout sera détruit. » 3 Puis, comme il s’était assis au mont des Oliviers, les disciples s’approchèrent de lui à l’écart pour lui demander : « Dis-nous quand cela arrivera, dis-nous quel sera le signe de ta venue et de la fin du monde. » 4 Jésus leur répondit : « Prenez garde que personne ne vous égare. 5 Car beaucoup viendront sous mon nom, en disant : ‘C’est moi le Messie’, et ils égareront bien des gens. 6 Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Attention ! ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin. 7 On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura çà et là des famines et des tremblements de terre. 8 Or tout cela n’est que le début des douleurs de l’enfantement. 9 On vous livrera aux tourments, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon Nom. 10 Alors beaucoup succomberont ; ils se livreront les uns les autres, se haïront les uns les autres.11 Quantité de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens. 12 A cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira. 13 Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. 14 Et cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin.

15 Lorsque vous verrez le Sacrilège Dévastateur, installé dans le Lieu Saint comme l’a dit le prophète Daniel – que le lecteur de l’Écriture comprenne ! – 16 alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans la montagne ; 17 celui qui sera sur sa terrasse, qu’il n’en descende pas pour emporter ce qu’il y a dans sa maison ; 18 celui qui sera dans son champ, qu’il ne retourne pas en arrière pour emporter son manteau.19 Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là ! 20 Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver ni un jour de sabbat, 21 car alors il y aura une grande détresse, comme il n’y en a jamais eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et comme il n’y en aura jamais plus. 22 Et si le nombre de ces jours-là n’était pas abrégé, personne n’aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés.

23 Alors si quelqu’un vous dit : ‘Voilà le Messie ! Il est là !’ ou bien encore : ‘Il est là !’ n’en croyez rien. 24 Il surgira des faux messies et des faux prophètes, ils produiront des signes grandioses et des prodiges au point d’égarer même les élus, si c’était possible. 25 Voilà que je vous ai tout dit à l’avance. 26 Si l’on vous dit : ‘Le voilà dans le désert’, ne sortez pas. Si l’on vous dit : ‘Le voilà dans le fond de la maison’, n’en croyez rien. 27 En effet, comme l’éclair qui part de l’orient brille jusqu’à l’occident, ainsi se produira la venue du Fils de l’homme. 28 Selon le proverbe : Là où il y a un cadavre, là se rassembleront les vautours.

29 Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira et la lune perdra son éclat. Les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées. 30 Alors paraîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine et verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel, avec grande puissance et grande gloire. 31 Il enverra ses anges au signal retentissant de la trompette, et ils rassembleront ses élus des quatre coins du monde, d’une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

32 Que la comparaison du figuier vous instruise : Dès que ses branches deviennent tendres et que sortent ses feuilles, vous savez que l’été est proche. 33 De même, vous aussi, lorsque vous verrez tout cela, sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte. 34 Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive. 35 Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront jamais. 36 Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais le Père seul.

37 L’avènement du Fils de l’homme ressemblera à ce qui s’est passé à l’époque de Noé. 38 A cette époque, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. 39 Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’au déluge qui les a tous engloutis : tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. 40 Deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé. 41 Deux femmes seront au moulin : l’une est prise, l’autre laissée.42 Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. 43 Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. 44 Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. 45 Quel est donc le serviteur fidèle et sensé à qui le maître de maison a confié la charge de son personnel pour lui donner la nourriture en temps voulu ?46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera à son travail ! 47 Amen, je vous le déclare : il lui confiera la charge de tous ses biens. 48 Mais si ce mauvais serviteur se dit : ‘Mon maître s’attarde’, 49 et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, 50 son maître viendra le jour où il ne l’attend pas et à l’heure qu’il n’a pas prévue : 51 il se séparera de lui et le mettra parmi les hypocrites ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

(St Matthieu 24 : 1-31)

**********************

[1] J’ai reçu ce message dans le train qui m’emmenait vers mon nouveau lieu de travail. Omram fait également référence à la date du jour, soit le 10 /01 /2016 correspondant à 1+1+9, pour faire 11 en réduction numérique. Le chiffre 11 est celui du « nouveau départ »…

[2] Le 15 août 2009 ;

[3] Année « 9 », donc « d’achèvement » d’un cycle

[4] Voir en annexe

 

Reçu par Pascal Bécu le 11 Janvier 2016
Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly, PDF & Email