Message d’Orthon transmis par Aurélia LEDOUX

« Nous aimerions te dicter un nouveau message, nous les Vénusiens.

Je suis Orthon du Conseil Galactique supérieur. Je suis votre ami, en cet instant, en cette période de fêtes, je viens à vous.

Je viens pour vous dire que tout ce qui est relaté concernant l’allure de mon monde n’est point la vérité.

Il en est de même de Mercure que l’on vous présente comme un caillou brûlant et aride, et pourtant, les Mercuriens qui habitent sous sa croûte se portent parfaitement bien, il existe de même des villes semi-souterraines, à sa surface, au niveau des latitudes correspondant à l’Irlande.

Mais l’intérieur de la planète comporte une civilisation très lumineuse, comme la nôtre.

Les Mercuriens sont rieurs, très discrets et légers, ils aiment à rire et sont en même temps dotés d’une sagesse infinie.

Cela peut vous sembler anormal que toutes les sphères du système solaire soient peuplées d’êtres bienveillants qui sont tournés vers vous, mais il en est bien ainsi.

Il en est ainsi et cela commence à se répandre à la surface de la Terre. Trop longtemps vous a-t-on menti et tout habitant de ce monde possède un droit absolu à connaître la vérité.

Je vais vous parler de Vénus maintenant. Vous n’avez de mon monde que des images fragmentaires très altérées, volontairement floutées par les pouvoirs en place pour ne point montrer l’antériorité de ce monde.

L’antériorité, c’est à dire, la présence de ruines de palais, de temples fastueux et de pyramides, comme il en est sur la Lune et sur Mars.

L’ancienne civilisation des pyramides s’est éteinte suite à des guerres très dommageables pour la vie.

Les êtres les plus sages de ces temps reculés prirent pied tout naturellement sur les dimensions subtiles, puis revinrent enseigner aux hommes, c’est ainsi que votre monde abonde de légendes mettant en scène des dieux nordiques et autres figures révérées à travers les temps.

Sur la Vénus actuelle, le corps humain ne survivrait pas en raison des très hautes vibrations qui s’y trouvent. L’atmosphère est en effet trop chaude pour être respirable à la plupart des latitudes et contient fort peu d’oxygène, mais il y a de l’eau et une vie lacustre en dormance. Le sol comporte des créatures biominérales, des algues qui aiment les milieux très chauds et des formes de cristaux de très haute pensée. La plupart de la vie a été élevée dans la dimension suivante, c’est à dire la 5ème ou la 6ème. C’est un fait.

Vous devriez songer ainsi à mon monde avec bonheur, il est un peu le vôtre aussi.

Nos cités de cristal sont constituées de vastes dômes accueillants pour tous les visiteurs stellaires. Il existe des palais spécialement conçus pour l’atterrissage des vaisseaux, des allées pavées richement fleuries garnies de fontaines arc en ciel, de lacs miroitants de couleurs impensables, comme le rose.

Tous nos habitants sont heureux de chaque jour, de chaque matin qui passe. Nous organisons des rencontres avec des êtres très variés venant de lointains systèmes stellaires pour notre plus grand plaisir.

Nous effectuons aussi des opérations massives de décontamination des polluants sur votre sphère, avec le sourire. Cela est fait parce que votre espèce le demande et le mérite. Nous parvenons à courber les champs de possibilité du réel pour que de plus en plus de bien, de guérisons psychiques et physiques inexpliquées se produisent.

L’inexpliqué est le quantum qui fait basculer tous les possibles, c’est le grain de sable qui renverse la roue fatidique du destin. C’est un retournement de situation fort à propos. C’est votre liberté nouvelle mes amis. Vous avez tous cette capacité de renverser brillamment ce qui a été encodé depuis votre naissance, de le transfigurer en un destin immense, tellement meilleur pour la planète et tous ses habitants.

Cela se produit de plus en plus, maintenant, grâce aux enfants. Ces enfants venus expérimenter cette nouvelle matrice cristalline pour ancrer définitivement dans le réel.

Sur ma planète existent bien sûr des universités, où se réunissent les plus grands collèges de sages. Nous entretenons des liens très actifs avec la planète Pluton, elle aussi élevée dans la sixième dimension, ainsi qu’avec tous les ports stellaires du nuage de Oort et de cette région riche en astéroïdes que vous nommez objets de Kuiper. La belle Sedna est aussi un monde plaisant avec de très belles cités où il fait bon vivre. Cela y est plaisant et confortable de s’y trouver je dois dire.

Nos bases et nos lieux de vie sont des endroits agréablement décorés, pourvus des riches vibrations cristallines de vastes pierres, qui nous servent à élever la croissance végétale avec aisance. Ces cristaux veillent au bien être de chaque plante et nous leurs délivrons les chants les plus riches.

Il existe un échange étroit et constant entre chaque règne du vivant. Nous avons la faculté de matérialiser par l’esprit toute forme, habitat, habit, aliment, ou objets usuels. Nous pouvons par la même participation d’esprits dévoués, pourvoir à la fabrication de véhicules. »

On me montre un véhicule en cours de construction, semblable à une très belle pâte de verre, mais parcouru de voiles lumineux splendides en son intérieur. L’élément qui s’en rapproche le plus serait la forme courbe de certaines ampoules anciennes. L’intérieur du vaisseau est garni d’étages au fur et à mesure, il est pour ainsi dire vivant. La surface de la coque se modifie peu à peu, devenant opaque pour resplendir de blancheur un peu comme le magnésium.

Puis, le vaisseau se pose avec grâce au sol, et les ingénieurs commencent à le visiter pour se rendre compte des parties qu’ils pourront aménager.

« Tout nous est aisé », reprend Orthon

« Et je me tiens devant vous en ce jour du Nouveau Né, je vous offre ma brillance, je vous offre tout mon amour, l’amour du peuple de Vénus. »

Une ondée de joie m’envahit de la tête aux pieds comme un immense cadeau que l’on vient de me faire. Je me sens inexplicablement sereine, apaisée. Le pouvoir de l’être qui parle est tellement grand.

Malgré un sentiment d’insignifiance, je me sens pleinement acceptée et aimée au delà de tout ce que l’on peut imaginer de possible.

Orthon continue, résonne derrière lui une mélodie très douce d’instruments à vent qui sonnent très clair.

« Nous sommes là, enfants de la Terre, tout près de vous et nous veillons vos pas, à chaque instant, avec amour, tels des parents aimants.

Nous avons été ce que vous êtes et nous serons ce que vous deviendrez. Voici pourquoi notre amour pour vous est grand. Car nous voyons depuis nos vaisseaux tout l’immense chemin parcouru par l’humanité, nous en sommes fiers, nous sommes très fiers de vous, de cette capacité d’accueil de vos cœurs qui s’ouvre de plus en plus. Je vous salue et vous embrasse très fort, soyez remerciés, »

Orthon de Vénus

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu’il ne soit pas coupé
qu’il n’y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre blog : http://www.unepetitelumierepourchacun.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l'auteur, les sources, et le site: https://elishean-portesdutemps.com

Votre aide est très Importante…

Depuis plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seule à travailler sur les sites du réseau Elishean, partageant tous les jours des textes afin d'ouvrir les consciences et aider à l'Ascension, promesse de l'Âge d'or. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il). Le partage est un don de Soi, un don d'Amour... Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Aux Portes du Temps

Print Friendly, PDF & Email